1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la nouvelle littérature à la poubelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adrien de Chastignac
Administratrice


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: la nouvelle littérature à la poubelle   Sam Avr 04 2009, 23:56

Je tenais à exprimer l'indignation profonde de mon Gnangnan associée à la mienne face aux propos de Laurent Ruquier ce soir dans "On n'est pas couché" qui reflètent, malheureusement, la pensée de notre société actuelle.

En réponse à notre héros, que dis-je?, notre dieu Zemmour qui critiquait le style de Patrice Leconte en tant qu'écrivain, ce pâle présentateur télé a osé dire "mais avant le style il y a l'histoire! Le style passe en second, dans ce livre je vois d'abord l'histoire qui me donne envie de lire jusqu'à la fin du livre".

J'en ai pleuré ! Ou presque : je viens de comprendre comment des connaissances arrivaient à finir des livres-poubelles de pseudo héroïc fantasy écrits par des adolescents pré-puber tels que "eragon" ou "la prophétie des pierres"

Comment peut-on dire une chose pareille! C'est honteux! Criminel!
Mais la littérature alors perd tout son sens! Ce n'est plus de l'art! Pourquoi réaliser de bon film s'il y a un bon scénar derrière ? POurquoi avoir un coup de pinceau s'il y a un bon croquis?
Il m'a fendu le coeur tears tears tears tears tears tears tears

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Racine
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Dim Avr 05 2009, 08:06

Et oui, tu viens de partager mon profond désarroi quant à la littérature dénuée de style d'aujourd'hui (heureusement, pas toute la littérature, juste une majorité de ce qui se vend)...
Moi, je ne suis pas pour l'interdiction du livre-histoire, appelons-le ainsi, détendant, on ne lui demande rien de plus que son contenu.
Mais que le livre-histoire remplace la littérature toute entière et même, se fasse passer pour elle : je m'insurge et crie comme toi au scandale !

Le style sacredieu ! Flaubert l'avait compris au 19ème siècle, en voyant les choses évoluer, qu'il fallait s'enfermer dans sa tour d'ivoire et ne vivre que pour le style. Il était visionnaire Flauflau, il savait que le livre-histoire arriverait et il a joué les extrémistes. Il a montré que le roman pouvait exister juste par le style.

Aujourd'hui, on veut nous faire croire le contraire : le style n'est que pour les vieux croulants et les gâteux de l'ancien temps. Nenni, il faut sauver le style (et acheter les livres qui en font preuve).
Le polar/thriller, en passant, si décrié depuis la nuit des temps, "non littéraire" paraît-il, fait preuve bien souvent d'effet de style très heureux.

Bref, pour le style, la forme et le sens (qui doivent être toujours associés), la survie de la littérature (mais je ne me fais pas de soucis, elle survit depuis des siècles), et les bons thrillers/polars qui font partie de son champ (n'en déplaise aux puristes !).

Et puis Ruquier commet parfois des bourdes, mais il maîtrise d'autres sujets alors je ne lui en veux pas.

Enfin, cri de ralliement national (pardon, mais le groupe veut ce nom) : F*ck me, I'm Zemmour !

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 2227
Age : 38
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Dim Avr 05 2009, 23:04

Presque tout a été résumé. La Littérature c'est précisément les lettres et donc invariablement le Style, comme l'a dit notre Dieu, le seul, l'unique, le géant: Eric Gustave Zemmour.

Cela dit, parce qu'on ne serait pas digne du maître si on ne le contredisait pas un peu, aussi je dis: il faut pas non plus être trop sévère.
On peut avoir des livres récents qui sont écrits dans un style agréable sans être fatalement frappés de génie. Lui même le maître, moi qui aie lu son dernier roman, faut reconnaître que c'est bien, qu'il y a un style d'écriture assez jouissif mais Victor Hugo est quand même encore loin devant. whistle
Pour ce qui est des catégorisations, faut pas non plus faire de sectarisme. Selon moi, J K Rowling et ses Harry Potter ça mérite de figurer dans la littérature, même si c'est du genre enfantin. C'est pas seulement l'histoire qui est bien, il y a un style assez moqueur qui est plaisant. Disons que ça vaut " L'étrange cas du Docteur Jekyll " dans le style littérature Anglaise.
Mais il est vrai qu'elle a fait ses études en France et ça se sent...
Je ne sais pas ce qu'il en est d'Eragon, mais bon je ne saurai jamais parce que pour moi de toutes façons les histoires de Dragon c'est comme pour les vampires: ça me gonfle, j'y peux rien c'est épidermique Mr.Red

Sinon pour l'exemple précis du bouquin de Leconte, faut reconnaître que j'ai l'impression qu'il s'est drôlement moqué du monde le Patrice Mr. Green, là je rejoins le maître: 15 euros pour 200 pages mal écrites, faut pas pousser.

Remarquez " Ridicules" était son meilleur film, à croire qu'il n'en est jamais tout à fait sorti...

"
- Prenez garde monsieur: on juge un homme à ses fréquentations.
- Juda avait d'excellentes fréquentations."

J'adore hmmm

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Adrien de Chastignac
Administratrice


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Lun Avr 06 2009, 07:26

Héhé, il faut dire que ce n'est pas parce qu'on est bon critique qu'on est bon écrivain : c'est pareil pour tout (cinéma, peinture)

Je ne nie pas qu'il existe des livres avec un style sympathique qui restent de bons livres. J'ai bien aimé les Thanatonautes de Weber et là je lis "Treize à la Douzaine" d'un illustre inconnu (Gilbreth) qui est léger et agréable.

Il n'empêche que là où l'on accepte un style agréable, il est difficile d'accepter un roman où il n'y a pas de style du tout.

Et puis cela dépend également du roman en lui-même : si c'est un livre humoristique, du troisième degré, une nouvelle enfantine, on aura tendance à beaucoup mieux l'accepter que si c'est sensé être un peu sérieux.

PS : je ne sais pas si je pourrais poster avec St Aignan aujourd'hui. Je vais essayer, mais j'ai quelques imprévus qui me tombent sur le coin du nez

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Racine
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Lun Avr 06 2009, 11:24

[Ne t'inquiète pas, le travail avant tout... Dis celle qui devrait bosser sur son oral ]

Non mais un livre totalement dénué de style, entre nous soit dit, c'est quand même un tour de force. C'est rare de voir un truc néantesque, avec juste une histoire qui se déroule, sans comparaison, sans métaphors, sans petit emploi de vocabulaire sympathique. J'ai révisé mon jugement, qui était très sévère avant... Quand on y regarde de près, les romanciers décriés par nos profs ont un style, pas celui de Flaubert (chacun son maître Lex Wink ) mais quand même, on peut parfois saluer l'effort.

Voilà pourquoi la littérature d'aujourd'hui n'est pas entièrement à jeter à la benne. Non moi ce qui m'horripile, c'est l'écriture au style mauvais (mais il y en a un, dans un sens, mauvais certes) avec une histoire absente car il s'agit de parler de rien, limite du temps qui fait. Là c'est de la mauvaise littérature. Il n'y a ni invention stylistique, ni invention romanesque : au secours !

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Adrien de Chastignac
Administratrice


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Lun Avr 06 2009, 14:59

Oui bien sûr, si l'on dit qu'à chaque utilisation de métaphore cela crée un style, alors c'est impossible qu'il n'y en ait pas (ou alors c'est fait expres, et l'absence de style devient un style)
Disons que je n'aime pas les styles simplistes, les livres où il n'y a vraiment aucune recherche du Beau dans l'écriture... et malheureusement ça devient trop courant. C'est simple, sur quatre livres contemporains que j'achete, 3méritent d'être jeté à la poubelle, et en général il y en a même 1 que je ne fini pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Racine
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Lun Avr 06 2009, 17:37

Je n'achète pas de livres contemporains de toute façon (ou quasi), à cause de ça et à cause de leur pauvreté au niveau imagination (car je maintiens, ça compte quand même...)

Mais bon, qu'est ce que tu veux, on va pas refaire le monde. La littérature s'est abaissée au niveau des lecteurs, pour que ça se vende. Tu en entends beaucoup qui lisent les classiques ? Et bien non, parce que ça demande un certain effort (intellectuel) et la littérature fast-food, elle, non ! Wink

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Philippe de Lorraine
Poete


Nombre de messages : 15
rang : Chevalier de Lorraine-Armagnac
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Lun Avr 06 2009, 21:44

Je comprends bien le désarroi. J'avoue moi-même ne pas comprendre le succès de certains livres, Da Vinci Code pour n'en citer qu'un (sans parler des horripilants touristes lisant à voix haute des passages dans le Louvre !!).
Cela dit il me semble que c'est comme la musique. Ce n'est pas forcément parce que ce n'est pas recherché, dans le sens académique du terme, que ce n'est pas bon. C'est un art, et par conséquent, je pense, mais ça n'engage que moi, que tout dépend beaucoup aussi de la sensibilité du lecteur. J'adore notre jolie langue française et ses subtilités, mais ses subtilités mêmes empêchent certains d'apprécier pleinement les rebondissements d'une histoire ou le ressenti de personnages. Parfois c'est seulement qu'ils ne sont pas prêts à se frotter à un vocabulaire plus riche. Par exemple pour citer le cas d'un auteur parfaitement classique et considéré comme un pilier de la littérature française : Victor Hugo ; en CM1, j'ai lu Notre-Dame de Paris, texte quelque peu réarrangé (adaptation du vocabulaire, de certaines tournures de phrase un peu complexes, etc.) pour être accessible par les adolescents et préadolescents (fan de lecture depuis le plus jeune âge j'étais un petit peu en avance^^). L'histoire m'a terriblement touché, je m'assimilais complètement aux personnages et j'avais du mal à m'arrêter. Je l'ai relu presque dix ans plus tard cette fois dans la version originale et il m'a fait le même effet tandis que je me demandais comment j'avais pu apprécier la version enfant.

Tout cela pour suggérer que l'important n'est peut-être pas tant les moyens mis en oeuvre pour toucher les lecteurs que cette réussite précisément. Ce serait dommage d'être trop élitistes et se poser en juges plus impartiaux que le premier lecteur de roman de gare venu. Surtout qu'à force de lire, même des livres moyens, beaucoup gagne un peu plus de vocabulaire, même sans devenir des lettrés. Disons qu'il y a eu démocratisation des livres, qu'il y en a pour chaque type de publics mais en diverses proportions. Pour moi, dès lors que l'auteur réussit à faire ressentir quelque chose à son lecteur, à le passionner, c'est réussi, même si moi ça devait me gaver. A ce moment je dirais juste que ça ne me plait pas. Les goûts et les couleurs... Very Happy

La seule exception je crois, ce sont ces "auteurs" simplement intéressés par l'argent, la notoriété, etc. Ceux qui n'ont rien à exprimmer. Ce n'est plus de l'art ça devient du marketing, et le livre un produit comme un autre. Et là je crie au bûcher w00t
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei
Poete


Nombre de messages : 161
Age : 34
rang : Grand Duc
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Mar Avr 07 2009, 10:54

la seule littérature qui vaut la peine ce sont les Polybes, Plutarques, Thucydides, Tacites et Tite-Lives de ce monde... quelques rares auteurs francais également, donc maurice leblanc, une petite pointe de Tolkien.... et bien sur le Grand Feu Frank Herbert que j'aime plus que tout....

Lorsque l'on est jeune on apprécie la littérature de rêverie, fantaisie, romance harlequin, poésie choquante et érostisme passager... lorsqu'on se muscle l'esprit on tombe dans les Anciens...

puis pour voir la suite on s'intéresse aux Modernes, et on réalise que finalement les Anciens ont déja tout écrit et dit... j'aime bien cepandant la littérature mondaine , de voyage et de salon des derniers siècles, meme si ils sont souvent mesquins et qu'il nous présente leur observation comme une découverte aussi importante que la roue, on peut saisir par cela l'évolution de l'Histoire.

Lorsque l'on cherche à écrire pour régider un scénario palpitant, ou faire briller un grand style particulier, ou bien faire fortune, l'on s'égare assurément, il faut écrire pour une raison plus grande et spontanée... ca doit etre un talent combiné a certaines vertus, car seul le désir de communiquer quelque choses d'intéressant est vraiment palpitant a lire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Mar Avr 07 2009, 14:17

Pour ma part, je pense éviter l'achat de "mauvais livres" -c'ets si subjectif, Alexeï cite Tolkien et ma mère ne vouliat pas me laisser lire cette littérature de gare quand j'avais 16 ans- mais ne pense pas que contemporain = à la poubelle.
Le dernier Goncourt, court et incisif m'a plu...

Je peux passer de Tolstoï à un bon policier sans problème, sans complexe aucun.

Je reconnais que de nombreux titres sont mauvais -à mon avis- ... mais estime qu'il vaut mieux lire un mauvais livre que ne pas lire du tout. J'incite quelques proches à lire quoi que ce soit et si mon neveu de 13 ans se passionne pour Eragon, tant mieux, c'est mieux que de passer 5 heures passif devant sa TV à gober d'une série tout aussi navrante mais qui le stimule moins à aller vers du mieux...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Racine
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Mer Avr 08 2009, 10:08

Sur le fait qu'il vaut mieux lire de la mauvaise qualité que ne pas lire du tout, je suis d'accord. (Mis à part la dérive des livres en langage sms qu'il vaut mieux ne pas lire quand on a 13 ans, sous peine de faire couler un peu plus encore son vocabulaire, déjà dans les hauts fonds !)

La lecture développe l'imagination et permet d'améliorer son écriture (c'est pourquoi on nous fait lire pendant nos études)...

Cependant, je trouve que le lecteur est un peu paresseux de nos jours. On lui sert un bouquin de 120 pages avec des marges énormes et écrit en 14 (j'exagère mais c'est presque ça). Alors les classiques avec leur 555 pages (minimum) écrits en 10, forcément, ont plus de mal à attirer la jeunesse. Alors que lire, c'est tout de même, comme le disait notre cher Philippe de Lorraine, une affaire de passion.
Non, ce que je reproche à une certaine littérature d'aujourd'hui (je ne mets toutefois pas tout le contemporain à la poubelle, je l'ai dit) c'est l'absence de tout, style, histoire... Moi je défends souvent le style, car à part des exceptions, les romans avec du style sont passionnants (et non juste un exercice de style) et bien construits. Si on travaille sa plume, on travaille en général le reste. (on n'essaie pas de flouer le lecteur avec une pseudo histoire rocambolesque à la Da Vinci Code justement)

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Mer Avr 08 2009, 11:09

le genre "da vinci truc" me rebute monstrueusement !
cela me rappelle mes copains de fac qui ne lisaient plus que stephen king... et qui, bien qu'en fac d'histoire, n'avaient même pas tenté d'ouvrir "guerre et paix".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei
Poete


Nombre de messages : 161
Age : 34
rang : Grand Duc
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Mer Avr 08 2009, 11:19

je vais faire mon aristocrate....

Mais bon on a pas besoins de se souciers de ces mauvais lecteurs là.... si il y a un publique pour la littérature-marketing-industrielle c'est comme ca, il y a tjrs des gens du peuple pour tenter de faire comem les élites et s'intéresser un moment aux nobles arts... mais seulement l'espace d'un court moment...

la lecture et l,écriture est un travail d'une vie....et il faut une certaine excellance pour s'y distinguer...

ok je suis prêt a recevoir les pierres...


Dernière édition par Alexei le Mer Avr 08 2009, 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Mer Avr 08 2009, 12:03

Alexei a écrit:


ok je suis prêt a recevoir les pierres...

paf !
thumbs up

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 2227
Age : 38
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Mer Avr 08 2009, 13:06

Ma pierre à moi sera d'un autre genre demon :

Citation :
la lecture et l,écriture est un travail d'une vie....et il faut une certaine excellance pour s'y distinguer...

Et bien disons messire que votre vie n'en est qu'à son aurore... whistle

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Mer Avr 08 2009, 14:50

et encore, cher d'Artagnan, vous n'avez pas été jusqu'au bout de l'assaut qui aurait pu porter sur le "pour tenter de faire pour les élites"... mais soyons tendres avec le tendron, il y a du mérite à s'exprimer sur un sujet prêtant autant à polémique....

ps :
cher Alexeï,
me laisserez-vous tendre le cou longtemps, je me languis de votre réponse ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei
Poete


Nombre de messages : 161
Age : 34
rang : Grand Duc
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Mer Avr 08 2009, 16:04

ah madame votre cou est une affaire si délicate qu'il me faut bien choisir mes mots pour le prendre d'assault... j'admet ne pas savoir de quel côté m'y prendre. sad

Ah messire, j'ai tjrs laissé la correction des aléas du langage à mes secrétaires ^^. Et parfois j'écris si vite que je saute des mots... des messages aussi long que ceux que j'écrit avec madame, je m'en tape bien 12 par jour facilement....sad

il faut une grande efficacité de rédaction, un poul d'écriture exacerbé, et hélas sur le vif, la correction est morcellée...sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la nouvelle littérature à la poubelle   Aujourd'hui à 01:53

Revenir en haut Aller en bas
 
la nouvelle littérature à la poubelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» les animaux ds la littérature
» Club Littérature
» Littérature : " VAGABOND DE LA BONNE NOUVELLE " - Auteur : Guy GILBERT
» MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: