1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le salon privé ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Cassandr
Invité



MessageSujet: Le salon privé ...   Jeu Sep 08 2005, 22:19

Alors que dans la salle les bonnes gens dégustent boissons et mets rafinés... Un couloir formé par deux rideaux de brocart rouge donnent accès a une pièce amménagé par des alcoves...
Chaque petit salon détient sa propre décoration et sa nuance de couleur ... La porte se fesant par un rideaux de brocart ...
C'est lorsqu'il sont tirés que l'on peut savoir que les complots et intrigues sont de mise... Où bien pour les plus tentancieux qui ne peuvent retenir leur désir , demandant grace aux belles qu'ils courtisent , risquant a tout moment d'etre dérangé par le levé de rideaux...
Dévoilant leur secrets les plus macabres aux plus intimes ...

Dans ces chambres de vénus seul la luxure en est maitresse ...

Les tapis , aux tables basses, passant par des canapé voir quelques lit dispersé là et là laissent apercevoir la destinée qu'acueillent ses lieux ....
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Sam Sep 10 2005, 23:47

Alors que la taverne regorgeait de client, un homme masquée au vetement riche, traversa la pièce principal, en direction du salon privé...
La rose noire a sa boutonnière fit dessiner un sourire a Cassandre... Celui ci était un habitué qui par cette rose, annoncer qui ne désirait qu'elle pour son entretient quotidien ...

Envoyant une servante pour lui apporté une collation, le temps quelle se prépara... Une fois dans sa chambre elle observa ses vetements, et opta pour des bas noirs, une robe d'un bleu saphir réhausser de broderie au fil d'or et d'un corset bleu ciel lacet devant a l'échancrement plus que provocateur ... ..

Puis par une porte de ses appartement donnant sur le jardin privé elle entra par la suite dans le couloir du salon privé, la servante l'informa qui se tenait dans le salon des lavandières... Ce nom avait était donné par sa couleur et aux bouquet de lavande qui le garnissait, ainsi qu'un tableau d'un peintre qui mettait en scène des lavandière quelques peu offertes aux baratinages de paysans en soif de decouverte de plaisir ...

Elle avanca dans le petit salon, tirant le rideaux derrière elle

-Messire quel honneur de vous revoir, je ne pensais vous revoir de sitot ... Que puis je pour vous satisfaire...

L'homme eu un sourire carnasier l'attirrant a lui dans ses bras musclés...

-De grace je vous pris cessons ce jeu... Vous torturez mon âme par ce jeu a me faire languir de votre grace que vous m'accordez ...

Il mela ses paroles a des mains charchant a dessiner le corps de la jeune tavernière qui dans un sourire savoura sa victoire sur ce noble qui n'osait ce devoiler ....
Elle le repoussa dans le lit placé en canapé contre le mur ... D'un sourire narquois venant telle une panthère s'allanguir a son tour ... Délassant son corset , délivrant ainsi les fruits si tentateur ...

-Si il n'y a que cela pour vous satisfaire.... ...... Je pense pouvoir y remédier ...

Cassandre savoura les caresses interdite que cet homme lui procura, qui dans sa folie du désir la dévétit aussi vite qu'il le put ...
La jeune femme appréciait au fil du temps les hommes en venait a ne vouloir que son plaisir pour espérait la capturer ... Ainsi elle leur prenait même ce pouvoir qui désirait a la posséder ...

Dans le bruissement des draps , le souffle rauque de l'homme exita ses sens ... de ses mains elle fit monté le plaisir de son client ... Le temps passa dans la sensaulité ... Pour ne retenir qua la fin un rale suivit d'un gémissement l'une des voix était forte et masculine tandis que lautre démontrait la grace et la feminité ...

Une voix son client épuisé , elle se rhabilla , avec un sourire, prenant la bourse sur la table que le client déposait toujours a l'avance ....
L'homme lui prit le poignet ...

-Restez je vous en supllie ... quelle cruauté de me laisser ainsi après un tel moment ...

-Allons mon brave ... Vous avez eu ce que vous désiriez ... d'autre attendent ... Il serait cruel de les privé de ce que je vous offre ... Allons si vous etes encore si gourmand je vais demander a ce que l'on vous envoye une de mes filles ... Ainsi vous serait surement repu ...

Elle tira , s'eclispant derrière le rideaux, donnant l'odre que deux de ses filles aille combler le malheureux qui esperait plus que cela ....
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mar Sep 13 2005, 17:03

Un homme entra masqué comme à son habitude dans la taverne, ne voulant attisé les regards envers sa personne et que quelqu'un le reconnaisse. Ou encore que certains passantsl'aient vu franchir le pas de cette porte.

Une question doit vous tourmenter l'esprit, et il serait malhonnête de ne pas assouvir votre curiausité. De quel homme s'agissait-il ? D'un homme semblable à tout autre, du moins à la plupart de ceux fréquentant ce genre d'endroit, mais en plus perfide, plus sournois. Il s'agissait bien évidemment du marquis de Condor, voulant assouvir ses plus bas instints.

Arrivé la veille pour une sombre affaire, le marquis décida de se prendre du bon temps. Habitué de ces endroit il y était à son aise.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mar Sep 13 2005, 17:12

Cassandre arriva quelques minutes après qu'une de ses filles lui est prévenue d'un client luxuement vétue dans l'un des salon ....
Elle avait revetit en cette journée une robe verte foncée aux ruban vert tendre ou des emeraude étaient broder dessus ainsi que des diamant ...

-Monsieur bien le bonjour, que puis je pour vous ?

Elle rebomba le torse aguisant encore plus les sens et aggravant le décoletté déjà provoquant en ces lieux ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mar Sep 13 2005, 18:20

Philippe s'était installé confortablement dans l'un des fauteuils présents dans la pièce, attendant patiemment la favorite pour qu'elle lui offre ses charmes.

Il fut subjugué par la beauté de la courtisane, séduisante, sulfureuse à souhait. Lorsqu'elle se pencha laissant dévoiler d'autant plus ses nombreux atouts, un frisson lui parcourut le corps et l'envie irrepréssible de la posséder.

Il mit quelques instants avant de répondre à la jeune femme ses sens étant en éveil, et ses pensées loin des paroles de la courtisane mais plus portée sur son corps avantageux.

Il balbutia.


"Que pensez vous que je sois venu faire en ces lieux ?"
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mar Sep 13 2005, 22:44

Cassandre eu un sourire carnassier, un homme de sa trempe cela fesait trop longtemps ... Elle vint se mettre a genoux ... afin de provoquer cet homme ...

-Cela depend, certains y viennent faire affaire, quand a d'autres ils préfèrent la compagnie de mes filles afin de satisfaire leur désirs non accomplis de leur promise ou femmes souvent trop prudes ...

Elle glissa sa main gantelée sur la cuisse de l'homme afin d'arriver a remonter sur le torse, relevant doucement chaque tissus comme une invitation a la perversion ...

-Quel sera votre désir monseigneur ?? Qu'importe ce que vous désirez je serais votre en ces lieux je vous offre mon art ... QSi vous pensez pouvoir y résister ...

Une voix suave mais provocatrice comme ces hommes la pouvait aimer ... s'étirant pour marquer encoreplus la courbe de ses reins....
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 11:21

Le marquis, cet homme débauché n’était pas de ceux, nous ne vous le dissimulerons pas, pouvant résister bien longtemps à la tentation d’une femme aussi ravissante, voluptueuse et on ne peut plus attirante.

Il fremit lorsque celle-ci le toucha, le rendant encore plus enclin à succomber au désir de bénéficier de son art.


"Sachez que je n'ai nullement l'intention de vous résister."

Il commença à enlever délicatement la robe de la courtisane, voulant faire perdurer le plaisir et ne pas agir trop précipitemment. Ce qui lui permis de laisser apparaître les douces épaules de la jeune tentatrice, il déposa plusieurs baisers sur celles-ci, sa bouche se dirigea sur la nuque de la femme, tandis que ses mains se posait avec passion sur les formes généreuses de Cassandre. Il voua un doux culte à ce corps si parfait, et toute les sensations qu'elle pouvait lui procurait, aimant sentir son odeur si enclin à attiser ses envies.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 12:32

Cassandre eu un sourire, laissant faire cet homme habile comme peut savait s'y prendre, elle profita de cet instant pour faire glisser manteau etchemise de ce Marquis ....
Frolant de ses mains comme des ailes de papillons voletant sur tout le corps...

Dans un mumure quelques paroles envoutante et suaves atteignirent l'oreille du prétendant aux plaisirs, embaumant la pièce du parfum flauri et lourd qu'elle portait ...

Avec un sourire provocateur , elle le défia, de tels hommes ne pouvait avoir du désir si prononcer qu'au refus d'une convoitise refusé ...

-Qu'elle est celle qui peut se refusé a vous ... Si celle ci ne peut consentir a vous satisfaire voila une grave erreur de se privé... Mais cela ne fera que attiser mon plaisir a vous engager sur les sentiers de la perdition ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 14:46

Le corps affamé, en quête d'attiser sa faim de désir et de possession, le marquis se délecter de la présence féminine et sensuelle, appréciant ses moindres gestes si précis et de temps à autres si provoquants.

Il préféra ne rien dire, à quoi bon, préférant savourer cet instant semblant l'éloigner de toute autre vie, ne pensant qu'à elle, écoutant ses paroles suaves et si délicieusement irrésistible. Elle n'était pas comme toutes ces autres courtisanes, elle faisait partie de ces exceptions qui faisaient frémir les coeurs et tourmentaient les esprits des hommes.

Il fut d'autant plus ravit et comblé lorsque celle-ci voulut se faire désirer, ne lui offrant pas immédiatement le fruit tant convoité. Il aimait le jeu et s'aventurer sur des chemins des plus délicats, tant mieux si ce ne serait facile, s'en sera d'autant plus passionant. Ses mains continuaient leur aventure sur le corps de la courtisane, le découvrant peu à peu, elles reflétaient son chaud appetit.

Le marquis répondit alors au sourire provocateur et aux paroles de la jeune femme par un air de défi.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 14:57

Celle ci aima le jeu, courtisane offerte depuis sa plus tendre enfance, elle savait désormais pieger n'importe quel homme ...
Cassandre dans une réponse au regard provocateur, déccida de s'amuser encore plus... Enlevant la ceinture de Phillippe puis descendant son pantalon , elle se retira avec un rire voluptueux... Tirant sur la ficelle de son corset.. elle fit glisser sa robe, laissant apparaitre la lingerie luxueuse et encore plus provocatrice...

Elle s'approcha de la table basse prenant soin de choisir une grappe de raisin.. Prenant un grain entre ses lèvres elle vint se posé en amazone telle une cavalière prete a dresser l'étalon fougeux ... Approchant ses lèvres de celle de son partenaire de jeu pour lui offrir un des fruits qui désormais deviendrais l'élément de perversion ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 15:12

Il laissa Cassandre agir, de nombreux frissons lui parcourant le corps lorsque cette dernière le dévêtit. Lorsqu'elle enleva sa robe, le marquis ne put laisser échapper un soupire de ravissement et de contentement. Elle était si belle, si généreuse. Elle partit en direction de la table basse, et le jeune homme en profita pour l'observer sous toute ses formes, ses yeux dessinant la silhouette convoitée.

Contrairement à son habitude il aimait dans ces situation que la femme prenne des initiatives, et cherche à le conquérir.

Il approcha avec douceur ses lèvres de celles voluptueuses à souhait lui offrant ce grain de raisin, sa venue hésitante permettait de faire perdurer cet instant et le rendre d'autant plus d'autant plus sensuel.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 15:21

Cassandre apprécia cet homme de l'estime , elle doutait, elle n'estimait personne a part peut etre ses filles qui lui fesait sa fortune ...

Elle laissa ses mains glisser sur le corps puis comme une chatte le griffa légèrement, ses ongles laissant avecla douceur une suprise de frisson ...
Ses mains se fesant plus convaincante et plus assidue sur sa tâche .. S'aventura sur des sentiers interdit.

Se cambrant d'autant plus pour accentuer sa chute de reins, sa croupe que sa poitrine, elle savait l'effet délicieux que fesait cette position sur les hommes qui devenaient encore plus avide de plaisir ...

Cet homme ne pouvait etre que des plus perfides et cela l'enchanta... Seul les hommes de pouvoir et de perversion lui fesait encore plus apprécier son travail... Et lui fesait parfois même esperer reprendre sa revanche sur cet odieux noble qui avait engrosser sa mère en badinage et geste de courtoisie ...
Désormais en ses veines coulaient seulement la perversion , le pouvoir de sa séduction était le moyen d'y accéder ...

Le corset de lingerie et ses bas, donnaient seulement la dernière barrière avant d'etre posséder par cet homme qui la rendrait dans la torpeur des tourbillon du plaisir .. Et cette attente ne fesait que durer et accentuer les sens et les plaisir interdit ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 15:45

Il émit un râle de satisfaction grâce aux prouesses de la jeune femme.
Le temps en suspends il ne lui restait plus que la lingerie de la jeune femme pour qu'il puisse accéder au fruit tant attendu. Il hésita tout de même, préférant ne pas tout précipité et gâcher cet instant si propice à la passion, à la perversion.

Mais comme tout homme, ce laps de temps où les agissements de chacun paraissaient incertains ne pouvait durer éternellement et Philippe partit à l'aventure de découvrir les trésors cachés que renfermait cette dernière barrière et de pouvoir enfin y goûter. Les gestes du marquis étaient précis et délicats, d'une infinie douceur.

Des perles de sueur perlaient le corps de Philippe, cherchant à assouvir son désir...
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 16:11

Cassandre eu un soupir de satisfaction et un sourire évocateur, cet homme allait tomber entre ses filets,mais elle désira voir jusqu'ou sa patience pourrait aller ...

Dans des gestes provocateur, elle échappait tantot aux caresses, tantot ralentissait les siennes, puis accélérer légèrement le jeu... Se retrouvant enfin en tenue d'eve , elle eu un regard percant et un sourire des plus diabolique ..

Cet homme savait en connaisseur que si la parole pouvait etre agréable, le silence laissant juste les mumures et gémissement emplirent ses lieux était des plus pervertissant ...

Elle pris plusieur grain de raison en sa main , repoussant légèrement son complice de la tentation de facon a l'allonger et déposa chaque grain en des points stratégique ... Se relevant pour mieux redescendre chercher les fruits qui ammènerait sa proie a devenir plus perverses et désireux d'elle ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 17:23

Il brûlait de désirs pour la jeune femme et il ne pouvait plus attendre. Son corps réclamait le fait que ses attentes, ses aspirations soient assouvies et que son attente soit enfin récompensé par le fruit de ce péché interdit.

Il avait besoin qu'il prenne enfin et pour la première fois après ces jeux coquins possession d'elle. Il voulait qu'elle le sente en elle, et attiser ce brasier ardent.

Son corps était en sueur par la chaleur que pouvait dégager le jeune femme. Il était en feu, devenu plus indomptable et moins docile qu'au début. Des flammes de désirs, d'envies vacillaient dans ses yeux de prédateur, enclin à attraper sa proie et à la dévorer.

Ses mains continuaient de parcourir le corps sensuel de Cassandre étant légèrement moins douces mais plus fermes et plus viriles. Ses baisers accompagnant la danse folle de celles-ci plus sauvagement.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 17:32

Cassandre senti que son client si noble perdait la maitrise sur lui même, elle avait vaincue une fois de plus ... Elle décida de lui offrir ce qui désirait depuis tant de temps que le jeu avait commencer ...

Les caresses plus viriles et fermes, fesaient tréssaillir son corps sculptée pour les louanges du plaisir ... Elle se mit a gémir un peu plus attisant les flammes dela provocations, plogeant ses mains dans la chevelure du Marquis, descendant planter légèrement ses griffes de félines en chasse...

Se laissant désormais posséder , soumise au maitre du jeu, ou elle prenait son ascension ...

Sa danse se fit plus accélèrer, plus sensuelle et passionée.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 17:52

Désarmé face à la courtisane, le corps du marquis tressaillit, il trouvait cela bon. Il fut posséder par tant de sensations différents, toutes aussi délicieuses les unes que les autres.

Dans un mouvement de va et vient expert, le jeune homme frémissait d'excitation. Il se sentait tellement bien à cet instant présent.

Il poussa quelques soupires de bien être mêler à des râles de complaisance. Se sentant un autre homme en ce moment fatidique, ailleurs, emporté dans un courant de plaisir et de passion, le jeune homme escalada cette échelle le faisant aboutir au septième ciel, à une jouissance des plus torides.

Laissant échapper un dernier cri, le jeune homme libéra la courtisane de son emprise, restant dans l'euphorie du moment de plaisir vécu.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 18:00

Cassandre eu un dernier soupirs avant de retombé délicatement sur le torse de son amant d'un instant ... déposant des caresses et baiser le temps qu'il reprenne ses forces ...

Un sourire provocateur et perfide avec une lueur dans ses yeux orna son visage, cet homme étant un nouveau client, elle ne se rhabilla pas desuite afin de savoir si celui ci serait plus gourmand que la plupart de ses clients où s'il mettrait fin a cet entretient qui pour une des rares fois lui fesait que plus appréciait son travail....

-Monseigneur désire peut etre un peu de vin pour le remettre de ses émotions ...? Ou bien tout autre chose ..

Sa voix suave et lente accentuait l'étourdissement qu'elle pouvait provoquer chez les hommes après de tel actes ... Mais celui ci elle devait le soigner plus que tout autre, quelques chose lui indiquait qu'il serait plus tard l'un des protagonistes d'un évènement pout elle ou pour d'autres ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 18:17

Le marquis resta étourdit de longues secondes par la danse folle qu'ils venaient de faire. Peu de femmes réussissaient à le rendre dans cet état, cette jeune courtisane avait un plus que d'autres n'avaient pas, elle avait réussit à l'emmener en terrain inconnu, tellement les sensations reçues avait été fortes.

Il la regarda agir, délectant les quelques baisers qu'elle lui offrait, il eut du mal à reprendre son souffle, son corps toujours tremblant.

Mais Cassandra n'avait pas assouvit sa soif de désir, il en avait encore envie, surtout que celle-ci en lui proposant une coupe de vin, l'invitait en quelques sortes à lui faire vivre d'autres parties de plaisirs et de débauches.

Et la curiausité le poussa à rester voulant découvrir d'autres trésors, d'autres talents cachés de la si sensuelle courtisane. Il ne lui répondit pas tout de suite, son souffle n'ayant toujours pas reprit son allure normal, on pouvait entendre distinctement sa respiration et dans un souffle il lança.


"Pour l'instant une coupe de vin ne serrait pas de refus..."

Il avait bien accentué les mots "pour l'instant" qui suggérait qu'il convoitait d'autres instants intimes avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 18:30

Cassandre eu un sourire, ainsi cet hmme avait l'intentionde rester, cela promettait bien des choses ... Non seulementl'argent qu'il allait debourser... mais aussi les plaisirs qu'elle pouvait s'offrir ...

Elle prit la cruche de vin, puis se relevant délicatement placa sa main qui détenait la coupe juste un peu en dessous de sa poitrine, deversant la liqueur capiteuse dans la coupe qu'elle tendit au courtisant...

-Voici mon preux guerrier.. mais faites attention a ne pas vous étoudir, sinon je ne pourrais vous offrir d'autre offrandes de la perdition...

Elle deposa la cruche prenant soin de faire glisser sesmains en en massage lent et sensuel qui promettait d'autres supplices ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 19:06

Nous ne vous dissimulerons pas le fait que le marquis fut souvent dans ces lieux où la perversion et reine, ni qu'il y allait assez fréquemment, en terme simple : un habitué. Cet homme dissimulant pourtant toujours ses intentions, ne les dissimuler pas face à une femme qui lui plaisait. C'est peut-être triste à dire et vous nous trouverez sûrement sournoise mais c'est le seul endroit où il n'est pas hypocrite, certe libertin mais il ne mentait pas avec les projets qu'il cherchait à mettre à terme en cet endroit.

Tout chez cette femme était sujet à convoitise et ranimer le désir. Nous ne fûmes donc pas surpris par l'envie du marquis à rester quelques instants de plus en sa compagnie. Il n'avait pas de soucis à se faire, il avait l'argent et la jeune femme devait sentir qu'elle pouvait tirer un bon profit.

Il observait ses moindres gestes, fatales pour tout homme enclin au désir. Il reprit lentement ses esprits tenant la coupe de vin qui lui avait été tendue par cette femme si généreuse.


"Un preux guérier ne peux résister à une amazone telle que vous, mais il sait garder ses sens en éveil, et je ferai en sorte de ne pas avoir un quelconque étourdissement, sauf si c'est pour une nouvelle fois m'abandonner en vos bras."

Il parla d'une voix assurée, ses yeux ne pouvant se détacher de ce corps si parfait, il but une gorgée du vin tout en l'observant.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 19:18

Cassandre eu un sourire, les paroles résonnaient comme des promesses de perversion ou en ces lieux elle regnait ...

-Si je suis une amazone, alors j'espère remonter un tel étalon qui je dois l'avouer est rare de rencontrer malgrès la selection sur nos clients ... Peu savent maitriser l'art de la perversion... Y ne peut y avoir que deux solutions .. soit vous etes repousser par une frivole viger qu'il se conte les recit de prince charmant , laissant cette énergie que vous donner sur une faim ... Soit la perversion vous a fait fils coulant dans vos veinesles vices les plus agreables a mes yeux ... Si cela est la deuxième solution... je vous laisse deviner ce qu'il pourrait vous ariver ...

Puis toujours en laissant glisser son corps et ses caresses sur celui de son parterre pour le remettre en eveil elle osa le provoquer ..

-MAIS si une pauvre puribonde ne doit etre pervertie, je suis sure que je pourrais vous aidez a en faire la pire des courtisanes que je puisse posseder ici ... a part ma personne bien sur ..

Elle le regarda , serelevant délicatement en amazone, pour prendre une etoffe transparente pour jouer avec celle ci enla fesant glisser sur son corps ... atissant les promesses de la suite ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 20:02

Le marquis ferma les yeux profitant des caresses habliles de la jeune femme, il semblait réfléchir... réfléchir à la proposition de Cassandre qui était des plus alléchantes.

S'il devait se marrier, il lui serait des plus profitables d'avoir une femme des plus pervertit, sachant attiser son désir. Il avait du mal à refaire l'amour plusieurs fois à la même personne sauf si cette dernière était dans ce domaine des plus expertes, tout comme Cassandre dont il sentait qu'il ne pourrait jamais se lasser de ses caresses, de sa présence.

Après quelques instants, retournant avec douceur la jeune femme, se trouvant ainsi au-dessus d'elle, il parsema son corps de baisers doux et langoureux, entre ces baisers il lançait quelques bribes.


"Il y a un peu de cela oui.... disons que je dois bientôt me marier... avec une jeune femme des plus ravissantes... elle ne le sait pas encore... mariage arrangé... et a pour réputation d'être assez prude... mais si.. si vous pouviez faire d'elle une femme... une femme attisant mon désir sans relâche... et m'aider à la séduire... sachez que vous en serez grandement récompensé."

Il posa alors son regard dans les yeux si profond et si intense de la jeune femme. Lui caressant avec douceur mais sensualité ses cheveux, attendant une réponse, sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 20:18

Cassandre se laissa renverser pour devenir un petit instant soumise ... Elle eu un rire sadique mais doux de ses lèvres .. Elle releva la tête pour regarder le marquis son regard en disait long ... Elle tenait une chance inespéré un jour de se venger de cette cour qui l'avait fait perdre son père ...

-Ainsi une jeune vierge va etre mis en sacrifice !!! Quelle délicieuse pensée, je ne doute pas que elle deviendra très vite en vos mains expertes pire qu'une courtisane ... Même si je l'avoue que ce marché des plus démoniaque m'enchante ...

Puis glissant une main vers le trésor qui la dominait afin de savoir si la bataille aller reprendre avec un sourire narquois sur ses caresses du diable ...

-Qu'aurais je a y gagner ... Donner moi un apercue de ma récompense afin d'attiser la flamme que vous allumez ou du moins ... Laissez moi vous envoutez encore plus ... Afin que je soit sure que même cette petite vierge ne pourra remplacer vos désir qu'en ma compagnie ...

Elle se releva le repoussant en arrière, descendant ses lèvres sur le corps pour offrir le plus délicieux présent ... Celle de ses lèvres expertes laissant sa croupe a la vue de cet homme dont le regard pouvait tomber de vertiges sur sa cambrure , tandis que sa poitrine effleurer la peau encore suante de leur ébats
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 20:45

Le marquis esquissa un sourire quelque peu provocant.

"Votre prix sera le mien."

Puis il reprit la quête de ce corps si envoûtant s'offrant à lui et toujours sur un air de défi il suggéra.

"Mais pour scéller notre accord montrez moi que vos dires sont exacts et que vous êtes irremplaçable, que je ne pourrai me passer de vos services, et que mes pensées même en la plus douce des compagnies me feront venir à vous."

Il caressa le corps de sa complice qui glissait le long de sa peau, où des gouttes de sueur s'ajoutait à celles de leurs ébats passés. Nul besoin d'agir il la laissa faire la laissant libre de tout mouvement et de toute suggestion.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Aujourd'hui à 22:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Le salon privé ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le salon du chocolat à Paris
» 11e Salon du Jeu de Rôles, du Rêve et de l'Imaginaire organi
» 2ieme salon normand de la figurine
» Premier salon d'innovations pour valoriser les travaux de fin d'études.
» Nouvelle structure de la Partie Privée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: