1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 *Dans le jardin de rose*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Élizabet
Invité



MessageSujet: *Dans le jardin de rose*   Mer Juil 27 2005, 22:19

*se promenait en admirant les fleurs*
Revenir en haut Aller en bas
Sybile (
Invité



MessageSujet: Re: *Dans le jardin de rose*   Jeu Oct 27 2005, 18:38

-------------------------------------------------------------------------------------

La brise s’était levée sur les jardins si parfaits de Fontainebleau, passant à travers branches et pétales, caressant silencieusement la surface de l’eau. Dans ce cadre presque irréel, apparue au coin d’une allée Sybile Sicée de Sicée, cela aurait sans doute parut normal de la croisée ici, oui mais voilà sur son visage qui était le digne représentant de la beauté des Sicée, était apparut un petit quelque chose d’étrange, comme une ombre, une ombre d’inquiétude, et dans son regard qui n’avait de rival que l’éclat si parfait des pierreries était apparue également une lueur étrange. Les yeux n’étaient ils pas le reflet de l’âme ? Une telle lueur n’aurait jamais du être présente…

Comment une âme séparée en deux pouvait elle survivre, et bien tout simplement elle ne survivait pas, c’était séparer un tout et aujourd’hui sous le doux soleil qui luisait au dessus de Fontainebleau Melle Sicée de Sicée se sentait mourir.

Elle-même n’aurait sans doute pas pu vous dire pourquoi, mais le fait était là, sans Sybélia sa douce jumelle, Sybile ne pouvait imaginer une vie.
Chercher Sybélia dans cette roseraie c’était comme reconnaître une rose parmi les roses, oui mais voilà déjà elle l’avait chercher un peu partout, et c’est avec espoir que Sybile était entré dans ce lieu enchanteur.
Parcourant avec espoir et crainte les chemins, celle-ci essayait tant bien que mal de ce changer l’esprit, sa chambre ne pouvaint suporter plus longtemps qu'elle fasse ainsi les cents pas.

Absorbée plus que de raison dans ses pensées les plus sombres, elle ne vit pas se dresser devant elle un homme qui comme un souvenir ressurgit du passé allait hanter son esprit...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: *Dans le jardin de rose*   Lun Oct 31 2005, 09:49

Cet homme, la perfidie incarnée en un seul et même être, usant de ses talents de courtisans, chez qui un simple mot pouvait émaner de ses gestes : l'hypocrisie.
Il ne s'attendait pas, à vrai dire, rencontrer l'une de se cousines... De laquelle s'agissait-il : Sybélia... Sybile... Elle se ressemblait tellement toutes deux, qu'il aurait été sans doute plus facile de discerner deux gouttes dans une étendue d'eau que de savoir de laquelle des deux soeurs il s'agissait.
Elles étaient toutes les deux radieuses, et contrairement à lui, il n'y avait pas de mots pour décrire leur charme, leur grâce, leur élégance... Philippe de Condor n'avait pas eu la chance de reçevoir ce trait de famille, et en vérité il ne faisait pas partit de ce groupe d'individu pourtant si apprécié, regardé qu'était ceux gâtés par Dieu, dégageant une grande beauté.
A l'évidence la jeune femme ne s'attendait pas tout comme lui à cette rencontre et il l'avait sans doute du l'enlever de ses pensées..
Il s'inclina respectueusement face à la jeune femme en guise de reconnaissance et en gage de courtoisie.


"Et bien chère cousine.. si j'avais su que je vous ferai sortir ainsi de vos pensées... je m'y serai prit avec bien plus de délicatesse... Je vous prie de me pardonner cet impair.."

La jeune femme semblait légèrement perdue, en recherche de quelque chose, quelqu'un... et il avait l'impression que comme à sa première rencontre à Fontainebleau avec l'une de ses cousines, il tombait au mauvais moment et il n'était pas des bienvenus.. ce qui n'encourageait en rien ses projets que nous pourrions qualifier de préjudiciables, de mauvais... voir de funestes..
Il n'avait pas prit la peine de se présenter mais c'était plus de peur de commettre un autre impair... car s'il s'agissait de la première cousine qu'il avait rencontré il aurait été mal venu de se présenter à nouveau.. et si c'était la seconde soeur, celle-ci avait sans doute était prévenue de sa visite..; et le fait de l'avoir appelé cousine lui indiquait de suite l'identité de l'individu se trouvant face à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Sybile (
Invité



MessageSujet: Re: *Dans le jardin de rose*   Lun Oct 31 2005, 12:57

S'arrêtant net devant l'homme qui lui faisait face, Sybile dont l'esprit était tourmenté, mit quelques secondes avant de réaliser. Comme un mal pouvait effacer n'importe quels maux pourvut que celui ci soit assez fort, Melle Sicée de Sicée se vit revenir durement à la réalité qu'elle avait presque oublier durant son eternelle recherche.

S'inclinant à son tour comme le voulait l'éthique, un sourire masquant les apparences, Sybile se demandait à qui elle avait à faire et si une fois encore on ne la prennait pas pour sa soeur.
Mais l'identité de cet inconnu se retrouva bien vite révélée lorsque celui l'appella sa "chère cousine". C'était donc lui, celui qui méritait toute l'attention et la méfiance des jumelles et qui avait par une habile manipulation de leur chère mère juré la perte de l'une des deux...

Pourtant il ne paraissait pas si vile que cela, certes il avait changé depuis leur petite enfance, mais se pouvait il qu'il soit devennu l'être abjecte contre lequel il fallait placer toutes ses craintes...
Ne voulant sans doute pas montrer l'ignorance dont il faisait l'objet envers l'identité de son interlocutrice, celui ci avait prit soin de ne pas citer de prénom...Et bien qu'à cela ne tienne, Sybile se promit à elle même que son identité ne serait cette fois ci pas revelée.


"Mais vous êtes tout pardonné cher cousin...Comment vous portez vous depuis notre dernière rencontre ?"

Sybélia l'ayant mise au faite des derniers événements et de cette fameuse rencontre dans les jardins en compagnie de leur mère, Sybile ne se risquait pas à grand chose, se trouvant de toute façon dans l'impossibilité de retrouver sa douce soeur cette rencontre ne pouvait que lui changer les idées...
Fallait il qu'elle soit aveugle pour ne pas voir dans quel piège elle allait tombé à se risquer ainsi avec son cher cousin...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: *Dans le jardin de rose*   Mar Nov 01 2005, 10:01

Depuis notre dernière rencontre ? Si seulement il savait de quelle rencontre il s'agissait... Ce pouvait très bien être celle lors de son arrivée à Fontainebleau accompagné de sa tante, où l'une de ses cousines n'avait à l'évidence pas été des plus enthousiaste à ses retrouvailles, ou bien, si c'était l'autre soeur leur dernière rencontre remonterait à bien longtemps déjà, et il n'en avait que de vagues souvenirs... à part que les deux jumelles avaient déjà une grâce et une beauté sans pareille.

Et puis à quoi bon chercher de quelle soeur il s'agissait par rapport à cette "dernière rencontre", Cela ne l'avancerait pas plus sur l'identité de la personne en face d'elle, puisque à son arrivée il n'avait pas su parmis laquelle des deux soeurs il s'était adressé.

Le visage de sa cousine semblait triste et il sentait que tout n'allait pas si bien, sans pour autant savoir de quoi il en retournait.


"Fort bien ma chère... Mais, sans vouloir faire preuve de curiosité malsaine ou tout du moins déplacée, permettez moi de vous demander ce qui rend votre visage des plus grâcieux si tourmenté... si vous ne souhaitez répondre libre à vous.. vous ne me devez rien.."

Il avait eu l'impression de ne pas avoir réagit avec le plus de délicatesses dont il faisait preuve le plus souvent.
Il tendit son bras à l'intention de Sybile.


"Mais profitons donc de cette belle journée, et permettez moi de me faire l'honneur de m'accompagner pour une douce promenade en ce temps radieux."
Revenir en haut Aller en bas
Sybile (
Invité



MessageSujet: Re: *Dans le jardin de rose*   Mer Nov 02 2005, 13:35

Par ses paroles elle avait semer le doute dans l'esprit de son interlocuteur, du moins celui ci ne devait toujours pas savoir à qui il s'adressait et de cela Sybile s'en félicitait.

Néanmoins quand il posa cette question qui tomba comme un cheveu sur la soupe, celle ci eut un pincement au coeur, Sybélia n'avait pas réapparut son mauvais pressentiment persistait.
Elle qui pensait se changer les idées ainsi ne pouvait nier cette évidence, les apparences étaient souvent trompeuses et le sourire qu’elle affichait ne cachait pas la lueur terne de ses yeux…

D’un regard fuyant elle tenta de revenir au calme, quand cela fut fait il lui présentait son bras, le cœur l’emporta là ou la raison essayait de l’en dissuader, après un léger sourire, elle prit le bras de son cousin.

Peut être paraissait elle bien insouciante de partir ainsi avec celui contre lequel on l’avait pourtant mi en garde, mais Sybile ne se rendait pas compte de ses faits, pensant sans doute que ses actes seraient sans conséquences.

Dans le cadre irréel des jardins de Fontainebleau, une rose parmi les roses allait à sa perte, accompagnée par un démon dont elle n’avait pas vu se profiler l’ombre derrière celle de son cousin.


Après quelques pas ou elle tenta de trouver une raison valable a son desarroie sans reveler son veritable malaise, Sybile finit par repondre...

"Je n'ai après tout rien à vous cacher cher cousin, vous connaissez sûrement aussi bien que moi les rayons de ce soleil qui à tout moment peuvent nous faire tourner la tête...Et bien j'avoue que celui ci n'a que trop de conséquence sur moi..."
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: *Dans le jardin de rose*   Jeu Déc 22 2005, 18:17

Il était fortement évident que la jeune femme ne voulait pas lui parler de ce qui la tourmentait, inventant une excuse comme la plupart des personnes le font quand elles cherchent à dévier le sujet, à passer à autre chose.

De plus il ne connaissait toujours pas l'identité de la jeune femme, ne pouvant distinguer ses deux cousines, après tout cela faisait un long moment qu'il ne les avait vu..., même sa chère tante semblait incapable de distinguer ses deux ravissantes filles... mais il avait espoir qu'au cours de la conversation, un indice lui permette de résoudre ce mystère...

Car en effet, la jeune femme semblait être des plus enigmatiques... ce qui était loin de lui déplaire... cette dernière préférant esquivée ses questions, par des réponses... non pas fausses mais parraîssant tout de même loin de la réalité.


"Je crois qu'il serait alors plus sage d'écourter cette promenade dans le parc de peur que les rayons du soleil ne vous fasse encore plus de mal qu'il vous a apparamment fait."

Philippe ne devait pas être le seul à aimer jouer, à préférer endosser un rôle cachant bien des choses... de nombreux vices le concernant, et concernant sa cousine la vérité... et de fait il préféra entrer dans le jeu de la jeune femme, en considérant sa réponse comme étant la seule justification possible.

Tous deux semblaient avancer tels des acteurs dans ce théâtre qu'était fontainebleau.
Revenir en haut Aller en bas
Sybile (
Invité



MessageSujet: Re: *Dans le jardin de rose*   Ven Déc 23 2005, 00:28

Oui peut être cela était ce plus sage, mais qu'importe, cette rencontre lui avait servit d'une part de distraction certe dans l'etat actuel des choses, mais aussi lui avait permi de jauger ce cousin dont elle gardait malgré les paroles de sa soeur un très bon souvenir...
Un souvenir oui, cela faisait longtemps, tellement longtemps et pourtant il lui semblait avoir quitté le couvent la veille...Une nostalgie de cette époque ou tout n'était qu'inscouciense ou l'on pouvait commetre des erreures sans pour autant que cela est des consequences irrévocables...

Un sourire triste avait prit place, se perdant un instant dans le regard de son cousin, elle ne jouait pas en cet instant, un instant de faiblesse sans doute, dur moment...
Ainsi elle se sentait perdu, perdu dans ce monde, où tout n'était qu' hypocrisie et faux semblant, elle était pourtant prevennue, elle savait ce qui allait lui en couter, elle avait même comme sa mère aimé ce monde...
Alors pourquoi aujourd'hui se sentait elle si seule pourquoi Sybile avait l'impression d'avoir perdu sa Sybélia comme l'on perd une partie de soit même...


"Oui vous avez sans doute..."

Sybile s'arrêta un instant le souffle coupé, comme etouffant, d'un geste léger elle porta sa main sur son cou, sur sa gorge nacrée...Comme si la fièvre l'emportait...En plus de se sentiment de solitude elle avait comme mal, d'un mal etrange qui n'avait pas sa place, d'un mal terrible et cuisant...Un mal qui n'était pas sien...
Comme si ses jambes allaient se derober, elle prit appuye sur le bras de son cousin...La douleur diminua alors, le poid qui etouffait son souffle ne fut plus rien, pourtant elle se sentait epuisée, vidé de toute vie...
Un mot lui vint à l'esprit mélange d'inquiétude et à la fois d'espoir...Sybélia...
Reprenant son aplomb Sybile Sicée de Sicée habitée d'esperance, finit sa phrase...


"Sans doute raison..."

Rougissante presque d'être apparue si faible en ce jour, devant cet homme à qui l'on ne devait attribuer aucune confiance, elle se ressaisit, son regard se dérobant un instant dans cette roseraie aux douces couleurs... Dieu qu'elle avait peur, elle ne souhaitait qu'une chose que sa Sybélia lui soit rendue que plus jamais elles ne soient séparées... Son coeur battait à tout rompre peut être pour sa soeur...sans doute...

"Cette rencontre fut un veritable plaisir..."

Etait ce seulement de la convenance, une veritable pensée ou alors des mots jettés en l'air comme beaucoup d'autre le font...Cette question Sybile se la posait, du moins elle y songea un instant mais bientôt un visage prit place dans son esprit dans un murmure elle parla presque inaudiblement...

"Chut Sybélia..."

Ne pensant pas s'être compromise en ces mots, son cousin aurait il su qu'elle se parlait à elle même ou si elle s'adressait à quelqu'un, un appel d'esprit à esprit, une reponce...La tête lui tournait, il lui fallait allé se reposer, regagner ses appartements peut être là ou l'attendait Sybélia...
A cette pensée un leger sourire prit place sur ses lèvres...
Quittant le bras de son cousin ou elle avait laissé sa main l'espace d'un instant, elle lui sourit...


"Passé une agréable journée cher cousin...En esperant vous revoir prochainement..."


Sybille s'inclina gracieusement, l'esprit partagé entre l'assurance que Sybélia irait bien et la peur qu'elles ne soient séparées, car comme le ciel et la terre elles étaient indissociables...
Esquissant quelques pas vers la sortie de la roseraie elle s'arrêta un instant prenant dans ses mains une rose eclose...Ses pétales si doux, son odeur envoutant un délice...Alors son regard alla vers son cousin dans un sourire peut être forcé elle le laissa là à ses occupations, son coeur guidant ses pas vers ses appartements...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: *Dans le jardin de rose*   Aujourd'hui à 00:08

Revenir en haut Aller en bas
 
*Dans le jardin de rose*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans mon jardin en ce moment
» Brooklynn Helena Jennings | Je suis une fleur qui croît dans le jardin du diable
» Dans le jardin, sur la belle pelouse
» Dans le Jardin Céleste
» tralalilalère la vie est un jardin de rose!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: