1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cuisines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Duc d'Al
Invité



MessageSujet: Cuisines   Ven Juil 22 2005, 19:05

Le duc et Méliane pénétrèrent dans les cuisines. Prosper avait grand' faim et voulait satisfaire son estomac. Aussi, comme il n'était pas le temps du dîner, il voulut se faire un petit casse-croute en attendant.
Il demanda à quelques doméstiques à lui aporter un peu de vivre, ce qu'ils firent. Ils en proposèrent aussi à Méliane
Revenir en haut Aller en bas
Chateaubriand
Poete
avatar

Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Cuisines   Ven Juil 22 2005, 22:56

Chateaubriand rentra dans la cuisine, completement ereinte. Il avait passe toute l'apres-midi sous le soleil a faire des rondes avec 5 hommes sur les terrains du palais du Roy. La securite avait ete renforcee et manque de chance, le jour de sa ronde, la chaleur plombait sans repit et la releve avait ete retardee de quelques heures avec pour cause, un conflit implicant une charette et un cocher a regler.

Le mousquetaire enrageait. Il avait soif, il se sentait meme desydrater et il etait rouge, a cause de la chaleur, mais aussi de son humeur. Il ne vit donc pas les deux personnes qui semblaient de haute naissance lorsqu'il hela un cuisinier pour un verre d'eau.

Enfin, il se desaltera et s'acota avec un sourire beat contre une des tables. Lorsqu'il ouvrit les yeux au son de son estomac qui gargouillait, il apercut enfin les deux jeunes gens en face de lui, qui le regardaient, amuses.

"Milles pardons..." Il salua, droit et souriant, un peu embete. "La chaleur me fait oublier mes manieres. Madame. Monsieur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duc d'Al
Invité



MessageSujet: Re: Cuisines   Sam Juil 23 2005, 18:43

Le duc, souriant, inclina sa tête et lui dit

-Mais à votre aise Sire...

Attendant toujours la nourriture que les doméstiques devaient lui servir, il pensa qu'engager une conversation avec Chateaubriand serait une bonne idée.
C'est ce qu'il fit en commençant par se présenter


-Prosper Prudhomme, pour vous servire

Il voulut présenter Méliane, mais jugea bon de la laisser faire elle-même
Revenir en haut Aller en bas
Chateaubriand
Poete
avatar

Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Cuisines   Dim Juil 24 2005, 00:41

Chateaubriand essuya la goute d'eau qui perla a sa levre avant d'enlever son couvre-chef pour saluer le gentilhomme.

"Marius Chauteaubriand, mousquetaire du Roy."

Chateaubriand rit interieurement. Bien sur que l'homme devant lui aurait devine qu'il etait mousquetaire, vu son accoutrement. Et puis pour le "de", il n'y tenait pas trop. De toute facon, ce nom n'etait pas vraiment le sien de toute facon. Son pere adoptif le lui avait donne, mais il ne savait toujours pas qu'en faire.

"Enchante de faire votre connaissance Monsieur Prud'homme. Et vous aussi, Madame..?" Il s'inclina legerement, la saluant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien de Chastignac
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Cuisines   Mar Juil 26 2005, 17:30

Chastignac entrait dans les cuisines, bien que peu affamé, m'enfin, faut bien se nourrir...

Il y avait déjà présent un mousquetaire, un noble et une dame... tiens ? Méliane de Guillestre ?

Chastignac salua la troupe de loin avec un sourire en plus pour Méliane, puis chercha un repas convenable...
Tandis qu'il parcourait les plats, il entendit les garçons bleus parlé a voix basse, ce qui l'intrigua...
Il s'approcha doucement, le nez toujours dans les plats, et les voix devinrent plus distinctes...

"J'ai fait ce qu'on m'a demandé, mais ça me plait pas trop... "

"C'est bon, t'as rien fait, juste dit à l'homme où déposer le poison"

"chuuut ! si on nous surprenait a parler de cette fiole, je suis perdu"

Celui qui avait commencé et terminer la conversation semblait en nage alors que l'autre restait confiant, mais Chastignac jugea bon de s'éloigner avec un rot, comme s'il n'avait rien entendu.
Que se tramait-il là bas ? Quelle était cette histoire de poison ?

Adrien s'approcha du petit groupe en jetant des regards inquiets derriere lui, mais les garçons bleus ne l'avaient pas remarqué, tant mieux.


-Excusez moi...Dit-il distraitement.

Puis il s'approcha assez pres du mousquetaire, mais ne parla pas suffisemment bas pour que les autres ne puisse l'entendre.

-Il semblerait qu'une nouvelle affaire de poison se prépare... Des bruits cours...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chateaubriand
Poete
avatar

Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Cuisines   Mar Juil 26 2005, 18:25

Chateaubriand devisagea l'homme qui lui avait parle.

Il le prit par le coude dans un coin ou les cuisiniers n'y etaient pas, la ou les plats prets pour le gouter du Roy etaient deposes.

Tout haut, le mousquetaire s'exclama: "Est-ce donc cela que le plat que vous me parliez? je crains ne pas savoir s'il est aussi bon que vous l'affirmer."

Il regarda en coin les deux autres personnes un peu plus loin, qui ne pretaient guere attention a un mousquetaire n'ayant pas goute aux plats raffines de la cour. Il rajouta plus bas a Chastignac. "Que me dites-vous la monsieur?"

Chateaubriand reconnut l'homme lorsqu'il le regarda une nouvelle fois. C'etait celui qui s'etait bien battu lors de l'incident dont les courtisans parlaient encore et toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méliane
Invité



MessageSujet: Re: Cuisines   Mar Juil 26 2005, 22:22

Citation :
"Enchante de faire votre connaissance Monsieur Prud'homme. Et vous aussi, Madame..?" Il s'inclina legerement, la saluant.
Méliane de Guillestre enchantée dit-elle en lui rendant son salut, puis elle se fit aussi discrete et silencieuse que cela puisse possible. Regardant les hommes discutaient, elle eut un leger sourire
Revenir en haut Aller en bas
Adrien de Chastignac
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Cuisines   Mer Juil 27 2005, 06:29

Adrien était a peine surpris que le mousquetaire prenne tant au sérieux cette "rumeur", il avait dû déjà entendre quelque chose.
L'homme l'emmena donc plus loin, se mis à parler des plats présents, mettant en pratique une tactique militaire de la vieille école.
Chastignac jetait des légers coups d'oeil sur les cotés, il n'était pas sûr que cette information valait tant de précautions.... Méliane semblait les observée, et pour enlever tout soupsçons a cette demoiselle, Adrien lui adressa un joyeux sourire en lançant assez fort :


-Non... le meilleur des plats se trouve toujours plus pres des cuisiniers...

Chastignac éloigna donc plus encore le mousquetaire, le rapprochant des garçons bleus qui avaient repris leur travail.

-Vous voyez ces garçons bleus ?

Il chuchotait, tout en regardant à l'opposée de l'endroit qu'il indiquait. Bien sûr maintenant il ne saurait sans doute pas reconnaitre le garçon qu'il avait entendu parmis les dizaines d'hommes présents.... tous s'étaient remis dans leur plats.

-Certains parlaient de poison... mais je ne peux vous en affirmer plus que cela. Toute fois, l'un d'entre eux paraissait étonnement inquiet, comme s'il avait lui-même participé, comme s'il ne faisait pas que colporter un commerage.

Adrien ne pensait pas avoir trop exagéré la situation, et puis si cela pouvait a nouveau le faire remarquer, tant mieux !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chateaubriand
Poete
avatar

Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Cuisines   Mer Juil 27 2005, 12:49

Chateaubriand plissa les yeux en direction de ces hommes habilles de bleu. Il y en avait tellement... Comment identifier celui qui parlait de poison? Et puis, il regarda un moment Chastignac du coin de l'oeil. Comment savoir que l'information etait bonne?

Chuchotant encore: "Etes-vous sur de ce que vous avancez monsieur? Les repercussions seraient graves s'ils n'etaient vrais."

Alors que Chastignac acquiesca encore, affirmant ce qu'il avait entendu, Chateaubriand se rembrunit. Il fallait agir au plus vite, dans quelques minutes, les plats seraient en direction de la table du Roy, et donc, plus possible de trouve lequel contenait le poison, ni qui l'avait mis la.

Presque imperceptiblement, Chateaubriand lui dit: "Pour la couronne, mon ami, il faut se battre." Il espera que ce fils de noble comprenne ses dires. Se battre, et accidentellement renverser tous les plats. Le Roy serait courrouce, mais au moins, il ne mourrait pas. Ils pourraient toujours faire gouter les plats apres a quelques animaux pour tester les plats, voir s'il y avait vraiment un poison quelconque.

Soudainement, le mousquetaire fit 2 pas en arriere. "Comment?" tonitrua-t-il. "Vous osez pretendre que les mousquetaires du Roy ne savent pas manger?" Chateaubriand n'avait pas pu trouver mieux pour partir une querelle qui ne tacherait ni la reputation du jeune homme ni la sienne. Ils croiront tous qu'ils avaient eu une insolation et le sang chaud a cause de tout ce soleil et cette chaleur infernale. "Repetez si vous l'osez!" lanca-t-il en envoya un poing dans les airs, montrant qu'il se battrait pour defendre l'honneur des mousquetaires...si telle enfreinte pouvait etre cause par un jugement sur leurs habitudes de manger et leur gouts... Chateaubriand s'en moquait eperdumment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien de Chastignac
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Cuisines   Mer Juil 27 2005, 17:36

Adrien vit bien comme le mousquetaire doutait... mais, sûr de lui, il réaffirma son information d'un signe de tête bien marqué.

Citation :
"Pour la couronne, mon ami, il faut se battre."

Le jeune comte ne compris pas tout de suite cette phrase pleine de sous-entendus, avant de se sentir poussé contre les tables avec une rare violence.
Adrien se releva avec peine, la tête décomposée par la surprise, il lançait des oeillades inquiettes autour de lui, comme pret a hurler "un fou ! au secours!"

Mais a la vue du mousquetaire qui continuait a s'agiter comme pris de démence, il fini par comprendre son manege. Il avait mis du temps a comprendre, mais enfin, il s'était attendu a tout sauf ça ! apres être tombé dans un guet-apens, le voilà obligé de simuler un duel ! Lui qui ne s'était jamais battu, c'était un record pour une seule journée !

Seulement, dans ce combat fictif, Adrien ne risquait pas plus que quelques bosses, oubliant par le feu de l'action qu'il pouvait s'attirer également les fourdres du Roy.... celui-ci en aurait peut-être assez d'entendre son nom a tout bout de champs, son nom qui était avant ce jour totalement inconnu. Et puis.... surtout, Louis le Quatorzieme avait formellement interdit les duels !

-Mais oui monsieur ! Non seulement les mousquetaires sont des rustres à table, mais j'apprend là qu'ils sont aussi des maroufles dans leur éducation !

Il sortit son épée du fourreau, dans un geste plus beau que dangereux.

-Votre mere ne vous a pas appris les bonnes manieres ?

Cependant ils n'étaient pas là pour combattre tout en finesse, Chastignac le savait. Il fonça droit sur Chateaubriand, lui donnant un coup d'épaule dans le ventre, et ils volerent tous deux sur une des tables, la reversant dans un vacarme assourdissant. Les garçons bleus hurlaient, appelant a la garde, tandis que d'autres profitaient avidement du spectacle. Depuis que les duels étaient prohibés, les gens n'en étaient que plus friands.

Le comte s'écarta du mousquetaire, et faisant mine de redouter une autre attaque, il sauta en arriere sur une autre table remplis de rots et de mets délicieux, qu'il renversa ou gata en posant le pied dedans, comme si son attention n'était qu'a son épée...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chateaubriand
Poete
avatar

Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Cuisines   Mer Juil 27 2005, 18:11

Chateaubriand pria sincerement que Chastignac comprendrait bientot, car a l'expression sur son visage, il n'avait toujours pas compris. Son souahit se realisa quand le jeune homme repliqua, l'insulta, et le fit atterir avec lui sur une table. La casaque de Chateaubriand etait a present tout tache de coulis a la framboise, degoulinant sur les noix de sa majeste et barbouillant les cantaloupes du monarque.

Il se releva prestement et degaina lui aussi. Son estomac lui faisait un peu mal. Bien qu'un gentilhomme, Chastignac avait frappe plutot fort. Il aurait surement un hematome la le lendemain. Marius l'apostropha.

"Ah!!!! Nos manieres a present! Eh bien, mes manieres sont meilleures que celle d'une presume gentilhomme qui, ne se souciant que de sa personne, met les pieds dans tous les petits plats du pere de France!"

Il para un coup d'epee et lui fit un croque-jambe, l'envoyant dans les petits gateaux. "A moins que ce ne soit que votre maladresse habituelle?"

Chateaubriand ne se battait pas vraiment, mais il essayait plutot de s'organiser pour que les plats soient completement irrecuperrable, chose qui etait faite. Les victuailles etaient pele-mele, sur le plancher, la table, les garcons en blue, leurs habits, meme sur les fenetres. Le plancher ressemblait a une marre de vin rouge et de jus de fruits.

"Diantre!! mais vous avez ecraser un joli souffle reussit!" l'apostropha-t-il avant de rire un coup en ajoutant que c'etait en fait de sa faute puisqu'il l'avait pousse la.

Les 2 comperes rirent ensemble un moment devant la mine effaree du Duc et de Mme de Guillestre et celle furibonde des cuisiniers qui les entouraient maintenant avec leur rouleaux a pates et des chaudrons.

Il savait qu'ils etaient tous deux en grand embarras face aux cuistots. Il fallait s'unir pour deguerpir et vite.

"A trois?"

D'une voix commune, les deux s'exclamerent: "Trois!"


[dsl, le message original etait ecrit sous Mlle de Valentinois... j'ai completement oublie...lol dsl!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien de Chastignac
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Cuisines   Mer Juil 27 2005, 19:04

Adrien s'amusait folement a gater les plats du Roy... un peu moins a tacher ses vêtements... mais enfin, si c'était le prix de la gloire ! Il sautait dans les corbeilles de fruits, s'étalaient de tout son long au moindre coup du mousquetaire, nageant dans les salades et sauces de toutes sortes.

Citation :
"Ah!!!! Nos manieres a present! Eh bien, mes manieres sont meilleures que celle d'une presume gentilhomme qui, ne se souciant que de sa personne, met les pieds dans tous les petits plats du pere de France!"

-Vous avez bien de la chance au contraire que je mette les pieds dedans, la nourriture est à présent a la hauteur du gout d'un mousquetaire !

Il jeta un plat dans la figure de Marius, c'était devenu plus encore qu'un duel pour la vie du Roy, Adrien était réellement retourné en enfance et Chateaubriand devenait son camarade de jeu durant un instant. Il écrasa bien le récipient sur son nez, la sauce brune dégoulinait le long de son cou, lorsqu'il retira l'assiette en faïence, une tranche de viande restait sur la figure du mousquetaire.
Adrien se renversa en arriere sur les seuls mets encore potables, riant a gorge déployée. Il entendait Marius faire de même.


Citation :
"A trois?"

Adrien se remit de son fou rire, eut le temps de remarquer que la viande avait disparu du visage de Marius, et se rendit compte que la situation avait fini d'être drole. La garde n'allait sans doute pas tarder a arriver.

-TROIS !

Et il courru a toute jambe vers la sortie, faisant voler les quelques feuilles de salade coincées dans son pourpoint en prenant garde de ne pas se recevoir un coup de batons des cuisiniers.

Une fois dehors, il continua a courir un moment encore, afin d'ête sûr davoir semer tous ses poursuivants.


( les jardins)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duc d'Al
Invité



MessageSujet: Re: Cuisines   Dim Juil 31 2005, 15:54

[nonnn j'arrive trop tard >_<]

Le duc avait disparu pendant une dizaine de secondes après quoi il reaparut, cette fois-ci armé d'une épée. Mais il était arrivé trop tard, il voulait se battre lui aussi, pour un simple plaisir, tout était fini...
Déçu, il jetta à terre son épée qu'il reprit tout de suite et alla vers Méliane


-Ventrebleu! J'ai ratté le combat...Quel gachis...Et en plus de cela, que va-t-on manger aujourd'hui! Tous les plats sont ...

Il ne trouvait pas de mot, il était sur le point de verser une larme...lui qui était un gourmand gourmet..
Revenir en haut Aller en bas
Delphine de Valentinois
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Cuisines   Dim Juil 31 2005, 18:19

Delphine venait voir ce qui etait arrive du gouter du Roy. On lui avait rapporte que deux fous avaient tout saccage, et les cuistots en larme, craignaient la colere du Roy, meme si ce n'etait pas vraiment de leur faute.

La duchesse arriva sur les yeux et ouvrit les yeux bien grand, etonnee de l'ampleur des degats. On aurait dit que quelqu'un avait relache une bonne trentaine d'enfants sans aucune discipline et sens moral dans la piece. Tout etait pele-mele. Elle fit bien attention de ne pas tacher sa robe ni ses jolis souliers avec la creme chantilly qui reposait a ses pieds.

Son regard balaya la piece, les garcons bleus avec leur air miteux et s'arreta sur deux personnes qui se tenaient a l'ecart, dont une des deux etait triste et tenait une epee dans ses mains.

"Est-ce vous qui avez fait tout ce degat?" leur demanda-t-elle. Elle ne voulait que s'en assurer, mais a voir leur habits immacule, elle en doutait fort. Elle fit un signe de la main a un des cuistots pour lui dire de lui apporter papier et crayon. Alors que le Duc lui repondait, elle ecrivit une adresse de sa jolie plume sur le papier et ordonna qu'on s'y rendre immediatement, avec le messager le plus rapide, et qu'on demande aux cuistots de cet endroit precis, d'apporter le substitut qui ferait le gouter du Roy.

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Sylvie d
Invité



MessageSujet: Re: Cuisines   Dim Juil 31 2005, 18:29

Sylvie avait remonter ses jupons pour avancer plus vite : on venait de lui dire que l'on avait tenter d'atenter a la vie du roi en tuant son gouteur pour le remplacer apres par un complice.

Sylvie doutait un peu de la source de ses informations qu'elle tenait d'une bande de commeres en plein comerages.

Elle etait donc venue pour connaitres l'etendu des degats, car il n'y avait aucun doute, Il s'etait passé quelque chose.

En arrivant a la cuisine Elle vit une autre jeune femme en train de regarder l'etendu des degats et discutant avec un cuisiner.

L'elephant dans le magasin de porcelaine : voila ce qu'on avit du lacher.
Elle regarda autour de la grande piece: rien n'avait eté epargné.
Revenir en haut Aller en bas
Delphine de Valentinois
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Cuisines   Dim Juil 31 2005, 18:58

Delphine qui ecoutait le Duc et la jeune femme s'expliquer, vit une jeune femme se presenter a la porte des cuisines. Elle s'irrita. Comment se faisait-il qu'il y avait deja plusieurs gens au courant? Les rumeurs se repandaient trop vite a son gout. Elle decida d'apostropher la dame. Elle ne put s'empecher de le faire un peu froidement.

"Madame, cherchiez-vous quelque chose ou quelqu'un?"

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Sylvie d
Invité



MessageSujet: Re: Cuisines   Dim Juil 31 2005, 19:05

Sentant qu'elle n'etait pas la bienvenue dans cette cuisine Sylvie decida de se retirer avant la bataille

- Non, Madame. Je ne cherche persone je cherchais juste a voir quelque chose... Exactement comme vous ! Et puis, a Fontainebleau les rumeurs vont vites vous savez. Vous devez le savoir puisque vos etes la d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Delphine de Valentinois
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Cuisines   Dim Juil 31 2005, 19:10

Delphine regarda d'un oeil percant celle qui venait de parler. Les rumeurs justement. Elle voulait absolument savoir ce que cette jeune fille savait.

"Les rumeurs vous dites? Et que vous disent donc ces rumeurs?"

Elle attendit un peu impatiemment de savoir ce qu'elle savait. L'Etat au complet etait-il donc deja au courant? Elle s'exaspera de la situation precaire dans laquelle la couronne se trouvait a cet instant, et soupira silencieusement, le Duc et la jeune femme toujours a cote d'elle, presentement en suspend.

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Sylvie d
Invité



MessageSujet: Re: Cuisines   Dim Juil 31 2005, 19:15

Bizarre...

- On dit partout qu'on aurait attenté a la vie du roi en essayant de kidnapper son gouteur puis de le remplacer par un autre accolyte....

-Voila donc. Je me demandais jusqu'a quel point cette rumeur avait raison.Voila tout ...
Revenir en haut Aller en bas
Duc d'Al
Invité



MessageSujet: Re: Cuisines   Dim Juil 31 2005, 21:40

Après s'être expliqué (bah ouais je vais pas revenir en arrière whistle ) le duc d'albray s'assit sur une chaise, et enfonça sa tête dans ses mains. Il resta là un moment avant de se relever, en retrouvant sa fierté, il rangea son épée et tira une révérence

-Mesdames, je vous prie de m'excuser mais je prends congé de vous, non pas que l'ennui me gagne, mais je vais à Luxembourg, me trouver à manger.

Il n'attendit pas de reponse, ajoutant un petit sourire élégant et sortit

*ah ah! Mon Dieu! Qu'ais-je fait pour mériter cela?*
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie d
Invité



MessageSujet: Re: Cuisines   Lun Aoû 01 2005, 11:59

c'est vraiment bizarre pense t-elle. Apparement il s'etait passé quelque chose de vraiment inquieteant ici...

- Au revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Delphine de Valentinois
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Cuisines   Mar Aoû 02 2005, 02:30

Delphine fulminait de l'interieur. L'homme etait parti avant qu'elle ait fini de le questionner et une femme de la cour avait deja eu vent de ce qui s'etait passe. Tout allait se propager bientot, ce n'etait qu'une question de temps. Il fallait retrouver les coupables, vite fait.

Elle interpella autoritairement les cuisiniers qui la craignirent un peu, son regard etait courrouce. "Je veux des noms. Immediatement. Qui, a fait tout ceci?"

Elle n'eut pour reponse que des haussements d'eapules, des descriptions vagues, une casaque de mousquetaire??? Decidment, elle devait parler a D'Artagnan.

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cuisines   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cuisines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Isabella perdue & une odeur alléchante. [PV P'tit Tuc ^0^]
» La cuisine française à l'UNESCO?
» [RUDY] Cuisines - Terminé ~
» LA CUISINE MEDIEVALE
» LES CUISINES INSOLITES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: