1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les appartements d'Héloïse de Neufchatel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Sam Nov 26 2005, 00:15

Héloïse commença par s'assoir sur son lit, mais de Verchères lui fit signe qu'elle devrait se coucher. La jeune femme se ralongea, la tête un peu surélevée, afin de faire face à Elrohir. Les larmes avaient séchées sur ses joues porcelaines, et ses yeux bien qu'encore brillants d'eau, s'étaient calmés. Le mousquetaire la fixait toujours, la main glissant sur ses cheveux, et arborait un sourire apaisant à l'attention d'Héloïse.

Citation :
Que puis-je faire de plus pour vous rassurer, Dame Héloise?

"Vous ne avez déjà tellement fait Elrohir! J'apprécie vraiment votre présence....je vous assure qu'elle compte beaucoup pour moi, surtout dans des moments comme celui-ci, ou généralement, je m'isole..."

Il l'embrassa sur le front, et elle lui pris la main pour la serrer contre elle, geste pour prouver au mousquetaire à quel point elle tenait à lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Lun Nov 28 2005, 18:53

Elrohir profita du moment pour bien sentir le corps de la jeune femme qui serrait sa main. Il se leva au bout de quelques secondes:

- Je dois y aller, je suis tout à fait désolé

Il termina de border Héloise.

- Restez bien au chaud, je ne sais pas quelle température il y a à l'extérieur. Restez bien en sécurité.

Il commença à quitter la pièce. À mi-chemin, il se retourna. Il mit sa main devant sa bouche pour envoyer un baiser à Héloise. Il lui dit:

- Je reviendrais le chercher dans un instant. Soyez sage

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Mar Nov 29 2005, 19:42

À regret, la courtisane laissa s'en aller la main du mousquetaire. Celui-ci semblait prêt à repartir en mission, et avait même l'air légèrement pressé. Sans doute Héloïse l'avait-elle peut-être mis en retard. Après un dernier geste d'affection, il tourna les talons, promettant un retour. D'humeur rêveuse, la courtisane se recoucha sous son édredon de plumes et se rendormie, profitant des quelques heures de sommeil qui lui resteraient avant une nouvelle journée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Ven Fév 17 2006, 03:43

(suite du Petit Salon Pourpre)

Héloïse revenait finalement de la loterie, après laquelle elle s’était retirée dans le Petit Salon Pourpre avec Elrohir. Il était maintenant aux alentours de 3 heures du matin, alors qu’elle entrait dans ses appartements, fatiguée, mais heureuse. La soirée avait été des plus agréables. La loterie avec été riches en rebondissements, mais elle était également contente d’avoir pu passer un moment de tranquillité avec le mousquetaire de Verchères. Elle pensa que cela serait ridicule d’appeler sa bonne pour l’aider à se changer, tandis qu’elle devait probablement dormir à cette heure-ci. Héloïse commença donc la dure tâche de défaire tous les lacets qui attachaient sa robe. Alors que sa jupe glissa, un tintement se fit entendre. Elle ramassa deux petits objets circulaires et brillants, et se rendit compte qu’il s’agissait des deux bagues qu’elle avait reçues. La bague de fiançailles d’Elrohir, et la bague de François-Xavier. Sa gorge se serra, alors que la courtisane serrait ces deux trésors au creux de sa main. Sans trop savoir comment elle avait fait, elle se retrouva quelques minutes plus tard en chemise de nuit, les bagues toujours dans sa main. Elle les observa longuement, avant de s’approcher de son lit invitant. Elle prit d’abord soin de les déposer sur sa table de chevet, avant de se glisser sous ses draps. Cependant, une boite ainsi qu’un morceau de parchemin trônait sur ses couvertures. Héloïse lu rapidement le message à l’aide de la lumière d’une bougie, et y découvrit un petit poème.

Dans le petit salon, à la loterie du roi,
Etait très attendu un superbe apanage.
Mais l'impudent joyau offensant votre éclat
Quitta bien vite la Cour, et ce roi si volage


Elle ouvrit la boite et y découvrit les ferrets, lot de la loterie. Elle qui n’avait pas assisté à la fin de soirée, n’avait pas su qu’il n’y avait jamais eu de tirage, et que les bijoux avaient été volés. Regardant avec ravissement les colliers, elle pensa qu’elle avait sans doute gagné le lot, et trouva qu’il serait une bonne idée de les porter le lendemain pour aller rencontrer Louis et la reine mère, dans le but de les remercier.
Héloïse plaça la petite boîte ainsi que le poème à côté des bagues, tout en se demandant quelle était la significations de ces quelques vers étranges, qui semblaient loin d’un mot lui présentant un lot.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint-Aignan
Dramaturge
avatar

Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Ven Fév 17 2006, 09:42

[quelle bonne idée !!!LoL ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Dim Fév 19 2006, 14:43

(héhé, oui le poème est une gracieuseté d'Olivier hmmm )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Mar Juil 11 2006, 17:47

Elrohir arriva à la chambre d'Héloise. Il devait partir... encore une fois, mais cette fois-ci vers la forêt pour rencontrer une personne pour son enquete. Son contact l'envoyait là-bas, en espèrant que cette fois-ci était la bonne.

Une servante était devant la porte de la chambre d'Héloise. Elrohir lui sourit et la servante lui rendit son sourire. Elrohir lui dit avec un ricanement:

- Gente dame, pourrais-je entrer pour voir l'amour de ma vie

La servante rie un peu et lui dit:

- Elle vous attend.

Elrohir s'inclina en signe de remerciement et il entra dans la chambre. Héloise ne l'avait pas entendu entrer il fallait croire, car elle était en train de se peigner. Elrohir regardait la jeune femme se placer les cheveux, de long cheveux couleur chocolat. Il fit deux pas et il s'éclaircit la voix.

Héloise bondit légèrement de son banc, mais retrouva rapidement le sourire en voyant Elrohir dans la chambre. Elrohir avança vers elle et s'agenouilla aux cotés de sa fiancée. Il lui donna un baiser sur le front et il lui dit:

- Bonjour princesse. Alors, est-ce que tu vas bien en ce matin? Il fait frais dehors, l'hiver s'installe. As-tu été bien au chaud sous tes couvertures?

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Mar Juil 11 2006, 18:35

Héloïse était fraîchement toilettée. Après avoir passé un peu d'eau fraîche sur son visage afin de bien reprendre ses esprits après la nuit, elle s'était aspergée d'un parfum à l'odeur sucrée. Elle se brossait inlassablement les cheveux, réfléchissant à ce qu'elle pouvait bien faire avec. Sa servante s'affairait à ranger un peu ses appartement, tandis que la courtisane fixait son reflet dans le miroire. La demoiselle resplendissait toujours de beauté, mais son image renvoyée lui paraissait lasse et fatiguée. Héloïse ressentit un peu de nostalgie de son passé. Cela faisait plusieurs mois qu'elle n'avait pas vu ses parents, et elle sentait qu'elle avait besoin de revoir le domaine de son enfance. Elle fredonnait une petit mélodie de ses jeunes années pour ramener à son esprit des souvenirs oubliés.

Puis un petit bruit attira son attention et elle regarda à nouveau dans la glace. Derrière sa propre réflexion, se trouvait celle d'un homme droit et souriant. Elrohir de Verchères la surprenait toujours aux moments les plus inattendus. Il s'était absenté depuis plus d'une semaine et venait de réapparaître dans ses appartement. Héloïse ne pu qu'avoir un sourire se former sur ses lèvres. Les moments qu'ils avaient tous les deux étaient rares et souvent courts, mais elle les appréciait encore plus.

De sa démarche de mousquetaire discipliné, il s'avança vers la belle et lui baisa le front avec toute la gentillesse dont il était capable.


Citation :
Bonjour princesse. Alors, est-ce que tu vas bien en ce matin? Il fait frais dehors, l'hiver s'installe. As-tu été bien au chaud sous tes couvertures?

Princesse...seuls ses parents l'appelaient de cette façon lorsqu'elle était petite. Le ton de de Verchères était plein de joie de revoir la jeune femme. Elle le regarda avec beaucoup d'affection et embrassa sa joue pour lui rendre son salue.

"L'hiver arrive en effet. La température est bien au palais, tu devrais y passer davantage de temps mon cher."

Elle lui envoya un clin d'oeil signe de sa taquinerie. Bien entendu, elle souhaitait vraiment qu'il puisse être là plus souvent, mais le devoir du mousquetaire passait avant tout. Héloïse reporta son regard sur le miroire, et soupira. Elle tendit la brosse à cheveux à Elrohir.

"Je ne sais vraiment pas quoi faire de ces cheveux. Peut-être serais-tu plus créatif que moi aujourd'hui?"

Le mousquetaire pris l'instrument dans ses main et le regarda, visiblement déstabilisé de la requête de la courtisane. Celle-ci rigola et attendit de voir ce qu'il pourrait bien inventer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Mar Juil 11 2006, 18:51

Elrohir souria quand elle lui disait qu'il devait passer plus de temps au palais. Heureusement, ses longues randonnées ne l'avait pas blessé et il était toujours en très bonne santé. Il dit à Héloise:

- Un jour, j'espère bien pouvoir te réchauffer sous les couvertures alors.

Elrohir regarda timidement le plafond, comme si son regard cherchait celui qui venait de dire cela. Quoi que, dit sur le ton de la plaisanterie, Elrohir se savait ne pas pouvoir être à un meilleur endroit au monde que celui qui venait de dire.

Quand Héloise lui parla de ses cheveux, Elrohir saisit la brosse et était bel et bien dans l'embarras. Bon Dieu, jamais il ne se coiffait les cheveux de la sorte. Par contre, il se mit à penser à ce qu'il faisait à sa mère quand elle acceptait qu'il la coiffe, ou bien à ces deux jeunes soeurs que parfois, Elrohir regardait se coiffer.

Il commença à brosser, maladroitement les cheveux d'Héloise. Il lui tira même quelques mèches. Sous la grimace de la femme, il lui dit:

- Désolé... je suis tout à fait désolé. Mais je fait essayé de te laisser des cheveux à la fin

Après cela, Elrohir se sentait comme avec sa mère. Il prit de la confiance et il brossa correctement les cheveux de sa jeune fiancée. Il finit par faire une chignon avec les cheveux d'Héloise. Mais après avoir regardé son oeuvre, Elrohir dit:

- Non, je te trouve un peu trop sévère avec cela, quoi que cela dégage bien ton visage et ta beauté... mais non

Elrohir défit le chignon de la jeune femme. Il voulait tellement l'épater à chaque chose qu'il faisait. Il continua, pensa à ce qu'il avait fait pour sa mère. C'est alors qu'il eut l'idée d'une tresse. Il prit quelques cheveux et completa une tresse. Il prit soin de laisser plusieurs longs cheveux parcourir le dos d'Héloise, les laissant libre. Après, il la tourna sur le dessus de sa tête, ajoutant des fleurs. Une fois la tresse bien placé sur la dessus de la tête avec les fleurs, Elrohir regarda Héloise dans le miroir, les cheveux plein d'espèrance et il dit:

- Est-ce que cela est mieux?

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Mar Juil 11 2006, 21:14

Citation :
Un jour, j'espère bien pouvoir te réchauffer sous les couvertures alors.

Héloise pris quelques secondes avant de bien assimiler ce qu'Elrohir venait de dire, n'étant pas certaine d'avoir vraiment bien compris la phrase. Un petit silence de malaise s'installa subitement. La jeune femme posa ses yeux sur lui, et vit qu'il faisait tout pour éviter de les croiser. Contre toute attente, elle éclata d'un rire franc mais mélodieux. La déclaration du mousquetaire avait été tellement spontanée mais sincère qu'il ne pouvait qu'être touchante. Pour pousser la plasanterie jusqu'au bout, Héloïse lui répondit d'un air innocent mais provocateur.

"Nous verrons bien si jamais tu finis par mériter un jour cette place de choix!"

Heureusement qu'ils étaient seuls! Certaines oreilles indsicrètes de la cour auraient pu s'en trouver fortement choquées.

Puis Elrohir se mis à la tâche de la coiffure, commençant par tirer les cheveux épais de la demoiselle. Elle était très sensible et ne pu s'empêcher de grimacer. Le mousquetaire maladroit se confondait en excuse mais le regard doux d'Héloïse lui redonna confiance et il comprit que rien n'était moins grave que deux ou trois cheveux arrachés. Il se remis à la tâche avec plus de délicatesse et d'ardeur. Héloïse fixait dans la glace l'image d'Elrohir, et sourit de ce qu'elle vit. Il semblait si concentré à ne pas faire de faux mouvement, il s'adonnait à son travail avec beaucoup de patience, et contre toute attente, avec beaucoup d'adresse. Une fois le chignon fini, Héloïse regarda le produit final et dû admettre que le mousquetaire savait fort bien coiffer.


Citation :
Non, je te trouve un peu trop sévère avec cela, quoi que cela dégage bien ton visage et ta beauté... mais non

Avant qu'elle ne puisse dire un mot, ses cheveux retombèrent en cascade sur son dos. Puis le même manège recommença. Héloïse décida de fermer les yeux et de ne les ouvrir qu'à la fin, pour se créer la surprise de ce qu'il lui aurait fait. Cela pouvait sembler anodin, mais les petits plaisirs quotidiens construisent le bonheur.

Citation :
Est-ce que cela est mieux?

Elle ouvrit les yeux et constata avec ravissement la délicieuse coiffure qu'Elrohir venait de faire. Le tout était très simple mais d'une fraîcheur exquise. Cela donnait un air enfantin à la courtisane. Héloïse se leva pour être à la hauteur d'Elrohir et l'embrassa furtivement.

"C'est parfait. Tu as un vrai talent de coiffeur, tu devrais peut-être remplacer ma servante de temps en temps."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Mer Juil 12 2006, 12:28

- Remplacer ta servante? Je crois que non, car elle doit avoir bien plus de talent que moi.

Elrohir était très content de voir que cela plaisait à Héloise. Mais, adorait-elle vraiment cela ou bien elle le disait pour ne pas le blesser. Qu'importe, ce n'était pas important dans le moment présent. Il continua:

- Hélas, chère Héloise, je dois à nouveau... partir pour quelques temps. Mais ne soit pas inquiète, cela ne durera pas très longtemps (au fond, c'Est pas moi qui part Wink). Et puis d'ailleurs, je crois que tu as bien plus de plaisir ici que moi avec tous ces....

Elrohir s'arrêta là, ne voulant pas dire dans quelle situation dangereuse il allait tomber ou risquer de tomber. Il ne voulait pas inquiéter la jeune femme pour rien.

- Tu sais que je ne ferais pas cela si c'était mal. Souviens-toi que je le fait pour la France, mais pour commencer pour toi. IL faut faire du ménage dans toute ce bordel. Une dernière chose

Elrohir se rapprocha d'Héloise pour la serrer dans ses bras. Il lui murmura:

- Ne fais pas confiance à aucun mousquetaire pour le moment, je te le dis aucun, sauf mon frère David bien entendu, il n'accepterait jamais de se mouiller dans de tels choses. Si tu es en danger, va voir Évangéline, elle saura t'aider. Mais sois prudente. J'ai prévenu David et il veillera sur toi, mais Évangéline le fera aussi.

Il regarda Héloise dans les yeux. Pour une des rares fois de sa vie, il avait peur. Non pas peur pour lui, mais peur pour quelqu'un qu'il aimait plus que tout

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Sam Juil 29 2006, 15:58

(Avec du retard, désolée whistle )

Héloïse voyait dans les yeux d'Elrohir la même inquiétude qui ne quittait presque jamais les traits de son visage. Encore une fois, il lui annonçait son départ. La jeune femme se doutait qu'il était ici pour la prévenir une énième fois qu'il partait, mais elle avait tout de même eu l'espoir qu'il venait passer du temps avec elle. Sa relation avec le mousquetaire était plutôt difficile a gérer. Pendant qu'il parlait, elle ne le regardait pas, mais fixait plutôt la bague de fiançaille qui était posée sur son meuble.

Citation :
Et puis d'ailleurs, je crois que tu as bien plus de plaisir ici que moi avec tous ces....

Héloïse ricana intérieurement. Si seulement il savait l'état d'ennui et de tristesse qu'elle vivait ces derniers jours. Elle se sentait seule dans ce palais, et le départ du mousquetaire allait peut-être la pousser à vraiment partir prendre congé de Fontainebleau. En même temps, elle se sentait par un sentiment de culpabilité: elle se trouvait égoïste de vouloir qu'Elrohir reste avec elle. Il le lui avait souvent dit et elle le comprenait, la situation était dangereuse ces derniers temps. Mais le froid de l'hiver commençait malheureusement a refroidir son coeur.

De Verchères se rapprocha d'elle, et l'enlaça de toutes ses forces. La courtisane se laissa faire profitant de la chaleur et de l'amour de ces bras, avant qu'il ne reparte. En un souffle, il murmura à son oreille, comme s'il avait peur d'être entendu.


Citation :
Ne fais pas confiance à aucun mousquetaire pour le moment, je te le dis aucun, sauf mon frère David bien entendu, il n'accepterait jamais de se mouiller dans de tels choses. Si tu es en danger, va voir Évangéline, elle saura t'aider. Mais sois prudente. J'ai prévenu David et il veillera sur toi, mais Évangéline le fera aussi.

Comme elle l'avait toujours fait, Héloïse enregistra ces informations et acquieça aux instructions qu'il lui donnait. Ne faire confiance à personne, rester tranquille et chercher la protection des autres. Elle émit un petit soupir de lassitude et regarda dans les yeux de celui qui se disait son fiancé. Inquiétude, angoisse mais aussi la détermination d'en finir avec tout les problèmes du royaumes étaient ce que la jeune femme arrivait à voir dans ces yeux. Héloïse se demandait seulement si Elrohir arrivait à voir ce que elle ressentait.

Elle se détacha de son étreinte et lui donna un furtif baiser sur les lèvres. La demoiselle se surpris a se demander si au cours de ses missions, ces mêmes lèvres qui lui avait communiqué son amour, en avait embrassé d'autres. Héloïse chassa cette pensée, rougissant d'avoir même pu imaginer cela. Mais de quoi pouvait-elle être certaine de toute façon? Elle lui sourit encore une fois et dit simplement.


"C'est promis Elrohir, je m'arrangerai pour ne pas être mêlée à tout cela."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Jeu Aoû 03 2006, 20:51

Elrohir attrapa ce baiser du bout de ses lèvres et il caressa les cheveux d'Héloise alors qu'elle lui disait qu'elle comprennait. Avec un soupir, Elrohir lui dit:

- Je sais que cela te semble banal ou redondant, mais sache que nous aprochons du but et que bientot le chateau sera plus sûr. J'espère que tu sauras m'attendre.

Il regarda encore la dernière oeuvre qu'il avait fait sur la tête d'Héloise. Ouais, il fallait le dire, c'était pas mal pour un homme qui avait que de talents pour le combat. Peut-etre pourrait-il alors faire une autre carrière lorsqu'il sera tanné d'être un mousquetaire.

Le mousquetaire se rendit à la fenêtre et il ouvrit grandement les toiles devant les fenêtres. Non pas les rideaux car ils étaient déja ouverts. Il désigna l'extérieur du revers de sa main et il dit:

- J'espère que tu sauras profiter de cette journée, bien qu'un peu fraiche. En te couvrant comme il se doit, tu seras bien.

Il revin auprès de sa douce et il posa un baiser sur le front. Il ajouta:

- Il y a-t'il quelque chose d'autre que je puisse faire pour toi avant de travailler?

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   Mer Aoû 30 2006, 22:56

Héloïse se réveilla en sursaut. Elle se remémorait leur dernière rencontre même en rêve. La veille, d'horribles rumeurs étaient arrivées à ses oreilles, et depuis, son esprit n'était obsédé que par cela. La courtisane avait versé quelques larmes dans son oreillers, le doute l'étouffant dans l'angoisse. Elle ne pouvait pas s'imaginer que de telles paroles aient été proférées dans le château. Elrohir, avec une autre femme? Les rumeurs devaient bien s'être fondées sur un fait...

La jeune femme s'extirpa difficilement de ses couvertures si attirantes. Elle aurait de loin préféré se recoucher, se cacher sous l'édredon et ne plus se réveiller. Comment une telle chose pouvait-elle arriver? Il lui semblait que tout ce qu'elle avait tenté de bâtir avec le seul homme a qui elle avait vraiment ouvert son coeur, venait de s'effondrer d'un seul coup. Faisant machinalement une toilette, elle tentait d'enfiler une robe qu'elle avait choisie d'un orange foncé. Couleur de l'automne, saison de la mort... tout semblait mourir tranquillement avec l'arrivée du froid, même les amours.

Mais Héloïse se sentait avant tout trahie. Elle était certaine pourtant que le mousquetaire avait été sincère avec elle dès le début. S'était-elle vraiment fait berner? Les rumeurs avaient été telles qu'on disait même qu'il la trompait dès le début, ne voulant se lier à elle que pour se rapprocher du Roy et ainsi monter en grade. Ces simples idées faisaient horreur à la courtisane qui ne pouvait croire que l'histoire remontait d'aussi loin. Également, un nom était sorti...Évangéline. La jeune femme l'avait déjà vue à plusieurs reprise, mais ne savait toujours pas ce qu'elle faisait à Fontainebleau. D'ailleurs elle n'y était plus depuis longtemps...avait-elle des rendez-vous secrets avec Elrohir?

L'esprit d'Héloïse fonctionnait si rapidement, les questions se bousculant les unes sur les autres. Assise à sa fenêtre, elle avait demandé à être seule, sa bonne était donc partie. Elle fixait l'horizon, tentée de s'y laisser tomber...

Dans de telles mornes pensées, elle espérait que quelqu'un l'aide a y voir plus clair. Louis, mais peut-être aussi Elrohir, qu'elle devrait bien confronter. Une larme coula sur sa joue pour mourir sur sa lèvre. Elle avait un gout amer, comme leur coeur d'Héloïse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les appartements d'Héloïse de Neufchatel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les appartements d'Héloïse de Neufchatel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les appartements au dessus des écuries
» Eclats de voix [Terminé]
» Une journée du roi Louis 14
» Le Palais des Rois d’Arnor. –Appartements Royaux
» Monsieur, Frère Unique du roi, Philippe Ier d'Orléans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: