1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Promenade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nicolas
Invité



MessageSujet: Promenade   Mar Aoû 02 2005, 17:46

Nicolas venait de sa chambre, il avait besoin d'espace de chaval et de fraicheur.

Le bois reunissait toute ces condtions: il etait sur un cheval il faisait frais il y avait de grands espaces devant lui : tant mieux !

Il commença sa promenade sagement par l'allée centrale en trotant. Puis soudainement il mit le cheval au triple galop.

Il sentait l'air contre son visage la fraicheur de la foret lui faisait le plus grand bien.

IL dirigeait son cheval droit devant lui en prenant de temps en temps un virage qui le secouait dans tous les sens. Il se sentait libre et voulut encore accelerer.

Mais le cheval cemmeçait a perdre son souffle.Conscient de l'epuiser,Nicolas s'arreta alors.

Ses joues s'etaient rosies et un grand sourire etirait son visage a l'extreme.

Alors seulement quand le cheval fut reposé il reprit le chemin inverse au trot.Il pensaita de multiples choses en chemin : sa mere son pere ses 2 demi freres et pensa encore une fois qu'il avit bien fait de les quitter, il sourit d'aise.

IL mit plus de temps pour revenir au chateau.
il rendit son cheval a un des palefreniers et rentra au chateau heureux de s'etre défoulé.
Revenir en haut Aller en bas
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: Promenade   Lun Aoû 22 2005, 07:42

Sybélia arriva au bois, elle galopa tant qu'elle put, laissant sa monture se dépenser...
L'air frais , lui fesait du bien, elle s'arreta devant un petit courant d'eau. Elle espérait y croisait aucun Noble et encore moi le roi ou sa mère ...
S'assyeant dans l'herbe laissant paitre sa monture a côté d'elle, elle regarda le ciel, se laissant emporté dans une rêverie , elle ferma les yeux.. Le calme de ce lieux l'envouter ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 31
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Promenade   Lun Aoû 29 2005, 00:17

Racine marchait d'un pas pressé... Cette allure saccadée marquait toute son angoisse quant au devenir de Jeanne ! Il l'avait cherchée partout dans le château et il ne l'avait aperçue nul part dans les jardins. Il en arriva donc à la pister jusque dans les bois, là où ils s'étaient rencontrés la première fois... Pourtant, cet endroit était bien éloigné du Sofa où il avait laissé sa protégée !

Soudain il vit une jeune femme blonde d'une grande beauté et malgré ses recherches dans sa mémoire qui ne défaillait pas souvent, il ne se souvenait pas de ce visage-ci... Elle devait être nouvellement arrivée à Fontainebleau.
Il essaya de paraître le plus calme possible en approchant mais elle ne semblait même pas le remarquer, trop absorbée par la contemplation du ruisseau qui était à ses pieds. A quelques pas, une monture pessait tranquillement.
Il toussa un petit peu afin de lui indiquer sa présence et dit, essayant de dissimuler au mieux sa nervosité (ce n'était en effet pas le moment que la Demoiselle croit qu'il était en train de lui faire la Cour et qu'il souffrait de timidité !) :


- Pardonnez mon intrusion dans vos rêveries Mademoiselle ... Je me présente : Jean Racine. Je suis à la recherche d'une jeune femme brune, assez petite et qui porte une robe bleue. L'auriez-vous vue par hasard ?

Il espérait réellement que cette jeune personne le renseignerait... Et dire qu'il y a quelques instants encore, il était paisible et souriant aux côtés d'Héloise de Neufchâtel dans le Salon Pourpre !

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Mar Aoû 30 2005, 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: Promenade   Lun Aoû 29 2005, 00:28

Sybélia asborbé parla contemplation de la sérénité du lieu, ne s'apercevant pas de l'homme qui était près d'elle, elle se retourna, après avoir avec précipitation remis sa manthe de voilage de son chapeau...
Se relevant, elle dépoussiera sa tenue de cavalière, et s'inclina face a l'homme dans une révérence ...

- Veuillez excuse Messire, ma reverie, Je suis Sybe.. Sybile de Sicée de Sicée, je vous épargne le reste qui me semble pompeux et me fatigue a répéter ...

Elle eu un sourire timide, observant cet homme qui devait certainement etre un des courtisant du chateau... Pendant une seconde elle avait faillit se demasquer ... Elle s'était reprise a temps ..

- Je suis navrée de ne pouvoir vous repondre de facon positive a votre demande... Je ne craint avoir appercue une telle jeune femme sur ùon chemin ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 31
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Promenade   Lun Aoû 29 2005, 09:54

Cette jeune femme était, en effet, une parfaite inconnue, bien que le nom fut très joli et plaisant à entendre.
Qui étaient donc les Sicée de Sicée ? Il ne connaissait pas cette famille... Mais d'un côté, Racine ne connaissait pas grand chose aux Courtisans qui peuplaient le Château !
Il la salua une nouvelle fois lorsqu'elle lui fit l'honneur de se présenter à son tour... Il esquissa même un timide sourire afin de paraître agréable mais son visage se rembrunit dès lors où il sut que Sybile ne pourrait pas le renseigner : mais où était donc passée Jeanne ? Lui était-il arrivé malheur ? Avait-elle été découverte et menée à la Bastille ?

Il est vrai que le Dramaturge avait tendance à se laisser emporter et à penser immédiatement à des catasptrophes alors que sa protégée pouvait très bien se trouver au bras de quelques galants... Cette pensée l'inquiéta encore plus, loin d'être jaloux, mais une telle situation pouvant apporter bien de désagréables surprises !!

Voyant qu'il frisait l'incorrection en ne parlant point à la jeune demoiselle qui était à quelques pas de lui, il dit :


- Je vous remercie tout de même Mademoiselle. Mais si vous apprenez quelquechose pourriez-vous me faire porter un message ?

Il fit une pause. C'était une bonne idée que d'essayer de trouver Jeanne en en parlant à le plus de monde mais cela pouvait également attirer une trop grande attention sur lui... Il se reprit :

- Enfin tout ceci n'est que broutille ! Et je ne devrais pas vous importuner alors que vous venez tout juste d'arriver, ce me semble...

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: Promenade   Lun Aoû 29 2005, 20:19

elle regarda le jeune homme , suprise, si portait attention a cette jeune femme, elle voulait bien l'aider seulement la descrption etait des plus banale, elle pourrait la confondre avec n'importe quelle autre femme ...

- Messire, cela aurait était avec plaisir de vous aider, mais j'ai peur que la description de cette jeune femme ressemble a tant d'autres ... Les cheveux bruns et la taille moyenne est des plus banale ...

Puis se rapprochant de sa monture elle fit un sourire, ne devait on pas venir en aide a ceux qui en ont besoin, puis en egardant les alentour elle regardsa le ciel, elle avait du galoper plus d'une heure avant d'etre arrivée ici ...

- Mais je puis vous accompagnez si vous le désirez , ma monture ne devrait y voir objection de vous venir en aide ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 31
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Promenade   Lun Aoû 29 2005, 22:47

Racine fut touché de l'intérêt que portait cette jeune femme à ses recherches. De plus, cela lui était plutôt agréable d'avoir quelque compagnie surtout s'il devait parcourir tous le petit bois de Fontainebleau afin de trouver Jeanne... Il reprit :

- Oui, il est vrai que mes détails quant à la Demoiselle que je recherche sont bien pauvres ! Je vais essayer de me rattraper : elle porte une robe bleu-sombre, bordée de dentelle noire, elle a également un collier en pierre de quartz et des boucles d'oreilles argentées en formes de palmette...

C'était malheureusement tout ce qu'il pouvait dire sur l'apparence de Jeanne. Il l'avait choisie expressément car elle passait totalement inaperçue même si elle se révélait fort jolie.
Il sentit le besoin de se justifier auprès de Sybile au sujet de ce qui aurait pu paraître comme une marque de perversion : suivre une femme de trop près en montrant de grands signes de nervosité ! Il ajouta donc :


- Vous comprenez, Jeanne est ma Cousine et elle n'a fait son entrée à Fontainebleau que ce depuis ce Matin... La pauvre petite est perdue et non habituée au protocole de la Cour !

Il regarda la belle monture de la jeune femme et flatta son encolure en disant :

- Mais j'accepte volontiers votre présence à mes côtés lors de mes investigations...

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: Promenade   Mar Aoû 30 2005, 01:07

Sybélia eu un sourire et un rire cristalin, touchée par le jeune homme qui semblaitaussi perdue qu'elle a la cour

-Je vous comprend Messire, la cour est lieu de perversion etde tentation... Une jeune femme n'y connaissant le protocole et son monde pourrait etre une proie facile a nombre d'homme ou femme mal intentionnée ...

Puis d'un geste vif et délicat lancant les rênes sur sa montures, elle grimpa sans difficulté grace a sa souplesse, avec une main blanche qu'elle tendit au jeune homme,pour l'aider a monté

-He bien allons chercher votre cousine Messire, en espérant que les astres nous destine a la retrouver sur notre chemin... Mais accrochez vous cette monture semble nerveuse...

Elle tint la bete en respect pour que l'homme puisse monter, souriant intérieurement... S"il savait que pour elle le protocole etait d'un ennui mortelle... Elle qui préférait le calme d'un couven, d'une bibliothque oumeme d'un lieu cmme celui ci ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 31
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Promenade   Mar Aoû 30 2005, 09:49

Bien qu'il trouva la jeune femme fort agréable, Racine aurait espéré que Sibyle ne mette pas sa proposition à exécution. Car il voulait régler certaines choses avec Jeanne et il lui faudrait alors le champ libre pour lui parler sans toute cette mascarade !! Mais s'il était accompagné, cela changerait tout ! Et l'écrivain n'était pas vraiment patient...

Il fit donc un sourire de pur convenance mais refusa promptement la main que la jeune femme lui tendait, pensant à la situation comique dans laquelle il s'était encore fourré ! Il ne manquerait plus qu'il soit la risée de la Cour en "paradant" derrière une Courtisane !!
Non il dit alors, gardant les manières d'un gentilhomme bien qu'il fut un peu contrarié :


- Voyez-vous ma Chère, dans la propriété de Sa Majesté, je préfère marcher mais si vous le voulez bien nous irons mener votre monture aux écuries et si vous le souhaitez encore alors, vous m'accompagnerez...

C'était un juste compromis et au moins, la jeune femme se serait peut être lassé de la présence du Dramaturge d'ici là : Racine ne craindrait plus ainsi que son plan soit découvert car parfois la conversation pouvait trahir le plus prudent des hommes !

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: Promenade   Mar Aoû 30 2005, 16:20

Sybélia regarda le jeune homme perplexe... Si il était tellement inquièt pour sa cousine, honte d'etre conduit pas une noble cela peut se comprendre, mais de passer par les ecuries ou ils perdrait plus d'une heure pour ensuite repartir ... Cela la laissa intriguée...

-Messire essayer de troomper les courtisanes ou autres Nobles certes serait facile, mais je sais par expérience, que votre empressement a retrouver cette jeune femme , ne vous ferez pas perdre pls d'une heure a cheval pour rejoindre les écuries pour ensuite revenir au bois .... Soit vous vous moquez de moi, soit vous cachez quelques chose, dans les deux cas, j'ai peur que vous me preniez pour une brebis blanche facile a dupée!!!

Elle souleva sa manthe laissant le regard étincelant de se syeux sur l'homme... descendant de cheval...

- J'en sais désormais assez si j'eusse lenvie de vous embarrassez pour chercher plus amples intrigues sur cette jeune femme ...

Aidez certes elle le fesait sans retour, sans chercher n juger les gens, mais qu'on se moque d'elle impunément cela l'outrée au plus profond... De sa elle tenait bien de la lignée familialle ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 31
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Promenade   Mar Aoû 30 2005, 18:22

Racine resta abasourdi sous cette avalanche de remarques plus cinglantes les unes que les autres... Il demeura un instant les bras balands, ne sachant quoi répondre car il ne comprenait nullement ce qui pouvait motiver ce genre de réaction ! Essayer d'être courtois avec une Dame et ne récolter que du mépris : non merci !!
Il en avait assez de cette journée désagréable ! Il n'en pouvait tout bonnement plus alors les convenances commençaient à lui devenir étrangères ! Il répliqua assez sèchement :


- Excusez-moi Madame si je vous ai déplu mais je ne comprends pas un traitre mot de vos griefs envers moi... Je voulais simplement vous être agréable alors que vous vous proposiez de m'aider dans mes recherches ! Mais si cela entraîne de telle insultes, je préfère rester seul !

Il essaya de se calmer et reprit plus calmement :

- Je vous rappelle ensuite que les écuries ne sont pas à une heure d'ici car nous ne sommes qu'à la lisière du petit bois de Fontainebleau ! Je le sais car mon cheval y séjourne actuellement... Enfin, je ne vois pas du tout ou pourrait se trouver ma Cousine, je n'ai donc pas l'intention de revenir ici après les écuries mais de retourner vers les Jardins !

Décidemment ils s'étaient vraiment mal compris mais Racine était vexé maintenant ce qui était difficilement rattrapable... Alors, il avança vers Sybile, s'inclinant bien bas :

- Au revoir Madame ! Ce fut un plaisir que de vous connaître !

Il mentait bien sûr mais il ne pouvait entrer dans le jeu de l'inconvenance... Ces Courtisans étaient si compliqués !

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: Promenade   Mar Aoû 30 2005, 23:19

Sybélia s'était peut etre trop méfier, de plus ne onnaissant l'endroit, elle avait regarder le ciel qui lui avait montrer plus deux heures depuis qu'elle etait partie...Pourquoi fallait elle qu'elle se mefier autant des hommes, elle était honteuse...

-Messire, veuillez m'excusez... Je m'en veux, j'ai pour faceuse habitude de me méfier des hommes et encore plus de la cour...Peu de gens sont honnete... Les courtisants seméprisent derrière de grand sourire... J'ai tendance a lever trop haut mes barrière...

Elle soupira puis regarda le jeune homme, elle ne savait plus comment réagir, a part sa soeur qui savait ce qu'elle pensait et avec qui elle était en securité, elle préférait de loin évitait le monde...
Réprimant un sanglot de colère envers elle même , même si elle se doutait que quelques choses n'était pas logique , elle se dit qui fallait eviter les jardins... sa soeur s'y trouver peut etre ...

Elle caressa sa monture, posant sa tête contre les nasaux du cheval, qui répondit a son geste d'attention...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 31
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Promenade   Mar Aoû 30 2005, 23:57

La douce voix de la jeune femme accompagnée de ses excuses firent fondre toute la tension que ressentait Racine quelques instants plus tôt... Non seulement il ne se souciait plus de Jeanne mais en plus il n'en voulait plus du tout à Sybile de son humeur changeante !
Il est vrai que l'Ecrivain s'était senti tout à coup dépassé par cette fureur soudaine mais maintenant il se sentait maladroit de l'avoir rabrouée ainsi.

Il se depêcha de rattraper la conversation tout en balbutiant :


- Ne vous inquiétez pas... J'ai simplement été surpris mais je vous prie de pardonner mes paroles malheureuses... Je... heu... Je ne voulais pas vous être désagréable.

Il se rapprocha de Sybile et sourit, franchement, sans dicernement. Il dit :

- Je comprends tout à fait votre angoisse quant à l'attitude de certains courtisans et vous avez tout à fait raison de mettre une distance conséquente entre vous et l'extérieur... Mais apprenez aussi à reconnaître les gens qui ne veulent ni vous tromper, ni vous faire du mal !

Il n'avait plus trop coeur à s'en aller même s'il se devait de chercher celle qu'il faisait passer pour sa Cousine...

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: Promenade   Mer Aoû 31 2005, 21:24

Une brise fit virevolter le voila qui révéla léclat miroitant de Sybélia, fixer sur le regard de son interlocueur, elle lui était dévouée de sa gentilesse... Et sentit plus en agréable compagnie que certains Nobles qu'elle avait put voir ...

-Je vous remercie Messire de me pardonner de mon effronterie, l'erreur peut etre humaine , mais il est dur en ces lieux de savoir ce que peut cacher un visage... Même la plus douce des femmes peut etre le plus douloureux poison....

Elle baissa les yeux soupirant... Elle imaginait déjà la scène si sa soeur le renconrerait... Que se passerait il... Elle avait menti... mais cela lui était nécéssaire pour gagner sa liberté...

-Je dois vous avouer que malgrès la connaissance du protocole, je suis une proie facile n'ayant depuis longtemps mis les pieds en ce domaine... Malgrès cela j'espère vous aidez a retrouver votre cousine ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 31
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Promenade   Jeu Sep 01 2005, 08:40

C'était un témoignage touchant que lui offrait cette femme... Racine fut heureux de ne pas avoir porté un jugement trop hatif ! La Cour réservait des suprises, souvent désagréables mais il suffisait d'une seule fois et vous pouviez tomber sur quelqu'un de juste et droit... Il semblait que ce fut la cas chez Sybile.

Citation :
-Je vous remercie Messire de me pardonner de mon effronterie, l'erreur peut etre humaine , mais il est dur en ces lieux de savoir ce que peut cacher un visage... Même la plus douce des femmes peut etre le plus douloureux poison...

Oui, Racine savait cela comme tous ces ingénus qui attendent de grandes fresques humaines dans les palais royaux et qui ne se retrouvent qu'en face des mesquineries et des coups-bas ! Il répondit :

- Je le sais Madame car mon premier travail est d'étudier toutes les attitudes de ces Courtisans qui peuplent Fontainebleau... Voyez-vous, leurs attitudes servent mieux la Tragédie que les rapports cordiaux...

La jeune femme semblait fort troublée par une pensée qui lui crispait ses gracieux traits. Mais elle se proposait, une nouvelle fois, de l'aider à chercher sa Cousine ! L'ayant maintenant jaugée, le Dramaturge sourit et acquiéçat en signe d'assentiment et reprit :

- Alors il nous faudra certainement retourner vers les Jardins, comme je vous l'annonçais tout à l'heure... Jeanne doit sûrement y être encore.
Et nous pourrons ainsi parler pendant que nous marchons !

Peut-être en apprendrait-il plus en compagnie de la mystérieuse jeune femme...

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: Promenade   Dim Sep 04 2005, 18:02

(hrp desolé mais le pc et le reseaux ont saute et quand jai posé par trois fois sa ma pas enregistrer le poste et la quatrieme fois j'ai cru que oui mais je viens de me rendre compte que non ... )

Sybélia acquièsa toute aussi curieuse d'en apprenbdre plus ...

-Veuilez excusez ma curiosité Messire, mais quel est donc votre travail? quand a retourné aux écuries je le concois avancons ou nous risquons de croisé que trop tard votre cousine ...

Elle prit les rênes prête a avancé pour rejoindre les écuries, elle étaient unpeu plus en confiance, seulement elle s'inquiètaient si sa soeur était dans les jardins comment feront elles ... Ele ne disa rien mais espérant que cela narrive pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 31
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Promenade   Lun Sep 05 2005, 13:28

[Aucun problème, j'étais un peu débordée de toute manière...]

Il se dirigèrent donc vers les écuries, lentement et y arrivèrent sans que Racine n'eut désseré la machoire... Il était encore plongé dans l'une de ces rêveries qui faisaient de lui un homme assez "original" selon les dires de certains.
La longue bâtisse s'affirma devant eux, frappant la rétine de l'écrivain qui se rappela soudain qu'il était doué de parole. Il prit la longe des mains de Sybile avec un gracieux sourire et la remettant à un valet il lui dit :


- Allez donc mettre la monture de Madame Sicée de Sicée dans mon box et donnez lui autant de fourrage qu'elle en réclamera...

Il s'avança alors dans la direction des Jardins, entraînant la demoiselle dans son sillage et reprit la parole :

- Veuillez excuser mon silence mais mon esprit me joue souvent des tours et vous m'avez vu plongé dans certains méandres que j'ai du mal à abandonner... Mais je vais répondre à votre question -car vous m'en posiez une n'est ce pas ?- et vous comprendrez : je suis Dramaturge Madame...

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Mar Sep 06 2005, 08:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: Promenade   Lun Sep 05 2005, 20:39

Sybélia ne disait rien sur ce silence partant elle même dans des rêveries lointaine... Puis quand l'homme eu donner sa monture , pour ensuite lui répondre elle eu un sourire.
Un dramaturge, elle en avait tellement entendu parlé de ce métier certain considérait cela avec moquerie, mais cela la passionée...

-Voila un bien beau métier, ou par les mots vous détenait un certains pouvoirs... Blessant ou compatissant, réconfortant ou illusion... Que je vous envie Mssire, vivre de la littérature, de l'observation , pouvant faire changé les évènements si vous le souhaithez ...

Elle avanca prenant dans une de ses mains gantée, un pan de sa robe, pour marché plus aisément... Elle apercut un chaton qui dormait elle eu un sourire aux lèvres...
Puis elle observa nerveuse les lieux en se dirigeant vers les jardins sa soeur risquait de s'y trouver ....
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 31
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Promenade   Mar Sep 06 2005, 08:42

Racine aimait lire cette admiration dans les yeux des jeunes femmes lorsqu'il dévoilait son métier... C'était vraiment plaisant de trouver des esprits encore ouverts à la littérature.
Il hocha lentement la tête et repondit :


- Oui, j'avoue trouver cette occupation très divertissante ...

C'était en vérité, plus que du divertissement mais le jeune homme ne voulait pas entrer dans les détails de sa folie grandissante !

Alors qu'ils se dirigeait toujours vers les jardins, le Dramaturge crut apercevoir un pan de robe bleue sombre non loin de là. Il trésaillit, pensant enfin avoir retrouvé Jeanne mais il était difficile de bien voir de là où il se trouvait.
Il préféra donc attendre de se rapprocher et grand bien lui prit car ils se retrouvèrent rapidement dans une petite allée de graviers, bordée de bosquets assez ouvragés.
Il dit :


- Mais je crois apercevoir ma Cousine là-bas ?

Il était en réalité très content d'avoir remis la main sur Jeanne ou plutôt l'oeil. Il fallait qu'il s'entretienne avec elle. Mais Racine n'avait pas le coeur à congédier Sybile dans la seconde, si bien qu'il ajouta :

- Venez ma Chère, je vais vous la présenter...

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: Promenade   Mar Sep 06 2005, 17:26

Sybélia appréciait de plus en plus la compagnie de cet homme qui semblait etre dévoré par la littérature...
Puis elle le vit changer croyant appercevoir sa cousine ... La bienséance aurait demandé qu'elle s'éclispe mais quand il lui dit qu'il allait la présenter elle hésita quelques instant ... Elle trouva la solution très vite ...

-Je ne voudrais génée vos retrouvailles vous avez était si inquièt , peut etre vaut il mieux que je vous attende ici, le temps que vous lui parliez ... Vous me la présenterais ensuite ...

Son petit sourire timide, cela lui permettait aussi de vérifier que sa soeur n'était pas dans les parages ...
Sa curiosité la poussa a observait vers là ou il cru appercevoir la jeune demoiselle pour voir de a quoi ressemblait cette jeune femme ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 31
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Promenade   Mer Sep 07 2005, 21:56

Racine réprima un sourire... En effet, Sybile était soit très perspicace soit très bien élevée car il voulait vraiment se retrouver quelques instants seul à seul avec Jeanne ! Il s'éloigna donc, la saluant discrètement d'un signe de tête et s'avança vers la jeune femme en robe bleue. Il posa la main sur son épaule et dit :

- Enfin Jeanne ! Je me demandais où vous étiez passée !

Seulement la Demoiselle se retourna vivement et dévoila un visage totalement étranger ! Le Dramaturge s'était tout bonnement fourvoyé et venait d'adresser la parole à une parfaite inconnue !! Il vira cramoisie et s'excusa, bredouillant :

- Heu... veuillez me pardonner, c'est une effroyable méprise... je, je...

Il recula, saluant plusieurs fois, gesticulant, et revint petit à petit à l'endroit où il avait laissé Sybile... Il avait entre temps retrouvé une couleur quasi naturelle. Il dit à la jeune femme, presque riant :

- Je crois que malheureusement la présentation doit êre remise à un autre jour... Ce n'était pas ma Cousine...

Soudain, il entendit le carillon, au loin, indiquant cinq heures ! Il était déjà tard, l'écrivain devait se trouver chez Cabellion pour diner et il allait être en retard. Il n'avait, de plus, pas retrouvé Jeanne et devait donc la laisser toute la nuit à Fontainebleau : seule !
Tout ceci énerva grandement Racine qui ne savait plus quoi faire, trouvant également la compagnie de Sybile très agréable.

Il ajouta :


- Veuillez m'excuser ma chère mais je me dois de prendre congé de vous, du moins jusqu'à Demain car il est temps que je retourne chez moi.

Il la salua bien bas une dernière fois et s'inclina pour lui faire le baise-main :

- J'ai été enchanté de vous rencontrer Mademoiselle Sicée de Sicée.

La suite : Petite Ballade en Solitaire

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Mer Sep 07 2005, 23:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: Promenade   Mer Sep 07 2005, 22:08

Sybélia , attendit en flanant vers les fleurs tout en chantonnant, mais elevit très vite revenir le dramaturge qui semblait ne point etre accompagner ...
Quand il lui dit sa méprise elle souriat , mais il devait partir, cela lattrista car elle aimait bien sa compagnie...

-J'en suis navrée mais jespère que vous passerez uen bonne soiree , en attendant je vous promet que si japercoit votre cousine je vous ferais prevenir ....

Elle inclina la tête quand il lui fit un baise main, rougissante legerement ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 31
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Promenade   Sam Sep 24 2005, 18:42

La Disgrâce !


Racine eut du mal à reprendre la maîtrise de toutes ses facultés. Le Départ de la chasse avait été donné. Il était resté à l'écart telle une ombre... En effet, l'Ecrivain était quasi transparent, son teint de craie étant reparu !

Il finit par donner de l'élan à son cheval, il ne voulait plus s'amuser mais rentrer et s'éloigner de Fontainebleau pour un grand moment ! Il ne pourrait plus souffrir de voir le regard terne du Comte de Saint-Aignan en face de lui, cela le mordait au plus profond de son être...

Il allait passer sans attacher d'importance à Jeanne qu'il avait envoyé précédemment dans un recoin de la clairière. Il la vit cependant et il eut un pincement de bouche agacé... Ce signe était le bienvenu, prouvant ainsi que l'esprit de Racine n'était pas totalement mort tout à l'heure : il savait pourtant que le contre coup de la confrontation avec son protecteur se ferait bientôt sentir !

Il se porta donc à la hauteur de la jeune femme et la toisa un instant. Il laissa enfin toute la colère qu'il avait tue jusqu'alors éclater au grand jour : il n'y avait plus personne pour les observer :


- Ma décision est prise ! Vous ne m'êtes plus d'aucune utilité ! Pire encore vous représentez une menace !

Il s'éclaircit la voix afin d'être le plus précis possible et rajouta :

- Vous n'aurez dorénavant aucune protection de ma part. D'ailleurs si l'on m'interroge je dirai avoir été joué par vous et je nierai toute parenté vis à vis de votre personne !! Ai-je été clair ?

Il n'avait même pas conscience de tout le mal que pouvait faire de telles paroles. Cela ne le ralentit donc pas et il assena son coup de grâce :

- J'espère donc que vous ne remettrez plus les pieds ici ! Au Revoir Mademoiselle Léonois !

Et il lui fit un geste dans la direction de la grande allée du Château qui emmenait, selon le sens où on l'empruntait, vers le Paradis des Nobles ou vers l'Enfer du bas peuple...
Il se détourna enfin de cette femme qui n'avait été qu'un moyen d'arriver à ses fins. Tout ce qu'il voyait maintenant c'est qu'il avait de nouveau échoué lamentablement. Cela renfloua le malaise qu'il ressentait depuis ses désillusions provoquées par François ! Il devint donc encore plus pâle si cela était possible et partit au petit trot vers cette allée qu'il avait indiquée à Jeanne l'instant d'avant : lui aussi allait s'éloigner du Soleil quelques temps, retournant dans les sombres rues de Paris...


La suite : La Déchéance et l'Oubli...

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Besméatix
Poete
avatar

Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 12/08/2005

MessageSujet: Re: Promenade   Ven Fév 10 2006, 04:55

--- Promenade en forêt : Besméatix et la Duchesse de Goyave ---


Evitant soigneusement l'arche formé par les branches s'entrelaçant au-dessus de leur tête, Besméatix pénétra dans le boisée de Fontainebleau. Sous le couvert des feuilles, l'air était plus humide, plus lourd... mais surtout plus riche en odeurs vivifiantes! Chaque arbre dégageait son parfum particulier, ainsi que chaque petit ruisseau serpentant de clairières en clairières, et toutes ces effluves parvenaient à leur narine, unies par le vent afin de composer une autre odeur typique... Fontainebleau par un matin d'été...

Profitant de tous ces petites détails, Besméatix n'en oublia pas moins de répondre à la Duchesse.

- Monter dans les bois est possiblement l'un des passe-temps les plus pur qui soit, Mademoiselle la Duchesse, et je le fais malheureusement moins souvent que je ne le devrais... Ah, notre travail à nous, Mousquetaire, est exigeant! Mais le sens du devoir ainsi que le bien de notre patrie guide nos pas!

Pendant un instant, surpris de ses propres paroles, le Sous-Lieutenant fronça les sourcils...

"Mais où as-tu été péché ça, toi!"

- Mais heureusement, certaines âmes charitables daignent nous accorder leur attention, et nous récoltons alors la plus belle de récompenses... Et oui, Mademoiselle la Duchesse, j'aime énormément monter ma fidèle monture dans les bois. Mais j'aime encore plus le faire en aussi charmante compagnie!

"Ah ça par contre, c'était mieux...!"

Ils passèrent devant une thalle de champignons sauvages, occupés à recycler les derniers vestiges d'un vieux tronc d'arbre... La nature a, depuis bien longtemps, inventé le principe de la récupération...!

- Mais dites-moi, Mademoiselle la Duchesse... Cela a dû vous être bien difficile de quitter ainsi votre famille et vos amis afin de rejoindre la cour de Fontainebleau? Et c'est là quelque chose que j'arrive encore difficilement à comprendre... Pourquoi tant de jeunes femmes, belles et charmantes comme vous l'êtes, décident-elles de tout laisser derrière afin de venir rejoindre cet univers de loup?

Immédiatement, il lui parut qu'il y était peut-être allé un peu trop fort...

- Pardonnez-moi si mes mots vous semblent durs... seulement, j'ai vu bien des choses, depuis mon arrivée à Fontainebleau, que je n'aurais jamais cru voir, et ce même dans les familles les plus désunies et hargneuses!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duchesse
Invité



MessageSujet: Re: Promenade   Sam Fév 11 2006, 23:15

La Duchesse respirait enfin, elle n'était décidement bien que dans les bois, une veritable sauvageonne.
Elle écoutait distraitement Besméatix, observant la faune et la flore. Quand il lui parla des siens, elle sourit

- Non, je n'ai pas quitté grand monde. Ma mère est morte et je n'ai été élevé que par des gouvernantes, je vous l'ai dit non ? mon père goûte de pus en plus à la solitude et part souvent parcourir notre Duché, je suis souvent seule. Et j'ai soif de connaitre, j'aimerais partir decouvrir le monde, mais je suis une jeune fille et cela ne se peut. A defaut je suis venue decouvrir le microcosme qu'est la Cour du Roi de France. Et ma foi, je n'ai pas encore eu le temps de m'ennuyer. Cette loterie avait son lot de drames et de cocasseries. N'est-il pas ?

Elle chevauchait tranquillement à la hauteur de Besméatix regardant et reperant les chemins.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Promenade avec minidou
» Une Promenade sous le clair de Lune [PV Evangeline + Elyane]
» Petite promenade pour se détendre (libre)
» Promenade de digestion. (Pv Samia)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: