1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le sous lieutenant est attendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Le sous lieutenant est attendu   Dim Juil 24 2005, 16:24

Le Roy avait décidé de laisser un peu de repos a D'Artagnan qui avait tant a faire déjà, mais une affaire pressante le genait comme une épine dans le pied.

Charles lui avait parlé déjà plusieurs fois de son sous-lieutenant en qui il faisait une entiere confiance, mais qui, selon lui, manquait de pratique.

Aussi allait-il lui faire exercé cette pratique dans cette mission, mais sans lui confier plus qu'il n'en avait besoin. Seul le capitaine aurait droit de connaitre le fond des choses, et cela pouvait attendre demain. Tout de même, Mr De Vercheres serait tenu au secret. Il connaitrait moins de choses que D'Artagnan, mais bien plus que tous les mousquetaires du Roy réunis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Lun Juil 25 2005, 19:08

Elrohir avait reçu la missive du roi Louis XIV. Il était angoisé par cette lettre.... peut-être qu'il était en colère à cause qu'il courtisait sa courtisane préférée. Hahaha, il aimait bien cette blague tout à fait stupide est démuni d'humour. Il arriva à la porte et il salua un valet. Ce dernier lui fit signe d'entrer et il l'annonça au roi.

C'est alors qu'Elrohir entra dans la salle du trône, plus ou moins angoisé. Il passa devant le valet mais c'est à cet instant que les troubles commencèrent. Il accrocha le pied du valet, ce qui fit perdre pied à Elrohir. Il tenta de s'Accrocher au premier objet qu'il trouva, c'est-à-dire une armure du moyen age. Par contre, elle était trop faible pour supporter son poids, elle tomba au sol sous un vacarme de bruit de vaisselle. Dans un dernier effort, Elrohir tenta de s'accrocher à une banière qui était accroché jusqu'au plafond. Mais, sous le poids du mousquetaire, la bannière déchira, emportant avec elle le support de bois qui servait à l'accrocher au plafond. Elrohir tomba au sol et le bruit lourd fit comprendre au personne présentes dans la salle que la chute était atroce. Une fois au sol, le support de bois de la bannière finit par se rendre au sol et atteint Elrohir sur le crâne. Ce dernier ne laissa échapper qu'un:

- Sacre bleu!

Elrohir se releva avec la casque de l'Armure dans les mains. Il rechercha rapidement un endroit pour le déposer et trouva une table, non loin du lieu de chute. Il y déposa le casque et s'approcha du roi, surveillant ses pas pour ne pas chuter à nouveau. C'est alors que, trop concentré par ses pas, il omit de regarder devant lui. Sa tête percuta un bras de statue. Sous la force de l'impact, il fit trois pas par en arrière. Soudain, son pied aboutit dans une corbeille, coinçant ainsi son pied dans le pot. Il leva sa jambe et tenta tant bien que de mal de sortir le pot de son pied. Une fois que le pot sortit à toute vitesse, Elrohir tomba sur le dos et le pot vola au travers de la pièce pour atteindre le valet au crane. Il tomba raide inconscient.

Elrohir se releva, plaça sa cape et s'inclina devant le roi:

- Vous m'Avez fait demander mon roi

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 2227
Age : 38
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Lun Juil 25 2005, 20:15

(HRP : y'a des jours où on ferait mieux de rester couché...! LOL! ;-))

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Lun Juil 25 2005, 21:21

[ LOL ! Y a des fois ou D'Artagnan a raison ! ]

Louis tapotait ses doigts sur le bois de son bureau, reproduisant le son d'une cavalerie a la charge devant le désastre qu'avait provoqué de Vercheres.

Il ne bougea pas d'un poil, laissant les valets tout ranger derriere le sinistre ambulant qui venait de passer.


Citation :
- Vous m'Avez fait demander mon roi

Le Roy frotta ses yeux avec son pouce et son index, soupirant dans un geste désespéré. D'Artagnan lui avait parlé d'une légère maladresse mais là.... il faudrait peut-être revoir la définition de légère avec Charles ?

Louis prit la parole d'une voix lasse; étant trop soucieux pour être en colere.


-Oui je vous ai fait mander Mr de Vercheres. C'est une affaire gravissime et pour cela vous êtes tenu au secret.

Il lança un regard pénétrant sur le sous-lieutenant.

-C'est compris ?

Apres un court moment de silence où le monarque s'assura de l'entendement du mousquetaire, il joignit les mains et reprit la parole, d'une voix un peu moins seche.

-Des rumeurs parcours le chateau Mr De Vercheres. Vous me direz, ce n'est pas la premiere fois. C'est malheureusement la premiere fois que j'en ouïe de telle, et surtout avec autant de persistance.

Il fit mine de fouiller des papiers devant lui, essayant de ne pas trop déstabiliser Elrohir avec un regard un peu trop insistant.

-Je sais que vous êtes un homme d'action monsieur de Vercheres, mais cette "mission" dont vous êtes assujetti demande autant de precision, de tact, de discretion que de patience. Peut-être y aura-t-il un peu de bagarre, même si il serait mieux d'éviter cela.

-Il y aurait, je dis bien, il y aurait, un arrivage d'un nouveau poison particulierement efficace destiné a Fontainebleau. C'est encore du probable, et je vous demande donc de découvrir en premier lieu si cette rumeur est bien réelle. Apres m'en avoir informé, vous devrez découvrir si le poison est à Paris ou déjà dans le chateau.

-Est-ce bien compris ? Vous aurez donc besoin de vous armer de patience, car vous devrez vous servir de votre tête avant de votre épée, et même si le poison existe et que vous l'avez découvert par miracle, n'y touchez pas. Venez me voir avant.

Le Roy esperait qu'Elrohir avait compris la gravité de la situation. Même s'il lui demandait officielement de ne pas tuer, c'était en vérité une demande de rester discret même s'il sortait la rapiere du fourreau. On cache les corps.

Car un tel poison, qui pourrait tuer enfant et ne pas tuer la mere, serait indétectable, et donc dangereux comme on ose pas le dire. Il faudrait non pas exterminer le transpoteur, qui ne serait qu'un souffifre, mais chercher la source réelle de tout cela. Chercher qui veut empoisonner l'enfant de La Valliere.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Mar Juil 26 2005, 15:43

Elrohir était toujours incliné pour entendre les paroles du Roi. Il répondit par l'affirmative quand il parla de la patience, discretion et précision, ce qui le fit même rougir un peu de honte après ce qui venait de se passer. Tout de même, une lueur envahit ses yeux. Voila un moment unique de présenter sa valeur. De plus, s'il y avait de la casse, Elrohir se tiendrait prêt, il devait vraiment y avoir des personnes plus ou moins recommendables dans ce genre de mission. Quand il eut finit de parler du poison et de son efficacité, Elrohir se releva et prit la parole:

- Bien Majesté, je ferais de mon mieux. Maintenant, j'aurais deux questions si je puis me permettre

Il attendit que le roi lui fasse signe de procéder:

- Ma première, est-ce que vous avez une piste à me suggérer par où commencer? Et ma seconde, pourquoi si diable ce poison est aussi efficace que vous le prétendez, je ne dois pas y toucher si je tombe dessus? Si d'un seul geste je pourrais mettre fin à la menace, pourquoi ne pas le faire?

Elrohir s'inclina par politesse et il commença déjà à songer à un plan pour enquêter. Il était excité, voila sa première mission officielle mais non-officielle puisqu'il doit être tenu au silence le plus complet

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Mar Juil 26 2005, 16:30

Louis vit dans l'immédiat que de Vercheres avait compris l'importance de la mission, et il lui en était gré. Mais les questions du mousquetaires le mirent plutot mal a l'aise, et il se rendit compte de sa grande ignorance. Cependant, un Roy ne peut montrer sa gene, aussi resta-t-il confiant en apparence.

Citation :
- Ma première, est-ce que vous avez une piste à me suggérer par où commencer? Et ma seconde, pourquoi si diable ce poison est aussi efficace que vous le prétendez, je ne dois pas y toucher si je tombe dessus? Si d'un seul geste je pourrais mettre fin à la menace, pourquoi ne pas le faire?

-Pour votre premiere question, je ne puis vraiment vous éclairer. Mais la rumeur est partie du chateau, peut-être faudrait-il chercher le lanceur de ces rumeurs ? Quant a votre seconde question, je pensais cela évident. J'ai besoin de connaitre la source de tout cela, pour l'aretter. On ne trouvera pas l'investigateur avec le poison, a moins que ce soit un amateur, ce que je doute.

Le monarque esperait qu'on ne lui poserait pas plus de questions auquelles il serait incapable de répondre. Cela pourrait entacher toute sa crédibilité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Mer Juil 27 2005, 20:10

Elrohir s'inclina une derniere fois et dit:

- Bient votre majesté, je reviendrais avec ce que vous me demandez

Il tourna les talons et sortit de la salle sans aucun dégat. Il avait tout de même l'esprit tourmenté, ou diable pouvait-il commencer ses recherches? Paris était si grand et il n'aimait pas l'idée de démenteler les paroles des courtisans. Les rumeurs venaient de leur part souvent n'était pas fondées et ils s'inventaient des peurs pour rien selon Elrohir

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Ven Aoû 26 2005, 15:30

Elrohir revint avec un homme comme prisonnier. Il était dans se sale drap, fermement attaché avec toutes ces cordes, ne laissant qu'un mètre de jeu de pied pour pouvoir marcher. Pour ouvrir la porte, Elrohir lança le prisonnier au travers, faisant ouvrir la porte sous le choc du contact avec l'homme.

Toutes les personnes de la salle se tournèrent vivement pour voir ce qui se passait. Quelques gardes commencèrent à faire quelque pas dans sa direction, mais lorsqu'Elrohir traversa la porte, les gardes reculèrent, sachant trop bien qu'il était mousquetaire. Elrohir saisit l'homme sous le bras et commença à le trainer sur le sol, faisant une légère ligne de sang ou il avait été blessé, c'est-à-dire au genou.

- Majesté, j'espère que je ne vous dérange pas. Je vous apporte un invité plutot... bavard je dois dire.

Arrivé à quelques pas du Roi, Elrohir déposa l'homme à genou et il se rendait derrière son prisonier pour mieux le controler en cas de tentative de fuite. Il prit même la peine de sortir son épée et de se tenir prêt à frapper au besoin. Il continua:

- Voici un homme qui sait des choses sur vous-savez-quoi. Apparament, il s'agirait qu'il est destiné à une femme. Mais trève de plaisanteries, je vais le laisser s'expliquer.

Elrohir fit bouger un peu l'homme pour lui faire comprendre que c'était à son tour de parler. Devant son refus de parler, Elrohir lui donna un violent coup de pied dans le dos. Une fois au sol, il écrasa son genou blessé. Après quelques instants, Elrohir releva l'homme sur ses genoux et il le pointa en direction du roi, en attente d'une réponse...

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Ven Aoû 26 2005, 23:38

(Le truand se laissait traîner, tirer par le mousquetaire. Il se trouvait dans Fontainebleau. Souvent il en avait entendu parler. Des richards qui se pavanaient dans de superbes tenues. Des gens sans principes, vivant sur un nuage de luxe et de loisirs. L'homme avait vu sur son passage, quelques mines dégoûtées, mais ne pouvait nier la magnificience du palais. Il avait mal à la jambe, la ou le poignard d'Elrohir l'avait blessé. Il boitait beaucoup, et le mousquetaire avait fini par le traîner carrément. Ils entrèrent dans ce qui s'avèra être le cabinet du souverain. Le brigand leva les yeux vers le Roy, qui était visiblement surpris de voir une entrée aussi subite d'un de ses mousquetaires avec un prisonnier. Il cru même voir une lueur de dégoût dans les yeux de Louis. Le truand se retint de ne pas cracher aux pieds du monarque. Il savait que de toute façon, il ne pouvait tomber plus bas qu'il ne l'étais déjà.

Citation :
Mais trève de plaisanteries, je vais le laisser s'expliquer.

Il ne broncha pas. S'il avait débité après la torture ce qu'il savait, il ferait languir son Roy également. Il espérait même qu'il ne dise quelque chose.)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Sam Aoû 27 2005, 19:35

Louis fit la grimace en voyant arriver de Vercheres comme s'il entrait dans une auberge, saluant le serveur d'une boutade et trainant un paquet sanguinolant... tout ceci était si peu convenant !
Ce paquet n'était autre qu'un rustre que le mousquetaire refusait a toute considération. Il le portait sous le bras, laissant trainer en crissant sur le parquet les jambes du blessé.

Le monarque se leva, l'air grave, sur le point de réprimander Elrohir pour cette entrée bien peu protocolaire. Tandis qu'il acceptait ce genre de chose de d'Artagnan, qui utilisait tres peu ce privilege paradoxalement, les autres mousquetaires avaient a respecter l'ordre de l'étiquette !

Le mousquetaire ne paraissait pas reconnaitre l'expression de l'agacement sur le visage de son Roy, tout occupé par l'homme qu'il tenait prisonnier, et continuait son discours. Louis contourna son bureau en laissant glisser ses doigts sur le bois ciré, tâtant chaque sillon et bosses dessinées par l'ébeniste. Il fit enfin face a Elrohir, pres a taper du pied sur le sol en demandant des explication, quand une phrase retint son attention.


Citation :
- Voici un homme qui sait des choses sur vous-savez-quoi.

Louis écarquilla les yeux, et sans hésiter, marcha a grand pas fermer la porte. Il la retint par la poignée pour ne pas la faire claquer, afin que les gardes ne remarque pas dans cette précipitation quelque agitation....

Il revint ensuite devant de Vercheres, le grincement du parquet étouffé par un tapis pourpre et doré qui embellissait toute l'atmosphere de la piece.

Il déglutis avec peine et croisa les bras lorsqu'Elrohir frappa sans vergogne l'homme déjà blessé, pourtant il se retint de parler, comprenant qu'énerver de Vercheres par des contestations a ses manieres un peu rudes ne serait pas la bonne solution. Seul un froncement de sourcil indiquait son état d'esprit : il était grave et concentré, un pincement au coeur devant le sérieux et surtout le soudain de la situation.

L'homme refusa de parler, le Roy baissa ses yeux plein de mépris sur sa face de gueux.


-Alors quoi ? une femme ? Laquelle ?

Louis sentit un frisson dans l'échine. Qui ? La Valliere, sans doute, comme le murmurait les gens... sa pauvre Louise !

_________________


Dernière édition par le Sam Jan 07 2006, 15:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Lun Sep 05 2005, 13:28

(HJ: m'excuse! J'avais un peu oublié blush )

(L'homme fut plutôt amusé de voir, sur le visage d'un si fier souverain, une marque de peur et d'inquiétude. Il s'amusa à constater que le Roy était certes imposant, mais son allure jeune faisait que pas tout le monde ne pouvait le prendre au sérieux. Pourtant, le truand commettait une erreur de jugement à ce niveau-là... Il commençait à se sentir mal à l'aise, de se voir être observé par le mousquetaire et le Roy. Son corps lui faisait extrêmement mal, et il n'osait pas remuer d'un pouce. Le regard perçant du monarque se faisait pesant. Une lueur de mépris éclairais cet air méprisant et coléreux. Puis, Louis XIV brisa le silence et le pressa de parler.

Citation :
Alors quoi ? une femme ? Laquelle ?

Il ricanna entre ses dents et répondu de sa voix rauque et fatiguée.

" Si vous pensez que monsieur de Vicomte donne de tels informations à un simple pion comme moi... vous chercherez encore longtemps ! " )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Mar Sep 06 2005, 13:44

Elrohir savait que ses cordages ne pouvaient lacher, donc que le souverain se trouvait en sécurité malgré le fait que le brigand ne semblait guère l'apprécier. Elrohir, qui tenait toujours son épée en main lui dit:

- Bien, alors vous ne nous serez plus d'aucune utilité alors.

Elrohir lui donna un coup derrière la nuque, le faisant tomber raide dans l'inconscience. Il releva la tête vers le souverain et il continua:

- Je vais l'ammener à la prison. Si la il ne parle toujours pas, nous allons devoir l'éliminer. C'est triste, mais vous devez avoir ces informations. Avec votre permission, je voudrais bien retourner dans la rue pour trouver ce vicomte. Je pense bien mettre un homme sur le cas de notre prisonnier pendant les deux prochaines journées question de savoir tout ce qu'il sait. Bien sur, apres ce délai, nous allons pouvoir l'éliminer, cela va de soit.

Elrohir saisit l'homme par le cou et il l'envoya dans le mur de pierre juste aux cotés de la porte, la tête en premier. Sachant qu'il ne l'avait envoyé trop fort, il savait que son prisonnier n'était pas mort du tout. Elrohir s'inclina devant le souverain, attendant une réponse sur la suite des évenements

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Mer Sep 07 2005, 10:35

Citation :
" Si vous pensez que monsieur de Vicomte donne de tels informations à un simple pion comme moi... vous chercherez encore longtemps ! " )

A ce moment là, Louis eut envie folle de frapper le maraud. Il serra le poing et se marquant la paume de ses ongles, presque jusqu'au sang, se retenant a grand peine de se jeter sur lui. Il gardait pourtant un visage sans expression exessive pour la circonstance : les sourcils froncés et un rictus mauvais sur la bouche....
Elrohir fit ce qu'avait fait en penser le Roy. Comme le bras qui obéit aux ordres du cerveau. Bien qu'il en fut quelque peu soulagé, Louis sentit comme une légere irritation : de quel droit de Vercheres frappait-il ainsi, dans son cabinet, sans aucune impunité ? C'était la raison que le Roy se donnait de son exasperation contre le mousquetaire. Mais en vérité, il était jaloux. Oui, surement, comme il l'avait été de Fouquet. Comment osait-il frapper alors que lui le voulait plus que tout, et n'avait pu ?
Louis l'orgueilleux, Louis l'impulsif, Louis qui désespérait de connaitre des personne avec plus de pouvoir qu'il n'en avait. C'était lui le Roy !


Citation :
- Je vais l'ammener à la prison. Si la il ne parle toujours pas, nous allons devoir l'éliminer. C'est triste, mais vous devez avoir ces informations. Avec votre permission, je voudrais bien retourner dans la rue pour trouver ce vicomte. Je pense bien mettre un homme sur le cas de notre prisonnier pendant les deux prochaines journées question de savoir tout ce qu'il sait. Bien sur, apres ce délai, nous allons pouvoir l'éliminer, cela va de soit.

Sa Majesté ne détachait pas son regard du truand, même lorsque Elrohir parla. Il semblait sombres, comme ruminant des pensées trop noires pour être prononcées... a ce moment, surement La Valliere se serait enfuie en courrant voyant la figure terrifiante de son amant. Mais Louis n'était pas avec une femme, et se permis de traduire ses réflexions... il semblait presque en état de transe : on l'avait toujours vu ainsi dans ses acces de fureur.

-L'éliminer ? C'est un mot bien sale. Dieu abattra son chatiment sur lui, le moment venu... mais non pas dans la petite salle sombre de son cachot, dans la douceur de l'intimité ! Il sera pendu, comme un gueux, en place de greve, devant la foule en manque de cruauté ! Ils seront tous satisfait, nous, eux, et me laisseront peut-être enfn tranquille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Mer Sep 07 2005, 13:28

Elrohir fit un pas par en avant et il protesta:

- Mais majesté, cet homme est le seul lien direct que je puisse avoir avec Vicomte. Si nous l'abattons trop rapidement, je ne pourrais plus retrouver ce brigand. Accordez moi 2 jours pour retrouver Vicomte et après, il n'aura plus d'information qui pourront le maintenir en vie. Je ne vous demande que deux jours. Si je ne suis pas revenu dans ces délais, considérez moi comme mort.

Elrohir s'inclina, espérant bien faire comprendre au Roi que le prisonnier avait encore de l'information importante dans cette affaire mais qu'il ne suffisait de le torturer un moment pour le faire parler. Beaucoup de brigands sont faibles et parlent rapidement. Il suffit de trouver leur niveau de tolérance à la douleur.

- Puis-je vous demander une faveur majesté... Puisque le poison devrait se trouver sur un médaillon, ne laisser aucune femme porter un médaillon. Il en va de la sécurité des femmes du chateau. Je ne pense pas qu'elles méritent de mourir par un geste ignoble d'un brigand. Ayez l'oeil sur les femmes du chateau... surtout sur Héloïse, sans vouloir vous vexer majesté. Voila une jeune femme qui mérite toute la protection qu'elle a de besoin.

Elrohir fit une grimace intérieure. Il venait de citer le nom de la préférée du roi. Il espérait que la colère du roi ne ferait pas disparaitre Elrohir de la carte sans aucune raison. Elrohir aurait voulut dire les sentiments qu'ils éprouvaient pour la femme, mais il savait que ce n'était pas encore le moment, le roi étant trop tendu par les derniers évenements.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Mer Sep 07 2005, 16:12

Citation :
- Mais majesté, cet homme est le seul lien direct que je puisse avoir avec Vicomte. Si nous l'abattons trop rapidement, je ne pourrais plus retrouver ce brigand. Accordez moi 2 jours pour retrouver Vicomte et après, il n'aura plus d'information qui pourront le maintenir en vie. Je ne vous demande que deux jours. Si je ne suis pas revenu dans ces délais, considérez moi comme mort.

Le ton calme et respectueux qu'avait employé Elrohir sortit le Roy de sa colere, il regarda enfin le mousquetaire, un peu surpris de se retrouver dans une telle situation... il se sentait soudain légerement idiot.

-Mais oui... bien sûr...

Dit-il d'une voix mal assurée

-C'est ce que je pensais.

Il s'éfforca de reprendre toute sa contenance pour écouter le discours de Vercheres...

Citation :
- Puis-je vous demander une faveur majesté... Puisque le poison devrait se trouver sur un médaillon, ne laisser aucune femme porter un médaillon. Il en va de la sécurité des femmes du chateau. Je ne pense pas qu'elles méritent de mourir par un geste ignoble d'un brigand. Ayez l'oeil sur les femmes du chateau... surtout sur Héloïse, sans vouloir vous vexer majesté. Voila une jeune femme qui mérite toute la protection qu'elle a de besoin.

C'étaient une suggestions comme une autre qui méritait certes attention, mais ce qui fit tiquer sa Majesté fut plutot l'allusion a Heloïse. Il l'appelait par son prénom ? Durant une seconde, le Roy sourcilla avant de reprendre le visage impassible que Madame affectionne tant...

-Je ne puis interdire a toutes les femmes du chateau de porter un bijou... comment le controler ? Mais bien sûr je surveillerais de pres toutes les grandes dames de la cour, les avertissants a demi-mots d'un danger.

Sous ses airs pensifs, Louis observait, mine de rien, le mousquetaire. Qu'avait-il a s'inquiéter pour sa favorite en titre ? Surtout que la rumeur visait La Valliere et non Neufchatel...

-Bien sûr, Mlle de Neufchatel et Mlle de La Valliere seront surveillées de pres, tous les colis seront fouillés, et chaques médaillons observer au peigne fin.

Ainsi, au cas où de Vercheres aurait des vues sur sa maîtresse, il lui serait impossible de ne pas en être avertis....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Mer Sep 07 2005, 18:16

Elrohir s'inclina et il dit:

- Majesté, votre sagesse est digne de votre prestance. Je reviens dans deux jours avec des réponses et un meurtrier (HS d'Ailleurs, ou il est rendu Vicomte ??)

Elrohir tourna les talons et saisit l'homme par le bras. Il le souleva sans difficulté du sol et il fit volontairement cogné la tete du prisonnier sur le cadrage de porte de façon violente. Il était temps qu'il aille se coucher, ensuite il pourrait resortir durant la nuit pour continuer son enquête. Il devait trouver le fin mot de toute cette histoire. Il se fit une liste de priorité de question à demander au brigand: La cible du poison, où est rendu le poison. Le reste viendrait en temps et lieux, cela Elrohir le savait.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Dim Fév 05 2006, 15:30

Louis n'avait pas attendu. Il avait besoin d'Elrohir, absolument, et dans l'immédiat. Alors pourquoi retarder cette entrevue inévitable ? Des le lendemain de la loterie, il fallait agir.
Cependant il fallait également dissimuler cette pressante necessité. Aussi Le Roi profita-t-il de cette promesse de réprimande depuis la loterie.

Oh ! Bien sûr, il y avait aussi d'Artagnan et Besméatix, mais il était décidé a les faire passer un par un... comme pour mieux les piéger en décelant les erreurs de discours.

Il attendait donc dans son bureau, faisant les cents-pas dont le bruit était étouffé par un épais tapis aux motifs colorés, et espérait vraiment que le lieutenant de Vercheres serait le premier arrivé. D'ailleurs, c'était lui qu'il avait appelé en premier...
Evangéline devrait déjà être arrivée à l'auberge, et il fallait donner les ordres, et vite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Mer Fév 08 2006, 18:08

Elrohir entra dans la salle du trône quand le serveur lui ouvrit la porte. Il remarqua que la pièce avait pratiquement été vidé, probablement pour ne pas qu'il casse il ne savait quoi encore.

Quoi qu'il en soit, il avança d'un pas décidé vers le roi et il s'inclina à quelques mètres de lui:

- Vous m'avez fait demandé sir?

Elrohir espèrait que ce n'était pas pour la lotterie. Mais il savait très bien au fond de lui que personne n'avait eu de preuves contre les mousquetaires et que personne ne pouvait accuser Besméatix ou Elrohir d'avoir comploter pour faire tomber un aquarium sur le prince de Condé.

Quoi qu'il en soit, il se releva et il attendit que le roi lui adresse la parole pour il ne savait quelle raison

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 2227
Age : 38
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Mer Fév 08 2006, 19:35

Lorsque D'Artagnan se présenta dans l'antichambre du cabinet du Roi, on le pria de bien vouloir attendre. En tant normal, le Lieutenant n'aurait rien vu là d'anormal... sauf qu'il avait très bien vu le Sous-Lieutenant pénétré dans la pièce au moment où il arrivait dans l'antichambre. Or, si le Roi voulait parler des évènements de la veille, pourquoi faire entrer le Sous-Lieutenant seul, surtout qu'Elrohir était probablement la personne qui avait le moins à voir avec toute cette histoire!

Néanmoins, le Lieutenant des Mousquetaires décida de prendre son mal en patience. Exténué par tous les va-et-viens de la nuit, occupée à mener l'enquête sur la disparition du lot, il gardait néanmoins l'esprit clair et s'était déjà fait son idée sur ce qui s'était produit. Aucun indice pointant vers un coupable, mais, néanmoins, quelques hypothèses qui valaient la peine d'être approfondies... S'asseyant sur une confortable chaise rembourrée et recouverte d'un cuir bourgogne, il ferma les yeux, se concentrant sur les évènements de la veille. On aurait presque pu croire qu'il dormait, mais sous les yeux fermés, son esprit travaillait, et il gardait une surprenante conscience de ce qui se passait autour. Le moindre son, il le classait rapidement (souffle court du secrétaire, bruit de la plume qui gratte le papier, pas discrets des serviteurs...) sans que cela n'affecte le reste de ses occupations cérébrales! Derrière ses paupières, D'Artagnan retestait des hypothèses mille fois envisagées.

"Vingt-cinq Mousquetaires... Deux d'entre eux surveillent la porte au fond, donnant sur les appartements du Roi, et menant chez la Reine mère... Environ soixante-dix invités de marque, une vingtaine de serveurs... Bref, une centaine de suspects. Pourtant... les Mousquetaires prêt de la porte menant aux appartements sont formels : personne n'est passé ormis la Reine Mère, pas même un des serviteurs. Aucune autre voie possible dans le château pour atteindre les appartements. Les fenêtres? Bien fermées, aucune trace de pas dans les buissons en dessous... et les alentours de Fontainebleau sont fortement gardés depuis l'attaque dans les bois. Conséquence : le coupable est passé par le salon, sous le nez de tous. Passé inaperçu devant plus de cent personnes... Normalement impossible... sauf si l'attention de tous est détournée. Conséquence : cela s'est produit pendant un des évènements anormaux ayant entourés la soirée, soit la transformation d'une invitée en mûrier, la noyade de Condé ou la guerre verbale entre le Prince et Besméatix."

Petite pause.... on revise les faits encore une fois, afin de s'assurer que tout concorde.

"Maintenant... malgré tout, les deux Mousquetaires surveillant la porte du fond doivent demeurer sur place. C'est ce qui se produit lors des deux épisodes d'éclaboussures, où ils s'éloignent de la porte de quelques pas pendant seulement quelques instants. Pendant la querrelle entre le Prince et le Sous-Lieutenant, ils s'éloignent un peu de nouveau... avant de finalement se diriger vers le centre de la pièce à la demande de Besméatix. Donc forcément, c'est survenu pendant ce temps."

À force de regarder dans une pièce sombre, les yeux finissent par s'accoutumer et voir le contour de certaines formes...

"Les questions sans réponse :
- Qui a intérêt à faire ce coup? C'est forcément l'un des courtisans... donc des gens fortunés. Le bijou est précieux, certe, mais l'avantage financier est dérisoire. Peut-être un des serviteurs? Ils ont été dûment fouillés avant qu'ils ne quittent Fontainebleau.
- La querelle sert de diversion... prévue, ou non? Simple coup de chance, ou bien l'un des deux belligérants est en cause? La Prince? Qu'a-t-il a y gagner? Besméatix? Je jurerais que non... même si c'est lui qui ramène les Mousquetaires au centre de la pièce. D'ailleurs, comment pouvait-il prévoir l'escalade? Opportunisme? Possible, mais peu réaliste. Autre question : pourquoi un Prince prolonge-t-il à ce point un entretient avec un simple Sous-Lieutenant? Par pur plaisir? Non. S'il veut avoir raison, il peut facilement fermer le clapet à Besméatix sans se lancer de toutes ces rhétoriques... Excentrisme? Peut-être.
- Peu importe qui est le coupable... quelles preuves avons-nous? Des preuves circonstancielles, qui pointent vers des suspects possibles. Mais rien de concret. Bref, nous nous retrouvons dans la même situation que le Prince avec ses accusation bidons.


Et maintenant il retourne les questions, dans un sens et dans l'autre... Viennent les constats...

"Constat numéro 1 : deux suspects circonstanciels, soit Besméatix ou le Prince de Savoie-Carignan. Néanmoins, aucun des autres courtisans ne peut-être écarté. Néanmoins, c'est la meilleure piste jusqu'à maintenant.
Constat numéro 2 : si on ne récupère pas le lot, nous n'irons nul part. Et même si nous le récupérons... qu'est-ce que cela prouvera?"


Ainsi donc, le Lieutenant se retrouvait devant bien des pistes possibles, mais bien peu de faits établis... Il devrait interroger Besméatix... mais pour le Prince de Savoie-Carignan, impossible de même bien vouloir y songer. D'autre part, on ne pouvait non plus interroger les convives sans révéler la disparition du lot. Résultat : on ne pourrait compter sur aucun témoin. Légèrement contrarié, le Sous-Lieutenant ouvrit les yeux, attendant patiemment que le Roi le fasse venir. Dommage d'être assi dans cette pièce, alors qu'il semblait faire si bon dehors... La promenade en ville avec la Duchesse de Valentinois serait décidément des plus agrébles...

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Dim Fév 12 2006, 13:05

Citation :
- Vous m'avez fait demandé sir?

Louis leva les yeux vers Vercheres, des yeux vifs et arrogants, il avait crut entr-apercevoir D'Artagnan avant que la porte ne se referme sur lui.
Allons bon, maintenant le lieutenant était au courant que quelque chose se tramait. Il faudrait jouer serré.


-Bien sûr que je vous ai mandé ! hurla-t-il, ou presque. Puis, reprenant beaucoup plus discretement :

-J'ai besoin de vous pour une mission. Mais vous seul et mon contact la connaisse.

Il s'assit derriere son bureau et croisa les bras.

-Voilà, il y a des traitres dans les rangs des mousquetaires. J'en suis certain. J'ai suffisamment confiance en vous pour vous demander de retrouver ces traitres. Vous devrez en cela aider un de mes meilleurs agents à s'integrer dans les rangs des mousquetaires et vous partager les tâches de cette mission. Il doit être en ce moment même à Paris, à l'auberge de... la corne d'abondance.

Le Roy attendit que le mousquetaire acquiesce avant de crier, qu'on l'entende de l'antichambre.

-JE NE PUIS SOUFFRIR CELA DANS MON PROPRE PALAIS ! Je VEUX la vérité vous entendez ! Bafouer un prince ! Sous mes yeux !

Et il balaya d'une main fébrile son bureau, brisant son encrier sur le sol... une tache brune aux reflets bleus s'agrandit lentement, tandis que le Roy dont la colere n'était que feinte faisait mine d'écouter les fausses explications du mousquetaire aux oreilles qui se collerait contre la porte de l'antichambre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Lun Fév 13 2006, 14:03

Elrohir se tourna un peu la tete et il leva un sourcil, incrédule de la situation qui se passait. Il fit signe de oui de la tête lorsque le roi parlait d'une mission secrète. Il se disait qu'il devrait encore quitter Héloise pour quelque temps, mais il esperait pouvoir en revenir le plus vite possible. Il prit le nom de l'auberge en note.

Quand le roi revint à la discussion du prince, Elrohir lui répondit plus ou moins fort:

- Mais votre majesté, tout cela n'est qu'un accident, regardez selon l'accusation du prince Savoie-Carignan, le coupable avait une épée sans foureau, coupant ainsi les vêtements du serveur. Croyez-vous vraiment que je suis suffisamment stupide pour ne pas mettre un fourreau à mon épée en plein bal, croyez-vous que j'ai perdu la raison?

Il fini avec un demi sourire, poussant la fausse colère du roi à faire tomber son encrier et à s'exprimer de plus belle. Elrohir alla sur le coté du bureau du roi pour ramasser l'encrier et il lui demanda discrètement:

- Quand dois-je y aller, quand l'homme m'attend-il?

Elrohir ramassa les morceaux de l'encrier pour rester près du roi lorsqu'il lui donnera une réponse à sa question.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Lun Fév 13 2006, 16:41

C'était étrange comme deux hommes que tout opposent, deux hommes rivaux, peuvent aussi être deux hommes complices... Si facilement!

Ainsi Vercheres se prêta au jeu comme si le Roy lui avait parfaitement expliqué les regles, et apres avoir protesté comme tout bon mousquetaire impulsif, il s'approcha sous prétexte de ramasser l'encrier.


Citation :
- Quand dois-je y aller, quand l'homme m'attend-il?

Louis failli relever le mot "homme" mais se tut à temps. N'avait-il pas promis à Evangéline de taire son identité ?

-Il vous y attend sûrement déjà.

Le Roy avait parlé presque sans bouger les lèvres, en plus des oreilles, ce pouvaient-être des yeux qu'on colleraient à la serrure...

Enfin, il se leva, les bras croisés derriere son dos, rouge comme s'il se contenait d'exploser.


-Sortez maintenant !! Je ne veux pas en entendre plus ! Sachez que je n'ai qu'une confiance relative en vous, et que je vous ai à l'oeil ! Au moindre faux-pas, vous plongez !

Chose qu'il démentait à l'instant même par la mission qu'il lui confiait... mais plus il mettrait D'Artagnan sur une fausse piste, plus il était sûr que Vercheres pourrait mettre son projet à bien.

-Et prévenez le lieutenant que je l'attends en sortant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Lun Fév 13 2006, 17:04

Elrohir inclina la tete en signe d'aprobation. Il déposa les morceaux cassé dans une poubelle mais il avait pris soin de prendre un morceau de tissu pour ne pas se salir les mains.

Il se releva et il se dirigea vers la porte. Quand celui-ci dit qu'il ne lui faisait pas confiance, Elrohir regarda le roi, il ferma les yeux deux secondes en inclinant la tête. Il répondit:

- Bien votre majesté. Je ferai attention de ne pas vous décevoir encore une fois

Elrohir se retourna avec son sourire mesquin, indiquant qu'il n'avait pas peur de ce que le roi disait et qu'il se foutait totalement de ses menaces. Aucune chance de savoir qu'il avait reçu le mandat. Il sortit de la salle de trône et il regarda D'Artagnan:

- C'est à votre tour. Faites attention, il est d'humeur... colérique ce matin.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 2227
Age : 38
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Lun Fév 13 2006, 19:05

Tout à ses pensées, D'Artagnan avait été dérangé par des bruits familiers de goret que l'on égorge. Surpris, et chassant de son esprit ses idées de buffets chauds, il revint à la réalité et constata que ledit goret agonisant était plutôt un Louis XIV agressif ce qui, étant donné les circonstances, était relativement compréhensible... quoique énervant! Bref, il semblait bien que quelqu'un devait payer pour la loterie de la veille... Mais néanmoins, le Lieutenant demeurait sur sa première impression, d'autant plus qu'il se remémorait encore le fameux épisode de la chasse, où un Elrohir dégoulinant de jus d'égoût avait causé une pagaille monstre. Certe, le Roi était loin d'apprécier Elrohir... mais ça ne l'avait pas empêcher de passer outre son Lieutenant pour assigner mission à de Verchères par le passé. Bref, malgré les bruits plutôt révélateurs qu'il venait d'entendre, le Lieutenant demeurait méfiant, et flairait les problèmes...

L'attitude du Sous-Lieutenant Elrohir, bien que plutôt naturelle, ne vint en rien apaiser son esprit. Si le Sous-Lieutenant Elrohir avait reçu des ordres du Roi, il n'en laisserait rien paraître, et c'était normal. D'Artagnan, lorsqu'il n'était encore que simple Mousquetaire, avait fait de même dans sa jeunesse. Néanmoins, maintenant qu'il occupait d'autres fonctions, il ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour ses hommes.

Citation :
- C'est à votre tour. Faites attention, il est d'humeur... colérique ce matin.

- C'est ce qu'il m'a semblé entendre, mon ami...

Et il le laisse s'éloigner, sans le questionner. Ça n'était ni l'endroit ni le moment, et c'est sans se retourner qu'il s'enfonça dans le cabinet du Roi, pièce qu'il connaissait comme le fond de sa poche! En fait, il aurait même pu dire où se trouvait l'entrer du passage secret...

- Bonjour, Majestée.

Il s'inclina poliment, même si cela lui en coûtait parfois...

Si je ne m'abuse, il est deux affaires dont nous devions discuter. Par laquelle souhaitez-vous débuter?

Tout en parlant, il avait étiré le bras vers un bol de dragués, et le tendait maintenant au Roi, question de tuer dans l'oeuf l'extinction de voie qui ne tarderait pas à s'abattre sur la gorge royale s'il se remettait à vociférer comme il l'avait fait avec le Sous-Lieutenant.

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Lun Fév 13 2006, 19:35

Louis était bel et bien décidé à tenir son rôle jusqu'au bout, d'autant plus qu'il savait la finesse d'esprit de son lieutenant... C'était en parti grâce à cela qu'il était aussi haut gradé d'ailleurs.

Mais Louis savait feindre, mentir, dissimuler, c'était le b-a-ba du rôle d'un Roi, avant même de savoir marcher, avant même de savoir lire, il savait "faire semblant".

Bon, il connaissait bien sûr la suspicion dont faisait sans cesse preuve d'Artagnan... Ces deux hommes, le Roy et le mousquetaire, s'estimaient certainement tous deux autant qu'ils se jaugeaient et se méfiaient l'un de l'autre.

Nous disions donc que son mousquetaire franchit à son tour le seuil du cabinet. Le Roy, tout à son personnage, avait gardé cette couleur pourpre à ses joues qui lui allait si mal.


Citation :
Si je ne m'abuse, il est deux affaires dont nous devions discuter. Par laquelle souhaitez-vous débuter?

Impatient, il frappa du pied sur le sol. Il semblait vraiment essayer tant mal que bien de rester maître de lui-même.

-C'est à moi de décider si nous avons ou non des affaires à discuter, et ce n'est pas à vous de m'en donner l'autorisation !

Louis tourna le dos à D'Artagnan et respira un bon coup. Il continua ensuite, toujours observant le mur.

-Moi, je ne vois qu'une chose qui me préoccupe et dont nous avons à disputer. C'est la parole d'un prince contre la votre, Charles. Mais outre le fait qu'il me paraisse étrange que le prince de Savoie-Carignan accuse un mousquetaire pour le simple fait de se divertir, je dois avouer mon mécontentement envers votre réaction.

Il se retourna soudain, furibond.

-Vous donner ainsi en spectacle ! C'est indigne de vous!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sous lieutenant est attendu   Aujourd'hui à 02:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sous lieutenant est attendu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» je vous propose une nouvelle énigme.
» Charles d'Artagnan, Sous-Lieutenant des Mousquetaires Gris de sa Majesté.
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: