1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les appartements de Mademoiselle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cassandr
Invité



MessageSujet: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 09 2005, 23:10

Une porte masquée par un rideaux de brocart rouge perlée de rubis et de diamants donne accès aux appartement de la maitresse d'établissement ... On y trouve d'abors une antichambre qui par une porte sculptée dévoile un boudoir aux couleurs accidulée aux nuances rosée agrémentée de petite touches verte amande jaune clair et autres ...
De chaque coté du boudoir se situe deux porte dont l'une est masquée par un rideaux de satin blanc crème ... Celle ci donne accès a la chambre personelle de Cassandre...

Dans la chambre personnelle le luxe y est de mise, cousin moelleux, aux draperie broder de fil d'or.. A son lit baldaquin , elle possède de grande baie vitrée qui donne accès a une partie du jardin qui lui est réservé et protégée par une grande lignée de buisson la protégeant des regard indiscret même si elle dois avouée aimer se faire remarquer ...

L'autre pièce qui donne accès aux boudoir se trouve etre un bureau ... Le cabinet où elle travaille masquer par un rideaux de soie et de teinture d'orient ... Dans l'autre bout de cette pièce se situe un coin qui fait usage de chambre d'appoint... C'est dans cette pièce que parfois Mademoiselle Cassandre accorde ses grâce a quelques rares hommes qu'elle pourrait estimer ... ( pour leur argent et leur pouvoir ... )
Effectivement cette pièce donne accès au couloir qui mène a la partie des domestiques et cuisine ...
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Jeu Sep 15 2005, 22:27

Passant par les jardins, pour s'aventurer sur son petit jardin privé Cassandre fit pénétrer Phillippe dans ses appartement luxueux .

Mais cette fois ci , les peu de clients ayant eu accès a cet antre, avait put ne venir que dans son boudoir ou son cabinet personel, Phillippe lui se fit diriger dans sa chambre personnel...
Seules les servantes ayant pénétrer en ces lieux a part la courtisane

Cassandre déposa les vétements sur un fautueil, griffonant un mot qu'elle placa dans une enveloppe , la placant dans le boudoir, afin que les servantes déposent les vetements de noble pour phillippe afin de retourner a la cour sans soucis ...

Elle se retourna , defaisant la cordelette du manteau, en tenue d'eve elle eu un sourire ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 16 2005, 09:13

Il suivit sa courtisane aveuglement sans savoir réellement où celle-ci l'ammenait, sans doute dans un endroit plus calme, et plus à l'abris des regards indiscrets. Arrivé dans cette pièce où le luxe était de mise, une chambre des plus grandioses comme il n'en avait rarement l'occasion de voir, se demandant s'il sagissait de la chambre personelle de Cassandre, et si cela s'avérait exact elle lui faisait un grand honneur en l'acheminant en ces lieux.


Lorsqu'elle se retourna lui faisant alors dos , son corps frémit à nouveau son regard se nourissant des ses formes voluptueuses. Il enleve le manteau le couvrant assez précipitamment. Pour rejoindre sa maitresses, enlaçant sa taille, parcourant ses épaules de baisers tendre mais tout de même passionné. Puis remontant sa nuque pour diriger sa bouche vers les oreilles de celle-ci la mordillant légèrement puis lui murmurant.


"Quel est votre secret ? Comment faites-vous pour que je puisse m'asssouvir de vous ? Vous me rendez fou..."
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 16 2005, 12:22

Cassandre eu un sourire, accompagné d'un rire de cristal, ne se retournant pas, elle reposa en arrière sa tête sur les épaules de son amant...

- Peut etre que la raison en est simple... Maitresse de mon art, je suis ici pour répondre a vos moindres désir, a recevoir votre virilité en moi ...

Puis se retournant pour lui faire face, elle colla son corps a lui
S'approchant de sa nuque, soufflant telle une brise sur son cou avouant dans un mumure

- Nous sommes de la même espèce vous et moi , Phillippe, l'espèce qui sonde les âmes et les perverties jusqu'a en faire leur pantins d'esclaves...

Elle termina sa phrase , en glissant sa main pour reprendre en main l'objet de ses désirs...

-Votre bijou n'en apporte que preuve de vos désir inassouvi par le troussage de servante se refusant, ainsi que nombres de maitresse qui ne pense qu'a se refuser croyant vous détenir ... Mais cela en est tout autre... Elle ne faut que purger une illusion..
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 16 2005, 12:55

"Vous êtes désormais la seule pouvant me détenir réellement..."reconnut-il.

Il voulut ajouter quelque chose mais l'une des mains expertes de sa maîtresse l'en retint alors. Il se tendit légèrement ne pouvant articuler et aligner plusieurs mots, devant reprendre une inspiration plus profonde, la rythme des battements de son coeur s'accélérant.


"... Je sais... je sais dorénavant qu'aucune autre d'entre elles.. ne pourra... ne pourra assouvir mes désirs si ce n'est vous..." avoua-t-il, ses paroles saccadées par une respiration haletante.

Ses bras enlacèrent le corps de la courtisane, approchant ses lèvres assurèment des siennes, lui offrant un baiser passionné.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 16 2005, 13:07

Cassandre le regard pétillant de vices, rendit le baiser avec fougue en continuant l'ecrin de ses mains sur le bijoux avec lequel elle s'amusait désormais...
Dans une voix conquérante, elle mordilla les lèvres de son amant avant de lui faire aveu

- Mais il en a toujours était de mon souhait que vous ne puissiez désormais trousser une de vos servantes sans penser a mes jeux que je vous offre...

Remontant sa jambe dans une caresse pour la perché a la hanche de son marquis, elle se blottissa encore plus contre son corps sentant les jeux de sa main, sur celui ci ...

Plus tard elle s'occuperait de cette promise, celle ci ne ferait long feu, elle pensait avec un sourire sadique , juste le temps de se faire grosse pour enfanter l'héritier, puis Phillippe la délaisserait pour ne devenir que l'amant de cette courtisane aux moeurs libre ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 16 2005, 13:25

Le marquis se trouvait dans un état tel qu'il ne pouvait repondre , sentant un plaisir intense montait en lui.

Ainsi, elle avait envisager qu'il ne puisse plus avoir d'aussi forte sensations qu'en sa compagnie, elle ne devait pas encore savoir à quel point cela allait s'avérer être vrai.

Sa main tenait fermement la jambe de sa maitresse comme pour ne pas qu'elle s'échappe, lui permettant de garder ce contact si doux et si fort. Parsemant Cassandre de doux baisers entre plusieurs respirations nécessaires pour pouvoir reprendre son souffle. Souffle se dirigeant sur sa peau soyeuse et velouté.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 16 2005, 13:35

Cassandre laissa le jouet entre ses mains se libérer, se frottant dans des déchanchement au corps avide de ses jeux, laissant sa tête en arrière, une position provocante et si désireuse a la fois ..

Chaque ébat devenait une invitation a la découverte d'un nouveau plaisir, d'une nouvelle force, jamais aupravant elle s'était offerte autant a un homme, malgrès sa perversité et son ardeur a la luxure, beaucoup avait eu leur plaisir avant même qu'elle puisse les chevaucher... Peut etre cela devait etre du a l'inhabitude de ses hommes a avoir en leur main les femmes offertes au plaisir vil de la luxure ...

Haletante aux caresses divines dont Phillippe la couvrait, elle se laissait cette fois si soumise, variant leur deux plaisirs, Le laissant croire qu'il devenait maitre de ce jeu sans morale, le défiant du regard de la posséder , de l'assouvir comme lui même était désormais esclave de ce corps se donnant sans contrainte aux autres hommes, Elle voulait qu'il soit jaloux, qu'il ne veuille etre le seul a la posséder ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 16 2005, 17:40

Le marquis regardait la jeune femme, désireux d'elle. Reprenant lentement son souffle pour entamer une nouvelle danse des plus sensuelle.

Il se surpris à penser qu'il aurait aimé être le seul à qui Cassandre offrait son art, mais il ne savait que trop bien que ce n'était en rien le cas. D'habitude il profitait d'une présence féminine sans se préoccuper si d'autres hommes en bénéficierait cela lui faisiat en vérité ni chaud ni froid. Mais la femme qu'il avait devant lui était différente, ils se ressemblaient tous deux, se complèter, unis peut être dans l'amour qu'il portait tout deux à la perversion.

Il attira la jeune femme sur le lit à baldaquin présent dans la pièce, cette avancée vers ce lit sujet à de nombreuses promesses se faisant des plus tendre, ne cessant de la caresser de ses mains à la fois virile et terriblement tendre et de son regard. Regard qui avait changé depuis la première fois qu'il l'avait vu, il respectait cette femme, il n'avait jamais respecté une femme qui n'avait pas de rang noble et encore même parmis la noblesse c'était on ne peut plus rare et il ne respectait pas ces femmes pour la même raison que Cassandre... raison qu'il avait du mal à déterminer.

Philippe fit allongé sa courtisane sur le lit se mettant délicatement au-dessus d'elle, laissant plonger quelques instants son regard dans le sien. Puis après lui avoir lançer un sourire quelque peu provocateur, il l'embrassa sur le front puis commença à descendre petit à petit parsemant son corps de baisers.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 16 2005, 17:54

Cassandre se laissa emportée vers le Baldaquin qui n'avait jamais subit assaut velouté de sa maitresse...
Pour la première fois celui ci recevrait les egards enragé de la fougue des amants ..
Cassandre fut elle même suprise, l'avoir ammener ici... Dans son antre, pour la posséder, elle ne regretta rien, mais cela lui fit une sensation étrange...
Quand Phillippe parsema son corp de baiser comme une couverture de douceur, elle ne put retenir des soupirs de plaisir, Aucun client ne prenait soin autant que phillippe certes quelques caresses pour s'assouvir l'assurance de plaire aux courtisanes, mais de les faire vibrer d'ntensité si forte, en ce jour elle n'eupas souvenir ...

Elle laissa ses griffes caresser la chevelure de son cruel amant, laissant sur son visage la marque de la chaleur qu'envahissait son corps , leslèvres entrouvertes... Les yeux clos.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 16 2005, 18:14

Il aimait l'entendre prendre du plaisir et le savoir le rendait d'autant plus prédisposé à partagé d'autres jeux avec elle, il n'imaginait plus à cet instant éprouver d'intenses sensations sans qu'elle aime ne soit charmé par ces délices.

Il s'aventura donc déposant de doux et long baiser au coeur même de cet endroit qu'il avait déjà dans leur différents jeux prit par avant possession mais sous d'autres formes.

Son plaisir à lui ne pouvait que se manifester à présent que si elle même en éprouver, succombant à ses douceurs.
Il n'avait plus l'impression d'être qu'avec une simple courtisane qui devait assouvir ses envies, le jeu, les rôles s'inversant naturellement. Il se sentait l'égal de cette femme, en quelque sorte lui au féminin.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 16 2005, 18:32

L'habilité des caresses de Phillippe fit frissoner le corps de Cassandre, elle n'était plus courtisane, mais une maitresse assouvie.S'ouvrant encore plus offrante a ses caresses, ses mains encourageant le désir de son compagnon.

Les nombreux jeux intimes qu'ils s'étaient livrés n'avaient fait qu'augmenter la sensibilité de son corps, dans des soupirs haletante, elle succomba a l'offrande que son marquis lui fit en cet instant...

Le corps tremblant, posséder par une nouvelle manière , cette fois ci sincère, plus intime que n'importe quel ébats. Elle se rendit compte, elle estimait cet homme, cet homme qui lui offrait la jouissance pour son propre plaisir, pour la voir savourer ce qu'elle lui avait offert de sa bouche et de bien d'aute manière...

Elle se souciait peu de cela avant, bien qu'elle avait eu quelques plaisir personnel , certainstrop avide de lui plaire, n'avait pris le temps d'explorer ses satisfactions, pensant etre parfait dans leur arts... Phillippe n'était pas de cela...

Elle rouvrir les yeux pour le regarder avec passion, ce regard qu'eux seul partagé.. Elle eu presque a regret de devoir le partagé avec cette vierge qui ne serait satisfaire son amant a part pour se faire prendre lors de noces , par la suite , elle prendrais d'autre amant, elle chassa cette idée...

Le marquis reviendrait toujours, ils s'étaient trop liés désormais dans leur union diabolique .
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 16 2005, 19:08

Entendant son souffle, la sentant frissoner, son coeur battait plus rapidement, à une vitesse saccadée comblé par la jouissance qu'il lui donnait.

Gardant le doux goût de cette offrande qu'il lui faisait en bouche, un cadeau pour tous ce qu'elle avait puis lui offrir, lui faire partager, il se retira en douceur.

Mais plus qu'un cadeau c'était un gage de sa passion envers elle, celle qui lui faisait oublier toutes ces autres femmes. Et voulant lui montrer qu'aucun autre homme n'aurait ainsi autantd'egard à son intention, il voulait que sa maîtresse pense à lui comme son esprit qui était hanté par la vision de celle-ci.

Il ramena sa tête à hauteur de celle de Cassandre, l'observant, rapprochant son corps de la peau de cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 16 2005, 19:37

Cassandre encore tremblante de cette troublante et merveilleuse douceur, regarda Phillippe, le regard pétillant, assouvie envers lui...
Reprenant son souffle, elle l'enlaca d'abords couvrant son visage de baiser, entrecoupe de son souffle encore haletant du désir

-Ho Phillippe, je crois que vous avez assouvie votre maitresse!!!

Elle eu un petite rire, caressant sa joue, le capturant entre ses jambes pour le garder captif dans cette complicité tendre et luxueuse...
Laissant ses mains parcourir le visage de son amant, comme le redessinant cette fois avec la douceur que jamais encore elle n'avait fait preuve jusque là...

La soie elle même n'avait put concurrencer avec ces glissement soyeux...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 16 2005, 19:56

Le corps de Philippe tressaillit aux paroles de la jeune femme,comnlé par le fait qu'elle l'ait été.
Il regardait avec tendresse sa maîtresse, la seule qui comptait, appréciant les gestes tendres lui étant destinés.


"Y a-y-il autre chose que je puisses faire pour vous satisfaire ?"lui demanda-t-il le regard le regard toujours aussi doux mais dans lequel on pouvait y voir des flammes de passion.

Il n'était plus avec une courtisane, il était avec sa maitresse, heureux d'être avec elle, et que ce soit elle qui serait maintenant privilégiée dans ces moments intimes, il ne voyait pas comment cela pouvait être autrement? Il embrassa l'une des mains caressant son visage tandis qu'elle le lui dessinait lui meurmurant.


"Ma douce et si attirante maîtresse que puis-je faire pour combler vos désirs ?"
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 16 2005, 20:10

Cassandre eu un sourire , finisant par un rire doux et taquin

-Voyons, comment mon amant pourrais me satisfaire a part ses caresses si envoutante, dont si je suis la maitresse de mon art, vous en etes le maitre...Me couvrir de présent, agréable mais trop ordinaire , me satisfaire encore et encore en vous offrant mon corps, cela sera sans nul doute fait.. Peut etre m'ammener un jour a la cour?

Elle ne put s'empecher de rire, toujours en devenant peintre de ce corps qu'elle remodeler de ses mains agiles et doucess, un sourire au lèvres.
Elle soupira, quel destin merveilleux il aurait put avoir si leur union avait put etre fait autre que d'etre sa maitresse, bien sur elle l'aurait autorisé a trousser quelques prudes demoiselle voir quelques servantes, elle même aurait eu certainement des amants, il en était ainsi a la cour...
Mais leur âme était liée... Et leur rang trop différent, il ne pouvait prendre une batarde , a part comme concubine ou elle pouvait largement descendre dans la perversité la jeune épousée qui ne supporterait un tel affront ...
Puis elle voulu le taquiner, voir sa réaction, voir a quel point elle l'avait enchainée

-Voir si votre promise se refuse a vous, je prendrais sa place!!

Elle eu un rire

-J'oublais mon père a eu oublie de me donner son nom, nous devrons donc nous satisfaire de ces tendres secret que nous partagerons , et que je m'excelle a vous enchainée toujours plus a moi, afin qu'aucune ne puisse me remplacer
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 16 2005, 21:40

Philippe resta perdu quelques instants dans ses pensées, s'imaginant Cassandre à la cour, certe il pensait qu'elle se sentirait sûrement des plus à l'aise, se fondant dans cette masse de noble tous plus hypocrites les uns que les autres. Mais les rumeurs iraient bien vite, et il ne serait pas étonné que d'autres nobles de la cour aient profité de ses précieuses caresses.

Le mariage n'était pas pour lui un acte fait par deux personnes qui s'aimaient ou ayant des attirances l'un envers l'autres, des points communs, mais plus comme un moyen d'atteindre ses objectifs, obtenir des intêrets mais songeant quelques instants, si cela avait pu être possible : .... avoir Cassandre pour femme, la sachant présente à ses côtés quoi qu'il advienne l'aurait sans doute rassuré. Mais il se contenterait de ce rôle d'amant, et c'était pour lui déjà un immense privilège car sa maitresse était la femme qu'il observait depuis de longues minutes à présent. en quelque sorte son âme soeur dans la perversion, dans les moments intimes.

Il préféra ne pas répondre à ses quelques phrases provocatrices que lui lançait sa Cassandre, appréciant son rire, sa voix... se plaisant à les écouter.

Il continua de ses doigts de frôler le corps de sa partenaire bénéficiant des siennes si douce, si soyeuse...


"N'ayez crainte je le sais à présent.. mes pensées dans mes futurs ébats irront irrémediablement à vous. Et moi comment puis-je faire en sorte qu'aucun autre homme venant s'encquérir de vos services ne puisse vous faire autant de bien ? que comme vous avez pris cette place dans mes pensées, je prenne la même dans les votres."


Dernière édition par le Mer Sep 21 2005, 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Sam Sep 17 2005, 18:30

Cassandre eu un rire, cela était il seulement possible, l'idée était tentante, phillippe était il jaloux de ses clients ? elle voulu s'en assuré

-Seriez vous jaloux mon doux Phillippe ?

Elle se releva s'appuyant sur son avant bras, tout n glissant de l'autre sa main délicate pour des caresses renouvelant sans cesse le désir avide de la posséder ..

-Mes clients vous font il peur ? Si vous désirez vraiment m'envoutée, alors soyez un conquérant!! Possédez moi comme aucun n'a put faire, ne me mentez jamais, avec moi cela ne marchera point!!!
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Sam Sep 17 2005, 19:21

Jaloux ? Il n'avait jamais été jaloux lorsqu'il s'agissait d'une histoire de femme, seulement peut être pour le pouvoir qu'il n'avait pas eu, jalousant la place qu'avait eu ses cousines dans la famille. Mais Cassandre n'avait pas eu tord, il ne dit rien à cette reflexion n'osant se l'avouer à lui même ce sentiment lui faisant peur.

Mais il avait envie de prendre autant de place qu'elle ne venait de prendre, qu'elle ne l'oublie pas.

Il s'exécuta alors parsemant le corps de Cassandre de baisers de tendresses. Ses caresses devenant à nouveau plus viriles. Il voulait lui donner la force qu'il avit reçu en ses bras.
Sa peau s'humidifiait de sueur, les battements de son coeur palpitait.
Il voulait gagner cette bataille, prouver à Cassandre qu'elle ne pourra se passer de lui. Tous ses gestes précis mais pourtant fougueux attiser cette flamme de passion les liant. L'amant déposa ses mains avec ardeur sur les hanches de sa partenaire. Il devenait son chevalier livrant ce combat ardent pour obtenir ce royaume tant convoité.

Rapprochant son corps lentement de la jeune femme et tel un conquérant il vint s'allier à elle, passant à l'offensive au moment opportin après que les deux partenaires soient excités, préparés aux plaisirs qu'ils allaient se donner, à ce corps à corps passioné. La respiration haletante entrecoupées de râles de jouissance il se donna à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Sam Sep 17 2005, 21:54

Cassandre eu un sourire, le visage de son amant n'osait s'avouer que la jalousie semparait de lui, cet homme semblait désirait l'ambition de n'etre plus important, elle fut attendrit, il n'etait au final qu'un enfant qui ne désire pas partagé son jouet ...

La passion avec lequel le marquis s'efforcé de lui conquérir le corps offert a tous pour le pouvoir et l'argent la fesait frémir, de ses mains, il la tenait soumise a sa victoire.

Sentant l'homme conquis en son corps qui s'emmelait des plaisir du péché, son excitation de pouvoir le laissait entre les main d'une autre sans qu'il puisse gouter avec autant de délice l'extase de son art, accentua son propre plaisir...
De ses gémissements, étourdite de tant de sentiments envahissant son corps, elle s'addona a rendre son extase a son amant...

Le repoussant sur le côté pour revenir a son rang de maitresse, elle devait diriger le jeu, lui montrer qu'elle ne pourrait etre son esclave sans un maitre qui puisse l'assouvir...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Dim Sep 18 2005, 08:37

Apparement Cassandre voulait mener le jeu, revenir à ce rang qu'elle avait tenu la plupart du temps, revenant à son rôle de dominante le rendant soumis à ses désirs et à ses envies, la laissant exploiter sans art avec liberté, experte elle devait savoir quoi faire à quel moment en fonction de ses clients.

Dans sa vie, le marquis aimait avoir du pouvoir, de l'influence, se sentir supérieur aux autres. Mais en compagnie d'une femme cela ne le dérangeait nullement de se savoir soumis à elle, préférant être esclave de ses envies plutot que de ne pouvoir profiter de sa présence, bien qu'il aimait de temps à autres la savoir soumise lui. Il sillonait de ses mains les formes veloutées de sa maitresse.

Philippe eut un sourire éspiègle, se laissant emporter dans le jeu de la courtisane... sa courtisane.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Mar Sep 20 2005, 21:09

Cassandre de ses gestes, reprenait son rôle, désirant envouter plus que jamais son amant..De ses ongles elle déposer la marque de son ébat, dans les élans de plaisrs.

Les baisers qu'elle couvrait de son corps fermes et doux, , profiter a la fois des caresses de ses mains, attendant le paroxyme de leur préludes, elle donna un dernier élan elle se cambra pour se laisser posséder au plus profond d'elle même par phillippe...

Puis elle s'allongea, le souffle coupé, resserant un peu plus ses cuisses, afin de le garder en elle un peu plus longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Mer Sep 21 2005, 12:36

Le marquis sentait en lui ces multiples sensations savoureuses et merveilleuses. Son souffle saccadé, profitant pleinement de cet instant d'ivresse qu'il partagait avec elle.

Plus il se liait à elle plus il se sentait enchaîné par ses filets si doux et pourtant si impetueux. Ne se sentant jamais aussi bien qu'en étant dans ses bras, goutant avec délice aux plaisirs qu'elle lui offrait. Jusqu'à arriver à ce moment d'ennivrement si intense.

Il se retira lentement. Puis déposa un doux manteau de baisers sur le corps exquis de sa partenaire, la remerciant ainsi du moment d'extase passé.

Revenir en haut Aller en bas
Cassandr
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Lun Sep 26 2005, 19:16

Cassandre, savoura le manteau de baiser, puis elle regarda l'horloge dans sa chambre, plus de la moitiée de la nuit était passé, et si son amants, semblait fatigué le lendemain, on se douterait qu'il n'avait passé une nuit seul...

Elle l'attira a elle, puis avec un sourire

-Il est temps pour vous de sombrer dans le sommeil, afin que votre visage ne fasse voir une fatigue de moment si doux... Votre promise pourrait vous en vouloir !!

Elle l'embrassa, puis le caressa doucement pour l'aider a sombrer entre ses bras ...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Ven Sep 30 2005, 18:36

Le marquis n'avait visiblement pas vu le temps passer, lorsque Cassandre regarda l'heure il fit de même son regard se posant sur l'horloge présente dans la chambre... non il n'avait pas vu le temps passé, et fut surpris de voir l'heure aussi tardive affichée.


Il laissa apparaître un mince sourire à la réflexion de la jeune femme, elle avait rraison, il se devait d'être en forme pour pouvoir poursuivre ses projets des plus "diaboliques", et il n'était arrivé à la cour que depuis très peu, et il cherchit à faire bonne impression, mieux valé qu'il est de ce fait pleine possession de tout ses moyens et ne pas être enclin au sommeil.

Il se rapprocha de Cassandre l'embrassant une dernière fois, puis fermant les yeux, se laissa glisser dans ses bras pour sombrer lentement dans le monde des songes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les appartements de Mademoiselle   Aujourd'hui à 00:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Les appartements de Mademoiselle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mademoiselle "LYLY"
» Mademoiselle Alice Hargreaves .
» Les aventures de Mademoiselle Petra
» La formidable Fumerie de Mademoiselle Tan [Fermée par la Marine]
» [vente/achat] Un p'tit tour chez mademoiselle Tan (Pour Toji)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: