1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les appartements d'Héloïse de Neufchatel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Ven Juin 17 2005, 15:28

La chambre d'Héloïse était luxueuse et bien décorée. Elle était assise dans un petit salon sur lequel donnait sa chambre à coucher. La jeune fille avait les yeux rivés sur un portrait d'elle que le Roy avait fait faire et fait accrocher au dessus d'une cheminée décorative. Le portrait était superbe, et Héloïse le trouvait plus flatteur que la réalité. Ce cadeau qu'on lui avait offert l'avait troublée, remettant ses sentiments envers le Roy encore en question et la culpabilisant encore plus. Elle décida de se changer les idées et de commencer à se préparer pour le bal. Elle alla observer son costume pour la énième fois. La robe était rose pâle, dans le genre romain. Les tissus vaporeux laisseraient découvrir les formes de sont corps. Des fils d'or ornaient le tout. Pour sa coiffure, elle avait décidé de laisser quelques boucles retomber, mais ses cheveux allait être relevé avec les mêmes fils d'or, et elle avait décidé d'y ajouter la rose offerte par le Roy. Elle regardait le costume qu'elle allait porter et en était assez fière. Avant d'enfiler le costume, elle décida tout de même de manger un petit quelque chose. Sa femme de chambre lui fit amener une coupe de fruits, et Héloïse commença à se rassasier distraitement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delphine de Valentinois
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Ven Juin 17 2005, 23:54

Delphine ouvra la porte sans meme cogner. Elle venait d'apercevoir Heloise qui venait de rentrer par cette meme porte il n'y avait pas plus de 10 secondes.

"Bien le bonjour, Mlle de Neufchatel. Comment allez-vous aujourd'hui? "

Elle marqua une pause polie avant de continuer.

"J'espere que je ne vous derange pas trop? Comme mon cousin vante sans cesse les merites de vos talents esthetiques, je me demandais si vous aviez des idees de coiffure pour ce soir..."

En verite, la duchesse s'ennuyait a mourir...elle n'avait pas voulu aller manger toute seule, l'ennui l'ennuyant encore plus.

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Sam Juin 18 2005, 00:06

Héloïse entendit sa porte s'ouvrir mais ne se retourna pas. Elle pensait en fait qu'il s'agissait de sa femme de chambre. Pourtant, la voix qui se fit entendre lui était particulièrement familière, sans être celle de sa femme de chambre. Elle reconnut Delphine de Valentinois. Celle-ci lui envoya un sourire amer en la saluant, et Héloïse la salua poliement également. Comme le reste de la population féminine du château, il semblait que la cousine du roy ne portait pas Héloïse dans son coeur.

"Bonjour Mlle de Valentinois, je vais très bien merci, comment ne pas avoir le coeur en fête avec l'arrivée d'un bal comme celui de ce soir?"

La jeune fille avait la mauvaise impression que Delphine venait pour voir son costume, mais Héloïse chassa cette vilaine pensée de sa tête. Elle lui offrit poliement des fruits de son plat, en même temps que son interlocutrice lui parlait du bal. Elle arrivait au vif du sujet comme le pensais Héloïse.

"Je ne sais pas mal chère, vos long cheveux vous iront à ravis si vous les laissez détachés...cela vous donnera un air plus rebelle que nous avons l'habitude d'avoir. Dans l'antiquité, les coiffures étaient moins élaborées que les pièces montées que nous avons sur la tête désormais vous le pensez pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delphine de Valentinois
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Sam Juin 18 2005, 00:20

Delpine ne dit rien pendant quelques secondes, s'admirant dans le miroir de la dame.

"Je ne sais guere puisque je n'etais pas la. Mais cela dit, vous dites donc que vous allez vos cheveux tomber simplement?"

Elle prit une boucle d'oreille qui gisait parmi tant d'autre, la porta a son oreille, regarda dans le miroir, fit une moue et la remis sur la table, avant d'en porter une deuxieme a son lobe.

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Sam Juin 18 2005, 00:35

Héloïse regardait la dame se pavaner devant son miroir. Elle prenait ses bijoux et les essayait, ce qui faisait enrager intérieurement la jeune fille. Elle savait que Delphine ne faisait cela que pour l'irriter, mais comme une demoiselle bien élevée, elle la laissa faire, en feignant l'indifférence.

Citation :
Je ne sais guere puisque je n'etais pas la.

Cette remarque l'exaspéra un peu. Jouer à la plus maligne n'était pas ce qu'Héloïse préférait. Elle répondit tout de même.

"Oh, mais moi non plus mademoiselle, mais vous savez, quand on a de la culture, on connait certaines choses de ce genre."

Elle savait qu'elle venait de signer un pacte de guerre avec cette remarque, mais elle était également certaine que Delphine ne se serait pas gênée de sortir quelque chose dans le genre tôt ou tard.

Citation :
Mais cela dit, vous dites donc que vous allez vos cheveux tomber simplement

"Oh je n'ai pas dit cela mademoiselle, disons que dans votre cas, je vous conseillerais de les laisser retomber en de boucles élégantes, étant donné que votre visage est un peu plus rond. Mais rien ne vous empêche non plus d'agrémenter la coiffure avec des accessoires qui rehausseront le tout. Cela dit, vous ferez comme il vous plaira."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delphine de Valentinois
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Sam Juin 18 2005, 00:50

Delphine reposa les boucles d'oreille.

Citation :
"Oh, mais moi non plus mademoiselle, mais vous savez, quand on a de la culture, on connait certaines choses de ce genre."

Delphine sourit, un peu crispee, mais ne laissa rien transparaitre.

"Bien sur, vous avez raison. Mais oh, est-ce votre robe pour ce soir? Vraiment magnifique, tiens, rose??? Vous voulez donc vous habillez en paysanne? Ou commercante? Moi qui pensais que vous vous seriez aventure pour une jolie deesse. Mon cousin est-il au courant?

Delphine savait parfaitement que ce que nos grands historiens ont inculque a notre populace que les robes des deeses en ces temps-la etaient d'un blanc immacule et non pas rose, couleur de peplos utilisee pendant les fetes. Normalement, les deeses avait des peplos blanc, ou dore donnes en offrande par les citadins.

"Enfin bon, je suppose que cela fera un joli contraste avec mon peplos blanc de neige.



Citation :
"Oh je n'ai pas dit cela mademoiselle, disons que dans votre cas, je vous conseillerais de les laisser retomber en de boucles élégantes, étant donné que votre visage est un peu plus rond. Mais rien ne vous empêche non plus d'agrémenter la coiffure avec des accessoires qui rehausseront le tout. Cela dit, vous ferez comme il vous plaira."
.

*Rond? Son visage etait-il trop rond?* Un moment d'insecurite lui passa. Elle ferait comme elle avait decide au depart: a motie-releve.

"Auriez-vous un nouvel accessoire pour ce soir? Ou est-ce une surprise?"

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Sam Juin 18 2005, 01:20

(Darienne skippe pas les trucs s'il te plait parceque mon costume était rangée, tu ne pouvais pas le voir ... je te pardonne cette fois lol)

Héloïse savait qu'elle avait dérapée. Ses joues devinrent un peu roses à la remarque très déplaisante de Delphine. Oui, elle était très cultivée, et avait touché un point. Sa robe étant pliée la cousine du Roy n'avait pu voir que sa couleur, sans pouvoir en admirer le détail et la beauté. La courtisane n'avait pas de sang noble comme Delphine, étant donné que ses parents avaient construit leur richesse sur le commerce. De la traiter de paysanne l'avait touchée beaucoup plus profondément qu'autre chose. La cousine du Roy le savait très bien et avait évidemment fait exprès de tirer sur cette corde sensible. Cette femme charmait les hommes très facilement, de par sa facilité à s'exprimer et de part son esprit, mais elle pouvait également être cruelle. Héloïse savait qu'elle ne valait sûrement pas mieux, mais elle s'imposait des limites à ne pas dépasser. Elle se et replaça la boucle d'oreille que Delphine avait simplement laissé tomber.

Citation :
"Enfin bon, je suppose que cela fera un joli contraste avec mon peplos blanc de neige."

"Oh je n'en doute pas mademoiselle. Un contraste avec le votre, et avec toutes les autres déesse de ce soir. Je voulais miser sur l'originalité et vous me donnez la certitude que j'en ressortirai davantage."

Elle lui adressa un sourire sincère mais qui pouvait s'interpréter comme hypocrite.

Citation :
"Auriez-vous un nouvel accessoire pour ce soir? Ou est-ce une surprise?"

"Vous le verrez en même temps que tout le monde, ce soir, entretenons le mystère..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delphine de Valentinois
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Dim Juin 19 2005, 19:28

Citation :
"Oh je n'en doute pas mademoiselle. Un contraste avec le votre, et avec toutes les autres déesse de ce soir. Je voulais miser sur l'originalité et vous me donnez la certitude que j'en ressortirai davantage."

Feignant d'appuyer sa decision, Delphine dit nonchalemment: "Mais vous avez raison voyons, la favorite du Roy se doit de se demarquer lors des bals afin que tous les gentilhommes de la cour sachent sans nul doute que vous etes propriete de mon cousin. C'est si gentil a vous de leur epargnez la colere et la jalousie du monarque..."

Elle laissa pendre sa phrase la, certaine d'avoir touchee une corde.

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Dim Juin 19 2005, 20:00

La conversation tournait de plus en plus mal, mais ni Héloïse ni Delphine ne se sentait menacée par l'autre. La jeune courtisane ne savais pas pourquoi la cousine de son amant la détestait à ce point, à moins qu'elle n'ait un penchant pour un homme de même sang. Héloïse regardait le temps avancer et cette batailles de mots ne semblait pas voir une fin arriver. Elle se leva donc près de Delphine.

Citation :
C'est si gentil a vous de leur epargnez la colere et la jalousie du monarque...

"Je n'aurais jamais cru que vous puissiez abaisser votre cousin de sang royal au rang des autres courtisans et hommes de la cour...pensez-vous vraiment qu'un autre homme puisse rivaliser avec lui?"

Héloïse ne pensait pas vraiment ce qu'elle disait, mais elle savait que ça mettrait un terme à tout ce commérage.

"J'accorderai certes une danse à Louis, mais il n'est pas homme à s'emporter pour des choses aussi futiles...vous savez, le statut de Roy se résume à bien plus qu'un bal."

Encore la Delphine envoya un regard assassin à Héloïse. Les deux femmes gardaient leur sang froid. Les guerres de mots étaient souvent beaucoup plus cruelles que celles ou les armes peuvent vous défendre, car seule votre volonté peuvent vous aider à tenir. Les femmes de la cour étaient toutes passées maître dans ce domaine. Aucune n'avait de vraies amies, c'est pourquoi Héloïse avait espéré pouvoir parler à Iwelda un peu plus longtemps.

"Ma chère Delphine, si vous ne voyez pas d'inconvénient, il me semble que si nous voulons resplendir ce soir, il serait sage de commencer à se préparer non?"

Ce n'était pas vraiment une question, même si cela en avait l'air. Le ton se faisait insistant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delphine de Valentinois
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Lun Juin 20 2005, 02:01

Citation :
"Je n'aurais jamais cru que vous puissiez abaisser votre cousin de sang royal au rang des autres courtisans et hommes de la cour...pensez-vous vraiment qu'un autre homme puisse rivaliser avec lui?"

"Je ne mettais pas en question la virtue de mon cher cousin, mais de ceux qui l'entourent, ceux qui le cotoient...et celles qui le cotoient aussi..."

Citation :
"J'accorderai certes une danse à Louis, mais il n'est pas homme à s'emporter pour des choses aussi futiles...vous savez, le statut de Roy se résume à bien plus qu'un bal."

Delphine ne s'etonna guere de sa reponse. Ainsi donc, elle allait accorder quelques danses tout au plus ce soir, mais pas l'exclusivite. Elle allait donc avoir loisir de s'amuser avec n'importe quel autre gentilhomme de la cour. Point qui confirma la reponse verbale qu'elle venait de donner. La duchesse jugea qu'il serait mieux de ne rien repondre. Elle ne voulait pas que cela s'envenime a un point irreparable. En fait, elle ne connaissait meme pas Mlle de NBeufchatel. Seulement, Delphine ne pouvait s'empecher de ne point porter en son coeur les dames de la cour qui se donnait a tous les beaux oiseaux de la cour comme elles lui plaisent.

Citation :
"Ma chère Delphine, si vous ne voyez pas d'inconvénient, il me semble que si nous voulons resplendir ce soir, il serait sage de commencer à se préparer non?"

Delphine remarqua le ton particulierement sarcastique de son interlocutrice quand elle annonca poliment, mais froidement, son desir de la mettre a la porte avec le Ma chere Delphine. Cette derniere lui dit qu'elle avait en effet abuser de son temps et qu'elle prefera bien aller manger son petit dejeuner.

Refermant la porte, elle remarqua tout de meme, qu'en matiere de la cour, Delphine avait quand meme reussit a percer le premier mur bati par l'etiquette de la cour: elles en etaient rendues a s'appeler par leur prenom, chose d'ordinaire reservee aux plus intimes. Cela ne la surprit pourtant que tres peu puisque les femmes de la cour avait tendance a essayer de l'appeler par son prenom, incitant un rapprochement de la cousine du dauphin, mais sans grand succes, et preferant ensuite se garder de cette audace, de peur de se ridiculiser devant les autres inities du cercle de la France.

[Sans rancune ma chere Wink C'est trop drole de se -inserer un mot ici- mutuellement comme ca sur le forum alors qu'a l'exterieur...lol Allez, je t'adore.]

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Lun Juin 20 2005, 14:37

(HS: Expérience intéressante, cassage intense...on fait pas ça trop souvent quand même ok? Bon maintenant que tu as dégagé de ma chambre je vais ENFIN être tranquille... whistle nan je blague big grin , comme tu dis sans rancune, ça sera peut-être pas aussi électrique les prochaine fois rolling eyes )

Héloïse n'écoutait même plus ce que Delphine disait, elle n'avait en tête que le désir d'être seule. Elle ne supportait pas les femmes qui entraient et la jugeaient de la sorte. Visiblement Delphine ne la connaissait pas, mais l'avait attaquée la première certainement en se basant sur le statut que la courtisane avait. En tant que cousine du Roy, Héloïse aurait pensé qu'elle serait quelqu'un d'un peu plus intelligente que les autres qui ne se serait pas basé simplement sur ce qu'elle était à la cour... malheureusement, elle du s'en rendre compte à contre coeur, toutes les dames de la cours semblaient être les mêmes. Elle referma la porte derrère Delphine et se plaça devant le miroir. La jeune fille avait beau être forte en société, ce qu'on lui disait la touchait. Elle regardait son reflet dans la glace et écrasa une larme avant qu'elle ne coule. Héloïse se sourit de façon fière, mais savait qu'elle s'était déjà abaissée au niveau de Delphine et des autres. Elle se retourna et commença à se préparer pour le bal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delphine de Valentinois
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Mar Juin 21 2005, 01:33

[hs: ouais, je sais...on fait pas tres bien ca hein? c'est trop intense? Je pense qu'on sait vraiment comment faire ca moins mechant et subtil envers l'une l'autre....peut-etre parce que c'est la premiere fois??? lol on se pratiquera! Wink no offense taken! allez, hug lol]

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Dim Juil 03 2005, 14:48

Après le bal et la scène qui avait eu lieu chez le vicomte de Léon, Héloïse était fatiguée. La soirée n'avait pas été aussi belle qu'elle n'avait espérée. Elle sourit à elle-même en se rappelant que le mousquetaire de Verchère l'avait fait danser. Il aura été l'unique élément poisitif du bal auquel elle avait assisté. La jeune fille n'osa pas aller réveiller sa femme de chambre pour que celle-ci ne l'aide à se changer. L'heure était tardive, et de toute façon, Héloïse n'avait pas une envie particulière de parler. Elle commença donc par enlever ses bijoux, et démonter sa coiffure. Ses cheveux ébène retombèrent lourdement en jolies boucles bien définies dans son dos. Elle retira sa robe rosée pour enfiler une chemise de nuit blanche. Son esprit était vide, elle ne réfléchissait qu'aux mouvements qu'elle faisait pour s'arranger. Avant de se mettre au lit, elle nettoya son visage afin d'enlever le surplus de maquillage qu'elle avait mis. Finalement, la courtisane se leva, et ouvrit les fenêtres. La nuit était chaude, si chaude qu'elle décida de laisser sa porte très légèrement entrouverte afin de laisser circuler l'air dans ses appartements pour ne pas étouffer. Pensant que la fête allait sûrement encore de bon train, elle s'endormit rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Jeu Juil 07 2005, 11:43

Le lendemain matin Iwelda, enroulée dans une robe de chambre, vint donner de légers coups à la porte des appartements de dame Héloise.
Elle ne tenait plus en place, l'exitation l'avait fait sortir de ces appartements dans une tenue douteuse mais avec chance elle n'avait rencontré personne sur son chemin.

Elle referma mieux les pans de son vêtements et vit enfin la porte s'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Jeu Juil 07 2005, 14:08

La femme de chambre d'Héloïse ouvrit à la jeune Irlandaise qui semblait ne plus tenir en place. Cette dernière se présenta à la femme de chambre qui la fit entrer dans le petit salon et lui dit d'attendre quelques minutes. Elle traversa la porte qui séparait la chambre d'Héloïse et le salon et prévint sa maîtresse qu'Iwelda était là. La courtisane fut très surprise de voir son amie arriver à une heure aussi matinale. Elle décida de ne pas la faire attendre, et interrompit sa toilette. Portant une robe d'été assez passe partout et pas encore coiffée, elle sortie de sa chambre et vit Iwelda en robe de chambre, avec le visage rayonnant. Héloïse s'adressa à elle avec un grand sourire.

"Que me vaut votre visite si matinale ma chère Iwelda?"

Elle prit un plat de fruit qui ne quittait pas sa chambre et en offrit à son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Jeu Juil 07 2005, 19:53

-Je suis si heureuse, si vous saviez! Un valet viens de me faire parvenir une nouvelle excellente! Je suis maintenant retirer de mon poste actuel pour demeurer à votre service! Je suis si heureuse!

Elle lui sauta au cou dans un élan de joie.
Revenir en haut Aller en bas
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Ven Juil 08 2005, 00:44

Héloïse entendit les paroles de son amie et n'eut pas le temps de réaliser ce qu'elle venait de dire qu'Iwelda l'étreignit brusquement, mais gentillement. Elle lui rendit son étreinte et lui sourit. Elle était contente qu'on ait affecté la jeune irlandaise à son service.

"Je suis très heureuse Iwelda, veuillez me croire! Moi qui croyais que vous resteriez au service de Mlle de LaVallière, il est vrai que je me réjouit d'avoir le privilège de vous garder à mes côtés! Votre bonne humeur et joie de vivre ne fera qu'enjoliver mes journées, et j,espère que ca sera réciproque."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Ven Juil 08 2005, 21:02

Iwelda se détacha, se rappelant aussitôt des convenances surtout qu'il s'agissait maintenant de sa patronne. Elle fit une petite révérence de gamine et le sourire aux lèvres elle dit :

- Oh oui ce l'est! Je serai excellente vous verrez! Vous n'avez qu'à me dire quoi faire et je serai toujours à votre service!
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Dim Juil 10 2005, 18:54

Citation :
Un valet de chambre, de chambre royale plus exactement, frappa a la porte. Il fallait prévenir Mlle de Neufchatel que le Roy l'attendait a la messe. Il partirait ensuite dans les appartements de Mlle O'Ceannaigh pour lui faire la même requette, cette fois a la promenade.
Heloïse y était aussi conviée, selon son désir. Le Roy avait besoin de lui parler de sa "mission".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Dim Juil 10 2005, 22:27

[Héloïse fut interrompue avec Iwelda par le valet. Avant que celui-ci ne parte, la jeune femme le retint.

"Il sera inutile de vous diriger vers les appartements d'Iwelda puisqu'elle est en ce moment à mes côtés."

Le valet acquiesça et s'en alla, tandis qu'Héloïse reporta son attention sur sa nouvelle demoiselle de compagnie

"Très chère amie, il serait sage que vous n'alliez vous préparer. Vos effet seront sans doute déménagés dans un appartements à côté des miens. Mais pour l'instant nous sommes attendues."


Elles se séparèrent et Héloïse termina sa toilette. Elle avait remonté partiellement ses cheveux, et se maquilla comme il convenait. Elle ferma la porte de sa chambre derrière et elle et se dirigea à la messe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duc d'Al
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Lun Oct 10 2005, 19:15

Le duc d'Albray était passé d'abord chez lui pour arranger sa toillette. Ne voulant absolument pas à être vu en chemise toute mouillée de sueur froide.
Il se vetit de vetêments neufs et sortit de ses appartements pour ensuite prendre la direction des logements des dames sans affectations.
Ses mains tremblaient et sa pâleur n'était pas encore disparue. Pourtant il savait avoir bien accompli sa mission. Pourquoi l'amertume s'était-elle donc installée dans son coeur d'humble courtisan?
Mais soit, cela n'avait plus la moindre importance. Ce qu'il avait fait était fait. Maintenant il fallait penser aux conséquences de son acte et de prévoir tous les coups possibles, si l'on venait à le découvrir, et d'essayer de les parer.

Prosper avait pensé d'abord à sa protection. Oui! Il devait être protégé de toute repressaille et de tout ce que cela concerne.
Qui lui était familier et de grande grandeur à la cour? Mlle de Valentinois et Mlle de Neufchatel.
Or la première, il ne la connaissait pas assez bien pour lui demander quoique ça soit. Il ne restait donc que la seconde grande dame de la cour.

Arrivé devant la porte de l'antichambre, il hésita à y entrer et tourna même les talons


*comment pourrais-je demander de l'aide ? cela ne se fait pas...mais d'un autre côté je peux être condamné à être pendu place de Grève...hum asseyons-nous sur l'amour propre et pensons à la sécurité d'abord*

C'est ce qu'il fit et en achevant sa pensée il se retrouva dans l'antichambre d'Héloïse où le valet lui annonça qu'elle n'était toujours pas revenue de la chasse.
Il s'assit dans la chaise, les mains encore tremblantes et le visage pâle et humide, et attendit en jouant nerveusement des doigts
Revenir en haut Aller en bas
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Lun Oct 10 2005, 23:02

Quelques temps après la fin de la chasse, Héloïse avait décidé de retourner à ses appartements, histoire de rafraîchir sa toilette pour la soirée.
Elle entra dans ses appartements par son antichambre. Ses cheveux et sa robe rouge volaient derrière elle, et tourna la poignée de sa porte tandis qu'elle retirait ses gants de cuire noirs. Elle ferma la porte entièrement derrière elle. Héloïse se retourna pour faire face à l'antichambre et la courtisane sursauta en voyant un homme assis, visiblement en train de l'attendre. Elle reconnu tout de suite le duc d'Albray, mais n'avait évidemment aucune idée qu'il se trouvait là, ce qui était la cause de sa surprise.


"Comment allez-vous cher...."

Elle interrompit sa phrase. Propser semblait particulièrement agité, et terriblement pâle. Elle se dirigea vers un buffet ou une caraffe d'eau était posée, et lui en remplit un verre. Héloïse le lui tendit et s'assoya dans un fauteuil en face de celui du duc. Il prit le verre en main, et la jeune femme voyait clairement les tremblements qui secouaient son corps. Il but le verre d'une traite, et n'avait pas encore croisé le regard de son amie.

"Monsieur d'Albray, êtes-vous souffrant? Comment cela se fait-il que vous ne soyez dans un tel état?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duc d'Al
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Mar Oct 11 2005, 20:21

Prosper revisionnait mentalement la scene qui venait de se derouler il y a quelques trentaines de minutes. N'avait-il pas laisse de traces qui pourraient remonter jusqu'a lui? Avait-il tout respecte?
Il etait si preoccupe a y reflechir qu'il ne vit meme pas la Demoiselle de Neufchatel entrer dans l'antichambre et sursauter a la surprise de le voir assis, aussi blanc que le linge.
Sans savoir comment, un verre vide etait dans ses mains lorsqu'il se reprit.
Etonne, il leva un peu ses yeux et vit une robe d'une femme, il remonta ainsi doucement la vue jusqu'a ce qu'il voit le visage d'Heloise.

Tout d'abord ses joues devinrent rouges : il avait honte. Il ne s'était même pas levé pour la saluer et en plus de ça il s'était permis de prendre ses aises comme s'il était seul et chez lui. Comment allait-elle prendre cette insolence? Mais que fesait le verre dans ses mains?
C'est alors qu'il sentit la fraîcheur dans sa bouche : elle lui avait apparament servi à boire.
Il ne prit pas la peine de poursuivre à se culpabiliser. Il était déjà très bas dans l'estime. Maintenant il fallait ratrapper le coup.
Son teint redevint blanc


-Tout d'abord, je tiens à implorer votre pardon pour mon insolence et impolitesse.

En effet, c'est ce qu'il fit, il mit le verre sur une sorte de tiroir et joignit ses mains. Cette fois, il ne jouait pas la comédie, il était bien sincère.


Citation :
"Monsieur d'Albray, êtes-vous souffrant? Comment cela se fait-il que vous ne soyez dans un tel état?"

Prosper Prudhomme secoua vivement sa tête et s'empressa de repondre avec une certaine diction assez haletante et irrégulière, les mains toujours joints

-Non pas, je ne suis pas souffrant

Il se raprocha d'elle comme il l'avait fait à l'auberge mais cette fois, la scène était dramatique et non comique

-Je crains seulement les represailles. Mademoiselle, il n'y a rien de plus important que ce que je vais vous demander maintenant : je vous prie, accordez moi votre protection. Je sens l'orage qui s'approche, l'orage amène avec lui la tempête, j'ai peur qu'elle éclate.

Oubliant son orgeuil, sa fierté et son amour-propre, il se mit à génoux et la suplia du regard


[hrs : finalement j'ai reussi à poster, je sais pas ce que ça donne par contre, j'ai fait à la va vite :s]
Revenir en haut Aller en bas
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Mar Oct 11 2005, 22:25

Héloïse avait l'impression que Prosper était dans son monde, coupé de toute réalité, plongé dans des réflexions auxquelles il était le seul à avoir accès. Il continuait à trembler et murmurait des mots que la jeune femme ne comprenait pas. Elle s'inquiétait sincèrement de son état, se demandant s'il ne délirait pas. Leur regards se croisèrent, et il se rendit compte de sa présence. Il sembla à Héloïse que la couleur di visage du duc changea de teinte par deux fois, sans doute qu'une multitudes d'émotions se disputaient en lui.

Citation :
Tout d'abord, je tiens à implorer votre pardon pour mon insolence et impolitesse

Elle lui fit un sourire qui se voulait rassurant.

"Mais voyons mon cher, vous n'êtes pas impoli, je vois bien que vous êtes pâle et tremblant, si je peux vous être d'une aide quelconque, je suis contente que vous soyez venu."

Il lui sembla qu'il se calmait, mais sans crier et garde, il se retrouva à genoux devant la courtisane. Elle ne voyait plus l'acteur en lui, mais vraiment un homme désespéré cherchant une main à qui s'accrocher. Étant son amie, elle ne pouvait refuser de l'écouter et de savoir ce qui n'allait pas.

Citation :
Je crains seulement les represailles. Mademoiselle, il n'y a rien de plus important que ce que je vais vous demander maintenant : je vous prie, accordez moi votre protection. Je sens l'orage qui s'approche, l'orage amène avec lui la tempête, j'ai peur qu'elle éclate.

Ainsi il lui demandait son aide. Héloïse se demandait en quoi consistait ses problèmes, mais elle voyait qu'il n'était certainement pas en mesure de lui répondre. De toute façon, la jeune femme ne voyait pas pourquoi elle devrait tracasser encore plus d'Albray à lui poser d'autres questions.

"Monsieur le duc, si je puis vous être d'une quelconque protection, je vous l'accorde, mais dites-moi que vos problèmes ne sont pas trop graves!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duc d'Al
Invité



MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Mer Oct 12 2005, 12:04

La dernière phrase enleva la crainte pesant sur son coeur. Et il se sentit pour la première fois de sa vie si libre et si léger, comme si ses angoisses pesaient des tonnes, qu'il lui sembla qu'il allait s'envoler tellement il se sentait telle une plume.
Mais d'Albray savait bien que rien n'était encore sûr et certain et que d'ailleurs, lorsqu'Héloïse apprendrait la vérité elle l'abandonnerait.


*Non! Comment ose-je penser une pareille chose ?!*

Il se mordit les lèvres pour chasser ses pensées : il commençait à douter de la parole de son amie, car par son geste généreux elle le lui avait bien demontré. Comment osait-il? Cette fois, Prosper ne culpabilisait plus pour son insolence, mais bien pour son ingratitude.
Comme un spectateur, il se vit lui-même : sa personne le repugnait. Quelle ingratitude que de douter d'une promesse de mlle de Neufchatel? Le duc s'est détesté d'une telle façon que si le spectateur qu'il était maintenant, avait eu une épée, il l'aurait immédiatement plongé dans le coeur de son autre lui. (hrs : ? ? ?)

Comment y remedier? Comment changer? Comment devenir un homme redevable à un grand cadeau venant d'une grande dame? Il devait d'abord la remercier de tout son coeur et son âme, puis repondre à sa question.
Le duc se releva et se rassit sur la chaise où il était il y a deux minutes


- Oh! Vous ne savez pas à quel point vous m'avez aidé. Vous avez ma vie et ma reconnaissance éternelle. Sachant que je ne suis pas assez grand homme pour vous offrir ce que vous méritez, je vous offrirai ma vie. Un mot et je me tue en souriant !

Il croyait à ce qu'il disait, il était bien sincère et pour une fois, il a mis son hypocrisie de côté pour reveler un homme sincère. Il lui sembla que le doute s'effaçait, d'ailleurs il n'avait même pas douté si l'on regarde bien, il avait simplement prevu la reaction d'Héloïse, mais à la voir si majestueuse, il se demanda si elle pourrait fuir sa promesse...
Le Prudhomme déglutit et poursuivit


-Pour repondre à votre question : je n'ai fait que mon devoir d'un fils d'une famille deshonorée, sans prendre en considération mon devoir de gentilhomme. Et c'est à cause de cela, que je prevois des represailles.

Pendant qu'il explication vaguement ce qui le tracassait, ses yeux ne croisèrent pas un instant ceux de sa bienfaitrice (ça se dit?), ils ne fesaient que balayer le sol.
Son explication finie, il releva ses yeux vers elle et la regarda timidement. Ne sachant ce qu'elle en penserait et en croisant les doigts pour qu'elle ne lui fasse pas subir le plus embarassants des moments qu'il aura jamais vecu


-Je suis encore une fois désolé de m'être aussi insolemment comporté tout à l'heure

Balbutia-t-il en baissant les yeux, rougissant un peu de honte
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les appartements d'Héloïse de Neufchatel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les appartements au dessus des écuries
» Eclats de voix [Terminé]
» Une journée du roi Louis 14
» Le Palais des Rois d’Arnor. –Appartements Royaux
» Monsieur, Frère Unique du roi, Philippe Ier d'Orléans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: