1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Personnages historiques à prendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adrien de Chastignac
Administratrice


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Personnages historiques à prendre   Lun Juin 06 2005, 14:23

Les personnages en orange sont pris, vous pouvez consulter leur fiche en cliquant sur leur nom.

D’abord, un bref rappel de la situation : Le Cardinal Mazarin, le parrain du Roy, est mort en 1661, lui remettant les rennes du Pouvoir. Dès le premier Conseil, le jeune monarque affirme sa volonté : il veut gouverner seul, sans Premier Ministre, et c’est ce qu’il fait avec brio depuis lors.

Autour de sa royale personne gravitent de nombreux personnages:


LA FAMILLE ROYALE


-Marie-Thérèse d’Autriche: Reine de France, l’épouse du Roi.
Fille du roi d’Espagne Philippe IV, elle est par conséquent la nièce de la Reine mère Anne d’Autriche, et donc la cousine germaine de son propre époux. Elle ne se distingue guère par son Esprit, ni par ses prouesses linguistiques : elle parle très mal la langue de Molière. Son plaisir quotidien consiste en l’ingestion de quantités phénoménales de chocolat en compagnie de ses suivantes. Trop docile et trop passive au goût du volage Roi Soleil, elle sera bien vite délaissée au profit de ses -trop- nombreuses maîtresses. Pourtant, malgré les pamphlets, les quolibets, et les humiliations quotidiennes de son époux, Marie-Thérèse n’en demeure pas moins la seule et unique Reine de France, mère du Dauphin Louis né en 1661.


-Anne d'Autriche: Reine mère, la mère du Roi.
Veuve du feu Roi Louis XIII, cette femme de caractère a régné sur le Royaume pendant près de vingt ans en tant que régente, aidée du Cardinal Mazarin. Elle est celle qui a triomphé de la Fronde, d’où son profond mépris pour les Grands du Royaume, tels les Princes de Condé et de Conti, tous anciens frondeurs. A 62 ans, la Reine mère est aujourd’hui rongée par un cancer du sein incurable, qui lui fera souffrir un martyre quotidien jusqu’en 1666, date à laquelle la mort viendra enfin la délivrer. Malgré sa maladie, elle préservera jusqu’au bout sa dignité de femme et de Reine.


-Le Duc d'Orléans, dit Monsieur, le frère du Roi.
Philippe, deuxième fils du feu Roi Louis XIII, est soigneusement tenu à l’écart de la politique par son royal frère. Inverti notoire, il ne se déplace jamais sans son cortège de –très- jeunes favoris. Profondément atypique de par sa mise très féminine, Monsieur a néanmoins été marié à une femme, Henriette d’Angleterre, dont il est maladivement jaloux. Il connaît l’Etiquette par cœur, ce qui lui laisse tout le loisir de la contourner. Cet insolent provocateur est également le Maître ès Intrigues de la Cour, ce qui fait de lui un "homme" aussi craint que détesté.


-La Duchesse d'Orléans, dite Madame, femme de Monsieur.
Henriette d'Angleterre eut une enfance profondément marquée par l’exécution de son père, Charles I d'Angleterre. L’exil français qui s’ensuivit dura jusqu'au retour du roi légitime en Angleterre, son frère Charles II. Celui-ci la donna en mariage à Monsieur, frère du Roi. Déçue de n’être point Reine, Henriette put néanmoins assouvir sa soif de vengeance en tirant profit de ses atouts naturels : devenue coquette et intrigante, elle participera à toutes les chasses, tous les bals, provoquant bien des soupirs sur son passage… et attisant la jalousie de son époux. Leur mariage est d'ailleurs un échec. Après avoir été l'amante de Louis XIV durant quelques temps, elle se consolera dans les bras du Comte de Guiche.




LES GRANDS


-Louis II de Bourbon, Prince de Condé, dit le Grand Condé, Prince de sang, cousin du Roi.
Appartenant à la plus haute aristocratie seigneuriale, le Prince de Condé s’est distingué très jeune en remportant la bataille de Rocroi contre les troupes espagnoles, faisant preuve d’un véritable génie militaire. Durant la Fronde des Princes, il se retourna contre le Roi qui le mettra en échec. Il prendra alors le commandement de l’armée espagnole et, vaincu, se verra pardonné par le Roi à la Paix des Pyrénées en 1659. Usé et fatigué, le héros d’antan passe désormais le plus clair de son temps dans son Château de Chantilly entouré de philosophes et d’hommes de lettres.


-Armand de Bourbon. , Prince de Conti, frère cadet du Grand CondéGrand seigneur, il n’en demeure pas moins profondément obnubilé par le prestige acquis par son frère, un aveuglement qui le poussa à le rejoindre dans le Fronde des Princes et à partager son sort. Il est le premier protecteur de Molière, le dramaturge.



LES DAMES DE COEUR


-La Duchesse de La Vallière, favorite en titre de Sa Majesté.
Louise Françoise de La Baume Le Blanc, née en 1644, a tout juste dix-sept ans lorsqu’elle entre à la Cour de France en tant que fille d'honneur d'Henriette d'Angleterre. Bien que boitant légèrement, elle se fait vite remarquer par son étrange beauté, qui comporte de "grands agréments par l'éclat de la blancheur et de l'incarnat de son teint, par le bleu de ses yeux qui ont beaucoup de douceur et par la beauté de ses cheveux argentés", écrit à son sujet Mme de Sévigné. Elle deviendra donc bien vite la maîtresse du Roi, suite à la trop grande réussite d’une ruse de Madame qui consistait à faire rentrer cette simple demoiselle dans la lumière solaire afin de détourner le regard de la Cour de la liaison qu’elle-même entretenait avec le Roi. C'est une petite fille innocente qui a tout d'une "sainte" comparée aux autres dames de la cour. Aucunement rancunière ni méchante, elle a en horreur le mensonge et est éperdument amoureuse du Roi.

-La Marquise Françoise Athénaïs de Montespan.
Issue de l’illustre maison des Rochechouart-Mortemart, celle que les salons précieux parisiens ont surnommé Athénaïs se distingue par sa beauté à faire pâlir Vénus elle-même d’envie, et par un Esprit aussi bien cultivé que mordant, qui la rend redoutable. Elle entre à la Cour en tant que Dame d’honneur de la Reine, et va se lier d’amitié avec la douce favorite en titre, Louise de La Vallière. Elle finira néanmoins par se faire remarquer par le Roi, qui en fera sa maîtresse la plus flamboyante. Mais les ravages amoureux qu’elle causa dépassèrent de très loin le seul cœur du Roi… Sa philosophie : "être aimée durant ma jeunesse sans donner le change, sous peine d'être perdue... "


LES MINISTRES D'ETAT


-Jean-Baptiste Colbert, son Intendant des Finances.
Jadis intendant du Cardinal Mazarin, qui l’a recommandé au Roi, cet homme froid et calculateur issu de la bourgeoisie marchande va connaître une ascension fulgurante au sein de l’appareil étatique. Travailleur et discret, il va vite devenir très influent. Il est responsable de la disgrâce du Surintendant Fouquet, dont il a pris la place.

-Le Marquis de Louvois, François Michel Le Tellier.Secrétaire d’Etat à la Guerre.
Fils de Michel Le Tellier, auquel il succède en tant que secrétaire d’Etat à la Guerre, ce jeune héritier fait preuve d’une ambition sans limites, soutenue par une énorme capacité de travail, qui seront les bases d’une ascension remarquable vers les plus hautes fonctions de l’Etat.


LES INTRIGANTS


-François Honorat de Beauvilliers, duc de Saint-Aignan, premier gentilhomme de la Chambre.
Curieux, esthète et intriguant, il accompagne le Roi dans tous ses déplacements. Il aime être au courant de tous les secrets et les bruits de la Cour… et surtout en être l'auteur. Evitez de lui confier quoi que se soit si vous ne voulez point que toute la Cour en fasse ses gorges chaudes dans la demie heure qui suit ! Pourtant Saint Aignan est un noble cœur, qui sait rester fidèle à un ami. Bien que conscient de n’être plus de toute première jeunesse, il n’en demeure pas moins éperdument amoureux de la Marquise de Montespan… qui deviendra néanmoins la Maîtresse du Roi.


-Le Chevalier Philippe de Lorraine
Ami d’enfance de Monsieur, il est aussi son favori et confident. Intriguant à l'excès et diablement séduisant, rien ne lui plait tant que de déverser des torrents de fiel sur les pauvres victimes de son Esprit corrosif. La provocation est sa plus belle arme… et il la manie à la perfection !

-Le Comte de Guiche.
Jeune homme rêveur, courageux et fou d'amour pour Madame, qui finira par le prendre pour amant. Le Comte est pourtant l’un des favoris de Monsieur, ce qui lui vaudra bien des mauvais tours de la part du Chevalier de Lorraine, favori « en titre ». Madame ne l'aime pas, et ne lui ouvre sa couche que pour faire parler d'elle, se consoler de son mari, et rendre celui-ci jaloux. Le Comte le comprend vite, mais son amour pour elle lui fera fermer les yeux.


Dernière édition par le Ven Jan 19 2007, 05:49, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien de Chastignac
Administratrice


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Personnages historiques à prendre   Sam Jan 06 2007, 16:14

LES ARTISTES


-Jean Racine, dramaturge.
Ce jeune homme rêveur et ambitieux ne rêve que de se voir nommer dramaturge officiel de Sa Majesté. Grâce à son Ode à la Nymphe de la Seine, il s’est déjà fait remarqué en 1660, et a obtenu un certain succès. Son amitié avec le Comte de Saint Aignan, qui le considère comme son protégé, lui ouvre les portes de la Cour… et peut-être celles de la Gloire…


-Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, dramaturge.
Après des débuts difficiles, Molière fut remarqué par Monsieur, frère du Roi, qui lui permit de jouer devant le Roi et la Cour. Se consacrant désormais au genre comique, Molière enchaîna les succès, jusqu’à la représentation des Fâcheux commandée par Nicolas Fouquet, qui fit de lui l’écrivain à la mode, et surtout, lui assura la protection du Roi. En cette fin d’année 1663, Molière se sort difficilement de la querelle de l’Ecole des Femmes, qui avait fait grand bruit. Pourtant les commandes royales pour les fêtes de la Cour n’en finissent plus de pleuvoir.

-Jean de La Fontaine, fabuliste.
Poète talentueux, il sera très vite remarqué par le Surintendant Fouquet qui le plaça sous sa protection. Malheureusement, sa disgrâce rejaillira sur lui. Il se retire dans le Limousin en 1663 où il prépare son retour sur la scène littéraire grâce à l’écriture des Contes dont il commencera la publication l’année suivante.

-Charles Le Brun, Premier Peintre Royal, Chancelier de l’Académie Royale de Peinture et de Sculpture.
Le Brun est le peintre officiel de la Cour de France, maître dans l’art d’exalter le Prestige et la Grandeur royale. Son grand chantier est actuellement le Château et les jardins de Versailles, où il a pour charge de superviser l’ensemble de la décoration.

-Jean-Baptiste Lully, Maître de Musique de la Famille Royale.
Entré au service du Roi en 1653 comme danseur de ballet, cet italien de naissance attira très vite l’attention de celui-ci par son talent certain : il danse, joue et compose des mélodies d’une grande beauté. Malgré un caractère ombrageux et tyrannique, son ascension sera irrésistible et il sera amené à occuper les plus hautes fonctions du monde musical de la Cour de Louis XIV.

-Pierre Beauchamp: danseur et chorégraphe émérite, il est le professeur de danse de Louis XIV, qui, comme tout le monde sait, tient la danse en haute estime. Il collabore parfois avec Molière et Lully, afin de donner au Roy de grandioses spectacles mêlant toutes les disciplines.

-Louis Le Vau, architecte du Roi.
Célèbre architecte de l’époque, il supervisa dans un premier temps le chantier de Vaux-le-Vicomte, avant d’entrer au service du Roi en 1661. Il est désormais chargé des plans de construction du chantier de Versailles.



LES HOMMES D'ARMES


-Le Capitaine d'Artagnan, Capitaine des mousquetaires du Roi. Le gascon Charles de Batz-Castelmore n’est plus tout jeune, mais a toujours fière allure. Doté d’une intelligence remarquable, intéressé, et intriguant à ses heures -lorsque cela peut lui rapporter quelque chose-, le Capitaine manque parfois de scrupules. Il fut un temps dédaigné par le Roi, avant qu'il ne s'aperçoive de la valeur de cet homme d’expérience. C'est lui qui procéda à l’arrestation du Surintendant Fouquet.

-Le Vicomte Henri de Turenne, Maréchal Général des Camps et Armées du Roi. Militaire brillant et courageux, vainqueur du Prince de Condé durant la Fronde des Princes, il jouit de l’estime du Roi qui en a fait le commandant de son armée.



LES MEMBRES DU CLERGE


-Jacques Bénigne Bossuet, prédicateur. Orateur doté d’un charisme hors du commun, il prêche avec fougue la Bonne Parole devant la Cour et le Roi.

-Paul Philippe Hardouin de Péréfixe de Beaumont, Archevêque de Paris. Il est l’un des plus puissants dignitaires de l’Eglise catholique au Royaume de France.



DIVERS


-Un Chef de bande parisien, en conflit ouvert avec les mousquetaires du Roi.

-Marie-Madeleine d'Aubray, Marquise de Brinvilliers. Cette jeune femme est passée maîtresse dans l’art des poisons et, avec l’aide de son amant, elle fit périr plusieurs personnes de sa famille pour s'approprier leur fortune. Elle sera au cœur de l’Affaire des Poisons qui secouera le Royaume une vingtaine d’année plus tard.

-Marie de Castille, Mme Fouquet, l’épouse du Surintendant des Finances disgracié. Jadis riche héritière mariée à un haut dignitaire de l’Etat, elle est aujourd’hui privée de son époux par la colère royale, et attend avec angoisse l’issue de son procès, qui prendra fin en décembre 1664.



Voilà un résumé succin des principaux personnages historiques qu’il vous est possible d’incarner sur ce forum. Toute personne désirant jouer un de ces personnages doit envoyer un MP à l'un des administrateurs, qui étudiera la question, et vous soumettra le cas échéant à un test RP consistant à tester votre aptitude à vous mettre dans la peau d’un de ces personnages. Bien entendu, n’hésitez pas à nous faire part de vos propositions : cette liste n’est pas exhaustive !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Personnages historiques à prendre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ? LA MORT DES PERSONNAGES HISTORIQUES.
» ? LE CHOIX D'UN AVATAR.
» Les Personnages important/historique/célèbre/puissants/dangereux/et ainsi de suite
» Manga | Personnages pris
» Les personnages joueurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: