1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 promenade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lusior (
Invité



MessageSujet: promenade   Sam Aoû 13 2005, 05:52

Lusior était dans ces magnifiques jardins, marchant entre deux bassins qui sifflaient l'eau. Le soleile refletait sur les flots. Les serviteurs passaient par-ci, les courtisans par là.
Revenir en haut Aller en bas
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: promenade   Sam Aoû 13 2005, 11:34

Jeanne revenait de la grande salle où elle avait passée la matinée. Elle voulait tout découvrir le même jour. Avec sa robe et ses cheveux tresssés, s'était plus facile d'aller un endroit pareil. Jena ne devait certement pas être très loin du moin elle l'espérait. De toute manière elle voulait se changer les idées et vivre pleinement sa nouvelle vie. Durant se marche elle appercut un homme assis avec une cape. Il devait être un moine, mais son allure l'intriguait

Bonjour monsieur vous savez où se trouve les écuries?

Elle n'avait pas demander car elle devait se débrouiller, elle se sentie un peu impolie de parler de cette manière.

Au fait veuillez excuser mon impolitesse, je suis Jeanne Léonois

Elle sentie mieux mais toujours aussi dégréable qu'elle était avec les gens. Si elle continue de cette manière son secret sera découvert. C'est tout de même bien de s'exercer avant de rencontrer quelqu'un d'important.
Revenir en haut Aller en bas
Lusior (
Invité



MessageSujet: Re: promenade   Dim Aoû 14 2005, 02:57

Lusior regardait la demoiselle avez méfiance. Elle lui semblait pas noble pour être si impolie. Il lui souria pour qu'elle soit en toute confiance avec lui.

"Ce n'est rien, Dame Léonois. Désolé, je ne sais où sont les écuries. Je viens d'arriver à Fontainebleau"

Lusior commença à continuer son chemin puis regarda Jeanne Léonois

"Qui êtes-vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: promenade   Dim Aoû 14 2005, 13:39

Elle finira par trouver les écuries par elle même. Il était donc un nouvel arrivant, elle ne pouvait pas demander une telle chose de manière si impolie, elle regrettait un peu d'avoir parler de cette manière. Peut-être doutait -il de quelque chose? Elle aimait mieux ne pas y penser.Mais maintenant qu'il lui avait demander qui elle était cela signifirait qu'il se doute de quelque chose. Que pourrait-elle faire? Elle nepeut pas lui dire la vérité cela pourrait la mettre em danger. Mais cet homme semblait assez méfiant. Que vas t-elle inventer?

Je suis la cousine de Jean Racine, je suis simplement de passage monsieur et je voulais profiter pleinement de mon séjour c'est pourquoi je vous ai posez cette question. Veuillez excuser mon impolitesse de tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Lusior (
Invité



MessageSujet: Re: promenade   Dim Aoû 14 2005, 13:50

"Celà n'est pas grave mais.... vous n'êtes pas noble, n'est-ce pas ?"

Lusior tourna autour de Jeanne Léonois
Revenir en haut Aller en bas
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: promenade   Dim Aoû 14 2005, 14:45

Jeanne resta effrayée, elle commencait à ne pas aimer l'ambiance et surtout que l'homme tourna autour d'elle. Qu allait-elle faire? Aucun messonge ne purra l'aider cette fois. Elle est prise au piège. L'étrange homme continuait à tourner, il lui faisait sérieusement peur et après tout en quoi ca lui regarde? Elle regarda ses mains moites et baissa son regard vers le sol

Pourquoi cette question monsieur?

Elle ne voulait le regarder dans les yeux, ca risquerait de la trahir
Revenir en haut Aller en bas
Lusior (
Invité



MessageSujet: Re: promenade   Lun Aoû 15 2005, 06:21

"Pourquoi mentez-vous ? Vous vous êtes trahis vous-même rien qu'avec l'impolitesse de départ. Vous me dites que vous êtes simplement de passage, là la peur commence à apparaitre, puis vous enchainez avec vos excuses. Vous ne faites que des erreurs. Vous devez me dire reellement qui vous êtes et que fêtes-vous ici, ou sinon le roy ne sera pas au courant mais les gardes, oui. Vous serez arreter sur le champs et vous irez directement à la Bastille."

Lusior s'arreta devant elle et il la regarda dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: promenade   Lun Aoû 15 2005, 11:16

Elle le regarda craignant le pire. Qu'allait-il faire lorsqu'elle lui aura tout dit? Jeanne n'aimait pas cette situation. Voila qu'une journée passée auprès de noble, elle se retrouva devant un véritable problème. Elle pensa à ce que lui a dit Jean : Si vous vous sentez découverte paumer vous ca marche toujours.

Écoutez je ne me sens pas très bien monsieur.

Elle se laissa tomber sur le sol, lui faisant croire qu'elle est inconsciente.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: promenade   Lun Aoû 15 2005, 14:59

Racine avait suivis Jeanne de loin, cachant avec un art incontestable ses yeux observateurs derriere les fontaines et les bosquet, ou feignant de se promenner le nez en l'air.
Il avait de suite remarquer Lusior, et Jeanne qui lui demandait la direction des écuries. Notant dans son esprit chacun des gestes et des mimiques des personnages présent, il ne s'en rapprochait pas moins avec une discretion inouie, sachant reconnaitre quand quelqu'un était en mauvaise posture... ce semblait être le cas de la demoiselle, et le moine ne lui plaisait pas vraiment.

Il commença a entendre distinctement toutes les paroles : pourquoi la question sur sa noblesse ? Il allait enfin intervenir, agacé que sa tragédie se termine si vite, lorsque Jeanne appliqua son conseil a merveille : le poete accouru et la rattrapa de justesse.

Ne sachant pas tres bien comment faire pour reveiller une dame en pamoison, et surtout sachant que Jeanne était bel et bien consciente, il lui frappa gentiment sur les joues...

Toujours avec se geste machinal et en la soutenant, il fit face au pretre, les joues rosie de colere.


-Qu'avez vous fait a ma cousine ? Bien sûr que non elle n'est pas noble ! Elle est du même sang que moi monsieur ! Elle est ici a la cour car je l'ai introduite, et dois-je vous rappeler qui est mon protecteur en ces lieux ?

C'était un argument suffisant pour que le clerc s'en aille penau de son manque de discretion...

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Ven Aoû 26 2005, 12:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Lusior (
Invité



MessageSujet: Re: promenade   Mar Aoû 16 2005, 04:42

"Mauvaise actrice... Lorsqu'elle su plus rien dire, elle devint inconsciente. Franchement. Celà se voit qu'elle n'est noble. Et qu'elle n'a ni connaissance de l'art dramatique."

Lusior tourna autour de Jean Racine, toujours inconnu du public grace à son habit de moine.

"Vous, cousin de la paysanne ? Bien bien... Vous du même sang mais elle n'est pas digne d'avoir pied sur ces terres. Non, vous n'avez pas besoin de me rappeler que le roy, je présume, vou protège. Mais un accident est vite arriver."

Sur ces mots, il commença à s'éloigner.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: promenade   Mar Aoû 16 2005, 09:23

Racine se contenait difficilement afin de ne pas laisser éclater sa rage au visage de cet odieux personnage ! Il ne put s'empêcher de darder son regard bouillonnant sur le jeune moine qui montrait tant de suffisance dans le ton de sa voix !
De plus, son interlocuteur commençait vraiment à l'agacer tellement il était à la fois loin de la situation présente mais également proche d'un quelconque scandale qui aurait pu éclabousser la réputation du jeune écrivain...

Il ne répondit rien quant à la remarque de l'homme d'Eglise sur le piètre talent de Jeanne pour le drame : il n'avait pas tort mais Racine avait expressement choisi la jeune femme pour sa candeur ! Ainsi elle n'avait aucune idée de la noirceur du sentiment humain ce qui était parfait pour la trame de la future oeuvre...

Le jeune homme finit par se calmer et à montrer un visage impassible. Alors, la tête de Jeanne reposant toujours "inconsciente" sur son bras, il porta son regard d'une manière dédaigneuse sur l'homme et dit de façon glaciale mais polie :


- Ainsi en la traitant de paysanne vous m'insultez également Monsieur ! Dois-je vous rappeler que entre les Nobles et les Gueux se trouvent les Bourgeois, classe à laquelle ma Cousine et moi-même appartenons ?
Vous vous moquez de ses manières qui sont -je dois l'avouer- gauches mais qu'en est-il des votres ?

Tout en parlant Racine se releva, soutenant Jeanne par les épaules alors qu'elle feignait de revenir de son étourdissement. L'écrivain se redressa de toute sa hauteur :

- Avez-vous une idée de l'étiquette pour oublier de vous présenter ?
Monsieur, je dois dire que votre attitude est on ne peut plus ignominineuse : Comment montrer une telle cruauté en tourmentant cette pauvre Demoiselle qui ne se trouve ici que depuis quelques heures et à qui je n'ai pas encore eut le temps d'apprendre tous les rudiments de la Cour ?

L'écrivain avait débité toute sa réponse d'une manière neutre, se gardant bien d'employer le ton hautain qu'avait utilisé le Moine ... Il finit par lancer, ce détail l'ayant frappé :

- Vous me dites directement sous la protection royale ? Je vous trouve alors bien mal renseigné mon gentilhomme car vous me surestimez ! Je ne suis que sous la protection du Premier Homme de la Cour...
Ceci étant dit, Monsieur, vous devez être bien neuf à Fontainebleau pour porter des accusations ouvertes à de simples promeneurs et pour proférer des menaces de manière si directe, sans l'ombre d'une touche de tact !

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Ven Aoû 26 2005, 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Lusior (
Invité



MessageSujet: Re: promenade   Mar Aoû 16 2005, 15:07

"Que voulez que je vous dis..."

Lusior s'éloigna d'eux. Et les regarda

"Monseigneur Lusior. L'ancien maitre de la Chapelle est faible et je le remplace, dommage pour vous. On risque de se revoir..."

(HJ : je sais, j'écris peu...)
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: promenade   Mar Aoû 16 2005, 16:20

Les quelques soubressauts effectués par les bras de Racine indiquèrent au Jeune Homme qu'il ne se maîtriserait plus très longtemps...
Cet état lui était quasi étranger, il lui arrivait en fait très rarement de se porter vers la colère et encore moins vers la rage. Pourtant, aujourd'hui, voir cet inconnu l'insulter ouvertement avec un tel aplomb le mettait hors de lui !

Alors qu'il serrait la machoire afin de ravaler une parole acide, tenant toujours Jeanne d'un bras, il garda un moment le silence. Il se surprit même à tapoter nerveusement de son autre main le long de sa cuisse tellement le caractère de ce Lusior l'exaspérait !
Il finit par faire un effort incommensuré pour ouvrir la bouche, essayant de décontracter lentement sa mandibule :


- Des excuses auraient été préférables afin d'ettayer votre froideur ! Sur-ce, au revoir Monseigneur !

Il tourna donc les talons sans autre forme de procés : qu'aurait-il pu ajouter d'autre ? Il ne connaissait guère la position du dit Monseigneur au sein de la Cour et encore moins l'influence que ce grossier personnage pouvait avoir !
Il retint tout de même le nom de Lusior afin d'en toucher deux mots à Saint-Aignan...

Racine s'éloigna en soutenant la jeune femme et rassemblant ses esprit, il la traina lentement jusqu'au coeur du Jardin. En effet, lors des périodes douces accordées par le temps, de nombreux sofas étaient disposés en plein air afin de parfaire le repos des Courtisans.
Il étendit donc Jeanne sur l'un d'eux et il lui dit doucement :


- Voulez-vous que j'aille quérir un médecin Cousine ou est-ce qu'un peu d'eau suffira à ranimer vos esprits engourdis ?

Il commençait lui-même à s'exercer à cette comédie et il se prenait à son propre jeu. De plus, il valait mieux maintenant qu'il lui parle comme si de réels liens familiaux existaient entre-eux car, au Château, de nombreuses oreilles trainaient et la survie de son oeuvre ne souffrirait donc aucune faute.

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Ven Aoû 26 2005, 12:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: promenade   Mar Aoû 16 2005, 20:21

[
Citation :
ses mandibules :
LOL ! s'pece d'insecte !! ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: promenade   Mar Aoû 16 2005, 21:14

[ok petite faute impardonnable... je change par sa mandibule !! MDR !]

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Ven Aoû 26 2005, 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Lusior (
Invité



MessageSujet: Re: promenade   Mer Aoû 17 2005, 04:34

"Des excuses ? Et vous, n'en faites pas à ceux que vous avez sans fait souffrir ? Qui sait ? Et vous, êtes un bourgeois et rien de plus pour moi ! Sur ce, vous avez raison, au revoir."

Lusior s'approcha de deux gardes royales. Il regarda de travers le cousin de la jeune enfant. L'homme, Jean Racine, ne fesait pas bon point sur ses projet. L'éloigné était obligé, même si assassinat devait faire son apparition. Lusior pensait déjà à une idée pour l'éloigner durant quelques projet. Ce n'est pas un bourgeois qui l'empechera de faire tel ou tel chose...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: promenade   Mer Aoû 17 2005, 11:00

Alors que Racine tapotait toujours doucement les joues de la jeune femme, afin de faire croire à un évanouissement assez terrible, il surprit la dernière remarque de l'homme d'Eglise.
L'Ecrivain jetta un dernier coup d'oeil par dessus son épaule et aperçut le regard mauvais que lui lançait Lusior en partant.

Il ne put réprimer une sorte de grognement sourd qui en disait long sur son état d'esprit envers l'homme de Dieu ! Il se retint pourtant d'ajouter quelques paroles qui auraient pu jouer en sa défaveur même si cela aurait soulagé le jeune homme...

Les paroles retentissaient encore à ses oreilles :


Citation :
"Des excuses ? Et vous, n'en faites pas à ceux que vous avez sans fait souffrir ? Qui sait ? Et vous, êtes un bourgeois et rien de plus pour moi ! Sur ce, vous avez raison, au revoir."

Qu'avez voulu insinuer ce Monseigneur ? Racine n'avait pourtant jamais fait souffrir personne et il se serrait bien gardé si cela avait été le cas de rester dans un mutisme alors que les excuses ne lui coutaient rien !
Certes, il pourrait passer pour un manipulateur si sa mise en scène était révélée... et Jeanne en souffrirait certainement ! Ferait-il amende honorable alors ? Où se contenterait-il d'enfoncer la jeune femme afin de s'en sortir lui même vivant ? Cette question ne s'était jamais montrée à la lisière de son esprit !

Il laissa tout ceci de côté pour reporter son attention sur Jeanne qui ne disait toujours rien et qui ne semblait pas encore revenir de son malaise...
Soit elle était très bonne comédienne -n'en déplaise à Lusior !- soit, de peur d'être découverte, elle était réellement tombée inconsciente !!

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Ven Aoû 26 2005, 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: promenade   Dim Aoû 21 2005, 11:29

[hj : Désolée de n etre pas venue avant !]

Jeanne resta consciente pendant toute l'histoire cependant, elle jugea que se réveillée pendant de tels instants n'était pas très approprié. Elle entendait la discution et se sentit mal de ce qui arrivait à Jean. Qu'aurait-elle fait de plus. Peut-être aurait-elle du intervenir? Peu importe, elle ne se souciait seulement d'une chose en ce moment. Quelles étaient les idées de l'homme qui tant insultée. Certe, il n'avait tout a fait trot sur son statut mais, Jean l'avait protégée. Elle lui doit beaucoup de respect. Peut-être bien qu'après cette mésanventure, il la laiserait tomber au fond d'un gouffre.Elle attendit que l'homme soit loin puis elle se leva, mit ses bras autout de Jean et se mit à pleurer

Je m'excuse Jean, je suis sincerement désolée pour ce qui vient d'arriver. Veuillez me pardonner je n'est pas été a la hauteur et vous ... vous m'avez toujours supporter.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: promenade   Dim Aoû 21 2005, 12:55

[Ce n'est rien ! Contente que tu soit à nouveau parmi nous ! lol !]

Jean vit avec plaisir que la jeune femme se "réveillait" de ses étourdissements... Elle avait définitivement très bien joué son rôle !
Il fut tout de même surpris qu'elle l'enlace ainsi en public et trésaillit un petit peu, pourtant, il ne put s'empêcher de la réconforter. Elle avait l'air réellement désolée de cette mésaventure et Racine ne lui en voulait pas. Il la rassura, lui caressant le dos afin de la calmer :


- Mais vous n'y êtes pour rien Jeanne... Vous avez seulement rencontré un douteux personnage. Enfin ne vous inquiétez pas, je veillerai à ce qu'il ne vous importune plus !

Il avait murmuré tout doucement ces paroles dans l'oreille de la Demoiselle, tout en la gardant dans ses bras afin que personne ne puisse surprendre un mot qui aurait pu les trahir.

Cependant, lorsqu'il eut finit, il se recula assez vivement, son visage s'empourprant ! Après les allusions plus qu'explicites de la part de Casachris dans la matinée, si on les avait vus se tenir ainsi, plus personne ne douterait d'une liaison entre les deux jeunes gens !
Enfin, il pourrait toujours se défendre d'être attentif au bien-être de sa Cousine... Mais à l'époque, les amourettes entre des cousins n'étaient que très banales !

L'écrivain se releva et balbutia quelques paroles maladroites :


- Je vais...heu... devoir vous laisser chère Cousine car j'ai affaire au château. Je ne serai pas long, ne craignez rien. Et je vous rejoindrai où que vous soyiez ! Veillez cependant à ne pas vous perdre dans quelques lieux reculés et sombres.

En effet, Racine ne souhaitait pas qu'une quelconque contrariété survienne à nouveau aujourd'hui alors que Jeanne se trouverait seule... Il était donc plus prudent de rester dans les pièces du quotidien et non trop à l'écart, cible facile d'un tête à tête semblable à celui avec Lusior !!
Il salua Jeanne comme l'étiquette l'exigeait et sourit faiblement avant de se retourner en direction de l'entrée donnant sur le Jardin.


La suite : Le Petit Salon Pourpre

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: promenade   

Revenir en haut Aller en bas
 
promenade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rang C] Une promenade qui tourne mal...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Promenade avec minidou
» Une Promenade sous le clair de Lune [PV Evangeline + Elyane]
» Petite promenade pour se détendre (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: