1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 couloir du château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: couloir du château   Sam Juil 15 2006, 20:52

Alors qu'il marchait insouciant dans le couloir, au son régulier de sa badine-metronome, Louis fut abordé par un valet complètement inconscient.

Certes, le valet fit trois révérences, certes, il l'appela "Majesté", "Votre Luminescence" et bien d'autres noms plus flatteurs les uns que les autres, mais je crois bien, au vue de sa pâleur croissante, qu'il dut comprendre que de perturber la marche du Roy dans le couloir c'était comme barrer le chemin aux pèlerins de Compostelle. La probabilité que le Très-Haut vous épargne de ses foudres revient à o,ooo1%° de chance.
Autrement dit, vous êtes mort.

Le Roy observait donc ce valet (un simple valet, non mais j'y crois à peine!!!!!!!!!!!!) impertinent qui osait lui adresser la parole... Enfin, pour l'instant il n'avait fait que balbutier...

Louis serra fort le diamant de sa canne, au point qu'elle se serait sans doute brisée si le diamant n'avait la réputation d'être éternel.


-Et bien, parle, bougre d'idiot, maintenant que tu m'as dérangé !

Hurla-t-il en laissant éclater son ire à la vue de tous... enfin tous, tous ceux qui ne s'était point éclipsé en apercevant de loin la scène. Autrement dit : les mouches.

Sa Majesté en était presque venue à la solution désespérée de la bastonnade, quand le valet se décida enfin de faire sortir de sa bouche indigne des mots intelligibles.

« C’est le comte Alessandro di Negrar, Votre Majesté, qui se dit commandant de la garde polyvalente de Votre Majesté et qui se dit détenteur d’informations capitales pour Votre Majesté. Il m’a demandé de vous prier de le… »

Il respira un bon coup, hésitant à dire la suite… Le regard du Roy le dissuada de rester muet. Il débita donc dans un souffle :

« rejoindre dans sa chambre, seul »

Louis fumait.

-QUOI ?

Il ne se contint plus et frappa le dos du valet avec sa badine. Il se retint in extremis de le faire une seconde fois sur le pauvre homme à présent à terre, se disant que le plus grand coupable, après tout, c’était di Negrar.

-Allez me le chercher cet insolent, et vite !

Et comme l’autre qui se relevait avec peine n’allait pas assez vite à son goût, il l’encouragea d’un pied au derrière. Le valet trébucha de nouveau, mais, trop inquiet de recevoir une autre fessée, courut avec désespoir à quatre pattes durant quelques mètres avant de se relever tout à fait.
Ah ce Negrar ! Rah! Foi de valet, il ne perdait rien pour attendre!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: suite   Sam Juil 15 2006, 21:08

Le valet courrut immédiatement chez le comte et l'avertit que le roy souhaitait le voir sur l'instant. Il se couvrit de son chapeau a plumes, remit sa cuirasse damasquinée, revêtit sa cape brodée du lys d'or et rattacha son épée puis il sortit en trombe de sa chambre.
En à peine quelques dizaines de secondes il rejoignit le roi le salua très humblement et lui dit :

"-Majesté, pardonnez mon impudence mais j ai préféré envoyer un valet pour vous prévenir des informations dont je dispose. Si les gens m'avaient vu ils auraient pû suspecter nos affaires."

Il reprit alors :

"-Altesse, il faut que je vous informe, il en est capital il en va de Votre sécurité et de celle de l'Etat!"
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: couloir du château   Lun Juil 17 2006, 08:06

Louis le Quatorzième fumait de rage, tapant du pied en attendant di Negrar. Non mais, on le faisait attendre en plus ! Il se consolait en imaginant les supplices qu’il pourrait lui infliger… un fin sourire se dessina sur ses lèvres carmins.

Lorsque les pas de Negrar lui parvinrent, Louis fit craquer les articulations de ses doigts sous la dentelle de sa manche.

"-Majesté, pardonnez mon impudence mais j ai préféré envoyer un valet pour vous prévenir des informations dont je dispose. Si les gens m'avaient vu ils auraient pu suspecter nos affaires."

Là, le Roy manqua s’étrangler.


-Nos Affaires ?!

Louis tentait vainement de retrouver son calme, mais lorsque l’autre voulu reprendre la parole, il l’arrêta d’un signe impérieux de la main, qui était tout à son honneur.

"-Altesse, il faut que je vous informe, il en est capital …"


-Monsieur Negrar, je connais d’autres personnes qui ont des informations capitales à me donner chaque jour, et qui cependant respectent l’étiquette que j’ai imposé ! Jusque là, on ne m’avait jamais fait l’affront de me donner rendez-vous, dans votre chambre, de surcroît ! Pas plus qu’on n’avait osé m’adresser la parole sans en être autorisé ! D’autre part, si vous vouliez garder un secret, la dernière chose à faire c’était de confier le message à un valet !

Bougre d’âne, va…

-Aussi, si nous avions eu des affaires en commun un jour, nous n’en auront plus jamais. Je vous destitue de votre poste. Adieu, Negrar.

Et de tourner les talons dans une envolée de soie et de dentelles… Puis de reprendre sa marche cadencée, tout fier de lui. Il s’était retrouvée, lui, Roy jeune, Roy capricieux, Roy terrible. C’était lui.
Bientôt, il eut disparu au regard de Negrar, qui n’avait en réalité plus rien à faire à la Cour, qui serait bien vite au courant de sa disgrâce…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: suite   Lun Juil 17 2006, 08:20

Vu que le comte n'avait plus rien a perdre il cria :

"-Votre majesté est en danger de mort!!!!!!!!!"

Il attendit alors une réponse
Revenir en haut Aller en bas
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: couloir du château   Jeu Juil 20 2006, 14:43

Le Roy ne se retourna même pas et continua son chemin, un sourire malsain flottant sur ses lèvres.

Il était en danger de mort... rien de nouveau sous le soleil, alors...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: couloir du château   

Revenir en haut Aller en bas
 
couloir du château
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le château de Fougères
» Festin au château (suite)
» [Aisne(02)] Château de Coucy
» Britany, domestique au château d'Émeraude
» Visite au château d'Ambleville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: