1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jeanne, Adrien et Marius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adrien de Chastignac
Administratrice


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Jeanne, Adrien et Marius   Dim Juil 31 2005, 07:25

Chastignac entrait bien entouré dans l'auberge, qui parfois se transformait en vrai repere a brigands : une paysanne et surtout un mousquetaire. Toutefois, l'établissement semblait calme a cette heure, pour le plus grand bien de tous.
Durant le trajet, le comte s'était éfforcé de ne pas être désagréable avec la demoiselle, il l'avait juste tout bonnement ignorée, a moins qu'elle ne lui parle directement.

Pourtant il agit différemment a l'auberge. Une fois entré dans ce lieu de passage, tous portait la même enseigne, et qu'un noble soit vu avec une va-nu-pieds n'a plus aucune importance.... Adrien pu enfin regarder la demoiselle dans les yeux. Il n'avait plus peur a présent d'entacher sa réputation.


-Alors, a-t-on droit, il avait completement oublié son "accent", aussi reprit-il sans coupure, za un petit vsin bordelais ?

_________________


Dernière édition par le Sam Fév 04 2006, 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne, Adrien et Marius   Dim Juil 31 2005, 12:47

Durant le chemin pour venir à l'auberge, Jeanne se sentit complétement à l'écart, elle regrettait déjà de venir à l'auberge avec des gens de la sorte. Elle le savais bien, qu'ils n'étaient pas très désireux d'être avec sa présence. Elle était presque certaine, que si un noble les auraient vus, Les nobles auraient eut honte. Tout lui trotais dans la tête, décidément, il y avait un petit quelque chose, qui lui dit qu'ils ne sont pas venus ici par plaisir, mais bien parce qu'il y avait quelque chose. Le noble lui avait demander à boire.

Oui mais bien sur, c'est ce que votre ami avait entendut.

Elle se précipita en arrière de l'auberge en cherchant les différentes bouteilles en sortit un de 1660 Bordelais. Elle revint en avant avec moin d'assurance qu'on début, mais cette auberge était un peu comme sa maison ce qui la rassurait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Chateaubriand
Poete


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Jeanne, Adrien et Marius   Dim Juil 31 2005, 13:51

Chateaubriand retint son souffle a la phrase moitiee accentuee et moitiee normale de Chastignac. Il ne fallait pas s'egarer. Il remercia le ciel que son uniforme soit tout tache et plutot inreconnaissable. Il etait aussi crasseux que certains autres paysans et donc, personne ne leur preta attention. La seule difference, c'est qu'il sentait bon les plats alors que l'homme de la table a cote empestait terriblement.

"Oh! Du bordelais! Des verres pour nous trois!

Il se versa une bonne rasade ainsi que les autres.

"Allez, mes amis, c'est moi qui paie! Faisons cul sec!"

Il cala ses 2 onces.


Dernière édition par le Dim Juil 31 2005, 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne, Adrien et Marius   Dim Juil 31 2005, 14:15

Décidément, l'homme était très riche étant donner le prix du vin. L'odeur qui empestait la table était désagréable, mais Jeanne était une habituée de la place. Elle n'était par contre pas pour le fait de boire énormément, dieu sait les folies qu'elle peut faire après ca. Elle se contenta de se verser le quart de la coupe. L'homme tant qu'a lui buvait avec satisfaction. Elle se mit à rire au mot ( Amis)

J'ai l'impression que ce vin fait partit de vos favoris, Ne vous inquiétez pas je n'ai aucunement mis de poison ou de poisson comme vous dites. Votre histoire de tout à l'heure me sembla bien étrange mais je n'ose pas vous contredire,
Revenir en haut Aller en bas
Chateaubriand
Poete


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Jeanne, Adrien et Marius   Dim Juil 31 2005, 14:45

Chateaubriand etait encore en parfait controle de ses fonctions, et pas le moins du monde en inhebriete.

Apparemment, sa tactique d'etre ami-amie avec elle pour lui faire oublier cette histoire ne foncitonnait guere. Il tenta encore de rectifier ce point pour qu'elle l'oublie, jouant les hommes qui commencaient a devenir rouge a cause de l'alcool, rechauffant son sang de militaire.

"Poison? Mais j'espere bien que vous n'en avez pas mis! Ce serait un crime! Je ne peux pas mourir encore! Il faut encore, que je gagne mon pari avec Chastignac! et que je trouve un plus gros poisson que lui! N'est-ce pas Chastignac? Faudra qu'on aille pecher ensemble encore, histoire de trouver plus gros poisson que le tien, et de voir ton soi-disant gros poisson!"

Il reversa encore son verre, 2 autres onces, et vida la moitie d'un coup avant de redeposer le verre sur la table brusquement, renversant les 3/4 du reste sur la table. Il fallait, apres tout, etre en controle de ses sens quand on etait de service!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne, Adrien et Marius   Lun Aoû 01 2005, 01:20

Jeanne prit une petite gorgée du vin qui était un peu fort. Elle l'aimait bien ce vin mais elle ne désirait pas perdre ses fonctions. Déposa donc le verre avec envie de reprendre une gorgée. L'Homme quand à lui buvait comme bon lui semblait. Il avait de l'humour cet homme, et savait bien jouer avec les mots. Tout devint confondus dans son esprit. Pourquoi s'intereseraient-il au plat du roi? Et pourquoi voulaient t-ils sauver le roi? Il y'avait quelque chose la dessous que Jeanne n'aimait pas.

J'espère donc que vous attraperez en effet un plus gros poisson que votre ami pour votre mérite puisque vous etes si anxieux. Mais Ambition vaut-elle d'etre aussi grande pour un simple poisson. C'est le fait que vous insistiez sur votre poisson qui me porte à confusion, je doute à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Adrien de Chastignac
Administratrice


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Jeanne, Adrien et Marius   Lun Aoû 01 2005, 08:08

Chastignac commençait a avoir des sueurs froides devant l'esprit tortueux de la paysanne. Elle refusait toute idée de poisson et titillait Marius jusqu'a ce que ses doutes soient completement éffacés, ce qui n'était pas le cas. Non, Adrien n'avait pas besoin de ce genre de probleme, des commérages rapportés pouvaient être interpretés autrement, comme quoi Chastignac aurait mis le poison dans les plats par exemple... mais si en plus tout cela était rapporté par la gente paysanne, alors on l'accuserait de courir avec les gueux. Bien, cela commençait tres bien.

Adrien buvait, cul sec, un verre a chaque soupsçon de la jeune fille. Il en était peut-être a son cinquieme a présent, et ses doigts commençaient de trembler.... il était a moitié saoul.

Il hurla la voix un peu changée par l'alcool, plus lente, moins audible, mais hurla quand même.


-Oh mais z'est pas vrai za !

Il n'avait presque plus besoin de se forcer pour accentuer différemment ses phrases. Il se leva de tabole, renversant son verre vide, attrapa la bouteille pour la reposer brutalement en faisant voler les objets sur la table en grand fracas.

-PUISQUE ZE VOUS BIS QUE MON POIZSON ZEST LE PLUZZ GROS QUE ZAYEZ ZAMAI VU !

Il ouvrit les bras pour montrer la taille du poisson, et ce geste le fit tituber un peu, ne feintant plus son état.

-Et puis arretez de remettre za sur le pot ! z'êtes qu'un sal jaloux !

Cette fois ses pas tortueux l'emmenerent jusqu'a la table voisines, où on le poussa violemment pour le remettre dans le chemin de sa propre tablée. Chastignac se retourna vers eux.

-Mais vous vous rendez compte ? ELLE VEUT TUER MON POIZSON AVEC SON POIZON !

Les gens a qui il s'était adressé ricanait en coin ou avait l'air agacés de se faire ainsi importuné. L'un d'entre eux se décida a donner un coup de pied dans son derriere qui le rammena illico sur Marius. Adrien ne demanda pas son reste, il but un sixieme verre, et tomba ivre mort sur la table....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne, Adrien et Marius   Lun Aoû 01 2005, 11:02

Jeanne resta stupéfaite pat la scène qui venait de se dérouler devant elle, il avait but un sacré coup en si peu de temps il était ivre mort. Rég;er cette histoire n'était peut-etre pas le bon moment. Elle regarda l'homme inactif sur la table puis l'autre. Ce Marius avait aussi pris quelques verres mais il semblait encore tenir le coups.

Si vous voulez vraiment continuez à discuter je propose d'aller coucher votre ami dans un lit de l'Auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Chateaubriand
Poete


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Jeanne, Adrien et Marius   Mar Aoû 02 2005, 02:51

Chateaubriand observa son nouvel ami s'ecraser sur la table. Decidement, la noblesse d'ici ne savait pas feter sans finir la soiree si vite.

Il rit un bon coup, fit semblant d'etre lui meme un peu ivre, tituba legerement et se leva. Il s'appuya lourdement sur la table un moment.

"Nah, c'est bon... je vais.....je vais....le ramener chez moi. Faut cuber ca. Kuuv ca, Cuve! ca."

Il lanca maladroitement quelques pieces sur la table, de quoi courvrir et empoigna Chastignac sous les epaules et le traina dehors, ou il appela un cocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne, Adrien et Marius   Mar Aoû 02 2005, 03:20

Jeanne s'empressa d'Aller à l'extérieur où les deux hommes se tenait. Elle se sentait mal de les laisser partir dans cet état.

Attendez! Je vais vous aidez. Ce n'est pas très sage de partir comme ca dans cet état. Je fais ca de plein gré...

Jeanne sentit que son aide allait etre inutile, ces hommes avaient l'air assez orgueuilleux. Elle trouvait ca étrange d'aider les nobles mais ils étaient déjà dans un état inhumain
Revenir en haut Aller en bas
Adrien de Chastignac
Administratrice


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Jeanne, Adrien et Marius   Mar Aoû 02 2005, 13:47

Chastignac somnolait a moitié, laissant parfois entendre un ronflement ou balayait la table d'un geste réflexe de la main, mais ne pouvait plus bouger. Parfois il ouvrait les yeux a demi, observant autour de lui un monde flou et mouvant si vite qu'il en avait la nausée. Il n'avait pourtant aucune perception du lieu, ni des paroles qu'il entendait. Ce n'était pour lui qu'un brouahah incompréhensible.
Il se laissa donc emporté sans résistance, sachant a peine s'il bougeait ou non.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chateaubriand
Poete


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Jeanne, Adrien et Marius   Mer Aoû 03 2005, 02:26

Chateaubriand hissa Chastignac dans le cocher, lourdement. La presence de Jeanne l'importunait un peu. Il ne voulait pas qu'elle voit qu'il allait ramener l'homme saoul dans son modeste appartement. Elle pourrait alors les retracer sans problemes si l'idee du poison l'accablait toujours. le conducteur, les regarda, un peu dedaigneux, peur qu'ils saliraient son beau carosse avec leurs vetements tout taches.

Il dut se resoudre a ramener Chastignac au palais, ou il l'amenerait dans sa chambre. Tout ca, avec la tombee du jour, il se dit qu'il serait plus facile de passer inapercut, ne pas se faire remarquer. Apres il aurait fallu qu'il se rapporte a son capitaine, mais vu l'heure, il ne savait pas si Jeanne comptait sur lui pour la ramener chez elle, etant mousquetaire, et Paris n'etant pas toujours sur a cette heure tardive...

Chastignac gemit sur son banc alors que la voiture avancait de bon train. Jeanne etait assis aux cotes du mousquetaire. L'aristocrate emit un son etrange et tout de suite, Chateaubriand cogna la fenetre du cocher et ouvrit la porte pour pousser le haut du corps de malheureux dans le vide alors que les cheveaux ralentisssaient, donnant ainsi une jolie trainee d'une couleur verdatre, ou etait-ce jaunatre, derriere le cocher.

Marius soutena l'ivre et se retourna vers Jeanne. "Avez-vous un mouchoir propre sur vous?" Cela pouvait semblez absurde puisque leur vetements n'avaient jamais ete aussi tache, mais la, il ne s'agissait pas simplement de nourriture, mais de celle-ci en partie digeree.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne, Adrien et Marius   Mer Aoû 03 2005, 11:12

Regardait l'extérieur lorsque l'homme lui posa la question. Elle avait toujours son mouchoir dans ses poches. Elle le chercha un instant et en sortit le fameux mouchoir.

Tenez . Je ne voulait pas vous déranger, je peux marcher si cela vous accoutume trop.
Revenir en haut Aller en bas
Adrien de Chastignac
Administratrice


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Jeanne, Adrien et Marius   Mer Aoû 03 2005, 15:50

Chastignac avait senti un haut le coeur qui l'avait un peu réveillé de ses reves étranges ou tout tournait autour de lui... peut-être était-ce d'ailleurs a cause des virevoltes qu'effectuait la terre sous ses pieds qu'il sentit soudain ses entrailles se comprimer pour rejeter son dejeuner dans la rue...
Heuresement Marius avait eu le bon réflexe de sortir sa tête du carosse ! L'air, bien que puant, des rues de Paris rendirent un peu de son bon sens au nauséeux.

En rentrant dans le carosse, il se sentit barbouillé et un marteau lui frappait les tempes, au moins était-il conscient. Conscient... oui, conscient d'être completement ridicul. Cela ajouté au mal de crane le rendit taciturne... il attrapa le mouchoir tendu d'un mouvement sec en jouant des épaules pour se débarrasser des mains de Marius. Comprenant qu'il venait d'être particulierement malopli en plus d'être grotesque, il maugréat un "merci" a contre-coeur.

Alors qu'il allait porter le tissus broder dans du simple tweed, semblait-il, il stoppa son mouvement. C'était surement le seul mouchoir de la pauvrette, et il n'allait pas le salir de la sorte... quand même pas ! Adrien pouvait parfois être odieux, mais là il risquait de friser la malveillance.

Il rendit le mouchoir sans mot dire et sans même regarder Jeanne. Il préféra au contraire enlever sa chemise déjà en piteux état et s'essuyer la bouche avec un coin propre. Il en fit ensuite une boule qu'il jeta par la fenetre du carosse. Deuxieme chemise gachée en une journée, et encore, il ignorait qu'il venait de perdre le seul soutient qui aurait pu lui en fournir d'autre....


( l'entrée de la cour )

_________________


Dernière édition par le Ven Aoû 05 2005, 03:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: Jeanne, Adrien et Marius   Mer Aoû 03 2005, 22:04

Elle reprit son mouchoir avec délicatesse n'osant pas trop déranger le pauvre homme vidant son sac. Il était mal au point, ca lui était déjà arriver plusieures fois meme et c'était par chance qu'ils sortirent de l'auberge sinon c'était propablement le meme sort qui l'attendait.

Vous êtes que vous allez bien? Le meilleur moyen que je connaisse pour ce malheureux sort est de boire un bon verre d'eau froide
Revenir en haut Aller en bas
Chateaubriand
Poete


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Jeanne, Adrien et Marius   Jeu Aoû 04 2005, 02:20

Marius roula les yeux dramatiquement devant l'effort que sembla employer Chastignac pour marmonner un simple Merci. Le snobisme de son nouvel ami, bien qu'attendu chez les nobles l'exaspererent un peu. Devait-il se montrer si dedaigneux face a une femme qui ne voulait que l'aider?

Mais encore la, le soldat ne connaissait pas l'histoire de Chastignac. Ils tournerent un coin, le palais, deja a l'horizon.

Citation :
Vous êtes que vous allez bien? Le meilleur moyen que je connaisse pour ce malheureux sort est de boire un bon verre d'eau froide

Marius hocha de la tete, meme s'il doutait de ce remede miracle. Cela ne l'avait jamais vraiment aide auparavant. Et dans l'etat ou etait Chastignac, le mieux serait une bonne nuit de sommeil. Lui-meme tombait de sommeil.

Le reste du trajet se passa en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeanne, Adrien et Marius   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeanne, Adrien et Marius
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 30 mai 1431... Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen...
» Roubaix Lille Métropole by Marius. Stats please. Cherche rouleur ayant plus de 73
» Taylor Jeanne Williams, plus qu'une peste!! [100% ]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]
» DJ Jeanne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: