1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un endroit ou passer la nuit ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heidi
Invité



MessageSujet: Un endroit ou passer la nuit ?   Mar Nov 01 2005, 15:35

Heidi venait d'arriver de la campagne, elle trouva a l'entrée de la ville une auberge.
N'ayant nulle part ou aller, aucune famille qui pourrait l'héberger à la ville, elle vint ici.
Le soir arrivait, il faisait frais. Elle avait une sorte de cape a capuche de couleurs jaune, Elle tappa a la porte.
Personne n'ouvrit.
Elle entreouvra cette énorme porte de bois.
"Bonjour, il y a quelqu'un ?"
Revenir en haut Aller en bas
Desdemon
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Mar Nov 01 2005, 17:04

Desdemone abattue était attablée. La femme de l'aubergiste était assise à ses côtés. Cette dernière tentait de lui remonter le morale mais hélas, elle n'avait aucun tact.

"Les hommes sont...."

S'ensuivait une série de jurons tout à fait chocant, ce qui, au lieu de réconforter Desdemone, la décourageait encore plus.

La jeune fille ne possédait que peu d'argent. Dans une semaine, elle n'aurait plus rien et devrait quitter l'auberge. La jeune femme devait se ressaissir. Le lendemain, elle se rendrait en ville, peut-être à l'évéché, voir si elle pouvait trouver une situation en tant que camériste...Après tout, elle avait servi de camériste à Nina pendant plus de cinq ans, pourquoi cela changerait ? En tout cas, la jeune femme était résolue à ne plus jamais remonter sur scène. Elle ne voulait plus entendre un seul vers ni même assister à une seule représentation théâtrale. Ses illusions et ses rêves s'étaient envolés.

Une jeune femme à la chevelure rousse pénétra dans l'auberge. Elle devait être l'une de ses rares voyageurs à aller de ville en ville à la recherche de on ne savait jamais quoi.

Desdemone lui jetta un bref coup d'oeil tandis que la femme de l'aubergiste se levait à la rencontre de sa nouvelle cliente.


"Bonsoir ma mignonne ! Entrez donc !"
Revenir en haut Aller en bas
Heidi
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Mar Nov 01 2005, 17:30

Heidi pénétra timidement dans l'auberge, elle avait l'air conviviale. Il y avait d'immenses poutres au plafond.
Heidi n'avait que quelques piecettes avec elle, pour payer l'auberge se serait très peu, et après, elle n'aurait plus rien.
Tantpis, elle prit son courage à deux mains:

"Bonjour Madame, J'aurais désiré une chambre où loger, mais je n'ai point d'argent. Peut-être pourrais-je travailler chez vous le temps de mon séjour ici ? Je sais faire le ménage, je peux cuisiner, je peux laver le linge, même le repasser !"
Revenir en haut Aller en bas
Desdemon
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Sam Nov 05 2005, 11:12

La femme de l'aubergiste s'approcha de la jeune fille et l'examina des pieds à la tête.

"Vous avez l'air solide! Vous n'êtes pas fainéante j'espère ?"

La femme de l'aubergiste avait les sourcils fronçaient. Puis, elle sourit.

"Eh bien, si vous travaillez ici, vous ne serez pas rémunérée ! En revanche, vous aurez le gîte et le couvert !"

Elle se détentit puis ajouta d'un ton maternelle.

"bon, si l'affaire est conclue, venez vous installer avec la demoiselle là-bas !" dit-elle en désignant Desdemone. "Pendant ce temps, je vais aller vous chercher à manger !"

Desdemone, le nez dans son bol de soupe, avait écouté la discussion entre l'aubergiste et la fille aux cheveux roux. Elle reposa son bol sur la table en bois grossier.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Sam Nov 05 2005, 23:36

Racine ne savait plus trop pourquoi il revenait à l'Auberge... Restait-il encore un peu d'Espoir pour qu'elle s'y trouve encore depuis tout ce temps ? Elle ne l'aurait pas attendu surtout après qu'il l'ait abandonnée avec quelques excuses griffonnées en guise d'Adieu !

Pourtant Desdemone était la seule lueur de vie qui l'avait maintenu en vie alors qu'il voyait le corps froid et livide de celle qui l'avait élevée comme son propre fils... Un corps qui ne représentait pas du tout la personne qu'elle fut alors qu'il était ce petit garçon orphelin toujours solitaire. Celle qui l'avait réconforté, qui avait tenu à ce qu'il reçoive un enseignement et qu'il devienne homme de lettres. Etait-elle morte en sachant qu'il avait un grand projet en tête ?

Il avait soutenu sa Cousine comme il avait pu alors qu'un trouble profond l'envahissait. Il ne lui restait plus aucune attache à Port-Royal, le quartier de sa jeunesse, maintenant Marguerite mariée... Plus personne pour lui rappeler que quelques jours furent heureux et sans tourments ! Plus personne pour lui rappeler le portraits de ces parents qu'il n'avait pas connu !

Le Dramaturge poussa lentement la porte de l'Auberge. L'Espoir allait-il renaître ? Il avait peur de trouver la salle vide et que l'Aubergiste lui annonce que sa Muse s'était envolée vers un autre Destin que celui qu'il lui traçait... Que ferait-il avec une Tragédie écrite et personne pour l'interpréter ? Comment porter une Oeuvre sans celle qui l'avait inspirée ?

Racine finit par rassembler toutes les forces qui demeuraient en lui et inspirant une dernière fois, il pénétra dans la grande salle. Il se tint un moment dans l'ombre, jettant un coup d'oeil anxieux sur ceux qui se trouvaient attablés... Il devait paraître tellement ridicule : un jeune homme qui ne paraissait pas vraiment à sa place, tenant sa petite sacoche de cuir devant lui comme pour se protéger...

Puis la lueur se matérialisa : Elle était là, toujours aussi belle ! Pourtant elle paraissait soucieuse ! Lui en voudrait-elle ?
Il avança enfin dans la lumière, près à dévoiler une nouvelle fois son âme à celle qui semblait représenter son seul salut...

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Desdemon
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Dim Nov 06 2005, 08:57

Desdemone était en train de bavarder avec la jeune fille rousse. Mais son esprit était ailleurs. Elle refaisait pour la Nième fois ses futurs projets d'avenir...projets bien maigres, il faut l'avouer...Mais la jeune fille n'avait pas d'autres alternative pour le moment. Dans quelques jours, il lui faudrait quitter l'auberge, alors elle tenterait de se faire engager comme servante ou encore comme camériste, bien que tout cela n'enchante guère la jeune femme.

Desdemone en était là dans ses réflexions losqu'une ombre se matérialisa prèsde la porte. La jeune femme tourna la tête puis reporta son attention sur son bol de soupe. Elle avait vu Jean Racine sans vraiment le voir. Soudain, cette image prit forme et contenance dans son esprit. Desdemone pâlit. Ses yeux s'agrandirent. Pourtant la jeune femme n'osait pas regarder encore une fois en direction de l'écrivain.


*Qu'est-ce qu'il fait ici? Il n'aurait jamais dû revenir...*

La jeune femme se leva. Elle chancela mais reprit contenance.

"Bonsoir", murmura-t-elle à l'adresse de la jeune fille rousse et de la femme de l'aubergiste qui était revenue entre temps.

Puis Desdemone, sans regarder Jean Racine, se dirigea vers les escaliers. La jeune femme était toujours aussi pâle.


*Il n'aurait pas dû revenir* se répéta-t-elle. *Je ne veux plus croire dans des rêves impossibles...*
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Dim Nov 06 2005, 09:44

Un regard... Son Regard ! Elle avait légèrement tourné la tête vers lui sans pour autant montrer une quelconque expression en retour. Pourtant elle se leva assez vite et se dirigea vers l'escalier qui menait aux chambres. Il voulait lui crier quelque chose, une parole réconfortante, dire simplement "je suis là et je ne vous quitterai plus", mais les mots restèrent coincés dans sa gorge. Alors sachant que pour l'instant, il ne pouvait pas la retenir par les mots, il voulut la suivre et peut être tenter de la retenir par la manche qui sait ?

Soudain, il fut arrêter dans son élan alors qu'il avait déjà traversé la moitié de la salle : une main venait de se poser sur son épaule, une main plutôt ferme... Il se retourna lentement et vie apparaître le visage réprimandeur de la femme de l'Aubergiste ! De quoi venait-elle se mêler encore celle-là ?
Elle attaqua ainsi :


- Alors petit coq ? On abandonne les jeunes filles sans le sou et on prend la poudre d'escampette ? Et on revient ensuite après quinze jours ??

Racine détestait qu'on parle de lui à la troisième personne du singulier comme s'il n'était qu'un morceau de viande. Il se redressa et fusilla la matronne du regard :

- Voudriez-vous avoir l'amabilité d'ôter votre main de mon épaule s'il vous plait ? Je ne vois pas du tout en quoi toute cette histoire vous regarde !

La vieille femme dut s'attendre à une autre réaction car elle ouvrit de grand yeux... Cela faisait la deuxième fois que le Dramaturge réagissait de manière inopportune vis à vis de cette femme ! Déjà lorsque Desdemone était en danger, il l'avait secouée comme un prunier !! Elle pensa donc sûrement que ce personnage était trop versatile et donc dangereux. Elle le lâcha tout en reculant de quelques pas vers le comptoir sans pour autant détourner les yeux.
L'Ecrivain fit une moue agacée et se dirigea avec moins de ferveur vers l'étage supérieur...

En réalité, les mots de la Tavernière avait éveillé quelques craintes supplémentaires dans le coeur du jeune homme. Si la femme avait agi ainsi c'est que Desdemone avait du se montrer désespérée lors de son départ précipité. Pourquoi l'avait-il abandonnée sans même une parole, un geste tendre ? Peut-être parce que justement il n'aurait plus eu le courage de s'en aller après...

Une marche, puis l'autre. Il grimpa l'escalier assez mécaniquement toujours plongé dans ses pensées. Enfin il arriva sur le palier et alla se poster devant la porte de la chambre de la jeune femme... Il n'y avait aucune raison qu'elle en ait changé ! Il frappa mais comme un soir il y a longtemps, il n'eut aucune réponse pourtant il savait qu'elle était là.
Il sentit toujours ce noeud dans sa gorge mais il n'avait plus le choix maintenant, il fallait dire quelque chose :


- Desdemone, ouvrez s'il vous plait, nous avons à parler. Je suis vraiment désolé de mon départ mais il le fallait... Certes...

Certes quoi ? Il allait une nouvelle fois se trouver des excuses ? Il réalisa qu'il faisait fausse route, jamais il ne pourrait la convaincre ainsi... Mais il avait besoin d'elle, sinon il serait perdu, solitaire dans ce monde, pour... pour toujours ! Il reprit d'une voix tremblante :

- Je vous en prie, ne me rejettez pas... J'ai besoin de vous Desdemone, pas que pour la Tragédie, ou mes écrits mais...

Allez ! Dit-le ! Les mots sortait difficilement de la bouche de l'Auteur :

- Je suis revenu pour vous, vous comprenez ? Je crois que... Je crois que... je... vous aime...

Il avait fini sa phrase dans un murmure à peine audible. Mon Dieu ! Il venait de dire ces mots qui ne menaient qu'à des sentiments avilissant et destructeurs ? A une porte en plus !! L'avait-elle entendu ?
Oui il l'aimait, il brûlait de toute son âme pour elle ! Il était tombé dans le piège lui aussi et il s'en sentait encore plus solitaire ! Que ferait-il si elle le repoussait ? Si elle n'avait plus besoin de lui ?
Il aurait voulu courir se cacher, fuir une nouvelle fois, loin d'elle et de l'Amour qu'elle lui inspirait. Pourtant il resta là et il attendit, ne sachant pas exactement ce qu'il espérait.

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Heidi
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Dim Nov 06 2005, 10:26

heidi était attablée, et discutait avec la jeune femme avant que cet homme n'arrive.
Elle ne comprenait pas tout, mais compris qu'il y avait probablement eu une histoire entre ces deux là, et qu'elle ne voulait pas le revoir.
Heidi, se sentant de trop dans cette ambience froide, se leva et prononça a la patrone:
"Je vais aller poser mon sac dans ma chambre, puis je ferais la vaisselle Smile Quelle chambre dois-je prendre ?"

La bonne femme lui répondit de prendre la chambre de gauche, au fond du couloir.

Heidi la remercia, salua l'homme et monta dans sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Desdemon
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Dim Nov 06 2005, 10:49

La jeune femme s'était réfugiée dans sa chambre. Elle s'adossa contre la porte. Son coeur battait comme jamais.

*Pourquoi est-il revenu...* ne cessait-elle de se demander.

Desdemone entendit le bruit d'un pas résonner dans le couloir. Le rythme de son coeur s'accélera.


Citation :
Desdemone, ouvrez s'il vous plait, nous avons à parler. Je suis vraiment désolé de mon départ mais il le fallait... Certes...

Vraiment désolé...Les paroles de Jean Racine se répercutaient en échos dans l'esprit de la jeune femme...Desdemone était furieuse et terriblement déçue...Jean Racine lui avait fait miroité un rêve...Desdemone ne voulait plus croire en rien....Cela faisait trop mal...

Citation :
- Je vous en prie, ne me rejettez pas... J'ai besoin de vous Desdemone, pas que pour la Tragédie, ou mes écrits mais...

...La Tragédie...Desdemone ne voulait plus en entendre parler, la jeune femme s'était même fait la promesse de ne plus jamais monter sur scène...La jeune femme ferma les yeux...*Qu'il s'en aille, je vous en supplie mon Dieu, qu'il reparte....Je ne veux plus être déçue...* La jeune femme se laissa glisser sur le sol. Les larmes lui montaient aux yeux.

Citation :
- Je suis revenu pour vous, vous comprenez ? Je crois que... Je crois que... je... vous aime...

La voix de Jean Racine s'était perdue dans un murmure mais Desdemone l'avait entendu. La jeune femme écarquilla les yeux. *Quoi ?* se demanda-t-elle. Mais les mots prenaient pieds dans son esprit tel une réalité inévitable. Son coeur battait toujours aussi vite mais un autre sentiment, plus chaleureux, plus doux, que la colère y avait prit place. Lentement, la jeune femme se releva. Elle posa la main sur la poignet et ouvrit la porte.

*Et si je commetais une erreur...* pensa-t-elle dans un instant d'hésitation.
Revenir en haut Aller en bas
Heidi
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Dim Nov 06 2005, 11:41

Heidi découvrait sa petite chambre. [je vais faire un sujet pour ma chambre]
Elle entendait des voix dans le couloir.

*Je me demande qu'est ce qu'ils peuvent bien se dire ....
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Dim Nov 06 2005, 12:11

Il avait laissé reposer son front contre le dur bois de la porte en pin... Racine n'avait même pas eu le courage de se redresser afin de paraître à son avantage : cet aveu l'avait rendu encore plus las qu'il ne l'aurait cru ! Il ferma les yeux essayant de penser à quelque chose d'agréable alors que cette attente était plus que cruelle. Mais c'est malheureusement l'image de Desdemone qui lui revint en mémoire pour le torturer encore une fois. Il ressentit dans sa paume les cheveux soyeux de sa Muse... Il ne les avaient pourtant que caressés une seule et unique fois le jour de son départ. Assez pour que sa mémoire lui rappelle comme c'était bon et doux. Il revit ses yeux noirs, habités par une lumière rieuse alors qu'il la faisait répéter sur la place publique. Il s'imagina encore une fois poser sa main sur la fine taille de la jeune femme... Tout cela l'enivrait... Il ne pouvait imaginer sa vie loin d'elle à cet instant !

Soudain il entendit le bruit caractéristique de la poignée qu'on tourne lentement. Il eut tout juste le temps de reprendre appui sur ses deux jambes pour ne pas perdre l'équilibre alors que son poids reposait tout à fait sur le panneau de bois ! D'ailleurs il devait porter la marque de la porte sur son front car il y était resté appuyé de longues minutes ! Mais tout cela n'avait aucune importance car il la vit apparaître dans l'entrebaillement ! L'air plus anxieuse que lorsqu'elle avait accepté de devenir l'actrice principale de sa Tragédie... Le doute habitait maintenant ses prunelles.

La Dramaturge se sentait comme dans un rêve. Il devait rougir légèrement car des picotements se répandaient sous la fine peau de ses peaumettes... Il ne savait pas comment agir, de peur de briser ce silence qui les réunissaient. Elle était là à quelques centimètres, si proche qu'il pouvait sentir son parfum. Alors il se décida à briser ce lien ténu afin d'en établir un, peut être plus durable : sa décision était prise, cette femme l'avait attiré dans ses filets et il s'y laissait tomber sans plus aucune résistance...

Il leva lentement sa main et vint éffleurer légèrement les lèvres de Desdemone, puis ses doigts continuèrent leur parcours le long de sa machoire pour venir se nicher dans le creu au niveau de la jugulaire de la Demoiselle. Il sentait son sang battre à toute vitesse à cet endroit. Laissant sa paume soutenir l'oval du visage de sa Muse comme si sa place avait toujours été là, il murmura :


- Je ne vous quitte plus...

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Desdemon
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Lun Nov 07 2005, 12:22

Voilà, elle a ouvert la porte. Désormais, elle ne peut plus reculer. Et d'ailleurs, elle n'en a plus envie. Le doute qui l'habitait quelques instants au paravant l'a quitté, au moment où elle a croisé le regard de Jean Racine. Un faible sourire est venu éclairé son visage. Elle a décidé de croire en lui une seconde fois, de croire en ce qu'il lui disait. Son coeur est gonflé d'un sentiment fort, intense. Elle a l'impression que chaque mot de l'écrivain peut la rendre heureuse ou au contraire, malheureuse. Pourtant elle a cessé d'écouter cette voix qui lui disait de se méfier, de rester sur ses gardes, elle a suivi son coeur.

Elle sent encore le contact de la paume de l'écrivain contre son visage. Elle ferme les yeux, un soupir s'échappe de ses lèvres. Puis, lentement, sa main glisse sur celle de jean Racine. Elle la porte à ses lèvres, la baise et murmure :


"merci..."
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Lun Nov 07 2005, 15:51

Un sourire béat de l'Ecrivain vint en réponse à la voix rassurante de Desdemone... C'était si merveilleux cette châleur qui l'envahissait tout entier, il aurait pu rester des heures entières à la regarder ainsi, posté dans le couloir ! Cependant il n'avait pas non plus très envie que toute l'Auberge profite de leurs déclarations !!

Il acquiéçat donc lentement tout en restant fixé sur ses yeux. Il voulait lui signifier qu'il ne mentait pas... D'ailleurs, il n'avait jamais essayé de le faire. Enfin... peut être que si, au début tout du moins. Mais rapidement, lorsque cette nuit là il s'était retrouvé au bord du précipice afin de la sauver, il avait su qu'il serait toujours attaché à la jeune femme.
Car Racine avait été élevé dans la religion catholique et qui plus est, il avait fréquenté les cercles Jansénistes : ce soir là il avait tué pour elle, pour la sauver... Et malgré tout ce que cet acte lui avait inspiré comme dégoût au prime abord, il avait soigneusement décidé d'oublier et de ne plus penser qu'à sa Tragédie. Mais même alors, tout cela semblait fade, à part lorsqu'il la voyait, sa Muse, son âme... Lisait-elle tout cela dans son regard ? Il pensa tout à coup qu'il avait voulu lui parler en venant ici et pas seulement d'amour ! Il se prépara à parler doucement, de peur de se réveiller et de réaliser que tout ceci n'était qu'un rêve. Non, les lèvres sur sa main était bien réelles :


- Votre bouche...

Mais qu'est ce qu'il racontait ? Voilà qu'il allait partir dans l'élaboration d'un poème maintenant... Il trésaillit ! Dieu que l'Esprit des amoureux pouvait être embrouillé ! Il gardait tellement le souvenir de la bouche de la Comédienne qu'il avait fait un lapsus !! Il essaya de reprendre avec dignité :

- Hum. Je voulais vous demander en fait si je pouvais entrer afin qu'on puisse parler plus calmement...

Il se rabroua mentalement et ne put arrêter l'expression malicieuse qui lui montait au visage.

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Heidi
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Lun Nov 07 2005, 17:15

Heidi ouvra la porte et traversa le couloir.
Elle passa devant le jeune couple et leur sourit d'un air complice.
Puis elle déscendit l'escalier de bois pour aller faire la vaisselle !!!
Revenir en haut Aller en bas
Desdemon
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Sam Nov 19 2005, 09:56

Citation :
- Hum. Je voulais vous demander en fait si je pouvais entrer afin qu'on puisse parler plus calmement...

Desdemone sursauta. Il est vrai qu'ils avaient continué leur conversation dans le couloir. La jeune fille rougit légèrement mais des bruits de pas résonnèrent dans le couloir. Desdemone s'effaça précipitamment afin de permettre à Jean Racine d'entrer.
Lorsque la jeune femme referma la porte derrière l'écrivain, elle aperçut la jeune fille à la chevelure rousse se diriger vers l'escalier.

Dans la chambre, un long silence s'était établi. Desdemone était de plus en plus nerveuse bien qu'heureuse. Elle ne cessait de se tordre les mains, de toucher ses cheveux et de faire d'incessant aller-retour dans la pièce. Elle s'assit près de sa coiffeuse pour tenter de se calmer mais n'y parvint pas...Alors elle prononça à brûle-pourpoint la question qui la taraudait :

"Pourquoi êtes-vous parti ainsi ?"

Cette question la travaillait depuis qu'elle avait ouvert sa porte à Jean Racine. C'était une sorte d'obsecion pour elle de savoir même si elle devait devenir indiscrète.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Sam Nov 19 2005, 19:08

Racine regarda sa Muse l'inviter à entrer dans la chambre. Aucun son ne venait troubler l'observation discrète -enfin qu'il pensait discrète- de la jeune femme. Alors qu'elle évoluait dans la petite pièce dont l'ameublement lui était familier, il ne pouvait se détacher des moindres détails qui la caractérisaient : ses mains fines, ses cheveux d'ébène, sa bouche... Encore ? Il baissa honteusement les yeux et préféra se fixer sur les lattes du plancher ! Il se sentait de nouveau s'empourprer et perdre le contrôle de ses pensées. Cet état était à la fois très agréable et vraiment dérangeant pour celui qui voulait toujours maîtriser ce qui l'entourait !

Le Dramaturge fut obligé de relever la tête lorsqu'elle lui posa cette question... Elle était tout à fait légitime, mais elle lui demandait de s'étendre sur son intimité. Et nous le savons, l'Auteur n'aimait pas se dévoiler ! Cependant, il ne s'agissait plus de la simple jeune femme qui l'inspirait, c'était celle qui faisait battre son coeur plus vite et ses yeux se brouiller.
Il garda un temps de pause, celui qui lui permis de se rapprocher de la chaise où elle se trouvait. Il répondit :


- Je m'en veux terriblement Desdemone, de vous avoir abandonnée ainsi sans un seul mot d'explication. Ma Tante est décédée et je me devais de venir en aide à ma Cousine... C'est pourquoi je suis parti si longtemps. Cependant, cela n'excuse pas ma conduite. J'aurais du attendre votre réveil mais je ne m'en sentais pas le courage...

Sa voix s'était fait moins ferme qu'à l'habitude. Il était tout simplement ému de parler de sa douleur avec quelqu'un. Car même avec les quelques membres de sa famille, il s'était tu.
Il stoppa pourtant là son avoeu, il ne pouvait pas encore lui dire franchement qu'il n'aurait pu s'en aller s'il lui avait parlé ! Comment quitter celle qu'on aime ? Il ajouta en espérant lui faire comprendre :


- Je ne savais même pas si j'allais revenir ici.

Voyait-elle que, seule, elle avait su le ramener au coeur de Paris ? Lui venait-il à l'esprit qu'elle l'avait aidé à ne pas sombrer ? Il s'approcha encore et il posa sa main sur celle de la Demoiselle, la serrant brièvement comme pour la remercier...

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Desdemon
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Sam Déc 10 2005, 20:28

[mille fois désolée de ne pas avoir répondu plus vite >< vive les vacances !]

Desdemone regarda Jean Racine. Son regard était pénétrant mais rempli d'un lueur douce et chaleureuse. L'écrivain se mit à parler.

Citation :
Je m'en veux terriblement Desdemone, de vous avoir abandonnée ainsi sans un seul mot d'explication. Ma Tante est décédée et je me devais de venir en aide à ma Cousine..

Desdemone n'écouta pas la suite de la réponse de Jean Racine. Elle avait instinctivement portée sa main à sa bouche. Elle avait rougit, honteuse d'elle-même, de s'être montrée si curieuse. Desdemone voulut parler mais aucun son ne sortit de sa bouche. Son coeur se serra.

"Je suis désolée...." begaya-t-elle," je ne savais pas...Je..."

Que pouvait-elle bien dire d'autre ? Desdemone se sentit stupide et la rougeur qui se peignait sur ses joues s'accentua.

"Cette personne devait vous être chère.." dit-elle gauchement.

La jeune femme détestait ce genre de situation. Elle ne savait pas comment se comporter et sa géne s'accentuait encore plus.


Citation :
- Je ne savais même pas si j'allais revenir ici.

Desdemone avait perçut le changement de ton dans la voix de Jean Racine. Elle le regarda droit dans les yeux, cherchant à y découvrir le sens véritable des paroles de l'écrivain. Se pouvait-il qu'il l'aimait ? Elle, la comédienne vagabonde ? Cette idée faisait son chemin dans l'esprit de la jeune femme. Et ce qu'elle avait perçu précedemment devenait une certitude. Le coeur de Desdemone fit un bond dans sa poitrine. "Il m'aime alors !"

"Je..."

Desdemone ne parvint pas à prononcer le moindre mot. Pourtant Jean Racine était de plus en plus proche d'elle. La jeune femme prit peur, de mauvais souvenirs lui revinrent à l'esprit. Elle se détourna de Jean Racine, un peu trop brusquement à son goût, ce qui pouvait vexer l'écrivain.

Desdemone s'approcha de sa fenêtre. A l'exterieur, la pluie s'était mise à tomber, doucement d'abord puis de plus en plus fort.


"Je suis heureuse que vous soyez revenu..." dit-elle.

Ses lèvres tremblaient et il n'y avait plus dans sa voix, aucune trace de la belle assurance dont elle avait fait preuve auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Sam Déc 10 2005, 22:13

[Yeah ! Tu es là !! Rebienvenue parmi nous ! Wink)

Racine fut ému de voir la sollicitude de la jeune femme s'étendre à son visage tout entier... Certes elle semblait gênée par la situation. Que pouvait-on dire en cas de décès ? Il était toujours difficile de réconforter celui qui souffrait et l'Ecrivain s'en rendait compte. De plus, il n'avait pas fait cet aveu dans l'espoir d'être consolé mais simplement pour se confier : il voulait à présent partager à la fois son passé et son avenir avec elle...

Citation :
"Cette personne devait vous être chère..."

Le Dramaturge déglutit lentement sous le coup de cette question déguisée. Des images de son enfance lui revinrent rapidement : le doux parfum du jardin lors des premiers jours d'Automne, l'angoisse de la nuit alors qu'il était seul à la maison, le goût de la confiture de framboise légèrement teinté d'amande. Il réprima une immense envie de se recroqueviller dans un coin pour pleurer. Il préféra répondre :

- Oui, c'est elle qui m'a élevé...

Racine voulut à nouveau sentir la châleur de la main de Desdemone mais cette dernière s'était écartée tout à coup. Avait-elle peur de quelque chose ?
Il se souvint quelles circonstances accompagnaient son retour : le mal était fait maintenant, il l'avait abandonnée une fois si bien qu'il avait perdu sa confiance. Le temps réparerait-il ce méfait ? Pouvait-il se faire pardonner ?
Il avait tellement besoin d'elle que cette fuite lui semblait vraiment douloureuse. Mais il ne pouvait s'empêcher de comprendre cette réaction, lui qui y était sujet assez souvent.


Citation :
"Je suis heureuse que vous soyez revenu..."

L'Auteur fut profondément ému par cette petite voix. Il ne put se retenir et il avança vers la fenêtre. Une fois proche d'elle, il reposa son front contre l'épaule de la jeune femme comme il l'avait fait dans la ruelle il y a bien longtemps et murmura :

- Moi aussi...

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Desdemon
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Dim Déc 11 2005, 17:56

Le coeur de Desdemone battait plus vite, plus fort. Sa respiration s'accélera. Elle ferma les yeux.

Il l'aimait donc. Elle le savait, l'avait lu dans ses yeux mais avait eu peur de répondre à cet appel. Pourtant le seul désir de la jeune femme était d'être aimée de lui.


Citation :
- Moi aussi...

Desdemone tremblait. Ce n'était pas le froid ou bien la peur qui la mettaient dans cet état mais l'excitation ainsi que le bonheur de savoir ! Ses lèvres s'étirèrent en un léger sourire.

La jeune femme commençait à se calmer, son coeur reprenait son rythme habituel. Elle n'avait plus peur, et ne resentait que plus rien excepté l'amour qu'elle éprouvait pour lui. Lentement, Desdemone glissa sa main dans la chevelure de Jean Racine.


"Comme je vous aime..." souffla-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Lun Déc 12 2005, 16:53

Les soubressauts qui animaient le corps de Desdemone trahissaient-ils un conflit intérieur ? Pouvait-il espérer que celle lutte se solderait en sa faveur ?
Racine n'osait bouger, tant ce contact lui semblait doux... Mais quelque chose de plus tendre vint remplacer ce geste quand la jeune femme passa ses doigts dans les cheveux de l'Ecrivain. D'ailleurs, tout entier accaparé par cette sensation, il n'entendit pas immédiatement les paroles qui l'accompagnaient. Pourtant, au bout de quelques secondes, les sons formèrent des mots puis prirent un sens :


Citation :
"Comme je vous aime..."

Du plus loin qu'il se souvienne, le Dramaturge n'avait connu un tel bonheur. Elle répondait à son Amour et ainsi, en affirmait sa cruelle matérialité : il devenait palpable, c'était plus que le semblant de palpitation qui était né dans son coeur il y a quinze jours !
Racine se sentit profondément plongé dans la Béatitude de l'instant comme si un halo de lumière l'entourait et le réchauffait...
Les gestes s'enchainèrent naturellement à cet aveu : il prit délicatement le visage de Desdemone entre ses mains et se pencha pour l'embrasser... Il allait enfin toucher cette bouche qui accaparait toutes ses pensées depuis qu'il était revenu !


***


La journée qui s'annonçait paraissait douce et calme à l'image de l'état d'esprit de Racine.
Le soleil venait caresser la courbe de l'épaule dénudée de la jeune femme qui demeurait encore assoupie... Rien n'aurait pu gâcher ce moment de sérénité qui baignait entièrement la petite pièce. Sauf le fait qu'il fallait absolument que le Dramaturge se lève, s'habille... pour se rendre à Fontainebleau ! Le jeune homme soupira à cette perspective et il préféra repousser cette idée encore quelques instants.

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Desdemon
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Mar Déc 13 2005, 12:33

Desdemone s'éveilla sous la chaleur du soleil dont les rayons filtraient à travers la fenêtre. La jeune femme entrouvrit les yeux. Un paisible sourire éclaira son visage lorsqu'elle aperçut Jean Racine. Les évènements de la nuit dernière lui revinrent en mémoire.

"Bonjour..." murmura-t-elle.

La jeune femme était encore endormie et cela se ressentait dans sa voix. De la main, elle frotta ses yeux d'un geste enfantin.


La jeune femme se sentait légère, ses longs cheveux noirs étaient éparpillés autour d'elle. Un sourire béat ne quittait pas son visage.

*Hier encore je pleurais et aujourd'hui je souris...* pensa-t-elle sereinement.* Comme quoi la vie réserve de nombreuses surprises et cela ne fait que commencer !*

La jeune femme s'appuya sur un coude.


Dernière édition par le Mer Déc 14 2005, 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean Racine
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Mar Déc 13 2005, 18:49

Elle reposait nonchalament sur un coude à présent, ses cheveux baignés dans la lumière qui arrivait derrière elle : ce merveilleux tableau semblait composé de minuscules petits prismes qui éblouissaient l'oeil de Racine et le ravissait davantage !
Le bonjour échappé de ses lèvres fines vint illuminer le visage du Dramaturge : s'il avait été peintre, il aurait croqué sur l'instant cette scène bienheureuse afin de la graver à jamais dans sa mémoire. Mais il ne connaissait pas -malheureusement- l'art divin du dessin... Il dut se contenter de ce qu'il maniait le mieux : les mots :


- Oh, Muse souveraine qui règne à présent sur mon coeur et sur mon esprit ! Ils ne me sont nullement arrachés et je te les offre de mon plein gré... Reçoit mes joies, reçoit mes peines et conserve à jamais ce visage qui a su m'enchanter !

Il suivit alors du bout des doigts les contours de son visage avant de lui déposer un baiser sur la joue.
Il s'aperçut soudain qu'il venait de la tutoyer dans cet élan lyrique. Ses joues se teintèrent légèrement et il reprit immédiatement :


- J'espère que les marques de familiarité ne te gènent pas... Ceci dit, il est un peu tard maintenant pour le demander !

Il rit en repensant à la nuit qu'il venait de vivre. Oui, il était trop tard à présent... Et d'ailleurs il n'avait nulle envie d'oublier ce qui s'était passé et de reprendre cette distance qui lui semblait encore insupportable la veille !
Tout son être était empreint de cet Amour qu'il redoutait et qu'il adorait tour à tour. Mais pour rien au Monde il ne regretterait cette nuit ! Desdemone avait emprisonné son âme... Et il ne souhaitait pas la reprendre !

Cependant, il fallait songer à son devoir : la Tragédie. Il devait donc gagner Fontainebleau afin de voir Saint-Aignan. Il se figea à la seule pensée de laisser la jeune femme ici. Pourtant, il ne pouvait pas l'emmener tout de suite ! Il commença :


- Je dois me rendre au Château pour quelques jours et tu ne peux pas m'accompagner... Je te promets que ça ne sera pas long et que la prochaine fois, je t'y emmenerai !

La Suite : Alienor de Goyave arrive à la Cour

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Ven Jan 27 2006, 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Desdemon
Invité



MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   Ven Jan 27 2006, 20:59

- Je dois me rendre au Château pour quelques jours et tu ne peux pas m'accompagner... Je te promets que ça ne sera pas long et que la prochaine fois, je t'y emmenerai !

Desdemone émergea lentement de sa rêverie. Elle se tourna vers Jean Racine et lui sourit. *Tant qu'il revient...* songea-t-elle. La jeune femme craignait encore qu'il ne disparaisse sans laisser de traces. Cette pensée la rongeait intèrieurement même si elle refusait d'y penser.

"D'accord..." murmura-t-elle.

Desdemone se pencha et embrassa les lèvres du jeune Dramaturge. Elle se sentait bien. Elle avait été là où jamais elle ne se serait aventurée, en dépit des conventions...Quoique pour les conventions, elle les bouleversait depuis un moment ! En effet, sa vie de comédienne était en totale contradiction avec les principes que lui avait enseigné sa mère. La jeune femme ne put s'empêcher de rire à cette pensée.

La jeune femme se leva et disparut derrière une sort de paravant. Après s'être préparée, elle dû dire au revoir à Jean Racine. Son regard s'était voilé et une certaine langueur s'emparait d'elle. Lorsqu'il eut refermé la porte derrière lui. Desdemone se rassit sur son lit.

"Bien, qu'est-ce que je vais faire aujourd'hui ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un endroit ou passer la nuit ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un endroit ou passer la nuit ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Drôle d'endroit pour passer le temps. [PV: Alyssa] [Salle des trophées]
» Viens passer la nuit chez moi {pv Oberon} [18+](Finis)
» (MAXYM) i play no games i need you.
» Cycle jour et nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: