1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Demande d'audience à Sa Majesté!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Demande d'audience à Sa Majesté!   Jeu Déc 01 2005, 18:01

Un garde suisse après avoir frappé à la porte entra dans le cabinet du Roy et en ayant les yeux baissés , lui dit : "Altesse, pardonnez-moi d'entrer ainsi, un italien, le comte de Negrar souhaiterait fortement vous entretenir de quelques sujets!"
Le garde se sentait extrêmement mal à l'aise , il suait à grosses gouttes de peur de la réaction de Sa Majesté.
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Jeu Déc 01 2005, 19:18

Le Roi était dans ses papiers, lorsque le garde, surmontant l'interdit de déranger, se présenta afin d'introduire un italien.
Il faisait froid, presque nuit, et Louis était fatigué. Un bon feu de bois crépitait dans la cheminée, et Louis renvoya le garde sans quitter des yeux ces flammes qui lechaient le vide. Comme... hypnotisé.
Aujourd'hui, il venait d'être pere a nouveau, et n'arrivait en rien a travailler. Alors, autant recevoir cet homme.

Il entendit le garde faire la commission au comte de Negrar.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Jeu Déc 01 2005, 21:42

Le garde après avoir annoncé au comte qu'il allait être reçu par Sa Majesté, fit volte-face et rerentra dans le cabinet du roy, en presentant le personnage qui allait entrer :
-"Monsieur Alessandro Di Negrar, Comte de Negrar, Ancien commandant du "San Marco" (vaisseau amiral de la flotte vénitienne), Actuel commandant du "Majestueux", frégate de la flotte de Sa Majesté!"
Le garde, lorsque il eut terminé se retira.
Le Comte semblait comme effrayé par l'impression de puissance que dégageait Sa Majesté.
Sa gorge était nouée, et il hésitait presque à respirer.
Il se demanda alors quels allaient être les premiers mots du roi. Car comme les convenances l'éxigeaient, c'était au roi d'engager la conversation!
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Lun Déc 05 2005, 05:19

Le Roy leva les yeux vers le nouveau venu, et, en faisant comme s'il ne voyait aucunement l'inquiétude dans ses yeux, lui posa la question la plus naturelle du monde, un demi sourire entre ses levres :

-Alors, monsieur... di Negrar, que me vos l'honneur de votre visite ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: reponse à la question   Lun Déc 05 2005, 22:10

Que Vôtre Altesse pardonne mon incorrection, mais je ne suis qu'un marin et je ne dispose pas de l'éducation de Sa Majesté, mais, je vais tâcher d'être bref. Je souhaiterais si vous me l'accordez à obtenir un appartement pour moi même en Vôtre Demeure.
Veuillez pardonner mon audace car ma seconde demande est plus délicate et j'ai donc peur que vous vous offusquiez, je sais que Monseigneur n'est pas entremetteur et j'espère qu'elle ne m'en tiendra pas rigueur mais je pense Messire, bien vous servir, comme je pense que l'on vous l'a dit précédément je suis le capitaine de votre vaisseau le sus-nommé "Majestueux" maintenant je pense être en âge de fonder une famille. Malheureusement pour des raisons que Sa Majesté pourrait apprendre de ses espions ma promise s'est mariée avec un autre et je me retrouve sans fief et simplement avec mon nom et le peu d'honneur qu'il me reste. Je souhaiterais, si Sa Majesté accepte qu'il parle a la Reine et lui demande d'entretenir ses courtisanes de la flamme qui brûle en moi pour ce beau pays et ses doux charmes...
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Mar Déc 06 2005, 19:31

Lois écouta de deux oreilles, n'ayant, en vérité, rien de mieux a faire. Mais le début le fit regretter de n'être, pour une fois, pas occupé.
Par courtoisie pourtant, il ne détacha pas son regard de l'homme qui débitait des paroles plus vite que son ombre, et préféra le couper lorsqu'il prit une courte respiration. C'était par charité voyons, afin qu'il ne s'étouffe pas.


Citation :
Que Vôtre Altesse pardonne mon incorrection, mais je ne suis qu'un marin et je ne dispose pas de l'éducation de Sa Majesté, mais, je vais tâcher d'être bref. Je souhaiterais si vous me l'accordez à obtenir un appartement pour moi même en Vôtre Demeure.

-Cela peut se faire, et vous verrez avec mon intendant quel chambre vous sera attribuée.

La seconde partie du discours, le capitaine semblant avoir pris de l'assurance avec ces paroles de réconfort, fut plus délicate, en effet. Par respect pour di Negrar et par désir de rester fidel a lui-même, le Roy resta stoïc, sans jamais sourire.
Apres une courte pause ou nul ne parla, Louis pris enfin la parole, rompant ce silence gênant :


-Désirez vous vraiment que j'en entretienne la reine ? Certaines femmes seraient plus habiles a vous trouver parti, certains hommes même sont plus a propos de ces choses que sa majesté mon épouse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Mar Déc 06 2005, 21:54

Monseigneur, je comprend désormais pourquoi l'on vous dit malgré votre jeune âge le plus grand roy d'Europe. Puis-je vous demander ou trouver votre intendant?
Monseigneur, il me taraude une idée lorsque je servais monseigneur le Doge à Venise j'ai appartenu a sa garde personelle (garde formée entre autre d'espions dévoués) et me demandais si Sa Majesté en possède une ? Si Sa Majesté n'en a pas et si elle en desire une je pourrais me charger de lui en creer une!
Monseigneur, je vous serais gré d'accepter mes respect et ceux de mes gens
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Mar Déc 13 2005, 17:04

[dsl de mon retard.... boulot boulot boulot, que voulez vous !]

Le ROy ne soupsçonnait en rien Alessandro di Negrar, son air franc lui en disait bien trop long, mais il avait déjà une garde. Quoique, en ces temps qui courraient, une protection de plus ne ferait pas de mal.

Et bien je vous charge, dit-il en écrivant l'ordre qu'il signa d'un coup de main assuré par l'habitude, de commander un nouveau corps de garde, le plus polyvalent qui soit. Vos gardes seront a vos ordres, mais vous serez aux miens.

Et il donna le parchemins a Alessandro apres y avoir mis son cachet.

-Ceci vous atteste comme commandant de la garde polyvalente, sous-branche de ma garde personnelle. Je me réserve le droit de la dissoudre au moindre signe de mutinerie.

Le Roy se rassit, il n'avait pas un seul instant quitté son masque d'impassibilité.

-Pardonnez cette ruderie, mais je ne puis me permettre la moindre erreure en ces jours.
Quant a mon intendant, vous le trouverez dans son cabinet.

[Tu n'es pas obligé de passer par l'intendant, crée ta chambre tout seul ça compliquera moins la chose]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Mar Déc 13 2005, 20:05

Merci Majesté, je me met au travail immediatement.

Conformément à la coutûme italienne que ses pères lui avaient enseigné et ignorant encore certains usages de la cour, le comte fit claquer ses talons se retourna et sortit par la porte qu'il avait emprunté pour entrer!
Revenir en haut Aller en bas
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Dim Fév 19 2006, 17:59

*************************************
Héloïse vient remercier pour les ferrets



Le lendemain de la loterie, Héloïse avait revêtue une délicieuse toilette crème. Elle l'avait choisie spécialement dans le but de l'agencer avec les ferrets qu'elle pensait avoir gagnés la veille. Elle s'était donc donné comme mandat d'aller dès lors remercier Louis ainsi que la reine mère, de ce sublime présent.
La jeune courtisane marchait dans les couloirs menant au cabinet du roy d'un pas léger mais rapide, quasiment gambadant. Elle était heureuse et elle le laissait paraître. En effet, chaque personne qui la croisait recevait un sourire radieux en signe de bonjour. Cela faisait longtemps qu'Héloïse ne s'était pas exhibée de la sorte. Quelques femmes qui avaient assistées à la loterie de la veille la regardaient d'un air étrange, fixant les bijoux qu'elle arborait.
Rapidement, elle arriva devant le cabinet du roy, se tenant bien droite devant la porte, rayonnante. Tandis qu'un valet l'annonçait à Louis qui devait sans doute être occupé par les affaires de l'état, elle essayait de réfléchir aux mots de remerciement qu'elle allait lui adresser.
On la fit entrer dans le bureau, et elle y trouva un Roy attablé, écrivant on ne savait trop quoi. D'une voix toujours pleine d'entrain elle s'adressa à Louis, le plus naturellement du monde.


"Bonjour Louis, je voulais vous remercier pour ces magnifiques bijoux qui trônaient sur mon lit hier soir. J'aurais bien aimé assister à la fin de cette fameuse loterie, mais tous les évènements de la soirées m'avaient...légèrement fatiguée."

Héloise savait que Louis l'avait probablement vue sortir de la pièce en compagnie de de Verchères, mais elle pensa que cela n'était pas le sujet de la discussion présente.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Dim Fév 26 2006, 13:57

La première chose que pensa Louis lorsqu'on annonça son ex-maîtresse, ce fut "sauve qui peut!".
Il posa fébrilement les parchemins qu'il lisoit avec attention lorsqu'on l'avoit dérangé.

Ah malheureux! Comment réagir ? Que faire, et que dire ? Jusque là, Louis ne savoit toujours pas comment se comporter avec Heloïse.
Il s'étoit promis de ne pas l'étrangler, il s'étoit juré de ne pas tenter de la reconquérir, il lui avoit promis une amitié sans faille.
Mais tout étoit allé trop vite... a peine promise, elle avoit profité de cette pseudo liberté pour s'enticher de ce mousquetaire.
Alors comment ? C'était bien la question récurrente.

Déjà, commençons par la recevoir.


-Faites entrer.

Et Louis, pendant que le garde ouvroit la porte à Heloïse, se hasta de prendre plume et parchemin où il y écrivit de tout et de n'importe quoi. Comme par exemple "Jean" ou "sangDiou" ...

Ses tympans tintèrent en des pin-pon "mayde, mayde, alerte!" quand des petits pas aussi légers que dansants firent craquer le parquet.


"Bonjour Louis, je voulais vous remercier pour ces magnifiques bijoux qui trônaient sur mon lit hier soir. J'aurais bien aimé assister à la fin de cette fameuse loterie, mais tous les évènements de la soirées m'avaient...légèrement fatiguée."

Aussitost il releva la teste. Des bijoux ? Ses yeux se posèrent naturellement sur ceux qui tintoient au cou de son "amie".

Louis ne savoit pas que faire. Ses lèvres tremblèrent alors qu'il se levoit, les yeux exorbités, pour s'approcher des superbes ferrets qu'arboroit la jeune femme sans gesne aucune.

Il courut à la porte.


-Garde! Faites prévenir mon lieutenant des mousquetaires!

Alors que le garde s'en alloit, Louis ne bougeast point d'un poil. Il n'aurait pu soutenir le regard d'Heloïse.
Et puis il pensoit. Fatiguée ? Fatiguée pour lui, toujours. Lassée pour Vercheres, jamais. Son cœur se pinça à cette pensée qu'il chassa aussitost: il avoit confié une mission à Vercheres, et avoit dit que la jalousie avoit quitté son cœur.
Il avoit dit, il devoit tenir.

N'étoit-il point Roy ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Dim Fév 26 2006, 22:47

Héloïse avait espéré que le malaise qui s'était installé depuis peu entre Louis et elle se serait dissipé, mais à son grand regret, le monarque ne semblait pas à la guérir, mais en avait néanmoins diminué la douleur.
La courtisane se doutait que son ancien amant n'appréciait pas de la voir avec le mousquetaire de Verchères, mais elle ne pouvait rien contre la volonté de son coeur.
Malgré cet inconfort assez flagrant, Héloïse garda son sourire en attendant que le souverain français ne daigne lever les yeux vers elle. Pourtant, sa réaction ne fut pas celle qu'attendait la jeune femme. En effet, il fixa les bijoux d'un air plus que surpris et se leva pour alerter un des gardes qui se trouvait dans l'antichambre.


Citation :
Garde! Faites prévenir mon lieutenant des mousquetaires!

Héloïse ne comprenant pas du tout ce qui se passait lui répondit d'un air plutôt amusé. Sa bonne humeur de la journée ne s'estompait pas.

"Voyons Louis, est-il tellement nécessaire de faire tout ce cirque pour de simples remerciements?"

Elle remarqua que le Roy ne broncha pas du tout. Il restait sec, voire même avec un air faché. La courtisane compris dès lors qu'il y avait bien plus derrière ces ferrets qu'elle ne l'avait d'abord cru.
Ayant peur d'avoir froissé Louis, avec qui son amitié était difficile, elle tenta de se rattraper en lui faisant part de son incompréhension.


"Je m'excuse pour mes paroles, Louis...mais j'avoue ne pas comprendre ce qui se passe..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 39
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Mer Mar 01 2006, 14:07

De prime abord, le Lieutenant fut surpris de voir Dame Héloïse dans la pièce, alors qu'il s'attendait à voir le Sous-Lieutenant Besméatix dans un piteux état. Du coup, son attitude changea, comprenant soudain qu'il n'aurait pas à se retrouver coincé entre l'arbre et l'écorce....

- Sa Majestée m'a fait dem...

D'Artagnan ne finit pas sa phrase, qui resta en suspend. Les yeux écarquillés de surprise, il revoyait dans son esprit l'image de ce qu'il avait vu quelques instants plus tôt, comprenant rapidement que quelque chose clochait. Il tourna lentement la tête vers Dame Héloïse, observant attentivement le collier qu'elle portait au cou. Bien sûr, il n'avait pas vu lui-même le lot qu'on était sensé remettre la veille. Mais le collier qu'Héloïse portait correspondait si exactement à la description qu'on lui en avait fait que toute coïncidence était improbable. Intrigué, D'Artagnan reporta son regard sur Louis, qui semblait avoir compris la raison de son ébahissement. Comprenant immédiatement que c'était là la véritable raison de son rappel, il fit un pas vers Héloïse, soudain plus calme et en pleine possession de ses moyens.

- Pardonnez ma curiosité, Dame Héloïse... mais d'où vous vient ce magnifique collier?

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Jeu Mar 02 2006, 18:04

On criait dans l'antichambre... mais le Roy l'entendait-il ? Son cœur battait si fort qu'il lui comprimait la poitrine et son crâne lui semblait imploser.

Oui, oui, Sa Majesté l'avait fait demandé. Il le laissa passer, lui donnant les rênes de l'opération délicate _trop délicate pour lui-même_ d'interroger Héloïse.

Las, embrouillé, il se rassit dans son fauteuil de damas renfoncé à l'endroit où se posait le derrière royal. Ce signe ne trompait pas: le Roy travaillait beaucoup ces temps-ci.

Cette fois, il ne s'assit pas pour travailler. Il pris son visage dans ses mains et soupira. Il posa ses coudes sur son bureau, ses mains jointes touchant son nez et ses pouces réunis soutenant son menton.


-Quand aurais-je la paix souveraine ?

Il avait murmuré, et juste à ce moment-ci d'autres hurlements parvinrent aux oreilles de tous. Louis ne bougea pas même un sourcil, ne remarquant même pas comme sa phrase était de plus en plus appropriée à la situation.

Ce jour d'Hui, il se voulait simple spectateur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Sam Mar 04 2006, 23:24

Louis n’avait pas eut le temps de répondre à sa question que le capitaine des mousquetaires, le très estimé d’Artagnan, fit irruption dans la pièce. Sitôt arrivé, ses yeux ne firent qu’un mouvement avant de s’arrêter sur les superbes bijoux qu’Héloïse arborait. Un peu comme le regard que les gens lui avaient jetés dans les corridors menant jusqu’au cabinet royal, pensait-elle. À peine eut-elle eut le temps d’entrouvrir les lèvres pour demander des explications à d’Artagnan, que des éclats de voix se firent entendre dans l’antichambre, retenant l’attention des trois personnes qui semblaient agacés par tant de bruit.
Le monarque restait sans voix, toujours mal à l’aise, mais cette fois ce n’était pas que la simple présence d’Héloïse qui le mettait dans cet état, mais la situation en général. Il soupira, pris place dans son siège, avec un air visiblement très las. Il ne voulait pas prendre par à la scène qui allait suivre, observant le mousquetaire et la jeune femme.
Le cœur de la courtisane s’accélérait dans sa poitrine, et le rouge lui montait aux joues. Elle se sentait subitement perturbée par les accusations silencieuses qu’elle avait l’impression de recevoir
.

Citation :
Pardonnez ma curiosité, Dame Héloïse... mais d'où vous vient ce magnifique collier?

Ayant l’impression de subir un interrogatoire, elle se mis tout de suite sur la défensive. Pourtant, son ton n’était pas agressif, simplement un peu tendu.

« Ne s’agit-il pas du lot de la loterie de hier soir? La reine mère les avait assez exhibés pour que tout le monde puisse les reconnaître. Étant partie avant la fin de l’événement, hier soir, je n’ai pu assister au tirage. »

Elle fit une pause avant de continuer.

« C’est en retournant dans mes appartements, que j’ai trouvé les ferrets avec un poème me les présentant…la seule explication à laquelle j’ai pensée, était que j’avais gagné le lot. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 39
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Lun Mar 06 2006, 14:58

Étonnament, l'explication de Mademoiselle de Neufchâtel ne surprit aucunement le Lieutenant, qui n'avait jamais envisagé sérieusement la culpabilité de l'ancienne favorite du Roi. Il était communément accepté que, malgré le changement de son statut, la jeune femme avait toujours droit à l'attention du Roi. Dans ces circonstances, quel intérêt à voler le lot de la loterie? De plus, d'après les témoignages qu'il avait obtenu, D'Artagnan savait que Héloïse avait passé la soirée avec le Sous-Lieutenant de Verchère. Il est vrai qu'au moment où le vol avait été commis, Elrohir se trouvait avec Besméatix, et Héloïse s'était retrouvée seule. Mais D'Artagnan ne pouvait envisager sérieusement la culpabilité de la jeune femme, et il lui envoya un sourire encourageant.

- Il s'agit effectivement du lot de la loterie d'hier soir, Mademoiselle de Neufchâtel, et je dois admettre qu'il vous va à ravir. Néanmoins, comprenez ma surprise de le voir à votre cou : nous avons passé la nuit entière à le rechercher. Suite à l'incident impliquant le Prince de Condé, la disparition du bijou a été constatée. N'ayez crainte : je crois entièrement à vos explications, et je ne puis croire un seul instant que vous ayez perpétré ce délit. Cependant, j'aimerais bien mettre la main sur celui qui a eu l'audace de le faire. Consentiriez-vous à me donner un coup de main?

D'Artagnan était conscient de placer Mademoiselle de Neufchâtel dans une situation délicate, aussi tentait-il de ne pas trop la brusquer. Néanmoins, la découverte des bijoux sur la jeune femme était un coup de chance des plus étonnants. D'une façon ou d'une autre, qu'elle en soit consciente ou non, il existait un lien entre le vol et la jeune femme...

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Dim Mar 12 2006, 17:34

D'Artagnan était des plus courtois avec la jeune demoiselle qui perdait peu à peu de sa bonne humeur de la journée. Sans la presser ni l'interrompre, il avait écouté ce qu'elle avait à dit avec un visage impassible. Louis quant à lui restait muet, observateur et calme. Cet aspect énervait un peu Héloïse qui avait espéré son intervention. Cependant, qu'aurait-il pu dire de plus?
Après un compliment qui se voulait probablement une façon de détendre l'atmosphère, le capitaine des mousquetaires lui expliqua donc ce qui s'était passé en réalité, à la fin de cette loterie qui en avait surpris plus d'un.


Citation :
Néanmoins, comprenez ma surprise de le voir à votre cou : nous avons passé la nuit entière à le rechercher. Suite à l'incident impliquant le Prince de Condé, la disparition du bijou a été constatée. N'ayez crainte : je crois entièrement à vos explications, et je ne puis croire un seul instant que vous ayez perpétré ce délit.

À ces paroles, elle avait écarquillé les yeux de surprise. Voilà donc peut-être pourquoi d'Artagnan était venu chercher Elrohir de Verchères qui se tenait en sa compagnie la veille, dans le petit salon pourpre...

Citation :
Cependant, j'aimerais bien mettre la main sur celui qui a eu l'audace de le faire. Consentiriez-vous à me donner un coup de main?

Héloïse envoya un regard furtif vers le Roy qui ne s'était toujours pas manifesté. Elle acquiesçait au paroles de d'Artagnan et lui répondit.

"Monsieur, c'est avec plaisir que je vous apporterai l'aide dont vous nécessiterez. Je n'ai aucune idée de qui est venu déposer cela dans mes appartements, je vérifierez si ma bonne était présente à ce moment là."

Elle détacha les ferrets, et les tendit à d'Artagnan.

"Tenez, si cela peut vous aider, voilà l'objet du vol."[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 39
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Lun Mar 13 2006, 05:17

La jeune femme accepta de coopérer, pour le plus grand bonheur du Lieutenant, mais qui, néanmoins, ne put qu'esquisser un sourire lorsque la jeune femme voulu lui remettre le lot. Pour le Mousquetaire, qui fréquentait la cours depuis maintes années, et qui avait vu de nombreuses intrigues se dérouler sous les toits de Fontainebleau, la situation était aussi limpide que l'eau d'un ruisseau coulant, paisiblement, sous l'ombrages des chênes dans quelque racoin de forêt de sa Gascogne natale : il était absolument impensable que la jeune femme se départisse des ferrets.

Dans un premier temps, il savait pertinemment que le Roi tiendrait à ce que la soirée de la veille se termine comme elle l'aurait dû, c'est-à-dire par l'attribution, même en coulisse, du lot. Bien évidemment, le fait que l'ancienne favorite du Roi en hérite pourrait certe attiser quelques discussions, mais on pouvait opposer plusieurs arguments. Mais le point le plus important, c'était que plusieurs personnes avaient probablement dû avoir le temps d'apercevoir, au cou de la jeune femme, les merveilleux bijoux, et qu'il serait fort probablement mal avisé de l'en départir pour les remettre à quelqu'un d'autre.

Aussi, D'Artagnan prit le bijou que lui tendait Mademoiselle de Neufchâtel, l'observa quelques secondes afin de tenter d'y déceler quelques anomalies ou indices et, ne trouvant rien de suspect, il s'avança vers la jeune femme, tenant entre chacune de ses mains une des extrémités du collier, près à le remettre autour du cou de la jeune femme.

- À moins que Sa Majesté ait un avis contraire, je crois qu'il serait plus prudent, Mademoiselle de Neufchâtel, que vous gardiez ce bijou. Il est fort probable qu'on a déjà pu remarquer, dans les couloirs de Fontainebleau, à quel point cet ornement vous va à ravir, et l'on comprendrait sûrement mal qu'on le retrouve au cou de quelqu'un d'autre...

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Mer Mar 15 2006, 18:32

Louis était, tel Sénèqe, resté stoïque. Calme. Spectateur. Il en avait assez pour aujourd'hui.

Il acquiesca à chacune des observations de D'Artagnan, reconnaissant encore une fois dans cette suite logique d'observations son mousquetaire "vieux de la vieille".

Malgré tout, ce ne fut pas sans réprimer un léger sursaut que Louis supporta la vue d'un mousquetaire qui remet les ferrets autour de la nuque d'Heloïse.

Ah! Ces mousquetaires!

Bien sûr, Louis ne ressentait plus rien au bout des doigts, lorsque ses yeux tombaient jusqu'aux épaules dénudées de la Neufchâtel, il n'avait plus cette nostalgie du velouté de sa peau si... féminine. Mais tout de même, c'était un peu osé de la part de D'Artagnan.

Cependant, pouvait-il lui en vouloir? Cette pensée lui arracha un sourire involontaire.

C'était vrai qu'ils s'en étaient fait pas mal des crasses, tous les deux!


-Non, non, c'est au contraire une judicieuse remarque.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 39
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Mer Mar 15 2006, 19:21

Suite au consentement du Roi face à ses déductions, D'Artagnan remis en place les ferrets autour du cou d'Héloïse.

- Néanmoins, il serait tout aussi sage, si l'on vous pose la question, de faire comme si le tirage du lot avait bel et bien eu lieu en privé. D'ailleurs, sur ce point, il serait probablement tout aussi prudent d'en faire l'annonce officielle, afin de nourrir la curiosité des courtisans souvent trop vifs à attiser les rumeurs. S'ils veulent parler, autant leur faire dire ce que nous voulons entendre.

Un sourire entendu avait accompagné sa dernière remarque. Les racontars, tous ceux qui se trouvaient dans la pièce les avait subis à maintes reprises. Tout le monde comprendrait...

- En ce qui vous concerne, vous n'avez pas à modifier votre histoire. Vous avez trouvé les ferrets dans votre chambre, mais c'est le Roi qui les y a fait porter. Et d'ailleurs, c'est aussi ce que vous aviez cru initialement, non? Et par la suite, si quelqu'un devait venir vous parler dans le but de vous renseigner sur la provenance réelle du bijou, j'aimerais que vous m'en avertissiez, Mademoiselle de Neufchâtel.

Encore une fois, il lui adressa un sourire bienveillant, conscient que la jeune femme, malgré son expérience de la cour, n'avait pas dû se retrouver dans ce genre de situations bien souvent!

- Sur ce, je vais vous laisser profiter de cette journée. J'aimerais cependant que vous passiez me voir plus tard dans les quartiers des Mousquetaires. J'aurai quelques questions à vous poser, qui nous permettront peut-être d'éclairer un peu plus la situation. En attendant, je vous laisse réfléchir un peu aux évènements, afin qu'ils puissent bien vous revenir en mémoire.

Dans les faits, D'Artagnan voulait surtout épargner à la jeune femme de devoir répondre à des questions plus personnelles devant le Roi... Dans les faits, elle n'était certe plus la favorite du Roi, mais tout le langage physique du Roi lui laissait croire qu'il ne l'avait pas encore tout à fait oubliée...!

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Jeu Mar 16 2006, 20:58

D'Artagnan avait remis les ferrets à sa propriétaire du moment avec une grande courtoisie. Héloïse compris qu'il valait mieux continuer comme si de rien n'était, étant donné que comme le capitaine des mousquetaires l'avait déjà mentionné, elle avait croisé quelques personnes le matin même. Louis était toujours dans son coin, et acquiesçait distraitement à tout ce que d'Artagnan disait à propos des évènements à venir. Il semblait maintenant évident que la courtisane devrait continuer de jouer la masquarade en faisant comme si ces bijoux lui étaient prédestinés. Elle sentait tout leur poid glacé mais élégant à son cou. Ces derniers mois à Fontainebleau avaient sans doute été les plus mouvementés de tout son séjour au palais depuis qu'elle y était entrée.
Héloïse écoutait très attentivement toute les directives que lui donnait d'Artagnan, et faisait de son mieux pour retenir chaque parole. Elle allait s'en tenir à ce qu'il lui disait de faire, sans essayer de n'en faire qu'à sa tête. Il comprenait certainement un peu plus la situation qu'elle.


Citation :
Sur ce, je vais vous laisser profiter de cette journée. J'aimerais cependant que vous passiez me voir plus tard dans les quartiers des Mousquetaires. J'aurai quelques questions à vous poser, qui nous permettront peut-être d'éclairer un peu plus la situation. En attendant, je vous laisse réfléchir un peu aux évènements, afin qu'ils puissent bien vous revenir en mémoire.

"Monsieur, je passerai dans l'aile des mousquetaires certainement en après-midi. Bonne journée!"

Sur ces paroles et après un dernier salut au Roy et à Héloïse, d'Artagnan avait tourné les talons pour sortir de la pièce.
Louis et son ex-favorite restèrent silencieux, la jeune femme encore en train d'assimiler les dernières informations, et le souverain dans son fauteuil royal. Le silence d'abord normal devenait de plus en plus pesant à mesure que les secondes défilaient. Héloïse se retourna pour faire face au Roy et tenter d'engager une quelconque conversation et parler, comme ils avaient l'habitude de le faire auparavant. Seulement, rien ne lui venait à l'esprit, ayant peur de le froisser. Elle décida alors de continuer sur ce qui venait de se produire.


"Et bien! Quelle surprise...Vous me voyez gênée de porter ce bijou Louis. Il est vrai que le poème était beaucoup trop étrange pour être de vous..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Sam Mar 18 2006, 20:21

Tout se passa en un éclair. Louis ne vit aucune fumée s'échapper des oreilles de D'Artagnan, et pourtant celui-ci réussi à expédier l'affaire et à s'expédier lui-même en moins de 10mn.

Le Roi avait acquiescé, et sans s'en rendre compte, il était à présent seul.
Seul, avec Heloïse.

S'installa un silence gêné. Louis se racla la gorge, désappointé de constater que tout se passait comme la derniere fois : ni l'un ni l'autre ne parvenait vraiment à briser la glace.
Louis restait dans son fauteuil à regarder ses mains, la Neufchâtel restait debout et regardait on-ne-sait-trop-quoi dans le vague.


Citation :
"Et bien! Quelle surprise...Vous me voyez gênée de porter ce bijou Louis. Il est vrai que le poème était beaucoup trop étrange pour être de vous..."

Ah, elle avait tenté une percée... Mais Louis, même s'il leva les yeux, mis du temps à savoir comment réagir.
Il devait à l'instant se demander si c'était une moquerie ou une remarque innocente. N'avait-elle pas dit "joli poeme"? Etait-ce une hallucination auditive?

Il opta pour rire. Finallement oui. Il rit. Un peu.


-J'écris donc si mal?

Il n'y avait qu'Heloïse pour oser une royale et ambigüe comparaison, et que Louis la souffrit. Enfin...

Il se leva, le sourire sur les levres. Il ne voulait point être sans arrêt aux aguets en présence de son ex-favorite, et il était content d'avoir réussi à tordre légerement son orgueil pour que tout se passe au mieux.


-Bien, vous voyez, on ne change pas les bonnes habitudes... vous êtes encore une fois pris dans les engrenages des intrigues de Cour...

Malgré tout, il espérait écourter l'entretient. Il avait crut comprendre qu'on l'attendait dans l'antichambre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Dim Mar 26 2006, 16:04

Héloïse sentait l'exaspération monter en elle. Biensure, la courtisane savait que leur relation serait plus difficile qu'avant, mais de voir le souverain aussi borné à la rendre pire (et ce, proablement malgré lui) lui faisait perdre tout espoir d'une réconciliation complète. Elle ne savait pas comment prendre les paroles de Louis, et certainement que lui n'arrivait pas à le faire non plus, vis à vis elle.
Sans crier garde pourtant, Louis émit un petit rire, pas moqueur, mais tout simplement doux. Il y avait un certain malaise dans sa voix, mais Héloïse fut contente de retrouver ce rire qu'elle n'avait pas entendu depuis bien longtemps
.

Citation :
J'écris donc si mal? Bien, vous voyez, on ne change pas les bonnes habitudes... vous êtes encore une fois pris dans les engrenages des intrigues de Cour...

Elle aurait bien continué sur sa lancée humoristique, mais elle pensait qu'il valait mieux tout de suite lui faire part de ce qui était réellement écrit sur ce poème.

"Oui, et ce bien malgré moi, veuillez me croire Louis. Pour ce qui est du poème, je ne m'avancerai pas jusqu'à dire que vous écrivez mal, mais disons que vous ne vous seriez pas rabaissé de cette façon..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Roy
avatar

Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Ven Mar 31 2006, 20:16

Il crut la voir respirer plus librement, et à son tour, se sentit soulager : son but était atteint.

Il s'appuyait discrètement sur le rebord du bureau avec sa main, tandis qu'il écoutait Héloïse, qui revenait au sérieux. D'une façon assez maladroite, certes, mais Louis compris qu'il n'était plus temps de rire même pour taquiner. Elle faisait déjà un effort et il n'était nul besoin de tout briser.

"Oui, et ce bien malgré moi, veuillez me croire Louis. Pour ce qui est du poème, je ne m'avancerai pas jusqu'à dire que vous écrivez mal, mais disons que vous ne vous seriez pas rabaissé de cette façon..."


-Rabaissé?

Le Roi cherchait en son fort intérieur une signification à tout ce mystère. Rabaissé? Mais qui peut se rabaisser dans un écrit pour une femme si ce n'est...

-... un galant? Verchères? Est-il possible?

Louis avait parlé tout haut mais il avait parlé pour lui. Il sentit son cœur se pincer dès que cette pensée lui traversa l'esprit: était-il possible que l'homme à qui il avait confié tant de missions lui dérobe le lot?
Et puis le monarque revint sur terre et s'aperçut de la gêne de la Neufchâtel.


Etait-elle surprise? Sûrement. Indignée ? Peut-être.

Apres tout, voir ainsi son Roy réfléchir à voix haute, les yeux dans le vague, le visage amorphe avait de quoi déconcerter plus d'un.
D'autre part, il mettait l'intégrité de son amant, et donc de la sienne, en doute.

Louis ferma la bouche et déglutit: a force de penser le clapet ouvert sa gorge desséchait.


-Auriez vous d'autres amants?

Amant, au sens Racinien du terme : faisait-elle tourner d'autres cœurs?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monsieur
Poete
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   Sam Avr 08 2006, 15:03

Une belle journée s’était levée ce matin sur Fontainebleau. Dans les bois alentours, le doux gazouillis des oiseaux se mêlaient délicieusement au murmure cristallin des ruisseaux d’argent. Le ciel lui-même avait délaissé les lourds nuages de la veille pour faire place à une apaisante immensité bleue, à travers laquelle se pourchassaient amoureusement quelques nuées égarées.

Le palais royal se dressait là, somptueux joyau perdu au beau milieu de son écrin de verdure. Tout comme la forêt environnante, il semblait calme et profondément silencieux : un véritable havre de paix pour qui a la chance d’y vivre. Etirant sa longue silhouette le long du château, la Grande Galerie semblait encore endormie… ou presque. En effet, quel était donc ce dérangeant tap-tap qui de seconde en seconde s’enflait, ruinant la délicieuse harmonie des lieux ? Le pas d’un homme ? Mais qui donc avait l’extrême impudence de se lancer dans la déplorable imitation d’un cheval au galop si tôt le matin ?

Quiconque s’étant trouvé là aurait été le témoin d’un bien étrange spectacle. C’était bel et bien un homme qui avançait de ce pas si décidé dans la Galerie, martelant violemment de sa badine le parquet ciré. Mais à mesure de son avancée, une évidence s’imposait : l’homme en question affichait une mise féminine au diable, se déplaçant avec autant de virilité que celle d’une poule de basse-cour.

Décrire cette androgyne apparition serait de bon ton. Par quoi commencer… Probablement par la perruque recouvrant ce qui devait lui rester de chevelure, une perruque brune imposante, dont la confection avait certainement nécessité le concours capillaire d’une vingtaine de pauvres créatures. Encadré par cette masse frisottante, la face de cet individu apparaissait singulièrement réduite. Pourtant, elle sautait au visage de quiconque la croisait, tant le fard dont elle était enduite la faisait contraster avec la sombre perruque. Force était d’avouer que la seule contemplation de son visage ne permettait pas non plus d’établir distinctement le sexe de cette créature. Lisse, glabre, illuminé par deux yeux clairs et rehaussé par des lèvres vermeil, il apparaissait cependant comme indéniablement beau… selon les critères de beauté féminins. La mise de cet homme était néanmoins très masculine, correspondant à celle de la très haute noblesse. Seuls les quantités de rubans l’enserrant, ainsi que ses couleurs inhabituelles intriguaient l’œil : le rose et l’or régnaient en maître sur la tenue du marcheur matinal. Enfin, on ne saurait faire abstraction de ses escarpins, rehaussés d’une bonne dizaine de centimètres, le plaçant indiscutablement au dessus de tous. Malgré ces extravagances, l’ensemble faisait pourtant preuve d’un goût affirmé, d’une élégance et d’un raffinement sans faille.

Cet homme semblait en proie à une agitation extrême, caractérisée par les rictus crispant son visage et sa démarche rageuse. Après avoir longuement déambulé dans tout le palais, il se retrouva face aux portes de l’antichambre jouxtant le cabinet royal. Deux gardes d’apparence farouche en défendaient l’accès. Il se planta devant eux, affichant un air conquérant et profondément supérieur, et les toisa de toute sa hauteur. Constatant le peu d’effet qu’avait produit sa majestueuse apparition, il se décida à daigner ouvrir la bouche :


Vous là ! Ne restez pas stupidement plantés là comme des orangers en pot ! Ouvrez moi cette porte immédiatement.

L’air embarrassé, l’un des gardes osa prendre la parole contre ce déferlement de morgue :

Et bien Monsieur le Duc ce serait avec plaisir, mais Son Altesse est occupée par une affaire de la plus haute importance, et a formellement interdit d’être dérangée. Deux personnes attendent déjà dans l’antichambre depuis des lustres, sans avoir la certitude d’être reçues un jour.

Considérant cette réponse comme étant d’une stupidité sans borne, le Duc repris la parole, brandissant rageusement sa canne vers les deux hommes :

Sachez vermine qu’aucune porte ne saurait rester close devant moi ! Je vous donne cinq secondes pour déplacer votre masse informe vers la poignée ! Exécution ! Vous ne voudriez tout de même pas finir vos misérables jours embastillés dans un cachot sordide dévoré par les rats ?

La gêne des gardes était palpable, mais les ordres étaient les ordres : le Roi avait défendu à quiconque de le déranger.

Nous sommes désolés Monsieur le Duc, mais les ordres sont formels : nous ne pouvons vous laisser entrer.

A ces mots, l’arrogant visiteur poussa un hurlement de rage et commença à rouer de coups le garde le plus proche de sa badine.

J’ai dis ouvrez! Hurla-t-il de plus belle.

Les gardes n’en menaient pas large : à ce rythme là, il n’allaient pas tarder à grossir les rangs des mutilés de guerre, mais, d’un autre côté, porter la main sur le Duc pouvait leur coûter leur tête…

Tenant à conserver leur vie, ils finirent par accéder à sa demande.

Sans un regard pour ces pauvres hères quasi mutilés, le Duc franchit le seuil de la porte.

L’antichambre était quasiment déserte : seules deux personnes, un cardinal et un militaire semblaient y moisir depuis des heures.

Sans leur adresser autre chose que le souffle généré par son passage en trombe, le duc arriva à la hauteur de l’huissier, dernier rempart entre le lui et le roi. Le regard noir qu’il lui lança suffit à le convaincre de le laisser passer.

Effectivement, le Roi semblait occupé, absorbé par une houleuse conversation avec sa favorite, ou plutôt, celle qui jadis eut le bonheur –ou le malheur, c’est selon- de l’être, Héloïse. A son arrivée, tous deux tournèrent la tête vers lui. Indifférent à la discussion en cours, le Duc prit la parole :


Louis ! C’est un scandale, un véritable scandale ! Oh bonjour Héloïse, vous allez bien ? Tout à fait charmant votre collier, un cadeau de Louis ? Prendriez-vous votre frère pour un imbécile ? J’ai reçu ce matin le carrosse que vous avez gracieusement daigné m’offrir pour, selon vos propres dires, «rehaussé l’éclat de mon domaine de Saint-Cloud ». Vous avez pu constater lors de votre dernière visite, qui remonte tout de même à quatre mois, que j’avais intégralement fait changer les rideaux, préférant à l’horreur verdâtre que vous aviez fait poser, un rose de Naples des plus charmant. Et qu’ai-je découvert ce, matin ? Dans quelle nouvelle lubie votre esprit dénué de goût avait-il sombré ? Du rose de Parme ! Vous avez fait tendre mon carrosse de rose de Parme ! Imaginez une seconde les désastreuses conséquences d’un tel choc sur un amateur de Beau tel que moi ! Je suis positivement outré Louis ! Notre pauvre père n’avait aucun goût : félicitation, vous êtes son digne descendant ! J’attends, j’exige des explications !

Adresser un tel discours au Roi aurait conduit n’importe qui sur l’échafaud. Cependant, Philippe, son frère, Duc d’Orléans, se permettait tout, en toute impunité : le Roi lui avait déjà tout pris, que pouvait-il encore lui enlever ?


Dernière édition par le Lun Juin 26 2006, 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demande d'audience à Sa Majesté!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Demande d'audience à Sa Majesté!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande de rang spéciaux
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens
» Problèmes liés à la demande d'envoi d'informations du client DOFUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: