1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le salon privé ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 21:02

Tel le plus dangereux des serpents, elle l'empoisonnait semant son venin à travers ses veines, un venin la liant inlassablement à elle, ayant pour effet d'hanter son esprit, ne pensant qu'à elle, à elle seule et à rien d'autres.

Le souffle du jeune homme devenait plus ou moins saccadé selon les caresses de la jeune femme, il ne pouvait dire lesquelles il préférait les plus douce ou les plus sauvage.

Il sentait que ce serait leur dernière danse de la soirèe de ces instants magiques passés avec elle et souhaitait que ce soit une apothéose, que leurs sensations éprouvées lors de leurs derniers ébats soit décuplés.

Il mettait ainsi toute sa force dans ses gestes qu'il voulait lui transmettre. L'embrassement tantôt fougueusement tantôt délicatement.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 21:12

Des gestes les plus charnels au simples touchés eloutés, Les deuc corps s'encastrés l'un dans l'autre , ne formant plus qu'une seule et même âme de perversion, pour se défaire s'offrant a l'autre...

Chaque parcelle de la peau du perfide marquis était recouvert de caresses, de baiser charnel, offrande tel un sacrifice a son hommage le savoir de la courtisane au corps de naiade...

Augmentant peu a peu la flamme allumée, les gémissements et souffles dégageaient de cette pièce comme une louange a la pervertion laisser imaginer les plus vil plaisirs mortel...

La danse enlacée n'était qu'un prémice de l'attente futur de ces démons de la luxure
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 21:27

Ne formant qu'un avec la courtisane, il laissa le plaisir montait en lui, il se faisait plus intense, il accelerait petit à petit la cadence de leurs mouvements, tous ses sens étaient en éveil. Ne cherchant pas que son propre plaisir il voulait qu'ils soient tous deux nclin à des sensations passionées.

Ils attisaient peu à peu se brasier ardent, leurs corps enflammés dans cette folle danse des plus sensuelles.

On pouvait sentir dans l'ambiance de la salle, leurs excitations qui semblaient si perceptibles. Le marquis libérait quelques râ^lês et quelques gémissements qu'il ne pouvait retenir.

Il se retrouvait prisonnier des pièges si délicieusement tendus par la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 21:34

Un dernier soupir méler a un gémissement, Cassandre retomba ansles bras protecteur de son allié..
Reprenant son souffle son corps palpitant du désir recu et donné , elle regarda avec des yeux d'extase et coquins son partenaire...

Après de longue minutes, se doutant que la nuit était là elle fit un sourire narquois

-Peut etre devriez vous rester phillippe pour cette nuit, pourquoi brisé nos noces de jeux, quand a une heure si tardive les rumeurs pourraient gacher votre réputation...

Puis laissant glisser sa langue sur son torse tout en le regardant avec des yeux provocateur

- Une nuit si agréable ne devrait etre gacher pour une compagnie fade ne promettant aucune considération de vos propres plaisirs, tandis que mon corps pourrait etre le receptacle s'addonant a chaque assaut que vous me ferais subir de vos élans ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 21:52

Il reprit peu à peu son souffle, serrant entre des bras protecteurs le corps de Cassandre, caressant lentement la chevelure de sa partenaire.

Le fait de devoir rester était une offre on ne peut plus alléchante, et hésita quelques instants à partir avant de reporter son regard sur celui de Cassandre prometteur sur la suite des événements.

Comment pouvait-il la quitter ? Son corps réclamait le fait de rester avec elle, mais pas seulement son âme aussi, ce qui l'étonna. Elle s'offrait à lui, comment pouvait-il y résister ?

Sa peau tremblait lorsque sa partenaire laisser glisser sa langue sur son torse. Il sentait qu'il avait besoin d'elle, et qu'il n'avait pas la force de la quitter.

Il ne répondit rien, mais pendant quelques instants ne bougea pas pour seule réponse, qui montrait son intention de rester.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 21:59

Cassandre eu un sourire de satisfaction se regard muet, elle posa sa tête sur le corps de Phillippe.

-Reposons un peu nos corps... Ensuite nous irons dans un endroit ou personne ne pourra nous déranger, vous laissant libre de me posséder ou de vous reposer...

Puis elle eu un sourire, si phillippe revenait a la cour ayant la même tenue , cela ne parcerait inapercue ...

-Je ferais ordonner aux servantes de vous prpéparer une tenue de cour, afin que personne ne s'apercoive de votre asbence...

Elle continua de ses mains a glisser sur le corps, comme un message invisible de sa passion
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 22:13

Il se laissa caresser, la remerciant intérieurement de lui avoir fait vivre de de tels instants. Ses doigts continuait de parcourir sa douce chevelure, relevant quelques instants les yeux au ciel, cherchnat un peu de repos.

Bien que son souffle soit redevenu peu à peu normal, son corps tremblait encore légèrement par leurs émois passés.

Il préférait se taire profitant de l'instant présent, se demandant par curiausité où elle allait l'emmener par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Jeu Sep 15 2005, 22:23

Les tremblements passés, Cassandre avait profiter de ses instants de silence pour s'adonner ala douceur, tendre baisers, aux caresses volantes.

Mais d'autres ralent et gémissement venait de certains clients qui emplissait les différents salon privés... L'heure devait etre tardive car c'etait quand les honnetes gens dormaient que certain préférer venir satisfaire leur ébats...

Elle soupira, rageant d'etre dérangé par ces bruits , elle décida de réserver un endroit ultime, sa propre chambre où rare les clients avaient put entrer, si ce n'est pour des affaires de commerces, voir son propre plaisir ...

Elle se releva, tirant a elle avec un sourire tendre son amant...
Puis reprenant le manteau de celui ci, elle le couvrit simplement avec, mettant elle même un manteau qui restait a disposition des courtisanes pour des promenades imprévues... Pliant les vetements , elle lui prit la main ..

-Venez, allons tous deux rejoindre l'antre où seul Vénus déesse de notre art sera témoin de nos noces ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Ven Sep 16 2005, 13:21

Lassalle trotta jusqu'à la taverne qu'il découvrit aisément, les ruelles parisiennes n'avaient plus aucun secret pour lui, et les lampions rouges se voyaient de loin...

Une fois devant la taverne, il se laissa glisser de sa monture, et resta posé quelques instants devant la façade, qu'il se mit à observer attentivement de son oeil valide, en tirant sur sa moustache.

Puis crachant sur le sol, il se décida à rentrer, main sur la rapière, il avait eu trop de surprise avec ce genre d'établissement.

Il pénétra en silence dans la taverne, et une fois dans la place, il resta sur le perron quelques instants à observer à nouveau en détail l'intérieur...
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Ven Sep 16 2005, 13:28

Les clients comencaient a affluer, une jeune femme en tenue des plus provocante se présenta...

-Messire, bienvenue en cet antre, êtes vous ici pour vous restaurer ou bien pour visiter nos salons si agréable ..

Un sourire aux lèvres, les mèches chatain retombant sur les épaules,les yeux noisette malicieux comme des écurueils...
Tout client de la première salle restait sage, connaissant apparement les règles que la maitresse de ses lieux s'avait imposé ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Ven Sep 16 2005, 13:46

De son oeil de vieux protestant libertin, Lassalle apprécia modérement la tenue de sa jeune hôtesse, mais ses yeux noisettes, et son sourire fini par emporter l'adhésion du vieux mercenaire...

Il fit:


" Un temps pour tout jolie cousine, pour l'instant il est l'heure de se restaurer, voilà bien longtemps que mon estomac n'a rien recu de consistant..."

En tirant sur sa moustache, et en caressant le pommeau de sa rapiére de sa main en bois.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Ven Sep 16 2005, 13:56

La jeune fille eu un sourire

-Si vous désirez etre plus au calme je puis vous apporté votre restauration dans un salon intime ou plus tard la dame de votre choix viendra vous tenir compagnie pour vous satisfaire ...

Elle fit une moue songeuse, essayant de se rapeller les plat du jour

-Du vin aromatisé d'épices accompagner de chevreuil en ragout avec ses légumes et un gateau fait de chez nous vous conviendrait il ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Ven Sep 16 2005, 14:07

L'ennoncé du menu ne put que réjouir le chevalier, après l'austerité culinaire des princes prussiens, la gourmandise des plats de notre vieille nation ne pouvait que le réjouir...

Son sourire se fit plus grand, et il fit:


" Va pour le menu, et va pour l'intimité, je goûte favorablement au deux..."
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Ven Sep 16 2005, 14:13

La jeune femme eu un sourire enjoleur , fesant signe a une servante pour préparé un plat , elle regarda le chevalier

-Si vous voulez bien me suivre ...

Elle avanca vers le rideaux de brocart rouge, le traversant, pour en passer un deuxième, puis déambulant, se placa devant un rideaux vert d'eau laissant apercevoir un petit salon privé aux même couleur, les peintures contant les fleurettes d'homme a de prude jeune femme sortant de l'eau telle des naiades...

La jeune courtisane invita l'homme a s'installé puis avec un sourire touours aussi séducteur

-Monsieur aime quelle dame de compagnie? une blonde ingénue ou peut etre bien une malicieuse jeune femme au couleur de cheveux noisette.. A moins que Monsieur soit connaisseur et désire seulement la maitresse des lieux pour satisfaire sa compagnie ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Ven Sep 16 2005, 17:15

Lassale méfiant, suivit la jeune fille avec prudence, main sur la rapiére, toujours prête à jaillir, il avait trop goûté au jeu des intrigues pour ne pas prendre garde à ce genre d'endroit, qui pouvait se reveler parfois de vrai coupe-gorge.

Il ne goutâ guére la décoration, son éthique protestante se satisfait d'austerité, et de pudeur, il fit ainsi peu de cas de tous ceci, et se concentra sur les délices des jeux de l'amour.

A la question de son hôtesse, il ne prit même pas le temps de la réflexion:


" Harro sur les blondes ingenus, j'en ai trop vu dans les campagnes germaniques, elles aussi fraiches que fades, une malicieuse noisette de nos bonnes terres de France me sufira, après tout les femmes de ce pays sont une de mes raisons de mon retour en ce pays..."
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Ven Sep 16 2005, 17:21

Solène , la jeune courtisane qui avait jusque là servit d'hotesse au chevalier, eu un sourire et désigna la rapière

-Soit, mais avant toute chose, bien que je comprenne votre méfiance, il vous faudra vous éloigner de cet objet dangereux... Que cela soit pour vous ou pour nous ... Ces lieux ne sont point des cours de duel, mais des cours où seul l'amour peut regner ...

Puis s'avancant vers le chevalier, elle le scruta avec ses yeux noisettes et malicieux d'espièglerie

-Quand a la brunette que vous chercher, serais je assez a votre gout, ou désirez vous que je vous présente mes amies pour vous satisfaire... Bien que je serait navrée de ne point gouter aux délices de votre compagnie ...

Berthe apporta le plat avec le vin, la servante inclina la tête en salut, mais fixa la rapière avec un oeil mauvais ..

-Pas de ceci ici, tu le sais petite, sinon voila votre repas Messire ... Que votre présence en ces lieux vous soit agréable

Elle reparti aussitot, laissant la courtisane devoir faire le travail demander ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Ven Sep 16 2005, 17:32

L'unique oeil du mercenaire se mit à briller férocemnent quand on évoqua le cas de sa rapière, il n'avait pas l'habitude de s'en separer même pour dormir, elle était de ses côtés depuis longtemps. Une telle demande ne fit que renforcer sa méfiance toute naturel:

" Ach, ce que je ne sépare jamais de ma rapiére, question d'experience, j'ai appris à ne faire confiance à personne, et surtout à une femme, et à une jolie femme encore plus voyez-vous..."

Mais comment ne pas céder à tel sourire:

" Soit-" fit-il en degrafant son baudrier " je vous remet mon sabre, mais si vous me trahissez, vivant ou mort, je vous percerais d'un sabre moins doux que celui que je vous réverse ô cousine..."
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Ven Sep 16 2005, 17:39

Solène eu un sourire , elle essaya d'adoucir son client ...

-Messire soyez assuré que si vous avez auparavant frequenté des lieux où seul le danger rodent, ici lorsqu'une fille vient, elle n'est pas assassinne.

Puis elle s'approcha dégraffant son corset, laissant entrevoir le début de ses formes généreuses...

-Fouillez moi donc, si vous n'etes point sur, mais mon travail consiste a assouvir des désir plus délicat que de poignardé un client... Mort vous me valez rien.. Tandis que si le plaisir que je vous offre vous convient, vous reviendrez surement me faire offrande de délicat ébats sur nos jeux ...

Elle avanca lentement sa main, prenant celle libre de l'homme l'invitant a fouillez le corps gracieux faites de formes généreuse pour satisfaire sa crainte ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Sam Sep 17 2005, 01:19

Pendant un instant le Chevalier resta interdit devant l'étalage des formes, mais il se reprit vite, et retira sa main de l'etreinte de la jeune fille, certes une telle invitation ne se refusait pas, mais pas comme ca, si pour la guerre et le cour il ne se souciait pas des régles, en amour il appréciait qu'elle soit respectée, il était libertin, mais pas bucheron...

En outre, elle avait pris la mauvaise main, la ganté, il se devait au moins de la prévenir pour ca:


" Pardonne moi cousine, mais avec celle ci, je ne pourrais guére juger..." fit-il en frappant dessus avec son autre main, renvoyant un son creux..

" Une vieille blessure de guerre ancienne, rassure toi le reste fonctionne encore... " ajouta t-il avec le sourire...

Tirant sur sa moustache, il termina "Et aussi Cousine, je ne suis pas un butor, j'aime prendre mes aises en amour, mais j'aime savoir à qui je les offre, en des termes plus simples, cela donne, ton nom jolie drôlesse ?"
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Sam Sep 17 2005, 18:14

Solène eu un rire, si son client lui avait quelques instant auparavant fait penser a etre rustre , il se revela plutot gentleman, elle apprécia avec un sourire

- Ceci ne sera qu'un détail, qu'importe ce qu'on possède si le coeur y est ...

Puis quand celui ci demanda son nom elle le regarda malicieuse

- Ici on me surnomne Voluptée, mais mon prénom de naissance est solène Messire ...

Elle prit une coupe de vin pour lui tendre

-Pourrais je savoir le nom de celui qui va partagé la soirée des délices en ma compagnie ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Dim Sep 18 2005, 01:51

Saissisant la coupe avec la dexterité de sa main gantée, il porta la coupe à ses lévres, et en avala une gorgée, qu'il apprécia à sa juste valeur, c'est à dire celle d'un bordel...

( Enfin c'est déjà pas si mal pensa t-il, après le goitreux schnapz de Konisberg, le vin, même médiocre, de france me parait un délice...)

Pensa t-il tout en dégustant sa gorgée, et en affichant un sourire de convenance.

Une fois la gorgée evacuée dans les boyaux, il fit:

" A tout prendre je prends Solène, Voluptée, je m'en excuse d'avance, fais mauvaise poesie érotique, et je ne permet pas la médiocrité en poesie erotique..."

Saissisant à son tour une coupe, il la tendit à la courtisane, et rajouta sur un ton de rotomande:

" Bois aussi douce Solène, bois à la santé du capitaine charles auguste de Lassalle, vétéran des armée du Roi, vétéran de la Fronde, ancien coureur des grands chemins, et depuis aujourd'hui..."

Prenant une pause bie théatrale, il fini par conclure dans un murmure:

" Et nouveau chef de la police de ce cher Louis!"
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mar Sep 20 2005, 21:03

solène souriait, les clients joyeux était pas forcément rare, mais celui ci lui plaisait grandement dans sa facon de faire

-Si vous êtes point poète, vous etes grand seigneur messire, et de votre compagnie je ne doute pas que nombre de dame seront charmé, et que votre nomination soit votre chemin pour votre gloire !!

Elle but a sa santé, puis présenta le plateau des mets, dont l'odeur commencait a chatouiller les narines
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mer Sep 21 2005, 14:54

Dégustant une nouvelle gorgée de vin, il apprécia à sa juste valeur le compliment d'une courtisane, à moitié!

Mais il n'avait pas l'humour à charger des crosses à quiconque, il n'avait envi que de sourire, et de goûter sans relâche à tous les plaisirs...

S'asseyant devant la table, il fit:


" Viens t'asseoir sur mes genoux comme une douce cousine, et plutôt que de manier le verbe, vient plutôt me démontrer la qualité de tes blanches quenotes!"

En esquissant un geste de la main qui invitait à s'asseoir, de l'autre main, il s'empara d'un couteau, et se mit à découper une large tranche de viande....
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Lun Sep 26 2005, 19:13

Solène, ne se fesant pas priée avec un sourire, vint s'asseoir sur les genoux de son client...
Tandis qu'il découpa un morceau de viande, elle laissa ses mains glisser sur la chemise, avec un regard espiègle et d'une voix mutine elle le regarda

-N'avez vous point chaud messire?

Prenant déjà avance pour enlever le tissus qui aurait put géner aux prochains ébats....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Mar Sep 27 2005, 21:32

( Gourmandine...) Pensa Lassalle...

Décidement elle n'a rien de prude, ni d'innocence, une vrai courtisane malgré son jeune âge, celà le changeait des naives et stupides drôlesses germaniques...

Degustant la chair savoureuse du chevrueil, il apprécia la qualité du met, il n'avait plus l'habitude de tels saveurs, pour autant il ne pouvait se contenter d'être un rustre affamé, il se devait aussi d'être un galant au ventre plein. Il s'attacha à ne pas parler la bouche pleine, et a essuyé ses doigts, et ses levres...


" Je n'ai plus l'habitude de tels témperatures ma douce, il est vrai que nous devrions nous offrir plus de libertés..."

Fit-il d'une voix douce, en laissant courrir ses doigts sur le corsage de la courtisane...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le salon privé ...   Aujourd'hui à 23:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Le salon privé ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le salon du chocolat à Paris
» 11e Salon du Jeu de Rôles, du Rêve et de l'Imaginaire organi
» 2ieme salon normand de la figurine
» Premier salon d'innovations pour valoriser les travaux de fin d'études.
» Nouvelle structure de la Partie Privée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: