1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Joseph Portefaix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joseph Portefaix
Poete


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Joseph Portefaix   Ven Jan 01 2010, 15:49

[Joseph Portefaix]

¤¤¤

I-Me, myself & I

Date de naissance et âge : 13 Octobre 1650, donc 13 ans.
Origines : Française
Classe sociale : Roture
Métier/Titre : "Apprenti" montreur d'ours

¤¤¤

II-Racines

Famille :
Fils d'Anne-Marie Coudrait et d'André Portefaix, paysans des Pyrénées. Trois soeurs plus jeunes que lui.

Histoire :
Depuis sa naissance, Joseph a vécu dans les montagnes pyrénéennes, en compagnie de ses parents.
Anne-Marie héritait des besognes qu'on attribue habituellement aux paysannes, André avait de nombreux travaux, comme s'occuper des champs (récolte, laboure, etc...), abbattre des arbres ou même chasser de temps en temps. Joseph, lui, était un petit berger. Ce n'était pas un travail bien difficile (les moutons ne s'enfuiyaient que trop rarement), et il passait ses journées à rêvasser, faire la sieste ou se battre avec ses petits camarades bergers qu'il rencontrait de temps à autres. Sa vie aurait pu continuer ainsi, si son père n'avait pas un jour, en pleine chasse, abbatue une ourse. Car celle-ci avait un petit, et, pensant amuser son fils, il lui rapporta. Cependant, jamais il n'aurait pu imaginer que celui-ci l'adopterait comme animal de compagnie (voire même comme un véritable ami), et qu'il ne voudrait pas s'en séparer, même contre quelques pièces d'or. Fougère (car c'est ainsi que Joseph avait nommé son ourson, qui était une femelle), grandissait de jours en jours, et les dégâts s'accumulaient.
"Sale bestio', j'm'en va t'la dresser, moi!" s'exclama un jour le Père, alors que l'ours avait arraché le pied d'un tabouret. Joseph crut au pire, persuadé qu'il allait le blesser ou même le tuer, mais il n'en fit rien : il donna à son fils des lanières de cuir et lui demanda de lui passer une bonne fois pour toute une sorte de muselière. C'est ainsi que le garçon se mit à promener Fougère au bout d'une laisse.

Un jour qu'il passait par les chemins, accompagné de son fidèle animal, il rencontra un cavalier.
Joseph devina tout de suite qu'il s'agissait d'un noble, à la vue de sa perruque et de ses vêtements propres et bien coupés, contrastant avec ses cheveux emmêlés, son visage sale et sa fourrure crasseuse. Celui-ci sembla très interressé par l'animal.
"Et bien, petit, que fais-tu en compagnie de cette bête sauvage? L'aurais-tu dompté? Tu dois sûrement être fils de montreur d'ours..."
Le ton que prenaît l'homme mit Joseph mal à l'aise, qui se mit sur la défensive (les nobles, il n'aimait pas beaucoup ça).
"C'est pas vrai, Fougère elle l'est pas, sauvage! Et pis, vous avez encore tout faux, j'suis pas l'fils Demontreurdoursse, mais l'fils Portefaix!"
Au moins, cela eut le mérite de faire rire.
"Bien, bien jeune Portefaix, ne t'emporte pas! Mais tu n'as pas l'air de savoir ce qu'est un montreur d'ours, n'est-ce pas?"
Le sourire de l'homme gênait de plus en plus Joseph. Trop malicieux pour être honnête.
"Montreur d'ours... C'est un gars qui montre les ours?"
"Quel sens de la logique!"s'exlama l'homme en applaudissant. Joseph ne releva pas l'ironie dont il faisait preuve.
Le noble descendit de son cheval et s'approcha de Fougère.
"Combien en veux-tu?"
"Comment?"
"Combien pour cette bête?" Il commençait à hausser le ton.
"Je... Elle n'est pas à vendre!"
"Allons... Allons... Elle ne peut que t'encombrer... C'est une bouche de plus à nourrir... Qu'en pensent tes parents?"
"ET bien... C'est vrai que l'père il l'aime pas beaucoup... Y dit qu'il aurait mieux fait de la laisser crever comme sa mère..."
Le sourire de l'homme se fit plus grand.
"Mais j'veux pas la vendre! J'vous la vendrais pas!"
Joseph appuya cette déclaration par un crachat à ses pieds. Celui-ci, dégoûté, s'emporta et attrapa l'enfant par le col.
"Ecoute, sale bougre, si tu avais tué cette bête, tu serais riche aujourd'hui! Tu ne sais même pas combien on peut te donner pour la dépouille d'un ours, en particulier si c'est une femelle!"
Puis il le relâcha, avant de s'essuyer la main.
Joseph ne tarda pas à s'enfuir, non sans lui avoir adressé un geste des plus grossiers.
Cette altércation lui avait cependant permis de connaître l'existence du métier de montreur d'ours (il en avait entendu parler au village, mais il n'avait jamais réellement compris de quoi il s'agissait). Et dorénavant, il n'avait plus que cela en tête. Une nuit, alors que toute la famille s'était mise à table, il décida d'en faire part à son père.
"QUOI?!! Mais qu'est-ce tu m'chantes là?! Montreur d'ours?! Et quoi encore?! Qui va s'occuper des bêtes et d'ta mère quand je serais plus là?!"
"André, enfin, ne dis pas ça..."
"Tais-toi, Anne, c'est une affaire d'hommes. Ecoute, mon fils, c'est complétement irréalisable! Ôte-toi cette idée de l'esprit et occupe-toi plutôt des affaires des petites gars de ton âge."
"Ca m'est égal, j'le ferais!"
Un grand silence s'installa dans la pièce. On ne répondait pas au père de famille, c'était inconcevable. Joseph s'attendait à recevoir une bonne raclée, mais pourtant, André répondit d'une voix mielleuse qui n'était pas dans ses habitudes (ce qui était peut être encore plus inquiétant qu'une raclée, d'ailleurs).
"Et où comptes-tu emmener cette satanée bestiole? Où crois-tu qu'on te lancera des pièces, toi, pauvre paysan boueux? On te rouera de coups, oui..."
"J'irais là où se trouve le Roi, et comme ça je serais riche!"
André éclata d'un rire lourd et gras.
"Toi?!! A Fontainebleau?!! Avec cet animal plus bête qu'une poule?! Alors ça! J'veux bien voir ça, tiens!"
Anne, elle, ne riait pas du tout. Elle savait parfaitement que son fils n'en démordrait pas, même s'il se taisait et baissait les yeux devant son père. C'était un Portefaix, plus têtu et tenace que n'importe qui.
C'est ainsi que le lendemain, au lieu d'emmener les moutons, il partit avec Fougère, en direction de Fontainebleau. Il ne s'imaginait pas à quel point la distance entre les Pyrénées et la ville était immense. De même, il ignorait la direction à prendre. Enfin, il ne se rendait pas compte que ce qu'il voulait faire était tout bonnement impossible. Il faut croire que la chance était avec lui, car en chemin, il rencontra le colporteur. Celui-ci s'était pris d'affection pour le jeune garçon depuis longtemps. Comble du hasard, le colporteur devait se rendre de toute urgence dans un village non loin de Fontainebleau, pour des raisons familiales. Il l'emmena avec lui, l'installant à ses côtés sur la carriole tirée par un âne, tandis que Fougère s'endormit tranquillement au milieu des marchandises. De jours en jours, la distance entre Joseph et Fontainebleau diminuait, mais le voyage fut très long. Enfin, il finit par arriver non loin de Fontainebleau. Le colporteur lui donna une bourse pleine d'argent, la larme à l'oeil, avant de le laisser se débrouiller seul. Il continua son voyage à pieds. Avantage certain d'être accompagné par un ours, les brigands ne se risquent pas à venir vous rendre visite. C'est pourquoi il arriva sans encombre dans la ville.

Et maintenant? :
Maintenant... Joseph est seul, à la rue. Il est sale, et, malgré le don du colporteur, il n'a pas vraiment de quoi subsister. Il ne connaît rien à la ville, et se sent complétement perdu. Au moins, il a Fougère. S'il réussissait à lui apprendre quelques tours, peut-être pourrait-il gagner quelques pièces...

¤¤¤

III-Etats d'âme

Traits de personnalité :
Joseph est un enfant de la montagne, il est rude, têtu, mais franc. Il est un peu naïf, mais sait parfaitement se défendre et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Sa confiance, il la donne quand il se sent à l'aise. A part cela, c'est un garçon courageux et endurant, mais plutôt tête brûlée.

Goûts :
Il aime Fougère, le fromage de brebis, et il adorait se battre avec ses petits camarades à la montagne. A part cela, rien de spécial. Il est un peu méfiant envers les nobles, comme il n'en voyait que très peu là où il vivait. Quant aux représentants de la gente féminine... Ils l'intriguent, cependant, il ne s'y intéresse pas vraiment. Quoiqu'il peut s'avérer très timide en présence d'une belle femme.

¤¤¤
IV-Etre et paraître

Caractéristiques générales :
A première vue, Joseph est un jeune garçon sale (pas qu'à première vue, en y réflechissant bien). Sa stature indique cependant qu'il est sûr de lui. Ses pieds sont bien ancrés, ses bras sont souvent croisés, et son visage sérieux : il sait ce qu'il veut. Il est de taille normale pour son âge (donc pas bien grand), et il est plutôt maigre. Cependant, son origine pyrénéenne lui a permi d'acquérir une assez bonne musculature, et il est très résistant.

En détails :
Ses cheveux châtains sont mi-longs et très peu coiffés (cela s'explique par le fait que pour tout peigne il a... ses doigts). Ses yeux noirs sont plutôt grands et fuyants. Il affiche souvent une mine boudeuse, mais lorsqu'il se met à sourire, son visage s'éclaire. Quand il rit ou qu'il est moqueur, une petite lueur illumine ses yeux, et ses lèvres tirées dévoilent de petites dents blanches.

Habitudes :
Joseph porte une sorte de manteau de fourrure (indescriptible, on dirait une boule de poils mal lavée) par-dessus une chemise un peu trop grande pour lui, et son pantalon commence sérieusement à tomber en lambeaux. Pour tout parfum, il a l'odeur peu agréable des moutons qu'il gardait dans le passé mélangée à celle de Fougère.

¤¤¤

V-La vie en société

... Mmh... Joseph est seul. Il ne connaît personne à Fontainebleau. Quant à ce qu'il pense du Roi et de son entourage... A vrai dire, il n'en a aucune idée. Il a souvent entendu son père dire du mal d'eux, mais étant donné qu'il ne disait pas souvent de bien à quicquonque, Joseph reste
perplexe.

¤¤¤

VI-Et puis le reste...

Prénom : Léna, enchantée!
Age : 17 ans.
Expérience et niveau RP : J'ai déjà RP de nombreuses fois... mais j'ai tendance à être un peu timide.
Présence sur le forum : J'espère pouvoir me connecter au minimum un soir sur deux... Mais je ne garantis rien... (Je dis ça à cause du Bac...)
Comment l'avez-vous connu? : Grâce à Tourdejeu. Je crois.
Mot magique : Siouplé! ... nan, j'rigole x) (...c'était nul)
[Edit Admin = Ok]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Racine
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Joseph Portefaix   Ven Jan 01 2010, 18:44

Sois la bienvenue sur 1663 !

J'aime beaucoup ta fiche, concise et claire, l'écriture est agréable et le personnage est original.

Je check avec plaisir en te souhaitant une très heureuse année 2010 !

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Joseph Portefaix
Poete


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph Portefaix   Sam Jan 16 2010, 10:17

Mmmh... J'attends toujours ma deuxième validation...
Le forum serait-il mort, par hasard?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Haack
Poete


Nombre de messages : 88
Age : 38
rang : Ambassadeur des Provinces-Unies
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Joseph Portefaix   Lun Jan 18 2010, 18:16

Du tout...c'est le rythme normal ici! Razz

Bienvenue! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/forum.htm
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Joseph Portefaix   Mer Fév 03 2010, 13:05

je donne le deuxième puisque je bénéficie de l'illustre statut de modératrice... bienvenue monsieur Portefaix à la fiche si bien rédigée...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Haack
Poete


Nombre de messages : 88
Age : 38
rang : Ambassadeur des Provinces-Unies
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Joseph Portefaix   Jeu Fév 04 2010, 17:14

Notre sauveuse!! Very Happy!


Et la seule (et unique!?) posteuse du mois de janvier! Smile

Y a pas à dire, Athénais tient toujours une forme olympique! Wink ( ELLE!!) mdr!

Comme Morgause, (d')ailleurs Razz!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joseph Portefaix   Aujourd'hui à 01:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Portefaix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Senatris Edmonde Beauzile denonse konplo kandida o Sena Willo Joseph pou UCADDE
» Joseph Lambert ap seme terè nan Jacmel
» Palace Ducarme Joseph presumé gwo chef bandi
» Doktè tout bon Carol Berotte Joseph rektè Mass. Bay's College
» Raymond Joseph mis a l'ecart pour cause de DECHARGE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: