1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Antique renait...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mar Juin 28 2005, 04:46

Louis avait décidé d'être le meilleur des amants pour Heloïse, apres la demande qu'il venait de lui faire. Il savait aussi que d'espionner De Leon serait risqué, et il faudrait voir Heloïse plus souvent encore pour la garder du danger.

Il observait néamoins sans joie De Vercheres toucher sa maîtresse, mais son visage se dérida lorsqu'il perçut les traits d'Heloïse. Elle ne paraissait pas le moins du monde amoureuse et encore moins le séduire.

Louis crut voir aussi sa cousine s'empetrer avec d'autres danseurs, et rencontré un vieil homme dont elle s'était déjà plaint. Pourtant ce conseillé était un des plus courtois, et Louis soupsonnait qu'il désire faire quelque alliance avec elle pour se rapprocher de la famille royale. Enfin, c'était ce que lui avait souffler Colbert, et le Roy se refusait a faire des suppositions sur sa cousine avant qu'elle lui dise elle-même.

Louis tapota ses doigts sur le dossier du siege. Si quelque chose d'amusant pouvait se passer... Il vit D'Artagnan s'affairer, et quelque chose s'éclaira dans les yeux du monarque. Si le mousquetaire inquiétait trop De Leon, ou si il prenait ses propres initiatives de surveillance.... tout était perdu pour Heloïse !
Ou peut-être pas... s'il le surveillait, mais d'une façon assez grossiere pour que De Leon ne s'occupe que du mousquetaire et qu'il oublie la méfiance pour Heloïse...

Louis ne savait plus quoi penser. Il avait besoin de l'avis de quelqu'un. Mais quelqu'un de confiance a qui il puisse raconter les secrets de l'Etat. Aussi fit-il signe a son capitaine d'approcher.... et puis apres réflexion, il fit signe aussi a sa cousine. Son esprit ne pouvait être qu'utile a Louis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mar Juin 28 2005, 11:45

Iwelda entra le plus discrètement possible dans la grande salle.
Elle avait quitté sa toilette de voyage pour enfiler une robe blanche très belle qui lui donnait l'air d'un petit flocon de neige, les petites perles dans ces cheveux venaient accentuer cet effet.

Elle regardait d'un air timide tout les gens danser, elle ne se sentait pas vraiment à sa place mais une voix lui disait qu'il valait mieux qu'elle vienne. Personne ne lui avait expliquer comment se tenir dans de pareilles situations.

Elle observa les gens avec les plus d'attention possible. Les femmes étaient si belle et si éléguantes! Les couples dansaient amoureusement et les bijoux sintillaient sous la lumière des chandeliers.
Elle aperçu les mousquetaires avec qui elle s'était entretenu quelques minutes plus tôt, et Héloïse, la dame qui l'avait si gentiment acceuilli. Pour les autres, elle n'en connaissait aucun. Sauf bien sûr pour le Roy sur qui son regard se posa soudainement. Elle rougit et continua à observer les couples entrelacés.
Revenir en haut Aller en bas
Mme de M
Invité



MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mar Juin 28 2005, 12:15

J'ai longtemps hésiter à venir à ce bal, mais quand on fait parti de la cour aucune excuse n'est valable pour rater un bal du roy. J'entrais donc dans cette salle immense ou tout resplendissait, ou les couples dansaient les yeux dans les yeux sans faire attention a ce qui se passait a coté d'eux.

Une chose pourtant avait 'air d'interrésser toute la salle, Melle Héloise, la favorite du roy dansait avec un mousquetaire .

Quelle situation caucasse, comment le roi peut il laisser sa si joli maitresse avec ce chevalier ?

En tout cas j'espère ne pas me faire remarquer par le roy, pas tant que mon mari est absent, il pourait lui prendre l'envie de me courtiser,encore.

Mais peu importe, je crois que tout va aller très vite maintenant d'ailleurs quel importance ......
Ah voila une bien belle action une bousculade de noble mais qui donc est tombé ?
Oh la favorite se retire, comme c'est étrange son cavalier ne lui plairait il pas ?

Oh je ne devrais pas m'occuper de leurs affaires, j'ai bien assez des miennes.

Enfin quel soirée, il sera bon ce soir d'aller se coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mar Juin 28 2005, 13:23

Elrohir était honteux de toute cette situation. Il baissa la tete et ne trouva rien d'autre à dire que:

- Désolé Mademoiselle... mais tout ceci est ma faute. Je crois que je n'aurais pas du venir ici ce soir, veuillez me pardonner. Je vais vous raccompagner à votre chaise et puis je partirai.

Toujours en prenant soin de ne pas lui faire de mal, Elrohir s'approcha du Roi pour y reconduire Héloise

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mar Juin 28 2005, 14:54

Héloïse se mordit la lèvre, ses paroles avaient été mal interprétées. Elle regardait autour d'elle. D'Artagnan se dirigeait vers le Roy ainsi que Delphine, qui semblait enchantée de se trouver enfin libérée de cet homme encombrant. Son regard croisa celui de la Montespan qui lui envoya un regard dur. Puis, elle regarda le mousquetaire, qui semblait triste, s'accamblant d'une faute qui n'était pas sienne. La jeune fille le retint par le bras avant qu'il n'aille trop loin.

"Monsieur, je crois que vous avez mal compris mes dires. La seule fautive ce soir, c'est moi. Je me laisse distraire par une tâche, et je vous ai gâché votre soirée. Ne vous inquiétez pas, si il faut reprocher quoique ce soit à quelqu'un c'est bien à moi... j'ai été horrible, et croyez-moi, c'est bien contre ma volonté!"

Le roy s'entretenait désormais sérieusement avec d'Artagnan et Delphine. Elle ne douta pas une seconde qu'il s'agissait surement du même sujet dont il avait entretenu Héloïse. Elle décida de se racheter auprès de De Verchère. Elle était fâchée de gâcher sa propre soirée ainsi que celle d'un honnête homme pour de simples raisons personnelles. Elle perdit son regard sérieux qu'elle avait arboré plus tôt et son visage s'éclaira plutôt. Elle sourit avant de continuer.

"Monsieur le mousquetaire de Verchère, me donneriez-vous la chance de me racheter en m'accordant une seconde danse, qui cette fois je l'espère risque d'être moins emplie de mésaventures? S'il vous plaît?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mar Juin 28 2005, 15:04

Elrohir se retourna, était sur le point de refuser pour ne pas aggraver les choses, mais lorsqu'il vit le visage d'Héloise, il crut voir la meme femme de ce matin, ignorant tout sur elle, mais avec un visage si noble et sincere. Il lui dit:

- Bien, j'espere que notre roi ne me coupera pas la tete pour vous avoir emprunté plus longtemps que prévu, d'abord j'accepte

Ils dirigerent vers la piste de danse, attendant la prochaine musique pour commencer.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mar Juin 28 2005, 15:15

Héloïse avait redouté une réponse négative, mais fut bien aise d'entendre qu'il acceptait. Louis quand à lui semblait en grande discussion. L'énervement qui l'avait ennivré toute la journée revenait en elle, lui faisant oublier le reste de la soirée. Cet éclair de joie donnèrent une autre allure à la jeune fille, ses joues rosissaient, et son regard et son sourire étaient éclatant. Elle était loin de la courtisane inquiète et anxieuse qu'elle avait été quelques minutes auparavant. Cette fois, ce fut elle qui tira sur le bras d'Elrohir pour le ramener sur la piste de danse. Les notes d'un air joyeux raisonnèrent dans la salle, et les couples enchaînèrent dans une danse plus rythmée, le genre de danses qu'Héloïse aimaient et qui l'amusaient. Elle regarda le mousquetaire qui la conduisait et vit qu'il souriait.

"M. de Verchère, merci de me donner la chance de me rattraper et de ovus offrir une soirée plus agréable..."

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'une explosion se fit entendre. Tous les couples s'arrêtèrent de danser brusquement, et tous regardèrent avec enthousiasme le spectacle que leur offrait le ciel. Plusieurs cris d'admiration se firent entendre dans la salle. Des feux d'artifice éclataient dans le ciel, faisant sans doute partis du spectacle. Les couleurs se reflétaient dans les yeux de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mar Juin 28 2005, 15:22

Elrohir fut surpris par les explosions, il avait meme posé sa main sur la garde de son épée. Mais il regarda tout le spectacle d'un air joyeux. Il finit par dire à Héloise:

- Qu'elles sont bos obligations face au roi? Je veux dire, lui etes-vous fidele? Devez-vous l'épouser?

Elrohir ferma les yeux quelques secondes. Il était vraiment le pire des imbéciles celui lui et l'homme le moins subtile de tout la pays de France... que dis-je, de toute la terre

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mar Juin 28 2005, 15:35

La jeune fille était hypnotisée par le spectacle, son coeur était léger et s'envolait loin d'ici, jusqu'à ce que son compagnon ne la fasse revenir de sa rêverie.

Citation :
Qu'elles sont bos obligations face au roi? Je veux dire, lui etes-vous fidele? Devez-vous l'épouser?

Elle retourna la tête brusquement pour faire face à Elrohir. Son visage n'exprimait aucun sentiment, si ce n'était que de l'étonnement. Elle se souvint que le jeune homme pouvait être quelques peu maladroit, mais personne ne lui avait posée une question de ce genre, de façon aussi crue. Elle ne su comment réagir, mais pris la chose avec bonne humeur.

"Et bien mon cher, vous êtes la première personne ayant un tel culot pour me poser cette question."

De Verchère baissa le visage et Héloïse sourit d'autant plus.

"Mais non je vous taquine mon ami! Je trouve cela plutôt amusant que l'ont me la pose...et bien..."

Elle devait peser ses mots, faire très attention à ce qui sortirait de sa bouche. Elle savait que n'importe qui pouvait l'entendre, et que cela pourrait se retrouver aux oreilles du Roy, mais elle devait également rester honnête avec elle-même.

"...je suis une simple courtisane de notre souverain. En aucun cas je ne dois l'épouser, il a déjà une femme de toute façon. Le roy dispose de moi comme il l'entend, mais je ne suis point la seule courtisane de sa cour... "

Cette phrase fut laissée en suspend, pour faire comprendre à Elrohir que Louis pouvait aimer d'autres femmes qu'elle. Elle ajouta une derinère phrase, qu'elle énonça sans émettre le moindre sentiment derrière ses paroles.

"Le Roy est très bon pour moi et je lui dois beaucoup..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mar Juin 28 2005, 15:48

Elrohir comprit tout cela. Il fit un hochement de la tete et dit:

- Bien, je comprends. Du moins, je suis content de voir que vous avez le droit de cotoyer des mousquetaires comme ami

Elrohir sourit et regarda le feux d'artifices. Il était bien loin de l'endroit ou il excellait, c'Est a dire les champs de batailles, mais la vie n'était pas seulement faite de combat.

- Une autre question si je puis me permettre, qui est Dame Delphine?

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mar Juin 28 2005, 15:57

Citation :
Bien, je comprends. Du moins, je suis content de voir que vous avez le droit de cotoyer des mousquetaires comme ami

Héloïse leva la tête vers lui et sourit, même si le mousquetaire ne la voyait pas, puisqu'il admirait le spectacle au dehors. Elle était contente de voir qu'il ne décide pas de s'éloigner d'elle, de peur du Roy ou pour une tout autre raison. C'était souvent ce qui était arrivé auparavant... à part Esperanza qui était maintenant au château et Iwelda avec qui elle avait presque fait connaissance, elle n'avait pas eut d'ami(e)s à Fontainebleau.

Citation :
Une autre question si je puis me permettre, qui est Dame Delphine?

"Mlle Delphine de Valentinois est une personne respectée au château pour sa beauté et son esprit. Elle est très intelligente et possède un pouvoir plutôt important, car elle se trouve à être la cousine du Roy. Elle vit à Fontainebleau parmis les autres femmes de la cours, mais elle possède un rang plus élevée que la plupart..."

Héloïse souriait toujours, restant très objective en décrivant Delphine, malgré que chacune ne se portaient pas de le coeur l'une de l'autre. Mais par une si belle soirée, elle ne voulait pas laisser la dame ternir sa joie du moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 2227
Age : 38
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mar Juin 28 2005, 19:42

D'Artagnan descendait les escaliers, absorbé dans ses pensées, lorsqu'il vit soudain une jeune femme traverser son champ de vision et aller terminer sa course dans les bras d'un des nombreux convives. Il mit quelques secondes à reconnaître Dame Delphine, et se rappela soudain qu'elle lui devait une danse. Il allait se diriger vers elle lorsqu'il aperçut le Roi qui lui faisait signe d'approcher. Décidemment, il ne trouverait vraiment pas le moyen de s'amuser ce soir. Le sort s'acharnait sur lui afin de transformer cette soirée d'amusement en heures supplémentaires... Cependant, il vit que le Roi semblait aussi intimer à Dame Delphine de les rejoindre. D'Artagnan pourrait peut-être en profiter, suite au conciliabule, pour engager la conversation.

Il s'approcha de son Altesse Louis XIV et le salua comme il était d'usage. Il adressa aussi un bref sourire à Dame Delphine en guise de salutation.

- Votre Majestée, mes hommes se chargent de régler les derniers détails concernant le petit incident de tantôt. J'ai demandé à ce qu'on retrouve le Vicompte De Léon et j'aurai personnellement un petit entretien avec lui afin d'éclaircir la situation. J'ai cru comprendre qu'il n'était pas particulièrement dans les bonnes grâces de son Altesse...

C'était surtout une impression, mais D'Artagnan avait la nette impression que, malgré son calme apparent, le Roi bouillait de rage intérieurement. Il avait donc volontairement amené le sujet, afin d'observer la réaction de son chef immédiat.

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Mme de M
Invité



MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mar Juin 28 2005, 20:30

Que de réjouissements ce soir, mais je restais bien seul devant un tel spectacle de bijoux, de danseurs et de valse. Si seulement Louis -henri était ici je pourais au moins danser .

Si j'avais un peu moins timide j'irais parler aux quelques chevaliers présents ou même au roy mais comment faire mon mari ne le suporterait pas .

Oh mais qui voila? Le chevalier D'Artagnan . Quel élégance, pourquoi ne danse t-il pas ? Serait il trop occupé ? Il a l'air si préoccupé son visage est si grave.

Peut être devrais-je aller lui parler et par la même occasion aller saluer le roi .

Oui c'est la moindre des convenances.

"Bonsoir votre majesté" dis-je en faisant une belle révérence et en souriant de mon plus beau sourire.

Il me regarda mais son regard se glaça il avait l'air si soucieux.


Dernière édition par le Mar Juin 28 2005, 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mar Juin 28 2005, 21:35

Elrohir regarda D'Artagnan qui discutait depuis un bon moment avec le roi. Il ne voulait pas y aller, mais il savait que son devoir de mousquetaire lui dicte de se tenir à tous moments au courant de ce qui se passe.

Elrohir émit un soupir et dit à Héloise:

- Gente dame, pardonnez moi, loin de moi vous séparer de vous mais je vais devoir aller m'informer au sujet de D'Artagnan. Je suis un homme, mais je suis avant tout un mousquetaire.

Il se regarda et émit un sourire:

- Bien que je n'ai pas l'uniforme ce soir, j'ai le coeur du mousquetaire en moi. Cela dit, est-ce que je vais pouvoir vous revoir si vous le désirez?

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delphine de Valentinois
Administratrice


Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mar Juin 28 2005, 22:49

Delphine vit le Roy l'interpeller et c'est avec une grand sourire qu'elle fit la reverence au conseiller, haussant le menton dans la direction du monarque qui la helait encore pour toute excuse.

"Si vous voulez bien m'excuser, Monsieur, on m'appelle."

Elle marcha joyeusement jusqu'a son cousin, qui, dans sa colere avait deplace sa toge. Chose qu'elle remedia immediatement a son arrivee apres un bref salut et une petite reverence suivant le protocole.

"Vous vouliez me parler, cousin?" D'Artagnan arriva alors, ce qui augmenta la bonne humeur de la duchesse. Faisant une autre reverence, "Lieutenant."

Citation :
- Votre Majestée, mes hommes se chargent de régler les derniers détails concernant le petit incident de tantôt. J'ai demandé à ce qu'on retrouve le Vicompte De Léon et j'aurai personnellement un petit entretien avec lui afin d'éclaircir la situation. J'ai cru comprendre qu'il n'était pas particulièrement dans les bonnes grâces de son Altesse...

Delphine esquissa un sourire amuse. Il avait vise juste. Elle aussi avait eu cette impression. Decidement, elle etait assuree de bien s'entendre avec lui lors de la danse promise plus tot ce matin.

Ils commencerent a discuter quand ils se firent interrompre par Mme de Montespan, au grand dedain de la duchesse de Valentinois. Quel audace de venir deranger une conversation sans etre somme par le Roy. Delphine inspira un bon coup et afficha un sourire qu'elle se voulait, patient.

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Iwelda (
Invité



MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mar Juin 28 2005, 23:00

Iwelda s'était tenu près du petit groupe et se sentit mal à l'aise quand elle entendit le chef des mousquetaire parler de l'incident.
Mais elle n'avait pas caractère à se laisser abattre, elle ne pu s'empêcher de laisser échapper d'une toute petite voix :

- Mais ce n'était qu'un accident...

Soudain les conversations se stoppèrent près d'elle, le Roy l'avait finalement remarquée, elle se sentait comme une enfant prète à se faire punir.
Son tuteur lançait déjà un regard éloquent vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Héloïse
Administratrice


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mer Juin 29 2005, 01:13

Citation :
Bien que je n'ai pas l'uniforme ce soir, j'ai le coeur du mousquetaire en moi. Cela dit, est-ce que je vais pouvoir vous revoir si vous le désirez?

Héloïse trouva que le temps était passé bien rapidement. Elle fit un petit sourire résigné et répondit simplement.

"Vous m'en verrez ravie mon cher, j'espère que vous me donnerez d'autres occasions de passer du temps en votre compagnie. Mais, permettez moi de vous accompagner jusqu'au Roy, cela pourrait vous surprendre, mais je suis certaine que je suis concernée par l'affaire dont il est question entre Mlle Delphine, son cousin, et votre capitaine."

Elrohir la regarda de façon étonnée. Il est vrai qu'une simple femme de la cour comme elle avait peu de chance d'être impliquée dans les affaires concernant les mousquetaires, mais de Verchère ignorait tout de l'entretient qu'Héloïse avait eu avec Louis juste avant son arrivée. Il se dirigèrent donc vers les lieux, le mousquetaire lacha le bras de la jeune fille qui se plaça aux côtés de Delphine, tandis qu'il se plaçait proche de d'Artagnan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mme de M
Invité



MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mer Juin 29 2005, 10:43

Mme de Montespan n'aurait pas du aller voir le roi elle le savait très bien, et rien qu'a voir le sourire de dédain qu'affichait Delphine de Valentinois, la confortait dans cette idée.

Mais que cherchait cette femme, elle ne lui avait jamais parler et elle avait l'air de la juger. Pourtant la Montespan ne cherchait pas le conflis juste a se faire accepter par cette cour qu'ele ne comprenait pas encore.

lle décida donc de ne pas insister et de se mettre a l'écart comme elle sais si bien le faire, en attendant son mari. Elle se retira donc a l'écart derrière le roi en jetant un regard de mépris vers toute cette société qui la rejetait depuis son arrivée trois ans auparavant.Seul Louis-henri et la reine l'avait recu avec bonté et gentillesse.

Et tout cela pour une seul raison,sa beauté était enviée par beaucoup de femme a la cour et toute pensait qu'a la première occasion lorsque le roi voudrait bien d'elle, elle le comblerait, mais elle ne l'avait jamais fait .

Elle était toujours silencieuse et perdu dans ses pensées Lorsque son mari entra dans la salle accompagné a sa grande surprise par Saint-Aignan, elle l'avait pourtant vu s'éclipser quelque temps auparavant.

Elle s'avanca donc avec la plus grande discretion vers son aimé et cet homme si élégant malgré son age.
La montespan donna un baiser sur la joue de son mari et tendie sa main vers Saint-Aignan pour qu'il lui fasse le baise main, ce qu'il fit tout naturellement.

"Bonsoir messieurs vous arrivez bien tard ."
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mer Juin 29 2005, 15:57

Le Roy sourit a la prompt arrivée de sa cousine et de D'Artagnan, apaisé quelque peu a l'idée de bons conseils. Il baisa la main de Delphine qui lui remettait sa toge en place, puis se tourna vers son mousquetaire, s'avançant légerement pour parler.
Mais il se stoppa net dans son initiative, affichant un visage décomposé de surprise. Mme de Montespan, la femme qui dédaignait tout le monde, jusqu'a son Roy ? Louis se rassit dans son siege, un peu surpris, mais se remit vite et rendit son léger salut dans une expression rieuse.
Malgré tout, s'il avait fait venir Delphine et Charles, ce n'était pas pour causer polichinelle, mais bien politique. Tout deux l'avaient tres bien deviné.

Louis remercia en son fort intérieur le regard glacé de sa cousine, qui fuit fuir Athénaïs sans qu'il est besoin de faire lui-même l'affront de la renvoyer.

Mais quoi ? Des autres arrivant inopportint ? Louis se mordit la levre de mécontentement, mais garda prestence en s'appercevant qu'il s'agissait d'Heloïse et du mousquetaire, qui semblait la courtiser depuis le début de la soirée. A cette pensée, Louis se serrait échauffé s'il n'avait été réellement impatient de parler a ses "conseilllers". La foudre du Roy était pour l'instant attiré par un plus grand paratonnere que celui que brandissait sans le cacher Elrohir.

Aussi préféra-t-il jeter sa maîtresse, avec un regard éloquent de gravité, dans les bras du mousquetaire, quitte à la reconquérir ensuite.


-Monsieur....

Louis n'arriva pas a placer un nom sur le visage du mousquetaire. Il plissa les yeux, mais soit il ne s'était pas présenté, soit il avait oublié. Le seul nom qui revenait sans cesse a son esprit était "De Leon". Et a se le remémorrer, Louis blemissait de rage. Il préféra abandonner sa recherche pour ne pas frapper le mousquetaire dans un moment de folie.

-...le mousquetaire.

Il afficha un radieux sourire.

-Que me vaut l'honneur de vous revoir si rapidement ?

Sans même lui laisser le temps de répondre, il continua, en s'adressant cette fois a Heloïse.

-Vous vous ennuyez déjà de danser ? Ou serait-ce que monsieur...

Il désigna Elrohir de la main.

-... soit un pietre cavalier ? Non, je ne peux croire cela... Mr D'Artagnan choisi si bien ses mousquetaires qu'il ne saurait accepter une telle tare venant d'un de ses hommes.

Louis donna une légere tape sur l'épaule de son capitaine pour ne pas laisser entendre qu'il se raillait de lui, et s'assit le temps que les courtisans, fidels a leur role, cesse de rire de la boutade du Roy.

-Dame Heloïse, reprenez donc vos amusements, je ne peux souffrir de vous voir languir d'ennui et d'impatience de vous divertir quand nous ne parlerons que politique.

C'était une invitation a les laisser, et les quelques nobles qui avaient tenu le role de rieur publiques le comprirent, laissant enfin le Roy avec sa cousine et son capitaine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mer Juin 29 2005, 18:07

Elrohir n'avait pas besoin de creuser profondément pour savoir que le roi se moquait de lui. Il sentait la colère monter en lui. Roi ou pas, il devait avoir un minimum de savoir vivre. Mais soudain, il intercepta le regard de D'Artagnan qui semblait lui dire de se calmer. Ce qu'il fit aussitot:

- Nous ennuyer? Non, je ne pense pas. Je suis simplement venu me rapporter à mon capitaine. Dame Héloise est une excellent danseuse, je ne pense pas que je lui arrive à la cheville.

Elrohir s'inclina et dit au Roi:

- Je tiens seulement à vous rappeller que mon nom est Elrohir De Verchères, juste au cas ou vous l'auriez oublié, majesté.

Il se releva et s'approcha de D'Artagnan pour en savoir plus sur la situation

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mer Juin 29 2005, 18:34

Le Roy remarqua un léger changement sur la physionomie du mousquetaire. Il ne sut pourtant pourquoi. Louis avait fait attention pourtant a ne pas laisser sa colere rejaillir sur son "rival potentiel", du moins jusqu'a ce que ce De Leon soit maté.

Citation :
- Nous ennuyer? Non, je ne pense pas. Je suis simplement venu me rapporter à mon capitaine. Dame Héloise est une excellent danseuse, je ne pense pas que je lui arrive à la cheville.

Louis arqua un sourcil, il s'attendait a ce que se soit Heloïse qui réponde. Mais les paroles de De Vercheres n'avaient rien d'offensant, et il ne pouvait le chatier pour cela, encore moins ne pas lui répondre. Aussi afficha-t-il un sourire, sans se forcer en apparence.

-Mlle de Neufchatel excelle dans beaucoup d'arts en effet, et surtout celui d'arriver a deviner les moindre désirs de son Roy...

Louis sourit a nouveau, comme si c'était une boutade de plus. Mais son regard posé sur sa maîtresse était assez éloquent pour donner un tout autre sens a ses paroles. Le désir du Roy, c'était de parler a d'Artgnan... de ce De Leon.

Citation :
- Je tiens seulement à vous rappeller que mon nom est Elrohir De Verchères, juste au cas ou vous l'auriez oublié, majesté.

Le Roy se raidit. Puis souffla en souriant. Il croyait avoir deviner la cause du blemissement de De Vercheres. Ainsi il s'était offensé que Louis ne se ramentois pas son nom ? Si ce n'était que cela....

Le Roy reprit la parole avec la voix la plus douce possible :

-Pardonnez mon oubli, je vous prie. Je suis fort préoccupé en ce moment... le role de monarque est parfois bien contrariante..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mer Juin 29 2005, 18:52

Elrohir inclina la tete en disant:

- Mais bien sur, il n'y a pas de faute votre Altesse

Elrohir regarda Héloise et lui sourit. Tout ce qu'il désirait pour le moment c'était de retourner à l'extérieur de cette salle ou l'hypocrisie regnait. Il voulait retourner à l'extérieur pour pouvoir enfin se défouler.

Il regarda D'Artagnan pour attendre ces ordres

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mer Juin 29 2005, 19:04

Héloïse n'avait pas prononcé un mot, elle avait jugé préférable de se faire la plus discrète possible, l'humeur de Louis n'avait pas semblée s'être calmé. Il voyait le mal autour de lui, mais la jeune fille le comprenait, avec tous les gens qui lui voulaient du mal ... La courtisane rendit son sourire à Elrohir. Elle sentait que sa place n'était plus ici, le Roy avait des affaires importantes à régler avec d'Artagnan et Delphine, et son rôle à elle commencerait plus tard. Héloïse était triste de voir sa soirée s'achever ainsi. La fête qui avait pourtant commencé positivement semblait se détériorer et la jeune fille ne s'y amusait pas. Elle décida de se retirer définitivement du bal, au moins elle avait vu les feux d'artifice et entendu les dernières compositions de maître Lully. Elle salua le Roy.

"Mon Roy, si vous n'avez plus besoin de mes services, permettez moi de me retirer, je ne me sens pas vraiment le coeur à la fête, je vais aller me désaltérer."

Louis jugea bon de la laisser partir et approuva d'un signe de tête tout en la regardant dans les yeux. Mme de Montespan, un peu plus loin, semblait ravie de voir Héloïse s'en aller ainsi. Delphine la salua rapidement et d'Artagnan la salua. Elle s'adressa à de Verchère.

"Cher mousquetaire, merci beaucoup de m'avoir offert ces danses ce soir, ce fut particulièrement plaisant et amusant j'espère que nous nous recroiserons..."

Elle le salut et se dirigea hors de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint-Aignan
Dramaturge


Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mer Juin 29 2005, 19:15

( la chambre de Saint-Aignan )

Citation :
"Bonsoir messieurs vous arrivez bien tard ."

Saint-Aignan revint avec Mr de Montespan, qu'il avait rencontré au passage. Celui-ci l'avait invité a le suivre, et, bien loin de s'imaginer de l'amour que François portait a sa femme, il le lui avait demandé en souriant. François, déconcerté, ne pouvait pourtant pas refuser.

Lorsqu'il entra dans la salle a nouveau, Mme de Montespan s'approcha. Elle allait voir son mari, bien entendu. François tremblait de tout son corps, et pour cacher son teint devenu aussi pâle que la robe de Mlle de Valentinois, il s'inclina en une courbette élégante, baisant la main qu'on lui tendait.

A quelle jeu jouait-elle ? Athénaïs, la superbe Athénaïs qui l'avait ignoré pendant toute la soirée, lui qui pensait qu'elle allait être cruelle avec lui jusqu'a ce qu'il pose enfin son deuxieme pied dans la tombe... se repentait-elle, ou désirait-elle l'humiler en dévoilant sa gene d'être a ses cotés ?
Mais François avait l'esprit totalement occupé par ce visage agréable, et peu importait qu'il se fasse humilier, s'il devait mourir de honte ce soir, ce serait avec le sourire d'avoir pu baiser la main de La Montespan.

Saint-Aignan tressaillait de ce contact furtif, et ne désirait qu'une chose, c'était que cela recommence.

Mais lsoudain les courtisans se retournerent tous avec un cri de stupeur, le feu d'artifice avait commencé.
Saint-Aignan trouva le moyen de se débarassé pour un temps du mari qui le genait a présent alors que c'était lui qui l'avait amené aupres d'Athénaïs.

Aussi François s'inclina a nouveau, et pris la parole :


-Et si nous allions aux jardins profiter de ce spectacle lumineux plus a notre aise ? Je vous y conduirais... pour me faire pardonner de ce retard qui vous contrari tant...

François sourit rien qu'a l'idée de se retrouver seul avec Athénaïs. Pourtant il n'était pas un séducteur né, et il tremblait rien qu'à l'idée que son idée n'aboutisse qu'a un cuisant échec.... la venue du mari, le refus de la dame, une parole malencontreuse... Athénaïs l'humiliant.
Cette idée revenait encore a son esprit ! Ahhh... mauvais Saint-Aignan qui doutait de la belle ! Pourtant il y avait de quoi douter : La Montespan avait de l'experience quant a cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Old_D'Artagnan
Fils de La Fontaine


Nombre de messages : 2227
Age : 38
rang : Capitaine des Mousquetaires
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Mer Juin 29 2005, 19:38

Pour une rare fois dans sa vie, D'Artagnan fut quelque peu irrité par l'irruption soudaine d'Elrohir. Bien sûr, il savait que les intentions de son collègue étaient nobles. Mais de Verchère prenait parfois son rôle tellement à coeur qu'il semblait se mêler de choses qui ne le regardaient guère... Se tournant vers Elrohir, il lui dit :

- Mon cher ami, je crois que Sa Majestée le Roi désire discuter de certaines choses avec Dame de Valentinois et moi-même. Je crois que, de votre côté, vous feriez bien de rejoindre Chateaubriand sur le balcon. Je crois que, trop absorbé à la danse que vous étiez, vous n'avez pas encore remarqué le petit incident de tantôt. Chateaubriand vous renseignera.

Son ton était courtois, mais son regard indiquait à de Verchère qu'il valait mieux ne pas discuter pour l'instant. Ils auraient l'occasion de parler de tout ça plus tard. Il avait aussi veillé à séparer Elrohir et Dame Héloïse pour le reste de la soirée, de façon à ce que son collègue ne s'attire pas les foudres du Roi. De Verchère avait eu la chance de pouvoir bénéficier de ces instants avec la favorite du Roi, et il aurait eu tord de chercher à vouloir trop pousser sa bonne fortune.

Il salua Dame Héloïse et le mousquetaire alors qu'ils s'éclipsaient. Lorsqu'ils ne furent plus que trois, D'Artagnan se tourna vers le Roi et lui demanda :

- Que puis-je faire pour votre service, votre Altesse?

_________________
Charles de Batz Castelmor

de son petit nom :

Capitaine d'Artagnan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alveran.blog.jeuxvideo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Antique renait...   Aujourd'hui à 23:23

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Antique renait...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Impetus ? jeu de fig antique/médiéval
» Le Rhum antique. Bar Flottant (En cour )
» Inscriptions partie 82 - Mythologie antique
» Arme Antique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: