1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un vent du 'nord' arrive à Fontainebleau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Colbert
Invité



MessageSujet: Un vent du 'nord' arrive à Fontainebleau   Mar Fév 07 2006, 11:14

Colbert ne voulais pas perdre de temps après sa nomination. Sa présence à Fontainebleau était plus que nécessaire pour rétablir l'ordre et se battre contre la corruption qui régnait en maître dans la cour royale du roi Soleil. Son arrivé était attendu mais dans une certaine inquiétude.

C'était à l'aube d'un matin particulièrement froid pour un jour d'été, il devait être 6 heures à peu près. Les gardes du châteaux somnolaient copieusement dans leurs casemates, avec un oeil à demi ouvert et l'autre à demi fermé Dodo Ils n'étaient guère habitué à avoir de la visite si tôt !

Colbert énervé de voir cette garde dans les bras de Morphée s'écria avec violence :

"ouvrez bande d'empoté !"

Le premier garde tomba tellement la voix rugueuse et en colère le pris de torpeur dans sa somnolence élytique, quand au deuxième il fut pris malencontreusement d'une crise cardiaque, il ne se réveilla point. Cela lui faisait un salaire de moins pour rien à payer, Colbert s'en réjouissait !

"voila une dépense en moins imprévu ! La journée commence bien ! Si ce malheureux n'avait point bu comme un trou toute la nuit, aujourd'hui il serait des nôtres ! Voila où mène l'alcoolisme au service de l'état ! Qu’aurait il fait si nous étions des brigands ?"

Complètement hagard le dernier garde vivant ouvrait les grilles du château de Fontainebleau, après avoir jeté un coup d’œil peu alerte à la présentation du droit d’entrée au château signé du roi lui même. Colbert et sa garde d'une dizaine de cavaliers entraient avec vigueur dans le parc. Aucune lumière à l'horizon, point de bougie ne couvrait la nuit d'une lumière faiblarde. Le brouillard épais britannique ne laissait cependant pas encore entrevoir le Château et le bruit cliquetant de la troupe ne semblait point perturber les allez et venues des fantômes du château.

Colbert envoyait un chevalier en avant pour prévenir de l’arrivée de Colbert au château. Il lui demanda par ailleurs de faire réveiller toutes les personnes qui travaillait au service des finances du royaume, en leur demandant d’être prêt à travailler dès la fin de l’aube !

"Ceux qui refuseront auront affaire à Colbert ! "

Alors que rien ne présageait d'un autre évenement , le carosse après un léger sursaut s'arrêta net. Colbert était surpris et demanda à ses gardes qu'est ce qu'il ce passait, l'un des cavaliers lui répondait avec gêne qu'un objet non identifié bloquait le carrosse.

Après observation, ils soulevèrent la couverture et la surprise fut de taille de voir emmitouflé deux amoureux sur la route de la sainte journée, complétement nu comme des vers. Colbert était complétement abasourdi de voir ces jeunes gens de la cour , encore non identifié, dans un état proche de gueux .... avec une esquisse d'un sourire il disait :

"qu'on les amène au château ! avec discretion cependant, pas la peine d'étaler leur déchéance aux yeux de tous "

Colbert n'était pas un fervent client des orgies royale qui se transformaient bien souvent en de vibrant cours de biologie à plusieurs ou à deux.

Ces deux tourtereaux qui furent dépourvues lorsque le carosse fut venu, lui faisait pensé à sa jeunesse dans les méandres des rues de Reims, à la recherche de belle jouvencelle. Son plus beau souvenir était probablement cette belle mistinguette sortie d'un compte de fée lors de ses 15 ans, les prés s'en souviennent !

Colbert sentait bien que sa présence au château n’était guère souhaité, tant sa réputation d’hargneux travailleur et son honnêteté semblait étrange dans une cours corrompue. Mais n’avait il pas désigné par le roi pour ces qualités justement si rare pour l’époque ? dans sa réflexion pensive, Colbert ne semblait cependant pas totalement réjouis de cette réputation. Il ne comprenait pas qu’on puisse pensé cela de lui alors que tout était au service d’une nation, de son rayonnement et de l’intérêt général. Il marmonnait des mots incompréhensibles par sa garde habituée à ce personnage juste mais dur.

Voila comment commencait sa première journée dans sa nouvelle fonction ... superman
Revenir en haut Aller en bas
 
Un vent du 'nord' arrive à Fontainebleau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui craint le grand méchant loup ?
» [RPFB]Le vent du Nord
» OSCAR MALE X CANICHE 6 ANS . NORD 59 - ADOPTE
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: