1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La grande chasse du mois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: La grande chasse du mois.   Dim Sep 04 2005, 12:44

Louis avait commandé pour cette chasse autant de veneurs que de chevaux, et trois fois plus de chiens : il se sentait démesuré dans ses plaisirs, mais avait un besoin extreme de se changer les idées.
Toute la grande cour était conviée, et Madame bien sûr. Il esperait pourtant, apres leur petit entretient, qu'elle ne chercherait pas a lui parler si ce n'est pas pure convenance.

Les haquenées aux dames et le cheval ombrageux au Roy. Ombrageux mais fier et noble, voilà comment Louis se changeait les idées, voilà comment il aimait être présenté : en train de chasser et de mater son cheval a la fois. Un animal pourtant dangereux qui ne manquait pas une occasion de se dérober, ce qu'appréciait particulierement son cavalier. Le danger au loisir pour oublier le danger irrespirable de la cour.

Louis avait pris un soin particulier a sa toilette : bien plus qu'une chasse, il se montrait a la cour. Et puis il aimait se voir beau et admiré dans les prunelles des courtisans... Un large chapeau de feutre orné de plumes longues et vaporeuses bleues et vertes et ses hautes bottes de cuir neuves auraient suffis a susciter l'adulations des simples, pourtant il ne s'était pas arétté là, et avait réquisitionné les meilleurs des couturiers pour son pourpoint et sa culotte de chasse.

Les aboiements des chiens s'entendaient a des milles, rendent les chevaux encore plus nerveux qu'ils ne l'étaient. Louis souriait a pleine dents sur son destriers, tentant de le maitriser parfaitement. La cohue générale des chiens passait aux nobles et tout le monde parlaient, sans vraiment d'ordre, sans se soucier vraiment de sa Majesté, si ce n'est lorsqu'elle les regardait en face. On attendait que tous les participants soient présent, puis Louis reprendrait son role de meneur autant que de la chasse que du peuple.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duc d'Al
Invité



MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Mar Sep 06 2005, 19:04

[->auberge]

Le duc avait eu un merveilleux diner avec Héloïse. Sorti de l'auberge, il sauta sur son cheval et partit au petit galop jusqu'à Fontainebleau. Il n'avait pas été informé de la grande chasse car n'en était pas invité. Et c'est par pur hasard qu'il vit le roi en personne et seul, à la lisière du bois. Sa premiere pensée fut d'aller l'apostropher et d'enfin pouvoir se faire connaître de lui. Le sourire aux lèvres, d'Albray allait s'approcher de lui mais tout à coup, il se rappella qu'on ne parlait à Sa Majesté que lorsqu'elle l'interrogeait.
Déçu comme un homme qui attent trop de la vie et n'en reçoit que très peu, il tourna bride et s'éloigna du roi à quelques mètres. Il n'avait certes pas été invité mais il avait le droit de regarder le spectacle. Au moins, se consolerait-il un tout petit peu de voir les plus grands nobles venir chasser devant ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Mer Sep 07 2005, 00:53

Cela ne fesait que quelques jours qu'elle etait arriver avec sa soeur, Sybelia n'etait pas au cour de levenement qui se preparer occuper plus a se cacherpour trouver la paix dans les bois ou a la bibliotheque quand prsonne s'y trouver ...

Le jour doux qui s'annoncait , elle avait décider d'aller faire une promenade a cheval ... Malgrès qu'elle voulait etre discrete elle eu l'idée qu'ici la meilleure facon d'etre discrète etait quand même detre le mieux vetit possible ...

Ainsi elle avait revetit une robe de soie d'un blanc nuageux broder de perle et de diamants qui en relever leclat ... les fils d'argent et d'or s'entrelacant en des arabesque celeste ...
Un chignon relevant ses cheveux , laissant apercevoir sa nuque , laisser retomber sur le cot des boucles en cascade ... un chapeau toujours accompagnée d'une manthe cette voici b'un blanc éclatant et perlée ... Laissant deviner les trait fin et sensuelle de la jeune femme ...

La monture était elle aussi blanche a la crinière argentée ... elle arriva vers le lieux ou des gens se trouvait ... continuant de chantonnée de sa voix une douce musique aux paroles soyeuse...
La voix cristaligne s'elevait dans les airs... N'ayant jamais vu le roi , pour cause d'etre revenu du couvent que quelques jours plus tôt... Elle ne le reconnu pas ... elle ne connaissait d'ailleur personne ici a part sa soeur et sa mère et jean racine ...

Arrivée a leur distance voyant que l'un d'eux tenait une distance respectable elle se dit qu'elle devait faire de même ...
Elle salua les hommes en inclinant la tête .. s"arretant de chanter ...
Elle resta immobile attendant d'en savoir plus , car si comme elle se doutait il s'agissait du roi ... elle ne devat commetre d'impair ....
Revenir en haut Aller en bas
Saint-Aignan
Dramaturge
avatar

Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Mer Sep 07 2005, 10:17

La mine maussade de Saint-Aigna jurait d'une façon ridicule avec la splendeur de la journée, la vive soierie de ses vêtements, et l'air joyeux de tous les participants.
Il restait légerement en retrait du Roy, chevauchant beaucoup moins fierement que lui une jument bai d'un calme apparent et constant. A son age, en effet, on ne pouvait se permettre les grands efforts des chevauchées effrenées. Il pensait bien que Louis chasserait le sanglier avec autant de vigueur et de fougue que Charles IX, avec la prestance en plus, tandis que lui se tiendrait loin derriere, completement effacé par la jeunesse et la beauté du spectacle sanglant qu'il ne pourrait suivre que par les éclats de voix annoncant la mise a mort du phacochere. Car jamais son cheval et ses rumatismes ne pourraient lui permettre de suivre le Roy d'aussi pres que ces jeunes gens dont la fortune était encore a faire.

Ce n'était pourtant pas cette perspective amere qui ridait les traits, déjà fripés, on le concede, de la figure de Saint-Aignan. Le gentilhomme avait en effet une affaire sérieuse qui occupait son esprit, et lorsqu'il avait tenté d'en parler au Roy, celui-ci l'avait renvoyer en se justifiant de la chasse imminente. Que ne serait-il pas plus en colere encore d'apprendre la facheuse nouvelle apres s'être tant amusé !


*De toute cette histoire une tête va tomber
Adieu douceur, beauté, adieu dédain, fierté
Le sceau du Roy, le sceau de Dieu a condamné*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duc d'Al
Invité



MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Ven Sep 09 2005, 22:04

Le duc vit arriver deux personnes. L'une d'elles lui était familière mais il ne pouvait se rappeller de qui était cette personne. Ne faisant pas plus d'attention, il bailla à s'en décrocher la mâchoire et se frotta les yeux. Pauvre Roi! Il était seul, et personne apparament ne voulait se joindre à lui. Dommage que d'Albray n'était pas invité, il l'aurait distrait sans doute.
C'est alors qu'il tourna birde et alla au petit trot vers la cour de Fontainebleau se promettant à lui-même de revenir le plus vite possible.
En fait, il allait quérir le frère du roi et sa femme de se joindre à sa majesté.


[->bon, vais faire jouer un peu philippe et henriette parce que là, on les voit plus ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Ven Sep 09 2005, 22:39

Sybélia observait en silence, cela lui semblait pesant... Le protocole ne devait pas etre fait pour elle...
Quand une brise légère fit envoler son chapeau, virevoltant vers le roy, elle mit sa main gantée devant sa bouche pétrifié d'un accident que si sa mère aurait eu vent, lui couterait cher ...

Par chance le chapeau passa juste sous le nez du roy puis se posa sur le sol... Sybélia qui aurait voulu fuir, ne le pouvait plus... Descendant de son cheval, elle profita que le vents joue avec quelques boucles rebelles qui tombait sur son visage pour essayer de cacher celui ci aux personnes présentes... Puis allant chercher son chapeau , elle s'inclina ..

-Veuillez excuser cet accident... La brise semble etre d'humeur taquine avec mon chapeau ...

Le visage baissait, elle pria pour que tout ce passe sans esclandre ...
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Sam Sep 10 2005, 09:43

Une petite foule de nobles commençant a être bruyant s'était formée a présent... Tous plus ou moins connus. Le duc de Beaufort s'embrouillait dans ses phrases en parlant a une jolie demoiselle comme si c'était son seul moyen de séduction : plaire en faisant rire de lui-même. Ce que tout le monde s'éfforçait de ne pas faire ! Rire du cousin du Roy, qui en plus de posséder la fougue, la beauté, le bras longs, il avait droit a une place de duc et pair...

Mais personne ne venait dans l'entourage direct de Louis, qui ne s'en plaignait pas vraiment. Il manquait encore Monsieur, Madame et quelques autres... inconsciemment, Sa Majesté cherchait des yeux celle qui les avait ravis de sa beauté, sa douce Heloïse qui depuis peu, et contre son gré, se retrouvait au centre de bien des attentions. Delphine non plus n'était pas là. Pendant que Louis parcourait tous les visages connus et étrangers en quête d'autres encore plus familiers, il ne s'occupait nullement des autres invités.... et même de ceux qui ne l'étaient pas.

Soudain, un chapeau passa tout juste devant son nez. Le monarque mit un certains temps a se rendre compte qu'un chapeau volant n'était pas chose naturelle, et inspecta du regard les alentours pour savoir ce qu'il en était. Lorsqu'il vit une superbe jeune femme tenir ce même couvre chef, assez génée, il s'en voulut un peu de ne pas avoir remarqué des le début qu'il était de coupe féminine... et de n'être pas déscendu de cheval pour le récupérer, comme un galant.

La jeune fille balbutia quelques excuses notées d'une pointe d'humour, et Louis, quelque peu charmé, peut-être que l'excitation de la chasse jouait aussi, l'écoutait parler avec une attention proche de l'extase... qu'il s'éfforçait de cacher pourtant.


-La brise, la providence... ne serait ce pas des synonyme ?

Il attrapa par la bride, avec une facilité déconcertante, la monture de Sybélia et la guida vers celle-ci, l'invitant ainsi a remonter a cheval.

-Excusez cette indiscretion, mademoiselle, mais il me semble ne pas vous connaitre... certes, j'ai croisé des centaines de mes sujets que j'ai oublié par la suite, mais je me serait souvenu de vous.
Seriez vous invitée a cette chasse par Madame qui aurait pris votre beauté en affection, cherchant a s'entourer de la plus subtile des noblesses ?

Il savait en effet qu'Henriette était en ce moment tres déçu de la plupart de ses demoiselles d'honneur, difficile comme elle était. Elle tachait toujours de gacher ses relations d'avec ses dames en leur imposant la plus strictes dicipline, en plus de leur demander de rester belle et gracieuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Sam Sep 10 2005, 14:10

Héloïse arriva à pas tranquilles. Elle avait reçu l'invitation pour la chasse, malgré que ces évènements ne la passionaient pas vraiment. Mais étant donné que cela faisait près d'une semaine qu'elle ne s'était pas présentée devant Louis, elle pensa qu'il était de son devoir de venir assister à la grande chasse du mois. La courtisane ne comprenait pas comment le monarque pouvait trouver un plaisir à tuer des animaux, en compagnie des autres nobles. Elle trouvait que cette activité n'avait aucune morale, mais malgré cela, elle y assistait à chaque fois.

Elle avait décidé de mettre une robe rouge foncée, qui contrastait très bien avec ses cheveux ébènes. Ses lèvres étaient toutes aussi rouges, et ressortaient sur son teint pâle. Ses cheveux n'étaient pas relevés complètement, et plusieurs boules étaient lâchées.
Héloïse arriva près du petit bois, et eu l'image des évènements qui s'étaient déroulés une semaine auparavant. Elle frissona légèrement, et refocusa son regard sur le petit attroupement, quelques mètres plus loin. C'était depuis ce temps là que la courtisane n'était pas réapparue aux yeux du Roy, mais celui-ci n'avait pas non plus demandé à la voir. Elle avait décidé qu'il fallait pourtant briser la glace, et avait pris l'initiative d'imposer sa présence.
Elle arriva donc au milieu du groupe, et reçue les compliments de quelques nobles, à propos de son apparence. Si Héloïse n'avait pas vu Louis depuis un certain temps, elle avait aussi évité de croiser les membres de la cour, qui avaient sûrement eut vent de son implication dans la bataille du petit bois. Elle avait su que des rumeurs comme quoi elle aurait été défigurée ou autres choses du genre, circulaient parmis les nobles, étonnés de ne point la voir. La courtisane avait rigolé de ces idées saugrenue, mais avait tout de même tenu à resplendir lors de son retour. Et en effet, elle dégageait santé, beauté et confiance.
Héloïse aperçu Louis, qui était juste devant elle. Il redonnait son chapeau à une demoiselle, dont le visage était inconnu à la jeune femme. Le regard et le sourire du Roy, la courtisane les connaissaient bien. Elle eut un petit sourire en coin en le voyant ressortir son grand jeu de séducteur. Louis ne changerait jamais. Elle décida de le laisser un peu tranquille avant de le saluer. Elle s'éloigna de quelques pas, et scruta l'horizon pour voir si Iwelda arriverait bientôt, ou si d'autres visages connus deraient surface.

_________________


Dernière édition par le Sam Sep 10 2005, 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mme la m
Invité



MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Sam Sep 10 2005, 18:06

Comme elle l'avait acceptée l'invitation à la chasse que Héloïse lui avait remise, Mme de Sévigné marchait tranquillement pour voir ce "spectacle" dont elle serait juste un spectateur. Elle qui d'habitude ne se plait pas trop quand il s'agit de chasse, faisait un effort pour paraître bien au yeux de la cour... elle aimerait voir le roy, et peut- être discuter avec lui ? Possible... Mais pour le moment, elle avait aperçue au loin Héloïse marchant elle aussi! Elle l'a rejoingnit:

"Je vous ais vu marchais au loin et j'ai eu l'idée de vous saluer un petit coup avant ce départ de chasse... blush enfin, si celà n'a pas déjà commencé ... !!"
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Invité



MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Sam Sep 10 2005, 18:39

Nicolas, qui avait reçue une invitation de convenance. Comme tout duc, heritier d'un grand nom et d'une fortune colossale. Plein d'elegance comme il n'etait pas souvent, il arriva a la chasse. Pour lui une chasse avec autant de monde n'etait pas une chasse.C'etait une fete. Mais le souverain en avait decidé ainsi. Puisque louis Le qutorzieme en avait décidé ainsi, il venait avec un large sourire.

D'un tour de tete il chercha Madame. Madame en elle meme ne l'interessait pas. Il voulait revoir la jolie petite demoiselle qui l'avait acceuilli dès sa premiere entrée a la cour.

Ne la trouvant pas, il regarda derriere lui pensait qu'elle pouvait avoir du retard. Non elle n'etait pas là.
Revenir en haut Aller en bas
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Sam Sep 10 2005, 21:03

Héloïse avait été rejoindre un valet qui lui avait amené sa monture. Elle enfila des gants de cuir noir et attrapa la bride de son cheval. Malgré qu'elle eut appris très jeune à monter, elle n'était pas une experte, mais se débrouillait tout de même.
Le cheval était assez grand, et c'est la jeune femme elle-même qui l'avait choisi. Il venait d'une lignée de cheval bien réputé. L'animal était brun foncé, et son crin était beige pâle. Héloïse l'avait souvent monté, et c'était un animal docile qui obéissait au moindre de ses mouvements, signe d'un dressage impeccable. Elle monta en amazone sur le cheval, et retourna parmis les nobles.
Elle entendit son nom derrière elle et se retrouva face à face avec la marquise de Sévigné.


"Je vous souhaite le bonjour à vous de même madame la marquise. Non, le départ n'a pas encore été donné, et je ne sais s'il va tarder...tenez vous prête très chère."

Elle lui sourit de ses dents blanches et retourna dans la direction du monarque.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Sam Sep 10 2005, 21:26

Sybélia gardant toujours le visage baisser , elle se dit a ce moment là quele protocole pouvait avoir du bon... Mais quand le jeune homme lui parla relevant juste les yeux qui laissèrent appercevoir une couleur rare où les paradis se damenrait pour les regardait dans leur tournoyement viant du gris au bleu ....

-Messire, si la brise est l'amie de la providence, celle ci serait taquine de me mettre en situatin si embarrassante ... Mais la providence nous manipule t elle ou bien nous sert elle ... La seulement reste le mystère ...

Un sourire sur ses lèvres nacrées e rose givrée se déssinèrent... Laissant aparaitre des dents blanches...
Puis remettant son chapeau et son voile pour cacher son visage qui ne fesait qu'emettre les courbes laissant le supplice d'en envisager plus ... Elle remonta sur sa monture que sa majestée lui ramenait ... Le remerciant d'une réverence ...
Une fois installée sa fière allure, marqué son agilité et habilié a monté les plus belles bêtes...
Puis elle eu le rose au joue quand on lui demanda son nom .... Elle décida comme accord avec sa soeur de donner le nom de cette dernière ...

-Messire je m'en excuse... Je ne suis point invitée, pour cause personne ne m'a prévenue... Je venais simplement me balladait comme je l'aime dans ces bois ... Quand la profusion de gens m'a intrigue... Ne voulant déranger je me suis mise a l'écart jusqu'a ce que madame la brise se joue de moi ...

Puis elle se dit qu'il faudrait qu'elle se présente ... Et avec un sourire inclinant la tête envers cet homme charmeur ..

-Je suis au regret d'avouer que je ne connais ni Madame ni les grands de ce monde ... Mais je ne pense vous avoir était présentée un jour si ce n'est en mon enfance .... Je reviens du couvent y a de cela quelques jours ... Je suis Sybille Sicée de Sicée je vous épargne le reste de mon lignage qui pourrait endormit plus d'une personne ...

Avec un sourire de sa voix douce, regardant les nobles qui venait deplus en plus nombreux ... Elle espera ne pas avoir a se faire des ennemis ne sachant qui était ce jeune homme ...
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Sam Sep 10 2005, 23:08

Louis aimait qu'on lui parle ainsi, comme récitant un poeme a sa lounage... la fraicheur candide des paroles de la demoiselle lui rapellait étrangement La Valliere... ce n'était pas pour lui déplaire. Louis sentait ses sens décuplés alors qu'il éssayait de les concentrer sur la belle, mais rien a faire, tout devenait plus perceptible encore, l'odeur fraiche d'un pin lui paraissait émaner du poeme des mots de la demoiselle... le cuicui d'un oiseau comme le titillement de ses cils... et l'aboiements des chiens le rapella a son sport favori. Oui, Louis était en effervecence de pratiquer enfin ce moment de détente tant attendu, si bien préparé, et tout était soudain plus beau, plus délectable, pourtant il en devenait moins patient.

Elle se présenta a la fin d'un discours qui sonnait comme un requiem, un requieme où jamais elle ne prononça le mot "Sire" ou "Majesté". Louis le remarqua, mais ne sut que penser. Ignorait-elle vraiment qui il était ou était-ce une distinction par égards a ses sentiments de l'instants ? Il n'était plus le Roy, il était le chasseur...

Il chercha a répondre a la demoiselle, d'une phrase polie quoique sans doute moins poétique.


-Comment ? Vous n'étiez pas conviée a cette chasse ? C'est une erreur a rectifier. Mlle de Sicée aux long et ennuyeux lignage, vous êtes invitée a cette chasse par le Roy.

Aussitot on l'interpella d'un coté, le duc de Beaufort s'impatientait.

-Alors qu'empatira cette chasse ? ... quand partira cette chasse, Sire ?

Louis lui répondit que tous n'étaient pas arrivé, mais en tournant la tête pour lui répondre, ses yeux se poserent sur Heloïse. Elle était donc là, un peu en retrait, le regardant d'un oeil mi-amusé, mi-protecteur, un peu comme celui d'une grande soeur. Louis lui sourit. Louis lui fit un geste de la main. Reellement, s'il ne savait comment, il aimait cette fille. Comprenant soudain que rester ainsi rêveur serait impoli envers Sybélia a ses cotés, il se tourna a nouveau vers elle, gardant ce sourire qu'Heloïse lui avait fait naitre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Sam Sep 10 2005, 23:25

Sybélia se doutait en son fort intérieur que cette personne fut des plus importante.. Mais ne voulant commettre d'impair elle avait utiliser son art de léloquence pour satisfaire son interlocuteur ....
Mais quand celui ci se présenta pour l'invitation a la chasse son sang ne fit qu'un tour ... en quelques secondes son esprit tournayait... Elle n'était pas de celle qui aimait la chasse tuer pour le plaisir .... Mais elle ne devait offenser le Roy dont on disait partout le plaisir de ce loisir ...
Inclina la tête respecteusement ...

-Sir je vous remercie de cette attention , même si je dois avouée que je ne suis fervente a cet art ... Mais étant votre dévouée je ne refuserais l'honneur que vous me faites...

Elle n'était pas vêti pour une chasse, mais elle ne s'en inquièta étant une cavalière experte, elle serait compenser la gène de sa robe par son expérience ... Le jeune homme semblait demander de partout, elle voyait ses nobles voulant s'approcher de cet etre qui detenait le pouvoir et attirer les convoitises, elle avait peine... Cela ne devait etre pour lui facile tout les jours...

Elle fut malgrès cela touché par sa gentillesse, nombre de rumeur le fesait passé pour un homme préssé et parfois brutal dans ses actions, mais en cet instant elle découvrait un seigneur passioné et attentif ...
Balayant son regard parmis les nobles , elle n'apercut pas sa mère.... Elle se demanda ce que mijoter cette dernière.... Elle qui aimait faire la pluie et le beau temps désertait dernièrement la foule .... Quelques chose ce préparer elle en était sure ...

Elle observait en silence cet homme majesteux qui dégager un charisme, le poids qui peser sur ses épaules , la fesait réfléchir... Lui rapellant que si elle avait était un homme elle aurait du comme lui gérer trop de responabilité.... Heuresement elle était une femme et malgrès que sa mère fut gérante et garante du royaume de son père ... Elle avait laisser le tout a un cousin lointain ...
D'un coup Sybélia compris ... Sa mère devait préparer des mariages d'arrangement ... Elle chassa vite cette idée de son esprit...
* tu as sa majestée devant toi, concentre toi... Tu dois pas commetre d'impair ... *

Elle fit donc un sourire au roi , attendant qu'on lui donne un ordre ou quoi que ce soit ....
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Dim Sep 11 2005, 20:50

Citation :
-Sir je vous remercie de cette attention , même si je dois avouée que je ne suis fervente a cet art ... Mais étant votre dévouée je ne refuserais l'honneur que vous me faites...

Louis comprenait qu'il avait une demoiselle vierge de tous les vices de cours, pures et horrifiée par ce qu'on pourrait comparé a de la barbarie dans une chasse. Cette pensée le fit sourire, non pas qu'il en soit particulierement enchanté, ni toutefois agacé, mais peut-être un peu... amusé de cette pudeur qui s'éffacerait bien vite. Il avait corrompu La Valliere, la plus prude des femmes, Sybelia n'aurait surement pas besoin de lui pour finir par tomber dans les vices de la cour... Oh, bien sûr, elle continuerait a fait grise mine a la chasse, mais elle tuerait bien d'autre animaux sur un terrain doré...

-Vous sortez d'un couvent, il est naturel que ce sport ne vous soit guere naturel... mais vous verrez, je saurais vous y faire prendre gout.

Il souriait a présent a pleine dent, humant l'air chargé de fragrances délicates du parfums des femmes et des pins, un peu plus grossiere de celle du cuir et de la transpiration des chevaux.

-Apres cette chasse vous ne parlerez plus de tuer les bêtes, mais de galoper a travers la foret luxuriante et doré de Fontainebleau, vous ne parlerez plus du sang versé, mais de l'adrénaline envahissant vos veines a la vue du danger...

Louis racontait ces mots comme un curé raconterait une vision divine, dirigeant d'une main son cheval qui ne cessait de s'ébrouer, surement aussi impatients que les nobles de partir enfin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Dim Sep 11 2005, 21:04

Sybélia ne put s'empecher de rire, surement que tous la considérait telle une colombe sans défense... Pourtant elle était loin d'etre aussi naiive qu'elle pouvait faire paraitre...
Mais les paroles sur la chasse la fesait rire, , chacun pouvait avoir sa vision du monde, pour elle le sang ne pouvait etre une poésie ..

-Sire, votre passion ous honneur, mais je préfère largement galoper a travers vent sur ma monture, sans voir le sang coulée, mais ne connaissant la chasse , je ne puis la haiir sans avoir une fois participer... Ainsi désormais vous posséder les cartes pour y créer un nouveau royaume en mon âme pour men faire appécier l'art que vous décrivez....

Sybélia eu un sourire narquois, elle avait eu un ton ni effrontée ni docile, mais un ton dela femme libre qui ose dire ces pensées, cela pouvait lui gouter cher, mais sa phrase tournée pouvait paraitre pour un compliment ....
Puis avec un sourire défiant le roy

-Toutefois si sa majestée est joueuse, je me permet de lui demander que si la chasse ne me semble a la fin si joyeuse de venir avec moi galoper a travers les champs ... Afin de lui montrer qu'il n'y a nul besoin de proie pour y trouver le gout de la course sur une monture ....

Sybélia retenait sa jument qui s'énervait quelque peu comme elle celle ci avait un caractère et la docilité de devoir rester sage n'était nullement envieuse pour elle... Elle etait faite pour galoper libre et cette attente lui devenait insurmontable, Sybélia eu un sourire, la caressant et la complimentant afin de l'apaisser ...
Revenir en haut Aller en bas
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Dim Sep 11 2005, 22:02

La journée était magnifique. Le soleil brillait, mais une brise agréable rafraîchissait toute l'assemblée présente. On entendant les sifflements des oiseaux dans le ciel, et musique que le feuillage offrait, bercé par le vent doux. On savait que dans les bois, grouillaient plusieurs animaux, certains seraient abbatus dans les heures qui suivraient.
La monture d'Héloïse commençait à s'énerver, devant si peu d'activité. La cavalière le sentait, son cheval brûlait d'envie de courrir à travers le bois. La courtisane le calmait avec des caresses et des mots doux, mais l'animal montrait toujours des signes d'ennuie. Il faut dire que cela faisait plusieurs jours qu'il n'avait pas eu l'opportunité d'effectuer des courses décentes.
Héloïse décida de s'approcher du Roy, ne se rendant pas vraiment compte qu'elle interrompait une conversation. Elle avait cessé d'observer le Roy depuis un bon moment, portant son attention aux gens présents, et scrutant l'horizon pour voir arriver ceux qui manquaient à l'appel. Elle dirigea son cheval pour qu'il avance jusqu'à la hauteur du souverain et de Sybélia. Héloïse entendit la fin de l'invitation de cette dernière, et trouva que la jeune fille avait bien confiance en elle, pour inviter le Roy de la sorte, surtout qu'elle était nouvelle à la cour.


" Majesté, je n'étais pas encore venue vous saluer. J'espère que vous vous portez bien en cette magnifique journée. Je dois avouer que cela fait plusieurs jours que nous n'avons pas eut l'occasion de nous rencontrer."

Cette dernière phrase, Héloïse la savait hypocrite. Elle avait elle-même fait en sorte de rester des plus discrètes, et elle savait que Louis, peut-être gêné de toute l'attention que la cour portait à la jeune femme depuis l'incident, n'avait pas non plus fait un effort pour la rencontrer. Héloïse n'avait pas l'intention de rendre cette remarque comme une agression à l'égard de Louis. C'était une simple taquinerie, possédant tout de même un fond de vérité. Elle adressa un sourire plein de sous entendus au Roy, et le radoucit en sourire sincère. Elle porta son attention sur Sybélia et la salua de la tête.

"Lorsque vous aurez répondu à la charmante invitation de cette jolie demoiselle, serez-vous en mesure de me dire quand vous avez prévu le départ de la chasse? Je crois que plus personne ne tient en place..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delphine de Valentinois
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Dim Sep 11 2005, 23:10

Delphine s'avanca a l'oree du bois ou un amas de personnes attendaient le son du cor qui annoncerait le depart de la partie de chasse.

Elle rajusta legerement son haut de corps, tenue tres a l'encontre des coutumes et de la mode de l'epoque. En effet, elle ne portait pas de robe comme toutes les autres femmes presentes, mais avait opte pour une tenue plus voyante et confortable. Dieu merci, c'etait la cousine du Roy, personne n'oserait lui dire quoi que ce soit. [imaginez-vous juste le costume rouge cintre en 2 morceaux, avec des bottes noires hautes, ajustees, tenue un peu a la britannique quoi, manque plus que le chapeau noir.]

Elle dirigea son cheval noir, un peu trop fougueux pour la securite des gens autour, vers le petit groupe qui s'etait forme, plus precisement vers son cousin, Mlle de Neufchatel et une autre femme qu'elle ne connaissait point. Elle tint fermement la bride, gardant sa monture le plus loin possible des chiens de chasses qui aboyaient, excites a l'idee de courir traquer une proie.

Son cheval piaffait d'impatience sous la poigne de la cavaliere.

La duchesse pouvait entendre des bribes de conversations qui commentaient a voix basse sa tenue peu orthodoxe. Elle leva la tete, fiere et arrogante.

"Louis. Heloise." Elle regarda ensuite l'autre femme qu'elle ne connaissait pas.

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Lun Sep 12 2005, 05:05

Citation :
-Sire, votre passion ous honneur, mais je préfère largement galoper a travers vent sur ma monture, sans voir le sang coulée, mais ne connaissant la chasse , je ne puis la haiir sans avoir une fois participer... Ainsi désormais vous posséder les cartes pour y créer un nouveau royaume en mon âme pour men faire appécier l'art que vous décrivez....

Louis sourit, les yeux brillants d'une étoile espiegle.

-Je joue tres bien aux cartes, savez vous ?

Il avait formellement interdit, en effet, de le laisser gagner lorsque son envie le prenait de jouer.... bien sûr, il continuait a gagner souvent, mais réellement, ce n'était pas un mauvais joueur.
Louis n'avait tenu ce discours de l'adrénaline que pour plaire a Sybélia, car en vérité, la victoire sur le sanglier apres une sanglante bataille le réjouissait autant que la course folle a la suite des chiens huants...


Citation :
-Toutefois si sa majestée est joueuse, je me permet de lui demander que si la chasse ne me semble a la fin si joyeuse de venir avec moi galoper a travers les champs ... Afin de lui montrer qu'il n'y a nul besoin de proie pour y trouver le gout de la course sur une monture ....

Le sourire de Sa Majesté ne s'était pas effacé, il trouvait l'invitation osée... mais cette candeur audacieuse qu'affichait Sybélia l'egayait plus qu'autre chose.

Il allait répondre, lorsque sa favorite entra dans la scene. On aurait pu croire qu'il fut agacé de son arrivée alors qu'il courtisait une autre femme, mais non, bien au contraire... sa bonne humeur ne pouvait féblir, pas aujourd'hui. Il s'approcha d'Heloïse et lui baisa la main avec une douceur incomparable que l'on pourrait appeler amour.


-Mlle de Neufchatel... je suis ravi que vous ayez pu vous libérer. Vous manquiez au Roy.

Citation :
"Lorsque vous aurez répondu à la charmante invitation de cette jolie demoiselle, serez-vous en mesure de me dire quand vous avez prévu le départ de la chasse? Je crois que plus personne ne tient en place..."

Louis se sentait accaparé de toute part, mais peu importait, il en avait l'habitude.

-J'allais le faire...

Il se tourna vers Sybélia :

-Sachez que je vous envie, mademoiselle, d'avoir l'occasion de flaner seule et sans aucune raison dans la forêt... voyez vous, a part ma promenade quotidienne, j'ai tres peu de loisir... et seule la chasse me permet de fatiguer mes chevaux...

En réalité, il ne l'enviai pas du tout. Certes, elle, elle avait du temps pour ce genre de chose, mais aujourd'hui le Roy était oiptimiste : s'il n'avait le temps, il avait le pouvoir. Et puis il ne voyait pas vraiment l'utilité de galoper sans but...

A nouveau, il se tourna vers sa maitresse.


-Il manque encore du monde tres chere... Mon frere et sa femme ne sont pas présent. Mais je vous promet que s'il vous importune trop d'attendre, nous partirons sans eux... ils pourront toujours nous rejoindre si la chasse passe par ici.

Et finallement, ce fut Delphine qui arriva a son tour, dans une tenue... pas tres décente. Le Roy s'amusait de tout aujourd'hui, et de voir sa cousine montrer tant d'arrogance sans que personne n'ose le lui dire le fit presque rire.

Citation :
"Louis. Heloise."

Tiens ? Elle apellait Heloïse par son prénom ? Cela irait mieux entre elle ?

-Delphine ! La jeune femme que vous voyez là se nomme Sybile Sicée de Sicée... elle a refusé de me dévoiler tout son lignage par égard pour moi... vous savez, la peur de voir le Roy piquer du nez.

Cette fois il ne pu s'empecher de rire de sa propre boutade. D'ailleurs ce n'était pas une moquerie... un peu gentil, un peu narquois, mais rien de vraiment caustique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delphine de Valentinois
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Lun Sep 12 2005, 14:10

Delphine sourit a la mine amusee du souverain. Lui non plus n'avait pas manque sa tenue...remarquable...

"La tenue ne vous plait-elle pas, ami?" Elle fit un tour complet sur place a son destrier qui piaffait, essayant de se contenir son impatience et son trop plein d'energie. "Je l'ai fait faire expressement pour moi-meme. J'aime particulierement le haut cintree et les bottes qui suivent les courbes du pantalon blanc." C'etait rare que quelqu'un ne commente pas d'abord sur la tenue du Roy plutot que la sienne, mais Delphine jugeait impertinent de commenter la tenue de Louis puisqu'elle le trouvait toujours aussi beau et gracieux que d'ordinaire, sinon plus.

Les autres membres de la cour remarquerent son petit manege, paradant ainsi devant le Roy, qui n'avait pas l'air d'etre offensee de son accoutrement. Delphine croisa leur regard, un sourcil a moitie hausse, defiant quiconque de critiquer negativement de son choix pour la mode. Interieurement, elle etat franchement amusee... aussi ridicule ou joli que soient ses parures, il y avait toujours des membres de la cour qui imitent si le Roy n'est pas defavorable a la tenue. Elle espera tout de meme garder son cote unique de la chose.

Elle remarqua tout de meme le nouveau pourpoint du monarque. "Tiens? On s'est offert une petite gaterie aussi?" ajouta-t-elle avec un clin d'oeil avant que le Roy ne lui presente la femme a ses cotes.

Citation :
-Delphine ! La jeune femme que vous voyez là se nomme Sybile Sicée de Sicée... elle a refusé de me dévoiler tout son lignage par égard pour moi... vous savez, la peur de voir le Roy piquer du nez.
Delphine parut amusee. Eh bien, la journee s'annoncait bonne, le Roy etait de bel humeur! Elle inclina legerement la tete en direction de la nouvelle. Une autre qui tournait autour de son parent. Elle se retint pour ne pas rouler les yeux. Certes, il etait beau et avait bel esprit, mais cela n'etaient pas des facteurs premiers pourquoi la gente feminine rodait incessablement autour de lui, d'ou la froideur et le snobisme que Delphine temoignait souvent a leurs egards.

"Quelqu'un d'autre d'interessant est-il de la partie? De Guiche peut-etre? D'Artagnan?" Elle dut tirer les renes et fermement tenir les flancs de son cheval avec les eperons lorsqu'un chien surexite vint trop bref de son animal et manqua de se faire pietiner.

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Lun Sep 12 2005, 14:35

Sybélia était plus qu'amusé.... Apercevant les deux jeunes femmes elle avait inclinée la tête respectueusement ..

-Votre majestée, il ne tiens qu'a vous de prendre votre destinée en main... Parfois nous ne voyons pas le but , mais si la providence place certaines cartes a nous de les prendre pour en acquérir les voix mystérieuses...

Sa jument se cambra violement pour montrer son impatience, Sybélia eu un sourire en essayant de la maintenir

-Tout doux Cristaligne tout doux, voila !!!

Elle eu un rire, puis après s'etre excusé regarda la jeune femme qui pavanait ...avec un sourire sur la remarque du roi

-Veuillez excuser ma monture, celle ci est impulsive aimant la liberté... Quand a votre tenue madame cela vous scier a merveille même si je n'ai point vu femme porté ce genre de vetement ...

Elle regarda les nobles alentour, elle qui venait d'arrivée, se trouvait désormais en plein milieu de ce qu'elle désirait fuir.... Mais il était hors de questions de nepas prendre sa promenade qui lui manqué... Deplus ainsi elle pourrai savoir a qui elle aller avoir a faire...
D'un geste sensuel sans quelle s'en rende compte elle remit son chapeau en ordre, calmant sa monture...
Sa soeur aurait surement appréciait une telle parade...

Un sourire se lisa sur ses lèvres, on la trouverait surement effrontée, mais son caractère était tel qu'elle n'était pas du genre a ce laisser faire, malgrès sa candeur ....
Revenir en haut Aller en bas
Delphine de Valentinois
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Lun Sep 12 2005, 16:41

Delphine haussa un sourcil, etonnee du cote fronceur de la nouvelle venue. Bien peu avait l'audace de lui adresser la parole a la premiere rencontre a moins de ne s'etre deja assuree une place de choix aupres du Roy... et encore la... La jeune femme lissa son couvre-chef. Elle voulait jouer? Mlle de Valentinois sourit narquoisement.

Elle hela un valet a quelques metres de la. Qu'on lui apporte sa cravache. Le depart etait imminent et elle ne voulait pas oublier cet accessoire complementaire de sa tenue.

La duchesse amena son cheval a la hauteur de Sybelia. Son cheval piaffa fouguesement.

"Sicee, n'est-ce pas?"

Le valet lui tendit la cravache avant de se placer le plus loin possible du cheval noir.

"Je vous attends dans mon salon prive ce soir. Vous ferez connaissance avec nos cercles intimes..." Elle faisait reference ici aux femmes de la cour, les plus hypocrites, les plus proches du Roy. Delphine sourit, prevoyant un certain carnage invisible. Elle donna un coup sec des talons et sa monture fit demi-tour puis quelques pas vers Heloise ou leurs valets et leurs veneurs attendaient patiemment alors que leurs meutes de chiens aboyaient bruyamment, pretes a partir, reniflant deja a plein nez pour trouver la trace d'un animal...

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Saint-Aignan
Dramaturge
avatar

Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Lun Sep 12 2005, 18:19

Saint-Aignan, des l'histoire du chapeau, s'était d'autant plus retiré qu'il ne cherchait pas le contact, il était en pleine réflexion... la reflexion du vide. Ses yeux se perdaient dans le vague, alors qu'il pensait a cet entretien fatidique et certain qui allait arrivé... le Roy serait furieux. Et trop de concentration l'ammenait a ne plus penser a rien... promenant son regard vide de sens parmis l'assemblée amusée de bêtises. Il se surpris même a chercher Madame, peut-être bien la seule personne a qui il pouvait avoir envie de parler. Ils avaient signer la paix, et a présent François se sentait d'autant plus proche d'elle, et surtout compris. Elle était si mystérieuse qu'elle en devenait translucide, mais pour son regard seulement. Henriette avait le don de choisir a qui se dévoiler. Elle aurait su, par des demis mots bien choisis, le conseiller, le soutenir ?

Le Roy courtisait a nouveau : apres la chasse, surement son activitée favorite. Allons bon, c'était désespérant ! Il avait tout, il cueillait les femmes comme des pommes, attendant avec impatience de les voir mûrir. Mais quel était donc son secret ? Les fruits n'auraient-ils besoin que du Soleil pour s'épanouir ?

Ce jour, Saint-Aignan aurait préféré resté couché... quoique ayant passé une nuit blanche, cela aurait été difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Lun Sep 12 2005, 19:33

Sybélia avait regarda la jeune femme avec unelueur dans son regard qui ne lui plaisait pas ... Non seulement celle ci se permettait d'écorcher son nom , mais penser pourvoir lui donner ordre de la voir le soir ... Un cercle intime voila une chose qui ne lui plaisait point ...

Malgrès cela la cour etant la cour elle regarda la jeune femme, l'affront porté elle devait lui signaler avant d'accepter la proposition ...

-Sicée de Sicée Madame.... , Quand a votre invitation je m'y rendrais si mes obligations ne m'y retardent pas ... Je ne voudrais faire languir une dame telle que vous ...

Elle eu un sourire candide, malgrès que dans sa tête les pensées tournoyaient, elle venait surement de faire un affront mais cette femme aussi lui avait porté affront ... Et elle n'aimait les ordres... De plus elle se garder bien de dire que le soir même elle serait entrain de remplir d'autre obligations les fesant attendre assez longtemps si le fallait voir de ne pas venir ...

Elle la regarda partir , décidement elle n'aimait pas la cour ... Sa mère lui disait qu'elle l'aimait ... Mais ceci ressembler a une prison doré ... mais une prison quand même ...
Revenir en haut Aller en bas
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   Lun Sep 12 2005, 23:30

Héloïse vit Delphine arriver, et répondit à son salue poli par un signe de tête et un sourire. Elle ne savait pas comment exactement agir avec la duchesse de Valentinois… récemment, une certaine amitié s’était développée entre les deux dames, mais leur relation avait été si amère depuis plusieurs années! Mais la courtisane, devant cette politesse qui lui semblait sincère, ne pu que répondre de la même façon.
Elle évalua dès le premier regard la tenue de la duchesse. C’était si voyant et hors normes! Héloïse ne pu qu’être étonnée d’entendre si peu de commentaires à son égard, mais elle se souvint de son statut, et compris que tout le monde se taisait. La jeune femme pensa tout de même intérieurement que la tenue allait parfaitement à la cousine du Roy, et qu’elle était très avant gardiste.
Retournant son attention sur le Roy qui lui répondit tout de suite après l’entrée fulgurante de sa cousine.


Citation :
Mlle de Neufchatel... je suis ravi que vous ayez pu vous libérer. Vous manquiez au Roy

« Vous me voyez ravie d’être ici également »

Elle avait prononcé ces paroles assez platement, ne voyant pas quoi dire d’autre. La douceur de Louis à son égard et son indifférence de la semaine la mélangeait complètement. Elle qui n’avait jamais aimé le Roy autant qu’il ne le faisait, avait été comme libérée d’un poids pendant la dernière semaine, mais, la présence d’une âme aussi proche que celle de Louis lui manquait. Il était sans doute la personne qui la connaissait le mieux pour le moment. Elle ne voyait pas en lui un confident, il n’avait pas le temps d’écouter ses maîtresses, mais simplement quelqu’un qui la rassurait. S’ils avaient été frères et sœurs, leur relation aurait été parfaite.

Citation :
Il manque encore du monde tres chere... Mon frere et sa femme ne sont pas présent. Mais je vous promet que s'il vous importune trop d'attendre, nous partirons sans eux... ils pourront toujours nous rejoindre si la chasse passe par ici.

« Ne vous inquiétez pas majesté, nous ne partirons pas sans votre frère, je me ferai simplement plus patiente… »

Elle lui sourit et Delphine accapara la conversation. Héloïse fut amusée de tant de confiance et d’assurance chez la dame. Elle remarqua dans les yeux de Louis une lueur exclamative à la vue de sa cousine, si étrangement vêtue. Puis les présentation revinrent sur la jeune fille « inconnue »…Sicée de Sicée… ce nom évoquait quelque chose à la courtisane. Bien sur! Orianne Sicée de Sicée, était une femme assez connue de la cour. Cette Sybélia serait-elle sa fille?
Delphine ne sembla pas cliquer à ce nom et revint au sujet de la chasse. Elle eut un sourire à peine perceptible lorsque la duchesse mentionna D’Artagnan. Il lui semblait qu’on les voyait souvent ensemble tous les deux. Oh bien sur, toute cette histoire de conspiration devait les obliger à se rencontrer de temps en temps, mais des bruits courraient à la cour. Mais évidemment, des bruits courraient sur tout et n’importe quoi à la cour.
Héloïse était une personne observatrice, et trouva dans les gestes de Sybélia que la jeune fille était très maniérée. Non pas que cela était négatif, mais elle avait certains mouvements légèrement provocateurs. Delphine retourna vers l’arrière du groupe, apparament également impatiente que lav partie de chasse débute. La courtisane laissa le Roy et Sybélia, ne voulant pas imposer sa présence pour rien, et fit un léger salue de la tête et fit comme la cousine du Roy.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La grande chasse du mois.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La grande chasse du mois.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RP] Grande Chasse aux Fûts du Sénéchal Pegas
» [INTRIGUE] La grande chasse (les impériaux) Monologue
» La grande chasse aux cauchemars - Pv Evy [Terminé]
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: