1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la Marquise aux jardins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: la Marquise aux jardins   Jeu Avr 06 2006, 08:34

Parée comme doit l'être une de Mortermart, Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart, marquise de Montespan, après avoir quitté Monsieur de Saint Aignan, décida qu'il était temps, plus que temps de se montrer dans les allées de Fontainebleau.
Elle savait que c'était dans les beaux jardins que l'on croisait les "importants" de la Cour.
Donc, elle se pomenait, accompagnée par sa servante, sous le pretexte de préparer les bouquets,n de sa douce main, pour les appartements de Madame... Ses beaux yeux noirs, aguisés, scrutaient "qui", en cette douce matinée, pouvait avoir eut l'idée d'une promenade dans ces si beaux jardins...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissa
Invité



MessageSujet: Re: la Marquise aux jardins   Jeu Avr 06 2006, 18:48

Le lendemain matin de son premier jour à la cour, Narcissa s'était réveillée de bonne humeur, assez matinale et avait haté sa toilette. Appelant une voiture, elle était partie avant même le levé de sa vieille tante. Arrivant a Fontainebleau, elle avait décidé de passer par les jardins, flanant seule et croisant de nombreux groupes de personnes se taisant sur son passage. Sans doute sa conditions sociale était elle visible à sa robe, trop fade pour cet endroit. Elle avait relevé ses cheveux en chignons et ses anglaises naturelles avaient toujours été sa fierté mais il est vrai que sa robe n'arborait que des couleurs ternes. Elle se demanda comment y remédier...elle pensa a l'argent quelle avait de côté. Regardant autour d'elle, elle remarqua une jeune femme très élégante, seule avec sa servante. Après avoir hésité pendant quelques secondes, elle se dit "qui ne tente rien n'a rien" elle prit son courage a deux mains, et soignant son allure, elle s'avança vers elle et s'inclina.

Bonjour à vous Madame, j'espère pouvoir vous déranger quelques secondes.

La jeune femme la regarda, alors Narcissa accelera le débit de ses paroles pour se rassurer.

Voilà, je vous ai remarquée hier a la cour, et tout comme aujourd'hui vous rivalisez d'élegance avec les plus grands de ce monde, bien que je confesse ne guère en savoir sur eux. Je suis la Vicomtesse Narcissa d'Arvor, nouvelle arrivée de ma province à la cour, c'est mon deuxième jour ici, et voyez ma pauvre apparence. Je ne connais aucune adresse, pourriez vous m'aider à trouver un couturier qui m'aide a modifier mon image de provinciale ?
Je m'excuse de vous demander cela ainsi, c'est que je ne connais personne et ne sait à qui m'adresser... blush
Revenir en haut Aller en bas
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: la Marquise aux jardins   Ven Avr 07 2006, 07:41

elle regarda la jeune femme... uhm, indéniablement charmante si ce n'est cette piètre tenue... qui sent sa province. Et elle semble bien éduquée et a le regard intelligent....elle prend son si beau sourire, qu'elle sait tellement charmant, on le lui a tant dit....

- Permettez moi de me présenter, Vicomtesse, je suis Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart, Marquise de Montespan, Dame d'Honneur de Madame... délicate révérence de Cour. Je suis flattée, Mademoiselle, d'avoir eu l'honneur que vous me remarquiez... je suis moi même de retour à la Cour depuis très peu mais compte m'y réinstallerà demeure.

elle l'onserve, ses beaux yeux noirs remarquent le jolie tournure de Mademoiselle d'Arvor... parfaite pense-t-elle.

- Sachez Mademoiselle que je suis à la recherche d'une dame de compagnie, Monsieur mon époux jugeait cela futile, mais une fille du Duc de Mortemart se doit d'affirmer son rang... Si un emploi de ce type a une chance de vous plaire, sachez qu'il vous est offert.
Je pourrai vous obtenir une chambre dans les appartements de Madame qui est assez bien en cour... et pour cette tenue elle regarde la pauvre mise de Narcissa nous pourrons voir ensemble comment y remédier.
Qu'en dites vous Mademoiselle ?
Tout ceci peut vous sembler un peu cavalier, Mademoiselle, mais je veux que vous sachiez que je vais souvent droit au but... Un défaut, certes, mais quelquefois cela peut être une qualité, non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissa
Invité



MessageSujet: Re: la Marquise aux jardins   Ven Avr 07 2006, 08:36

Le sourire géné de Narcissa s'évanouit lorsque celle qui lui faisait face se présenta....Marquise de Montespan. Comme elle avait entendu parler de cette femme, comme elle avait révé de la rencontrer. Un air d'hébétitude prit ensuite possession de son visage à la proposition de la Marquise. Elle sentit ses jambes trembler, mais esperait que ça ne se remarque pas.

Oh Madame, comment vous exprimer ma gratitude ! Je ne pense pas mériter un tel honneur mais si vous êtes décidée à vous encombrer de la jeune maladroite que je suis, je ferais mon possible pour ne jamais vous décevoir !

Elle plongea a nouveau en révérence, les yeux remplis de gratitude.
Revenir en haut Aller en bas
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: la Marquise aux jardins   Ven Avr 07 2006, 09:03

elle regarda la jeune femme, qui faiasit tout pour dissimuler un trouble profond, Athénaïs connaissait trop le femme pour qu'on la trompe....

- Narcissa, je suis heureuse de vous avoir vue ce matin au jardin... et vais vous demander de m'accompagner de ce pas à mes appartements, vous verrez, ils ne sont pas bien grands mais nous trouverons de quoi vous loger... Pour le moment, aidez nous donc à choisir de quoi fleurir ceux de Madame, je vous présenterai à elle, elle est charmante, pas très heureuse de son mariage, soit, mais sais rester un digne fille d'un roi d'Angleterre fut-il décédé dans les horribles conditions que l'on sait... et surtout, nous allons veiller à ce que plus personne ne vous voit vétue ainsi... Je me compte pami les élégantes de la Cour et veut que ma Dame de Compagnie le soit aussi...



elle lui offre son sourire charmeur... Athénaïs était heureuse et sûre de son choix, une fraiche jeune noble provinciale lui serait certainement reconnaissante de lui offrir une situation ... et dame de compagnie de celle que l'on appelait déjà "la montespan" était une situation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissa
Invité



MessageSujet: Re: la Marquise aux jardins   Ven Avr 07 2006, 15:03

Se plonge dans l'étude des parterres, de nombreuses variétés de fleurs s'y trouvaient, et Narcissa fit bien attention a ne pas faire d'erreure

En ce cas, pour sa majesté...puisque l'automne arrive, nous pourrions lui amener des fleurs de saisons...des feuilles, des soucis, des lilas blancs, des soucis...afin de mélanger le blanc et l'orange, tout en ayant l'odeur délicate du lilas.
On peut bien me voir vétue ainsi madame, surtout si je passe pour une jardinière, je me chargerais de raser les murs lorsque nous rentrerons blush
Je ne voudrais en aucune façon que mon image ne tache la votre.[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: la Marquise aux jardins   Ven Avr 07 2006, 15:26

- Bonne idée que ce mélange de feuilles et lilas... Madame devrait en être heureuse... rassurez-vous, Narcissia, une de Mortemart n'a honte de rien, et même vétue ainsi, vous ne sauriez entâchée quelque réputation que ce soit... on voit vos origine dans ce maintien modeste et noble, dans cette taille ... bien prise. Je n'ai pas honte de vous !
Hâtons nous de rentrer, nous irons voir Madame après avoir confectionnés ces jolis bouquets... j'adore l'odeur du lilas, ce parfum vous irait à ravir, nous irons en commander à un parfumeur, frais, délicat mais avec une promesse d'entêtant... fait pour vous.

les bouquets confectionnés et portés par la servante, la Marquise entraîna Narcissia vers les appartements de Madame, sans se hâter, devisant allégrement avec sa nouvelle Dame de Compagnie... n'oubliant pas d'observer qui pouvait être dans le jardin... saluant aimablement et toute en séduction peu retenue les têtes connues.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissa
Invité



MessageSujet: Re: la Marquise aux jardins   Sam Avr 08 2006, 16:27

Suit la Marquise en tentant d'adopter son allure à l'aise, tout en marchant un peu dérrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: la Marquise aux jardins   Lun Avr 10 2006, 07:47

la Marquise laissa à sa servante le soin de disposer les bouquets dans les appartements de Madame ... avec ordre pour elle de revenir au plus vite dans ceux de sa Maîtresse, pour aider à trouver de quoi vêtir Melel d'Arvor.
Elle, ellle offre au regard de la Dame de Compagnie ses parrures, robes, capes , gants ... et fais appeler coiffeuret parfumeur ... trouver une mise fraiche, modeste mais raffinée pour Mademoiselle d'Arvor est un objectif prioritaire...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcissa
Invité



MessageSujet: Re: la Marquise aux jardins   Lun Avr 10 2006, 16:43

Reste impréssionée par tout le luxe de la Marquise et sursaute lorsquelle voit le tailleur la mesurer "sous toutes les coutures"
Revenir en haut Aller en bas
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: la Marquise aux jardins   Mar Juin 27 2006, 08:55

Ce matin comme quasi tout les matins, la belle Athénaïs, accompagnée de la jolie Narcissia, toutes deux parées comme il sied à deux dames de la Cour de haut rang montrait à leur servante les fleurs qui se devaient d'orner fraichement cueillies les appartements de Madame.
Athénaïs jouait à la perfection son rôle de Première Dame de Madame, elle savait que cette dernière avait toujours eu la faveur du Soleil et espérait toujours attirer par cette perfection un rayon vers sa personne ... personne qu'elle estimait au dessus de la masse des filles d'honneur ordinaires des Grands.

Elle était de famille ducale, mal mariée, soit, à ce bon Louis, un hobereau de campagne, sans grande envergure... mais elle avait pour elle, outre sa belle naissance, non négligeable à la Cour, une prestance exceptionnelle ... belle, elle l'était, mais elle avait ce plus, elle savait qu'elle dégageait un aura de sensualité, que beaucoup d'hommes avaient déjà remarqué... mais, elle ne se jugeait digne que d'un seul, marié, avec une maitresse officielle, celui qui régnait.... mais commencer s'en approcher, comment lui faire voir qu'elle seule était digne de son intérêt... elle eut un sourire pour la jolie Narcissia, montra à la servante d'exquises pivoines, fleusr de fin d'automnee, les dernières, elles dégageaient un lourd parfum qui pouvait écoeurer mais qui, elle, la troublait ....
alors, en ce froid matin, elle scrutait les allées, espérant le puissant qui lui ferait approcher du Soleil Royal... saluant les autres, les laquets de Cour, d'un sourire de jeune femme épannouie et sûre de son charme... arrogante, uhm, oui, mais elle savait qu'elle pouvait l'être !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canaan
Invité



MessageSujet: Re: la Marquise aux jardins   Sam Juil 01 2006, 01:11

Alcibiade était arrivé à fontainebleu bien tard la veille. Après avoir trop bu dans une petite auberge non loin du chateau en compagnie de ses amis. Il avait donc un léger mal de tête. La nuit avait été amusante mais le matin plus pénible.

Il s'était vetu de ces plus beaux habits, qui pourtant le distinguait à peine des plus pauvres membres de la cour, voir des serviteurs. Seul son regard fier, sont pas déterminer, son sourire provocateur et la confiance en lui qu'il irradiait autour de lui, permettaient aux observateurs de constater la prestance du jeune homme.

Il chassa de son manteau un brin de foin du revers de la main. Alcibiade était un peu renverser. Il venait pour la première fois à la cour royale. Il avait été impressionner par sa grandeur et sa slendeur. Il était habitué aux petites Cours de Province. Il croyait bien s'y perdre tellement tout cela semblait grand.

Peu lui importait il avait une requête pour le Roi, mais il réalisait soudainement qu'il ne pourrait pas demander cette requête en public au Roy sans perdre la face, et être frappé de honte. Cela était fâcheux! Il faudrait procéder autrement. Mais il ne connaissait encore personne d'assez proche du Roy....

Il lui faudrait attirer l'attention d'une facon ou d'une autre. C'est perdue dans ces pensées qui avancait dans les jardins. Il leva les yeux un moment, il n'appréciait pas les fleurs particulièrement, mais les jolies femmes plutot qu'y se baladaient dans les jardins. Mais il était encore très tot, les jardins étaient tranquilles...

Il appercu une dame qui se baladait avec une autre femme. Il fit quelques pas pour s'approcher. Plus il s'approchait plus il réalisait qu'elle était splendide, ces yeux semblait brillant d'une énergie et d'une détermination qu'il ne lui était pas étrangère, et qu'il prônait lui même. Elle semblait irrésistible, innacessible peut-être, mais Alcibiade n'étais pas de ceux qui renonce devant les premières difficultés.

Il s'approcha et parla:


Bon matin... pardonner mon audace, mais j'ai cru de loin appercevoir Perséphone qui comme un doux printemps venaient donner vie aux slendeurs des fleurs. Vous avez je croit l'éclat de cette ancienne déesse. Mais c'est plutot l'hiver qui approche, un dernier rayon de chaleur avant cette froide saison peut-être. ...

Il souffla un court instant.

Je suis légèrement frustré, comment a-t-on oser me parler de Fontainebleau et de ces grâces sans me parler de votre charmante précence et de votre nom! La courtoisie se perd en France, les hommes ne savent plus apprécier la douceur incarnée par la féminité mais plûtot le reflet de leur orgeuil dans des miroirs flétris!
Revenir en haut Aller en bas
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: la Marquise aux jardins   Lun Juil 03 2006, 08:49

Alcibiade a écrit:

Bon matin... pardonner mon audace, mais j'ai cru de loin appercevoir Perséphone qui comme un doux printemps venaient donner vie aux slendeurs des fleurs. Vous avez je croit l'éclat de cette ancienne déesse. Mais c'est plutot l'hiver qui approche, un dernier rayon de chaleur avant cette froide saison peut-être. ...

[i]Il souffla un court instant.


Je suis légèrement frustré, comment a-t-on oser me parler de Fontainebleau et de ces grâces sans me parler de votre charmante précence et de votre nom! La courtoisie se perd en France, les hommes ne savent plus apprécier la douceur incarnée par la féminité mais plûtot le reflet de leur orgeuil dans des miroirs flétris!

Elle avait vu ce jeune homme, plein de fougue, un habit un peu passé sentant sa noblesse de province arrivée à la Cour... Il était beau, le savait sans aucun doute, séduisant... séducteur même jugea-t-elle de son oeil de femme de Cour, proche des intrigues du lieu.
Le compliment était beau ... lui aussi, pensa-t-elle un sourire aux lèvres ...

- Monsieur, si vous arrivez à Fontaibleau, il semble que vous ayez les qualité pour y réussir ... La fougue, le jeunesse et le compliment galant sont très appréciés en ces lieux...
Mais permettez moi de me présenter je suis Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart, Marquise de Montespan, Première Dame de Madame la Duchesse d'Orléans...

Elle exécuta une révérence de dame de Cour parfaite de grace, y mettant un tout petit peu de trop de féminité, un légère, subtile dose de sensualité.. .

Un sourire léger flottait toujours sur ses lèvres, un sourire de chatte rouée, lui disant, je ne suis pas pas une proie...

- Vous arrivez depuis peu, me dites-vous, Monsieur, servez-vous déjà un de nos Grands ? J'avoue être revenue à la Cour de puis peu, et quand on la quitte quelques mois, il faut tout y redécouvrir ... Nous sommes donc deux novices !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canaan
Invité



MessageSujet: Re: la Marquise aux jardins   Lun Juil 03 2006, 09:29

Il laissa paraître une rougeur lorsqu'elle s'inclina. Pendant un moment il se demandait si son sens de l'étiquette serait à la hauteur d'une dame aussi assurée, aussi sensuelle, aussi noble, aussi bien entouré.

Mais lorsqu'elle se révela, tout ces doutes avaient disparus de son visage pour laisser place à sourire charmeur, mais légérement malicieux. Un signe de jeunesse difficile à chasser.


Il lui prit la main pour un baise main. Ce n'était pas sa maitresse ou son épouse, ainsi il ne fit qu'effleurer ses doigts de ses lèvres comme le voulait l'étiquette. Baissant la tête bien bas. Il aurait bien voulu lui démontrer qu'elle lui plaisait d'avantage à première vu, mais cela aurait pu la choquée, ou se placer trop rapidement à la merci de la dame.

Je suis si enchanté de vous connaître que j'ai peine à tenir sur mes pieds. Mais votre charmante grâce féminine à fait de moi un homme si léger que j'ai l'impression de voler.

La première dame de Madame? Diable, ce n'était pas la première venue! Était une flèche d'amour d'Éros qui l'avait guidé à elle, ou une flèche empoissoné d'Artémis pour qu'il soit déja si loin plongé dans la cour de Fontenaibleu ? Il aurait besoin de toute son habilité, mais les défis lui plaisait, il ne souhaitait pas découvrir ses limites, car il espérait toujours être le meilleur.

Je suis Almédric Vicomte de Patay fidèle sujet de son Immaculé Majesté. À votre service ou à celui que les saints me désigneront. Je suis fidèle à moi même et à Dieu. J'ai prit le pseudonyme d'Alcibiade. Car je suis un adepte des exploits des anciens grecs à une époque ou la civilisation pouvait rivaliser avec la lumière de notre Roy.

Votre nom fait palir le mien, mais il allume mon coeur de la douceur que vous irradier. Je vous remercie de vous compliments, ils sont une fontaine de magnifique émotions.

Il pensait qu'il la flattait et la complimentait un peu trop. Mais les paroles coulaient comme de l'eau. Elle trouverait cela un peu trop pour une première rencontre. Elle n'était pas une simple servente que les compliments étourdiraient. Mais bon, trop d'éloquance était sans doute mieux que pas assez. ll lui faudrait jouer d'autres cartes pour continuer à lui plaire. Il décida de jouer celle de l'arrogance légèrement. Après tout il était un homme de caractère.

Je n'ai pas honneur de servir personne personnelement. Mon ego est déja assez difficile à satisfaire. Le fougeux Zéphir ne suffirait pas à le déplacer, mais peut-etre votre souffle délicat...

Zut il revenait à un autre compliment. Il avait de la difficulté à ne pas lui en faire.

Je suis encore jeune, je trouverai bien ma place dans le rang quand j'aurais finis de galloper permis les étalons du noble Appolon. Les belles causes ne manquent pas, mais j'ai toujours cru que c'est à un maître de venir chercher son disciple et non le contraire. La personne qui voudra de moi à son service sera donc un véritable chef de meute.

Tout redécouvrir ? Mais je suis sur que vos admirateurs reviendront vite à vos genoux madame la Marquise, j'ai néanmoins l'honneur d'être le premier à venir près de vous.

Il s'inclina légèrement.

Vos yeux me semblent fait pour conquérir....

Il la regarda dans les yeux pour lui signifier qu'il l'appréciait mais qu'il se considérait également à sa hauteur malgré la différence de noblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: la Marquise aux jardins   Lun Juil 03 2006, 10:03

Il effleura sa main... elle le regardait, loin d'être timide ce jeune homme, un jeune loup sorti de sa tanière pour croquer le monde ... de la verve, une certaine éducation, à peine entâchée de brutalité sous jacente ... brutalité qui ne la rebutait pas. Certaines devaient même en ressentir une sorte d'exitation pensa-t-elle...
Elle écoutait à piene les compliments, bien tournés, certes, mais peu intéressant face à ce personnage assez ... uhm, reprennez-vous Madame se dit-elle !

- Alibiade, c'est prometteur, ce jeune grec semblait fait d'airain et il me semble qu'il plaisait à toutes et tous ... Voilà un véritable défi quece nom !
Vous aurez certainement de quoi faire vos preuves ici, à toutes et tous, je n'ose en douter ...
Sachez malgré tout que les jeunes gens sans emploi n'ont pas de réel statut à la Cour, ce qui ne peut que vous nuire et ce ce serait là dommage... Je vous recommande une entrevue avec Monsieur l'Intendant Royal, le Sieur Colbert... qui trouvera sans aucun doute emploi en rapport avec vos qualités....

Une servante de Madame... pressée.. accouru au devant de la Marquise lui tendant un mot ...... La Marquise sembla troublée donnant des ordres brefs à sa servantes, ordres concernant la confection de bouquets...


- Madame tient à ce que je la rejoigne au plus tôt ... et la devoir d'une Dame est aussi d'obeïr à plus puissant qu'elle ... je ne puis y déroger.
Je me dois donc de rejoindre les appartements de Madame, mais ne doute pas que nous nous recroisions, je puis prédire, sans me targuer de quelconques dons de voyance, que vous saurez faire votre chemin ici ...
Si jamais vous teniez à me revoir, sachez que ce serait avec plaisir que je vous recevrais...

Elle salua le bel Alcibiade, toujours un sourire mis amusé aux lèvres...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la Marquise aux jardins   

Revenir en haut Aller en bas
 
la Marquise aux jardins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DES JARDINS A VISITER
» ANGÉLIQUE___ «Marquise des Anges »[5%]
» Révérie [Marquise de l'Epine Dorée]
» Laissez passer la marquise ... (en cours de réalisation !)
» Les Jardins Couverts.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: