1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La promenade de Clémence rp ouvert à qui le désire....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clémence de Francine
Poete


Nombre de messages : 16
Age : 28
rang : roturiére
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: La promenade de Clémence rp ouvert à qui le désire....   Mer Aoû 19 2009, 19:05

Elle s'était éveillée au petit matin aprés une nuit des plus douce, aprés s' être vêtue le plus simplement et relevé sa chevelure en un chignon elle prit le chemin des jardins royaux. Elle ne marchait pas non, elle sautillait le long des allées entremêlées du jardin, une pomme des plus rouge en la main elle se mit à la croquer avec aviditée plantant ses dents blanches dedans déchirant la fine peau qui la protégeait, elle savoura son jus sucré qui lui coulait en la gorge . le soleil commençait mollement à s'élever dans le ciel, jouant de ses rayons sur le jardin s' épanouissant dans une création de formes variées.Elle était impatiente de retrouver son chêne feuillu, lieu pour elle où du haut de ses branches elle pouvait épier les faits et gestes de ces grands personnages, elle avait failli plusieurs fois de se faire prendre par un des ouvriers du jardin qu'elle avait su avec son sourire enjôleur amadouer sur promesse de ne plus récidiver.

Elle passa au devant du bassin des cygnes creusé au pied d'une allée, jetant le trognon de la pomme par dessus son épaule, elle s' approcha du bassin et y glissa ses mains qu'elle essuya aussi vite sur ses jupes.le jardin était encore sommeillant à cette heure de la journée, il fallait qu'elle rejoigne son chêne qui se présentait face à elle.Elle le grimpa avec légèreté et s' y percha.Elle resta ainsi un long moment avant que la cour ne commence à arriver.

Elle était toujours émerveillée par la beautée des carosses tirés par de magnifiques chevaux et les vêtures de taffetas aux coloris multiples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémence de Francine
Poete


Nombre de messages : 16
Age : 28
rang : roturiére
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: La promenade de Clémence rp ouvert à qui le désire....   Mar Aoû 25 2009, 23:00

Le ballet des carrosses se croisant était un magnifique spectacle qui s'offrait à sa vue, avec amusement elle essayait de reconnaitre les armoiries de chacun.Les meschins et meschines s' affairaient auprés des carrosses rangés, tel un essain d' abeilles.

Une moue s'esquissa sur son gracile visage assombrissant l'éclat de ses yeux, elle avait noté que les tentures de la fenestre royale n' avaient point encore était ouvertes.

*Nostre bon roy serait il malade??*

Elle rectifia sa posture sur la branche balançant ses jambes dans le vide, son fessier commençant à ressentir les heures passées.Le soleil progressait en le ciel réchauffant les lieux de ses rayons dorés, sa luminosité venant frôler les feuilles du chêne leur donnant une couleur brillante.Elle sourit en voyant les mousquetaires arriver dans leur beaux uniformes montant les plus beaux chevaux du royaumes, parfois il lui arrivait de palabrer avec eux quand elle était avec son pére s'etant liée d' amitiée avec un des nouveaux venus.

La soif commençait à se faire sentir, elle pencha le buste songeant à une bonne collation, avec un soupire elle glissa de la branche, se maintenant par les bras elle se laissa tomber au sol avec agilitée .Elle alla vers une des fontaines aux jets entrecroisés y plongea le creux de sa main et s'y désaltéra avec allégresse.Elle se serait bien introduite dans la vasque comme elle aimait à le faire mais pour l'heure trop de monde peuplaient les environs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthier d'Assonville
Poete


Nombre de messages : 8
Age : 30
rang : Noblesse d'Épée
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: La promenade de Clémence rp ouvert à qui le désire....   Dim Oct 04 2009, 10:01

    Balthier n'était point matinal. Il se levait toujours assez tard, le visage chiffonné d'une longue nuit auprès d'une brune, d'une blonde, des deux à la fois. Une nuit sans beaucoup de sommeil, réparatrice pour les sens mais pas pour l'âme. Il se rhabillait et sortait avant que la belle ne s'éveille, n'aimant point donner dans des adieux déchirants à moins que le jeu soit de s'amouracher la donzelle pour de bon.

    En ce moment, le jeu n'entrait pas en ligne de compte, Olympe se faisant très mystérieuse ces temps derniers. Ils ne correspondaient presque plus ce qui plongeait d'Assonville dans une sombre perplexité. Qu'avait-il donc bien pu faire pour s'attirer les foudres de sa compagne de toujours ? Il craignait plus que jamais retomber dans l'oubli, comme lors de ces trois longues années qui les avaient séparés...

    Afin de se changer les idées, il allait se promener chaque jour dans les jardins qui étaient fort agréables car garnis d'arbustes taillés à la dernière mode, de riantes pièces d'eau mais aussi de fort jolies plantes appartenant à la gente courtisane. Il n'en avait pas fait son terrain de chasse officiel, il ne fallait pas que sa réputation enfle plus qu'il ne fallait à Fontainebleau. De toute façon, les jeunes filles, mariées ou non, qui visitaient sa couche étaient souvent bien trop honteuses de se voir dédaigneusement abandonnées par la suite pour aller raconter quoique ce soir. Enfin, ce qui servait la réputation de Balthier, c'était que le ballet de la Cour était incessant et se renouvelait extrêmement rapidement, au fil des disgrâces et des contraintes dues au quotidien du château. Bien peu de courtisans étaient de cette race persistante dans le paysage royal, les plantes d'apparat bien trop souvent brûlées par le divin soleil.

    Mais Balthier faisait partie de ces mauvaises herbes qu'on ne pouvait arracher et qui parfois se camouflaient pour revenir plus revêches la saison suivante.
    Au fil de ses balades, quand parfois, il arrivait à découcher de bonne heure, il avait perçu le jeu d'une jolie demoiselle qui, du haut d'un perchoir feuillu, observait alentour. Il ne savait si elle l'avait surpris en train de l'observer mais il avait pris l'habitude d'essayer de la repérer au milieu des autres, en ces jardins. Aujourd'hui, vêtue fort simplement, elle se tenait près d'une fontaine et il se décida à l'aborder, toutes voiles dehors, comprenez sourire impeccable et oeil acéré.

    Une fois à sa hauteur, il lui lança :


    - Voici un fort joli écureuil descendu parmi nous afin de se désaltérer.


Dernière édition par Balthier d'Assonville le Ven Oct 09 2009, 17:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémence de Francine
Poete


Nombre de messages : 16
Age : 28
rang : roturiére
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: La promenade de Clémence rp ouvert à qui le désire....   Mar Oct 06 2009, 20:07

Elle pouvait saisir de l'endroit où elle se tenait des rires complices fuser des bosquets dissimulant aux vues indiscrétes des couples minaudant ou complotant, ce qui était des plus courant en la cours du Roy.Elle s' était assise sur le rebord de la vasque passant inlassablement sa fine main dans l'eau, suivant du regard le trajet des gouttes onduler le longs de ses doigts et aller se noyer dans l'eau de la vasque.Elle souriait telle une enfant d'un plaisir futile, puis relevait la teste en direction du château son regard à l' affût.

*Ce n'est point ce jour que je ferais touner la clé lyre pour nostre bon Roy.Il faudrait que je questionne pére au sujet des promenades du Roy.Aprés tout n'avait il point le privilége d'estre intime avec lui??.*


Cette pensée la ragaillardit, elle se mit à chantonner et se laissa bercer par ses réveries, lorsqu'un homme qu'elle n'avait point entendu venir la surprit.Elle se redressa et le dévisagea.


-Un écureuil où cela donc messire?

Un sourire se figea sur ses lévres, elle l'avait déja aperçut à flâner en le jardin, avec un air contemplatif.Elle n' avait jamais su ce qui le faisait ainsi arpenter les allées du jardin, certes elle avait remarqué sa beautée mais elle n'égalait point celle du Roy.Elle se mit involontairement à le détailler du regard s' accrochant à ces yeux des plus clairs.

-Dites moi par quel direction il s'en est allé que je puisse le contempler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthier d'Assonville
Poete


Nombre de messages : 8
Age : 30
rang : Noblesse d'Épée
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: La promenade de Clémence rp ouvert à qui le désire....   Ven Oct 30 2009, 18:27

    Balthier la regarda plus attentivement et ne se gêna point pour la jauger intensément. Il avait l'occasion de la voir de plus près et il devait avouer que ses charmes étaient plus que séduisants. Son visage se fit avenant et il lui répondit en s'inclinant quelque peu afin de la saluer :

    - M'est avis chère demoiselle qu'il est allé tremper ses jolies petites mains d'écureuil dans les eaux de nos jardins.

    Il fit semblant de jeter un coup d'oeil intéressé alentours avant de poser de nouveaux ses prunelles sur la jeune femme. Valait-elle la peine d'être séduite puis abandonnée ? Il s'agissait une fois encore d'une proie qui n'était pas définie par Olympe et il s'en trouvait fort navré. Un jeu sans arbitre a beaucoup moins de saveurs. Surtout qu'il ne pourrait point plaisanter sur l'éventuelle naïveté de sa conquête...

    Il se lança, point totalement convaincu, mais pouvant difficilement lutter contre sa nature de mâle dominant :


    - Et puis-je connaître le nom qui fut donné à votre charmante personne ?

    Peu à peu, les jardins se peuplaient et s'égayaient, malgré l'hiver frileux, de couleurs chatoyantes portées par des dames raffinées et odorantes. Le Roi n'avait point encore paru aujourd'hui, la Promenade ne se déroulerait que dans quelques heures. Balthier n'était guère ému par les palabres du souverain qui lui faisait, bien entendu, beaucoup d'ombre, étant un séducteur invétéré comme chacun sait.

    D'Assonville glissa langoureusement ses doigts dans les mèches de cheveux de sa nuque et en ressentit un petit frisson. Il s'agissait certainement du souvenir évanescent du baiser de celle qui avait partagé sa longue nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémence de Francine
Poete


Nombre de messages : 16
Age : 28
rang : roturiére
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: La promenade de Clémence rp ouvert à qui le désire....   Ven Nov 06 2009, 22:46

Elle décela qu'elle n' était point la seule à considérer son vis à vis, mesme si son regard ne faisait que glisser légérement sur lui et n' essayant point de percer le mystére qui entourait l' homme, lui était moins réservé à son égard.Son regard se faisant pondéreux et pénétrant, sous cette incistance elle baissa légérement les yeux prenant comme point d' obsevation le bout de ses souliers à boucles.

Ses joues se mirent à rosir sous le mal être qui la prenait, tel un étau qui se ressert petit à petit sur sa proie.L' instant lui parut long, elle aurait aimé fuir cet homme mais ses jambes refusérent de lui obeir, elle resta ainsi face à lui ne sachant se mouvoir telle une biche traquée.

Il brisa enfin le silence qui s' était immiscé entre eux,elle releva la teste et lui répondit.


-Grand bien lui fasse donc,il ne sera point le premier à y plonger ses délicates mains.

Inconsciemment, elle suivit son regard qui s' abandonnait aux alentours , à nouveau leurs yeux se recroisérent , puis il lui sembla estre en pleine réfléxion.

*Quelles pensées pouvaient bien se bousculer en sa teste??*

Elle voulait émettre un mot, une phrase intélligeante mais rien ne daignait sortir de sa gorge qui s' était nouée, machinalement elle se mit à mordiller sa lévre inférieure acte qui se répétait en ses moments de confusion .

-Je ..je me nomme Clémence de Francine, mais mes proches m' appellent plus familliérement l' Ondine.

Prenant les pans de sa robe du bout de ses fins doigts,elle s' excécuta en une révérence penchant juste assez le buste accompagnant son geste d' un sourire qui s' étira grâcieusement sur ses lévres,son regard fixant le sien.

-Et vous mesme,comment vous nomme t'on?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthier d'Assonville
Poete


Nombre de messages : 8
Age : 30
rang : Noblesse d'Épée
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: La promenade de Clémence rp ouvert à qui le désire....   Dim Nov 22 2009, 12:34

    Avant même qu'elle eût exécuté sa charmante révérence, il savait qu'elle était quasiment prise au piège. Les quelques roseurs qui étaient venues agrémenter ses mignonnes pommettes ainsi que ce léger mordillement qui avait fait ressortir le rouge de sa bouche, tous ces détails indiquaient qu'il avait piqué son intérêt.
    Il s'inclina, point trop bas sachant qu'ils n'avaient pas le même rang, cependant moins sèchement que l'auraient souhaité les convenances vu qu'il voulait communiquer sa sympathie. Il répondit, l'air enivré de ce qu'elle venait de prononcer :


    - Clémence l'Ondine, c'est si enchanteur. Vos eaux seront-elle donc clémentes quand déjà je me vois presque noyé sous vos charmes ?

    Il battit des paupières, dans sa direction, soignant son jeu, aiguisant ses serres alors que son corps se faisait si enclin à la tendresse. Il ne l'aimait pas, il aimait par contre la séduire. Si bien qu'il ne mentait pas totalement. C'était ce qui permettait à sa séduction d'être si persuasive.

    Il répondit diligemment à sa question :


    - Mon nom est Balthier d'Assonville. Je n'ai point de diminutif aussi charmant que le vôtre à ajouter.

    Il accompagna cette phrase d'un geste de la main vers une allée et ajouta en lui offrant son bras :

    - Aimeriez-vous vous promener un peu à mes côtés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémence de Francine
Poete


Nombre de messages : 16
Age : 28
rang : roturiére
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: La promenade de Clémence rp ouvert à qui le désire....   Ven Nov 27 2009, 18:10

*Baltier d'Assonville*, elle avait déja ouϨce nom et d' aprés les commérages de couloir,il était de faite qu'elle se trouvait face à ce paillard qui faisait les gorges chaudes de certaines dames.Son corps frissonna et ne put s' empêcher de se raidir.

*Quelle idiote fais je, il n'est point là pour me connaistre comme il se doit, non, il ne cherche qu' a me courtiser pour mieux me leurrer et m' amener où il l' entend.*

Elle modifia sa position,redressant son buste qui n' avait été que trop l' objet de son regard.Elle se sentit des plus vulnérable, bien qu'elle avait tout à fait discerné aux premiéres apparences le prédateur chez cet homme.

*-Pourquoi n' ai je point suivi mon préssentiment??*

Elle revint à la discution quand il s' adressa de nouveau à elle.

-Ne vous y fiez point trop, mes eaux peuvent estre aussi comme une mer endiablée et dangereuse.

Un sourire moqueur se fit sur ses lévres, laissant apparaître une rangée de dents des plus blanches.

-Enchantée de vous connaistre Messire d' Assonville.Bien dommage, mais il se peut que vous portiez quelques sobriquets sans mesme le savoir!

Elle hésita, avant de lui répondre.*Est ce que le jeu en valait la peine?*
Elle ne voulait point estre l' objet qui ferait d'elle toutes les railleries du château.
*Et çi cela se retournait contre lui? le jeu en serait plus plaisant!!*

Elle lui sourit malicieusement, posant son regard aventureux sur lui.

-Si vous estes disposé à m' accompagner,menons nos pas de concert en ces allées.

Elle lui emboîta le pas et allongea le pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthier d'Assonville
Poete


Nombre de messages : 8
Age : 30
rang : Noblesse d'Épée
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: La promenade de Clémence rp ouvert à qui le désire....   Dim Juil 11 2010, 20:07

[Elle s'est fait désirer, mais voici la réponse...]

Balthier lui lança un regard un rapide regard en coin, avant de recouvrer son masque de séducteur. Un peu douché par ce qu'elle avait avancé en ce qui concernait ses sobriquets, il ne fit pas moins mine de la suivre avec empressement dans les allées des jardins. Bien que l'hiver fut rude, les jardins étaient magnifiques et chaque bosquet semblait rayonner depuis le coeur de ses buis habilement taillés. Alors qu'ils marchaient côte à côte, il garda une distance raisonnable entre eux. Il était contrarié par ce qu'il venait d'apprendre. Cette fille, au nom sorti d'un obscure conte, savait visiblement qui il était. La conquête allait être beaucoup plus rude que prévue... Or, il n'était pas trop d'humeur en cette journée à déployer des efforts titanesques pour une fille sortie des champs et non point des salons. Elle aurait eu un rang bien plus haut que le jeu en aurait valu la chandelle mais à présent...

Il choisit la défense, affichant un visage où la bonne foi pouvait se lire au premier coup d'oeil :

- Vous n'êtes pas bien coutumière des racontars pour leur accorder si vite de la valeur, Mademoiselle.

Sa phrase n'avait point été brusque mais ferme, afin d'accentuer là la pureté de son témoignage. Après tout, on avait bien le droit de se défendre des commérages, même lorsque ceux-ci étaient fondés. Il continua sur sa lancée :

- Un homme sujet aux piques de certaines personnes n'est parfois point si coupable que cela. Les usages veulent que les vilaines gens se donnent bonne figure en accusant quelqu'un qui leur fait ombrage.

Il tourna la tête vers elle et ajouta :

- Mais tout ceci n'est pas très important... Bien que j'ai grand hâte de savoir ce que ces esprits étriqués peuvent raconter sur moi, je brûle d'en connaître un peu plus sur vous. Pourquoi vous surnomme-t-on l'Ondine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémence de Francine
Poete


Nombre de messages : 16
Age : 28
rang : roturiére
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: La promenade de Clémence rp ouvert à qui le désire....   Mar Juil 20 2010, 01:26

Ses paroles avaient eu l'air d'avoir piquées là où il fallait.Messire D' Assonville fut quelque peu déstabilisé, ce qui le laissa presque statufié le temps de quelques secondes qui lui parurent une éternité.....
Elle l' enveloppa de son regard pétillant et amusé.La facilité avec laquelle Messire D'Assonville reprit contenance l'époustoufla.Elle reprit sa marche d'un pas compté à ses côtés dans les allées.

-Vous avez raison, je ne prête point attention aux cancans des gourgandines même si celles-ci sont de la noblesse. Qui on le sait, possèdent langues des plus fourchues, lorsqu'elles ont leurs humeurs.

-Mais mon père n'est point homme à me relater des médisances gratuitement, et je ne pense point que vous lui faites ombrage..

Elle le regarda avec un sourire aux coins des lèvres prononçant un peu plus le contour ourlé de celles -ci. Ses mains se rejoignirent en son dos, rehaussant ainsi son buste.

leurs regards se croisèrent à nouveau,elle ne fuya point le sien mais sentit ses pommettes chauffer. Elle se sentait malgré elle sous son emprise, étrange sensation qu'elle découvrait.

-Pourquoi l'Ondine? Cela est fort simple.j'ai été surprise par Messire de Moliére entrain de me baigner dans l'une des fontaines... Quelque peu vêtue. C'est ainsi que je fus baptisée l' Ondine...

Cela répond t'il à votre curiosité?

où allons nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La promenade de Clémence rp ouvert à qui le désire....   Aujourd'hui à 03:45

Revenir en haut Aller en bas
 
La promenade de Clémence rp ouvert à qui le désire....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rang C] Une promenade qui tourne mal...
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Le Partenariat est-il ouvert aux invités?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: