1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 longer les bois... pour quitter Fontainebleau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Besméatix
Poete


Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 12/08/2005

MessageSujet: Re: longer les bois... pour quitter Fontainebleau   Lun Aoû 29 2005, 15:44

(HRP : toutes mes excuses, j'avais totalement oublié cette discussion... la mémoire est une faculté qui oublie... blush )

Besméatix, bien qu'il en fut plutôt heureux, n'était pas surpris par le changement d'attitude soudain de son ami. Rare était les personnes avec qui D'Artagnan acceptait de partager ses problèmes et ses inquiétudes. En fait, il était l'un des rares à avoir ce privilège... Autrement, le Lieutenant des Mousquetaires refusait d'incomoder son entourage avec le poids de ses propres responsabilités. Lorsque D'Artagnan y alla d'une petite boutade à son endroit, il haussa les yeux au ciel en signe de découragement.

- Mais pourquoi faut-il que vous leur fassiez toutes peur?, lui répondit-il avec une fausse expression d'indignation.

Il se retourna alors vers Iwelda, lui offrant son plus beau sourire :

- Mademoiselle, veuillez ne pas croire un traître mot sortant de la bouche de ce vieux Mousquetaire à moitié sénile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 2227
Age : 39
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: longer les bois... pour quitter Fontainebleau   Lun Aoû 29 2005, 15:55

En entendant la réponse de Besméatix, D'Artagnan éclata d'un grand rire franc et un sourire complice se forma sur son visage.

- Moi, vieux et sénile? Mais voyons, mon cher Besméatix, c'est toi qui commence à divaguer. Tu es mon aîné de deux ans.

Se tournant à son tour vers Iwelda :

- Chère Mademoiselle, il me semble claire que le trop grand nombre de pâtisserie ingurgité par notre compagnon lui soit malheureusement monté au cerveau. Ainsi donc, si vous m'en donner la permission, je tâcherai de vous protéger de ses divagations au mieux de mes capacités.

Jetant un regard en coin vers son ami, il vit que c'était maintenant son tour d'éclater de rire. Il lui sembla plus qu'étrange qu'ils aient pu trouver le moyen de rigoler ainsi, malgré les circonstances dramatiques. Mais il accueilli à bras ouverts cette interlude décontractée. Car malgré tout, le monde continuait de tourner, et il aurait amplement le temps de laisser libre court à ses inquiétudes lorsqu'ils auraient atteint Fontainebleau...

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: longer les bois... pour quitter Fontainebleau   Mer Sep 07 2005, 22:59

Iwelda éclata d'une rire bien franc.

- Hé bien messieurs je suis heureuse d'avoir une compagnie si agréable pour me mener au palais que je vois avec déception se rapprocher de nous. J'aurais aimé vous rencontré en lieu plus agréable mais j'apprécie néanmois ce petit brin de conversation amusante. Et en se qui vous conserne Monsieur Besméatix, ne vous en faîtes je suis aussi une incorrigible friande de petite pâtisserie, chose que ma pauvre mère désaprouvait à un point qu'il m'est impossible de vous décrire. La France offre t-elle une agréable diversité en cette matière? Quant à vous Monsieur d'Artagnan j'inciste pour vous accompagner si vous devez rencontrer son Altesse, j'ai quelques mots à lui toucher et décidement on ne sent en sécurité qu'en la compagnie de braves mousquetaires comme vous l'êtes. Je vous dois la vie vous savez... mais comme bien des gens j'imagine...
Revenir en haut Aller en bas
Besméatix
Poete


Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 12/08/2005

MessageSujet: Re: longer les bois... pour quitter Fontainebleau   Jeu Sep 08 2005, 15:22

Adoptant un air de fausse indignation, Besméatix répondit :

- Mais voyons, mademoiselle, tout le monde sait que c'est à Paris que l'on retrouve les meilleures pâtisseries! Maintenant, je crains bien qu'il faille que je m'occupe de votre éducation en ce domaine, mademoiselle, car j'ai bien peur que l'Irlande, malgré toutes ses magnifiques qualités, ne vous ait point montré l'essentiel en ce qui concerne les pâtisseries.

Retirant son chapeau devant lui en le faisant tournoyer, il fit une révérence à la jeune femme tandis que D'Artagnan affichait un sourire moqueur devant les pitreries de son ami.

- Je suis sûr que le Roi acceptera de vous rencontrer, mademoiselle, même si je crains fort que les présents évènements risquent de le secouer quelque peu. Et bien qu'il me soit agréable de penser que mes actions n'ont pas été vaines et que votre vie a ainsi pu être épargnée, je n'ai fait qu'accomplir là mon devoir... Et d'ailleurs, si Besméatix n'avait pas été là, ni vous ni moi ne serions encore de ce monde.

D'Artagnan s'était tourné vers son vieil ami en prononçant cette dernière phrase, avec un air reconnaissant. Il ne savait toujours pas par quel moyen son ami s'était trouvé sur les lieux à ce moment précis, mais il était arrivé au bon moment, comme toujours. Rares étaient les hommes sur qui D'Artagnan pouvaient se fier les yeux fermés... En fait, ils n'étaient que trois : Besméatix, Elrohir et Aramis. La voix de Besméatix vint alors interrompre ses pensés.

- En effet, mon ami, j'ai dû encore une fois sauver votre peau, ce qui signifie que je ne vous dois maintenant plus que trois sauvetages dit-il avec un air et un ton moqueurs. Mais mademoiselle, je tiens cependant à vous préciser que la modestie de Monsieurs D'Artagnan est bien trop grande. Car afin de vous délivrer, il a dû à lui seul venir à bout de cinq adversaires, du moins si j'en crois le nombre de corps présents sur les lieux. Et n'eut été d'un sixième homme le tenant en joue avec un mousquet, il n'aurait aucunement eu besoin de mon intervention tardive.

Besméatix jeta alors un coup d'oeil vers son supérieur, qui eut l'air soudainement un peu gêné. D'Artagnan n'avait jamais vraiment aimé se retrouvé au centre de l'attention, et Besméatix en était bien conscient. Mais même si les qualités de son Lieutenant avait été, de façon générale, récompensées à leur juste valeur, il savait, lui qui l'avait cotôyé tout au long de sa carrière, que nombreux étaient les faits d'armes du Chef des Mousquetaire qui avaient été passés sous silence. C'était en partie la raison pour laquelle Besméatix était, encore aujourd'hui, un Mousquetaire, bien qu'il douta parfois de la validité, en ces temps difficiles, du serment qu'il avait jadis prononcé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: longer les bois... pour quitter Fontainebleau   Jeu Sep 08 2005, 22:47

-Pour ce qui est de me faire présenter au roi je n'ai aucune inquiètude mon ami puisque c'est déjà fait. Nottant que je suis ça pupille, envoyé en France pour être sous sa protection jusqu'au moment ou je me trouverai un mari, je crois au contraire que je suis plus près de son altesse que vous peut-être, fait très amusant je l'avoue!, dit-elle sur un ton de taquinerie tout à fait innocente.
Revenir en haut Aller en bas
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 2227
Age : 39
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: longer les bois... pour quitter Fontainebleau   Ven Sep 09 2005, 13:49

Les commentaires d'Iwelda le firent sourire. En effet, le Roi était peut-être plus près, règle générale, des jeunes femmes que de lui-même.

- Peut-être avez-vous raison, mademoiselle O'Ceannaigh...

Il fut lui-même surpris par le cynisme de ses pensés. Besméatix aussi, d'ailleurs, et le vieux Mousquetaire s'empressa de rattraper les propos de son supérieur, afin d'éviter de gêner Miss O'Ceannaigh.

- Il faut bien avouer, mademoiselle, que vous êtes beaucoup plus agréable à regarder que notre ami ici présent!, dit-il avec un large sourire accompagné d'un clin d'oeil.

Ils entraient maintenant dans la cours de Fontainebleau. Besméatix avait déjà décidé de ne pas accompagner D'Artagnan auprès du Roi. Il savait que, de toute façon, sa présence serait inutile, et il voulait aussi savoir quelle était la situation actuelle dans les bois entourant le château. Aussi, lorsqu'ils traversèrent la grille, il s'excusa auprès de ses deux compagnons de route :

- Bien, je vous abandonne donc ici. D'Artagnan, je vais allez voir quelles sont les dernières nouvelles concernant nos hommes. Mademoiselle O'Ceannaigh, je suis enchanté d'avoir fait votre connaissance. Ne laissez pas l'humeur morose de notre ami déteindre sur vous...

Sur ce, il se dirigea vers les écuries des Mousquetaires, de l'autre côté du bâtiment.

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: longer les bois... pour quitter Fontainebleau   Lun Sep 12 2005, 21:50

- Ne craignez rien mon ami, je tenterai de faire apparaître un sourire peut-être parmi les songes de votre capitaine. Allez prendre un peu de repos vous le méritez bien. J'espère vous revoir bientôt pour que vous fassiez mon éducation au niveau des pâtisserie de votre pays.

Elle fit un signe au mousquetaire puis lança un regard au valeureux d'Artagnan. S'attendant à une scène plus que désagréable, Iwelda comprenait l'air soucieux de son sauveur, mais la jeune fille avait déjà son idée pour aiser les prochains évênements.
Elle descendit de cheval avec l'aide du mousquetaire alors qu'un écuyer prenait l'étalon.
Elle adressa un sourire à celui-ci et prit appui sur d'Artagnan.

-Pardonnez mon impolitesse monsieur mais je crains que ma cheville ne m'en permette plus. J'ai malheureusement même peur de devoir abuser en vous demandant de me laisse vous accompagner jusqu'à mon tuteur. Je dois avoir un entretiens et je doute de trouver un porteur aussi serviable que vous. À vrai dire, je connais si peu de personne que j'ose à peine leur adresser la parole. Après je devrai me diriger à toute vitesse vers ma chambre pour oter cette robe déchirée et mouillée. Je me sent un peu moins ridicule dans cette tenue si je ne suis pas seule, ajouta t-elle avec humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: longer les bois... pour quitter Fontainebleau   

Revenir en haut Aller en bas
 
longer les bois... pour quitter Fontainebleau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» RETRAITE , QUITTER LC POUR INDÉTERMINÉ... TOUJOURS PEUT ETRE
» [RP] Du bois pour le Maistre.
» Mizukawa fait son cirque pour quitter l'île
» LES SERRES D'AUTEUIL (entre la Porte d'Auteuil et le bois de Boulougne)
» [Nouvelle Règle] Baril de Poudre noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: