1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le salon privé ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 20:58

Cassandre eu un sourire, ne répondant pas a cette parole, ne devait on pas parlé la bouche pleine ... Entre ses lèvres elle désira faire monter encore plus le plaisir laissant une de ses maisn remonter sur le corps ...

Quand elle jugea que le Marquis avait assez repris de force pour reprendre le chemin de la perversion et que nul doute pouvait ce faire sur son désir ardent ... Elle se releva esquissant un sourire baissant les yeux sur l'objet précieux et les relevant pour un regard de défi ..
Un regard voulant dire * ceci n'en est il pas preuve de votre désir ... *

Puis elle décida de compliqué le jeu, elle se relevant debout, elle lui prit la main pour l'attirer a elle ... Ainsi debout elle recula jusqu'a etre bloqué contre un mur ...
Prenant l'étoffe de tissus transparente elle eu un sourire provocateur le fesant glisser sur son corps, laissant sous entendre encore divers jeu ...
D'une de ses mains libres elle prit une autre etoffe celle fois ci opaque
Avancant dans des gestes langoureux et félins, elle posa le tissu devant les yeux ..

-Laissez attiser tout vos sens ..

Elle lui mordilla le lobe de l'oreille tout en nouant le tissus derrire , lui masquant ainsi la vue .. Puis elle prit les mains de cet etre perfide pour les posé sur ses épaules lui laissant découvrir son corps que par le sens du toucher ..
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 21:24

L'homme s'enivrait de ce plaisir si convoité que lui fournissait Cassandre, un moment perdu dans l'ivresse qu'elle lui procurait.

Au regard de la jeune femme, la marquis hocha la tête d'un signe d'approbation, mais ses yeux voulaient en voir plus, son corps connaître en ce jour d'autres sensations.

Il se laissa guider, aveuglé par sa beauté il ne pouvait agir autrement. L'invitant à la toucher rien qu'avec ses mains, il s'exécuta, les laissant silloner à nouveau les courbes de ce corps bienveillant. Les yeux bandés, son esprit s'aventura à s'imaginer ses formes voluptueuses, ses sens attisés par le contact de ses paumes sur sa peau douce et soyeuse. Ses mains parcouraient les épaules de la jeune femme, elles lui caressèrent la nuque puis descendirent légèrement et s'attardèrent longuement. Pour finalement continuer à se baisser carressant les jambes de la demoiselle puis remontant lentement, plus il gravissait quelques centimètres et plus son corps se mettait à trembler pour enfin se donner le droit d'approcher cet endroit si convoité.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 14 2005, 21:43

Cassandre eu un sourire, avec cet homme l'inoation, la pervertion était de mise, s'aventurait en des chemins interdit .. Elle lui réserva une suprise se retournant , elle lui fesait désormais dos .. le laissant ainsi décider des manoeuvres, et une invitation a d'autre plaisir ...

Elle pris d'une main l'une appartenant a cet homme aux sens aiguissés, puis la laissant glisser sur son corps lisse , elle l'arreta entre ses cuisses , se poussant un peu plus contre son corps ...

La tête penchée en arrière un rire comme un mumure suivit d'une invitation avecune voix chaude et sensuelle

-Vous désiriez connaitre les chemins interdits? Alors emprunter mon corps pour damned votre âme ... Que la perdition soit notre alliance ... Que mon corps soit votre outil entre vos mains ...

Elle sentait cet homme s'enivrait de cette pervertion que peu pouvait posséder... Une alliance que seule le diable pouvait permettre ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 10:20

Il sentit que la jeune femme s'était retournée, s'offrant alors à lui, et pour la première fois dans cette dans sensuelle et passionnée, le laissant libre de la marche à suivre.

Faisant glisser la main du marquis le long de son corps velouté, la courtisane se rendit encore plus désirable à ses yeux d'homme fougueux. Il voulut lui faire plaisir, la caressant avec tendresse à l'endroit où elle avait laissé sa main libre de tout agissements.

Les yeux toujours bandé, son corps tenaillé par un désir puissant s'approchait de la femme, l'embrassant avec ardeur sur ses épaules et sur sa nuque mielleuses.

Ses caresses se faisant petit à petit plus viriles, augmentant la cadence de leurs enchaînements de gestes si adroits enflammant sans cesse leurs appétits.

Fiévreux, son corps conquérant viril ne forma plus qu'un avec Cassandre. son souffle, sa respiration se firent plus haletants...
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 11:00

Casandre se fit soumise, receptacle du plaisir de cet homme aussi perfide qu'elle. Elle devenait l'outil qu'il formait de ses mains leur cruel projet ..
Ses gémissements, son corps s'entrainant dans une danse langoureuse et enflammée...

Une de ses mains passant au dessus d'elle pour venir caresser la chevelure, sentant le souffle viril qui la posséder...

Le plaisir des caresses et de cette possession qui était l'objet de son art, l'envahissait.. Elle comptait bien lui montrait d'autres chemins, avant de sceller leur alliance, afin d'etre sure qu'aucune femme puisse prendre la place qu'elle avait déjà en tête ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 12:48

A l'entente des gemissements de Cassandre, le désir du jeune homme se fit plus intense, cherchant à traverser avec elle d'autres sentiers inconnus, se sentant libre de partir avec sa maitresse de l'instant pour d'autres aventures des plus sensuelles.

Il devait avouer qu'il ne s'était jamais sentit aussi bien avec une femme, il n'avait jamais sentit autant de pliasir et de désir que dans ces moments intimes avec elle, qu'il serait presque jaloux du fait que d'autres hommes puissent la posséder à leur tour.

Il était conqui par de multiples sensations, son corps devenait brûlant par l'effet que lui faisait la courtisane lorsqu'il lui donna du plaisir. Il dégagea alors lentement sa main, puis s'hasarda à lui faire à nouveau parcourir les formes généreuses de la jeune femme, puis prenant la main qui lui caressait les cheveux pour y déposer quelques baisers des plus passionnés.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 13:05

Cassandre savourait l'intensité de cette union, aucun homme même parmis les plus perverses et perfides n'avait réussit a la combler autant ..
Comme si c'est homme était son double masculin, un sourire sadique se désigna sur ses lèvres...
Si seulement son père avait pas abandonner sa mère... On ne lui avait dit que peu de chose de cet homme a part un homme riche et semblant connaitre les plus belles femmes de la cour ... Etait il un noble .. Lequel ...

Mais l'heure n'etait pas au questions,mais a la passion perverse qui animé son corps et son amant qui redoubler de plaisir en ces lieux tentateur ...

Quand elle sentie que ce dernier ne succomberait plus longtemps au jeux , sentant ses baisers, et son avidité a la posséder ... Elle donna un léger coup de rein pour accentuer cette possession au moment ultime, après quelques gestes sensuel échapatoire pour mieux lui revenir ...

Elle savait désormais les conditions qu'elle demanderait afin de sceller définitivement leur pacte ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 13:37

Le marquis se sentait emporté dans un autre monde, un monde de débauche et de plaisirs intenses, dans un tourbillon de bien être et de volupté ainsi que de perverssion.

Il avait l’impression de ne pouvoir se rassasier de la force, des différents moments tantôt de douceur tantôt bien plus virils que lui procurait Cassandre.

En ce moment où le plaisir était à son comble, Philippe voulait scéller leur accord diabolique dans un élan commun, se sentant arracher de son esprit pour n'être plus que ce corps emplit de sensations fortes des plus savoureuses et violente à la fois.

Il avait l'impression que Cassandre était complémentaire avec ses attentes, ses envies, avec son être fourbe et dépravé.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 13:49

Cassandre eu le souffle coupée, ses jambes ne la portaient plus pourtant elle trouva la force de ce retourner... Relevant le fouloir un sourire au lèvres, les sens aiguisés aider a la perversion ..
Elle repoussa doucement son amant dans le canapé de velour, se lovant contre lui , son corps encore emplit de l'honneur de ses assauts , et de plaisir ..

Redonnant la coupe de vin encore pleine, elle eu un sourire , les mots devaient attendre encore un peu, le temps que celui ci , reprenne ses forces... Les conditions allaient etre posées et elle devait etre patiente ..

Elle eu juste un rire coquin laissant glisser sa main en des caresses douces afin d'appaisser la fatigue de ces ebats .. ..
Placant sa jambes fuselée sur le bas ventre du Marquis son compagnon de jeu .. Comme un sous entendus de possession pour de longues promesses a venir ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 14:09

Le marquis se retrouva à nouveau légèrement étourdit par leurs ébats, elle lui enleva lentement le foulard lui faisant ainsi voir la belle, douce et sulureuse jeune femme, complice de ces moments privilégiés.

Sur le canapé de velour, il reprit calmement son souffle, pendant que la jeune femme le caressait avec tendresse, encore tenaillé par diverses sensations de plaisir obtenues alors.

Philippe frôlait de ses doigts la jambe de Cassandra avec l'une de ses mains, l'autre tenant la coupe de vin, il en but une gorgée puis après un long silence leur permettant de reprendre quelques peu leurs esprits, il prit la parole toujours dans cette ambiance lourde et chaude.


"Bien, je crois vous avoir parlé d'un accord... et m'ayant montré à quel point vous êtes inégalables, j'ose vous demander vos conditions."Il avait cette voix qu'il prenait lorsqu'il traîté une affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 14:23

Cassandre eu un sourire, des gestes tendre, peu le fesait, certes beaucoup voulait plaire...
Mais cette tendresse qui pouvait lié deux amants qui s'eprenne l'un pour l'autre jamais ...

Pourtant une passion naissait ... une complicité se tramait dans les esprits tortueux de chacun de ses perfides protagonistes ...

Elle se releva pour placer une de ses mains sur son torse, ainsi que sa poitrine, ne s'abaissant pas assez pour lui offrir le spectacle ...
D'une voix chaude et complice

-Certes nos rang ne peuvent s'unir ... Je suis une batarde, et vous un riche héritier ....

Elle laissa sa phrase pour prendre une coupe de vin, puis après uen gorgée lui fit un sourire ...

- Faites de moi votre maitresse, pas une simple courtisane que vous verrez de temps en temps .. Mais votre favorite . Devenez le roi de cette cour de pervertion .. A nous deux , je sais que nous pouvons obenir ce que nous désirons ...

Puis elle descendit une main entre ses cuisses pour lui rappeler ses brulantes caresses

- Ici les affaires se trament parmis les désirs de ces hommes , voir quelques nobles dames qui viennent se laisser pervertir en ces lieux ... Si nous feson cette union de débauche et de pervertion je suis sure que vous trouverez quelques gens a vos gouts pour vos funeste projets ..

Elle se releva pour se placer en amazone glissant son buste sur le corps encore meutri des plaisirs de leur noce ...
Son regard gris, étincelant, les lèvres encore plus gourmande, sur son sourire de femme desplus viles elle le scruta ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 14:48

Il laissa échapper un sourire de satisfaction, il se sentait si bien avec cette délicieuse et si vile jeune femme, qu pouvait-il rêver de mieux que de l’avoir pour favorite... Certes, il avait eu de nombreuses maîtressesmais aucune ne lui avait fait cet effet là, et il savait qu’il ne pourrait au grand jamais se rassasier de sa présence, si douce, il voulait qu’elle devienne sa complice dans sa vie.

Il caressa tendrement l’une des joues de la jeune femme, lui adressant un regard complice et sincère.


“Comment pouvez vous n’être qu’une simple courtisane à mes yeux, alors que vous avez fait palpiter mon coeur pendant ces moments doux et intimes... inoubliables.”

Il embrassa la jeune femme sur le front, posant la coupe de vin sur l’une des tables basses, laissant ainsi ses mains libres à tout agissement, celles-ci parcourèrent alors mais cette fois ci en douceur les courbes de la jeune femme, non comme une courtisane, mais comme une amante à qui on veut faire partager des instants de tendresse. Il sentait cette complicité qui était née entre les deux jeunes gens, il ne s’atendait pas à vivre cela.

“Oui en effet nous pourrons obtenir ce que nous désirons... ensemble. Devenez ma maitresse, faites de moi l’homme le plus heureux pour tous les moments futurs que nous allons vivre tous les deux.”

Le regard du jeune homme devint brillant, il la serra entre ses bras, puis l’embrassa avec une douceur infinie.

“Au fait... je ne me suis toujours pas présenté. Je suis le marquis Philippe de Condor, mais je vous prit de m’appeler que par mon prénom.”


Dernière édition par le Jeu Sep 15 2005, 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 15:09

La jeune femme eu un sourire, l'attente de toute une vie pour un tel moment.... Elle n'était pas amoureuse, comment l'etre...
Mais une complicité,une sorte de complicité, le premier homme qui avait sur faire naitre cette graine en elle ...

A ces paroles, et ses caresses, elle se fit soumise, pour mieux se rendre maitresse du jeu par la suite ... Avec un regard pétillant

-Alors soit phillippe, si beaucoup me surnomme fleur du péché, ou par mon prénom Cassandre mon nom quand a lui est resté sous les hospice qui ont dirigé ma vie ... Luxuence... N'est pas amusant de voir comme un nom peut donner réalité a un destin ...

Puis sentant que ce marquis, son marquis , aimer a etre supérieur , elle lui fit un sourire , Il n'avait pas eu qu'une simple courtisane .. Mais la fille batarde d'un noble ... Lui dire cela l'arrangerait peut etre ..

-Savez vous que celui qui troussa ma mère pour satisfaire son plaisir fesait parti de la cour ... Oui une batarde naissant de la perversion de cet homme sans sentiment ...

Puis elle désposa des baisers tendre sur sa peau ,tout en laissant ses mains flaner ce corps viril et passioné ...
Elle se rapella de cette jeune noble perdue .. Elle ne semblait apparement quoi faire de sa vie, elle eu des yeux sadique a ce moment là ...

-Aimez vous les jeunes demoiselles en détresse ? Celle qui doivent etre moulée entre des mains telles que les votres pour accomplir leur destins ?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 15:30

Alors ainsi, Cassandre était la fille d'un noble, il esquissa un sourire ela ne lui paraissait pas étonnant, elle devait en avoir hérité de nombreux vices. Mais par curiausité il se demada lequel d'entre eux pouvait avoir eu une fille pareille, d'une si éclatante beauté et sensualité, mais ne posa pas de question à quoi bon. Il continuait de sourire en effet e nom devait avoir eu pour but de tracer sa destinée.

Il frissona légèrement aux nombreuses caresses at aux baisers, que lui faisait désormais sa douce maîtresse, sa favorite. Quel homme fou aurait pu refuser un tel accord ? Il se félicitait interieurement de la savoir désormais plus proche de lui qu'elle ne le serait avec les autres hommes qu'elle convoiterait. Il continuait de la caresser lentement et avec délicatesse, comme le calme après une tempête parsemée d'éclair de passion, de virilité, de perverssion et de plaisir.

Combien de temps était-il restait ici, il ne le savait. Mais rien ne le retenait ailleurs et il n'avait rien de prévu pour le moment, et préféra alors renforcer la complicité s'étant installée avec la jeune femme.

Il se demanda ce qui se tramait dans la tête de la jeune femme, lorsque celle-ci lui parla d'une jeune femme en détresse, il lui fit un sourire narquois.


"Une jeune femme en détresse ? Ce sont généralement les personnes les plus influençable... vous avez des projets pour ell, et devrais-je vous aider à les accomplir ?"

Il passa délicatement ses doigts dans sa chevelure d'ébène.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 15:55

Cassandre le regarda avec une sorte de mystère

-Cette jeune noble semble avoir était maltraité par son époux... Sa tenue en arrivant ne laisse prévoir que des représailles. Celle ci risque de devoir rester ... Quoi de mieux pour elle que de fuir le luxe des palais pour un endroit de perversion ou personne ne la cherchera...

Puis déposant un baiser au creu du cou elle continua plus doucement a voix basse

-Bien que j'ai pitié pour cette jeune personne, je ne peux faire aumone éternellement ... Si celle ci doit apprendre a survivre en ces lieux, peut etre pourrais je vous l'offrir , afin que vous la sculptiez a vos envies ...

Elle pencha la tête savourant les caresses dans sa chevelure..

-Séduisez là... apprenez lui les plaisirs...

Puis elle se releva pour reprendre un peu de vin, toujours a califourchon sur son destrier ...

- Cette petite, est trop douce et naive pour survivre... Ne faut il pas l'aider a se protéger de cette prison dorée?

Un sourire au lèvre ,sa coupe a la main
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 16:08

Philippe eut un sourire écoutant avec attention ce que lui proposait de faire Cassandre... interessant... comment résister à la proposition de pervertir une jeune femme en mal de vivre, perdue dans un monde cruel où l'homme était devenu un ennemi.

"Vous me proposez donc, de faire en sorte que cette jeune personne devienne l'une de vos courtisanes. Oui en effet il serait plus sage de lui aprendre les différentes règles lui permettant par la suite de survivre."

Il se redressa lentement pour pouvoir mumurer aux creux de l'oreille de sa maîtresse.

"J'accepte. Je lui apprendrai tout ce que je sais... Mais décrivez la moi, parlez moi un peu d'elle que je saches comment agir."

Le marquis acceptait sans l'ombre d'une hésitation ce marché diabolique. Continuant de frôler de ses mains exertes la peau de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 17:19

Cassandre songea , elle ne servait quasiment rien, celle ci c'était présentée le matin même, et un client était arrivé, la laissant aux mains experte de Berthe ...

-He bien cela est récent, ce matin même cette jeune femme est entrée pour s'évanouir avant même d'avoir fait un pas... A son réveil, elle a simplement dit chercher un toit... Hors sa robe bien que déchirée et sale prouve la valeur ... Des étoffes coupée pour une noble ... Des bleus parcourant apparement son corps . On aurait it un oiseau tombé de son nid sans défense... Ma servante l'a monté a l'étage pour s'en occuper...

Elle continua a savourer les caresses tout en continuant les siennes, de plus elle savait que en offrant cette jeune fleur a un tel homme comportait des risques, mais ce défi l'amusa...
Cette jeune femme n'a dut etre prise que peu de fois , ainsi elle ne sera s'y prendre... Il restera sur sa faim du désir que je lui procure... pensa t elle avec un sourire diabolique

Elle esperait bien le garder jusquau lendemain le remplissant de son savoir, afin que même lorsuqu'il apercevrait cette jeune vierge dont il compter prendre pour épouse, celle ci lui parraisse fade a ses yeux ....
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 18:33

Il l'écouta attentivement se demandant qu'elle serait la meilleure marche à suivre, il prit cette demande comme un défi qu'elle lui lançait qu'il ne pouvait refuser.

"J'accepte de m'occuper de cette demoiselle. Et vous vous occuperez de la demoiselle dont je vous ait parlé, elle se nomme Sybélia Sicée de Sicée."

Il avait du mal garder son esprit clair alors que Cassandre parsemait sa peau de caresse et se sentait à nouveau, à certain moment défaillir, il ne voulait la quitter, ne pouvant se lasser de regarder, de toucher la jeune femme. Elle l'avait littéralement envoûté, ne pouvant à présent e passer d'elle.

Il adressa un regard doux mais légèrement brillant à sa tendre et pourtant si sauvage complice, continuant ses caresses.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 18:43

Cassandre grava en mémoire le nom de la promise, avec un sourire, elle voulait quand même s'assurer que Berengère serait bien traité

-Soit il nous reste plus qu' a voir comment attiré cette jeune femme en ma demeure.. Quand a Berengère, séduisez là, ne la brusquer point trop... Les femmes étant que trop brusquer font de mauvaise courtisane...

Elle désira en savoir plus sur son amant

-Quand a votre promise pensez vous qu'elle acceptera votre demande ? Ou bien faut il aider a la convaincre de devenir votre soumise a jamais ...

Elle se devait d"en savoir plus pour pouvoir pervertir cette jeune femme qu'on disait prude ..
Puis dans un mouvement de curiosité, elle voulu demasquer le marquis, mais décida de montrer avant son visage, elle denoua le ruban qui maintenait son masque, le laissant tombé sur le corps . Pis d'un geste lent et savoureux elle vint tirer sur le ruban pour enlever celui de son partenaire ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 19:03

Il eut un sourire découvrant le visage finement dessiné et si gracieux de Cassandre, qu'il ne put s'empêcher de dessiner délictement avec ses mains.

"Ne vous en faîtes pas pour votre "protégée", je ne la brusquerai pas, laissez moi être présent pour la rassurer après la rude épruve qu'elle vient de passer et de devenir assez proche d'elle pour me risquer par la suite à devenir son amant."

Il ne pouvait détâcher son regard du magnfique visage s'offrant à lui, il n'avait cessé de l'imaginer mais s'il cétait attendu à pareille beauté....

"Je ne sais pas si Mademoiselle Sicée de sicée acceptera ma demande et je doute qu'elle sera enchantée en apprenant la nouvelle, non comme vous le dites si bien convainquez la pour qu'elle devienne ma soumise à jamais."

Il frola délicatement le visage de sa maitresse avec ses mains puis déposa un léger baiser sur le front de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 19:45

Cassandre ferma les yeux, laissant les mains de son compagnon de jeu redessiner son visage tel un sculpteur fesant naitre de ses oeuvres les muses imaginaire ...
Elle fut rassurée pour Berengère, qu'elle appréciait, mais si ses doute sur le rang de cette jeune demoiselle se révèlait, celle ci n'aurait peut etre pas de quoi payer et il fallait bien que cette dernière puisse vivre....

Puis écoutant attentivement sur la promise , elle fit un sourire, malgrès que dans son esprit cela la contraria
Une femme se refusa devenait parfois plus désirable qu'une simple poupée ...

-Ou sont donc passée ces vierges obéissantes a leur parents qui les jettent en pature au loups, parfois si vieux et sans force pourleur faire connaitre le plaisir ...

Puis réfléchissant a comment attirée la jeune femme, il fallait déjà une excuse pour la faire venir ici ...

-Bien alors apprivoisée la doucement, laisser le temps qu' elle vous connaisse, prenez excuse d'une ballade pour venir boire en ces lieux, devant elle ne vera rien qu'il ne puisse offensée ses yeux de biches... Petit a petit nous l'ammeneront dans le salon privé... Puis une chambre jusqua ce que vous preniez cette jeune proie ...

Puis un sourire sadique elle réfléchissait déjà a ce qu'elle ferait pour la convaincre ...Puis regarda son amant

-Si celle ci semble trop décidée a ne pas ce laisser pervertir il nous restera quand même un moyen peu aggréable je l'avoue pour lié un amour fidèle mais qui l'obligera a vous épouser contre tout attente ... Mais cela restera a faire en dernier recours, ce sont des pratiques que je ne savoure pas vraiment ...

Puis désirant le retenir que plus , elle vint frotter légèrement son corps, afin de redonner quelques envies a son amant... Se montrer insasiable, gourmande de la luxure, afin quil ne puisse ne voir qu'elle en ses désirs.. Lui montrer que aucune femme ne répondrait a son appétit ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 20:08

Le marquis inclina la tête.

"Bien nous agirons donc ainsi."

Les choses étant réglées il n'y avait plus de raison de s'attarer dessus. De plus cassandfra se montrait de plus en plus désirable aux yeux du Marquis, et il voulait profiter encore de ces quelques instants en sa présence, avant qu'il ne devrait rejoindre sa vie à la cour et ses affaires.

Il ferma queques instants les yeux lorsqu'elle se frotta contre son corps qui se tendit légèrement à son contact. Il l'embrassa alors passionant la dévorant de tout son long, sujet à nouveau à d'autres plaisirs. Ses caresses se firent plus langoureuses plus intenses, lui montrant à son tour qu'il avait besoin d'elle, et su'il ne se rassasierait jamais assez de ses caresses, de ses moments intimes avec elle, des ses danses folles qu'ils entamaient tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 20:21

L'affaire étant conclut Cassandre désira reprendre le chemin du plaisir... A quoi bon discuter plus longtemps de choses futiles ...
Ainsi remplissant a nouveau le verre de vin, afin de redonner des forces a son amant tandis que des lèvres redescendait sur le corps en éveil a son désir ...

Reprenant de ses mains expertes le chemin des secrets ébats, Celui ci esperant bien laisser son amant non seulement sur sa faim, mais a un épuissement tel que celui renoncerait a rentrer , la nuit de toute facon avait du tombée...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 20:36

Tandis que Philippe prit une gorgée de vin, il fut tenaillé par l'effet que lui prodiguait ses douces lèvres. Il se sentait à nouveau enclin à de nouveaux ébats.

Continuant de caresser plus virlement la jeune femme, la laissant agir selon ses désirs. Contrairement à de nombreuses autres fois, il ne cherchait plus que son simple plaisir mais qu'ils soient à deux à éprouver des sensations torrides.

Il sentait à nouveau le désir monter en lui, son corps brûlant, surpris par l'envie intense de continuer leurs jeux communs, de s'aventurer sur des chemins ardents.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 20:46

Cassandre senti la virilité de son amant reprendre force entre ses lèvres veloutée, tout en savourant les caresses émisent par celui qui la possédait...
De leur jeux naissait un lien unique, Cassandre ne voulait y mettre le mot amour, mais plutot complicité, après tout qu'était l'amour ...

Elle navait éprouvée que plaisir a ses côté, mais cet ébats semblait etre un hymme a l'invitation du partage, ses courbes généreuses en frissonèrent a l'idée de l'intensité encore plus grande que pourrait donner cette noce luxueuse...

Entre frissons et griffes de félines elle inversait ses caresses au fil du jeux, jouant sur les différentes sensations, afin de séduire encore plus celui qu'elle esperait au final envoutait laissant ainsi qu'aucune autre chance a une femme de le séduire ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le salon privé ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le salon privé ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le salon du chocolat à Paris
» 11e Salon du Jeu de Rôles, du Rêve et de l'Imaginaire organi
» 2ieme salon normand de la figurine
» Premier salon d'innovations pour valoriser les travaux de fin d'études.
» Nouvelle structure de la Partie Privée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: