1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ARRIVée du carosse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ARRIVée du carosse   Lun Juin 12 2006, 18:26

le carosse aux armoiries de la Duchesse arriva bientôt à Fontainebleau amenant avec lui toute la poussière qu'il avait accumulé durant el chemin .Le laquais sauta rapidement du carosse qui avait été arreté ouvrit la portière et descendit le marchepied.La Duchesse comprenant que lac arosse était arrivé revint de son songe et le laquais l'aida à descendre en lui tendant sa main puis il fit de même pour Louise qui lui fit un discret sourire le trouvant très séduisant.

-Madame la Duchesse ,je vous demande la permission de me rendre en mes appartements pour me faire un petite toilette et em reposer un peu de cette longue journée.M'autorisez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete


Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Lun Juin 12 2006, 18:43

Le trajet ne dura pas longtemps, mais tout le long, la duchesse rêvassa (lol!) Elle ne sortit de ses pensées que lorsque le carosse entra dans Fontainebleau, et à ce moment ses yeux s'illuminèrent devant la beauté de la petite communauté. Ce n'est pas pour rien que Sa Majesté y a établie la Cour, pensa-t-elle, tandis qu'elle descendait du carosse.

Citation :
-Madame la Duchesse ,je vous demande la permission de me rendre en mes appartements pour me faire un petite toilette et em reposer un peu de cette longue journée.M'autorisez vous?

Ces paroles ramenèrent la jeune fille à la réalité, réalisant soudain sa situation. Elle en rougit quelque peu. Elle avait fait preuve d'imprudence en quittant Paris pour l'inconnu. Personne ne la connaissait encore à Fontainebleau, et de plus, elle n'avait aucun endroit où prendre un peu de repos elle-même...

- Faites donc, baronne, mais revenez-moi bien vite! Je me trouve un peu seule, car je ne suis jamais venue ici auparavant....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duchesse d'Agenois
Poete


Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Lun Juin 12 2006, 19:08

(HRP: Je vais t'attendre dans les jardins, d'accord? big grin )

La jeune fille regarda sa compagne entrer dans le château, mais elle-même n'osa y entrer dans l'immédiat. Elle fit un signe au valet et au cocher, et ils disposèrent du carosse. Les hommes d'escortes demeuraient près d'elle, mais la jeune fille leur accorda un moment de liberté afin de se retrouver seule un moment avec ses pensées... Pensées rosies par un premier reflet d'amour...

La jeune fille se dirigea vers les jardins royaux, se replongeant à nouveau dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Lun Juin 12 2006, 19:09

30 mn après la baronne était de retour sur le pied de guerre.Toute fraiche et charmante.Elle ne courut pas afin de ne pas salir sa robe mais se hatâ de rejoindre la Duchesse

-Madame me revoici ,voulez vous faire quelque chose en Fontainebleau?Ou bien retourner à Paris ,vous promener dans les champs?

Louise était surexcitée,ce bain l'avait rafraichi au plus haut point et elle se sentait d'humeur à vaincre une montagne.

-Sinon vous pouvez venir vous prendre une chambre en Fontainebleau?Près de la mienne et de celle de madame la comtesse marie adelaide d'Artois!!!
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete


Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Lun Juin 12 2006, 19:14

(HRP: lis un peu plus haut, chouette ^^ j'ai posté un deuxième message, lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis II, Prince de Condé
Poete


Nombre de messages : 40
rang : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2005

MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Mar Juin 13 2006, 17:40

Son Altesse s’était levée d’excellente humeur ce matin. Pourtant ce n’était guère le temps, maussade à souhait, qui faisait poindre cet énigmatique sourire sur les lèvres du Prince. Non, quelque chose de bien plus excitant était en passe de se produire… La Guerre ! Oui ! Une Guerre se profilait à l’horizon ! Voilà peut-être bien pour le Prince une occasion de redorer un blason sérieusement terni par certains évènements passés…

Ainsi donc, Sa Majesté chantonnait tout en dégustant moult pâtisseries matinales (formellement proscrites par son médecin personnel, au demeurant…). Germain en venait sérieusement à craindre pour la santé mentale de son maître, tant ses revirements comportementaux devenaient fréquents… Ne courait-il d’ailleurs pas la rumeur d’une tare familiale chez les Condé ?

Dans l’optique de la rencontre avec son royal cousin, Louis avait fait des frais de toilette considérables. Il avait poussé son soucis de l’hygiène jusqu’à tremper ses délicats doigts dans une bassine d’eau parfumée à la rose ! C’est donc propre comme un louis neuf, et arborant un superbe pourpoint bleu roi, que Son Altesse Sérénissime avait quitté Chantilly en compagnie de la Duchesse.

La Duchesse avait émis le souhait de visiter quelques boutiques parisiennes. Son Altesse avait été tout à fait surprise de voir une personne de sa condition désireuse de se mêler à la populace des rues de Paris. Heureusement, la Demoiselle n’avait pas encore pénétré dans la jungle de la Cour, et n’était donc pas répertoriée dans son impitoyable liste. Si cela avait été la cas, elle aurait été l’objet certain de certains quolibets fort désobligeants… Quoi ? Une Duchesse, faire les boutiques ? Mais quelle infamie !

Non désireux de partager cette ancillaire activité, le Prince de Condé avait argué avoir quelques obligations en ville. En réalité, il en avait profité pour visiter ce chantier de Versailles dont la Cour parlait tant. Etrangement, il n’y régnait pas une activité débordante, comme si une soudaine hémorragie avait soudainement délesté la future résidence royale de son nerf le plus vigoureux… Intrigué par cette bizarrerie, Louis se promis d’interroger son cousin sur cet état de fait.

Un messager vint à la rencontre du carrosse de Son Altesse Sérénissime pour la prévenir du changement de programme de la Duchesse, qui l’attendait désormais à Fontainebleau.

Quelques minutes plus tard, les fougueux coursiers du Prince pénétraient dans la Cour du Cheval Blanc. Dans un grand fracas de sabots l’imposante berline princière s’immobilisa devant la longue volée de marche menant au porche.

Son Altesse le Prince de Condé venait d’effectuer son grand retour à la Cour de Fontainebleau. Souhaitons-lui une plus grande discrétion que celle qui fut la sienne lors de sa dernière venue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Mar Juin 13 2006, 17:49

-Un petit page aux boucles blondes comme le blé et aux yeux bleus pétillant de malice portant une livrée à hallebarde sur don d'hermine courut dans la direction du prince ,il en avait les joues rouges arrivée devant son altesse il fit une charmante petite révérence et sans regarder le prince,les yeux toujours baissés il s'adressa à Condé

-Votre altesse mes hommages,madame la Duchesse se trouve en les jardins de Fontainebleau en compagnie de sa suivante,ma maitresse:la baronne de Frenolec,elle vous mande ou vous voudriez rencontrer madame la Duchesse et quand?De toute façon elle ne compte pas rester en les jardins car il y fait froid!!
Revenir en haut Aller en bas
Louis II, Prince de Condé
Poete


Nombre de messages : 40
rang : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2005

MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Mar Juin 13 2006, 18:03

Son Altesse méditait dans son carrosse sur la conduite à suivre en présence du Roi. Les évènements de la veille devaient certainement être encore très présents à son esprit… Peut-être serait il judicieux de n’en point faire mention…

Tout à ces fascinantes réflexions, Louis n’avait d’abord pas prêté attention à la discussion qui se livrait à son insu sous les fenêtres de son carrosse. Il souleva un pan du lourd rideau de velours pourpre qui masquait à la face du monde sa noble face et découvrit un tout jeune page respectueusement incliné devant… son cocher. Assurément, le jeune garçon commettait là une hilarante méprise !

Amusé par le cocasse de la situation, Son Altesse délivra le jeune page de son aveuglement… et son cocher de la gêne occasionnée. Il passa la tête hors du carrosse, un sourire ironique aux lèvres et s’adressa au garçon :


Son Altesse le Prince de Condé fait savoir à la Duchesse qu’il l’attend ici même, dans la Cour du Cheval Blanc. Faites lui parvenir ce message je vous prie.

La scène l'ayant diverti, Son Altesse envoya un louis d'or au petit page. Il ne sera pas dit que le Prince de Condé ne savait pas rire! Heureusement, Germain ne se trouvait pas dans les parages: il en aurait avalé sa perruque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Mar Juin 13 2006, 18:16

Silvio fut confus .Ses joues roses prirent un teinte rouge vif et il fit milles excuses à son Altesse ,faisant mille et mille courbettes.

-Monsieur ,enfin,votre altesse,je vosu prie d'accepter mes humbles excuses ,que je suis maladroit ,ne m'en tenez pas rigueur je vous prie ,ce message sera transmis le plus vite possible à madame la Duchesse,soyez en sur.Il est en de bonnes mains..

puis ceci dit il s'inclinaa encore une fois et s'en alla bien vite.
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete


Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Mar Juin 13 2006, 18:17

La duchesse arriva peu après, bras dessus, bras dessous avec la baronne de Frenolec. Le jeune page avait porté efficacement le message de Son Altesse...

Elle arriva donc à proximité du Carosse, voyant le prince à sa fenêtre. Elle lui sourit, et quittant le bras de sa Compagne, s'avança tandis que Son Altesse sortait du Carosse armorié. Elle lui fit une charmante révérance, souriant toujours.

- Je suis bien aise de vous revoir, Monseigneur. J'eusse crains que mon message ne vous eusse point parvenu à temps, mais vos serviteurs sont des modèles d'efficacité.

Sur ces mots, elle se retourna vers la baronne et lui fit signe de s'approcher.

- Voici mademoiselle la baronne de Frenolec, Altesse. Elle demeurera auprès de moi en tant que demoiselle de compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Mar Juin 13 2006, 19:32

Louise se trouva vraiment fort honteuse que son altesse sérénissime la voit en cette robe de coton léger alors que l'étiquette voulait que l'on ne soit pas trop légèrement vetue.Elle fit néanmoins un charmant sourire ,ses yeux verts brillaient d'enthousiasme et sa révérence fut fort gracieuse.

-Votre altesse , mes respectueux hommages.

elle ne dit aps un mot de plus car elle était fort impressionnée de rencontrer en personne le grand Condé.IL n'était plus tout jeune et pourtant il était fort digne ,gracieux dans tous ses gestes,et avait une sorte d'autorité naturelle,il émanait de sa personne un charme inoui,une noblesse dans toutes ses paroles et ses gestes ,une prestance qui forçait au respect.
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete


Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Mar Juin 13 2006, 20:38

(HRP: oui, bien sûr, c'est un homme de prestance, mais là il est reparti... snif... tears pour Dieu seul sait combien de temps.... ah, Monsieur le Prince, vous êtes un tortionnaire!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Mar Juin 13 2006, 20:43

HRP Oui et il nous fait languir,sniff, méchant Condé!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Louis II, Prince de Condé
Poete


Nombre de messages : 40
rang : Chantilly
Date d'inscription : 30/11/2005

MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Mer Juin 14 2006, 13:39

[Allons Mesdemoiselles, la patience est une vertu n’est-ce pas ? Si un Prince de sang ne peut se permettre de faire languir autrui, qui d'autre le peut ? N’oubliez pas qu’en classe préparatoire, l’année n’est pas encore terminée ! Exposés et dissertations pleuvent toujours...]

Lorsque l’on vint le prévenir de l’arrivée imminente de la Duchesse, Son Altesse Sérénissime se décida enfin à quitter le moelleux cocon de son carrosse, et à affronter la bise qui faisait rage.

Il vit avec satisfaction les gardes postés en haut des marches faire s’ébranler la lourde porte sculptée. Ainsi donc, il se trouvait toujours quelques personnes en ce palais pour qui le nom de Condé signifiait encore quelque chose ! Rasséréné par cette vision que l’éternel pessimisme princier ne pensait plus possible, Louis se tourna, le sourire aux lèvres, vers celle qui dans quelques instants allait rencontrer son auguste cousin.

Une jeune demoiselle marchait à ses côtés, l’air enjoué et le sourire aux lèvres. La robe de coton léger qu’elle arborait tranchait singulièrement avec ce qu’à la Cour l’on avait coutume d’appeler « le bon goût », en d’autres termes, le goût de la Cour, aussi versatile que peut l’être l’humeur royale… Louis lui souhaita mentalement de ne pas avoir le malheur de croiser la route de l’Hydre Montespan, véritable Impératrice de la mode à Fontainebleau, qui d’une parole fielleuse pouvait tourner en ridicule les personnalités les plus éminentes.

Mais éviter l’Hydre n’était pas tout… tapis dans son antre, le terrible Dragon rose veillait au grain… Dieu garde la pauvre créature qui aura le malheur de croiser la route de son excentrique cousin, Empereur du bon goût régnant sur la France et la Navarre : Monsieur, le très maniéré Duc d’Orléans…

Les deux femmes arrivèrent enfin à sa hauteur.


Et bien Mademoiselle, j’espère que votre escapade parisienne vous a satisfaite.

La jeune fille qui accompagnait la Demoiselle lui fut présentée comme étant une baronne que la Duchesse venait de faire sa nouvelle dame de compagnie.

Il la salua, avec la mesure et la retenue qui sied à un Prince en face d'une personne d'un rang inférieur au sien.


Bien. Mesdemoiselles, l’on ne fait point attendre le plus grand roi du monde. Rentrons, ou la bourrasque finira par tous nous emporter!

Sur ce, il commença l’ascension du magnifique escalier en fer à cheval conduisant aux portes du séjour royal, largement ouvertes devant un tel hôte de marque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Mer Juin 14 2006, 13:59

La baronne n'en revenait pas de voir un si auguste personnage .Sur un signe de la Duchess elle s'élança à la suite de celle ci et de son Altesse sérénissime dans le bel escalier.Mais sa robe était un peu trempée aussi demanda t elle à la Duchesse

-Madame,me permettez vous d'aller me changer?Je n'en aurai pas pour longtemps,je vous le promets,de plus je ne pense pas pouvoir vous accompagner voir le roi!Je n'ai pas rapport avec votre affaire,ne suis que baronne et de surcroit ne suis pas habillée comme il sied à une jeune personne de la noblesse!
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete


Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Mer Juin 14 2006, 19:52

- Et bien Mademoiselle, j’espère que votre escapade parisienne vous a satisfaite.

Cassandre eu un doux sourire, portant le regard sur la baronne, toujours aussi enjouée.

- Pleinement Monseigneur. J'ai eu l'occasion de voir Paris, que je n'avais visité que brièvement une seule fois en compagnie de feu mon père. Et de plus, je m'y suis faite une nouvelle amie.

- Bien. Mesdemoiselles, l’on ne fait point attendre le plus grand roi du monde. Rentrons, ou la bourrasque finira par tous nous emporter!

La duchesse prit le bras que lui tendait le Prince, l'air serein, mais intérieurement, son coeur battait la chamade. Le moment était venu où elle serait présentée au roi... Et pourrait également l'avertir de la situation menaçante dans laquelle le duché se trouvait. Ses lèvre tremblèrent légèrement, mais elle marcha d'un pas confiant aux côtés du Prince. Elle venait après tout de découvrir un allié inespéré dans le chevalier d'Herblay, quoiqu'elle ne soit pas certaine comment l'ambassadeur ferait pour lui venir en aide.

La jeune fille, perdue dans ses pensées, en fut momentanément arrachée par sa demoiselle de compagnie, qui lui demanda de son ton candide.

-Madame,me permettez vous d'aller me changer?Je n'en aurai pas pour longtemps,je vous le promets,de plus je ne pense pas pouvoir vous accompagner voir le roi!Je n'ai pas rapport avec votre affaire,ne suis que baronne et de surcroit ne suis pas habillée comme il sied à une jeune personne de la noblesse!

Elle lui fit un sourire légèrement distrait, lui touchant brièvement la main.

- Allez donc, mademoiselle. Je ne sais combien de temps l'audience avec Sa Majesté durera, mais vous pourrez venir me retrouver dans mes nouveaux appartements lorsque celle-ci sera terminée.

Elle regarda la baronne s'éloigner de son pas bondissant. Soupirant légèrement, elle continua son chemin avec le Prince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Lun Juin 19 2006, 19:55

La baronne prit le bras que lui tendiat la Duchesse et elles se dirigèrent d'un bon pas en direction de la cour de Fontainebleau .
Les couloirs qu'elles traversèrent étaient pestilenciels,certaines personnes urinant à meme le sol.
Elles descendirent toutes deux le grand escalier ,toutes les deux avec des ports dignes de reines.Enfin elles atteignirent la cour et la Baronne attendit que la Duchesse lui fasse savoir quel véhicule elles prendraient aujourd'hui.Il y avait la calèche de la baronne ainsi que son petit carosse ou bien le grand carosse de la Duchesse.


-Oh il faudra que j'aille chercher dans quelques semaines ma robe chez maitre taillesoie!!!
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete


Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Lun Juin 19 2006, 20:42

La duchesse se dirigea vers son propre carosse. Les deux jeunes filles furent rejointes par la suivante Ophéliane, qui monta respectueusement après sa maîtresse et la demoiselle. Elle s'installa sur le marche-pied, tandis que le carosse s'ébranlait en direction de Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canaan
Invité



MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Ven Juin 30 2006, 22:19

Sur la route de Paris le carosse fut arrêté par un groupe d'homme en travers de la route. Des jeunes gens arrogant et souriant Ils étaient guidés par un jeune homme, en tenue bien vetu et colorer, chapeau à plume rouge, avec un vetement colorer de bleu et de vert et une cape.

Un des homme s'approcha et jeta un coup d'oeil rapide par la fenêtre du caresses.


Gregos, un homme du vicomte: Messire, se sont des donzelles, des grandes dames revetus de rubans et de belles étoffes! Venez voir s'en en vaut le coup d'oeil!

Alcibiade leva un oeil. Il est vrai qu'avec un tel carosse cela devait être de charmante créatures. Inespérer et intéressant.

Si ce sont des dames, Gregos, enlève tes mains poussiéreuses du carosses de ces dames, allons éloigne toi je vais prendre l'affaire en main. Dans cette partie de pays il convient d'utiliser plus souvent que coutume la belle façon de parler, que tu n'as visiblement jamais appris. Allons tu pourraient effrayer ces jeunes nymphes.

Gregos recula en grommelant.

Alcibiade s'approcha du carosse, et poussa délicatement le rideau qui protégait les passagers. Il s'inclina d'un mouvement bref et retira son chapeau.


Milles excuses mesdames, mes gens sont de jeunes hommes fort enthousiame et débordant de vitalité. Nous n'avions point attention de vous effrayer, et rassurer vous ce n'est pas une attaque de quelqu'onque rustres ou de manants affamés venu vous forcer la charité.

Il sourit néanmoins.

Je prend sur moi, bien entendu, l'arret provisoire de votre élégant et rapide carosse. Soyez sur que ma folle audace est égale à ma facon de vous honorer. Nous avons une simple demande ,qui nous serait de grand secours, à vous quémender. Puis-je?

Tout en discutant Alcibiade observait attentivement la jeune duchesse.
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete


Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Ven Juin 30 2006, 23:49

(HJ: techniquement, je suis arrivée sans interruption de trajet jusqu'à Paris, et j'avais déjà posté, mais je vais faire une halte pour vous aider à vous introduire Wink )

Cassandre discutait de choses et d'autres avec Louise quand le carrosse fut arrêté dans sa marche vers la ville. Surprises, les jeunes femmes se turent et écoutèrent ce qui se passait au-dehors. Soudain, une main écarta le rideau de velours tendu à la fenêtre et un visage d'homme apparut à leurs yeux. Haussant les sourcils, les yeux écarquillés de surprise, la jeune duchesse observa ce visage, qui disparu au bout de quelques instants à ses yeux.

- Messire, se sont des donzelles, des grandes dames revetus de rubans et de belles étoffes! Venez voir s'en en vaut le coup d'oeil!

Cette phrase dite sur un ton rustre fit monter le rouge aux joues de la jeune femme. Mais une autre voix, celle d'un homme avec plus d'éducation sans doute, retentit également.

- Si ce sont des dames, Gregos, enlève tes mains poussiéreuses du carosses de ces dames, allons éloigne toi je vais prendre l'affaire en main. Dans cette partie de pays il convient d'utiliser plus souvent que coutume la belle façon de parler, que tu n'as visiblement jamais appris. Allons tu pourraient effrayer ces jeunes nymphes.

Elle fit un léger sourire en coin en entendant ces paroles. Puis l'homme se présenta aussi à la fenêtre. Elle l'accueillit les bras croisés, la tête droite et le regard impérieux.

- Monsieur, permettez-moi de vous dire que ce procédé est quelque peu... original pour se présenter.

- Milles excuses mesdames, mes gens sont de jeunes hommes fort enthousiame et débordant de vitalité. Nous n'avions point attention de vous effrayer, et rassurer vous ce n'est pas une attaque de quelqu'onque rustres ou de manants affamés venu vous forcer la charité.

Au franc-parler de l'homme, Cassandre déduisit qu'il était étranger, aussi s'adoucit-elle quelque peu. Elle avait souvent accueillie des gens sur ses terres d'Agenois, gens voyageurs qui demandaient l'asile au cours de leurs périples. Elle continua d'écouter l'homme inconnu, un léger sourire sur ses lèvres.

- Je prend sur moi, bien entendu, l'arret provisoire de votre élégant et rapide carosse. Soyez sur que ma folle audace est égale à ma facon de vous honorer. Nous avons une simple demande ,qui nous serait de grand secours, à vous quémender. Puis-je?

- Dans la mesure de mes possibilités, Monsieur, je ferai de mon mieux pour vous être agréable.

Elle attendit que le gentilhomme termine sa requête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canaan
Invité



MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Sam Juil 01 2006, 00:06

Alcibiade fut charmé par tant d'éloquance et de dignitié, qu'il trouva le moyen d'en rajouter lui aussi.

Madame vous me futes déja agréable par votre merveilleux sourire, je rougis de honte à vous demander d'être encore plus agréable, mais je crois que votre talent en ce domaine est illimité.

Eh bien je suis le vicomte de Patay, modeste cité en Orléans, bien que j'ai souvent errer sur le chemin des voyages sous la protection de St-Christophe.

Moi et ma "suite", cherchons la route de Fontainebleu, afin que je puisse me rendre à la cour de Sa Majesté. Nous craignons euh comment dire.... de nous être égarer et nous avons besoin d'être rassurer, afin d'éviter les détours et les brigands.

Non pas que nous les craignons, mais que nous détestons les contretemps sauf ceux qui me permettent de profiter de l'éclat de votre impérieuse voix.
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete


Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Sam Juil 01 2006, 00:27

La duchesse sourit, les joues légèrement rosissantes sous les compliments faits, puis elle écouta avec attention la demande.

- Si ce n'est que cela, Monsieur le vicomte, vous n'êtes pas très loin de votre but. En effet, nous arrivons de Fontainebleau, et la ville se trouve à moins de trois lieues dans cette direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canaan
Invité



MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Sam Juil 01 2006, 00:38

Hélas cela signifie que nos chemins s'éloigneront madame... Mais peut-on se permettre d'être en retard pour le Service du Roy? Les obligations sont parfois déplaisante. Je ne crois pas que les officiers de sa majesté voudrais me croire en disant que j'étais prissionnier du regard d'une Sylphyde.

Je vous ai déja retenue trop longtemps, je vous retiendrais bien éternellement pour profiter de votre grâce, mais je vous désobligerait en faisant cela.

Votre aide fut louable. Je vous remercie. Que votre route vous soit agréables.
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete


Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Sam Juil 01 2006, 01:01

La jeune fille inclina la tête avec une noble grâce et tendit la main au vicomte.

- Ce fut une joie de vous rencontrer, Monsieur le vicomte. Bonne route!

Là-dessus, et sur un sourire, la duchesse rentra à l'intérieur du carrosse et celui-ci s'ébranla à nouveau vers Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canaan
Invité



MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Sam Juil 01 2006, 01:17

Alcibiade sourit. Et quand elle fut partie il se frappe le front.

Zut alors j'ai oublié de lui quémender son nom! Idiot je suis, j'ai la mémoire aussi noyée qu'àprès une baignade dans le Styx!

Il fit signe à un de ces hommes de s'approcher. Un homme surnommé Zoroastre.

Suis ce carosse, et découvre qui est la dame qui le pare, trouve moi son nom et tout ce que tu peux apprendre d'elle....et le touche pas aux bijoux maraud! Contente toi de ses serventes! Cours et Vole maintenant, je ne veux pas la perdre de vue!

La troupe reprit ensuite sa route.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ARRIVée du carosse   Aujourd'hui à 03:47

Revenir en haut Aller en bas
 
ARRIVée du carosse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» L'arrivée de l'Eventreur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: