1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Constat de Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Constat de Paris   Lun Aoû 15 2005, 00:44

(suite de la rencontre avec monseigneur Lusior dans l'entrée de la cour)

Après avoir rencontré monseigneur Lusior, Héloïse continua sa route et arriva au coeur de la ville de Paris, sa destination initiale. L'endroit était magnifique, et la jeune demoiselle adorait vagabonder, loin de la noblesse de Fontainbleau. Elle se plaisait énormément dans le luxe et l'oisiveté qu'offrait le palais, mais elle avait une conscience sociale, et savait que le monde se limitait à beaucoup plus que cela. Dans cet endroit, on ne se plaisait pas qu'à étudier le bien paraître et l'image projetée. L'hypocrisie n'était pas quelque chose de commun. Non, bien au contraire, il n'y avait rien de plus vrai que ces paysans et commerçants qui étaient l'essence du pays. C'est ainsi que la courtisane devenait une habituée de la ville, profitant de ses promenades pour étudier le peuple et voir ce qu'était vraiment la France.

La pauvreté l'avait frappée dès ses premières visites, mais son sentiment de compassion n'avait jamais disparu avec le temps. Elle avait pensé que le coup invisible qu'elle recevait dans le ventre en voyant ces enfants, ces hommes et ces femmes mendier disparaîtrait, et qu'elle deviendrait indifférente. En réalité, c'était toujours aussi poignant de passer devant une figure qui a faim et qui vous envie. Héloïse se prenait à espérer qu'un jour, elle deviendrait réellement indifférente, mais savait que cela serait peu probable. Elle redoutait ce qu'elle voyait, et ce sentiment de malaise l'habitait et l'habiterai toujours. Mais cela ne lui ôtait pas le goût de venir le plus souvent à Paris.


Héloïse ne pensait à rien, pour une des rares fois, et observait le coeur léger les étalages de fruits et légumes qui s'étendaient devant elle. Une gamine observait la courtisane depuis un moment, et Héloïse lui adressa un sourire. La petite rougie et cessa de la regarder, portant son attention sur un cageau de pomme. La courtisane vit son petit bras s'étirer et prendre un des fruits rouge. Au moment ou elle se retournait, le commerçant, un gros bonhomme très bâtit, retint l'enfant par la robe (même si cela ressemblait plus à des hâillons) et commença à secouer la petite fille très fortement. La pomme tomba de sa poche, et l'homme faillit porter la main sur la petite. Héloïse ne pu rien faire que l'enfant chancela sous le coup. Le commerçant repris la pomme et pesta très fort contre la fillette, qui semblait toujours être sous le choc du coup. La noble s'approcha d'elle et s'assura qu'elle allait bien. Elle prit la main de l'enfant et s'approcha du commerçant en lui parlant très sèchement.

"J'aimerai deux pommes pour cette petite fille, et une pour moi, si ce n'est pas trop vous demander..."

Son regard était noir, et celui qui la servit semblait très gêné, voyant et reconnaissant la fillette accrochée à la dame, qui était très bien vêtue et plein de grâce. Héloïse pris les trois fruits, et marcha un peu plus loin, la petite fille pétrifiée toujours à son bras. La jeune femme s'arrêta, donna les pommes à l'enfant. Celle-ci les accepta sans hésiter, sourit timidement à celle qui lui avait rendu un fier service, et s'enfuit le plus vite possible. Dans son fort intérieur, Héloïse avait espéré un remerciement, mais pas ce regard gêné et effrayé. Elle songea que c'était la pauvreté qui avait rendu un si petite fille si méfiante envers tout ce qui l'entourait. Elle resta là à observer la silouhette enfantine disparaître dans la foule, et croqua dans sa pomme, le regard perdu.

_________________


Dernière édition par le Sam Aoû 27 2005, 01:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 14:59

Elrohir avait mérité un congé des médecins des mousquetaire. Il avait du mentir sur sa douleur, lui qui voulait prendre l'air frais pour se promener. Il décida d'aller prendre le pouls de la population de Paris dans la place du Marché. Il regarda les différents marchands, les plus démunis qui voulaient de l'argent ou quelque chose à manger. Elrohir ne pouvait rien y faire, lui-même devait-il faire la quête s'il devait quitter les mousquetaires.

Soudain, il eut un saut au coeur. Il remarqua dame Héloise près d'un marchand de fruit. Il la vit acheter quelques fruits pour une petite qui semblait avoir très faim. Elrohir fit un sourire. Il en profita pendant que dame Héloise ne l'avait pas remarqué pour pouvoir en saisir toute sa splendeur. Lorsqu'elle passait une main dans ses cheveux, Elrohir pensait fondre. Il décida d'Aller lui parler.

Il avança en sa direction tout en la surveillant et surveillant ses pas plus ou moins précis lorsqu'il était en sa présence. Une fois près d'elle, il s'éclaircit la voix et lui dit en s'inclinant difficilement à cause de la douleur:

- Dame Héloise, voila un plaisir de vous revoir à nouveau, dans de meilleures circonstances.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 15:19

Héloïse avait repéré un banc et s'y dirigeait, toujours en grignotant son fruit. Une voix qu'elle reconnu immédiatement la retint, et elle se retourna pour voir son interlocuteur en face.

Citation :
Dame Héloise, voila un plaisir de vous revoir à nouveau, dans de meilleures circonstances.

Elle savait que quelques jours plus tôt, il était cloué au lit, blessés des combats qui avaient eu lieu dans les bois de Fontainebleau. Elle n'avait pas eu l'occasion de le voir, mais elle constatait à présent que son état s'était sans doute beaucoup amélioré. Cependant, comme elle dont la blessure au front n'était pas tout à fait partie, quelques marques de combat marquait son visage. Mais rien de très grave, Héloïse était sure que ces blessures partiraient. Elle lui offrit un grand sourire et se redirigea vers lui pour le saluer.

"Mon très cher monsquetaire, le plaisir est partagé, soyez en sure. Vous a-t-on fait part de ma visite d'il y a quelques jours? J'avais entendu dire que vous vous étiez blessé lors des combats. Mais on m'avait renvoyé à Fontainebleau, car vous n'étiez pas en état de me recevoir."

_________________


Dernière édition par le Sam Aoû 27 2005, 01:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 15:26

Elrohir sourit quand Heloise vint lui faire un sourire et lui souhaité le bonjour. Il répondit:

- Oui, j'ai eu vent de votre visite et je vous en remercie. Vous avez un grand coeur dame Héloise, et j'ai encore une fois pus le constater il y a un instant quand vous avez aidé cette petite fille. Mais pour en revenir à mon cas, je suis désolé, mais je ne pense pas que vous auriez aprécié la compagnie d'un homme couché sur le lit gisant insconcient. Je n'ai rien de grave certe, me revoila maintenant sur pied

Elrohir l'examina rapidement. Il fit une petite grimage en remarquand sa blessure sur le front. Il la désigna et lui dit

- Voila une bien triste blessure que vous avez la, je ne suis pas médecin, mais j'espere qu'elle n'affectera en rien la beauté de votre visage. Même si cela devait se faire, sachez chère Dame Héloise que cela n'affectera en rien toute la beauté que vous dégagez et toute l'emprise que vous avez sur moi

Elrohir continua de sourire à Héloise. Il était tellement bien avec cette dame, dommage qu'il ne pouvait pas la voir souvent...

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 15:35

Citation :
Oui, j'ai eu vent de votre visite et je vous en remercie. Vous avez un grand coeur dame Héloise, et j'ai encore une fois pus le constater il y a un instant quand vous avez aidé cette petite fille.

"Oh, dois-je comprendre que vous étiez en train de m'observer depuis tout ce temps? Était-ce une filature mon cher?"

Elle regarda, avec un sourire amusé mais pas méchant, le visage d'Elrohir à l'entente de cette phrase. Visiblement en train de chercher ses mots, Héloïse reprit tout de suite pour ne pas provoquer un malaise.

"Je vous taquine mon cher, et je suis églamenent bien contente de voir que vous êtes remis sur pieds désormais. Il est vrai que ces brigands étaient très nombreux. Mais j'ai entendu le Roy lui-même clâmer qu'ils seraient punis de leurs actes."

Citation :
Voila une bien triste blessure que vous avez la, je ne suis pas médecin, mais j'espere qu'elle n'affectera en rien la beauté de votre visage. Même si cela devait se faire, sachez chère Dame Héloise que cela n'affectera en rien toute la beauté que vous dégagez et toute l'emprise que vous avez sur moi

Ses joues rosirent sous le compliment. Elrohir était toujours flatteur avec elle, et Héloïse trouvait cela tout à fait charmant. Elle voyait bien qu'il lui faisait une cour discrète, mais elle se prenait au jeu.

"Merci pour le compliment monsieur de Verchère, cela me touche beaucoup. Pour ce qui est de cette blessure, elle va partir, j'en suis convaincue. Disons que la main de ces brigands était loin d'être douce."

Elle touchait désormais avec une pointe d'humour, décidée à ne pas laisser cet évènement la hanter encore.

_________________


Dernière édition par le Sam Aoû 27 2005, 01:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 15:47

Citation :
Je vous taquine mon cher, et je suis églamenent bien contente de voir que vous êtes remis sur pieds désormais. Il est vrai que ces brigands étaient très nombreux. Mais j'ai entendu le Roy lui-même clâmer qu'ils seraient punis de leurs actes

- Bien entendu, ils se multiplient chaque jour. Mais je ne pense pas que la punition soit un chatiment pour ces hommes. Il faudrait les comprendre et savoir ce qu'ils veulent? S'ils n'ont pas de nourriture pour leur famille et que c'est le seul moyen possible pour tenter de les faire revenir à la vie normale... je ne pense pas que la punition viendra les aider.

Elrohir n'espérait ne pas avoir rien dit de mal. Il était vrai qu'ils n'était pas très gentil ces brigands, mais il fallait d'abord comprendre leurs convictions avant de devoir les tuer juste pour vouloir survivre

Citation :
Merci pour le compliment monsieur de Verchère, cela me touche beaucoup. Pour ce qui est de cette blessure, elle va partir, j'en suis convaincue. Disons que la main de ces brigands était loin d'être douce

- Je vous en prie, appelé moi Elrohir. Mais je suis content de savoir que la blessure va partir, ca serait comme gacher un oeuvre d'art.

Il prit un air plus sombre. Comme s'il voulait lui dire quelque chose, mais qu'il n'y arrivait pas. Il prit son courage:

- Dame Héloise, je suis content de vous avoir revu. Parce que, je ne devrais pas vous dire cela, mais j'ai entierement confiance en vous. Je dois partir en mission, ce soir, mandanté par le roi lui-même et dans le plus grand secret. Le danger est bien présent, mais je dois servir mon roi. Alors, je suis content de vous avoir revu avant de partir, je voulais que vous sachiez que....

Elrohir regarda le ciel et il se dit que c'en était assez:

- Bien, je voulais que vous sachiez que si vous n'étiez pas la promise du roi, j'aurais tenté de vous revoir plus souvent et je vous aurais demandé d'autre danse, avec ou sans bal, avec ou sans musique. Je voulais juste que vous sachiez cela au cas ou je ne reviendrai pas de ma mission.... Et puis si le roi veut me faire trancher la tete juste à cause que j'éprouve des sentiments à votre égard, soite. Je ne mourerai pas en prisonnier, mais en homme libre...

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 16:12

Citation :
Bien entendu, ils se multiplient chaque jour. Mais je ne pense pas que la punition soit un chatiment pour ces hommes. Il faudrait les comprendre et savoir ce qu'ils veulent? S'ils n'ont pas de nourriture pour leur famille et que c'est le seul moyen possible pour tenter de les faire revenir à la vie normale... je ne pense pas que la punition viendra les aider.

" Ce que vous dites là est bien vrai. Je marche simplement dans les rues de la ville et je constate la misère la plus profonde. Il est certain qu'il faut savoir ce qu'ils veulent, mais je pense qu'il faut également leur faire comprendre qu'ils n'auront pas ce qu'ils souhaitent en agissant de cette façon là. Mais pour ce qui est du choix de la punition, je ne sais pas si c'est la bonne..."

Un silence s'installa, et Héloïse voyait bien qu'Elrohir avait quelque chose de grave à dire. Elle ne savait pas ce dont il s'agissait, mais elle constatait un espèce de malaise dans sa phisionomie. Il regardait autour de lui, cherchant visiblement ses mots.

Citation :
Dame Héloise, je suis content de vous avoir revu. Parce que, je ne devrais pas vous dire cela, mais j'ai entierement confiance en vous. Je dois partir en mission, ce soir, mandanté par le roi lui-même et dans le plus grand secret. Le danger est bien présent, mais je dois servir mon roi

La jeune fille resta surprise, ne sachant trop quoi dire. Elle se demandait en quoi cette mission consistait et pourquoi elle était si secrète. D'habitude, elle connaissait la plupart des missions que le roy confiait à ses mousquetaires. Elle aussi était mise dans le secret. Sans doute que cette fois, elle n'était pas concernée, mais elle aurait voulu savoir jusqu'à quel point cette mission était importante et dangereuse.

Citation :
Bien, je voulais que vous sachiez que si vous n'étiez pas la promise du roi, j'aurais tenté de vous revoir plus souvent et je vous aurais demandé d'autre danse, avec ou sans bal, avec ou sans musique. Je voulais juste que vous sachiez cela au cas ou je ne reviendrai pas de ma mission.... Et puis si le roi veut me faire trancher la tete juste à cause que j'éprouve des sentiments à votre égard, soite. Je ne mourerai pas en prisonnier, mais en homme libre

C'était au tour d'Héloïse de ne pas savoir quoi dire, et de chercher ses mots. Très touchée par cette déclaration, elle en avait perdu le sens de la répartie qui l'avait toujours habité. Elle se contenta de sourire faiblement, abasourdie de ce qu'elle venait d'entendre, et tentait d'ajouter quelque chose.

"Et bien, Elrohir... vous me prenez par surprise. Je dois vous avouer que je vous porte aussi dans mon coeur, les moments passés avec vous sont toujours très agréables, je suis ravie de vous connaître. Je suis particulièrement touchée d'entendre ces mots, je suis presque certaine que vous êtes le premier à oser me dire de telles choses. Mais je vous fait confiance, je sais que vous reviendrez de cette mission de toute façon."

Elle se sentait mille fois plus maladroites qu'Elrohir avait bien pu se sentir. Héloïse pesait ses mots, n'osant pas trop s'avancer. Elle fini par lui sourire comme elle avait l'habitude de le faire, et se voulait encourageante à propos de la mission.

_________________


Dernière édition par le Sam Aoû 27 2005, 01:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 17:53

Elrohir avait le visage inquiet. Pour revenir, il se devait d'être très prudent, plus auquel il avait été au cours de ces nombreuses missions. Cette fois-ci, il allait sur le terrain de Paris, la propre ville du Roi, il pouvait se faire reconnaitre à tout instant. Il prit la main d'Heloise et lui dit:

- J'essaierai, je vous le promets. Mais, je voulais juste que vous le sachiez... au cas ou, l'enfer peut arriver rapidement sur le terrain. On ne peut controler tout a la fois

Il embrassa la main de la jeune femme et il lacha prise. Elrohir se frotta le flanc ou il était blessé. Il y avait une légère douleur, mais rien pour l'empecher de bien combattre ce soir.

- Mais dites moi, que faites-vous ici seule dans la ville, ce n'est pas prudent pour une dame de votre trempe?

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 18:04

Héloïse essaya de ne pas montrer qu'elle était tout de même inquiète, surtout car elle savait que la blessures faite par les brigands était toujours présente. Elle resta droite, souriante, même si la situation n'était pas aux rires et aux sourires. Elle pensait qu'il ne fallait pas donner à Elrohir d'autres soucis. Elle lui fut reconnaissante de changer de sujet, elle n'avait pas vraiment osé le faire. Elle continua sur un ton plus enjoué. Ils étaient désormais en train de marcher à travers la place publique, en bavardant.

Citation :
Mais dites moi, que faites-vous ici seule dans la ville, ce n'est pas prudent pour une dame de votre trempe?

"Non, je n'ai jamais vraiment senti de danger pour tout vous dire. Je viens me promener ici régulièrement. Cela me permet de voir autre chose que Fontainebleau, et de me changer les idées. Et vous-même, que faites-vous ici?"

_________________


Dernière édition par le Sam Aoû 27 2005, 01:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 18:13

Elrohir comprenait très bien ce que la femme disait. Il était vrai que changer d'air pouvait être tres bénéfique pour les personnes. Il lui répondit:

- Bien, je suis venu ici pour évaluer le terrain avant de m'aventurer ce soir dans les rues de Paris. Je regarde les gens, essaie de voir des moyens pour courir avec la plus grande efficacité. Bref, comme vous le disiez il y a un instant, je suis en mission, c'est vrai.

Il enleva ses gants et il les accrocha à sa ceinture. Il commençait à faire chaud et Elrohir n'aimait pas se savoir les mains moites. Il continua:

- De plus, je suis moi-même né en tant que simple citoyen de la ville de Paris. Il me fait bon de savoir que les citoyens se portent bien. Il n'y a pas que des brigands et des bandits ici. Il y a beaucoup de bonnes personnes qui nécessite l'attention et la protection des mousquetaires.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 18:20

Citation :
Il me fait bon de savoir que les citoyens se portent bien. Il n'y a pas que des brigands et des bandits ici. Il y a beaucoup de bonnes personnes qui nécessite l'attention et la protection des mousquetaires.

"Il est vrai que les citoyens semblent bien se porter, mais je suis toujours en train de constater la pauvreté grandissante. J'essaye de comprendre le phénomène, mais je l'avoue, j'ai du mal. Je crois que le temps deviennent de plus en plus dangereux. Prenons simplement l'exemple d'il y a quelques jours. Les accidents de la sorte sont de plus en plus fréquents. Je suis bien contente de savoir que les mousquetaires patrouillent régulièrement en ville, il y a certainement beaucoup de vols et d'abus..."

La chaleur se faisait sentir, et tandis qu'Elrohir enlevait ses gants pour se rafraîchir, Héloïse sortait un éventail et commença à l'utiliser pour faire un peu d'air.

_________________


Dernière édition par le Sam Aoû 27 2005, 01:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 18:26

- Oui, vous avez raison. Le peuple est rendu impatient et cela résulte en des événements comme il y a quelques jours. Mais n'ayez crainte, il y aura toujours des mousquetaires comme moi pour vous protéger Dame Héloise

Elrohir sourit un moment. Mais à la vu de personnes peu recommandables dans une ruelle, il perdit son sourire et cela le rammena à la réalité. Ce soir il partait en mission, mais que se passerait-il après? Allait-il revenir ou bien allait-il être tué? Seul l'avenir lui dira.

Maintenant il regardait des enfants qui courraient autour de lui et Héloise. Ils semblaient jouer à un jeu qu'Elrohir jouait étant plus jeune. Il sourit de cela et dit à Héloise:

- Vous savez, j'ai toujours voulu des enfants, plein d'enfants. Mais mon métier ne m'a guère laisser le choix. Et vous, en voulez-vous?

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 18:38

Citation :
Vous savez, j'ai toujours voulu des enfants, plein d'enfants. Mais mon métier ne m'a guère laisser le choix. Et vous, en voulez-vous?

"Oh, je dois vous avouer que je ne me suis jamais posée la question très sérieusement. En réalité, je suis plutôt maladroite avec les enfants en général. Je les trouve adorable, mais lorsque je dois m'en occuper, je ne sais plus que faire. Il faut dire que je n'ai pas beaucoup d'expérience. Mais lorsque je regarde des enfants comme ceux-ci, je ne peux que penser qu'un mère doit sans doute sommeiller en moi!"

Elle s'arrêta et dit le plus sérieusement du monde.

"Je pense qu'il n'est jamais trop tard pour commencer une famille je suppose...c'est pourquoi je n'y pense peut-être pas beaucoup"

_________________


Dernière édition par le Sam Aoû 27 2005, 01:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 18:47

Elrohir avait, selon lui, suffissament d'expérience pour répondre à cette question:

- Bien, trop tard, je dirais que oui il peut être trop tard. Mais cela dépend beaucoup de la femme. Regardez, si moi je me trouvais une jolie jeune femme demain et que nous décidions de faire une famille, il n'y aurait pas de probleme, mais si la femme devient trop agée, il peut y avoir des obstacles qui empecheront la nature de faire son cours. Donc, je pense que oui, il peut être trop tard si la future mère attend trop. Remarquez que le père est aussi coupable que la mère de ne pas y avoir pensé

Plus Elrohir parlait, plus il se trouve malhabile. Déja qu'il ne l'était pas au départ, voila qu'il empirait. Il se risqua une question:

- Quelle age avez-vous?

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 18:55

"C'est vrai que la nature peut-être capricieuse, et qu'il ne faut pas attendre trop longtemps, j'avoue que vous marquez un point ici. Mais je pense qu'il ne faut pas non plus être trop pressé. Il faut vivre pleinement avant de s'engager de la sorte...enfin, peut-être est-ce à cause de mon jeune âge que je pense comme cela..."

Citation :
Quelle age avez-vous?

La question aurait pu paraître rude. Surtout pour une femme, aucune n'aimait dévoiler son âge, toujours obsédée par la jeunesse et le bien paraître. Héloïse le comprenait, et savait qu'elle-même redoutait de vieillir. Seulement elle savait que dans le cas d'Elrohir, ce n'était nullement de la méchanceté, ni une curiosité trop intence. Elle sourit en se demandant combien de femmes qu'elle connaissait se seraient choquées pour une telle question. Elle revint à Elrohir et répondit tout naturellement.

"J'ai 18 ans."

_________________


Dernière édition par le Sam Aoû 27 2005, 01:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 19:00

Elrohir s'était fermé les yeux, comment avait-il bien plus oublier le détail de la loi de l'age sur les femmes. C'était un crime en fait de demander l'age aux femme. Il devait redresser la situation:

- Par curiosité, quelle age me donnez-vous? Je vous dirais si vous y êtes

Elrohir se disait au fond de lui meme qu'il était normal qu'elle sache qu'elle age il avait. C'était comme la moindre des choses. Mais il se dit que 18 ans c'était un age parfait pour commencer à penser à devenir mère.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 19:10

Héloïse observa Elrohir avant de répondre à la question. Elle avait toujours été assez mauvaise pour extimer l'âge des gens. Certains avaient l'air jeune, d'autres vieux, et d'autres avaient l'air sans âge. Elle prit une chance, et dit d'une petite voix.

"Je dirai que vous avez la trentaine, mais je ne saurai en dire plus...."

Elle avait peur d'offenser les gens en surévaluant leur âge. Elle même se sentirait insultée qu'on lui donne le double de son âge. Maintenant qu'elle observait le mousquetaire, elle comprenait que pour lui, un famille pressait peut-être plus que pour la jeune fille insouciante qu'elle était.

_________________


Dernière édition par le Sam Aoû 27 2005, 01:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 19:16

Elrohir rit et puis lui dit:

- Bien, voila une réponse qui permet de ne pas vraiment se tromper. J'en ai 37 à vrai dire. Mais bon, l'Age n'est pas ce qui dit si un homme est mature ou non. Ce n'est qu'un chiffre.

Il s'éclaircit la voix tout en jetant un petit coup d'oeil furtif autour d'eux. Il n'y avait personne qui semblait particulièrement attentif à leur conversation:

- Mais, je pense que vous ferez une bonne mère. Bien que, comme vous dites voue ne sachiez comment vous y prendre, cela s'apprend et puis d'ailleurs, toute les nouvelles mères en sont à leur premiere expérience

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 19:26

Citation :
Mais, je pense que vous ferez une bonne mère. Bien que, comme vous dites voue ne sachiez comment vous y prendre, cela s'apprend et puis d'ailleurs, toute les nouvelles mères en sont à leur premiere expérience

"Merci de vos encouragements Elrohir, la maternité est souvent incertaine et parfois dangereuse que j'avoue ne pas avoir toujours envie de la vivre. Mais les enfants sont des trésors..."

Héloïse n'avait jamais parlé de ce genre de chose avec qui que ce soit. Les discussions à la cours étaient toujours mondaines et superficielle. Elle ne pouvait pas non plus en parler avec Louis, car entre eux, c'était hors de question. Elle ne désirait pas vivre cachée comme La Vallière, et cela n'était que des soucis de plus pour le Roy. Elle était tout de même heureuse de parler de choses plus rationnelle, plus sérieuse. De plus, cela lui permettait de découvrir toujours un peu plus le mousquetaire qui était avec elle.

_________________


Dernière édition par le Sam Aoû 27 2005, 01:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 19:33

Elrohir regarda au loin. Le soleil devenait bas et la lumière partait graduellement. Voila qu'il était maintenant temps à Elrohir d'aller se préparer pour sa mission. Il dit:

- Bien, il se fait tard, vous devriez entrer au chateau. Je dois aller aux quartiers des mousquetaires pour aller me préparer pour ma mission. J'espere sincerement vous revoir après cela. Qui sait, peut-etre que je me risquerait a vous dire l'amour que j'éprouve pour vous....

Voila le comble, Elrohir n'était pas capable de contenir ces paroles, elles quittaient sa bouche sans son autorisation. Il s'éclaircit la voix et continua:

- Bref, si jamais je suis en difficulté ou bien que j'ai besoin de forces supplémentaires, je penserais à vous, voila une source de courage assurée

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 19:46

L'après midi avançait tranquillement, le soir allait tomber dans quelques heures, et l'air était devenu un peu plus frai. Elrohir revint naturellement à sa mission, disant qu'il fallait qu'il parte. Le temps était passé bien vite, Héloïse n'avait pas vraiment vu passer les minutes.

Citation :
Bien, il se fait tard, vous devriez entrer au chateau. Je dois aller aux quartiers des mousquetaires pour aller me préparer pour ma mission. J'espere sincerement vous revoir après cela. Qui sait, peut-etre que je me risquerait a vous dire l'amour que j'éprouve pour vous....

Tout de même gênée, la jeune fille ne répondit pas tout de suite.

"Je vous souhaite la meilleure des chances mon cher ami. Je suis sure que tout se passera pour le mieux, soyez simplement très prudent et ne prenez pas de risques inutiles. Lors de notre prochaine rencontre, vous me raconterez votre aventure."

Citation :
Bref, si jamais je suis en difficulté ou bien que j'ai besoin de forces supplémentaires, je penserais à vous, voila une source de courage assurée

"Et bien, si je peux vous être utile en quoique ce soit, alors il me fera plaisir que ovus ayez une pensée pour moi...quant à moi, je vais retourner à Fontainebleau. J'ai été ravie de vous avoir rencontré, et je resterai très discrète sur votre mission, vous pouvez me faire confiance."

Elle fit une petite révérence a son ami en guise de salue d'aurevoir.

_________________


Dernière édition par le Sam Aoû 27 2005, 01:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Constat de Paris   Jeu Aoû 18 2005, 19:52

Elrohir s'inclina légèrement et il la regarda partir pendant quelques instants. Il ne savait pourquoi mais il avait au fond de lui un mauvais présentiment. Il ne voulait pas l'avouer, mais une mission comme celle-ci, d'habitude on envoit les médailles à votre famille.

Elrohir se retourna et il regarda un poisson que le marchand venait de lui couper la tete. Du coup, Elrohir avala sa salive, espérant que cela ne lui arriverait pas bientot. Il partit alors en direction des quartiers des mousquetaires....

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Constat de Paris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Constat de Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» Le salon du chocolat à Paris
» Lucky mâle type Beagle (paris)
» Notre Dame de Paris
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: