1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Evangéline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evangéline
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 616
Age : 30
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Evangéline   Mer Nov 16 2005, 14:42

Evangéline ne pouvait s'empêcher d'être nerveuse sur son siège, bien droite elle tordait ses doigts fins autour du cordon de son aumonière. Ses yeux se portaient sans cesse vers l'horloge accolée à un mur: seulement 10 minutes qu'elle était là et qui lui semblaient comme une éternité... D'autres courtisants attendaient eux aussi, ils attendaient simplement d'entrevoir le souverain pour lui demander une pension plus élevée pour eux même ou bien un parent ou une proche. Toutes les occasions pour se trouver sur le passage du Roi, à sa vue et au pire à portée de voix, étaient bonnes...
Sentant l'air commencer à lui manquer elle déploya son large évantail et déplaça avec grâce l'air autour de son visage. Le Roi murmurait-on était sorti peu avant pour une affaire de vandalisme... Discrétement, les oreilles affutées de la jeune comtesse se tendaient vers ses voisins pour capturer la moindre bribe d'information.


*Arrête un peu! Tu vas te rendre folle à force de connaitre les secrets des autres! Occupes toi donc des tiens! C'est déjà bien assez...*

Et comment qu'elle devait protéger ses secrets... Même là encore elle se sentait en danger. Des regards insistants s'étaient posés à plusieurs reprises sur elle. Elle devinait très bien ce que tous songeaient tout bas: qu'elle n'avait pas paru à la Cour depuis plusieurs semaines et que le premier endroit où elle osait se montrer était le cabinet du Roi pour lui demander quelques faveurs d'ordre financière...ou autres... A cette pensée, Evangéline déglutit, l'eau se faisait rare dans sa bouche. Bien dissimulé dans un coin, le marquis d'Arcourt la regardait avec insistance presque effronterie meme, un sourire au coin des lèvres. Il dit à mi-voix, assez bas pour prétendre à la conversation privée mais assez haut pour que l'intéressée puisse entendre tout de même:

"Croyez vous qu'avec des boucles plus féminines, des fards et onguents, une parure si décolletée et en déclamant des textes d'Ovide, j'aurais plus de chance à me voir accorder la grâce royale?"

S'était ensuivit un concert de rires avec ses deux compagnons. Le poignet d'Evangéline battit plus fermement l'air. Elle bouillait intérieurement mais prenait bien garde de ne rien laisser paraitre. Elle jeta un oeil à son décolleté et le remonta légèremment. Quel malotru! Finalement, elle le regarda du coin de l'oeil:

*Faites bien attention à vous Monsieur d'Arcourt... Si vous saviez comme je pourrais facilement sans doute trouver de quoi vous faire n'avoir que les rats de la Bastille comme public pour vos fins mots d'esprit...*

La remarquant, il lui sourit et s'inclina bien bas en soulevant son chapeau. D'un sourire pincé, elle lui rendit son salut et son attente se prolongea encore...


suite

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Evangéline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sur la route t'attendent une révélation et une requête royale (Pv Evangéline)
» Evangeline AK McDowell
» La tête pleine (pv Evangéline)
» présentation d'Evangeline Flynn [Validée]
» Laël-Manoé-Uriel-Caleb-Stanislas-Virgil-Levi-Adonis-Darel-Siamh-Evangéline-Haziel ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: