1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un cavalier solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Un cavalier solitaire   Ven Sep 09 2005, 19:24

(Manoir de Cabellion)

Les cheveux au vent, un cavalier galopait sur les routes, il allait dans la région d'Orléans, pour remplir sa mission. Tout s'était pasé sans aucun probleme, à part quelques douanes qu'il passa facilement. Il repensa à sa mission. Faire le messager pour gagner une belle fortune, c'était pour lui plus qu'une affaire. Il en était content. Il continua son chemin mais il tomba sur des cavaliers qui prenait le chemin dans l'autre sens...

[ A toi D'Art Wink ]


Dernière édition par le Sam Oct 22 2005, 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 2227
Age : 39
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Un cavalier solitaire   Mar Sep 13 2005, 14:56

À la tête d'un petit groupe de gardes-frontière, le sergent de Champigny remarqua un cavalier qui fonçait vers eux à grande vitesse, soulevant un nuage de poussière derrière lui. D'un geste de la main, il ordonna à ses hommes d'arrêter. La petite troupe de six cheminait à pas léger depuis à peine une heure. Se tenant bien droit sur sa monture, ses hommes barrant le chemin, il attendit que le cavalier approcha et s'arrêta. Un tel empressement était loin d'être chose courante dans cette région du pays, et le sergent de Champigny trouvait bien curieux la situation présente. De plus, on avait averti toute la compagnie, quelques heures plus tôt, des troubles dans la capitale du Royaume de France. Ce rapport avait allourdi la tension règnant sur la compagnie et, bien que le sergent douta que de tels troubles se répercutent dans sa propre juridiction, il se disait qu'un excès de zèle, pour une certaine période, ne serait pas s'en déplaire à ses supérieurs...

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Un cavalier solitaire   Mar Sep 13 2005, 16:34

C'était un barrage. * Un de plus* se disait il. Evidemment, comme disait celui qui les avait envoyé, il devait agir avec la plus grande discrétion. Donc il n'avait aucun interet à foncer sans s'arreter pour se faire poursuivre. Il décida donc, raisonnablement de s'arreter et prit la parole avec un sourire:

" Bonjour messieurs, que me voulez vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 2227
Age : 39
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Un cavalier solitaire   Mer Sep 14 2005, 18:48

Le sergent observa l'homme, qui s'approchait de son petit groupe avec un air innocent. De Champigny observa l'homme quelque instant, prenant un air raisonnable.

- Simple contrôle de routine, monsieur. Auriez-vous l'obligeance de m'indiquer où vous vous rendez et la raison qui vous incite à épuiser votre monture en galopant ainsi comme si votre vie en dépendait?

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Un cavalier solitaire   Jeu Sep 15 2005, 10:04

Puis le cavalier fit son discours habituel

- Si vous voulez le savoir, je suis porteur d'une missive secrete et urgente pour Bordeaux. Alors s'il vous plait ayez l'obligence de me laisser la voie libre. Je suis préssé.

Le cavalier fit montrer des signes d'impatience pour valoriser ces paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 2227
Age : 39
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Un cavalier solitaire   Jeu Sep 15 2005, 13:33

Le Sergent de Champigny haussa un sourcil, contrarié. Si le cavalier avait fait montre d'un peu plus de politesse et de coopération, il s'en serait probablement tiré à meilleur compte. Mais ce ne serait pas le cas aujourd'hui.

- Voyez-vous ça. Monsieur a une missive urgente pour Bordeaux. Écoutez, jeune homme : tous les cavaliers que j'ai croisé sur cette route étaient porteur de "missives urgentes". Vous comprendrez que cette justification ne m'impressionne plus tellement. Hors donc, si vous êtes porteur d'une "missive secrète urgente", vous ne verrez pas d'inconvénients, je suppose, à m'indiquer la provenance de cette missive ainsi que votre allégence.

Sentant que la tension montait, les hommes du Sergent de Champigny se tenaient tous prêts à intervenir. Pour la plupart, il gardait une main près de la garde de leur épé. de Champigny se dit que, si l'inconnu avait tenté de les impressionner par son impatience, il allait bien vite s'apercevoir qu'on n'impressionne pas si facilement un groupe de gardes-frontières.

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Un cavalier solitaire   Jeu Sep 15 2005, 18:13

Il fit un signe contrarié. Ce policier était plus tenace que les autres. Il fit alors un sourire narquois.

- Mais bien sur. Je viens de Paris et je suis envoyé par une personne haut placé qui saura vous remonter les bretelles si vous ne me laissez pas passer

Puis il quitta ce sourire narquois et revint avec un ton suppliant.

- S'il vous plait monsieur. Je vous jure sur la bible que ma missive est tres importante et qu'elle est vitale pour la survie de la France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 2227
Age : 39
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Un cavalier solitaire   Ven Sep 16 2005, 20:03

Ce messager commençait drôlement à l'exaspérer. Le Sergent de Champigny regarda l'homme d'un air sévère.

- Jeune homme, la seule raison pour laquelle on pourrait bien me remonter les bretelles est si je faisais preuve de laxisme dans l'accomplissement de mon travail. Qui plus est si je laissais la voie libre à un homme qui, pour toute justification, profère des menaces ridicules à l'encontre de ma personne.

de Champigny prit quelques secondes pour se calmer. La journée avait été rude et il était un peu plus prompt à l'emportement que d'habitude.

- Si vous avez effectivement une bonne raison de parcourir le pays à fond de train, porteur d'une "missive secrète urgente vitale pour la France provenant d'une personne haut placé", et bien cet inconnu haut placé vous aura forcément fourni une pièce d'identification où un billet vous donnant droit de passage illimité sur le territoire. Par les temps qui courent, les cavaliers suspects sont généralement fouillés, et à moins de pouvoir me fournir un argument de taille s'opposant à cette procédure, vous n'y échapperez pas. Et sachez que vous ne convaincrez pas en profanant les Saintes Écritures.

Le Sergent n'entendait plus à rire, et ses hommes le sentirent. Avançant au pas sur leurs montures, ils vinrent se positionner deux pas deux à gauche et à droite du messager.

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Un cavalier solitaire   Ven Sep 16 2005, 20:21

- Mais puisque je vous dit que je suis pressé. Mon seul role est d'emporter cette lettre à Bordeaux et de la remettre à un armateur. C'est tout. Celui qui m'a envoyé, m'a fait quérir rapidement puis il m'a donné sa lettre en me disant à qui je devais la remettre. Et il m'a dit de galoper aussi vite que le vent. Que cette lettre était capitale pour la France. Vous pensez qu'il ait eu le temps de me donner un signe quelconque. Il était tres pressé. Je ne l'ai vu que un tres court moment et je suis parti. Voilà. Donc je suis désolé de ne pas pouvoir vous montrer un signe distinctif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 2227
Age : 39
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Un cavalier solitaire   Ven Sep 16 2005, 20:37

Le messager était pris au piège et il venait seulement de le réaliser. de Champigny se permit un sourire devant les explications incomplètes de l'homme.

- Et bien si cet homme haut placé qui vous a envoyé de toute urgence porter une missive à un armateur ne vous a pas fourni de papiers, c'est probablement qu'il n'est pas aussi haut placé que vous ne me le dites, ou encore qu'il préfère ne pas être nommé. Dans un cas comme dans l'autre, tout ceci est très suspect et il semble bien, qu'après tout, mes bretelles resteront en place. Par contre, je peux déjà vous apprendre que votre livraison aura du retard. Veuillez je vous prie tendre vos armes à mes hommes. Nous vous escorteront jusqu'à la ville où nous aurons, vous et moi, une petite discussion plus approfondie.

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Un cavalier solitaire   Sam Sep 17 2005, 10:17

-Voyez vous je vous l'avoue je vous ai menti.

Il fit un sourire narquois. Il mit sa main dans sa poche.

-J'ai oublié de tout vous dire sur ma mission. La lettre est d'une telle importance qu'il a aussi ajouté autre chose. Il a aussi dit que cette lettre ne devait atterir que dans les mains de cet armateur. Et s'il y avait un probleme et que cette lettre se faisait intercepter, de la détruire. Adieu donc.

Le temps que les policiers réagissent, une détonation se fit entendre. Une détonation de mousquet qui ne visait ni un policier, ni le sergent mais son sac en bandouliere.(contenant de la poudre) Puis se fut la déflagration, tout explosa, le corps du cavalier se désintégra, les policiers à coté de lui également. Seul le sergent avait une chance de survie mais dans quel état. Il serait completement sonné, et blessé de partout...

(Manoir de Cabellion)


Dernière édition par le Sam Oct 22 2005, 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 2227
Age : 39
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Un cavalier solitaire   Lun Sep 19 2005, 22:27

(HRP : Quoi, tu viens d'inventer le C4? Non mais sérieusement... de un, une balle tirée dans un tas de poudre ne provoque pas d'explosion. Faut quand même une étincelle, et ça m'étonnerait que la friction avec le sac de cuir ait été suffisante. Donc, en gros, il y un trou dans ton sac, la poudre tombe et la missive est trouée, mais y'a pas de morts...! De deux, pour tuer quatre homme simultanément, il aurait fallu une pression énorme et énormément de poudre... Enterre une bombe et elle fera beaucoup plus de dégâts que si tu la laisses sauter à l'air libre. Donc bref, au pire, tu auras détruit la lettre et perdu une jambe, inventant par le fait même la première mine antipersonnelle,, et ça c'est si on considère qu'il y a bel et bien eu explosion...! M'enfin... si tu insiste, on peut tout de même poursuivre ainsi... Wink)

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan


Dernière édition par le Mar Sep 20 2005, 05:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Un cavalier solitaire   Lun Sep 19 2005, 22:28

(HS J'ai fait un... claquement de main dans le front et un... soupir de désespoir. Wink C'est pas grave on peut se tromper vous savez Wink)

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Un cavalier solitaire   Mar Sep 20 2005, 17:07

(HS Dsl je ne suis pas aussi scientifique que toi. lol Wink . Non j'aurais peut etre cru qu'un baril de poudre aurait pu faire une petite explosion touchant par la meme occasuion tes hommes qui me touchaient littéralement. Mais bon t'as surement raison. De toute facon je me serais pris d'une aut maniere ou je n'sais pas comment pour jouer les kamikazes. Et puis j'ai laissé un de tes hommes en vie pour que tu puisses tirer profit quelque chose. Wink A toi de voir.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 2227
Age : 39
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Un cavalier solitaire   Mar Sep 27 2005, 04:56

(HRP : ... va pour le C4...! Wink)

Le sergent de Champigny fut projeté au sol par la déflagration. Bizarrement, le souffle de l'explosion lui sauva la vie, alors que son cheval bascula sur le dos. S'il s'y était toujours trouvé, il aurait sans l'ombre d'un doute été écrabouillé vivant par l'animal. Mais tout cela ne faisait pas partie de ses préoccupations pour l'instant, car le monde ne se résumait plus pour lui qu'en un nuage de fumée tournoyant et un scillement intense au niveau de ses oreilles. Totalement déséquilibré et désorienté, il mit plusieurs minutes avant de pouvoir seulement bougé. Il réussit, par un effort surhumain à se redresser sur un genou pour observer la scène. Aucun de ses hommes n'avait suvécu à l'explosion, et de Champigny ne comprenait toujours pas comment une telle chose avait pu se produire. Quatres Gardes-Frontière en pleine forme, dispersés au grè des vents avec leurs chevaux en quelques fractions de secondes.

Toujours étourdi alors que le sang lui coulait par les oreilles, il resta assis ainsi plusieurs heures, le regard dans le vide, en état de choc. Finalement, sans en avoir véritablement conscience, il se releva et se dirigea vers le cratère au-dessus duquel s'était tenu, plus tôt, le messager. La sacoche de cuir avait été éventrée par l'explosion, mais elle était toujours en un seul morceau. Le contenu, par contre, avait été réduit en miettes dont rien ne pouvait être tiré. Agissant en mode automatique, de Champigny s'efforçait de garder contact avec la réalité alors qu'une immense envi de vomir le prenait fréquemment.

Un marchand le découvrit quelques heures plus tard, marchant au bord de la route en traînant une vieille sacoche de cuir à moitié démolie dans son sillage. Il tenta bien de communiquer avec le soldat, mais ce dernier ne semblait pas être ne mesure d'entendre quoi que ce soit. Il fut conduit à son régiment, où des soins lui furent apporté. Conscient de la gravité de la situation, son supérieur hiérarchique jugea bon d'expédier de Champigny à Paris dès qu'il serait en état d'accomplir le voyage, afin que de plus hautes autorités soient informées de l'accident. Les médecins l'informèrent que le Sergent ne souffrait d'aucune blessure grave, mais d'un violent choc nerveux. Dans le meilleur des cas, il pourrait prendre la route deux jours plus tard, sous escorte.

(HRP : va falloir que tu me dises qu'est-ce que je peux tirer de la sacoche... si la réponse est "rien", bah je m'organiserai pour que l'esprit de déduction extra-ordinaire de D'Artagnan entre en jeu...! Wink)

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Un cavalier solitaire   Mer Sep 28 2005, 17:08

[ HS J'te transmet par mp Wink . Mes avis que notre super man va devoir se creuser les méninges hmmm ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un cavalier solitaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un cavalier solitaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cavalier du Rohan
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Rêverie solitaire
» Cavalier/ baliste de Minas
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: