1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La suite du vicomte De Léon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Armand D
Invité



MessageSujet: La suite du vicomte De Léon   Jeu Juin 16 2005, 19:31

*Ah voila ce que je peut qualifier de ma suite. Maintenant que j'y pense, personne ne doit être au courant de mon arrivée à moins que les rumeurs ne se propagent vite içi... Et il avait oublié de montrer la preuve de son rang... Mais il était marqué prince de sang royal dessus et ce signé par nombre des plus souverain de France et d'Espagne. En tout cas, bel appartement... Décidemment Paris et ses alentours sont décidemment de bien bon gout...
Ah, voila mes deux serviteurs, mon cochet et mon homme à tout faire, qui arrive avec mes bagages... Mes vetement et tout les accesoires important, mais non indispensable à ma grande beauté... Mes objet personnel, qui seront enfermé dans un coffre, il serait mauvais que certain de ses objets soit trouvé... Et mon épée, magnifiquement décoré, autant un accessoire de mode qu'un instrument de mort, bien qu'il n'ait jamais tué personne lui-même... En tout cas, personne ne doit etre au courant de ma présence, je croit pouvoir me reposer tranquillement...*
Revenir en haut Aller en bas
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Ven Juin 24 2005, 13:49

Iwelda entra dans la suite avec le blessé elle le conduisit jusqu'à son lit, où le vicomte se laissa tomber avec soulagement.
La jeune fille fut aisée de laisser le fardeau, elle n'était pas habituée à de telles poids pour une femme de sa taille.

Il s'étendit comme il faut et prit une grande inspiration. Iwelda en profita pour regarder autour d'elle, la suite était plus luxueuse que sa propre chambre. Le vicomte aimait donc le luxe à un point qu'elle trouvait presque désagréable.

Puis elle fit face à un grand miroir. L'image que lui renvoyait la glace n'était guère flatteuse. Sa robe en satin mauve sombre n'était pas très chic, elle retombai certes joliment par contre, dévoila une taille fine procurée par de longue promenade à cheval. Ces manches recouvraient la moitié de son bras et son décolleté très simplement fait n'égalait nullement ceux des femmes au bal.

Son visage était un peu rouge après tant d'émotion, ces longs cheveux châtain retombaient dans son dos, noué en un coiffe plus baisque. Décidement ce n'était pas sa soirée, elle replaça un peu quelques mèches rebelles et s'approcha du lit du vicomte. Il avait les yeux fermés mais ne dormait pas.

Elle s'approcha du lit mais ne dit mot, doutant de son état. L'homme restait immobile, puis il ouvra un oeil dans sa direction, la détaillant d'une manière presque outragante mais Iwelda commençait à se lasser de le reprimander.

- Puis faire encore quelque chose pour vous monsieur le vicomte?
Revenir en haut Aller en bas
Armand D
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Ven Juin 24 2005, 14:00

Le comte était immensement soulagé... Ah son lit, quelle bonheur, quelle confort, enfin la douleur s'estompe quelque peu...

*Cette jeune femme est une perle de gentilesse... En plus d'être belle,elle n'hésitait pas à l'effort, et restait exquisement gentille alors que lui n'avait été qu'un rustre...*

"Je voudrais vous présenter mes excuses madame pour avoir été si rustre, alors que vous êtes si gentille, vous m'avez enormement aidé, et pour ca j'ai une dette envers vous, demandez moi ce que vous voulez... Mais si c'est vous qui me demandait, je veut bien un baiser..."

Eh oui, malgré toutes ces épreuves, on ne change pas facilement son caractère... Surtout un De Léon.
Revenir en haut Aller en bas
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Ven Juin 24 2005, 14:09

Iwelda eu un léger sourire.

- Monsieur le vicomte il faudrait bien plus qu'une "fille aussi gentille" pour vous changer décidement, il vous faudrait un vrai ange! Mais rassurez-vous, vous n'avez aucune dette envers moi, loin de là, je vous dois la vie. Quant à ce baiser...

Elle se pencha près du lit, tout près du vicomte comme pour poser ces lèvres sur les siennes mais dit avec un sourire :

- Vous ne l'obtiendrez pas monsieur! J'ai déjà fait assez de bêtise en une journée car je doute qu'il soit de convenance d'embrasser un homme la première fois qu'on le croise.

Elle se releva, toujours un sourire aux lèvre.

- Et j'accepte vos excuses, voulez-vous que je sonne quelqu'un pour s'occuper de votre tête?
Revenir en haut Aller en bas
Armand D
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Ven Juin 24 2005, 14:15

"Non merci, j'ai surtout besoin de repos, et non d'un de ces charlatans..."

Ah ! Elle avait été si proche de lui et elle ne lui cédait pas ! Voiala qui était pasionnant, cela ne lui était jaamis été arrivé...

*Vous serez mienne mademoiselle Iwelda..*

"Serez vous un ange pour moi mademoiselle ? Je suis content que vous accpetier mes excuse maintenant, je m'en vais dormir..."

Il fit semblant de s'endormir immédiatement mais dès qu'il l'en tendit se retourner, il ne se génat pas pour détailler le derrière de le gentille personne qu'était Iwelda, honteusement...

Elle se retourna et il fermit les yeux immédiatement, puis il finit par s'endormir pour de bon tant la fatigue était grande.
Revenir en haut Aller en bas
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Ven Juin 24 2005, 14:21

Iwelda regarda le vicomte s'endormir et se leva. Elle se promit d'avertir tout de même un médecin de l'état de santé du jeune homme.

Elle se leva, observa une dernière fois les lieux et sortit de la chambre.
Après avoir bien refermé les portes elle se demanda dans quelle direction aller.
Certainement pas question de retourner à la salle de bal! Et elle répugnait à rester seule après une telle soirée, enfermée dans sa chambre. Elle se dirigea donc vers l'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Dim Juin 26 2005, 17:29

( Le Cabinet)

10 jours apres Casachris revenait de Marseille où il avait donne des ordres à ses armateurs. Tout c'etait bien passé jusqu'à ce qu'il recoive une lettre du port de La Rochelle disant que l'un de ses navires avait échoué sur les cotes du finistere et que des nobles de Bretagne avaient pris de force les marchandises. Il devait mettre l'affaire au clair. Il rentra à Paris et apris qu'il y avait un vicomte de Bretagne à Fontainebleau. Ce qui lui arrangeait bien les choses. Il alla à Fontainebleau et demanda a des nobles de la cour où il pouvait trouver ce vicomte. Certains ne savaient rien mais quelques uns lui indiquerent qu'il devait etre dans sa suite. Il avait eu un accident il y a dix jours lors du bal. Un accident qui avait fait sensation et où on avait pas vu le Roy en tel colere. Il arriva grace aux indications devant la suite où se postait deux gardes. Il leur adressa d'un ton sec, ses yeux lancant des éclairs.

" Veuillez annoncer l'arrivée de Mr Cabellion, grand armateur de France, fournisseur du Roi.
- Il vous faut une convocation aposée du sceau de messire le vicomte pour ...
- La raison de ma venue vaut toutes les convocations."

Le regard foudroyant aurait fait fléchir les plus braves. Le garde obtempera et entra dans la suite pour voir si le vicomte accepterait la visite de cet armateur.


Dernière édition par le Mar Aoû 09 2005, 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand D
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Lun Juin 27 2005, 09:37

Armand, content de recevoir de la visite, fit entrer l'homme et sortir le garde.

"Bien le bonjour monsieur ! Je suis Armand De Léon, vicomte de bretagne, que puis-je faire pour vous ? Vous voulez un raffraichissement, voulez vous que j'ouvre une bouteille ? Euh excusez moi, j'en oubli la plus élémentaire politesse... Puis-je savoir votre nom ?"
Revenir en haut Aller en bas
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Lun Juin 27 2005, 10:07

Casachris perdit ses traits coleriques et se radoucit. Puis il s'inclina devant ce vicomte.

"Je suis Mr Cabellion pour vous servir, un des plus grands armateur de France. Je vous remercie pour votre hospitalité, mais ne vous derangez pas pour moi. Si je suis venu ici, c'est pour regler une affaire de tres haute importance. J'ai recu une lettre expliquant que l'un de mes navires s'était fait piller par des nobles de Bretagne. Un affront car cela concerne directement l'etat. Je suis venu vous voir pour savoir le pourquoi. Pourquoi des nobles de Bretagne s'en prennent aux navires de sa majesté. Est ce une raison économique ou politique? "

Casachris était allé directement, il n'avait pas utiliser de détour, montrant la verité de ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand D
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Lun Juin 27 2005, 19:06

"Des nobles ? Piller un navire ? Vous l'ignorez surement mais je suis le noble dle plus important de toute la Bretagne, les autres mange dans mas main, et danse au son de mon pipeau... Ah moins que... Ce ne soit pas pur raison économique.. Quelle est la situtation la-bas ? Hum c'est étrange..."

Armand s'assit et refléchit une minute... Dever t-il lui reveler la vérité ou pas ? C'est lui qui avait fait piller les bateaux pour montrer la puissance de son vicomté, et par extension des nobles qu'il controlait...

"Si je vous dit... Renverser le roi, vous penser à quoi ?"

Si il s'indignait, il le ferait partir immédiatement...
Revenir en haut Aller en bas
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Mar Juin 28 2005, 07:23

Citation :
Si je vous dit... Renverser le roi, vous penser à quoi ?

Cabellion était vtres surpris. Un vicomte qui lui demande ce qu'il penserai si le Roy était renversé, c' est à dire un vicomte qui souhaite renverser le Roi, c'est un retour à la Fronde. A moins que ce noble touche a son reve, ses ideaux.

*Serait il pour la liberté?*

Il allait répondre, mais il se tut et parcourut la salle de long en large pour savoir si personne ne les écoutait. Il termina par la porte d'entrée et revint vers le Vicomte. Casachris se méfiait

*Et si c'était un piege*

Mais il ne savait pourquoi, il pouvait faire confiance à celui ci.

"Et bien voilà. Je ne penserai qu'à une seule chose, liberté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand D
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Mar Juin 28 2005, 20:41

"La liberté ? Je pense que vous êtes un homme de confiance, alors je vais vous parler franchement... Ce roi n'aime pas la France, il a l'air de préféré depenser l'or du petit pour faire des fetes que de donner à manger au peuple ! Je peut le voir tout les jours dans mon vicomté, le peuple à faim ! Il a besoin d'un guide, ou de prendre les décisions lui-même peut être bien... Dans tout les cas, cette situation avec le roi ne peut plus durer... Comprenez que si cette conversation venait à s'ébrouiter, je vous ferais éliminer... La Bretagne est prete à se soulever, mais reste à me faire des relations içi... Puis-je compter sur vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Mar Juin 28 2005, 21:06

Ses yeux se plissèrent

"Vos propos sont surprenant pour un noble tel que vous. Tant de foi j'ai eu affaire à un noble. Des etres avides et cupides qui ne sont là que pour s'enrichir et que pour vivre confortablement san pensez aux autres autour entrain de souffrir dans la pauvreté et dans la misere. Des malheureux combattant chaque jour pour ramasser un petit quignon de pain destiné à la famille."

Ses yeus se detracterent et fixerent la table, songeur:

"J'étais là dans ce monde voyant tout ca autour de moi. Des choses effrayantes, des choses horribles tel qu'on ne puis imaginer. Des enfants mouraient, des femmes pleuraient...

On pouvait percevoir dans son discours sur ses souvenirs, une émotion dans sa voix melancolique.

"... et me voila, grand bourgeois vivant dans le luxe et dans les fastuosités. Mon corps est peut etre celui d'un riche armateur, mais mon ame est celui d'un pauvre paysan qui a soif de justice et de liberté, une ame que tous les paysans portent. Si vous dites que vous partagez les memes idees que les miennes, alors je suis dans votre camp."

Il tendit sa main
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand D
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Mar Juin 28 2005, 21:16

Il lui prit avec une franche poignée de main.

"Je suis heureux de rencontrer un homme influent qui ne soit pas aveugle à la misère du peuple de notre pays... je ne sait encore les solutions pour y parvenir, mais ce n'est pas ce Louis qui fera avancer les choses... Le peuple a-t-il encore besoin d'un roi ? Je ne sait... Ce dont je suis sur, c'est que je vais me mettre à la recherche de force armée. Cela me désolé moi qui répugne à la violence, mais je ne voit pas d'aure solutions..."
Revenir en haut Aller en bas
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Mar Juin 28 2005, 21:42

"La recherche? La recherche ne sera point longue mon ami. Regardez ce peuple. Ils n'attendent qu'un meneur. C'est celui là qui sera plus dur à trouver. Je n'aurais point de mal à trouver des alliés. J'ai une quantité d'amis et une grande influence en Provence évidamment mais aussi en Aquitaine, en Aunis, dans le Nord et aux alentours de Paris. Avec la Bretagne cela fera une bonne partie de la France. J'ai une grande renommée et mes relations avec les gens sont tres amicales. J'ai aussi l'avantage d'etre l'armateur du Roi. Je peux sans probleme desarmé ses navires et stopés le commerce. Mais je ne prefere pas, je preferes resté dans l'anonymat et prospere au sein de la cour. Ce qui nous faudrait aussi c'est crée une compagnie de la liberté. On irait se rencontrer dans des lieux secrets inconnus de tous. On recruterait des parisiens et ceux qui habitent à côté et on formerait des rassemblements. On installerait differente compagnie partout en France et la Revolution pourra se produire. Voila mon plan. Qu'en pensez vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand D
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Mar Juin 28 2005, 21:50

"J'en pense que vous êtes un fin tacticien mon ami ! Oui un meneur... Un homme en qui le peuple a confiance, donc ni un noble, ni un bourgeois de préférence... A moins que l'un de nous n'endosse un costume et se fasse passer pour se qu'il n'est pas, c'est pour le bien de la France.
La compagnie de la liberté est créé mon ami."

Annonca t'il en lui tapant amicalement sur l'épaule.

"Je m'en fait chercher des alliés à la cour, il nous faut encore quelques puissant parmis nous... Cherchez dans Paris... Et je vous demanderait aussi... De vous occupez des mousquetaires du roi. Payez les, empoissonez les, convertissez les... Peut importe, il sont un obstacle et sont trop fidèle au roi pour voir la misère du peuple. La liberté a besoin de sacrifice, je suis pret à en faire. Restez plus longtemps serait suspects mon ami, il me faut vous faire sortir...

Garde ! Faites sortit cet homme de ma chambre, il m'ennuie !"

Et les gardes vinrent, obéissant à l'ordre de la noblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Mer Juin 29 2005, 08:46

Avant que les gardes l'empoignerent, il tendit une carte au vicomte. Une carte représentant les egouts de la ville. Un dedale, un labyrinthe où on pouvait aisément ce perdre. Pres du centre de la carte on pouvait percevoir une vaste salle. Son nom chapelle lieu secret qui montrait donc où se trouverait la compagnie de la liberté.

"Je suis le seul à le connaitre puisque je suis le seul créateur de cette carte."

Puis les gardes l'empoignerent, l'emmenerent à l'entrée et Casachris fit un clin d'oeil. Il commencait à se débattre.

"Mais, mais... c'est un affront à ma personne, je me plaindrais, vous aurez de quoi m'entendre"

Puis les gardes le lacherent dans le couloir où il partit furibond.

( Manoir de Cabellion)


Dernière édition par le Mar Aoû 09 2005, 17:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand D
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Mer Juin 29 2005, 10:09

Armand regarda la carte...
*Quel cerveau cet homme, que de génie ! Le renversement du roi ne sera plus qu'une question de temps avec un homme tel que lui à la tete de notre rebellion. Il devait sans plus attendre trouver des alliés à la cour...*
Un nom lui vint à l'esprit, dame Iwelda... Ce serait un bon commencement, je vais me rendre dans les appartements de madame.
Revenir en haut Aller en bas
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Mer Juin 29 2005, 13:44

( Manoir de Cabellion)

Casachris confia un mot à un petit garcon et lui dit de le remettre au vicomte de Bretagne. Le petit garcon courait et remis le mot aux mains des gardes qui le remit au Vicomte. Le noble l'ouvrit et lut:
"Rendez vous chapelle secrete ce soir signé CL" (Compagnie de la Liberté)

( Les égouts)


Dernière édition par le Mar Aoû 09 2005, 17:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armand D
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Mer Juin 29 2005, 14:52

Ce soir... Ce sera la première réunion de la compagnie de la libérté. Je n'ai pas encore eut le temps de trouver des alliés... Peut-être que j'ai le temsp avant ce soir !

"Toi, la !
-Oui, monsieur ?
-Convoquez moi dame Iwelda, l'Irlandaise...
-Monsieur, je ne suis...
-J'ai dit tout de suite !
-A vos ordres monsieur De Léon !"

Le pauvre garde partit le plus vite qu'il put, il esperait qu'elle recevrait vite sa convocation...
Revenir en haut Aller en bas
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Mer Juin 29 2005, 21:03

Iwelda était dans le corridor pour revenir à sa chambre quand on garde lui transmit le message, elle suivit donc le pauvre homme dans le palais.
La jeune irlandaise avait difficulté à marché, son coeur était lourd après une telle soirée mais elle obéissait encore.
Elle passa encore une main nerveuse sur sa robe blanche de bal, et entra finalement dans les appartements du vicomte.

La jeune fille fit une révérence bien polie.
- Vous m'avez fait appelé monsieur le vicomte?
Revenir en haut Aller en bas
Armand D
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Mer Juin 29 2005, 21:10

Armand amena un fauteuil à son hote, et lui pria de s'asseoir.

"Madame, excusez moi de vous avoir fait mander ainsi, je ne voualsi pas paraitre irrespectueux. Et... Mis a part la très forte envie que j'avais du revoir..."

Il la détailla encore de bas en haut, avecun franc sourir interessé

"Alors que vous etes toujours aussi attirante pour moi, je suis venu vous parler de choses sérieuses..."

Il arriva enfin au jambes de son regard.

"Oh mais vous etes blessée ? J'ai des compétences de médecine, allonger vous sur le lit, je vais vous soigner avec un ancestral remède !"

Tout en parlant, il s'occupa de sa blessure, avec un évident professionalisme.

"Un ami est venu me voir, pour me parler de choses importantes, que me dite vous si je vous souffle dans le creux de l'oreille alors que vous etes allongé sur mon lit..."

Il s'approcha de son oreille, et ne manqua pas de laissait courir la main sur son dos tout en avancant pour lui souffler

"Révolution, liberté, et peuple francais ?"
Revenir en haut Aller en bas
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Mer Juin 29 2005, 21:21

- La seule chose à quoi je pense pour le moment est que je veut que vous lâchiez cette jambe, je doute qu'elle vous appartienne.
Deuxièment être couchée ainsi sur votre lit me parfait fort incovenable ainsi que votre main bien baladeuse!
Pour ce qui est des trois autres petits mots, la politique de France ne me regarde en rien et je ne tiens pas à me méler des affaires de mon tuteur, déjà qu'il ne s'occupe pas des miennes!
De toute manière je doute que touts les projets soi un franc succès puisqu'ils viennent d'un être quelque peu étrange à mon avis ; vous très cher!

Elle le fixait, un regard mi-moqueur, mi-provocateur. Elle ne devait pas être là mais l'affront de l'ignorance l'avait jeté à provoqué quiconque sur son passage, caractère typique de l'irlandaise!
Revenir en haut Aller en bas
Armand D
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Mer Juin 29 2005, 21:26

Oh oui, il désirait cette femme, plus le défi était grand, plus l'exitation qui le gagnait était grande... Laissons la politique et ces intrigues de coté, sa vangeance attendra que cette belle demoiselle soit sienne...

"Un être quelque peu étrange... Voyons je ne suis... qu'un homme. Et un homme qui vous trouve terriblement séduisante... Si vosu êtes dans une position incortable, laissez moi vous aidez à vous relever."

Il la prit par la taille, et la souleva jusqu'a ce qu'elel soti debout, puit il lui mit une main dans les cheveux...

"Terriblement mignonne... Venez gouter au délices interdits avec moi, je vous guiderais et vous promet les cieux"

Armand avait vraiment l'air terriblement attirant entre son torse musclé, ses bras puissant, un visage angélique et des yeux de braise...
Il l'attira contre lui et l'embrassa à plein bouche alors que la dame était surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Mer Juin 29 2005, 21:38

Les gestes de Armand aurait été pour n'importe quelle femme d'un insorcellement insoutenable mais pour Iwelda, et particulièmement ce soir, tout lui paraissait sous un autre angle.
La frustation montait en elle, elle se sentait comme une marionnette qu'on utlise pour s'amuser, ignorer puis utliser!

Puis le vicomte l'approcha et l'embrassa....son premier baiser donner dans une telle situation? Le contact était chaud et doux, terriblement agréable mais il réveilla en Iwelda un volcan qui explosant faisant ruisseler les larmes sur ces joues. Elle repoussa le messire de toutes ces forces et tomba sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La suite du vicomte De Léon   Aujourd'hui à 15:08

Revenir en haut Aller en bas
 
La suite du vicomte De Léon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» Cérémonie d'octroi du vicomte de Gimont
» urgent caniche de 12ans à placer suite décés ADOPTE
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]
» Pas de suite pour Spirit of the Sun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: