1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 retour du comté de Bretagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Armand D
Invité



MessageSujet: retour du comté de Bretagne   Mer Sep 14 2005, 17:10

A qu'il est bon de temps en temps, de prendre ses bagages et de retourner voir sa mère...Ainsi que sa patrie bien entendu... Plus de haine, de machiavelisme... Mais quelle annui... Armand été donc bien content de revenir sur la scene au milieu des intrigues, il était curieux de savoir les nouvelles et surtout de voir Cabellion, son associé comploteur...

"Eh bien Fontainebleau, tu peut trembler, me voila enfin de retour !"
Revenir en haut Aller en bas
Pauline
Invité



MessageSujet: Re: retour du comté de Bretagne   Ven Fév 17 2006, 19:41

-------Autre jour------

Voici 3 mois que la jeune marquise de Saint-Béryl s'était absentée de la cour.Pauline avait du retourner en Bretagne,sa mère s'y trouvait mourante.Avec la permission de son époux,elle l'avait rejoind pour ses dernières semaines.Assise dans sa voiture,elle regardait le domaine de Fontainebleau,quel magnifique paysage.Arrivé à l'entrée de la cour,elle descendit et attendit son époux,Philippe de Saint-Béryl,qui,comme à chacun de ses retour ne prenait pas la peine de venir la voir.

*Une fois de plus en train de batifoller avec l'une de ses maitresses.*

Elle portait une robe de taffta bleu pale qui s'acoordait parfaitement avec ses yeux,son corset était agrémenté de petites perles blanches,ses cheveux étaient relévés en une chignon qui laissait flotter quelques méches autour de son visage et dans sa nuque,elle releva sa tete et sourit pour ne pas laisser voir son malaise et sa honte.
Revenir en haut Aller en bas
Cardinal de Périgueux
Poete
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: retour du comté de Bretagne   Ven Fév 17 2006, 21:32

Au cours des minutes qui suivirent, un autre cortège, relativement impressionnant celui-là, franchit les grilles de Fontainebleau. À l'avant, quatre garde juchés sur d'impressionnants chevaux d'une blancheur immaculé. L'accoutrement des garde, qui portaient des vêtements rouge et or, aurait eu de quoi faire rire n'eut été de l'air sévère et de la carrure de ces derniers. Les deux premiers portaient de lourdes hallebardes, au haut desquelles flottaient les drapeau de la Sainte Église Catholique, ainsi que les armes du Cardinal de Périgueux, nouvellement nommé par le Pape. Les couleurs des habits des gardes se retrouvaient également sur le somptueux carrosse qui les suivit, lui aussi tiré par des chevaux aussi blancs que les pacifiques colombes... Le Seigneur est la paix, le Seigneur est immaculé, mais le Seigneur est puissant, tel était le message envoyé par tout cet atelage. Les gardes qui fermaient la marche portaient les mêmes étendards que ceux du devant.

Confortablement installé sur la banquette de velour bourgogne, le Cardinal de Périgueux inspectait les lieux par la fenêtre, semblant bénir tout ce qui passait dans son champ de vision... alors qu'en fait il avait la tête ailleurs, réfléchissant à un avenir qui semblait des plus attrayants. Gloire, richesse, renom, influence, pouvoir... que de mots doux aux oreilles d'un homme pour qui rien d'autre n'avait d'importance... Il sentit que le carosse s'immobilisait, et un sourire se forma sur son visage, sous sa fine moustache qu'il aimait tant lisser. Après quelques instants, un garde vint ouvrir la porte, et le Cardinal descendit, humant à plein poumon l'air vicié de la capitale. Plus loin, il remarqua une jeune femme qui attendait. Nul doute qu'il serait introduit auprès de la cours en même temps qu'elle. Prodigant quelques conseil aux gardes, le Cardinal attendait que quelqu'un vienne s'occuper de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint-Aignan
Dramaturge
avatar

Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: retour du comté de Bretagne   Dim Fév 26 2006, 14:18

Bon, bon, bon.
Probleme.

Saint-Aignan se tenait sur le parvis du palais et observait en se frottant son menton imberbe les deux carosses arrivés presque simultanément.
Et il pensa donc:

Bon, bon, bon.
Probleme.

Il se tenait adossé au mur, dans l'ombre afin que nul ne puisse le voir en train d'hésiter, puis, sur un coup de tête, s'avança d'un pas assuré vers... la jeune fille...!

Et oui, comment en douter? Il passa sans regret devant le cardinal moustachu et vint baiser la main gracile de la nouvelle venue.


-Comte de Saint-Aignan. Pour vous servir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pauline
Invité



MessageSujet: Re: retour du comté de Bretagne   Lun Fév 27 2006, 19:37

Pauline fut surprise par l'homme qui venait de lui baisait la main,malgré sa surprise elle lui répondit par un sourire.

"Monsieur le Comte."

Elle lui fit une petite révérence et se présenta à son tour.

"Pauline de Saint-Béryl...j'attendais mon époux le Marquis de Saint-Béryl mais il est apparement retenus par des affaires urgentes."

Elle regarda le Cardinal et reporta son doux regard sur le Comte de Saint-Aignan.
Revenir en haut Aller en bas
Cardinal de Périgueux
Poete
avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: retour du comté de Bretagne   Mar Fév 28 2006, 16:15

La tête bien haute, dans une attitute qui se voulait à la fois bienveillante et noble, le Cardinal de Périgueux souriait en discutant avec son aide personnel, le frère Rémigius, tout en observant du coin de l'oeil le courtisan qui venait de faire son apparition au haut de l'escalier. À n'en point douter, son fabuleur cortège avait eu l'effet escompter, et on s'était dépêché d'envoyer quelqu'un à sa rencontre. L'homme, à n'en point douter, en était un de grande classe d'après ce que pouvait en juger le Cardinal. Sa démarche élégante et assurée en témoignait, et le Cardinal fut bien aise de constater que les gens importants étaient bien reçu à la cours de France.

De son côté, le frère Rémigius était impressionné par la prestance de son maître, et plus que fier d'avoir uni sa destinée à celle du Cardinal. Qui sait... peut-être serait-il un jour nommé évêque! Néanmoins, les deux ecclésiastiques déchantèrent rapidement alors que l'homme élégant, faisant fi des règles de bienséance de base, passa devant eux sans même daigner leur accorder un regard, afin de rejoindre la jeune femme qui était arrivée quelques instants avant eux. Tandis que Rémigius se bernait à afficher de grands yeux de poissons étonné, la surprise, chez le Cardinal de Périgueux, fit place à la colère alors qu'il blêmit de rage devant cet outrage. Ainsi on se permettait, à la cours de France, de défier la colère du Seigneur en ignorant ses serviteurs? Ainsi on préférait se précipiter vers les plaisirs de la chair plutôt que de rendre hommage aux humbles serviteurs du Tout-Puissant? Ah! qu'elle était belle, la cours du pieux Louis XIV! Quelle honte!

Malgré tout, le Cardinal réussit à ne pas trop afficher son embarras, se contentant d'adopter un air un peu plus sévère et de serrer la mâchoire. Le tout ne dura que quelques secondes, au bout desquels un mince sourire carnassier éclaira son visage, avant de disparaître sous un masque de courtoisie et de bienveillance. Seule une petite lueur brillant au fond de son regard pouvait laisser présager d'autres sentiments. Faisait semblant d'ignorer l'outrage public qu'on venait de lui infliger, il se pencha légèrement vers Rémigius :

- Trouvez-moi le nom de cet irrespectueux, Rémigius.

Finalement, il se dirigea lentement mais dignement vers l'escalier, résolu à entrer de son propre chef dans Fontainebleau. Il n'était pas dit qu'il passerait pour un imbécile, et ne donnerait certainement pas l'impression de se laisser démonter par une pauvre âme inconsciente condamnée d'avance aux tourments des feux de l'enfer! Calmement, il entreprit l'ascencion, voyant dans sa tête son étoile s'élevée simultanément dans le firmament du ciel Français. Fontainebleau. Enfin, il y entrait. Sur le perron, il se tourna et admira le paysage... SON paysage, celui sur lequel IL régnerait. Il vit aussi Rémigius qui interrogeait brièvement un jeune mousquetaire, et qui revint ensuite vers lui d'un pas rapide. Le Cardinal demeurait en contemplation, comme s'il se recueillait les yeux ouverts. Rémigius vint s'installer à ses côtés.

- Il s'agit du Comte de St-Aignan, Monseigneur.

- Merci, Rémigius.

Le Cardinal se dirigea sans plus attendre vers l'intérieur du château, Rémigius sur les talons. Il espérait bien y trouver un accueil qui serait plus à la hauteur de son statut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint-Aignan
Dramaturge
avatar

Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: retour du comté de Bretagne   Mer Mar 01 2006, 15:25

François, jetant des coups d’œil furtifs au cardinal, crut bien certainement le voir rougir aussi fort que sa robe, et, inconsciemment fier de sa petite farce, le comte sourit sous la moustache qu'il n'avait pas.

"Pauline de Saint-Béryl...j'attendais mon époux le Marquis de Saint-Béryl mais il est apparemment retenus par des affaires urgentes."

L'attention de Saint-Aignan fut captée de nouveau, brièvement il est vrai, par la demoiselle qu'il avait préféré au vieux bonhomme... On ne se refait pas!

Marquis de Saint-Béryl ? Ce nom, comme tous ceux qui était passé au moins une fois à la Cour, ne lui était pas totalement étranger. Il ignorait pourtant qu'il possédait une aussi jolie femme.


-Ah! Sûrement pas! Qu'y a-t-il de plus urgent que de recevoir sa femme ?

Le cerveau de François grondait comme les moteurs de voitures qui chauffent anachroniquement en 1663, mais bref, il ne s'entendait même plus réfléchir alors que le sang lui battait aux tempes : que faisait l'homme de Dieu à le regarder avec son oeil de vautour en murmurant à son ruffian ?
Ah!


-C'est votre époux même qui m'envoie!

Crétin! Qu'avait-il dit encore ? François tournait le dos au cardinal en se retenant à grand peine de ne pas bouger. Il voulait savoir ce que l'on complotait derrière son dos, mais il ne pouvait le faire suffisamment discrètement... Aussi arborait-il un sourire assez gêné, se rendant compte de sa bévue soudaine.

Le comte de Saint-Aignan, bientôt promu duc et pair (il en était sûr... ces choses là se flairait à des kilomètres) tenant le rôle d'un simple valet ?

Paraissant reprendre de l'assurance, il reprit également la parole:


-Tenez, je marchait d'un air oisif dans les couloirs quand l'air tristement affairé de votre époux me fit grand peine: je m'approchai, il me raconta alors une bien triste histoire! Il ne pouvait recevoir sa charmante épouse sous peine de manquer de respect à un grand homme, et pourtant, ce n'était pas l'envie qui lui manquait !
Je le pris alors en pitié et me proposait de vous amener dans son cabinet, le plus courtoisement du monde (il présenta alors son bras, illustrant théâtralement ses propos), afin que vous ne soyez pas fâchée de son absence...

François fit une pause. Il était vrai que sa tirade lui avait fait perdre son souffle. Mais le traque, que voulez vous... Un petit détail lui revint tout de même à ma mémoire:

-Bien entendu, sûr que vous connaîtriez le chemin, je n'ai point osé lui demander où se trouvait son cabinet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pauline
Invité



MessageSujet: Re: retour du comté de Bretagne   Mer Mar 01 2006, 15:55

Pauline avait remarqué que le Cardinal n'avait pas apprécier que le Comte de Saint-Aignan l'ignore.Quand il lui raconta que son époux l'avait envoyé,elle n'y crut pas une seconde,elle connaissait trop bien son cher époux,il préférer batifoler avec ses maitresses,voilà 4 ans qu'elle se refusait à lui,il était alors parti voir ailleur,cela ne la dérangeait pas le moin du monde,il la répugnait.Mais pour faire plaisir au comte elle joua le jeu.

"Je ne savais pas cela de lui...quel dommage,j'aurais aimé le voir mais bon tant pis,votre compagnie m'ait plaisante."

Elle accepta son bras et lui sourit:

"Je vous suit monsieur."
Revenir en haut Aller en bas
Saint-Aignan
Dramaturge
avatar

Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: retour du comté de Bretagne   Sam Mar 11 2006, 12:50

[pardon.... bac blanc blush ]

François se sentit légèrement mal à l'aise. La jeune dame ne se laissait pas démonter, et sous ses airs innocents, semblaient presque se railler.
Oh, Saint-Aignan était loin de lui en vouloir! Tel était pris qui croyait prendre, disait-on.

Elle lui pris donc son bras en jouant l'incrédulité, et ces mots, ces trois mots "je vous suit monsieur". François parut soudain hésitant.
Et me suivre où? Lui qui aurait penser qu'elle le guiderait jusqu'a son cabinet...

Levant les yeux, toutes les fenêtres du chateau lui parurent les mêmes. Toutes ouvertes, toutes fermées, les murs creme recroqueviller dans leur mutisme ne l'aideraient point à trouver le lieu de travail de son mari.

Et puis ce minois, jaloux peut-être, François voyait mal par le soleil, à la cinquieme fenêtre en partant de la gauche... en haut, à l'étage.
Si c'était possible, le comte pâlit.
Il avait oublié Aurore-Amélie! Et elle l'observait maintenant, sûrement furibonde qu'il ai pu la laisser pour une autre demoiselle!

Que faire alors?


Décidé à aller la retrouver au bras de la St Béryl, jouant la méprise sur le lieu, il fit semblant d'être maître de lui-même et s'engagea avec un sourire presque sincere sur le perron, montant chaque marche comme on grimpe au supplice.

-Comment, vous ne saviez pas ça de lui? Un mari prévenant comme le vôtre! Et vous ne le saviez pas? Ah, c'est bien malheureux! Enfin, je pourrais me vanter, arrivant au paradis, que j'aurais sauver un ménage d'un quiprocos bien horrible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint-Aignan
Dramaturge
avatar

Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: retour du comté de Bretagne   Mer Mar 15 2006, 18:09

[suite ici :[url] http://1663.forumactif.com/viewtopic.forum?p=11740#11740[/url] ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: retour du comté de Bretagne   

Revenir en haut Aller en bas
 
retour du comté de Bretagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: