1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dans l'entrée donnant sur le jardin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 31
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Dans l'entrée donnant sur le jardin...   Dim Juil 17 2005, 15:12

Alors que Racine courrait vers la félicité, c'est à dire vers l'appel de l'écriture, il lui sembla que quelqu'un le hélait.
Cependant, il était tellement plongé dans ses pensées, ressassant les événements et la manière de les porter à l'écrit, qu'il ne se retourna même pas.
Il dut pourtant stopper sa course quand une main se posa sur son épaule : décidemment c'était une manie à Fontainebleau de vous obliger à sortir de vos rêves !!
Racine se calma en apercevant le visage de Saint-Aignan, tout interrogateur. Il voulait savoir ce qui s'était passé dans le petit bois du Château.

Le jeune homme sourit en voyant la mine appeurée de son protecteur, tout anxieux des nouvelles qu'il pouvait lui annoncer. Il commença par le rassurer :


- Ne vous inquiétez pas, mon cher ami, personne n'a été blessé... A part bien sûr quelques brigants qui ont eu leur compte et aussi un cheval. Mais rien de grâve au niveau de la cour !

Ces paroles semblèrent décontracter Saint-Aignan qui soupira de soulagement !
Racine reprit :


- En fait, une horde de mécréants A attaqué un gentilhomme et une jeune dame qui se promenaient tranquillement. L4homme a montré un grand courage se battant seul mais il a été rapidement secouru par les mousquetaires de sa Majesté. Maintenant, tout est rentré dans l'ordre !
Ah oui, si vous voulez le savoir, le héros de toute l'histoire et je dois l'avouer, de ma future tragédie se nomme Adrien de Chastignac...

Cette nouvelle, par contre sembla frapper le premier gentilhomme de stupeur. Il resta un moment sans parler, comme songeur, alors que Racine attendait qu'il l'éclaire sur ce qu'évoquait ce nom...

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Ven Aoû 26 2005, 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Saint-Aignan
Dramaturge
avatar

Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Dans l'entrée donnant sur le jardin...   Dim Juil 17 2005, 15:55

Racine sembla tout d'abord agacé d'être interrompu dans son silence de réflexion; mais un sourire vint réfuté cette premiere impression de sa part... on ne peut pas se montrer de mauvaises humeurs devant son protecteur.

François soupira, apaisé, quand on lui annonça que personne n'avait été blessé, du remu-ménage pour pas grand chose en vérité.

Mais lorsque le nom de Chastignac fut prononcé, François en resta bouche bée. C'était un choc, jamais il n'avait pensé qu'on puisse parlé autant de fois a la cour d'un parfait inconnu, de son protégé qui plus est.

Mais surtout, surtout, on parlait de lui en mal. C'était lui le gentilhomme qui avait froissé le marquis de Louvois, et son exploit contre les brigands pourrait tourné facilement a son désavantage.

Il ferma la machoire pour ne pas laissé paraitre son inquiétude a Racine, s'approcha de lui et posa sa main sur son épaule.


-Evitez de lui révéler qu'il sera le héros de votre tragédie... il vous rierait au nez...

Pourtant Saint-Aignan commençait a entrevoir que la vie de Chastignac pourrait bien basculer dans le mauvais sens.... et la tragédie ne resterait pas sur le papier seulement.

Il fallait a tout prix prévenir Chastignac de la plainte de Mlle de Louvois, et même si elle n'avait pas encore donné son nom, cela ne saurait tarder.


-Voulez vous me conduire a lui, mon cher Racine, ou avez vous l'envie urgente d'écrire les premier vers de votre tragédie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 31
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Dans l'entrée donnant sur le jardin...   Dim Juil 17 2005, 17:27

Racine attendit en vain que Saint-Aignan lui révèle ce qui le froissait... Et il n'osa guère demander des précisions !
De plus, il fut déçu que François lui avoue qu'il serait risible aux yeux d'Adrien d'être le héros d'une tragédie qui pourrait devenir célèbre. Il fit d'abord une moue dubitative et finit pas se résoudre à changer le nom de son oeuvre qui devait porter le même nom que le héros !

Il fut une nouvelle fois interrompu dans ces tergiversions par son protecteur qui lui proposait fort gentillement de l'accompagner aux devants du Comte de Chastignac. Il hésita un instant tant sa ferveur de coucher sur le papier toutes les pensées qui l'animaient était forte.
Il finit par dire :


- Pourquoi pas François... Je pourrai ainsi féliciter ce jeune homme car je n'ai pas encore eut le temps de le faire !

Il partit donc dans la direction de la trame de toute l'histoire, c'est à dire vers le petit Bois.
Il restait tout pensif envers l'attitude de Saint-Aignan à l'égard de Chastignac... Qu'avait-il à voir avec le Premier Gentilhomme ?
Racine réalisa soudain l'évidence : il était clair que le héros avait été lui aussi introduit à la cour par le Comte !
Cependant, quelque chose continuait de chagriner François qui gardait la mine sombre.

Soudain, il se produisit quelque chose d'incongru qui dut faire rebrousser chemin au jeune homme alors que son ami était resté un moment en arrière...

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Ven Aoû 26 2005, 11:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Saint-Aignan
Dramaturge
avatar

Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Dans l'entrée donnant sur le jardin...   Dim Juil 17 2005, 21:05

Saint-Aignan allait suivre Racine d'un pas ferme vers l'extérieur de Fontainebleau, pour ensuite passer en longeant le bois, bien décidé a parler a Chastignac du danger qu'il courrait, peut-être plus grand qu'une dizaine de brigands. Mais comment lui demander de rester discret apres toutes ces années a lui reprocher de ne pas se faire remarquer ? C'était quelque chose de difficile a admettre pour un homme du tempérament d'Adrien.

Soudain Saint-Aignan stoppa. Un carosse entrait dans la cour alors qu'ils allait sortir.
Le coeur du comte se serra : il reconnut les armoiries... ses armoiries. Et comme il s'y attendait, une femme d'une quarantaine d'années, seche, le visage dur et imposant sortit de ce carosse, accompagnée de trois bambins de 17, 15 et 12 ans.

Cette fois François n'était pas pétrifié, il était fiévreux. La femme ne l'avait pas encore remarqué, et il en était plutot heureux. Il poussa gentiment de la main Racine pour lui demander d'avancer discretement, pendant qu'il le suivait en faisant des pas de coté, observant les nouveaux arrivants.

Alors que la mere avançait vers le chateau et que François se sentait sauvé, un des trois garçons, le plus vieux semblait-il, s'aretta en le toisant de haut, le reconnu soudain et vint tirer la manche de sa mere, pour attirer son attention. Il n'eut besoin de prononcer qu'un seul mot, que François reconnu sans avoir besoin de lire sur les levres comme "papa".

Cette fois François se sentit défaillir. Que faisait sa femme ici ? Venait-elle lui réclamer de l'argent ou lui faire encore moult reproche pour son absence prolongée ?
Pourtant elle ne l'aimait pas, et s'était réciproque; c'était pour les enfants, soit-disant....

Alors que le plus agé des fils gardait son sang-froid, voir même avec de la rancoeur dans les yeux, le plus jeune vint a la rencontre de son pere en courant, faisant fi des convenances.

Mais celui-ci le regardait a peine. Il passait de Racine a sa femme, avec des coups d'oeil prolongés sur celle-ci. Il suait a grande goutte, et aurait presque préféré se battra avec Chastignac que de discuter avec cette femme sans esprit et sans douceur.

Son fils fini par arriver vers lui, mais François le stoppa en l'attrapant par les épaules.


-Tenez vous bien, le Roy n'est pas loin.

Il avala difficilement sa salive, tandis que madame tapait du pied sur le perron, attendant avec impatience son mari et son troisieme enfant.

Le comte agrippa convulsivement le bras de Racine et lui lança un regard pitoyable.


-Mon ami, allez donc trouver votre héros de tragédie sans moi... je crains être occupé. Vous jugerez vous-même le personnage.

Il tint la main de son fils et avança douloureusement vers sa mort... femme.

( la chambre de Saint-Aignan)


Dernière édition par le Lun Juil 18 2005, 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 31
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Dans l'entrée donnant sur le jardin...   Lun Juil 18 2005, 07:44

Alors que Racine se dirigeait d'un pas décidé vers le Petit Bois, un très beau beau carosse, tout couvert d'armoiries somptueuses fit un arrêt dans la cour du château.
L'écrivain n'y aurait porté que peu d'attention en temps normal mais Saint-Aignan s'arrêta brusquement devenant livide et tremblotant.

Il vit alors une femme sortir du carosse, accompagnée de trois bambins dont un prononça le mot "Papa".
Racine lui aussi afficha une expression de stupeur et se retourna vivement vers son protecteur : le gamin se dirigeait bel et bien vers le Comte !
Le jeune homme était à mille lieues de penser que Saint-Aignan eut une femme ou même des enfants !! Pourtant cela était tout à fait dans la logique de l'époque... Mais ils n'en avaient jamais parlé ensemble.

Il voulut aller saluer la petite famille dans les convenances mais Saint-Aignan le congédia en l'envoyant aux nouvelles de Chastignac. Racine fit donc un léger signe de tête à l'égard de la femme et continua sa route, encore sous le choc de cette nouvelle découverte ! Son coeur était pourtant serré lorsqu'il se rappelait de l'allure pitoyable du Comte, semblant se tasser sur lui même au fur et à mesure que sa femme approchait !


La suite : Longer les bois pour quitter Fontainebleau

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans l'entrée donnant sur le jardin...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans l'entrée donnant sur le jardin...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ne restons pas dans l'entrée! (Thomas) [Terminé]
» Créer/rejoindre/faire évoluer une guilde
» Pokemon sauvages
» Dans mon jardin en ce moment
» Intru dans un jardin ouvert au public ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: