1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La chambre de Mlle de La Valliere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: La chambre de Mlle de La Valliere   Mar Juin 14 2005, 11:39

Citation :
-C'est un véritable honneur que vous me faîtes majesté, dit-elle en suivant son tuteur. Je ne connais malheureusement pas cette dame mais je suis certaine que, puisque sa majesté me met en sa compagnie, que je serai en compagnie d'un fort grande dame.

Louis supposait qu'Iwelda ne pouvait parler de la duchesse d'Orléans, connue dans tout le royaume pour être sa belle-soeur, sa cousine, et avoir été sa maîtresse.
Elle devait donc parler de La Valliere, et Louis sourit. La duchesse de La Baume le blanc n'avait jamais été riche et importante, seul l'amour qu'il lui portait l'avait élevée comme seconde reine de France.

Ils étaient arrivés devant la porte, mais le Roy s'aretta.

-Mlle. Il va sans dire que votre service est officielement celui d'obéir a Madamme. Si je vous demande de tenir compagnie a Mlle de La Valliere, ce sera lors de vos heures de permissions, et sans demander l'autorisaton de la duchesse. Me suis-je bien fait comprendre ?

Il posa un regard si imperieux sur la jeune demoiselle qu'il eut peur de l'avoir effrayée. Mais il fallait bien ça pour lui montrer qu'il portait un grand interêt a ce que son désir de rendre heureuse La Valliere reste secret.
Louis pénétra donc dans les appartements de Madamme sans grande cérémonie, signalant cependant sa présence en ouvrant la porte doucement, la laissant grincer sur le parquet. Guiche eut ainsi le temps de reculer, trop proce d'Henriette sans aucun doute, du moins pour les convenances.

Il s'inclina respectueusement et baisa la main de Madame. Il n'accorda même pas un regard au comte de Guiche qui s'éfforcait de se faire tout petit.

Louis s'éclipsa un peu pour laisser Madamme au loisir d'observer sa nouvelle fille d'honneur.

-Voilà, duchesse, la demoiselle d'honneur que je vous avais promis, afin que son service remplace celui de MMle de La Valliere.

La duchesse, du haut de ses 18 ans, regarda impérieusement la jeune fille. Regarda, dévora des yeux, devrais-je dire. Elle se demandait bien si cette fille qui paraissait bien gentille, peut-être trop, pourrait lui servir de confidente et la suivre dans des expeditions qui pourrait la compromettre. Cela restait a voir.

[si tu veux devenir demoiselle d'Heloïse, tu peux toujours intriguer... lol, je suis désolée, j'ai improvisé en fait.]

_________________


Dernière édition par le Sam Jan 07 2006, 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Mar Juin 14 2005, 11:54

Iwelda s'inclina respectueusement devant la dame qui était plus jeune qu'elle semblait-il.

Elle était d'une grande beauté mais semblait aussi d'une grande fierté et d'orgueil. Iwelda sentait bien qu'elle aurait bien des aventures près de cette dame, ainsi que bien des travaux.
Ell doutait aussi fortement qu'elle se trouve un mari facilement au service de cette dame qui volerait sans doute la vedette à bien d'autres demoiselles.

Mais la dame, bien qu'intriguante sur touts ces points, semblait réellement seule et Iwelda se dit que, malgré les durs tâches à venir, il serait bien d'être à son service.

Elle espérait du moins y trouver un peu de bonheur, mais la France ne remplacerait jamais sa belle Irlande dans son coeur. Alors elle leva un visage rayonnant et plein de respect vers sa nouvelle maîtresse.

-Je suis honnoré d'être à votre service madame. Veuillez croire que je ferai tout en mon possible pour vous rendre la vie plus agréable et les tâches moins lourdes.
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Mar Juin 14 2005, 18:13

[Iwelda, comme pour l'instant Henriette est un PNJ, si tu veux la faire jouer, il y a pas de probleme, il y a une ébauche du perso dans "historique"]

Henriette, qui avait été coupée dans son rendez vous avec Guiche, serrait les dents d'impatience de se retrouver encore seule avec lui.

Elle fit donc un geste condescendant de la main a Iwelda, désignant une porte qui donnait sur la chambre de demoiselle d'honneur
.

-Vous êtes Iwelda O'Ceannaigh ? On m'a parlé de vous, et beaucoup de bien. Prenez vos aises dans vos appartements

Elle désigna de nouveau la porte.

-Votre chambre donne sur celle de Mlle de La Valliere, ne vous étonnez pas de la voir constemment chez elle.

Le Roy posa un regard significatif sur Iwelda, lui rappelant ce qu'il avait dit. Il se retourna ensuite, tout sourire, vers Madamme, lui baisa respectueusement la main, et s'en fut, aussi fier que lorsqu'il était rentré.

_________________


Dernière édition par le Sam Jan 07 2006, 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Valli
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Dim Nov 13 2005, 19:28

Louise était dans sa chambre. L’appartement lui parait si maussade, si mort et cela chaque moment passés où elle ne le vois, où elle ne peux lui faire de gâteries ,où elle ne peux lui prouver qu' elle l’aime. Autour d'elle ,des meubles, usés et vieux pour la plupart, se détachent d’un mur avec des peintures de couleur ambre décorés par des fleurs…et puis ce lit…celui où elle a connu ses premiers émois amoureux, celui où elle a donné tant d'elle-même à ce grand homme qui est certes le plus beau à ses yeux mais aussi le Roy, un homme si bon, si généreux, si attrayant, si doux…Elle se déplacait vers mon lit , s’y assis et caressa ces draps où tant de bons souvenirs y sont ancrés . Pourtant elle ne tarde pas à changer de pensées, l’impatience la rongeant dans tout son être et se posant des questions ….Que va-t-il faire d'elle ou de l’enfant ?ou pire encore …L’aimera-t-il encore ?Voilà ce qu'elle craint !!Elle l’aime plus que tout être vivant de cette Terre, elle se tuerai s’il lui le demandait, en bref elle sétait prête à tout pour lui et pour avoir son amour…Ah son amour !!Le plus beau et le plus charmant existant, le plus fougueux et le plus tendre à la fois, celui que l’on rêverai de posséder ne serai-ce pour une journée et que, elle, elle a eu la chance de connaître depuis un certain temps…Que peut-elle faire pour le garder!!!

Soudain une douleur intense la fit se recroqueviller sur son lit. Alors qu'elle sentait des contractions dans le bas du ventre, elle sentit un liquide se répandre sur ses cuisses...Elle sut alors que le travail avait commencé!!! Elle paniqua car personne n'était avec elle et se mit à crier:

"A l'aide, je vous en prie, venez m'aider!!!!!!!!!!!"

Elle se tut alors que les contractions devenait de plus en plus forte. Elle n'eut plus d'espoir de voir quelqu'un arrivait...
Revenir en haut Aller en bas
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Mar Nov 15 2005, 18:45

(Suite de la chambre d'Héloise)

Héloïse avait été tirée de sa sieste par des cris qui venaient du couloir. Elle se leva, l'esprit embrouillé par le sommeil et le poison dont elle avait été sauvée quelques heures plus tôt. La courtisane tutiba, les yeux à moitié fermés, vers le corridor, et se dirigea vers la source du bruit. L'étage était vide à cette heure-ci. La plupart de la cour participait aux activités mondaines et plusieurs domestiques s'affairaient à préparer le dîner du soir.
Héloïse entra dans la chambre de Louise de La Vallière, une de celles qui ne la portaient pas son coeur, étant donné sa situation de favorite du Roy. Enfin, ex-favorite, mais personne de la cour n'était encore au courant que Louis avait discuté avec Héloïse pour en venir à la conclusion que leur relation allait sans doute changer.
La courtisane laissa tout de même sa rancoeur de côté pour venir en aide à La Vallière qui semblait souffrir au plus haut point. Elle entra et découvrit que la dame allait sans doute accoucher dans les heures qui suivraient. Elle accourue a son chevet.


"Madame, êtes-vous bien? Ou est votre bonne?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Valli
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Jeu Nov 17 2005, 19:53

[dsl de ne pas t'avoir répondu avant mais je n'ai pas pu aller sur internet pendant 3 jours...]

Louise entendit soudain la porte s'ouvrir et vit entrer une des dernières personnes qu'elle soupçonnait de venir. En effet la dame Héloïse entra et se précipita près d'elle. Malgré son dégoût profond pour celle qui lui volait le coeur du roy, elle se prit à lui jeter un regard de gratitude...En temps normal elle serait plus enclin à lui faire une remarque méprisante mais en ces circonstances elle se sentait obliger de la remercier ne serait-ce que par un regard...
Elle lui dit alors, juste avant qu'une de ces contractions ne la fassent se taire:


"...Ma....bonne..je..je ne sais pas où elle..elle se trouve...J'étais seule..et..cela a commencé avant même que.....que je ne puisse alerter quelqu'un....Aaah...."

Elle regarda alors Héloïse avec un air rempli de pitié:

"Je vous en prie...aidez-moi..."
Revenir en haut Aller en bas
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Ven Nov 18 2005, 00:01

(c'est pas grave du tout, pour le laps de temps Wink )

Héloïse ne fut pas surprise de constater que le premier regard que La Vallière lui donna, fut un air de dégoût à son endroit. Seulement il ne fallait pas se le cacher, la courtisane non plus n'appréciait pas beaucoup Louise. Mais dans cette situation urgente, il était imminent que chacune des deux dames ne laissent leurs anciennes querelles de côtés. La Vallière le fit très bien, par le remerciement courtois qu'elle lui adressa du regard. Héloïse le lui rendit avec un sourire, qui avait comme but premier, de rassurer la jeune mère en devenir.
Reprenant rapidement ses esprits, la courtisane se leva.


"Mademoiselle, je ne suis aucunement en mesure de vous aider à accoucher seule, veuillez patienter cinq minutes, je vous promet que je reviens avec un médecin et une domestique..."

Elle jeta un regard vers Louise, qui semblait en proie a une peur de se retrouver seule. Héloïse se retourna et courru dans le corridor, sa robe blanche flottant au moindre de ses pas. Elle parcouru donc le couloir le plus rapidement possible, et arriva, hors d'haleine, là ou une sage-femme résidait. La dame, d'un certain âge, lui envoya un doux regard, et s'inquiéta de son état.

"Mademoiselle, êtes vous souffrante?"

"Madame, veuillez me suivre au plus vite, une jeune dame à besoin de vous en ce moment-même."

Sans poser plus de question, la sage-femme suivit Héloïse, au pas de course. Dans le corridor, la courtisane croisa sa propre bonne qui revenait vers sa chambre. Elle la pris par la main et l'amena rapidement avec elles. Le trio, essouflé, entra dans la chambre, ou ils y découvrirent une Louise en sueur, et retenant ses cris. La spécialiste se précipita à son chevet, et vérifia que tout allait bien. Rapidement, elle donna les ordres qu'il fallait. La bonne se chargea d'aller chercher des linges humides, tandis qu'Héloïse attisa le feu dans la cheminée. Puis elle se pencha sur Louise, et essaya de la calmer.

"Mademoiselle, le travail a commencé, je vous demande simplement de contrôler votre respiration et de rester calme..."

Héloïse écoutait et observait du coin de l'oeil la scène qui se déroulait, espérant que tout se passe pour le mieux. Elle pensa qu'il fallait peut-être prévenir le Roy, mais décida qu'il fallait que l'accouchement ne se termine avant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Valli
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Dim Nov 20 2005, 12:48

Louise écouta ce qu'Héloïse lui dit et quand elle comprit qu'elle allait la laisser seule, elle sentit une profonde crainte au fond d'elle, comme si elle n'allait pas revenir...Elle vit partir Héloïse et la regarda avec des yeux emplis de peur lorsqu'elle passa la porte. Ses contractions la faisaient souffrir de plus en plus et un grand désespoir commença à s'installer dans sa tête. Pourtant sa crainte fut éliminée alors qu'elle vit entrer quelques instants plus tard une des sage-femmes , Héloïse et une jeune femme qui devait être la bonne d'Héloïse....
Alors elle vit les femmes s'affairer autour d'elle pendant qu'elle continuait à souffrir...Cependant un poids s'était levé de son coeur...En effet Héloïse était revenu et pour cela elle la remerciait de tout son coeur...

Louise écouta les conseils de la sage-femme et commença à inspirer puis expirer quand on le lui demandait.
La sage-femme dit alors:


"Maintenant quand je vous le direz ,vous pousserez, ...allez-y"

Louise poussa alors et des cris de douleur s'échappèrent de sa bouche...Elle continua ainsi pendant près de deux heures et enfin le bébé sortit...Il poussa un grand cri pendant que Louise se reposait maintenant calmement sur son lit...
Revenir en haut Aller en bas
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Dim Nov 20 2005, 17:13

Héloïse avait assisté à tout l'accouchement, à la fois effrayée pour celle qui souffrait, qu'émerveillée de voir le petit bébé sortir du ventre de sa mère, et pousser son premier cri, premier cri de vie. La courtisane regarda cependant le bambin tristement, se demandant quelle genre de vie il allait devoir vivre. Caché peut-être? Les enfants illégitimes du Roy n'étaient pas vraiment présentés à la cour. La bonne prépara un linge propre et humide, et le passa à Héloïse. La sage-femme, elle, tandis le bébé à la courtisane, afin qu'elle ne l'enveloppe dans la couverture prévue à cet effet. Héloïse sentit son coeur battre la chamade, en recevant le bébé, en sentant le poids de ce petit être qui venait à peine de voir le jour. Elle trouva ces quelques secondes extraordinaires. Louise était toujours sur son lit, reprenant sa respiration, son front perlé de sueur. Sans plus attendre, Héloïse donna l'enfant à sa mère. qui ouvrit les bras, pour l'accueillir. La scène était vraiment touchante, et la courtisane pensa que Louise avait besoin de rester seule, avec la sage-femme qui l'aiderait encore un peu.

"Mademoiselle, je vais prévenir le Roy..."

C'était l'excuse parfaite pour sortir de la pièce, et laisser la jeune mère goûter au plaisir de la maternité. Elle se dirigea dont vers le cabinet de Louis. Elle redoutait cette rencontre, puisqu'elle n'en n'avait eu aucune depuis leur "séparation" et se demandait également, comme il prendrait la nouvelle du nouveau-né.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Valli
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Mar Nov 22 2005, 19:28

Louise était épuisée...Elle reprenait son souffle tandis que les dames autour d'elle s'occupaient de son enfant...un petit garçon....Puis Héloïse lui tendit le bébé. Elle prit alors dans ses bras ce petit être si insignifiant et ignorant de la dureté de la vie.

*Qu'il est beau!Si fragile et pourtant si vivant, jamais je n'aurais pensé que cela me touche autant d'être mère!Je me sens si forte avec lui dans mes bras...*

Avant de se retire Héloïse dit alors:


Citation :
"Mademoiselle, je vais prévenir le Roy..."


A ce moment là le bonheur de Louise se transforma en une crainte atroce. Le roy!!!Qu'allait-il dire, que ferait-il de son enfant...et d'elle?Non, c'était vraiment injuste...Quelle vie pourrait-elle offrir à un être si chétif et qui a besoin d'amour alors qu'elle-même n'aspirait qu'à l'amour perdu de son cher Roy...Le bébé commença à pleurer et de son instinct maternel elle le berça pour le calmer tout en chantonnant un air doux...Non, elle ne pouvait pas se résoudre à l'abandonner, elle s'occupera de lui coute que coute!!!
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Ven Nov 25 2005, 05:41

Henriette ne montait pas la garde. Et même si elle avait été présente, Louis n'aurait pas hésité a lui faire le plus grand affront qu'un monarque ai le pouvoir de faire : l'ignorer.
Ainsi donc, il rentra sans difficultées dans la chambre de Louise, qu'il lui tardait tellement de voir....
Elle était là, allongée et fatiguée, tenant l'enfant qu'on lui avait annoncé dans ses bras. Elle était exactement dans la position qu'il avait imaginé il y a quelques instants : une madone, une femme éclairée par la douce lumiere de la maternité.... qu'un dévôt aurait sans doute prit pour celle de la sainteté. Mais si Louise était pure, elle n'en était pourtant pas sainte, Louis n'aurait d'ailleurs sans doute pas supporter de devoir faire la cour a une "prude" comme il disait. Mais Louise était Louise, et leur amours étaient devenus presque mytiques... a présent l'enfant venait concretiser ce qu'alors certaines mauvaises langues qualifiaent de superficielles...


-J'en ferais le plus grand des princes de la cour.

Lavalliere alors remarqua le monarque qui jusqu'alors s'était fait le plus discret possible... Il lui sembla la voir surprise, ou inquiete, le temps que sa phrase parvienne jusqu'a sa compréhension. Et quoi ? S'attendait-elle a être chatiée ? A ce que le nouveau né soit envoyé dans on ne sait quel monastere, le plus loin de la cour ? Non, les temps du moyen-age étaient terminés, comme il se plaisait a le dire parfois, il avait instauré sa propre façon de gouverner, où l'on présentait ses maîtresses en public. Alors, pourquoi pas ses bâtards ?
Oui, son premier batard, son second enfant, voilà ce qu'il observait, les prunelles attendries....

Alors, il osa s'approcher... quelques pas, et puis tout a fait.


-Puis-je ?

Dit-il en désignant l'enfant. On le lui donna, enveloppé dans des langes.

Et puis, du garçon il passa a la mere, épuisée, et qui pourtant semblaient soulagée et même heureuse....
Louis alors lui rendit l'enfant, souriant de ce sourire qui ne l'avait plus quitté, et oublia de demander, même d'un regard, le sexe ou le nom de l'enfant. Il y aurait surement du Louis a toutes les sauces, si c'était un garçon... et puis, il n'en avait cure pour l'instant. Cela faisait des mois qu'il n'avait pu être en intimité avec Louise, et sa passion le brûlait de l'intérieur lorsqu'il plongeait ses yeux dans ceux de sa maîtresse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Valli
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Ven Nov 25 2005, 20:17

Louise était en train de s'occuper maternellement de son petit garçon quand soudain elle vit entrer en trombe le Roy...A ce moment là elle sentit toutes ses craintes affluées en même temps dans ses veines et regarda le monarque surprise de le voir arriver si tôt et aussi vite en même temps rongé par la peur de se voir rejeter...Il prit alors la parole:

Citation :

-J'en ferais le plus grand des princes de la cour.

Elle sentit alors un grand poids se soulevaient de son coeur et, pour la première fois depuis bien longtemps elle fit un sourire au mponarque indiquant son soulagement...Puis il s'avança vers.elle..

Citation :
-Puis-je ?


"Bien sur, Votre Altesse..."

Elle répondit d'une voix fatiguée mais lorsqu'elle vit se peindre une joie et une douceur infinie dans les yeux du Roy en regardant l'enfant, elle se sentit plus forte et de ce fait la plus heureuse des mères...Quand Louis tourna son regard vers elle, elle lui fit son plus beau sourire oubliant les gouttes de sueurs qui perlaient encore son front et sa fatigue immense...Il lui rendit l'enfant et son coeur fut au comble du bonheur lorsqu'elle vit le Roy souriant comme elle ne l'avait jamais vu avant même quand ils étaient en intimité...Elle ressentit toute la passion et l'envie du monarque dans ses yeux alors qu'ils se fixaient l'un et l'autre...
*Quel regard!!!J'aime lorsqu'il me regarde ainsi...Cela me prouve qu'il m'aime encore et que je serais surement assez tôt dans son lit..Ahh que j'ai hâte!!*

-"Cela vous intéressait peut-être de savoir que..votre enfant...est un garçon.Je suis certaine qu'il vous ressembleras!!"
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Dim Nov 27 2005, 12:30

Alors que Louis brûlait sa maîtresse du regard, celle-ci semblait sur le point de se pâmer de bonheur. Mais le Roy ne cessa pas pour autant, même la sentant défaillir, de l'adorer comme il l'avait déjà fait, alors qu'ils devaient tout deux se cacher de Madame. Il s'assit sur un tabouret au chevet de Louise, sans jamais la quitter des yeux... se rappelant ce jour où il avait fait venir un peintre en secret, ce jour où elle lui était apparue comme une déesse, entourée d'un aura qui la recouvrait de nouveau ce jourd'hui. Alors Louis avait été a ses pieds, tendit qu'elle posait.... il avait été en dévotion devant la fraicheur amoureuse de sa Louise, et même le peintre en avait été ému. Ce jour de printemps 1661.

Deux ans. Deux ans et rien n'avait changé. Il était a nouveau en contemplation devant sa maîtresse, oubliant entierement la sage femme qui allait et venait, discrete, et Heloïse qui devait le suivre. Plus rien ne comptait que ce visage qu'il aimait plus que tout....

Louis osa alors replacer une meche rebelle et humide de sueur derriere l'oreille de Lavalliere, et lui baisa le front.


Citation :
-"Cela vous intéressait peut-être de savoir que..votre enfant...est un garçon.Je suis certaine qu'il vous ressembleras!!"

Louise brisait la magie, mais c'était peut-être mieux ainsi. Louis pouvait-il mourir de faim sans s'en rendre compte a force de se nourrir que d'une image ? Cette pensée le fit sourire, et puis il revint a la réalité.

-Vous me comblez, Louise.

Il s'entreprit de caresser un moment la joue de son fils, se délectant du présent, sachant pertinemment qu'il y aurait moins en moins de ces temps privilégiés...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Valli
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Mar Nov 29 2005, 17:00

hj:dsl d'avoir mis longtemps à répondre , devoirs obligent!!!^^


Louise était amusée par le fait que le Roy ne puisse plus la quitter des yeux...Elle se sentait de nouveau heureuse , plus qu'elle ne l'avait jamais été et le regard si pénétrant du monarque lui montrait à quel point elle comptait encore pour elle. Cela faisait déjà deux ans qu'ils se fréquentaient mais leur relation n'avait pas changée ni la passion de l'un ou de l'autre...Elle se rappelait très bien son appréhension à rencontrer l'homme le plus important du royaume mais, et surtout, le sentiment d'avoir rencontré l'homme parfait..
Par sa phrase elle sut qu'elle ramenait le Roy à la réalité mais il le fallait car, hélas , le monde réel n'était pas aussi beau que lorsqu'ils se trouvaient à daux et maintenant...à trois.Le roy prit alors la parole:



Citation :
-Vous me comblez, Louise


"-OH! Sire, vous êtes trop bon!C'est moi que vous comblez ...Vous êtes si charmant comme à votre habitude..."

Puis Louise regarda avec tendresse et douceur le roy carresser le petit garçon...Pourtant une chose encore lui faisait peur..


"Votre Altesse...Qu'en est-il de Madame? Que diras-t-elle?"
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Jeu Déc 01 2005, 19:26

Louis était heureux, et n'aurait accepter en rien que la moindre chose vienne gacher son bonheur. Et loin de s'y attendre, ce fut Louise elle-même, apres l'avoir loué comme le ferait la plus aimante des maîtresse, qui amenna cette chose prompt a le facher.
Madame ! Mais que venait-elle faire là dedans ? Madame ! Toujours elle ! Foutaises ! Il la chasserait de la cour d'un revers de main si elle osait encore faire des scenes !
Pourtant, Louis, emporté par ses sentiments, savait pertinemment que se ne serait pas aussi facile que cela de renvoyer la duchesse dans son chateau d'Angleterre....


-Ma Louise, ne pensons pas a cela. J'ai déjà plié la duchesse a ma volonté une fois pour vous garder a mes cotés, je le ferais bien une deuxieme....

Louis pourtant était soucieux. Henriette pourrait, sur un coup de tête, demander que sa dame de compagnie ne soit pas a charge d'un enfant. Et, sous peine d'un scandale, peut-être Louis serait-il obligé de le confier a une nourrice... Mais il ferait tout pour que se ne soit pas le cas. Tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Valli
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Mar Déc 06 2005, 18:17

[encore dsl d 'avoir mis du temps à répondre... tears ]


Soudain Louise sentit le Roy bouillonait intérieurement. Elle savait que sa question provoquerait la colère du Monarque mais elle craignait tant ce que va dire Madame que cette question est sortie toute seule de ces lévres...Elle ressentit une terrible honte d'avoir ainsi réveiller le courroux du Roy en parlant de Madame alors que ce moment magique se déroulait à merveille...Elle baissa les yeux alors que Louis prenait la parole:

Citation :
-Ma Louise, ne pensons pas a cela. J'ai déjà plié la duchesse a ma volonté une fois pour vous garder a mes cotés, je le ferais bien une deuxieme....


Le fait de l'entendre l'appeler "Ma Louise" détendit un peu Louise qui craignait alors la colère du Roy et s'autorisa à lever ses yeux...Elle savait qu'il avait déjà réussi à se faire obéir de la Duchesse mais celle-ci serait bien capable de refuser de garder une dame de compagnie ayant à charge un enfant...Dans ce cas-là le Roy aura du mal às'opposer à sa volonté...
C'est ce moment là que choisit le bébé pour pleurer...Elle le berca doucement puis le donna à une nourrice pour qu'elle le nourrisse.
Louise décida de changer de sujet:


-Oh mon cher Roy!!Avez-vous une idée de nom pour l'enfant?

Elle fit un immense sourire au Monarque...Ah son cher Louis, elle l'aimera toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Mar Déc 06 2005, 19:44

[pas de problemes ! prends ton temps... !]

L'enfant se mis a pleurer, et sortit Louis de sa torpeur. Oui, ça aussi il l'avait oublié, les premiers cris de vie. Il se rappelait encore le dauphin, mais alors il n'avait pas été si proche. Il n'était pas ainsi, au chevet de la reine qu'il execrait, il avait a peine sourit, et depuis, comme gardant l'honneur de son rang, il avait mis un point d'honneur pour que l'enfant ai la meilleure éducation possible, sans avoir besoin de lui. Les visites, elles se faisaient en secret.

Il observait la scene avec attendrissement, c'était beau, simplement. Un doux rayon de soleil vint caresser les joues des joyaux de sa Majestée, avant qu'un nuage ne vienne a nouveau assombrir l'atmosphere. Et le front de Louis. Oh ! Légerement, trop legerement pour que qui que se soit le remarque, même ce nuage blanc, seul dans l'immensité du ciel était passé inaperçu.... alors les soucis de Louis !
Oui, il pensait a cette loterie de ce soir, il pensait qu'il devrait alors inviter le plus grand monde possible, ainsi que Madame, et la devancer. La devancer dans l'annonce de la nouvelle. Feter la naissance de son batard avant que la duchesse ne puisse faire éclater la vérité comme immonde, odieuse et insultante envers sa personne. Elle porterait, elle aussi, un toast a la longue vie du bambin.


Citation :
-Oh mon cher Roy!!Avez-vous une idée de nom pour l'enfant?

Le Roy regarda, tout étonné, sa belle Louise qui lui souriait comme elle savait si bien le faire. Il semblait venir de se reveiller.

-Hum ? Euh oui... non, je veux dire, si, hum. En fait, je vais vous laisser l'entiere liberté quand a tout ce qui touche a l'enfant. Et moi, Louise, je dois faire les préparatifs pour la loterie de ce soir. Je ne vous y convie pas, il faut que vous vous reposiez...
Je dois donc vous quitter, Louise, j'en suis navré.

Et il l'était sincerement, mais, comme un Roy se doit de le faire, rien n'y paraissait. Il déposa un baiser sur le front de LaValliere et effleura la joue du nourrisson avant de sortir de la chambre, un dernier regard sur le tableau de douceur qu'il aimait tant.
Heloïse n'était pas venue. Peut-être était-ce mieux ainsi.


( suite : http://1663.forumactif.com/viewtopic.forum?p=8912#8912 )

_________________


Dernière édition par le Dim Jan 08 2006, 12:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Valli
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Sam Déc 31 2005, 16:05

Citation :
-Hum ? Euh oui... non, je veux dire, si, hum. En fait, je vais vous laisser l'entiere liberté quand a tout ce qui touche a l'enfant. Et moi, Louise, je dois faire les préparatifs pour la loterie de ce soir. Je ne vous y convie pas, il faut que vous vous reposiez...
Je dois donc vous quitter, Louise, j'en suis navré.

Louise sourit devant l'égarement du Roy durant quelques secondes...Puis elle sentit son coeur se déchirer d'appendre qu'il devait partir et la quitter, elle ainsi que son fils. Pourtant elle savait à présent qu'elle comptait beaucoup pour le Roy et qu'il reviendra la voir dès qu'il le pourra. Ainsi elle le regarda partir avec ce sourire que le monarque semblait apprécier jusqu'à ce qu'il disparaisse de son champ de vision.

Elle demanda à la nourrice de s'occuper de son enfant puis elle se recoucha pour se reposer.

Quelques heures après

Louise se réveilla et son premier réflexe fut de chercher son enfant des yeux. Elle le vit dans les bras de la nourrice qui s'en occupait.


-Veuillez me l'apporter s'il vous plait.

Elle se mit assise sur son lit et prit l'enfant qu'on lui tendait.Elle lui carressa le visage et se mit alors à réfléchir aux prénoms qu'elle pourrait lui assigner..Il faut un prénom de Roy...

-Quel nom pourrais-je te donner...Mmm...Et pourquoi pas Charles? C'est un très beau prénom!! Oui, je t'appellerais ainsi mais tout d'abord je demanderais l'avis de notre Sire.

Elle se mit à regarder son cher petit dans ses yeux et elle se dit que rien ne la jamais aussi rendu heureuse..à part peutêtre Louis lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Sam Déc 31 2005, 16:45

Ca y est, c'était fait.
Il était peut-être tard, surement minuit passé, Louis en avait oublié l'heure, mais l'épreuve de la loterie était passée et il se sentait harrassé.

Le seul moyen pour lui en cet instant de reposer un peu sa tête douloureuse, c'était d'aller visiter Louise, sa chere Louise...

Frappant légerement a la porte, pensant peut-être la surprendre dans son sommeil, Louis entra sans attendre son autorisation.

Quelle ne fut sa surprise de la voir se retourner, les yeux pétillants, l'enfant dans ses bras comme lorsqu'il l'avait quitté.

Souriant jusqu'au oreille, Louis referma la porte derriere lui avec précaution, et vint embrasser sa maîtresse.


-Vous êtes vous reposée ? Je ne vous importune point ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Valli
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Jeu Jan 05 2006, 19:08

Louise était en train de bercer son enfant lorsqu'elle entendit des pas dans le couloir. Elle n'aut pas besoin d'attendre que la personne soit entrer pour savoir qui c'était. En effet elle avait de suite reconnu celui qu'elle chérissait tant, qu'elle adorait plus que tout...
*C'est bien lui..J'en suis certaine. Ah combien de fois n' ai-je pas attendu pour entendre les bruits de ses pas? Je pourrais les reconnaitre entre tous...*

Quand elle vit entrer Louis ses yeux s'illuminèrent, laissant transparaitre toute la joie et le plaisir de le revoir...Elle le regarda fermer la porte et frissonna de bonheur en sentant les lèvres aimées se poser sur les siennes...

-Oh mon bon Sire!! Vous ne m'importunez jamais...Je vous connais assez bien pour savoir que vous viendriez me voir après la loterie et j'ai laissé supposer que cela durerait un petit moment donc je me suis reposée avant que vous ne reveniez...Je vous attendais...Mais prenez donc votre enfant , je suis sur qu'il serez très fier d'être dans les bras du plus grand des rois qui ,de plus, est son père...
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Sam Jan 07 2006, 18:08

Louise... comment avait-il pu vivre sans la connaitre ? Elle seule lui procurait cet état d'apaisement qu'il appréciait tant !
Elle l'invita a prendre son enfant, et Louis, malgré la fatigue de la loterie, se sentit revigoré lorsqu'il passa ses deux grosses mains sous les bras du poupon.
Il le souleva ensuite, sans effort, comme si le bébé n'avait pesé que le poids d'une plume.

Il était dans les air, légerement secoué par les mouvements de bras de son pere, qui le fixait en souriant. Ils riaient tous deux, le pere et le fils, et il sembla à Louis que ce moment n'avait jamais eu d'égal en bonheur.

Et puis, le jeu terminé, Louis remis l'enfant sur le sein de sa mere, ils se regardaient toujours....


-Lui avez vous choisi un nom ?

Demanda-t-il alors qu'il s'agenouillait pour être à la hauteur de l'enfant, puis fourra la petite main de celui-ci dans sa bouche en murmurant :

-je te mange... !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Valli
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Mar Jan 10 2006, 16:26

Louise regarda avec attendrissement le père prendre le tout petit enfant dans ses bras et fut encore plus émue lorsqu'elle les vit en train de rire ensemble...Il lui sembla alors qu'ils avaient tous les trois atteint le plus haut point du bonheur et que rien ne pourrait plus les rendre heureux que ces instants de complicité et d'amour entre eux...

Elle reprit l'enfant que lui tendait son Roy toujours en regardant celui-ci avec tout l'amour qu'une femme pouvait donner à celui qu'elle aime et elle installa le petit dans ses bras faisant en sorte qu'il y soit installé confortablement.

Citation :
-Lui avez vous choisi un nom ?

-Oui, j'avais pensé à Charles, je trouve ce prénom très beau..Et vous qu'en pensez-vous?

Demanda-t-elle pendant que son cher Louis continuait à amuser l'enfant qu'il chérissait tant...Et alors un rayon de soleil éclaira la piéce d'une lumière douce et intime qui reflaitait certainement la joie qui s'y trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Dim Jan 15 2006, 08:30

Louis n'avait pas vu le temps passé. Pourquoi devait-il s'écouler si vite seulement lorsqu'on est heureux ?

Citation :
-Oui, j'avais pensé à Charles, je trouve ce prénom très beau..Et vous qu'en pensez-vous?

Il sourit. Les choix de Louise n'avait pas a être contredit, c'était son enfant avant d'être celui du Roy. Et puis oui, Charles, c'était tres bien. Les devôts n'auraient rien à redire sur ce nom de puissant Empereur tres catholique Charles V ...
En parlant de dévôts !


-Il faudra le faire baptiser, Louise, au plus tôt. Il est en danger tant qu'il ne l'est pas.

Dit-il en relevant la tête, soudain réellement affecté. En effet, tant qu'il n'était pas enfant de Dieu aux yeux des prêtres, le voir malade, le voir mourir, ne serait selon eux qu'une juste punition du Seigneur pour les pechés de Louise.

-J'aimerais vous voir sur pieds ce jour-là. Serez vous remise dans deux jours ?

Louis cligna des yeux : un pâle rayon de soleil matinale lui éclairait le visage.

-Mordi ! Il est déjà jour ! Et l'on va m'attendre pour mon lever ! Tant pis !

Il rit alors, se moquant de tout ceux qui patientait dans l'antichambre, pour rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Valli
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Mar Jan 17 2006, 16:49

Louise fut soulagée de voir que le prénom qu'elle avait choisi pour leur enfant plaisait au Roy et elle souria en regardant son enfant...Cependant lorsqu'elle redressa la tête elle s'apperçut que le monarque semblait affecté par quelque chose, ce qui lui expliqua par sa simple phrase:

Citation :
-Il faudra le faire baptiser, Louis, au plus tôt. Il est en danger tant qu'il ne l'est pas.

En effet elle connaissait aussi bien que tout le monde les lois de l'Eglise et savait que son enfant n'aurait aucun droit et aucune protection tant qu'il n'aura pas été baptisé car alors il ne serait pas reconnu par Dieu, Lui qui a même nommé leur Monarque au trône, comme on le dit...Et cela pourrait se répercuter sur elle et pourrait ne plus être accepter à la cour malgré l'amour du Roy pour elle...

Citation :
-J'aimerais vous voir sur pieds ce jour-là. Serez vous remise dans deux jours ?

-Bien sur mon seigneur...Je me sens déjà beaucoup mieux maintenant, je pense que je serais assez en forme pour ce jour-là! Faisons au plus vite ...Cela voudra mieux pour nous tous.

C'est à ce moment là que Louis se rendit compte que le jour était déjà levé et qu'un rayon de soleil éclairait toute la pièce...

Citation :
-Mordi ! Il est déjà jour ! Et l'on va m'attendre pour mon lever ! Tant pis !

Elle se détendit à la phrase du Roy et s'enchanta du rire éclatant qu'il faisait résonner dans la pièce. A son tour elle se mit à rire légèrement gagné par la joie communicative du Roy...

-Oh je suis sure qu'ils pourront attendre encore quelques minutes..
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   Sam Jan 21 2006, 11:25

[pardon j'avais pas vu ton message blush ]

Louis était soulagé _c'était le mot_ de voir que Louise partageait ses inquiétudes et ferait tout pour y remédier.
La servante de Louise apparut à ce moment, ouvrant grand les rideaux... mais elle sursauta en appercevant soudain le monarque penché sur son fils.

Louis aussi s'était retourné, et n'eut même pas besoin de congédier la bonne pour qu'elle s'en aille, penaude d'avoir surpris une scene qu'elle n'aurait même pas du imaginer.


Citation :
-Oh je suis sure qu'ils pourront attendre encore quelques minutes..

-Pas plus, ma Louise, pas plus.

Reprit-il, son sourire un peu plus pâlot qu'avant.

Il l'embrassa ensuite sur la joue, et se releva, s'appuyant sur le lit.


-Cet enfant, c'est notre bonheur, mais c'est aussi un danger. Des jaloux peuvent autant en vouloir à lui qu'a vous. Vous devrez, même apres le bapteme, faire tres attention.

Il l'embrassa une nouvelle fois, et puis, les yeux cernés de fatigue, s'en retourna lentement vers la porte.

-Mais cesse de frayeurs... reposez vous bien pour l'instant.

Et la porte se referma sur lui à cet instant.

[si tu veux jouer ailleurs, tu peux sans probleme]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chambre de Mlle de La Valliere   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chambre de Mlle de La Valliere
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» Mlle Bergamote ) 1er Cours de Potions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: