1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mission dans le temple d'Eros...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Evangéline
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 30
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Mission dans le temple d'Eros...   Jeu Mai 04 2006, 13:27

[Raaaah tu sais qu'il a fallu que je me creuse la tête pr trouver un titre bon sang! mdrrr!]

Evangéline n'aurait su dire quand est-ce qu'ils étaient passés dans les mauvais quartiers de Paris, parce qu'à cette heure si tout l'environnement lui devenait hostile. Elle n'avait plus la même assurance que lorsqu'elle était passés par ici, quelques jours auparavant habillée en homme. Sa tenue, en plus de la mettre très franchement mal à l'aise, ne lui offrait aucune protection exceptée celle de la lame cachée dans sa manche...

Collée à elle, Marie tremblait comme une feuille et elle semblait se tenir à Evangéline comme à une bouée de sauvetage pour maintenir la tête hors de l'eau. Les ivrognes affalés sur le sol, inertes en dépit de la pluie, sans compter les filles de joie qui n'avaient pas la "chance" d'être encadrées par une enseigne aussi reconnu que le Masque Rouge et qui devait se contenter de racoller à la volée dans les coupe-gorges parisiens. Certes le tableau n'avait rien de plaisant.
Marie la regarda, apeurée comme un lapin tenu en joue par un chasseur. Evangéline lui avait donné l'épée car elle avait un ceinturon à sa robe pour la dissimuler mais la jeune fille l'avait pris comme un corps totalement étranger et encombrant, espèrant de toute son âme qu'il n'y en avait véritablement nul besoin. L'espionne lui sourit doucement d'un air qui voulait dire "Je suis désolée de te faire subir cela..." Elle paraissait si fragile et terrorisée qu'Evangéline s'en voulait de lui faire courir un tel dans danger dans ce lieu de débauche...

D'ailleurs, ils arrivaient à ce même angle de ruelle que la dernière fois et de là où ils étaient ils pouvaient appercevoir l'enseigne et les lumières qui s'échappaient du lieu. Le Masque Rouge devait être au plus fort de sa fréquentation. Evangéline se retourna vers Elrohir:


-Y allons-nous tout de suite?! Cela m'a l'air plutôt calme, espèrons que nos hommes ne sont pas déjà entrés...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Jeu Mai 04 2006, 21:20

(Je l'aime bien moi ce titre Razz)

Elrohir menait la marche devant les deux femmes. Il ne fallait pas qu'un homme vienne s'en prendre à eux. Il avait pour le moment deux perles, envers qui il devait veiller au grain jusqu'à ce qu'elle soit en sécurité. Il les avait mises dans cette position, à lui de faire en sorte qu'elles demeurent en bonne santé.

Il parcourait la ville au milieu de tous les médiants et les ivrognes. Quand ils commencèrent à approcher de la taverne, il entendit Évangéline s'exclamer devant la situation en demandant s'il devait entrer. Elrohir se retourna, commença à s'assurer que personne ne pouvait les entendre et il prit Évangéline dans ses bras et posa sa tête dans son cou, comme pour l'embrasser. Mais au lieu de lui donner un baiser, il lui chuchotait dans l'oreille:

- Non, pas immédiatement, nous ne voulons pas être vus. Il faut que vous me dites ce que les femmes vous ont dit à propos de l'homme qui attendait. Elles avaient parlé d'une fenêtre, qui avait vu un homme par la fenêtre, et quelle fenêtre précisément?

Pendant qu'Elrohir parlait à la Évangéline, un homme vint par derrière pour saisir Marie et commencer à la trainer vers lui. Elle fit un léger cri. Sans attendre, Elrohir savait de quoi il s'agissait. Il leva la tête et dit aussitot:

- Hey toi, lache cette femme, elle est à moi, elles sont à moi toutes les deux.

L'homme semblait ignorer les propos d'Elrohir et continuait à tirer sur Marie, qui se débattait de plus belle avec des cris de plus en plus insistants.

Sous la pluie qui ne cessait de tomber, de nombreuses gouttes d'eau tombait du chapeau d'Elrohir. Malgré la noirceur et l'eau qui tombait de plus en plus fort, il vu que l'homme devenait de plus en plus osé dans ses gestes.

Sans attendre une réponse de l'homme qui s'appropriait Marie, Elrohir fit les quelques pas qui les séparaient pour saisir le bras de l'homme et fit faire un tour pour faire trébucher l'homme. Il tomba lourdement sur le sol. Elrohir lacha son bras pour attraper Marie par la taille. Il l'ammena à elle pour lui chuchoter à l'oreille:

- Par ici la jolie Marie. Va aux cotés d'Évangéline et pardonne moi pour ce que j'ai fait

Elle partie aussitot, trop appeuré pour parler. Elrohir la suivait lorsque soudain, une lourde main s'abattit sur l'épaule droit d'Elrohir. Sans attendre, il saisit la main avec sa main droite et tourna sur lui-même pour frapper sur le coude de l'homme, brisant instantannément le bras de l'ivrogne.

Elrohir eut à peine le temps de se retourner pour voir un poing qui s'abattait sur son menton. Il fléchit légerement des genoux, sans tomber. Il se remit en place pour voir deux hommes qui s'approchaient de lui. Elrohir évita la premier coup de poing de l'homme pour saisir le bras du deuxieme. En tenant le bras, il tourna et sauta en l'air pour lui donner la force de projeter l'homme contre le mur. Il se releva et rejoignit son ami.

Pendant la course du deuxieme homme, Elrohir donna un violent coup de poing dans le ventre du premier. L'homme se pencha alors pour tenter de prendre son souffle. Elrohir en profita pour saisir la nuque de l'homme et de descendre sa tête en meme temps qu'il montait son genou rapidement. Résultat, un nez de cassé et une bonne commotion.

Le deuxieme homme sauta dans le dos d'Elrohir et sortit un poignard. En entendant le bruit du poignard et en ayant un homme sur son dos, Elrohir saisit l'homme par le collet du dos et il se pencha pour faire chuter l'homme par en avant. L'homme essaya de se relever, mais il reçu un coup de pied dans les dents durant qu'il se relevait. Il tomba sur le sol, inconscient.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 39
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Ven Mai 05 2006, 04:39

Furetant sur les lieux du crime, tentant en vain de reconstituer tout ces évènements qui avaient, finalement, si mal tournés, le Sous-Lieutenant Maranda observait l'approche d'Elrohir et de ces deux compagnes. Depuis leur départ du château, le Sous-Lieutenant ne les avait pas lâché d'une semelle, mettant à profit sa formation militaire de haut niveau pour éviter de se faire voir. Alors que de Verchère semblait prendre son temps à bécotter sa dulcinée, et que leur chaperonne subissait la cour assidue d'une illustre piéton ennivré, une fine pluie commença à s'abattre sur Paris. L'eau tombait drue, en fines goutellettes légèrement espacées, réduisant d'autant la visibilité. Le Sous-Lieutenant Maranda respira un peu, soudainement plus à l'aise. Un coup de chance l'avait remis sur la piste du Sous-Lieutenant de Verchère, et il allait en profiter pour suivres ses investigations discrètement.

Dans un premier temps, il avait songer agir du côté de la Marquise de St-Yve, mais tout cela lui avait semblé prématuré. Certe, Gilbert Maranda savait où se trouvait son devoir, soit du côté de la foi et de la grandeur de l'Église, mais malgré les promesses d'indulgence de son employeur, il n'allait certainement pas se risquer à attenter aux jours d'une demoiselle pour le bon plaisir d'un prêtre de haut niveau! D'ailleurs, il était encore envisageable que cette option soit évitée... et de toute façon, s'il devait en arriver là, il lui faudrait aussi éliminer de Verchère et ses deux collègues... aussi bien s'attaquer aux tâches les plus lourdes d'abord.

Se dissimulant dans l'encadrement d'une porte, Maranda observa les évènements. Les hommes qu'il avait payé se révélèrent être de sombres abrutis... quelle bande de pleûtre de faible envergure! Décidément, il fallait bien chercher pour trouver de bons soldats...! Sortant légèrement la tête de l'encadrement, il vit le troisième et dernier homme s'approcher du Sous-Lieutenant Elrohir... et il lui vint alors une idée. Certe, de Verchère ne semblait pas avoir vu le troisième homme, mais, à n'en point douter, il s'en débarasserait aisément. Dans les circonstances, autant tirer profit de la situation.

Sortant de l'ombre, il partit à la course, faisant face au dos d'Elrohir qui semblait trop occupé à finir d'assomer son deuxième rival pour voir qu'un troisième s'approchait. Lorsqu'il fut à environ une vingtaine de pas, Maranda saisit son mousquet et, ajustant son tir, fit feu. Sa balle suivit une trajectoire recti-ligne, fendant les ondes humides pour atteindre le troisième malfrat directement entre les deux omoplates. L'homme s'effondra dans la rue, la face dans une flaque d'eau, mort sur le coup.

Rangeant son mousquet dans une attitude toute militaire, Maranda s'avança vers le Sous-Lieutenant de Verchère et les deux dames qui l'accompagnaient.

- Sous-Lieutenant de Verchères, voilà de bien drôles de lieux pour emmener des Dames en promenade. Certains quartiers de Paris ne sont plus tellement sûrs depuis quelques temps, vous devriez pourtant le savoir. Mais j'imagine que vous devez avoir une bonne raison pour vous aventurer ainsi dans les quartiers mal fâmés de la capitale?

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Evangéline
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 30
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Ven Mai 05 2006, 09:18

Tandis qu'Elrohir faisait mine de jouer le rôle d'un amant, Evangéline tandis son oreille pour ne rien perdre de ce qu'il chuchotait. prenant à son tour une position équivoque pour un possible observateur mal-intentionné elle répondit:

-Suzanne a dit que c'était en regardant par la fenêtre de sa chambre qu'elle l'avait vu, mais je n'ais aucune idée de quelle fenêtre il peut bien s'agir. Mais ce qu'elle a vu, c'était un moine qui attendait...

Un cri déchirant derrière eux fit se retourner Evangéline. Marie! Quel porc! La jeune femme esquissa un pas pour tirer sa suivante des griffes de son agresseur mais Elrohir agit avec une rapidité exemplaire et en un instant, l'homme fut mis hors d'état de nuire. Choquée, Marie atterrie dans les bras d'Evangéline qui lui murmura:

-Pardon, mon petit... Sois brave. Convainc toi que c'est toi qui a le pouvoir, pas eux...

La jeune fille, les yeux ronds, acquièsca d'un hochement de tête effrayé et l'actrice, elle, espèrait qu'elle se souviendrait de la leçon.
Pendant ce temps, le mousquetaire était aux prises avec un deuxième larron, un peu plus coriace cette fois. Puis le premier revint à la charge.


*Nous ne sommes même pas à l'intérieur que les ennuis commencent déjà... Je n'ose même pas imaginer la suite!*

Le sous-lieutenant semblait parfaitement maitriser la situation, aussi les deux femmes se contentèrent-elles de rester en retrait en attendant que les deux compères soient vaincus. La bagarre tournait en faveur d'Elrohir lorsqu'une silhouette sombre attira le regard d'Evangéline. Un troisième! Un troisième homme arrivait! L'espionne poussa un cri:

-Attention!

Mais celui-ci se perdit dans le tonnerre de la poudre à canon. L'homme s'effondra net, terrassé. Une seconde plus tard sortit de l'ombre celui qui devait avoir tiré. Un militaire de toute évidence. Un mousquetaire même très précisément à son allure et sa façon familière de parler... A cette heure-ci les mousquetaires n'étaient-ils pas censés être dans leurs quartiers?! Evangéline fronça légèremment les sourcils, mais après tout, De Verchères n'y était pas lui... En tout cas cette rencontre tombait à point nommé si on pouvait ainsi dire. Mais hélas, elle risquait fort de leur compliquer les choses et de faire accuser à leur affaire un retard qui pouvait s'avérer fâcheux...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Ven Mai 05 2006, 12:59

Lorsqu'Elrohir entendit un coup de feu, il se retourna et sortit ses deux pistolets, chargés et prêt à tirer. Il les pointa en direction du coup de feu. Quand l'homme sortit de l'ombre, Elrohir fut surpris de voir Maranda.

Que ça soit Maranda, cela ne fit pas baisser les armes d'Elrohir pour autant. Le nouveau mousquetaire sur les lieux de façon plutot rigolote. Elrohir leva un sourcil pour penser à quoi dire. Il lui répondit avec humour:

- Vous savez Maranda, le chateau n'est pas vraiment un endroit discret pour faire des choses qui nécesites discretion.

Ce qu'Elrohir entendait par «choses» était la mission. Car le chateau, infesté de mousquetaires corrompus, ne lui permettait pas de faire sa mission calmement. Il espèrait que Maranda pense qu'Elrohir avant des maitresses.

Au bout de quelques secondes, Elrohir baissa ses armes et les rangea. Mais, que diable pouvait faire Maranda en ce lieu, et surtout à ce moment précis. Il faisait nuit et il pleuvait. Il ne fallait pas essayé de berner un De Verchères (Tout comme on ne peut berner un David Webb Wink). Pour ne pas attirer l'attention sur cette hypothèse, Elrohir préfèrait se taire sur ce genre de détail.

Il regarda Évangéline et Marie. Les deux femmes étaient depeignées à cause de la pluie et de ce qui venait de se passer. Cela était bien car Maranda aura beaucoup de difficulté, voir même incapable de reconnaitre les femmes. Il se tourna pour dire à Évangéline:

- Mesdemoiselles de Rocroy, voulez-vous bien allez dans la taverne pour préparer notre chambre, je vous rattrape dans deux petites minutes, le temps que je remercie mon ami, voici un homme d'honneur qui mérite toute l'attention auquel il a droit

Pour ce faire remercie, Maranda va être remercié, avec toute l'attention auquel il aura droit:

- Peut importe la raison mon vieux, je suis heureux de vous voir ici. Merci, je n'avais pas vu le troisieme homme qui arrivait

Elrohir se mit à penser au jour où il avait vu Maranda la dernière fois. Ce fut lorsque la Marquise de St-Yve vint lui parler d'une disparition. Et voila que Maranda retontit de nul part, en pleine nuit, près de la taverne du masque rouge. Coincidence? Ou non? Il devait y avoir une explication. Chose certaine, Elrohir ne croyait pas aux coincidences, mais il croyait à la traitrise et au manque de savoir vivre de certains mousquetaires. Avaient-ils été suivis depuis le chateau, fort probable. Savait-il que Évangéline était dans le coup avec Elrohir, fort probable également, dépendant du moment auquel le trio avait été observés par Maranda.

Elrohir regarda profondément Maranda dans les yeux en se pensant qu'est-ce que Maranda pouvait-il bien retirer de toute cette affaire? La pluie continuait à tomber et Elrohir ne bougeait pas du milieu de la rue. Il ne devait pas quitter Maranda du regard car cette espèce de vermine sur deux pattes sans honneur pourrait très bien lui tirer dans le dos. Par contre, il ne devait que rester un seul mousquet chargé à Maranda... s'il lui en restait un. Fort probable qu'il en portait deux comme Elrohir, mais il venait d'en gaspiller un pour tuer l'ivrogne.

Elrohir inclina la tête et il dit:

- Merci, Maranda

Elrohir se dirigea vers l'intérieur, tout en surveillant Maranda du coin de l'oeil

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 30
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Sam Mai 06 2006, 10:35

Les yeux rivés sur le mousquetaire Maranda, Evangéline comprit au ton employé par Elrohir qu'il ne devait pas le porter dans son coeur... Pour quelqu'un qui venait juste de se faire sauver la vie... Enfin! Il devait avoir ses raisons...
Citation :
- Mesdemoiselles de Rocroy, voulez-vous bien allez dans la taverne pour préparer notre chambre, je vous rattrape dans deux petites minutes, le temps que je remercie mon ami, voici un homme d'honneur qui mérite toute l'attention auquel il a droit

L'espionne prit un ton sucré et fit un petit geste de la main:

-Sois pas trop long mon agneau! On t'attend!

Puis avec un clin d'oeil aguicheur, elle tourna les talons entrainant Marie par le bras vers la taverne.

Lorsqu'elles furent au milieu de la rue du Masque Rouge, Marie se pencha vers sa maitresse et chuchota:

-Est-ce bien prudent madame de rentrer seules?!

Evangéline lui adressa un petit sourire:

-Comment?! Mais on a tout ce qu'il nous faut non?!

Puis ouvrant un pan de la cape qu'Elrohir lui avait mise sur les épaules, elle dévoila un pistolet luisant:

-Cadeau de Monsieur De Verchères...

Sans doute l'avait-il oublié involontairement dans son vêtement mais Evangéline ne craignait rien pour sa propre survie, elle n'imaginait pas qu'un mousquetaire n'ait qu'un pistolet sur lui pour sortir la nuit dans les rues malfammées...

Poussant la porte de la Taverne, l'odeur si entêtante qu'Evangéline avait reniflé la première fois semblait être décuplée. La vision qui s'offrait aux yeux de l'espionne et de sa suivante n'était rien d'autre que Luxure et Mollesse affalées dans des cousins de soie... Les hommes pleinement satisfaits redescendaient là avec leurs amantes d'un soir et profitaient de quelques moments de volupté avant de partir ou bien d'y retourner avec une différente...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Dim Mai 07 2006, 14:42

Elrohir poussa la porte de la taverne du masque rouge. Il entra et il aperçut rapidement Évangéline et Marie. Il alla les rejoindre rapidement et il demanda à Évangéline:

- Mademoiselle, je crois bien avec perdu un pistolet, l'aurais-je laissé dans la cape que je vous ai laissé?

Le sourire sur le visage d'Évangéline en disait long. Donc, Elrohir était content pour deux choses. La première, il retrouva sont pistolet perdu, et la seconde, il avait laissé une arme assez puissante pour la protection des deux femmes.

Elrohir laissa égouter l'eau qu'il avait sur lui. En peu de temps, le plancher se retrouva pratiquement tout trempe des restes d'eau qu'Elrohir avait fait entré.

Il se mit à penser, maintenant que nous sommes à l'intérieur, que faisons-nous. Allons-nous voir les femmes pour voir si elles vont bien, ou bien, nous retournons à l'extérieur pour les observer à partir d'une fenêtre? Il n'aimait guère cette dernière option, cela les ferait ressortir et les mettre à la merci de Maranda. Par contre, dans un autre sens, Il pourrait sortir seul et laisser les deux femmes à l'intérieur pour surveiller la porte, mais un homme pourrait les prendre pour des femmes de joie et tenter de les aborder pour.... Elrohir se secoua un peu la tête.

Il s'était rendu compte qu'Évangéline avait un caractère fort et qu'elle ne se laisserait pas piler sur les pieds facilement. Et maintenant qu'elle était armée, elle était une femme fatale: Belle comme le printemps mais avec la possibilité de tuer.

Bien, un plan se formait dans sa tête, il s'éclaircit la voix et il dit:

- D'accord, mesdemoiselles, nous allons retrouver la porte à laquelle notre trio travaille le soir, la chambre des maîtres je crois. Une fois que cela sera fait, moi et Marie irons à l'extérieur pour les observer de l'extérieur tandis qu'Évangéline restera au sec à l'intérieur pour veiller sur la porte.

Il s'arrêta pour bien saisir lui-même son plan et tout se tenait, il ajouta:

- Bien sûr Évangéline, si un homme advenait devenir trop insistant envers vous, vous aurez la chance de lui couper ce qui fait de lui un homme.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 2227
Age : 39
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Lun Mai 08 2006, 02:42

Si Maranda avait voulu recueillir une quelconque information, il en fut quite pour se faire renvoyer une seconde fois dans la même journée par De Verchères qui, comme la première fois, le laissa planté là après l'avoir remercié! Le Sous-Lieutenant fulminait intérieurement, mais il savait que De Verchères avait beau jeu. Certe, on ne pourrait lui reprocher d'avoir recherché la tranquilité dans les circonstances... mais Maranda se doutait fort qu'il y avait là plus qu'une simple séance de relaxation à l'horizontale. Que De Verchères et ces dames se trouvent sur les lieux mêmes du meurtre du Marquis, et ce après avoir parlé à la Marquise, tout cela composait une coïncidence bien dure à avaler! D'ailleurs, le Sous-Lieutenant n'avait pas l'intention de l'avaler... il avait plutôt l'intention d'attendre bien sagement dans une ruelle, que son informateur vienne le rejoindre... L'homme, qui travaillait dans les cuisines de la maison close, aurait trouvé moyen d'en apprendre plus sur les évènements de la journée...

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Evangéline
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 30
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Lun Mai 08 2006, 16:39

En voyant Elrohir les rejoindre à l'intérieur aussi rapidement, Evangéline et Marie en furent soulagées car déjà tout cet étalage de lubricité les faisait se sentir mal à leur aise. Ayant vu la taverne de jour, l'espionne avait du mal à imaginer ce qu'elle pouvait être au plus fort de son activité nocturne mais elle devait avouer que cela dépassait de loin son imagination...
Après que le mousquetaire se fut finalement interrogé du sort de son arme à feu, il leur exposa de façon discrère son plan:


Citation :
- D'accord, mesdemoiselles, nous allons retrouver la porte à laquelle notre trio travaille le soir, la chambre des maîtres je crois. Une fois que cela sera fait, moi et Marie irons à l'extérieur pour les observer de l'extérieur tandis qu'Évangéline restera au sec à l'intérieur pour veiller sur la porte.

Evangéline avait déjà cherché des yeux dans la salle principale, la dame de joie dont elle se souvenait le mieux et qui lui en avait dit le plus, ladite Suzanne, mais en vain... Elle en avait déduit qu'elle devait "travailler" à cette heure-ci. L'idée de devoir attendre devant la porte que ces messieurs occupés avec elles et ses comparses aient terminés leurs divertissements... Néanmoins, elle préfèrait encore savoir Marie bien protégée par le sous-lieutenant et était persuadée qu'elle saurait bien mieux se défendre, si les choses tournaient mal, toute seule, plutot que si elle devait penser aussi à sa suivante.

-Très bien, je vais monter et me débrouiller pour ne pas paraitre trop suspecte... Vous, soyez prudents, on ne sait pas ce qui traine dehors à cette heure et si effectivement nous sommes surveillés, ils ne nous laisseront pas faire sans réagir à leur tour...

C'était le moment d'ouvrir l'oeil et le bon car ce soir sans doute, il pourrait leur être dévoilé de nouveaux maillons dans la chaine du complot... Avant de s'en retourner de leurs côtés, Elrohir avança une idée qui fit sourire Evangéline:

Citation :
- Bien sûr Évangéline, si un homme advenait devenir trop insistant envers vous, vous aurez la chance de lui couper ce qui fait de lui un homme.

-Je me ferais un honneur de me charger de l'avenir de la descendance de ces messieurs aux mains galopantes...

Marie, qui connaissait depuis assez longtemps sa maitresse pour être habituée à son sarcasme vis-à-vis des hommes, trouva le moyen de pouffer malgré son extrême-tension. Elle non plus n'était pas mécontente de se retrouver aux cotés du mousquetaires. Il lui suffisait de se souvenir de ce qu'il avait fait de leurs agressurs de tout à l'heure pour se persuader qu'elle ressortirait de cette soirée tout au moins vivante...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Mar Mai 09 2006, 20:48

Elrohir tendit la main pour que Marie lui prenne. Il l'approcha de lui comme sur un pas de danse. Il la saisit délicatement par la hanche, pour ne pas éveiller les soupsons. Il inclina la tête à Évangéline et il lui dit:

- Nous allons sortir par en arrière pour ne pas éveiller Maranda. Si ça tournait mal, rendez-vous à l'église. Sinon, nous reviendrons ici vous retrouver dans quelques heures. Cachez-vous si vous voyez une personne suspecte et criez si on vous attrape

Après ces mots, il partit en direction de la porte arrière avec Marie dans un bras. Ils marchèrent rapidement, ne rencontra pas vraiment de résistance. Rapidement, ils atteignirent la porte. Elrohir la poussa et ils sortirent sous une nuit plutot froide et pluvieuse.

Dès qu'Elrohir sortit, de la fumée sortait de sa bouche à cause du grand écart de température. Il prit le temps de regarder de tout les cotés pour vérifier s'il n'y avait pas Maranda qui rodait encore. Devant l'absence de suspect, Elrohir sortit rapidement, toujours en serrant Marie avec lui. La pauvre tremblait. De peur de froid? Elrohir ne pouvait le savoir, mais il l'aida à remonter sa cape sur ses épaules pour la garder au chaud.

Ensemble, ils pourcoururent les rues, s'Arrêtant à quelques fenêtres pour tenter de voir si les contacts d'Évangéline y étaient. Ne voyant que d'autres femmes et hommes s'adhérer à un plaisir... plaisant, Elrohir préfèrait changer de fenêtre pour enfin trouver Suzanne.

Comme de raison, il s'Agissait de la derniere fenetre... les probabilités étaient en défaveur du trio ce soir. Il remarqua Suzanne dans une position plutot... bestiale. Qu'importe, Elrohir détournait le regard pour regarder si on ne les observait pas trop. Quelques passants ici et là.

Maintenant, l'eau s'intensifiait. Pour ne pas faire mourir Marie de froid, il trouvait un endroit contre un mur, lui permettant d'Avoir une protection partielle. Elrohir se plaça entre Marie et le point de chute d'eau, pour tenter de la protéger entièrement. Il se gardait cepandant un oeil sur la fenêtre et un autre sur les passants dans la rue. Il était content du point qu'il venait de trouver, car il s'agissait d'une bonne cachette dans une petite ruelle et on ne pouvait les prendre par surprise.

De temps en temps, il feintait d'embrasser Marie pour éviter les passants trop interesser à eux. Il n'y verrait que là un homme qui se tapait une prostituée. En plus de feinter de l'embrasser, Elrohir lui soufflait dans le cou pour tenter de réchauffer la petite Marie.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 30
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Mer Mai 10 2006, 16:49

Citation :

- Nous allons sortir par en arrière pour ne pas éveiller Maranda. Si ça tournait mal, rendez-vous à l'église. Sinon, nous reviendrons ici vous retrouver dans quelques heures. Cachez-vous si vous voyez une personne suspecte et criez si on vous attrape

Rassemblant tout son courage, Evangéline gonfla ses poumons et expira vivement:

-Bonne chance à vous deux...

Puis tandis qu'Elrohir emmenait Marie vers la porte de service, elle se dirigea vers les escaliers qu'elle avait déjà emprunté peu de temps auparavant, sous les traits d'un homme alors qu'elle était escortée par 3 naïades dévêtues. Elle essaya de se remémorer le trajet qu'elle avait parcouru alors pour arriver à cette fameuse "Chambre des Maitres". Mais tout lui semblait si différent à présent, elle n'était plus sur de reconnaitre le long couloir qui s'étalait à présent sous ses yeux. Avançant prudemment, elle regardait à sa gauche les portes qui défilaient, l'oreille tendue pour écouter tous les bruits qui provenaient de l'intérieur. Elle aurait, à la réflexion, préféré être sourde que d'entendre les moindres détails des acrobaties des clients mais néanmoins, cela lui permit de reconnaitre la voix de cette chère Suzanne, s'exprimant présentemment dans un language tout à fait grotesque mais c'était bien elle...
Des pas et des rires retentirent dans l'escalier. Le sang battit dans les tempes d'Evangéline qui se demanda alors ce qu'elle devait faire. Si elle restait à la vue, elle prenait le risque de se faire elle-même aborder ou bien qu'une fille de joie la reconnaisse comme étrangère à la "maison"... Les lourds rideaux rouges rempliés dans l'alcôve d'une fenêtre attira son attention et avec une agilité de chat se glissa entre les tentures et le mur, ne laissant dépasser qu'un oeil pour voir, en espèrant ne pas être vue...


***

Trottinant au bras d'Elrohir, Marie s'efforçait de garder le rythme soutenu du mousquetaire. Il semblait visiblement craindre de voir surgir quelqu'un hors de l'ombre. Elle n'avait plus véritablement peur à cet instant-là: elle était sous la protection d'un homme d'arme et elle-même en avait une à sa ceinture, bien qu'elle ignorait tout de son maniement... De plus, le sous-lieutenant se montrait en tout aimable à son égard et le coeur de la jeune fille, lui-même immensément bon et pur, se trouvait touché par tant de gentillesse. Et puis, elle était bien ravie d'avoir quitté l'intérieur de cette Taverne qui empestait le péché et la luxure à plein nez, même si elle pataugeait maintenant dans les flaques laissaient par l'orage et qu'elle se sentait humide de la tête aux pieds...

Elle ne comprenait pas vraiment tout ce qui se tramait dans cette auberge... Enfin... Elle n'était pas sotte au point de tout ignorer de la sorte de commerce qui se faisait en ce lieu-là, mais elle ne savait de l'affaire que ce que sa maitresse lui avait prestemment expliquer avant de se voir remettre une tenue des plus indécentes, pressée de dire si oui ou non, elle était prête à venir.

Tandis que De Verchères et elle longeaient la façade de l'auberge, elle gardait ostensiblement les yeux fixés sur le sol si par malheur ses yeux étaient accrochés par l'agitation qui régnait dans les chambres. Elevée par ses parents, employés de la maisonnée des Montberry certes peu cultivés mais fort honnêtes, plus dans la crainte de Dieu que dans Sa Miséricorde, il lui semblait que voir revenait à pécher elle-même par son corps... A 19 ans, il était des choses qu'une jeune fille ne devait apprendre que de son mari seul, disait sa mère et la suivante craignait trop pour son salut pour songer à s'y dérober...

Le nez tourné vers le sol, elle buta dans l'épaule du mousquetaire lorsque celui-ci s'arrêta, ayant enfin trouvé la chambre où se trouvait la dame qu'ils cherchaient... Levant alors les yeux vers la fenêtre, elle apperçut la dénommée Suzanne en plein exercice de son métier. Marie ouvrit des yeux ronds plus dégoutés qu'effarouchés et murmura:


-Alors c'est elle qui serait peut-être en danger... Pour l'instant elle me semble fort satisfaite...


Elle se mordit aussitôt la lèvre, étonnée par son propre language, puis se sentit subitement attirée vers l'arrière par Elrohir qui la protégeait de son corps à la fois de la pluie qui redoublait mais aussi du regard lubrique des passants. Mal à l'aise de la comédie que le mousquetaire lui faisait joué, elle s'empourpra bien vite, mais lorsqu'elle sentit le souffle chaud dans son cou, un timide sourire de gratitude se dessina sur ses lèvres. Vraiment elle se demandait quelle folie l'avait menée ici, mais sous la coupe protectrice du mousquetaire, elle se disait qu'elle avait un peu de chance dans son malheur...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Jeu Mai 11 2006, 20:16

Après une heure ou deux, lorsque quelques clients passèrent à la chambre de Suzanne, Elrohir voulut briser le silence qui règnait dans la ruelle entre lui et Marie. Il s'assura que les quelques passants qu'il y avait dans la rue ne les regardaient pas avec trop d'attention. Il se ne la regarda pas et il lui dit:

- Vous vous débrouillez à merveille Dame Marie.

Il se retourna vers elle, le visage qui dégoutait un peu à cause de l'eau. Il se passa la main au visage pour en égouter et il ajouta:

- Bien que je sois tout à fait désolé de vous avoir ammenée dans une croisade aussi périlleuse. Je vous promets que vous retournerez au chateau aux premières lueurs du jour, et ce en bonne santé.

Tandis qu'il souriait à Marie, il n'avait pas vu le saoulard qui s'approchait de lui. Elrohir senti une lourde main sur son épaule. D'instinct, il saisit la main avant de la faire tourner, question de tordre le bras de l'homme. Lorsqu'Elrohir remarqua qu'il s'agissait d'une personne sans danger, il lui dit:

- Si j'étais vous, je n'y penserai même pas.

L'homme, un peu perplexe de se qui venait de se passer, préfèrait partir aux pas de course, en se massant le bras meurtri.

Elrohir se retourna vers Marie et il lui dit:

- Désolé, mais avec ce qui s'est passé il y a un instant, je ne veux vraiment pas qu'il vous arrive quelque chose.

Elrohir jeta un nouveau regard en direction de Suzanne. Décidement, elle avait une soirée occupée, et fort plaisante probablement. Lorsqu'il baissa le regard pour voir Marie, elle remarqua qu'elle semblait avoir froid et que ses deux mains tremblaient.

Elrohir retira ses gants mouillés et il se frotta les deux mains ensembles. Lorsqu'elles furent assez chaudes, il prit les deux petites mains de Marie et il les encercla avec les deux siennes, qui étaient beaucoup plus grosses. Il espèrait pouvoir lui donner un peu plus de chaleur pour tenir davantage.

Tout en réchauffant les mains de Marie, il ne perdait pas une seconde à ce qui se passait et dans la fenêtre et dans la ruelle.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 30
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Ven Mai 12 2006, 15:31

Dans la ruelle humide, la jeune Marie n'aurait su dire combien ils passèrent de temps. Toujours est-il que plus le temps passait plus elle avait froid et se demandait ce qu'elle faisait là... En vérité, pour n'avoir jamais été plongé dans l'univers de l'intrigue et du mystère, elle avait imaginé les activités de sa maîtresse bien plus excitantes et palpitantes. Dans le cas contraire, elle aurait su que ce travail consistait en beaucoup de patience et de persévérance pour les moindres petits résultats mais qui, mis bout à bout, résolvaient les plus grandes affaires.
Les paupières de la jeune fille se faisaient de plus en plus lourdes. Le manque de sommeil commençait très nettement à se faire sentir et le froid et la pluie alourdissaient son corps frêle plutôt qu'ils ne la forçaient à tenir éveillée. Sa tête se mit à dodeliner et elle cacha de sa main un baillement qui venait pourtant du fond du coeur... La voix d'Elrohir la retint dans la réalité:


Citation :
- Vous vous débrouillez à merveille Dame Marie. Bien que je sois tout à fait désolé de vous avoir ammenée dans une croisade aussi périlleuse. Je vous promets que vous retournerez au chateau aux premières lueurs du jour, et ce en bonne santé.

S'était-il rendu compte de la torpeur qui s'était emparé d'elle? Quoiqu'il en soit Marie lui rendit son sourire, lui sachant gré des bontés et des attentions que le mousquetaire lui témoignait.
Lorsqu'un ivrogne s'approcha d'eux, le souvenir de la mésaventure de tout à l'heure lui revint en mémoire et elle faillit crier une nouvelle fois. Pourtant la suite fut toute différente et l'homme aviné s'éloigna, ayant à peine esquissé un geste, devant le ton ferme d'Elrohir. Vraiment, la petite Marie ne savait plus quoi penser de cet endroit, de ces gens, de cette atmosphère...


Citation :
- Désolé, mais avec ce qui s'est passé il y a un instant, je ne veux vraiment pas qu'il vous arrive quelque chose.

-Si vous m'autorisez à être honnête, monsieur, je vous avouerais que je n'en ais moi-même aucune envie...


Dans sa nervosité, elle lacha un petit rire et reporta son regard vers la fenêtre. Elle ne sentit pas les grandes mains du mousquetaire envelopper les siennes _il fallait dire qu'elle ne sentait même plus ses doigts engourdis par le froid_ même si elle en ressenti la chaleur au bout d'un long moment. La Dame Suzanne avait déjà dû voir passer une bonne dizaine de clients depuis tout à l'heure et ne semblait ni se lasser, ni être dans un danger d'aucune sorte, tellement bien que la suivante se demanda un instant s'ils ne s'étaient pas trompé de fille galante... Elle s'aventura à poser une question qui la fit frémir:

-Que croyez-vous qu'il se passera vraiment si des méchantes gens veulent s'en prendre à elle?!

Plus que pour celui de Suzanne, Marie posait la question en vue de leur propre sort et de ce qu'ils comptaient faire dans ce cas-là...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Lun Mai 15 2006, 16:25

Citation :
-Si vous m'autorisez à être honnête, monsieur, je vous avouerais que je n'en ais moi-même aucune envie...

Elrohir sourit à cette petite remarque de la jeune Marie et il lui répondit:

- Mais vous êtes toute autorisée à faire ce que vous voulez. Sachez que, dans la rue, les titres et les rangs ne comptent plus. Nous sommes maintenant sur le même pied d'égalité

Pendant que Marie jeta un coup d'oeil rapide à la fenêtre, Elrohir en profita pour scruter encore une fois les alentours.... Pas une âme qui vive à mois de 10 mètres, ce qui était parfait.

Il entendit la question de Marie. Il pouvait, effectivement, être surprenant que des gens veulent s'en prendre à un prostituée, une femme qui s'occupe de la joie des hommes. Par contre, une chose à ne pas oublier c'est qu'elle savait des chose et elle avait dit des choses. Alors, si les méchants savaient qu'elle les avait trahi, sa sécurité était maintenant menacée:

- Est-ce que quelqu'un va réellement passer? Je ne puis le dire. Par contre, ce que je sais, c'est que nous avons besoin d'elle en santé et que sa sécurité est maintenant compromise après nous avoir parler. Donc, d'ici à ce que l'on puisse continuer, ça serait bien de l'avoir en vie et en bonne santé. Mais pour le moment, c'est vous qui êtes le plus en danger avec tout ce froid.

Elrohir saisit Marie par les hanches et il la rapprocha le plus possible de lui. La chaleur qu'il dégageait pourrait l'aider à la garder au chaud. Bien que d'en d'autres circonstances, la situation pourrait porter à confusion. Mais ici, Elrohir ne voulait que réchauffer Marie et non en profiter

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 30
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Mar Mai 16 2006, 15:53

Citation :
- Mais vous êtes toute autorisée à faire ce que vous voulez. Sachez que, dans la rue, les titres et les rangs ne comptent plus. Nous sommes maintenant sur le même pied d'égalité

Marie le dévisagea alors presque comme s'il était fou. Encore un de ces humanistes sans doute qui prétendaient que les barrières entre les hommes n'étaient qu'inventions de la société... Peut-être mais elles étaient bien là quand même... Pour la jeune fille qui avait eu un jour entre ses mains un livre que possédait sa maitresse sur le sujet n'y voyait qu'abbération... Un jour peut-être les hommes naitraient libres et égaux en droits... mais pas dans le monde dans lequel ils vivaient.

-Puisque vous m'avez autorisé à donner mon avis, je me permets d'avancer qu'il n'y a pour moi que devant Dieu et la mort que nous sommes égaux... Ici, les titres et les rangs ne font que changer mais au fond ils demeurent... Enfin, c'est ce que je crois...

La jeune fille baissa un peu la tête car c'était la première fois qu'elle parlait si librement de choses qui pouvaient se rapporter à un peu d'esprit avec un quasi-inconnu. Evangéline, qui lui avait inspiré quelques rudiments de langues et de connaissances, reconnaissait que sa suivante était capable d'établir un raisonnement fort censé et se réjouissait de pouvoir souvent faire appel à sa clairvoyance en certaines matières.

Le geste qu'esquissa le mousquetaire à son égard empli d'embarras la petite Marie qui émit un léger mouvement de recul. Elle ne pensait pas Elrohir mal-intentionné mais dans cet endroit, il lui semblait ne plus avoir de repères, ni à quel saint se vouer... Il la disait en danger et Marie voulait bien le croire! La sécurité pour elle c'était sa petite chambre dans les combles de Fontaineblau, un édredon remonté jusqu'au menton en ayant bien mangé avant de s'endormir... Alors, il était certain que dans ces conditions, elle se sentait bien peu en sécurité ici! Mais tandis qu'elle réfléchissait à elle-même, ses pensées se retournèrent vers Evangéline. Elle avait presque faillit oublier dans quelle situation, sûrement délicate, sa maitresse devait actuellement se trouver. Elle se hissa sur la pointe des pieds pour essayer d'appercevoir une forme, une silhouette qui pourrait lui faire penser que celle-ci allait bien mais elle ne vit rien.

-Je ne sais pas si je suis la plus à plaindre, monsieur De Verchères. Pour l'instant, je pense plutôt à madame que j'ai laissé dans une situation délicate...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Sam Mai 20 2006, 14:07

Citation :
-Puisque vous m'avez autorisé à donner mon avis, je me permets d'avancer qu'il n'y a pour moi que devant Dieu et la mort que nous sommes égaux... Ici, les titres et les rangs ne font que changer mais au fond ils demeurent... Enfin, c'est ce que je crois...

Elrohir n'a pas eu à réfléchir longtemps à cette affirmation avant de lui répondre:

- Alors vous vous devez savoir que dans la rue, il n'y a pas grand monde qui croit ce que vous venez de dire, alors ils n'hésiteront pas une seconde à vous couper la gorge si l'envie leur en prend. Croyez moi, Dieu ne fera rien pour empecher cela car c'est le diable en personne qui dicte la conduite de ces gens.

Elrohir espèrait ne pas avoir trop effrayée Marie. Elle était déjà assez sur le qui-vive comme cela, il n'avait pas besoin d'en ajouter. Mais il remarqua rapidement que cela n'Affecta en rien le moral de la petite Marie. Car, comme elle le disait, ses pensées allaient en direction d'Évangéline, qui était maintenant seul dans le ventre du monstre.

En réponse à son inquiétude, Elrohir lui répondit:

- Voila la beauté de votre venue Mademoiselle Marie. Je ne pouvais y aller seul et me promener seul dans la taverne, cela éveillerait les soupsons. Par contre, nous deux ensemble, cela sera plus subtil. Alors venez, nous allons au chaud. Mais je dois d'abord vous expliquer le plan.

Elrohir rougit dans la noirceur. Par chance qu'il faisait noir, car il pensa que Marie ne pourra le voir

- Bien.. heu... votre accoutrement est parfait, car vous allez devoir vous faire passer pour une femme de joie. Alors nous y allons et nous tentons de trouver une chambre pour notre bon plaisir. Personne ne se doutera que vous ne travaillez pas réellement là, il y a tellement de va et vient dans le personnel de joie que ça passera inaperçut.

Après avoir, une fois de plus il pensa, offusqué Marie, il continua:

- Donc, dans notre recherche de chambre, nous allons pouvoir nous assurer que dame Évangéline se porte bien. Et si nous trouvons une chambre de libre, nous allons pouvoir nous y installer tous les trois pour discuter. Avez-vous des questions Mademoiselle Marie?

En attendant la réponse de Marie, Elrohir serra sa main sur son épée et il regarda autour.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 30
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Sam Mai 20 2006, 21:08

Un plan?! Quel plan?! Depuis quand y avait-il un plan?! Depuis que les choses étaient devenues sérieuses... Aille... Néanmoins, le mousquetaire avait parlé de rentrer à l'intérieur ce qui, étonnameent, ne déplut pas à Marie qui se dit que somme tout, là bas, il ferait chaud. Et puis, en retrouvant sa maitresse, elle aurait un peu moins l'impression de l'avoir abandonnée à la merci de ces débauchés... Débauchés qui seraient d'ailleurs vite mis hors d'état de nuire par Elrohir au besoin. Non, vraiment à la réflexion, cela ne pouvait pas être si terrible...

Citation :
- Bien.. heu... votre accoutrement est parfait, car vous allez devoir vous faire passer pour une femme de joie. Alors nous y allons et nous tentons de trouver une chambre pour notre bon plaisir. Personne ne se doutera que vous ne travaillez pas réellement là, il y a tellement de va et vient dans le personnel de joie que ça passera inaperçut.

Marie déglutit. L'hésitation dans la voix d'Elrohir n'était pas passée innaperçue et comme pour se protèger déjà des regards outrageants sur elle, elle ramena discrètement les pans de la cape sur sa peau à demi-dénudée. Se promener ainsi en tenue de pécheresse, s'exposer à la lubricité... Dieu ne lui pardonnerait certainement pas une telle inconduite... Alors que les larmes commençaient à bruler les yeux de la jeune fille, elle inspira longuement et se tut jusqu'à ce que le sous-lieutenant ait fini de parler.

Citation :
- Donc, dans notre recherche de chambre, nous allons pouvoir nous assurer que dame Évangéline se porte bien. Et si nous trouvons une chambre de libre, nous allons pouvoir nous y installer tous les trois pour discuter. Avez-vous des questions Mademoiselle Marie?

Celle-ci secoua brièvement la tête et attendit que le noeud dans sa gorge se soit un peu défait pour articuler:

-Non, monsieur... Allons-y... J'espère que rien de facheux n'est arrivé à madame. Allons la tirer de ce mauvais pas...

***


Marie ne croyait pas si bien dire... Au premier étage du Masque Rouge, un pied de cadélabre s'abattait sur la tempe d'un homme lourd et aviné. Il tomba face contre terre dans un bruit mat. Evangéline tendit tout de même l'oreille pour s'assurer que personne n'avait été alerté... Ce n'était sûrement pas les acrobates dans les chambres et les gais lurrons en bas qui auraient prêté attention à un bruit si sourd.
La jeune femme reporta son regard dégouté sur l'homme inerte qui l'avait délogé de sa cachette:


-Voilà ce que c'est de ne pas écouter une dame... Je vous avais dit d'ôter vos mains de ma poitrine monsieur...

Ah! Elle sentait encore son haleine chaude et alcoolisée dans son cou, de même que sa salive... Evangéline se passa une main nerveuse sous ses cheveux pour enlever d'elle toutes traces de ce contact infect. Ce faisant elle réfléchit. Que faire de lui à présent?! Tiens justement les rideaux! Elle fit rouler son agresseur de toute sa masse derrière les panneaux de velours rouges qui l'avaient abrité un temps, puis elle les tira pour les cacher tous les deux du regard des autres occupants des lieux...

De son alcôve, elle reporta un instant son attention vers la porte de la Chambre des Maitres. Mis à part, les allées et venues régulières des clients, aucune anomalie à signaler. De Verchères et Marie devait en arriver aux mêmes conclusions eux-aussi... Que faire alors maintenant?! L'espionne pensea à sa pauvre suivante qui devait se demander quel malheur lui tombait sur la tête. Pourvu que tout se passe bien pour la petite... Elle n'avait pas signer pour risquer sa vie en entrant à son service... Dans son recoin, Evangéline se mit à prier en silence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Jeu Mai 25 2006, 20:45

Elrohir arriva à l'entrée des principale en compagnie de Marie. Il prit soin de se cacher un peu le visage pour ne pas se faire reconnaitre. C'était facile de le faire, étant donné qu'il pleuvait à boire debout, alors se caler la tete entre les épaules étaient subtil dans ce genre de situation.

Il entra dans la taverne, suivit par Marie de très près. Il enleva son chapeau qu'il secoua dans les airs pour enlever un maximum d'eau. Il retira ses gants et il se retourna pour regarder Marie. La pauvre, elle semblait regarder dans toutes les directions en recherche de sortie. Elrohir dit:

- Pauvre mademoiselle de rocroy, vous êtes toute dépeignez.

Il s'approcha d'elle pour lui placer les cheveux. Étant très près, il en profita pour lui chuchoter:

- Je sais où se situe la chambre de notre amie Suzanne. En espèrant que notre amie s'y trouve.

Elrohir saisit Marie par la hanche et il lui fit un léger clin d'oeil. Il dit tout haut.

- Pardonnez-moi, mais je pense bien avoir méritez mon butin.

Il traina presque Marie qui ne semblait pas vraiment vouloir l'accompagner. Mais elle devait venir si elle vouloir retrouver Évangéline. Elrohir espèrait seulement que Marie savait qu'Elrohir se comportait de la sorte pour ne pas laisser paraitre qu'ils ne sont pas de la place. Ensemble, ils grimpèrent les escaliers, d'un pas plutot rapide

Une fois en haut, Elrohir lacha la taille de Marie et il lui sourit en disant:

- Bien joué, j'y ai presque cru. Maintenant, essayons de trouver une chambre vide pour se parler

Elrohir se dirigea vers le fond du couloir. Il écoutait à toutes les portes pour essayer de voir s'il y avait des gens. À quelques portes, il se tourna vers Marie en souriant:

- Non, femme au travail. De gros travaux

Après quelques portes, Elrohir en trouva une qui ne faisait pas de bruit. Mais, pour ne pas prendre de chance, il fit signe à Marie de venir le rejoindre. CEtte dernière semblait un peu perplexe. Sans crier gare, Elrohir saisit Marie et la souleva en poussant la porte. La petite Marie émit une exclamation de surprise, qui se pouvait presque de ressembler à un rire.

Lorsque la porte s'ouvrit avec un fracas énorme, Elrohir ne put que constater qu'il y avait 2 femmes et un homme qui profitaient de la chambre. Elrohir dit:

- Oh, désolé.... mauvaise porte. Mademoiselle, vous m'aviez dit que c'était ici, dit-il en regardant Marie dans ses bras.

Avant de sortir, Elrohir s'imagina le spectacle embarassant dans lequel il se trouvait, il tenait une femme au quart nue dans les mains et il y avait trois austres personnes qui... qu'importe. Ils sortirent de la pièce et il déposa Marie. Pour le première fois de sa vie, en déposant Marie, Elrohir eut vraiment la sensation qu'il allait recevoir une claque... quoi que non méritez selon lui, étant donné qu'il avait fait cela pour le bien des deux personnes.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 30
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Sam Mai 27 2006, 21:16

[Lol! La bonne blague! Je peux pas poster avc Marie ici elle n'est pas autorisée... Bon allez tant pis!^^]

En pénétrant de nouveau dans le bordel, Marie fut prise à la gorge par la chaleur infernale qui y régnait et par le lourd parfum qui flottait dans l'air. Rien ne semblait avoir changé dans la pièce depuis tout à l'heure: ces dames n'étaient pas plus devenues des saintes que ces messieurs, des hommes d'honneur... Tout ce bruit, tout ces gens, elle avait l'impression d'être entrainée malgré elle dans un tourbillon sans fin de rire et de luxure... Elle sentait les yeux posés sur elle comme des mains impudiques et une bouffée d'angoisse l'envahit au point que si Elrohir ne l'avait pas attrapée, elle se serait sans doute enfuit en larmes. D'ailleurs celles-ci n'étaient plus très loin et la jeune fille devait se concentrer de toute son âme pour les empecher de sortir.

Citation :
- Je sais où se situe la chambre de notre amie Suzanne. En espèrant que notre amie s'y trouve.

Marie hocha timidement de la tête et se laissa entrainer sans broncher. Elrohir lança une phrase d'un ton grivois qui ne parvint que comme un faible écho aux oreilles de la petite Marie, mais en revanche, elle entendit très clairement la réponse d'un homme avec son rire gras:

-Bravo mon gars! C'est comme ça qu'il faut faire avec les petites nouvelles effarouchées!

Déjà ils gravissaient ensemble les marches qui conduisaient à l'étage. Tandis que le mousquetaire écoutait aux portes, la suivante se demandait où avait bien pu se mettre sa maitresse en entendant. Il n'y avait personne dans le couloir et les bruits des chambres ne leur parvenaient que très étouffés, Marie se détendit donc un peu et rit même à la plaisanterie d'Elrohir, un petit rire nerveux certes, mais un rire tout de même... Sans crier gare celui-là ci la souleva alors et sans que Marie ne put rien y comprendre, elle se retouvait avec le sous-lieutenant dans une chambre visiblement fort occupée, les yeux se posant sur un homme et deux femmes en tenue de baptême. Avec effroi, elle lacha un petit cri et se cacha vivement dans le cou d'Elrohir.


Citation :
- Oh, désolé.... mauvaise porte. Mademoiselle, vous m'aviez dit que c'était ici

Marie releva ses yeux vers lui et fronça les sourcils en signe à la fois d'interrogation mais aussi d'indignation. Mais elle put lire dans celui du mousquetaire qu'il fallait qu'elle entre dans son jeu. D'une voix mal assurée qui aurait pu passer pour la crainte de déplaire à un client, elle répondit:

-Eh bien je... Euh... Je crois que c'est celle d'après en réalité...

Elle n'osa pas tourner la tête de peur de croiser de nouveau la nudité peu ragoutante des trois compères dans le lit et vit avec joie Elrohir tourner les talons et retourner dans le couloir, refermant la porte sur la mine effarée de l'homme et des femmes. Lorsqu'il la déposa sur le sol, la jeune fille souffla de soulagement et se retourna, finalement, le regard noir:

-Qu'est ce que c'était au juste le but de cette manoeuvre?!


Puis une voix surgit de derrière un grand pan de velours rouge:

-Oui, tiens question très pertinente...

Evangéline sortit alors les bras croisés, aussi débraillée que sa suivante, une expression désabusée peinte sur son visage déjà maquillé à outrance. Elle haussa les sourcils et secoua la tête:


-Si j'avais su je me serais donné moins de mal et j'aurais ameuté toute la taverne...

Heureusement, l'espionne commençait à connaitre un peu des façons de faire de De Verchères pour arrêter d'en craindre trop les retombées... Elle se contentait de se résigner à présent et d'en sourire même:

-Je croyais que le maitre mot était de passer innaperçus... Je vous félicite...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien de Chastignac
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Dim Mai 28 2006, 06:15

[LOL! Et bah j'avais completement oublié... on va réparer l'erreur mdrrr]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Lun Mai 29 2006, 20:36

Quand Elrohir entendit une voix derrière lui, il se retourna rapidement, la main sur la garde de son épée. Quand il remarqua que c'était une femme, et que c'était Évangéline, il dit en riant:

- Bien content de vous voir Évangéline, et surtout en femme.

Quand elle continua de se plaindre à propos de la manoeuvre un peu.... non-silencieuse de Elrohir, ce dernier leva un seul sourcil et il dit:

- Qui vous a dit de passer inaperçue? Je vous ai demandé de passer inaperçue par rapport à notre enquête et par rapport aux brigands. Si vous cachez cela, le reste est parfait.

Il disait cela en écoutant à quelques portes. Il trouva finalement une qui ne faisait pas de bruit. Il l'ouvrit discrètement et il passa sa tete dans le trou pour vérifier l'intérieur. Il remarqua qu'il n'y avait personne. Il fit signe aux femmes de venir dans la pièce.

Pendant qu'elles rentraient, Elrohir entra pour faire un tour rapide des lieux. Pendant son tour de garde, il dit:

- C'est ce que vous ne comprennez pas les espions. Il ne sert à rien de passer inaperçu quand il n'est pas nécessaire. Il faut seulement que notre personnage cache qui nous sommes en réalité. Regardez, un exemple

Il regardait Évangéline qui fermait la porte. Elrohir en profita pour approcher les bougies d'une tables pour s'assoir aux chaises qui se trouvaient à coté. Il continua:

- Les personnes que nous avons vues dans la chambre d'à coté vont croire qu'un homme se cherchait une place pour avoir du plaisir avec sa prostitué. Je ne pense pas qu'ils vont se mettre à penser qu'un mousquetaire et une servante jouait la comédie pendant qu'ils cherchaient à retrouver l'espionne du roi pour découvrir qui en veut à sa vie et qui dirige la traitrise des mousquetaires.

Elrohir s'appuya sur sa chaise et il s'étira les bras. Il commençait à se faire tard et le calme semblait prendre place dans toutes les directions des murs de la chambre. IL ajouta:

- Comment croyez-vous que je me suis fait un réseau de contact dans la ville? En passant inarpercu partout ou je suis allé? Bien sûr que non, j'étais discret et montrait mon personnage que je voulais laisser paraitre. Que ce soit un mousquetaire flamboyant ou bien un brigant terré au fond de la caverne, toutes les personnes rencontrées de près ou de proche ont vu qui je voulais montrer. Par contre, ce soir, il se faut d'être discret pour ne pas se faire voir par les brigands... c'est eux que nous nous devons de trouver en premier et non l'inverse.

Elrohir fit un léger signe de sa main et il ajouta:

- Mais qu'importe, nous ne sommes pas venu ici moi et Marie pour vous discuter de cela. Nous voulions simplement voir si vous alliez bien et savoir ce que vous aviez vu ou entendu?

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 30
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Jeu Juin 01 2006, 20:20

Bien contente de retrouver sa maitresse en un seul morceau, marie poussa un soupir de soulagement et allait se précipiter vers elle lorsqu'elle écouta l'échange entre Elrohir et Evangéline. Dans son coin, elle fit une petite moue se disant que ce n'était peut etre pas l'endroit pour discuter ouvertement de leurs véritables affaires ici et que tant qu'à faire que ces deux là l'ouvrent, autant l'ouvrir ailleurs...

Les paroles du mousquetaire piquèrent néanmoins l'espionne dans sa fierté. Non mais qu'est ce qu'il croyait! Elle connaissait tout de même ce qu'elle avait à faire! Il n'allait pas lui apprendre son métier, crénom de... Enfin! pour le moment, son métier lui dictait justement de ne rien en faire et elle vit tout de même avec soulagement De Verchères ouvrit une porte et s'effacer pour les laisser rentrer dans une chambre à l'évidence vide.

Il continuait ses explications tout en inspectant la pièce et Evangéline sentit de nouveau le piment lui monter au nez. Pas seulement parce qu'il lui donnait une leçon, mais en plus parce qu'elle devait admettre qu'il n'avait pas tord _ n'allons pas jusqu'à dire raison!_ dans ses remarques, ce qui était un peu difficile pour l'espionne qui n'avait pas pour habitude qu'on remette en doute ses façons de faire. Et que ce soit un homme en plus... Elle en avait fait l'expérience elle-même: tout était tellement plus simple lorsque l'on portait un pantalon! Impossible de comprendre que le simple fait d'être en jupons forçait la torture de l'esprit quant à la dissimulation. Il lui fallut rassembler tout son sang-froid pour laisser son abnégation prendre un peu le pas sur son orgueil. Assise sur le lit, la jeune femme desserra les dents:


-Je vous saisis... Et je reconnais là une déformation d'habitude de ma part. Cependant, vous reconnaitrez de votre côté, que vous seriez peut-être un petit peu plus discret si c'était vous qui étiez affublé de manière aussi grostesque et maquillé comme un carosse volé...[pr pas dire voiture donc! lol! Razz]

*Ca c'est dit...*

Le regard d'Evangéline tomba sur sa suivante, Marie, puis elle se regarda elle-même et un rire naquit dans le fond de sa gorge. Oui, vraiment, leur acoutrement avait tout de risible. Dans la précipitation et dans la noirceur de la nuit, elle n'avait jusque là pas pu s'en rendre tout à fait compte, mais à présent, il lui semblait qu'elle avait tout pour participer à une farce. Bah! elle savait bien qu'une fois que toute cette affaire serait classée pour de bon, elle regretterait tous ces moments passés à flirter avec le danger et l'intrigue, alors autant en profiter... D'autant que le mousquetaire était un bon partenaire et elle le savait. Qu'il fasse ce qu'il veuille pourvu que le résultat soit au rendez-vous et que leurs vies soient sauves! C'était tout ce qui importait.
Elle finit par répondre à Elrohir avec un brin d'hilarité dans la voix tout en s'en tenant à son rapport avec fidélité:


-Eh bien pour ce qui est d'aller bien, sans aller jusque là, je dirais simplement que je vais... Mais pour le reste, je crains qu'il n'y ait aucun mouvement suspect à déclarer, ni de bruit troublant les harmonieuses vocalises de ces messieurs-dames...

Son sourire ironique en disant long et après une petit pause poursuivit:

-Je suppose que de votre côté, cela n'a pas été plus différent? Si nos ennemis cherchent à faire taire nos contacts, vous croyez vraiment qu'ils se manifesteront alors qu'il y a tant de monde dans la taverne? Je veux dire... Un moine... dans un bordel... on a connu moins insolite tout de même...

Décidément, cette histoire de moine troublait Evangéline au plus haut point et elle se demandait encore si c'était là une identité factice ou bien, pire, un égaré par le vice...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Lun Juin 05 2006, 17:37

Elrohir écoutait les discours d'Évangéline. Il y avait que l'orgueil d'une femme qui semblait touché. Mais qu'importe, ce n'était pas le moment de parler de la disctinction entre les hommes et les femmes en cette soirée. Surtout que ce débat durait depuis la nuit des temps.

Pendant qu'elle se plaignait de son accoutrement, Elrohir écoutait ce qui se passait dans le corridor. Ce qui veut dire qu'il n'écoutait pas ce que Évangéline disait. Il répondit:

- Heu comment... sans importance, passons à l'élément clé de notre discussion

Elrohir écouta, pour le vrai, Évangéline qui parla de ce qui se passa devant la chambre de Suzanne pendant la soirée. Quand elle eut fini, Elrohir s'appuya confortablement sur le dossier de sa chaise et il mit ses deux mains derrière sa tête. Il regarda la plafond.

Quand Évangéline continua, avec sa question, Elrohir leva la tête pour la regarder et il la ré-appuya sur ses mains. Après quelques secondes, il prit une respiration et il dit:

- S'ils peuvent venir ce soir... il serait facile pour eux de venir pour faire taire ce que nous ne devons pas savoir et ce, malgré la présence ou pas des clients. Donc, d'ici à ce que nous sachions vraiment ce qui s'est passé ici, je crois que nous devons protéger notre seul connection entre Eva et nous.

Il leva les deux pattes d'en avant de la chaise pour se tenir en équilibre... Grosse erreur de la part d'un De Verchères qui saurait se planter dans un lac en plein milieu du désert. Du coup, la chaise bascula et il tomba lourdement à la renverse sur le sol. PAr contre, il ne bougea pas d'un centimètre une fois lourdement tombé. Il se contenta de dire:

- Silence Évangéline, sinon je vous rappelle que vous avez également tombé sur le sol dans les égouts, vous aussi d'ailleurs....

Il n'osa pas s'étendre sur le sujet car lui aussi était tombé dans les égouts... et dans la salle du trône.

Après quelques secondes et il regarda les deux femmes qui semblaient bien rire de lui. Il pointa Évangéline et d'un air faussement faché il dit.... rien. Il regarda ensuite Marie qui semblait du genre renfermée, mais qui avait beaucoup de difficulté à renfermer les bouffés de rire en se moment.

Il se pencha pour rammasser son chapeau. Il le secoua vivement pour faire tomber la poussière. Après, il le remetta sur sa tête. Il regarda ensuite Marie et il lui dit:

- Vous semblez épuisée Dame Marie. Vous devriez dormir pendant que nous veillons sur vous.

Elrohir s'approcha d'elle et il posa un genou au sol en face d'Elle. Il porta sa main au front et au visage. Il dit avec un peu de regret:

- J'espère que je ne vous ai pas fait attraper la fièvre en vous sortant dehors si longtemps et par un temps pareil.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 30
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Jeu Juin 08 2006, 14:28

Evangéline avait comme le sentiment de ne parler que pour les murs... Ce qui, vivant à Fontaineblau, n'était qu'habitude après tout. Mais vraiment elle se demandait si quelqu'un avait vraiment pu les voir ou du moins soupçonner que Suzanne en savait beaucoup, trop sans doute, et qu'elle avait parlé... Il ne lui semblait qu'aucun impair n'avait été commis lors de leur dernière visite, à moins que la dame n'ait été aussi bavarde avec quelqu'un d'autre qu'avec eux. Et puis, si on avait vraiment voulu lui remplir la bouche de terre, ne l'aurait-on pas déjà fait lorsqu'il n'y avait personne dans la taverne?! Mais Elrohir avait raison. Au point où ils en étaient, ils ne pouvaient pas se permettre de voir leur contact se faire refroidir... Trop de choses étaient en jeu...

Un fracas se fit entendre juste à côté de la fenêtre et les deux jeunes femmes sur leur lit sursautèrent et contemplèrent le triste spectacle du mousquetaire étalé sur le sol...


*Ce type là n'a pas assez de deux jambes pour se tenir debout ma parole!* songea Evangéline en pouffant.

Sauf que là encore il était assis! En entendant un léger gloussement dans son dos, elle se retourna vers Marie qui s'efforçait elle aussi de garder une contenance. Ah elle était belle la défense du Roi: trois bras cassés, voilà ce qu'ils étaient!

-Dites donc, De Verchères, nos amis d'à côté vont croire que nous pratiquons de drôles d'acrobaties à entendre des chaises voler! Espérons qu'ils ne fassent pas dans la surenchère!

Là dessus, Marie si réservée, ne put empêcher un rire de s'échapper de sa gorge et toutes deux rirent en choeur.

Citation :
- Vous semblez épuisée Dame Marie. Vous devriez dormir pendant que nous veillons sur vous.

Marie sembla embarassée qu'on lui porta tant d'attention et sourit simplement:

-Merci monsieur, mais je suis déjà bien mieux dedans que dehors et de toute façon, je suis bien trop nerveuse pour pouvoir fermer l'oeil...

Cela était bien vrai d'ailleurs. Elle ne voyait pas fermer l'oeil sachant que d'un instant à l'autre ils pourraient avoir à faire avec des malfrats...

Justement, à cet instant là Evangéline tendit l'oreille, alarmée:

-Vous entendez?!

Marie fit une légère moue d'imcopréhension:

-Non, rien...

-C'est bien ça le problème! Avec le raffût qu'il y a depuis tout à l'heure!

D'un pas vif, elle alla se coller à la parois commune avec la chambre des Maitres. Toujours rien. Le sang commença à battre dans ses tempes. Voilà comment le tueur pouvait s'infiltrer... Pourvu que... Les cris reprirent alors de plus belle et en concert et Evangéline sourit, satisfaite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   Lun Juin 12 2006, 20:31

Quand Évangéline s'approcha du mur pour écouter s'il y avait du bruit et qu'elle finit par en entendre, Elrohir se leva, car il était toujours au pied de Marie, et il dit:

- Cela frise la subtilité pour tenter d'écouter ce que les autres font durant cette soirée. N'êtes-vous pas là depuis une bonne heure? Votre curiosité ne devrait-elle pas être satisfaite?

Il sourit avec fierté, mais il la perdit rapidement lorsqu'il remarqua que les deux jeunes femmes le regardaient avec un drole d'oeil et presque dégout. Elrohir ferma les yeux et posa sa main sur son front avec un soupir. Il les ouvrit et il regarda les deux femmes:

- Écoutez, vous êtes deux, et les deux ensembles en plus. Vos blagues se complètent. Moi je suis tout seul, avec un duo de femme. Donc, je suis fait comme un rat. Venez aux quartiers des mousquetaires un jour pour voir si vous êtes si drole que cela.

Elrohir alla à la fenêtre pour voir ce qu'il y avait à l'extérieur. Il prit soin de ne pas laisser sa silouhette trop apparaitre dans la fenêtre. Il l'ouvrit un coin et il constata qu'il pleuvait encore à l'extérieur.

Il referma la fenêtre et il reporta son attention à l'intérieur. Il demanda:

- Évangéline, quand avez-vous su que vous travaillerez avec moi? Lorsque vous l'aviez su, aviez-vous plus peur de moi à cause de ma réputation de tomber à tous les dix mètres ou bien celle des méchants pour qu'ils vous attaquent? Saviez-vous que la mission était dangereuse?

Il remarqua que Marie fit un léger sourire quand il parla de sa réputation pour ne pas tenir sur ses deux jambes. Fièrement, il souligna cela:

- Vous voyez, moi aussi je suis capable de faire rire les femmes. Bref, alors, qu'elles sont les réponses aux questions que je vous ai posées?

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission dans le temple d'Eros...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission dans le temple d'Eros...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mission dans la ville de Shell !
» Dans le temple
» Dans le temple, terrible temple [Pv Mihawk]
» Dans un temple Shinto près de la forêt [Pv Eiji]
» Dans ton ... Temple de Slanoush, tu n'oublieras pas de venir dire bonjour à Torblad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: