1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les bonnes oeuvres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sybélia
Invité



MessageSujet: Les bonnes oeuvres   Sam Oct 08 2005, 18:28

Comme a son habitude Sybélia s'était changé afin de ne porté qu'une crois a son cou et peu de bijoux, et d'une robe simple, afin de ne faire envieux parmis les plus nécésiteux...

Se mettant a l'écart près des piliers afin de préparé quelques affaires, elle sourait en chantonnant quelques musiques douces, cette douceur se refletant de tout son etre ..
Revenir en haut Aller en bas
Duc d'Al
Invité



MessageSujet: Re: Les bonnes oeuvres   Dim Oct 09 2005, 11:51

Le duc la suivait de près. Voilà déjà vingt minutes qu'il marchait derrière elle. Quel heureux hasard que de l'avoir vue à la bibliothèque. Quelque chose lui disait que c'était aujourd'hui et peut-être même maintenant que cette fille de pécheuse allait mourire en étant sauvagement poignardée.
Encore une fois, le sourire sadique et narquois passa sur les lèvres du faux jésuite - car il faut le dire, il était vétu en habits de moine jésuite- presqu'imperceptiblement.
Il était dans une église et il allait la tuer dans l'église ! Au lieu d'en avoir un remord, il n'éprouvait que plus d'excitation et une sorte d'adrenaline, quoiqu'il n'avait pas peur, le fesait un peu trembler.

Il la vit qui restait dans un endroit solitaire et sombre. Il fallait en profiter, il n'aurait pas de meilleure chance. C'était maintenant ou jamais.

Il fit un pas en avant et s'arrêta, un peu hésitant, puis reprit sa marche cette fois plus assuré et arriva au niveau de Sybélia


-Bonjour mon enfant, vous êtes la bienvenue en la maison de Dieu. Que puis-je pour vous?

Il n'avait pas oublié de mettre la cape et il fesait assez noir pour que l'on ne puisse pas voir ses vrais traits de visage. Et tout en affichant un air hypocrite de bienveillance, il plongeait lentement sa main dans sa manche et prenait le poignard, sans le sortir
Revenir en haut Aller en bas
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: Les bonnes oeuvres   Dim Oct 09 2005, 16:33

Sybélia qui préparer quelques paquet de douceurs qu'elle avait promis aux enfants. Les avaient gentiment renvoyer près de leur parents afin de ne pas mettre plus de désordre, un sourire au lèvres toujours en chantonnant.

Lorsqu'une voix la fit sortie de sa rêverie. Elle leva ses yeux clair et tendre vers le nouveau venu, voyant un habit de moine elle fit un sourire, elle ne les connaissait tous, mais déjà quelques un avait eu vent de la missive que sa mère supérieure avait fait parvenir au régent de cet établissement;..

- Bonjour, je vous remercie de votre accueille, je suis Sybélia Sicée de Sicée, je viens donnée l'oeuvres aux nécésiteux, le ciel m'ayant déjà offert beaucoup...

Un sourire si juvénile et doux, la fraicheur , et la tendresse émanant de cette jeune femme, qui respirait la piétée...
Revenir en haut Aller en bas
Duc d'Al
Invité



MessageSujet: Re: Les bonnes oeuvres   Dim Oct 09 2005, 17:12

Le duc tressaillit lorsque Sybélia lui dit son nom. Il savait que c'était elle, ou du moins le croyait-il, mais ce petit sursaut était causé par ce sentiment de la haine qui explose et qui se propage dans ses veines. En un pas il se retrouva devant elle et la torche accrochée au mur permit à la jeune dameoiselle innocente de voir ses yeux flabmoyants comme ceux d'un démon enragé.
D'une voix nasillarde il lui dit avec un air dédaigneux, méprisant, sinistre et en même temps narquois (il est bien difficile de voir tant d'expressions mélées sur le visage d'un seul homme mais la haine, qui est l'un des premiers sentiments humains, peut faire bien des choses...)

-De bonnes oeuvres? Ah si vous croyez que cela suffira pour vous faire pardonner !

[i]Sa main tel un éclair saisit la gorge de Sybélia et l'autre main était déjà armée d'un poignard empoisoné.


-Mourrez donc fille de Satan !

Chuchota Prosper à l'oreille de la jeune femme tout en enfonçant le poignard dans sa côte. Et bizarrement, comme s'il fut entré dans une transe quelconque, il entama, tout en chuchotant, un chapitre biblique où il est raconté la punition des pécheurs. Tous ceux qui auraient eu le malheur de l'entendre et de le voir, seraient tombés dans l'inconscience tellement la vue de cet homme était effroyante.

Au moment où il finissait de raconter en latin le chapitre, des pas se firent entendre et ils avaient l'air de se raprocher d'eux. Le duc, sortant de sa transe, pris de peur, laissa le poignard dans la côte de Sybélia et s'enfuit en courant le long des murs afin de glisser telle une ombre sur une ombre. A peine fut-il sorti de l'église que quelqu'un s'écria à se déchirer la gorge.
Il disparut dans une foule de gens. Puis derrière un carrefour désert, il enleva son habit de moine et jetta tout ce qui l'aurait pu compromettre et s'encourut pour enfin revenir à Louvre, et de Louvre prendre la direction de Fontainebleau, le visage livide et pâle
Revenir en haut Aller en bas
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: Les bonnes oeuvres   Dim Oct 09 2005, 20:05

Jeanne venait pour se faire pardonner des pechers qu'elle avait commis. Plusieurs d'entre-eux etaient dur a avouer mais dieu allait surement la pardonner de tout cela. Elle entra donc a l'eglise esperant pouvoir trouver le pere, elle decouvrit a la place une femme qui lui semblait familliere. Elle voulait etre sur de la personne, lorsque quelqu'un parti en transe. Il vit aussi un poignard sur le cote du corps de Sybellia. Elle y accouru, se depechant le plus rapidement possible

-Mademoiselle de Sicee, vous allez bien? Oh mon dieu qu'est ce qui s'est passe?

Jeanne paniquait qui avait oser commettre un tel crime dans la maison de dieu. Elle n'en revenait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: Les bonnes oeuvres   Dim Oct 09 2005, 22:20

Sans avoir put avoir le temps de comprendre, Sybélia eu une douleur , tombant a terre, tenant le poignard qui très vite recouvrait sa main de sang, elle regarda le toit de l'eglise...

Lorsque Jeanne vint a ses côté, elle ne put réprimer qu'un seul mot ...

-Sybile.........

Sa soeur, non, elle devait se battre, elle revoyait des images d'enfance, elle revoyait sa vie défilé, sans pouvoir agir, pourquoi l'avait on ainsi attaquer, dans la maison de dieu...

Son regard si doux, posé des questions silencieuse, posée sur le visage de Jeanne, sans pouvoir répondre...
Ses cheveux étalés sur le sol, les perles roulant au sol, defaisant sa coiffure, comme des blés piétinés ....
Revenir en haut Aller en bas
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: Les bonnes oeuvres   Dim Oct 09 2005, 23:10

Jeanne devait la tirer de la, elle ignorait qui etait Sybille mais elle devait aider cette pauvre jeune femme. Elle aida tout d'abord le corps de la demoiselle et l'aida a avancer

-Tenez bon, on trouvera un homme de science

Jeanne continua a vancer ignorant ou elle pouvait bien amener la jeune femme rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: Les bonnes oeuvres   Lun Oct 10 2005, 12:36

Sybélia ne prenant pas conscience qu'elle prononcé le nom de sa soeur, alors qu'elle sétait présenté sous le nom de celle ci, essayait de garder les yeux ouvert, mais une étrange sensation l'envahissait, comme un étoudissement les soir d'hiver ou le sommeil vous emporte...

Elle voyait désormais Jeanne troublement, tandis que derrière elle, les travaux de sculpture du toit, semblait lourd, comme s'effrondant sur elle, le peu de lumière passant, comme un halo rapellant les douceur de l'Eden...
Revenir en haut Aller en bas
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: Les bonnes oeuvres   Lun Oct 10 2005, 13:13

Jeanne continuait de traine rdifficilement le corps de la demoiselle. Celle-ci devait souffrir enormement. Aqui allait-elle demander de l'aide? Elle qui etait simplement une paysanne/ Elle y pensa longuement, ignorant totalement quoi faire. Le teint de la jeune femme de venait de plus en plus livide. Le sang sortait tel un robinet sur la cote de la demoiselle. Elle sortit de l'eglise, tenant fermement Sybellia. Elle l'amennerait chez-elle en attendant de trouver mieux. Voila, l'eglise n'est pas si loin de chez elle apres tout. Elle saurait qui elle etait reelement mais pour l'instant Jeanne s'en fichait. Elle etait toujours prete a aider
Revenir en haut Aller en bas
Sybélia
Invité



MessageSujet: Re: Les bonnes oeuvres   Lun Oct 10 2005, 18:39

Sybélia, ne comprenait ce qui se passer, perdue entre deux mondes, son esprits était quelques peu embrouillés...
Sa robe, prenait une teinte sombre laissant derrière elle une trainée sanglante, comme un chemin voué a l'enfer...

Elle entendait la voix de la jeune femme, mais incapable de pouvoir lui parlé... Une voix qui semblait si lointaine...

(hrp on va ou donc ? )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bonnes oeuvres   Aujourd'hui à 00:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bonnes oeuvres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» Les bonnes manières de table
» très bonnes Boutiques ebay à connaitre / figurines/bits .
» Pas de nouvelles? Bonnes nouvelles.
» Pas de nouvelles. Bonnes nouvelles? [PV Jo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: