1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 premier pas dans Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eloïse T
Invité



MessageSujet: Re: premier pas dans Paris   Mar Fév 21 2006, 18:03

sourit

"si votre demande et juste...il n'y a pas de probléme"

regarde Julia et la prend en sympathie

"je m'appelle Eloïse Trevegne"

reprend un air sérieux

"ce nom...un noble ne dois jamais l'entendre...."

pense à chastignac et rit

"j'aurais aimer lui montrer que j'étais une femme à celui la"
Revenir en haut Aller en bas
Julia
Invité



MessageSujet: Re: premier pas dans Paris   Mer Fév 22 2006, 10:33

Julia la regarda en souriant. Dehors, le ciel s'assombrissait doucement, et les rayons du soleil qui traversaient les planches moisies disparaissaient peu à peu. Elle fixa la jeune femme.

"Ma raison est honnête. Je veux juste retrouver mon père."

Elle la regarda dans les yeux, espérant qu'elle ne lui poserait pes trop de questions. Puis elle sourit à al remarque sur Chastignac.

"Ho, à mon avis, ce Chastignac serait tombé à la renverse ... Ou peut être même serait-il tombé amoureux !"

Elle sourit, et rit. Puis elle reprit son sérieux.

Ne vous inquiétez pas. Avec moi, votre nom est en sécurité."
Revenir en haut Aller en bas
Eloïse T
Invité



MessageSujet: Re: premier pas dans Paris   Mer Fév 22 2006, 12:18

"Ho, à mon avis, ce Chastignac serait tombé à la renverse ... Ou peut être même serait-il tombé amoureux !"

fait une grimace lorsqu'elle dit ça...

sourit

"ça fait du bien de savoir qu'il y a au moins une personne connaissant mon secret...j'en oublie d'être une femme parfois..."

"je vous aiderez pour votre pére, pour moi la famille c'est sacré"

la regarde

"vous savez comment on peut faire pour entrer à la cour?"
Revenir en haut Aller en bas
Julia
Invité



MessageSujet: Re: premier pas dans Paris   Jeu Fév 23 2006, 10:24

Julia la regarda. Elle qui était encore jeune , elle savait ce qu'était être une jeune fille, mais pas encore une femme. Elle sourit en coin.

"C'est bien, de savoir cacher son identité .. Mais il faut se limiter, aussi ..."

Quand elle lui approuva son aide pour son père, Julia sourit encore plus. Enfin quelqu'un qui l'aidait, au lieu de la mattre à la porte ! Ca changeait ... Elle rit, et sourit.

"Merci beaucoup pour votre aide ..."

Lorsque la jeune femme lui demada un moyen d'entrer au château, Julia lui tira un sourire malicieux.

"Ho .. Je pense qu'un déguisement suffira .. Ou alors, on pourrait même escalader la muraille ! Mais ça sera un peu plus dur .. A vous de décider ... Je peux dire "tu" ?"
Revenir en haut Aller en bas
Dom Juan
Invité



MessageSujet: Re: premier pas dans Paris   Lun Fév 27 2006, 21:38

[Sorry mesdemoiselles. Mais ou bien ai je sauter un passage ou bien j'ai l'impression que tout cela devient confus. Je disais que j'avais suivi le cavalier noir, et qu'il passait juste devant moi... Pour se parler juste apres. La preuve c'est toi qui espérait que je te suive pour te parler non? Je crois que t'as pas du voir. Enfin c'est pas grave je trouverai un autre moyen de te trouver.]
Revenir en haut Aller en bas
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: premier pas dans Paris   Lun Fév 27 2006, 21:49

[dsl je me suis trompé de perso.]

Malheur ce n'était pas ce cavalier. C'en était un autre qui avait pris son apparence. Car celui ci dégainait son épée au seul mot de cavalier noir.

"Ah je te tiens forban. Apres tout ce temps. Si tu pouvais savoir combien de temps j'ai mis pour te trouver et cette fois tu nem'échaperas pas..."

Puis celui ci se lanca dans un long discours, que Li Fu ne preta pas attention. Il n'avait pas d'armes sur lui. Et de toute facon il ne comptait pas combattre. Il regarda en l'air cherchant un appui, où il pourrait poser son pied. Il regarda un peu le décor autour de lui. Puis sans mot dire, il se défit de la menacante lame, rebondit sur le mur pour arriver sur l'autre mur, où il fit un retourné acrobatique pour envoyer du pied un pot de fleur sur la tete du chasseur de prime. Celui ci tomba à terre, sourire au levre. Li Fu s'approcha de lui et prononca ironiquement.

"Souriez. C'est l'une des dernieres fleurs avant l'hiver."

Enfin il repartit de mur en mur à la recherche du vrai cavalier noir. Meme s'il savait que cela sera difficile de retrouver à nouveau sa trace...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse T
Invité



MessageSujet: Re: premier pas dans Paris   Dim Mar 05 2006, 13:08

[tu n'as cas nous trouver, c'est facile mon cheval est devant l'écurie]

"oui biensûr nous pouvons nous tutoyer...il n'y a aucun probléme.."

sourit

"ça va être dûr de rentrer à la cour surtout que ça fait longtemps que je n'ai pas porté de corsets...et dieu seul sait que j'en ai horreur !"

rit et entend des pas se rapprocher

"je crois que j'ai été suivi"

La jeune femme renfila a une vitesse surprenante sa cape et ratacha ses cheveux

"restez ici"

dit elle de sa voix naturel
Eloïse dégaina son épée et attendit le visiteur derriere le mur
Revenir en haut Aller en bas
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: premier pas dans Paris   Dim Mar 05 2006, 14:46

Il se trouvait sur le toit de la maison la plus haute du quartier. Il avait une superbe vue sur les grands axes, et il pouvait discerner les petites ruelles. Il réfléchissait méthodiquement.

* Alors la derniere fois que je l'ai vu c'était devant la troupe de soldats, elle ne serait tout de meme pas folle à traverser cette patrouille alors que tout le monde la recherche. Elle devait forcément prendre sur la droite. La meilleure des choses et de prendre position sur ce carrefour. *

Ainsi de toit en toit il arriva au lieu recherché.

* Bon maintenant la troupe en face, c'est impossible, donc il reste à droite. Et bien oui, elle ne pouvait passer que par là. A moins qu'elle n'ait prit tout droit et qu'elle aurait tourné vers... l'écurie? Oui pourquoi pas, ca faisait un bon endroit pour apparaitre et disparaitre subitement. Une écurie reculée dans une impasse donnant sur une ruelle sombre. Oui il ne voyait qu'ici. A moins qu'elle ne l'ait pris de vitesse d'où le chasseur derriere.*

Enfin comme il disait qui ne tente rien n'a rien. Il décida donc d'enqueter sur les écuries en espérant vivement qu'il se trouve là sinon les recherches seront d'autant plus compliquées. Il arriva par le toit. Des chevaux il en voyait mais pas de cavalier. Il allait s'apreter à partir lorsqu'il percut un petit bruit. Un bruit de femme. Une conversation.Il pencha son oreille pour écouter. Mais les tuiles des toits ne favorisaient pas tellement l'écoute. Il avait retenu certains mots qui n'avaient aucun sens entre eux
"tutoyer", "probleme", "dur", "longtemps", "corsé", "horreur". Malheureusement un chat faisait son apparition marchant bruyamment sur les tuiles. Il était repéré, il le savait , il le sentait. Et puis ce n'était pas grave, il verrait bien qui il aurait en face, si c'était des femmes comme il le pensait, (il ne voyait pas beaucoup d'hommes qui parleraient de corsets) il n'aurait pas à s'inquiéter à moins qu'elles soient tout une horde. Non il aurait entendu plus que ca. Finalement il se leva perdant sa discrétion et sauta par terre, en se relevant une lame était pointé sur sa nuque. Il leva les mains en signe de soumission ne sachant pas qui le tenait en joue, mais brusquement il se baissa, fit une petite roulade en arriere et dans le meme temps décocha de son pied la main de l'agresseur faisant envoler son épée. En se relevant il se trouva nez à nez avec le Cavalier Noir.

"Vous? Ah ah enfin trouvé je vous ai, disait il avec son petit accent oriental, de vous revoir enchanté je suis et vous aussi.

Il salua légerement celle qui s'était tenu à ses cotés lors du duel. Puis son regard se reporta à nouveau sur le Cavalier.

"De toute importance vous parler je dois."

[HS J'ai décidé de donner à mon personnage le language Yoda. Comme ca ca fait le japonnais qui apprend tout juste la langue. Merci encore.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse T
Invité



MessageSujet: Re: premier pas dans Paris   Jeu Mar 16 2006, 14:33

La jeune femme se demandait si elle avait rêvée ou non.
Personne n’approchait vers elle…

*deviendrais je folle ? non à mon avis je suis sur les nerfs c’est pour ça…*

Avant qu’elle est pus riposter ou dire autre chose, elle vit une ombre s’avancer alors par réflexe elle pointa le bout de son épée sur la nuque de l’inconnu qui avait osé venir ici

Mais à sa plus grande surprise, en même pas une minute elle se vit se faire désarmer

L’homme lui adressa la parole

*C’est la première fois de ma vie depuis que je suis ce maudit cavalier qu’une personne veut me parler….ça devient de plus en plus comique*

Cet homme était vêtu de noir et Eloise reconnut l’homme qui avait assisté au duel contre ce jeune de la cour
D’après son accent oriental, l’inconnu n’était pas d’ici.
Son instinct lui dicta d’écouter l’homme venu de nulle part

" je vous écoute "

dit elle d’une voix qu’elle essayait de rendre masculine

*je crois qu'un homme aurait eu l'air plus autain...non? rho ! pourquoi je suis une fille !!!*

"et faite vite !"
Revenir en haut Aller en bas
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: premier pas dans Paris   Jeu Mar 16 2006, 15:52

Il repensait rapidement à l'indentité de ce fameux personnage qui se trouvait dressé contre lui. La facon de se battre, de tenir son épée, de se déplacer. Le fait de parler de corsets, ou encore le manque d'agressivité. Soit c'était un homme se prenant pour une femme soit c'était tout simplement une femme. Il penchait plus pour la deuxieme parce que à son grand amusement, le fait qu'elle commence d'une voix douce et qu'elle termine sur une voix agressive, montrait la volonté de cacher cette voix qui trahissait.Mais il n'était pas là pour découvrir son identité.

- Parler seul à seul je dois. Désolé je suis. Si vous voulez bien me suivre. Votre ami, la retrouver vous pourrez. Mais important cela est. Confiance en moi ayez!

D'un signe de main il la fit venir. Ils s'éloigneret peu à peu de la jeune fille qui les regardait s'éloigner.

- Voilà, fort bien vos exploits je connais. Mais ce n'est pas l'exploit que je cherche. De votre quete je parle et d'en discuter je veux. Par un homme envoyé j'ai été pour vous faire quérir. Un homme qui recherche le même but que vous. Un homme qui de vos exploits les admire. Et votre talent le perfectionner il veut.

Il pris un temps de pause et fit un sourire qu'on ne pouvait deviner derriere le foulard puis il reprit.

- Mais j'avoue que vous vous battez bien. Pour une femme!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse T
Invité



MessageSujet: Re: premier pas dans Paris   Dim Mar 19 2006, 10:44

Fait un signe à Julie pour lui faire comprendre que si elle était pressée elle pouvait s’en aller puisqu’Eloïse n’aura aucun mal à la retrouver. La jeune femme suivit donc l’inconnu vêtu de noir mais en étant sur ses gardes. Eloïse n’avait pas vraiment confiance en ceux qui cachaient leurs visages et qui venaient d’ailleurs. Loin d’être raciste, ce son ses expériences qui lui ont dictées ce comportement. La dernière fois s’était un soldat de la garde royal déguisé en gitan.
Elle écouta attentivement cet inconnu sortit de nulle part en souriant légèrement à cause de son accent et de sa façon de parler sa langue.

Quand celui-ci lui dit qu’elle se battait bien, qu’on entendait parler d’elle. Elle fut assez contente d’elle et repensa à son enfance avec le vieux Phil, celui qui lui avait appris à manier l’épée. Mais quand l’homme la regarda de ses yeux transpercent en lui indiquant qu’il savait qu’elle était loin d’être un homme, Eloïse failli s’étouffer….


« quoi ? !!! »

le regarde les yeux arrondis par la surprise

« mais comment savez vous ? »

s’écarte

« si votre proposition est erronée et puisque vous savez mon identité je me verrais dans l’obligation de vous tuer… »

se calme un peu

« expliquez vous mieux et qui êtes vous »
Revenir en haut Aller en bas
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: premier pas dans Paris   Mer Mar 22 2006, 20:36

En effet, ses paroles eurent l'effet escompté. C'était bien une femme, et il était bien curieux de voir une femme jouant les justiciers sous une cape sombre. Curieux aussi que Tcheng ne savait pas ca avant. Enfin ce n'était que futilité. Il avait pour mission de lui parler et c'est fait. Maintenant il fallait développer...

Citation :
« mais comment savez vous ? »

De m'en apercevoir je viens tout juste. Mais tel est votre apprentissage à connaitre. Cela de mon enseignement fait parti.

Citation :
« si votre proposition est erronée et puisque vous savez mon identité je me verrais dans l’obligation de vous tuer… »

- Aucune crainte avoir vous devez. Me croyez vous mentir?

Il dégaina son épée de son fourreau et la fourra dans la main de sa chere interlocutrice, qui tenait ainsi l'épée présenté sur la gorge de l'étranger.

- Toujours des doutes vous avez? Vous expliquer je vais faire. Mais secret cela doit etre. De très loin j'arrive, et reccueilli par mon pere je fus. Mon pere grand maitre combat. Il connait vous car le meilleur vous etes. Pour les faibles vous vous battez, et les tyrans vous volez. Il veut faire réunir de l'ombre les forces. Celles la lumiere qui apporteront. Au lieu de diviser nous, réunir nous devons, et plus fort nous serons. Au lieu de petites choses se contenter, à de grandes taches passer nous devons. En ce monde instable, agir il faut. Vos qualités connaitre je le puis. Je vous parle pour réunir nous, et pour la justice combattre, et les faibles défendre. Quelle est votre pensée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse T
Invité



MessageSujet: Re: premier pas dans Paris   Ven Avr 07 2006, 15:40

Elle regarda ébahit cet homme qui lui tendait de force son épée. Elle la mit à côté et écouta se qu’il disait.
Eloïse ne savait que répondre car elle avait toujours travaillé toute seule et était son propre chef et
voila qu’un inconnu qui avait découvert sa vrai personnalité lui proposait …


« c’est une proposition intéressante mais… »

le regarde dans les yeux

« j’ai toujours eu pour habitude d’agir seule sans me demander en quoi serait fait le lendemain….mais d’un autre côté »

sourit légèrement sous l’ombre du chapeau

« je suis d’accord »

elle ne savait pas en quoi vraiment elle s’engageait mais approuvée les paroles de l’homme.
Il fallait faire qu’el que chose dans ce monde. Pendant que les roches engouffraient de la nourriture devant un bon feu, les pauvres travaillaient et mourraient de faim.
Dans Paris à cette époque si tu avais une bonne bourse tu pouvais commettre n’importe quel crime…dont celui de ses parents
Revenir en haut Aller en bas
Cabellion
Epicurien


Nombre de messages : 516
rang : le bout du monde
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: premier pas dans Paris   Jeu Avr 13 2006, 08:36

Ne laissant montrer aucune lueur de joie, restant ainsi dans ce calme profond qui pouvait impressionner, il reprit en détournant son regard d'elleet reprenant sa marche de ce pas si concentré.

- Ravi vous m'en voyez. Mais n'ayez aucune crainte. Pour vous un changement cela sera, mais de meme pour moi et pour d'autre il en ira. Moi aussi seul toujours j'ai combattu. Mais dés fois, au changement, céder il faut, pour nous voir dans la lumiere grandir. Une nouvelle expérience ce sera.

Puis il prit une pause et s'arreta, semblant méditer sur ses prochaines paroles.

- Mais partir je dois. Tant de choses à faire il m'est nécessaire. Mais j'aimerais vous rencontrer.

Il lui glissa un billet dans sa main droite et s'apercevant qu'elle regardait de plus pret le papier. Il s'effaca comme par enchantement. Sur le billet était inscrit dans une belle écriture, pas celle d'un pauvre traine la fai, mais plutot celle d'un grand bourgeois. Ce mot venait donc d'une tres haute société, cela pouvait laisser présager, que ce maitre devait étre un grand homme assez riche et puissant. Il y était inscrit.

Rendez vous la semaine prochaine à 19 heures le meme jour, à l'orée de la foret des trois joyaux, pres de la fontaine des miracles.

Cette lettre n'avait rien d'un code, elle était tout simplemant la désignation d'une foret se trouvant entre Paris et Fontainebleau, plus proche de celle ci et la désignation d'une fontaine duquel l'eau coulait donnant des vertus miraculeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: premier pas dans Paris   Aujourd'hui à 15:03

Revenir en haut Aller en bas
 
premier pas dans Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» « Le premier point dans un ménage, c’est la cuisine. » Patin ? Amadeus & Matvei
» premier pas dans la sculpture .
» Le scoop de demain de Paris Match !
» premier pas dans le nid d'amour de cupidon
» [Libre] Après le premier badge...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: