1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 salon de thé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: salon de thé   Jeu Juin 08 2006, 17:46

La calèche à la livrée d'hallebardes sur fond noir avec banc d'hermine arriva sur la petite place publique en descendit la baronne.Elle alla s'asseoir à une petite table d'un salon de thé qui se trouvait en la place publique de la capitale.
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: salon de thé   Jeu Juin 08 2006, 17:57

Il était encore fort tôt pour obtenir une audience auprès de Sa Majesté. Ce matin-là, elle avait quitté Chantilly en compagnie de Son Altesse Sérénissime, le Prince de Condé. Ce serait lui qui se chargerait de la présenter au Roy, comme il convient à une jeune fille de noblesse.

Mais Son Altesse était occupée pour quelques heures à quelque obligation dans la ville, aussi laissa-t-il la jeune fille sous la protection d'une bonne escorte sur la Place publique. Elle serait à même de renouveler sa garde-robe s'il lui fallait de nouvelles toilettes. Cassandre, sensible à cette attention, lui en fut bien reconnaissante.

Elle descendit de son carosse à un petit établissement qui lui semblait de bon goût. Le commerçant vint l'accueillir avec forces courbettes, tenant à s'assurer la clientèle de la jeune demoiselle. Elle sourit en prenant place à la table qu'il lui indiquait, et inspecta du regard la salle qui s'offrait à ses yeux. Une jeune fille de son âge était assise non loin d'elle, qui lui paraissait bien charmante. Elle lui adressa un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: salon de thé   Jeu Juin 08 2006, 18:04

-La jeune baronne se leva et fit la révérence à la duchesse,elle lui sourit timidement et lui dit:-

-Ha madame je suis fort aise de vous voir je commençais à trouver le temps fort long et j'ai cru un instant qu'un de ces vilain truands de la capitale vous avaient dépouillé!!!!!!Grâce à Dieu vous etes saine et sauve.
Prenez cette chaise ,elle sera surement plus confortable que la chaise que vousa vez devant vous laquelle est trouée du dossier!!!

puis Louise rougit

-Je vous manque totalement de politesse en vous débitant si sottes paroles !Excusez moi ,je suis aussi fraichement arrivée à la cour !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: salon de thé   Jeu Juin 08 2006, 18:14

Elle vit non sans joie la demoiselle se lever et s'approcher d'elle. Sa révérence était touchante, et Cassandre salua à son tour d'un gracieux signe de tête.

Louise de frenolec a écrit:
-Ha madame je suis fort aise de vous voir je commençais à trouver le temps fort long et j'ai cru un instant qu'un de ces vilain truands de la capitale vous avaient dépouillé!!!!!!Grâce à Dieu vous etes saine et sauve.

Cassandre rit doucement, charmée de la spontanéité de la demoiselle.

- Chère enfant, ces hommes constituent mon escorte! Mais je vous sais gré de vos bonnes intentions.

Citation :
Prenez cette chaise ,elle sera surement plus confortable que la chaise que vousa vez devant vous laquelle est trouée du dossier!!!
puis Louise rougit

Souriant, la jeune fille prit place sur la chaise désignée par la demoiselle, et l'invita d'un geste gracieux à prendre place elle-même sur une troisième chaise. Le commerçant arriva sur ces entrefaites, apportant du vin et deux coupes. Cassandre remerçia d'un regard et prenant une gorgée, reconnut un doux vin de myrtille qu'elle affectionnait.

Citation :
-Je vous manque totalement de politesse en vous débitant si sottes paroles !Excusez moi ,je suis aussi fraichement arrivée à la cour !!!!

- Allons donc, vous êtes charmante, mademoiselle. Quel est votre nom?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: salon de thé   Jeu Juin 08 2006, 18:20

Louise se rassit.

-Duchesse vous etes trop bonne pour moi.Je me nomme Louise et suis soeur du futur baron de frenolec ,je suis bretonne .Je suis arrivée il y a peu de temps en cette cour et y fut peu accueillie.Ces dames poudrées ayant autre choses à faire que de souhaiter la bienvenue aux petites baronnes de provinces.Mais une nouvelle arrivée mon amie Marie Adelaide d'Artois ,comtesse, me rendit la vie heureuse en Fontainebleau ou les fetes se font rares!!!Je fis aussi la connaissance de monsieur Colbert ,ce ministre que le peuple n'apprécie guère et qui pourtant est un hommes des plus charmants .Je vais me rendre à son prochain bal et lui ai promis ma première danse bien qu'il soit de 24 ans plus agé que moi aynt 40 ans et moi 16!!!
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: salon de thé   Jeu Juin 08 2006, 18:31

(HRP: tu es devineresse? comment savais-tu mon titre? Je ne me suis pas présentée encore whistle )

Louise de frenolec a écrit:
-Duchesse vous etes trop bonne pour moi.Je me nomme Louise et suis soeur du futur baron de frenolec ,je suis bretonne .Je suis arrivée il y a peu de temps en cette cour et y fut peu accueillie.Ces dames poudrées ayant autre choses à faire que de souhaiter la bienvenue aux petites baronnes de provinces.Mais une nouvelle arrivée mon amie Marie Adelaide d'Artois ,comtesse, me rendit la vie heureuse en Fontainebleau ou les fetes se font rares!!!Je fis aussi la connaissance de monsieur Colbert ,ce ministre que le peuple n'apprécie guère et qui pourtant est un hommes des plus charmants .Je vais me rendre à son prochain bal et lui ai promis ma première danse bien qu'il soit de 24 ans plus agé que moi aynt 40 ans et moi 16!!!

Cassandre écoutait ce charmant réçit, souriant aimablement à la demoiselle qui le lui faisait. Lorsqu'elle eu terminée, elle inclina la tête, légèrement rêveuse. Des bals, des falbalas... Toutes choses qu'il lui faudrait affronter une fois son introduction à la cour faite. Elle était loin de son vaste domaine, et de ses collines chéries... Elle regarda à nouveau la baronne.

- Je suis enchantée de faire votre connaissance, mademoiselle de Frenolec. Je suis Cassandre Lynne des Laures, duchesse de l'Agenois, et j'arrive également à la cour pour la première fois.

Elle se tut un bref instant, puis reprit.

- Je viens à la cour afin de parfaire mon éducation. Je suis fort ignorante de ce qui s'y passe. Ce que vous m'en dites semble intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: salon de thé   Jeu Juin 08 2006, 18:49

-Moi je n'y suis que parce que mon père veut me changer les idées!!!!Mais avec votre nom prestigieux vous serez reçu partout madame!!!!Si vous voulez vous pouvez aller au bal de monsieur Colbert il faut aller en st germain pour payer sa place ,les dons seront pour des oeuvres de charité!!!!J'y ai invité un italien mystérieux m'est avis qu'il complote contre le roi mais il est fort charmant!!!Je vous ferai rencontré marie adélaide!!!!!!Monsieur Colbert sera charmée par vous!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: salon de thé   Jeu Juin 08 2006, 18:57

Louise de frenolec a écrit:
...J'y ai invité un italien mystérieux m'est avis qu'il complote contre le roi mais il est fort charmant!!!Je vous ferai rencontré marie adélaide!!!!!!Monsieur Colbert sera charmée par vous!!!!

Cassandre se redressa légèrement à ces paroles, pâlissant légèrement.

- Un complot à l'encontre de Sa Majesté? Et vous fréquentez volontiers un tel homme?

Elle était extrêmement surprise de cela.

- Et monsieur le baron votre père approuve cette fréquentation, dites-moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: salon de thé   Jeu Juin 08 2006, 19:21

-Monsieur mon père n'en sait rien et cet Italien n'est pas un goujat!De plus ce sont des rumeurs pas des certitudes!Il viendra juste danser le temps d'une nuit et après je ne le reverrai guère!!!!Il faudra que je vous montre la boutique du tailleur renommé!!!!!Et celle du joaillier!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: salon de thé   Ven Juin 09 2006, 03:08

Louise de frenolec a écrit:
-Monsieur mon père n'en sait rien et cet Italien n'est pas un goujat!

La jeune duchesse pâlit encore davantage à ces paroles.

- Peut-être n'est-il pas un goujat, Mademoiselle... Mais s'il complote, c'est un traître, ce qui est bien pire!

Elle secoua la tête doucement, l'air triste.

- Feu mon père ne m'aurait certes pas permis pareille fréquentation, et je me fais fort de les éviter par obéissance à sa volonté et par devoir en tant que duchesse. Je suis une fidèle sujette de Sa Majesté, et en cette qualité je ne chercherai pas la compagnie de traîtres.

Citation :
De plus ce sont des rumeurs pas des certitudes!Il viendra juste danser le temps d'une nuit et après je ne le reverrai guère!!!!

- Enfant... Comment pouvez-vous savoir ce que demain sera? Le coeur est traître, et il ne faut jamais prendre ses propres actions pour acquises.

Citation :
Il faudra que je vous montre la boutique du tailleur renommé!!!!!Et celle du joaillier!!!!

Cassandre s'accouda à la table, prenant une gorgée de vin, pensive.

- Ce serait une bonne idée, je crois. J'ai en effet besoin de nouvelles robes puisque je vais être présentée à Sa Majesté.

Elle fit un sourire à la jeune baronne, dont la pétillante nature contrastait fort avec la sienne propre. Cassandre était une jeune fille réservée, calme et humble. Elle avait dû mûrir plus rapidement étant donné l'ampleur des responsabilités qui s'étaient posées sur ses frèles épaules alors qu'elle n'avait que douze ans. La gestion d'un duché demandait beaucoup de temps, d'énergie et de maturité.

- Vous avez mentionné le nom de Colbert une ou deux fois déjà. Si je ne m'abuse, il s'agit de l'intendant aux finances de Sa Majesté. Comment donc est-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien de Chastignac
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: salon de thé   Ven Juin 09 2006, 08:28


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: salon de thé   Ven Juin 09 2006, 16:35

Louise fit un sourire charmant à la duchesse,puis un signe à la serveuse et lui glissa quelques mots dans l'oreille.Celle ci partit en un instant et revint déposer quelques macarons sur la table des deux dames

-He bien ,Madame la duchesse ,ne parlons plus de cet italien puisque ce sujet vous déplait fort.Vous me demandiez comment était Colbert.....

Louise réfléchit un instant,que dire de Colbert sinon du bien?

-He bien ni très beau ,ni très laid ,plutot de moyenne taille,la quarantaine,une petite moustache ,les yeux noisette,la parole facile ,la voix grave montant rarement dans les aigus,homme de bon gout,habits sobres mais de bonne qualité,visage pâle.Charmant mais parfois abrupt.C'est l'intendant des finances du Roy ,en effet.

Puis apercevant le plateau de macarons qui lui semblaient délicieux et qui à vrai dire étaient la spécialité de la maison

-Madame la Duchesse ,vous en prendrez bien un ?Allez y ils sont délicieux!Il n'y en a pas de meilleur en Paris!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Adrien de Chastignac
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: salon de thé   Ven Juin 09 2006, 16:51

[merci Louise Wink]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alerandr
Invité



MessageSujet: Re: salon de thé   Ven Juin 09 2006, 17:35

( euh... en principe étant nouveau à la cour PERSONNE ne sait qui je suis ni se que je pense !!! c'est parce que tu l'as lut dans ma présentation mais rien n'a était fait!!!et je ne suis pas connu comme tel!alors s'il te plait arrete de dire à tout le monde que je complote contre le roi!! rolling eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: salon de thé   Ven Juin 09 2006, 17:43

Citation :
- He bien ni très beau ,ni très laid ,plutot de moyenne taille,la quarantaine,une petite moustache ,les yeux noisette,la parole facile ,la voix grave montant rarement dans les aigus,homme de bon gout,habits sobres mais de bonne qualité,visage pâle.Charmant mais parfois abrupt.C'est l'intendant des finances du Roy ,en effet.

Cassandre éclata d'un rire clair.

- Eh bien, mademoiselle, vous avez largement eu l'occasion de vous faire une idée préçise de cet homme, dirait-on! Ce gentilhomme me semble fort sympathique.

Elle prit une des friandises sur le plateau posé sur la table, qu'elle trouva délicieuse.

Le soleil était radieux ce jour, et Cassandre eu soudain bien envie de faire quelques pas. Elle avait vu non loin du petit établissement où elle se trouvait quelques étals de marchands et d'artisans. Voilà qui serait sans doute fort agréable.


- Je voudrais sortir marcher un peu, baronne. M'accompagneriez-vous pour visiter ces étals que nous voyons là-bas? Et je crois que vous m'avez proposé de visiter quelques tailleurs aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: salon de thé   Ven Juin 09 2006, 17:47

Louise était en train de savourer ces petits macarons dont elle aurait aimé avoir la recette quand elle entendit la Duchesse lui parler.

-Madame ,ces marchands me semblent avoir des étals bien achalandés!Très bonne idée .Je vous montrerai assurément mon tailleur!!!

Louise prit son ombrelle et demanda à la duchesse

-Le soleil ne vous insupporte pas ?Sinon je peux vous preter mon ombrelle!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: salon de thé   Sam Juin 10 2006, 05:27

Cassandre héla d'un signe le commerçant, et le remerçia de son prompt service en le payant généreusement. L'homme partit enchanté, tandis que la jeune duchesse sortait à l'extérieur, la baronne à ses côtés. Le soleil était éclatant en cette matinée, mais Cassandre était heureuse de faire connaissance avec Paris, cette ville qu'elle voyait pour la première fois depuis plusieurs années... Depuis cette unique visite qu'elle avait faite en compagnie du duc son père, peu avant sa mort.

La baronne de Frenolec était toujours aussi pétillante, et la duchesse sortit de ses pensées pour sourire à la demoiselle.


Citation :
-Madame ,ces marchands me semblent avoir des étals bien achalandés!Très bonne idée .Je vous montrerai assurément mon tailleur!!!

- Ce sera une bonne idée, je crois, baronne. J'aurai besoin de quelques toilettes de plus, en effet.

Elle plissa légèrement le regard sous l'ardeur du soleil, mais la jeune fille s'en aperçu.

Citation :
-Le soleil ne vous insupporte pas ?Sinon je peux vous preter mon ombrelle!!!!!!

Elle montra en souriant sa propre petite ombrelle qu'elle tenait à la main. Le petit meuble féminin était adorable dans sa forme. Les branches étaient faites d'or, et l'étoffe protectrice était de soie brodée, bordée par de la magnifique dentelle aussi délicate que de la toile d'araignée.

Les deux jeunes filles, bras dessus, bras dessous, se dirigèrent vers les premiers étals, suivies de près par l'escorte de la duchesse. À ce moment, un gentilhomme qui passait près d'elles poussa une exclamation, qui fit sursauter la jeune duchesse. Elle s'arrêta roide sur place, tandis que l'homme s'approchait d'elle et de la baronne.

- Monsieur le duc, dit-elle dans un souffle, ne pouvant parler davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier d'Herblay
Poete
avatar

Nombre de messages : 106
rang : Gatineau, "Fontainebleau, Herblay, Espagne"
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: salon de thé   Sam Juin 10 2006, 06:02

Après avoir ainsi rencontré Athos, Aramis se sentait encore plus joyeux. L’effet désagréable de l’entrevue avec le roi semblait s’être estompé. Il continua de marcher au travers des étals, regardant deci-delà… Méditant sur la rencontre qu’il venait de faire, sur l’audience, sur l’ambassade du roi Espagnol… Et voilà… La première clause n’avait pas été remplie. La prochaine joute serait lors de la présence des Hollandais, et à ce moment, le roi de France serait bien forcé de ravaler ses paroles inconsidérées à l’égard de la puissance voisine…

Plongé ainsi dans ses pensées, il marchait toujours dans la rue. Il leva la tête et fit un soubresaut. Il venait de reconnaître la personne qui occupait si fort ses pensées… Il s’exclama en la voyant, cri auquel la jeune fille sursauta, devenant soudain très pâle.

- Je suis bien aise de vous rencontrer à Paris, Votre Altesse... Et encore plus heureux que vous daigniez me reconnaître.

Il s’inclina et lui baisa galamment une main, qu'elle lui abandonna, près de s'évanouir du choc. Aramis se rendit rapidement compte de l'escorte de la duchesse. Les hommes s’approchaient, soudain sur le qui-vive. Il posa une main sur le bras de Cassandre, moitié pour la soutenir, moitié pour lui glisser discrètement quelques paroles.

- Reprenez-vous, Madame, votre escorte croira que je vous violente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: salon de thé   Sam Juin 10 2006, 06:10

Cassandre, encore étourdie, fit néanmoins l’effort de se redresser, le contact d’Aramis la faisant quelque peu trembler d’appréhension. Ainsi, ses soupçons se révélaient fondés… Elle éprouva un deuxième étourdissement, mais réussit malgré tout à demeurer maîtresse d’elle-même et de ses sens. Elle leva les yeux et fixa son regard dans celui du duc. Ce qu’elle y lu lui fit détourner le regard, mais elle accepta néanmoins de prendre le bras qu’il lui tendait. Elle regarda la jeune fille qui l’accompagnait avec un sourire qui se voulait rassurant, malgré l’appréhension que Cassandre ressentait.

- Je dois parler avec ce gentilhomme, baronne. Voulez-vous m’attendre quelque peu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: salon de thé   Sam Juin 10 2006, 13:31

Louise fit la révérence à ce noble homme à la mine avenante qui se présentait devant la duchesse et comprenant que la duchesse souhaitait un peu d'intimité avec le gentilhomme se retira doucement tout en glissant dans l'oreille de la duchesse:

-je vous attendrai à l'éveché!!!

Elle s'éloigna alors rapidement en direction de la cathédrale
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier d'Herblay
Poete
avatar

Nombre de messages : 106
rang : Gatineau, "Fontainebleau, Herblay, Espagne"
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: salon de thé   Sam Juin 10 2006, 16:49

Aramis inclina la tête pour répondre à la révérance de la baronne, puis attendit qu'elle se fut éloignée avant de se tourner à nouveau vers la duchesse. Il lui offrit son bras pour qu'elle y prenne appui, ce qu'elle fit en amoncelant intérieurement tout son courage et toute sa détermination. Le duc vit cela dans son regard. Il regarda les hommes d'escortes pour voir s'ils s'apercevaient des émotions de la jeune fille, mais lorsque ceux-ci avaient vu la baronne s'éloigner, ils avaient conclu que Cassandre connaissait l'homme et qu'il n'était pas un danger pour elle. Un danger... Cette pensée le fit sourire.

- Marchons un peu, voulez-vous, mademoiselle? Vous êtes toute pâle, cela vous fera du bien.

Il fit quelques pas, entraînant Cassandre qui marchait à ses côtés, silencieuse. Au bout d'un moment, il s'arrêta devant un étal de fleurs fraîches. Il y en avait plusieurs variétés magnifiques, qui dégageaient un parfum agréable. Mais la jeune fille ne semblait pas les voir. Elle gardait la tête baissée, les yeux à demi clos. Discrètement, il offrit une pièce à la marchande et choisit une unique fleur jaune. Il la tendit à Cassandre, qui se raidit, pâlissant encore.

- La beauté de cette modeste fleur de genêt n’est rien comparée à la vôtre…

Il la glissa derrière l’oreille de la jeune fille en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: salon de thé   Sam Juin 10 2006, 20:47

Ce geste du duc, dernier d’une série d’actions symboliques, sembla redonner vigueur à Cassandre, qui releva la tête et fit face à Aramis. La calme assurance et le sourire qu’il affichait la décontenancèrent quelques secondes, mais enfin elle parla.

- Je puis comprendre, Monsieur le duc, la raison pour laquelle Sa Majesté le roi Philippe vous a choisi pour cette ambassade. Vous êtes, et de loin, l’être le plus subtil qu’il m’aie été donné de rencontrer dans toute ma vie.

Les yeux d’Aramis brillèrent d’amusement à ces propos, et il laissa entendre un léger rire de gorge.

- Sa Majesté Louis XIV ne semble pas du même avis, mademoiselle. L'accueil que mon ambassade a eu à la cour ce jourd'hui ne sera pas sans conséquences, comme vous le savez, duchesse.

Les yeux de la jeune fille se remplirent de larmes, et elle cacha son visage dans ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier d'Herblay
Poete
avatar

Nombre de messages : 106
rang : Gatineau, "Fontainebleau, Herblay, Espagne"
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: salon de thé   Dim Juin 11 2006, 02:16

Aramis lui prit délicatement les poignets et lui écarta les mains de sa figure. Les larmes roulaient sur ses joues, larmes de crainte et de désespoir.

- Ce n'est pas un si mauvais sort que cela, duchesse. On ne maltraite personne à la cour de Philippe IV.

Elle leva lentement les yeux vers lui, sans répondre. Les gens autour d'eux passaient sans leur prêter la moindre attention. Cassandre prit une profonde inspiration.

- Vous savez fort bien mes sentiments à propos de cette affaire, duc. Vous connaissez ma loyauté envers Sa Majesté le roi de France, comme la fidélité de feu le duc mon père. Lui mort, croyez-vous que je manquerais de respecter sa volonté et ses convictions? Assurément, je ne serais qu'une fille indigne et une traîtresse.

- Mais vous n'aurez pas nécessairement le choix, duchesse. Louis XIV lui-même sera forcé de céder au roi Philippe. Si c'est le roi de France en personne qui vous l'ordonne, ce ne sera pas un déshonneur pour vous, ou feu votre père.

Il pinça les lèvres, légèrement mal à l'aise.

- Vous savez qu'en cette affaire, je ne fais qu'obéir à Sa Majesté le roi Philippe. Je n'ai pas plus la possibilité de reculer que vous, duchesse, sous peine de passer aussi pour un traître à la couronne. Mais je comprends votre sentiment.

Aramis n'aimait guère être forcé à demander cette chose. Il ressentait au fond de lui-même cette fidélité instinctive à la couronne de France, lui qui de nombreuses années passées avait servi le père du jeune roi qui régnait maintenant. Il soupira, mais soudain, son visage s'éclaira.

- Écoutez... Peut-être y aurait-il un moyen de changer le cour de cette affaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: salon de thé   Dim Juin 11 2006, 06:22

À ces mots, la jeune fille leva les yeux et regarda le duc, étonnée. Que pouvait vouloir dire l'ambassadeur par cette proposition si extraordinaire?

- Comment se fait-il que vous me teniez ces propos, Monsieur le duc? En vérité, je suis fort surprise. Il y a un moment, vos paroles, vos actions, tout reflétait la volonté du roi d'Espagne à l'égard de l'Agenois, et maintenant... J'avoue que vous me déroutez, Monsieur.

Ils recommencèrent de marcher, tranquillement. L'escorte de la jeune fille ainsi que le carosse suivaient les deux marcheurs qui s'engageaient ainsi tout doucement dans les rues fréquentées. Aramis à son tour gardait le silence et tous deux contemplaient l'activité frénétique qu'ils voyaient autour d'eux, l'un perdu dans ses pensées, et l'autre découvrant les merveilles de cette cité qui près d'un siècle plus tard serait à fort juste titre surnommée "citée lumière"...

Ce fut Cassandre qui rompit finalement le silence qui s'était établi entre eux. Elle cessa de marcher et fit de nouveau face à Aramis. Le soleil jouait dans ses mèches sombres et les animait de mille reflets dorés. Ses yeux brillaient d'un éclat magnifique malgré les quelques traces de larmes qui y demeuraient. À ce moment, la jeune fille paraissait sublime dans sa beauté innocente, et inébranlable dans sa résolution.


- La raison qui vous pousse à vous exprimer ainsi m'échappe, mais en réalité, cela n'a pas beaucoup d'importance à mes yeux. Vous vous révélez un allié alors que j'avais cru trouver en vous un adversaire, et cela me suffit. Je ferai n'importe quoi afin de ne pas être parjure envers mon roi et pour défendre l'honneur de ma famille ainsi que l'intégrité de ma terre ancestrale. Si vous savez le moyen d'éviter cette situation, duc, je m'y conformerai, quoi qu'il m'en coûte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier d'Herblay
Poete
avatar

Nombre de messages : 106
rang : Gatineau, "Fontainebleau, Herblay, Espagne"
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Re: salon de thé   Dim Juin 11 2006, 14:02

Aramis jeta un regard inquiet autour de lui. Il lui semblait que même ses pensées pouvaient être trahies par les gens. Il reporta finalement ses yeux sur son interlocutrice.

- Je vous enverrai plus tard une missive qui vous expliquera tout, duchesse. Si on me surprend à vous révéler ces choses, et si on les rapporte à Philippe IV, je risque tout simplement la prison à perpétuité ou la mort.

La jeune fille pâlit à ces mots, mais hocha gravement la tête. Aramis s'inclina à nouveau profondément devant elle, lui baisant la main, puis il s'éloigna sur un geste d'adieu, qu'elle lui rendit en souriant tristement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: salon de thé   

Revenir en haut Aller en bas
 
salon de thé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le salon du chocolat à Paris
» 11e Salon du Jeu de Rôles, du Rêve et de l'Imaginaire organi
» 2ieme salon normand de la figurine
» Premier salon d'innovations pour valoriser les travaux de fin d'études.
» Le Salon des Héros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: