1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Les Jardins] L'ennui porterait-il conseil?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anne d'Autriche
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: [Les Jardins] L'ennui porterait-il conseil?   Jeu Aoû 11 2011, 09:43

La Reine Mère s'ennuyait ferme. Oh certes, Anne était devenue avec l'âge fort dévote, préoccupée de bonnes œuvres et de charité, et soucieuse de son salut dans l'au-delà. Mais enfin, espérer le Paradis ne suffit pas à remplir vous journées! Et plongée dans le cycle routinier de son existence, elle s'ennuyait.

Et toute la Cour semblait s'ennuyer avec elle: point de visite de dignitaires étrangers dont on aurait pu dauber à mi-voix les manières étranges, point de scandale croustillant à se mettre sous la dent.... Oui, la Cour de France sombrait dans une triste léthargie, et cela désolait la Reine Mère.

Tandis qu'elle arpentait à petits pas les allées du jardin de Diane, escortée de ses dames, elle songeait avec tristesse qu'elle ne s'était point ennuyée ainsi depuis le règne de feu son époux, lorsque le Cardinal de Richelieu terrorisait la Cour et faisait décapiter régulièrement les plus grands représentants de la noblesse de France. Ce sinistre souvenir la fit frémir, et lui tira un soupir de dépit.

S'arrêtant quelques instants au bord de la fontaine représentant Diane à la biche, elle se tourna vers sa première dame. Les réparties piquantes et spirituelles de la Montespan étaient bien la seule chose qui parvenait à lui arracher un sourire, ces derniers temps.


Et bien Athénaïs, ne dirait-on pas que notre Cour ressemble à celle de la Belle au Bois Dormant, dont Monsieur Perrault conte si joliment l'histoire? On nous croirait tout juste plongés dans un profond sommeil! Tant d'ennui doit peser à votre jeunesse, ma chère, me trompé-je?


Dernière édition par Anne d'Autriche le Mer Aoû 17 2011, 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: [Les Jardins] L'ennui porterait-il conseil?   Jeu Aoû 11 2011, 10:00

Oh elle ne se trompait pas la Reine mère. Athénaïs était au bord du désespoir, elle était belle, trop belle mais déjà vieillissante et ne se voyait pas finir avec le Montespan, un être gentil, peu spirituel et presque pauvre. Athénaïs de Rouchechouart de Mortemart marquise de Montespan avait d'autres ambitions... et ne pouvait les réaliser que si elle pouvait approcher, séduire par sa force de vie et sa verve, et profiter des Grands. La reine mère la protégerait lui accordait une pension qui lui permettait de survivre mais la Montespan ne voulait pas survivre.

Ainsi quand sa protectrice lui parla d'ennui, de sommeil, le cerveau de la belle se mit en action. Elle prit un petit air contrit pour répondre au préalable :


- Votre Altesse royale, ma jeunesse s'étiole à Fontainebleau...

Son visage prit ensuite un air mutin avant de poursuivre :


- Elle s'étiole tant et tant que j'ai même l'impression qu'elle m'a déjà quittée.


Ses yeux contemplèrent le ciel et elle feignit de défaillir avant d'ajouter :


- Je ne m'ennuie pas, Madame, je me meurs d'ennui !

Enfin, elle rit avant de finir :

- Il nous faut trouver de quoi régaler nos envies, de quoi combler ce vide... Vous me savez pieuse et plutôt portée vers le spirituel mais j'avoue que là, trop c'est trop, la frivolité est certes péché mais un zeste d'amusement ne saurait remettre en cause notre place au ciel, non ?

Ces beaux yeux rayonnaient d'ironie et d'amusement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne d'Autriche
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: [Les Jardins] L'ennui porterait-il conseil?   Jeu Aoû 11 2011, 10:22

Et en effet, la reine mère sourit. La dernière remarque l'amusa même tellement qu'elle répliqua en arborant un air feint de conspiratrice.

Ma chère, au point où j'en suis, je me crois prête à risquer ma place auprès du Seigneur pour quelques heures de divertissement !

Péché qu'une telle déclaration. Péché véniel, soit, mais péché tout de même, dont la pieuse Anne se confesserait et pour lequel elle ferait pénitence. Encore que les heures creuses qu'elle vivait actuellement pourraient déjà faire office de pénitence...

Au reste, les méchantes langues diront que c'est une habitude chez moi! Savez-vous qu'après mon veuvage, le curé de Saint Germain l'Auxerrois était venu m'avertir que j'allais brûler en enfer pour l'éternité car je continuais à assister à des représentations théâtrales malgré mon deuil? Le pauvre homme, il me fallût consulter plusieurs docteurs de la Sorbonne dont l'avis était contraire au sien pour le convaincre de me laisser en paix!

Elle laissa filer un léger éclat de rire en évoquant ce souvenir. Avait-elle pu en rire, avec sa chère duchesse de Chevreuse, à l'époque!

En tout cas vous avez raison, il nous faut trouver de quoi nous distraire, et distraire la Cour avec nous. Je refuse de voir Fontainebleau déserté !

Anne fronça les sourcils, soudain pensive. Quel divertissement pourrait convenir? Et quel motif lui donner?

Hum... Je n'ai plus l'âge de la chasse, et c'est un passe-temps qui de toute façon ne m'a jamais réellement divertie... Quant à une simple soirée de jeux, même avec de grosses mises, cela ne suffira point à distraire notre jeunesse... Avez-vous quelque idée de ce que nous pourrions faire, Athénaïs?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: [Les Jardins] L'ennui porterait-il conseil?   Jeu Aoû 11 2011, 12:45

La Montespan fut heureuse que le Reine mère prit à la dérision es remarques dur les péchés... et plus heureuse encore que cette dernière exclue les éternelles parties de chasse où dame ne pouvait mettre en valeur les merveilleuses créations des couturières ou les parties de jeu où une dame peu fortunée risquait soit l'ennui le plus total soit la banqueroute définitive et l'exil en province.

Elle arborait donc un sourire sincère, se sentant très complice avec sa bienveillante protectrice. Elle rit avec courtoisie à l'anecdote comptée par Anne d'Autriche sur l'affaire du curé de Saint Germain, la mère de la marquise, la duchesse de Mortemart, amie de la reine, la lui avait déjà racontée... mais l'affaire était plaisante et plus que bienvenue dans la conversation.
Elle attendit que la reine lui demande son avis, se contentant d'un petit rire perlé de bon aloi en réponse à celui de son altesse.

Quand cette dernière lui envoya son
"Avez-vous quelque idée de ce que nous pourrions faire, Athénaïs?", elle prit elle aussi un air de conspiratrice. En fait elle hésitait, spontanément avait failli sortir son envie la plus forte elle aurait voulu crier "un bal!". Elle avait en effet un accord secret avec l'Ambassadeur de Hollande à la cour de France, ce dernier en échange de quelques potins - d'aucuns aurait dit d'espionnage- lui avait fourni de magnifiques soies et cotonnades des Indes... qu'elle rêvait d'arborer.
D'autant plus que le prince de Russie lui avait offert -en échange de rien ou presque rien, en fait en espérant ses faveurs- une pure merveille de collier qui irait si... Athénaîs sortit de ses pensées oiseuses pour revenir la la reine mère.


Elle la regarda, interrogative :


- Votre Altesse pourrait commander une pièce au divin Molière ou au merveilleux Racine... mais cela prendrait un temps fou pour arriver enfin à la jouer, nous serions surement toutes deux enracinées en ce jardin avant de visionner leurs ouvrages... Elle sourit avant de reprendre :

- Nous pourrions donner ballet, le Roi votre fils adore danser... et j'adorerais danser à ses côtés pensa la belle machiavélique. Mais, bon, voilà aussi tâche de longue, trop longue, haleine.

Elle mit un adorable doigt dans sa bouche fardée avant de lancer :

- J'ai beau tourner dans tous les sens mon soit disant légendaire esprit -elle rit- je ne vois que le Bal. Le bal, féérique et entrainant, où l'on peut outre danser, le roi en serait heureux, mais aussi jaser, regarder, moquer, s'amuser et sortir de cette torpeur malsaine, qu'en pensez-vous votre Altesse ?

Dit moi oui pensa la belle marquise....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne d'Autriche
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: [Les Jardins] L'ennui porterait-il conseil?   Ven Aoû 12 2011, 10:28

La marquise était décidément une jeune femme pleine de ressources, et douée d'un solide pragmatisme. Elle avait mille fois raison: il leur fallait un divertissement aisé et rapide à organiser, ce que n'étaient ni le ballet ni une pièce nouvelle.

Un bal?

La reine mère s'accorda un instant de réflexion. Evidemment, son âge et ses.... rondeurs... la contraindrait à rester spectatrice mais elle pourrait toujours profiter de la musique. Et puis, pour qui savait les lire, les évolutions des danseurs et de leurs galantes cavalières étaient des plus divertissantes.

Oui, c'était dit. Un bal allait être donné!


Votre idée me convient à merveille Athénaïs. Voilà bien trop longtemps que la Cour n'a pas dansé, il est l'heure de dérouiller un peu les jambes de nos beaux seigneurs et de nos belles dames!

Anne s'interrompit un instant, une idée lui étant venue à l'esprit.

J'y songe.... Depuis que Sa Majesté a eu la bonté de lui accorder son pardon, la duchesse de Montpensier n'a point encore reparu à la Cour. Voilà l'occasion rêvée de l'y faire venir. Je lui ferai parvenir un messager dès aujourd'hui.

Un sourire teinté de malice apparût sur son visage. La perspective de revoir sa turbulente nièce n'était pas pour lui déplaire. Et puis, il ferait beau voir qu'une dame, de si haute naissance soit-elle, dédaignât la Cour alors qu'on l'autorisait gracieusement à y revenir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: [Les Jardins] L'ennui porterait-il conseil?   Jeu Aoû 18 2011, 10:08

oui, pensa la Marquise qui n'hésita pas à afficher un sourire sincère à l'approbation royale de sa proposition.
La Montpensier... reine autoproclamée de la fronde revenait à la cour, voilà qui était une nouvelle de poids. La cousine germaine du roi, fille du bouillant Gaston d'Orléans pouvait mettre de l'animation en ces lieux. Elle était riche, richissime même, l'héritage des Montpensier en faisait même le meilleur parti de France, mais elle était aussi autoritaire, fantasque... différente aurait dit quelqu'un de raisonnable. Extravagante, déjà vieille fille elle avait une réputation assez épouvantable.

La marquise, toujours tout sourire eut donc un air surpris à cette annonce et décida de tester un peu sa reine au sujet de sa nièce, nièce qui n'était pas pour rien dans la fuite de Paris de cette reine il y a quelques années :


- Merci à votre altesse d'entériner mon idée...
et de me mettre dans la confidence du retour de la rebelle princesse en ces lieux. Il va de soit que le retour d'une princesse de sang à Fontainebleau n'est pas élément anodin. Cela justifie bal, de plus ce bal pourrait être à ses frais ce qui aiderait à le faire passer auprès de notre Roi et de son intransigeant intendant...

Elle sourit d'un air un peu cruel avant de poursuivre d'un air plus hésitant :

- Madame ma reine est-elle satisfaite du pardon accordé à sa parente ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne d'Autriche
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: [Les Jardins] L'ennui porterait-il conseil?   Dim Aoû 21 2011, 10:37

Anne esquissa un sourire, amusée par l'idée de sa première dame de soutirer quelque argent à la duchesse de Montpensier.

Il est vrai que ma nièce est à la tête d'une telle fortune que ce serait presque une charité de la soulager de quelques milliers d'écus. Mais je connais la donzelle et sa langue acérée, elle serait capable d'aller clamer partout qu'elle a fait l'aumône à la Couronne! Non, nous lui suggèrerons plutôt.... aimablement et subtilement.... qu'un présent à son royal cousin et à son épouse serait un geste des plus élégants...

La question d'Athénaïs surprit quelque peu la reine. D'abord parce que la jeune femme faisait rarement montre d'indiscrétion. Mais également car au fond, elle n'était pas sûre de connaître la réponse à une telle interrogation. Incertitude qui fit qu'elle prit quelques instants de réflexion avant de répondre, sur un ton qui se voulait badin.

Vous voilà bien curieuse, Athénaïs.... Puisque Sa Majesté a jugé bon de pardonner, je ne puis que respecter et approuver sa décision...Mais pour tout vous dire oui, je suis plutôt satisfaite de ce pardon.

Satisfaite n'était pas vraiment le mot. En réalité, Anne supportait mal de voir revenir en grâce tous ces rebelles qui avaient bravé son autorité de régente et pris les armes contre leur souverain. Mais ses années passées à gouverner le royaume avec l'aide de feu le cardinal de Mazarin lui avaient appris les ruses de la politique, et notamment qu'il vaut mieux avoir ses ennemis proches et sous surveillance que loin et libres de comploter.... Anne-Marie avait payé de longues années solitaires à Saint Fargeau ses coups de canon tirés contre les armées royales. L'y laisser davantage serait lui fournir l'occasion de tisser des liens avec d'autres mécontents, tandis que la ramener à la Cour et l'étourdir de divertissement la rendrait inoffensive... Oui, Anne était satisfaite de voir que son fils également avait retenu les leçons du rusé Mazarin...

Emergeant de ses pensées, la reine Mère sourit à ses dames avant de reprendre le chemin de ses appartements.


Allons mes filles, assez bavardé. Nous avons un bal à organiser ! Athénaïs, faites prévenir Sa Majesté que je souhaiterais m'entretenir avec lui à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: [Les Jardins] L'ennui porterait-il conseil?   Lun Aoû 22 2011, 11:38

HJ: tu veux une réponse ou tu considères que le topic est clos?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne d'Autriche
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 30/04/2009

MessageSujet: Re: [Les Jardins] L'ennui porterait-il conseil?   Lun Aoû 22 2011, 11:40

[HJ: Comme tu le sens, si tu es inspirée surtout n'hésite pas, sinon on peut passer à un autre sujet pour l'organisation du bal Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: [Les Jardins] L'ennui porterait-il conseil?   Lun Aoû 22 2011, 11:44

HJ: ah oui l'organisation ça peut être sympa Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Les Jardins] L'ennui porterait-il conseil?   Aujourd'hui à 02:12

Revenir en haut Aller en bas
 
[Les Jardins] L'ennui porterait-il conseil?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CONSEIL] Nains
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Charte du Conseil Comtal du Maine: Abrogée
» UN CEP CHAMPWEL ? LE NOUVEAU CONSEIL ELECTORAL DE PREVAL
» Quand le Conseil de presse du Québec pressure un journaliste haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: FONTAINEBLEAU :: Les Extérieurs :: Le Grand Parterre & Jardins-
Sauter vers: