1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Manoir parisien du comte de la Fère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Comte de la Fère
Dramaturge


Nombre de messages : 218
rang : London Ontario, "Blois, domaine de Bragelonne"
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Manoir parisien du comte de la Fère   Sam Juil 15 2006, 14:24

(HJ: J'l'aurai mérité, na, avec c't'attente dans les égoûts... rolling eyes Et puis avec une grande maison, Chasty aura sa place bien à lui.)

Deux jours avaient passés depuis l'arrivée mouvementée d'Athos à Paris. La rencontre d'Aramis, le duel chez le forgeron, l'enquête du lieutenant Lorenzo et pour finir cette foutue affaire avec le sieur Themis de la Toque... Et avec tout ça, le lieutenant d'Artagnan demeurait introuvable...

Athos s'était assis dans le large fauteuil près de la cheminée, une coupe de vin rouge à proximité. À travers ses réflexions, il se prit à regarder la pièce dans laquelle il se trouvait, pièce dont le luxe était par trop insolent à son goût. Le comte aimait certes la noblesse, mais de tout temps il avait préféré la sobriété à cet étalage tapageur des richesses. Mais c'était le seul manoir décent qu'il avait pu trouver à Paris, convenablement meublé et surtout disponible dans un si court délai. Raoul avait ouvert des yeux étonnés en entrant à l'intérieur, et Chastignac, quoique maîtrisant mieux sa réaction, dû également être impressionné. Athos avait même craint un moment qu'il ne refuse son hospitalité, mais le jeune comte avait accepté.

Toute une aile du manoir était donc à la libre disposition d'Adrien. Athos avait pensé que cette disposition mettrait le jeune comte plus à l'aise.

Il était sept heures trente à la grande horloge. Raoul était dans la bibliothèque, explorant les rayons de livres, fasciné par leur richesse et leur contenu. Gwenaël, quant à elle, se reposait dans la suite que le comte avait choisi pour elle. Elle n'avait pu décider, l'aspect général du manoir l'impressionnant par trop.


Athos entendit des pas derrière lui, et il tourna la tête en direction de l'arrivant. Le jeune comte... Revêtu de sa lourde cape... Habillé pour sortir. Athos releva légèrement un sourcil et sourit simplement au jeune homme.

- Êtes-vous bien installé dans l'aile nord du manoir, comte?

(HJ: Eli, ça pourrait introduire ton escapade pour le rendez-vous avec la duchesse... Wink )

_________________
En souvenir des jours passés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien de Chastignac
Administratrice


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Manoir parisien du comte de la Fère   Mar Juil 18 2006, 13:38

Le luxe l'avait certes impressionné, mais il avait déjà vu, ce manoir ne valait pas Fontainebleau (si on exeptait sa chambre) ou même la demeure de Cabellion.
Il n'avait cependant rien dit (manquerait plus que ça), et accepté l'hospitalité du comte avec entrain (il n'allait pas dormir sous les ponts quand même!).

Il s'installait encore en déballant avec moult précaution pour cause de douleur aux côtes son petit bagage sur son lit, qui lui paraissait bien confortable, quand il regarda à travers la fenêtre.

Il faisait bien nuit déjà, et le vent qui faisait trembler la vitre ne lui donnait pas bien envie de sortir. Cependant la perspective de rencontrer une jolie donzelle le consolait bien assez du mauvais temps.

Il devait être temps de se préparer. Il se mit un poing sur la hanche et s'observa dans le miroir. Hum, s'il souriait comme ça... oui, voilà, ça ne ressemblait pas trop à un rictus de douleur.
Sûr de son succès, depuis le temps.... , il sortit de son ballot sa seule cape d'hivers qu'il enfila d'un geste fluide et hyper class', la faisant tourner dans les airs. Il s'entraînait... .... ...

Il ferma sa porte en sifflotant, son chapeau sous le bras. Il était presque l'heure.

" Êtes-vous bien installé dans l'aile nord du manoir, comte?"

Adrien s'arrêta dans son élan. Il n'avait d'abord point vue le comte, et il était près de partir en l'évitant, aussi ces mots le surprirent. Il ne s'attendait pas à voir quelqu'un, et crut bon de se justifier.
Il fgratifia son hôte d'un sincère sourire.


-Fort bien comte, merci beaucoup. C'est à mon tour d'être votre débiteur.

Il prit une petite pause où il embrassa d'un coup d'oeil la pièce de séjour, bien chaleureuse. Il vit une bouteille de bordeaux et hésita à en boire une gorgée, mais son idée mourut dans l'oeuf en pensant à la présence de La Fère, qui n'apprécierait surement pas.

-Euh... Je vais faire un tour... à l'auberge...

Et, pourquoi ? Tu as le gîte et le couvert ici...!

-J'ai rendez-vous avec une connaissance...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte de la Fère
Dramaturge


Nombre de messages : 218
rang : London Ontario, "Blois, domaine de Bragelonne"
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Manoir parisien du comte de la Fère   Mer Juil 19 2006, 01:18

-Fort bien comte, merci beaucoup. C'est à mon tour d'être votre débiteur.

- Allons donc... Ce n'est rien, voyons!

Athos prit une gorgée de vin en souriant de sa coupe, puis il la reposa sur la table, donnant toute son attention au jeune homme.

-Euh... Je vais faire un tour... à l'auberge... J'ai rendez-vous avec une connaissance...

La Fère considéra un moment la physionomie d'Adrien avec un sourire amusé.

- Vous n'avez pas à me rendre compte de vos déplacements, Chastignac. Vous êtes un jeune homme autonome et responsable, j'en suis sûr.

Le jeune homme salua et s'apprêta à sortir. Athos, quant à lui, se tut un moment, puis il pensa soudainement à quelque chose. Il se leva et se hâta de rattraper Chastignac.

- À propos! comte, j'ai oublié une chose.

Il sortit de sa poche un trousseau de clefs, dont il prit deux, qu'il tendit au jeune comte.

- Voilà. Ces clefs vous permettent d'aller et venir librement quand vous voulez. La bronze permet d'ouvrir la porte principale, tandis que la plus petite ouvre cette porte qui mène directement de la cour à vos appartements particuliers. Là-dessus, bonne soirée, mon jeune ami.

Et de s'en retourner s'asseoir au salon.

_________________
En souvenir des jours passés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien de Chastignac
Administratrice


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Manoir parisien du comte de la Fère   Sam Juil 29 2006, 12:13

Adrien fut heureux de n'avoir a subir aucun interrogatoire, et prit les clefs en saluant la fère de deux doigts sur son feutre.

-Bonne soirée à vous aussi, cher comte.

Et il sortit, bravant le froid et la nuit.

http://1663.forumactif.com/viewtopic.forum?t=636

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Manoir parisien du comte de la Fère   Sam Sep 09 2006, 17:19

Gwenaël, après tout ce qui était arrivé et après avoir mis les pieds dans la nouvelle demeure du Comte de la Fère n'était pas en grande forme. Mais le Manoir n'était pas non plus pour la rassurer, si bien que la jeune fille fut incapable de choisir sa nouvelle chambre. Athos choisit donc à sa place, lui évitant de devoir rester trop longtemps dans les grandes pièces et elle se trouvait maintenant sur un lit, assise. Le dos contre le mur où était disposé le lit, elle avait remonté ses jambes si bien que son menton reposait sur ses genoux. Elle était songeuse et tripotait machinalement le bas de sa robe. Ses pensées étaient surtout dirigées sur tout ce qu'elle avait vu ici, à Paris...

Elle ne savait depuis combien de temps elle était ainsi, pensive, mais elle n'avait pas encore le courage d'aller explorer la demeure. Gwenn était pourtant très curieuse, mais là, un profond sentiment de malaise l'envahit. Elle se surprit à regretter sa petite maison où elle avait vécu tant de choses. La seule chose qui lui restait était son vieux cheval qui devait à présent se trouver dans une écurie et où l'on s'occupait de lui.

Finalement, le malaise s'évanouit au fur et à mesure, et la jeune fille parvint à se lever et à faire quelques pas pour atteindre une fenêtre. Elle vit au dehors la rue, et, levant les yeux, le soleil se coucher. A première vue, elle aurait dit qu'il était surement aux alentour de 8 heures. Se détournant du dehors, elle se dirigea vers la porte...

Prenant bien soin de la refermer derrioère elle, elle commença à s'aventurer dans les couloirs. Il lui semblait que, pour l'instant, elle prenait le chemin par lequel on l'avait conduit jusqu'à sa chambre...

Elle finit par arriver jusqu'au salon. Observant la pièce, elle vit le Comte de la Fère. Il était assis sur un fauteuil. Une bouteille de bordeaux était posée sur la table ainsi qu'un verre. Elle s'approcha timidement du Comte, comme à son habitude et s'assit sur un fauteuil près de lui. Elle lui sourit..


"Bonsoir, Mr. le Comte...."
Revenir en haut Aller en bas
Comte de la Fère
Dramaturge


Nombre de messages : 218
rang : London Ontario, "Blois, domaine de Bragelonne"
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Manoir parisien du comte de la Fère   Sam Sep 09 2006, 19:57

Après le départ de Chastignac, Athos retourna s'asseoir auprès de la cheminée. Il réprima une légère grimace de douleur. Cette blessure qu'avait faite de la Toque était encore bien fraîche... Du moins était-il heureux d'avoir pu rendre le jeune Charlot à ses parents.

Cette histoire d'épée était réellement intriguante, tout de même... Que voulait de la Toque d'une telle pièce d'orfèvrerie? Elle devait revêter une grande importance pour lui pour qu'il aille jusqu'à prendre un enfant en otage pour l'obtenir à nouveau...

Mais l'homme n'était plus, et ses obscures raisons s'étaient sans doutes évanouies avec lui...

Un léger bruit de pas interrompit les pensées d'Athos, et il tourna la tête vers l'endroit d'où il provenait. Un sourire chaleureux naquit sur ses lèvres lorsqu'il vit la jeune Gwenaël qui s'approchait et prenait place auprès de lui sur l'autre fauteuil.


- Bonsoir, chère enfant, répondit-il avec douceur. Vous êtes-vous bien reposée du voyage? Souhaitez-vous que je vous fasse préparer une petite collation par le cuisinier?

_________________
En souvenir des jours passés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Manoir parisien du comte de la Fère   Lun Sep 11 2006, 19:12

Gwenaël, assise sur le grand fauteuil situé en face de celui du Comte observa un moment le verre de vin qui trônait sur la table en compagne de la bouteille. Son regard se perdit un moment dans la couleur sang de la boisson, puis remonta son regard pour le poser sur l'homme en face d'elle. Il semblait fatigué. Il n'avait surement pas pris de repos, contarirement à elle...

Bien qu'il ne le montrait pas, on voyait que ce qui s'était passé un peu plus tôt avait laissé des marques. Mais la jeune fille ne souffla pas un mot à propos de cette blessure qui le faisait souffrir. Elle se contentait de sourire poliment.

- Je vous remercie déjà de m'héberger ici, et, bien que ce Manoir ne soit pas aussi grand que celui de Messire Cabellion, vous avez peut-être remarqué que je ne suis pas non plus à mon aise ici...

Elle s'arrêta quelques instants, croisa les jambes et finit par reprendre:

- Quant au repos que je me suis offert, je pense qu'il était bien suffisant! A vrai dire, je pense que j'ai même trop dormi...

Elle eut un franc sourire et répondit à sa dernière question.

- Merci, mais je ne désire pas manger...

Elle avait légèrement décliné l'invitation de la tête tout en lui répondant. Maintenant, c'était la fenêtre qui occupait ses pensées. Tout comme lorsqu'elle était dans sa chambre, elle entendait diverses bruits de la rue et des alentours...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manoir parisien du comte de la Fère   Aujourd'hui à 20:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Manoir parisien du comte de la Fère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En bon parisien
» Surprise, surprise! => Manoir Stendford [William]
» Le Manoir Oublié
» [VENTE] Donjon (= Manoir) a vendre
» Comte Vronski

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: