1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la chambre d'Iwelda O'Ceannaigh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: la chambre d'Iwelda O'Ceannaigh   Jeu Juin 16 2005, 11:15

Iwelda regarda avec amusement toute cette cours remplit de secret amoureux et de manigances. Elle allait beaucoup se plaire ici, au service de cette dame.

Mais pour l'instant, celle-ci semblait vouloir la voir débarrasser les lieux.
La jeune fille sourit donc poliment, fit une révérence des plus respectueuse, et se dirigea dans ces appartements.

Une fois dans ces appartements la nouvelle dame de compagnie inspecta les lieux, tout semblait porter à croire que le luxe était vite acquit en France.
Elle se félicitait d'avoir amené avec elle quelques objets de sa chère Irlande, des peintures et d'autres babriolles.
Elle avança vers la fenêtre et ouvrit les rideaux à grandes volées pour faire aérer toute la pièce. La vue était radieuse et le vent frais, tout ça était d'un bien grand secours après un voyage aussi pénible.

Elle revoyait encore les hommes masqués, épées à la main...le corps de son chaperon couvert de sang...un frisson la parcouru toute entière.
Un chaperon? Cette mention lui rappelait qu'elle était ici pour trouver un mari, la sécurité aussi cela va sans dire, mais tout d'abord un mari d'après sa mère.

Mais Iwelda n'était pas pressé de plus qu'avec sa majesté et Henriette, elle doutait qu'elle est grand chance d'être vite mariée.

Drôle d'idée d'avoir fait de se souverain son tuteur...elle se voyait mal aller lui parler comme on parle à un père.
Elle jeta un dernier coup d'oeil par la fenêtre et entendit un bruit, certainement Mlle de La Valliere.

Iwelda espérait de tout son coeur que la dame soit plus amicale qu'Henriette!

[Pas de problème je m'occupe de la dame royale! héhé si j'avais cru à un tel honneur! hmmm
Mais qui jouera Mlle de La Vallière?]
Revenir en haut Aller en bas
Adrien de Chastignac
Administratrice


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: la chambre d'Iwelda O'Ceannaigh   Jeu Juin 16 2005, 16:59

[je pourrais toujours un peu la jouer... mais ce que je voulais dire par là, c'est que dans ton propre message tu peux faire réagir ceux à qui tu parles sans probleme si ce personnage n'est joué par personne. Donc je pourrais me réserver le droit de faire intervenir aussi Madamme.... enfin bref, pour faire court, lol, je ne vais pas me créer un 3e compte pour Mlle de La valliere, donc se seras sous Chastignac.... t'inquiete donc pas ! lol]



Une jeune et fraiche dame ouvrit la porte qui donnait sur l'appartement d'Iwelda. Elle vait entendu du remus ménage, et se demandait bien qui donc occuperait cette chambre restée vide depuis longtemps maintenant.

Mlle de La Valliere, car il s'agissait bien d'elle, avait une position caractéristique des femmes enceintes, le dos cambré, les main qui soutenait ce ventre arrondie, comme s'il pouvait tomber.

En voyant ce minoi jeune et agréable d'Iwelda, Louise poussa un imperceptible soupir de découragement. On l'avait bien vite remplacé, Madame l'avait d'ailleurs toujours détestée.... On l'avait renvoyée, puis le Roy était venu la sortir lui-même du couvent, enfin maintenant qu'elle portait l'enfant illégitime du souverain, la haine d'Henriette n'avait fait que s'attiser.

Oh... et cette jeune demoiselle devait soit tout ignorer, soit être déjà sous la coupe de Madame. Dans les deux cas, sa maîtresse prendrait bien les devant pour qu'a son tour Iwelda jette sur elle son dévolu.

Malgré toute ses pensées noires, Louise acceuilla Iwelda avec un sourire, ne voulant pas offrir une raison de plus pour la haïr.


Dernière édition par le Jeu Juin 16 2005, 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: la chambre d'Iwelda O'Ceannaigh   Jeu Juin 16 2005, 17:43

La jeune dame s'avança doucement vers la future maman.
Elle fit une révérence en souriant devant, se qu'elle savait être, une des maîtresse de son tuteur. Il était amusant de savoir qu'elle allait lui tenir compagnie.

- Bon matin gente dame, je me nomme Iwelda O'Ceannaigh ! Je suis heureuse d'enfin vous rencontrer, je viens d'Irlande.
Sa majesté, mon tuteur, ma prié de vous remplacer comme dame de compagnie auprès de Madame mais il m'a fait comprendre qu'il serait sûrement agréable pour vous également d'avoir une amie pour supporter votre épreuve.
Je suis donc flattée et enthousiasme d'avoir été assigné à cette tâche...

Mais alors qu'elle continuait de parler et parler, elle se rendit compte que la dame devait rester debout de façon tout à fait inconfortable vu son état.
Elle s'avança doucement vers la dame pour la conduir jusqu'à un divan.

-Pardonnez mon étourderi je suis si intriguée par tant de nouveauté...
Revenir en haut Aller en bas
Adrien de Chastignac
Administratrice


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: la chambre d'Iwelda O'Ceannaigh   Jeu Juin 16 2005, 18:51



Citation :
Bon matin gente dame, je me nomme Iwelda O'Ceannaigh ! Je suis heureuse d'enfin vous rencontrer, je viens d'Irlande.

-Le plaisir est partagé....
Louise se tut, elle ne savait pas encore a quoi s'en tenir, elle se demandait bien par quelle méchanceté allait commencé cette demoiselle a son égard, apaisant un peu l'aversion de Madame pour elle.


Citation :
Sa majesté, mon tuteur, ma prié de vous remplacer comme dame de compagnie auprès de Madame mais il m'a fait comprendre qu'il serait sûrement agréable pour vous également d'avoir une amie pour supporter votre épreuve.
Je suis donc flattée et enthousiasme d'avoir été assigné à cette tâche...

Louise ne put s'empecher de pousser un cri de surprise. S'en fut de peu pour qu'elle ne perde connaissance !

-Le Roy !

Rien qu'a cette mention le coeur de Louise s'emballait. Jamais elle n'avait aimé d'autre hommes plus tendrement que Louis, elle souffrait en silence pour lui, elle acceptait de laisser la place a d'autres maîtresse parce qu'elle l'aimait, pensant toujours qu'il ne pensait plus vraiment a elle comme une amante. De plus, elle s'était attendu à une dévouée de Madame. Et quoi ? On lui annonce que le Roy ! Le Roy lui-même, dont elle pensait être oubliée, lui apportait aide et réconfort !

Louise se laissa machinalement conduire jusqu'au divan, s'asseya, interdite. Enfin elle eut l'air de se réveiller de son songe, et leva les yeux vers Iwelda, des yeux plein de larmes de reconnaissance.

-Comment pourrais je un jour vous remercier ? Je m'attendait a être supplantée, et voilà que l'on m'accorde une amie ! Car vous êtes une amie... n'est ce pas ?

Louise suppliait, Louise candide, Louise innocente. La pauvre petite provinciale était trop bonne, elle ne pensait pas, ou refusait de penser, que les gens puissent mentir par interêt. Pour elle, Iwelda était un ange qui venait l'aider a supporter ses épreuves, et seuls ses paroles lui avaient suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: la chambre d'Iwelda O'Ceannaigh   Jeu Juin 16 2005, 23:29

Iwelda fit quelque peu surprise par la question mais sourit à la futur maman en lui prenant la main.

- Mon tuteur m'a demandé cette faveur mais je suis très heureuse de pouvoir vous tenir compagnie et de devenir votre amie oui, bien entendu si vous en voulez de mon amitiée.
Je serai heureuse de passer avec vous le plus de temps possible, vous me paressez une tout à fait charmante dame et j'espère apprendre beaucoup d'une femme comme vous.

Elle serra tout doucement la main de la dame dans la sienne comme pour lui montrer sa sincérité.
Revenir en haut Aller en bas
Adrien de Chastignac
Administratrice


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: la chambre d'Iwelda O'Ceannaigh   Ven Juin 17 2005, 12:33



La Valliere était aux anges. Cette dame lui paraissait si agréable, cela faisait si longtemps qu'on ne lui avait parlé ainsi... Que le Roy avait donc des intentions a son égard ! Mais pas seulement le Roy, la jeune Iwelda avait aussi besoin de beaucoup d'éloges. La pauvre fille risquait gros si elle était découverte... Pas seulement la colere de Madame, car elle était fourbe, et elle rallierait avec elle Anne d'Autriche et Marie-Therese ! Et ces femmes n'étaient pas sans pouvoir !

-Oh, bien sûr que je désir ardemment votre amitié ! Cela fait si longtemps que l'on ne m'en a pas offerte !

-Mais quand a apprendre beaucoup de choses de moi.... je suis née en province mademoiselle, et je suis dépourvu de tout le bon sens qu'on les Parisiens de reconnaitre la fourberie et le mensonge là où ils se trouvent. Si vous suivez mon exemple, que vous ne mentez jamais comme je le fais, vous ne surviverez pas longtemps ici....

Louise baissa les yeux. En effet, elle n'était pas morte encore, mais son honneur avait été tant de fois entaché, et Louise était si vertueuse, son honneur était tout se qu'elle possédait, qu'elle se considérait morte et enterrée. Elle n'était déjà plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: la chambre d'Iwelda O'Ceannaigh   Ven Juin 17 2005, 17:44

Iwelda ria doucement, d'un rire pas méchant mais juste innocent.

-Vous savez, je crois que dans toutes les cours de l'europe nous pouvons retrouver un peu de se côté-là, il ne faut pas trop s'en faire avec ça.
Je suis née en campagne en se qui me concerne mais ma mère était une grande amatrice de ces grands conflits à la cour! J'ai été élevé loin de cet atmosphère, vous allez sûrement devoir m'apprendre quelques choses sur la vie à Paris...je m'y sent si désorienté...surtout que Madame m'a l'air quelque peu mécontente de ma venue...
Revenir en haut Aller en bas
Adrien de Chastignac
Administratrice


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: la chambre d'Iwelda O'Ceannaigh   Ven Juin 17 2005, 19:32

[alors je pense que je vais te faire attendre Iwelda, mais pour une bonne raison... Nous allons avoir une La Valliere ! Et oui ! Prenons donc notre mal en patience, car elle a l'air d'une bonne joueuse... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Valli
Invité



MessageSujet: Re: la chambre d'Iwelda O'Ceannaigh   Sam Juin 18 2005, 14:31

Louise releva son regard vers Iwelda.

"Je ne sais si je suis la personne la mieux placée pour apprendre la vie à Paris mais je tenterai de vous aider de mon mieux! c'est la moindre des choses que je puisse faire pour vous remercier!"dit-elle avec un léger sourire de reconnaissance.

Puis elle reprit d'une douce voix.


"Ne vous en faites pour Madame, elle est quelque peu méfiante! Mais n'y prêtait point d'attention, comportez-vous normalement et rester vous même voilà tout ce que je puis vous conseiller!"

Louise s'attachée déjà à Iwelda, cette jeune femme paraissait tellement gentille mais était-ce encore là un mensonge....
Elle priait pour que ses dires soit sincère mais au fond d'elle, elle les sentaient venir du fond du coeur.
Elle posa naturellement une main sur son ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: la chambre d'Iwelda O'Ceannaigh   Dim Juin 19 2005, 13:59

Iwelda regarda d'un air attendri le geste maternel qu'avait la futur maman. Elle se dit par contre que l'enfant aurait une drôle d'existence, la mère était presque cachée alors et l'enfant?

Elle se dit que si Madame devait à vouloir du mal à un pauvre enfant...elle ne le supporterait pas.

Elle se dit que de devoir être la compagne d'une femme comme celle-ci allait certainement apporté un peu de soleil dans son séjour. Elle décida donc de faire part de ces projets à sa nouvelle amie.

- Je suis heureuse de vous avoir rencontré vous savez. Ma mère, Isabelle, m'a envoyé en France pour trouver la sécurité et un mari. En désignant sa majesté comme mon tuteur je ne doute pas pour ma sécurité mais c'est la question du mari qui va sûrement être vite mise de côté j'ai l'impression...

Elle rit doucement mais se n'était pas réellement un rire heureux, plus mélancolique.

- Peut-être que vous...que vous pourriez me faire connaître les différents hommes de la cours?
Revenir en haut Aller en bas
La Valli
Invité



MessageSujet: Re: la chambre d'Iwelda O'Ceannaigh   Dim Juin 19 2005, 14:32

Louise releva son regard vers Iwelda.

"Pourquoi donc mettre ce projet de côté? Vous êtes belle et jeune, je ne veux pas par ma faute que vous vous cachiez!"

Après un silence, elle reprit.

"Les hommes de la cour? Si cela vous tiens à coeur!
Mais aller vous promener dans les jardins ou même dans les couloirs! C'est le meilleur endroit pour faire des rencontres!"dit-elle souriante.

Cela lui faisait du bien de parler à quelqu'un de confiance, elle oubliait pendant quelques instants les malheurs qui l'accablaient.
Revenir en haut Aller en bas
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: la chambre d'Iwelda O'Ceannaigh   Mar Juin 21 2005, 11:31

Iwelda saisit la main de la dame, les yeux brillants.

- Oh madame, alors vous m'aideriez? Je ne suis, certe, pas pressée de me marier mais s'avoir que ce projet n'est pas tout de suite comdanable... j'en suis très heureuse! J'ai vu si peu d'hommes dans ma vie, ma mère disait qu'il s'agissait là de compagnie sans grans intérêt pour un fille de mon âge. Je suis horriblement curieuse vous savez...Alors vous allez m'amener dans la cours? C'est vrai? , dit-elle avec un sourire enthousiasme. ...Oh...mais est-ce bien prudent dans votre état belle dame? Il faut faire très attention à ce petit trésor surtout!

Elle vit la jeune dame lui adresser un sourire fatiguée, elle aimerait sûrement prendre un peu de repos. Alors Iwelda lui sourit et se leva, exécutant une petite révérence elle dit :

- J'espère que vous reprendrez des forces très chère amie, je vous laisse donc à vos appartements et je me retire. Je compte visiter quelque peu les lieux et peut-être rencontré de drôles de personnages.

Elle rit doucement sur sa dernière remarque, agrémenta sa sortie d'un sourire radieux et elle referma les portes sur elle. Elle fut de nouveau seule dans ces appartements, elle entendit quelques rires prevenant des appartement de Madame et pense prudent de laisser les deux gens tranquilles.
Elle sortit dans de ces appartements en direction inconnue mais qui la mènerait vers la grande salle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la chambre d'Iwelda O'Ceannaigh   

Revenir en haut Aller en bas
 
la chambre d'Iwelda O'Ceannaigh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: