1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Assis sur un banc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Assis sur un banc   Dim Aoû 06 2006, 00:12

Les jardins de la résidence royale etaient fort beaux. De temps en temps, cheminant de par les allées on voyait un banc, c'est sur l'un de ces bancs qu'était assis le comte, la tête dans les mains.
Ses pensées se mélangeaient, ayant cru bien faire il n'avait pas respecté le protocole avec Sa Majesté et s'était vu disgrâcié ainsi que dégradé. Le Roy lui avait oté son honneur. Mais, il était prêt à tout pour revenir en grâce.
Lui, le dernier comte de Negrar était sans héritier. Allait-il rester sur cette terre qu'il s'était mis à aimer comme si elle était la sienne? Où allait-il s'en aller comme il était arrivé, comme un inconnu! Son choix était déjà fait. Il allait s'en aller mais pas sans marquer les mémoires par un coup d'éclat.
Peut-être reviendrait-il en grâce mais cela n'était désormais plus dans ses mains. Tout ce qu'il pouvait faire désormais c'était prier le Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Catharin
Invité



MessageSujet: Re: Assis sur un banc   Dim Aoû 06 2006, 09:52

Catharina se promenait dans les jardins de Fontainebleau lorsqu'elle appercut un peu plus loin un homme assis sur un banc.

Celui-ci avait l'air malheureux. Catharina sentit son coeur se serrer comme si les malheurs qu'accablaient cet homme la touchais.
Elle eut envie d'aller le consoler, de l'aider si possible.

Alors Catharina avanca vers cet homme et se composa une mine réjouie.
Arrivée a sa hauteur, elle s'éclaircit la voix et lui dit:






"Bien le bonjour Messire, vous ne me connaissez pas je ne vous connaît pas plus, seulement vous voyant là tout seul et au fond du gouffre mon coeur s'est serré.
Je ne souhaite rien d'autre que vous aider si vous m'y autorisé bien entendu.
J'allais oublier, je me nomme Catharina De Bianza. Et vous?"





Lui demanda-t-elle tout en prenant place a ses côtés sur le banc.

Devant la mine complètement ahurie de cet homme Cath eut grande peine a ne pas éclater de rire mais continua de sourire ses yeux pétillants de malice.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: suite   Dim Aoû 06 2006, 10:51

Le comte sursautta, il était tellement plongé dans ses pensées qu'il ne s'était pas même rendu compte qu'elle était arrivée. Alors qu'il pensait à cette vengeance qu'il aurait offert à son père, ses pensées fûrent alors troublées par une voix si douce qu'elle ressemblait au bruissement du vent dans les feuilles un soir d'été.

Il se retourna et vit une femme magnifique, digne de Shérazade, la jeune princesse des contes des milles et une nuits que le sultan de Constantine lui avait offert à l'époque où il était Capitaine du Vaisseau Amiral de la Sérénissime République de Venise.

Il prit alors une bouffée d'air, se leva et dit : -"Pardonnez moi, je manque aux convenances, je suis le Comte Alessandro Di Negrar, pour vous servir!"
A ces mots, il lui fit le baise-main et se couvrit.

Puis, il lui tint ces mots : -"Chère Dame de Blanza, souhaitez vous que nous nous promenions quelque peu dans les jardins?"
Dit-il avec son accent italien.

Il la regarda de ses grands yeux attendant une réponse
Revenir en haut Aller en bas
Catharin
Invité



MessageSujet: Re: Assis sur un banc   Dim Aoû 06 2006, 15:46

Le comte était charmant ce fut donc avec joie que catharina accepta la promenade dans les jardins tout en lui emboitant le pas dans une allée qui partait sur la droite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: suite   Dim Aoû 06 2006, 16:32

Lorsqu'il était en présence de cet être angélique il se disait que ses malheurs passés avait peut être été nécessaires à cette situation.
Il suivit Catharina, et le comte prit alors la parole. Son accent fort couvrait de temps en temps ses mots :
-"Dame Catharina, c'est étrange il ne me semble jamais vous avoir rencontré dans le palais....." Il attendait une réponse puis reprit.

Puis il reprit :
-"Madame, je suis vôtre obligé et vous en dois alerter, je suis en disgrâce auprès de Sa Majesté, et ne veux point que vous en pâtissiez suite à vôtre acte de pureté et de compassion. En outre mon sens de l'honneur m'impose que sous peu je me retirerais en ma terre pour règler certaines affaires d'honneur. Si je puis, un jour revenir j'essairais de m'installer dans mon hôtel particulier que je viens d'acheter."
Revenir en haut Aller en bas
Catharin
Invité



MessageSujet: Re: Assis sur un banc   Lun Aoû 07 2006, 10:16

En disgrâce, voila donc la plus grande cause du malheur du comte.

Louis XIV ets un grand Roy qui sait se montrer impitoyable et il a souvent raison dans ses actions même si celles-ci ne sont pas forcément justifiées au début.
Je ne pense pas que vour resterez en disgrâce trés longtemps. Car vous n'êtes excusez-moi, Qu'un comte. Si vous aviez fait partit d'un complot contre sa Majesté, celle-ci vous aurait fait payé a la place des grandes têtes du royaumes.

Quand a me voir a la cour, il faudrait que l'on m'y présente Je me suis enfuie de chez ma tante en espagne. Sombre complot de Famille.
Je n'ai pas de titre de noblesse français. Même si je pense être au niveau des duchesses étant cousine du Roy d'Espagne.

En attendant, être avec vous pendant que vous êtes disgracié ne me fait pas peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: suite   Lun Aoû 07 2006, 12:08

Le visage du comte s'illumina aux derniers mots prononcés par la "Duchesse" :
-"Chère Duchesse, si un jour je retourne en grâce auprès de Sa Majesté, je vous présenterai moi même à son altesse! Devant le seigneur je vous le jure!"

Il attendit une réaction de son interlocutrice
Revenir en haut Aller en bas
Catharin
Invité



MessageSujet: Re: Assis sur un banc   Lun Aoû 07 2006, 17:27

Catharina en entendant les paroles prononcées par Alessandro fut transportée de joie.
Catharina lui fit un grand sourire et lui dit


Merci beaucoup. Ce serait vraiment trés gentil. de plus si je réussi a obtenir sa protection je n'aurais plus a craindre ma tante! Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: suite   Lun Aoû 07 2006, 19:20

Le comte sourit à Catharina :
-"Sachez Madame, que mon épée ainsi que mes talents de commandant vous sont acquis, si vous le souhaitez bien évidement."

Le comte baissa la tête et remarqua que la garde de son épée brillait au soleil faisant resortir son blason finement ciselé dessus. C'est à la suite qu'il reprit :
-"Madame, sachez que s'il vous vient un jour l'envie de visiter mon fief dans la lointaine terre d'Italie, je partirais avec vous afin que vous puissiez bénéficier de mon hospitalité."

Un laquais s'approcha du comte et se permit d'interrompre la conversation, c'était Matteo, le fidèle valet du comte qui l'avait suivi partout, il lui tint alors ces mots :
-"Monsignore, ecco una lettera per lei."

Le comte prit alors le pli, il remarqua que le pli était cacheté au Lion de Saint Marc, ce pli ne pouvait donc avoir été envoyé que par une personne, Le Doge De La Sérénissime République De Venise. D'un coup les yeux du comte s'illuminèrent. Il s'empressa alors de l'ouvrir, il le parcourait et au fur et à mesure des lignes, un sourire se dessinait sur le visage du comte. Que pouvait contenir ce pli????
Il regarda la duchesse et aurait souhaité l'embrasser tellement sa joie était grande à ce même instant.
Puis, il se tourna vers le laquais et lui dit alors :
-"Matteo, prepara i bagagli, partiamo domattina, torniamo a casa e sta volta vendicherò mio padre!"

Le laquais fit volte face et se tourna vers la Duchesse, il mourrait d'envie à ce moment même d'emmener cette délicieuse créature du seigneur avec lui, un long silence se fit entendre, mais les yeux du comte s'étaient plongés dans ceux de la duchesse.
Revenir en haut Aller en bas
Catharin
Invité



MessageSujet: Re: Assis sur un banc   Mar Aoû 08 2006, 12:45

Catharina était émue de voir le comte aussi heureu aprés avoir lu la missive apportée par son valet.
Le comte la regarda pendant un long moment dans les yeux.
Puis Cath brisa le silence.


Eh bien je suppose que c'est une bonne nouvelle pour partir si précipitament demain, je n'ai pas suivisla fin de la phrase cependant. Ne me regardez pas ainsi, j'ai appris l'italien même si je ne le parle pas courament.

Eh bien je n'ai jamais vus l'Italie mais j'ai mon petit frère aussi et je ne peut pas partir sans lui.

Où exactement en Italies habitez-vous Monsieur le Comte?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: suite   Mar Aoû 08 2006, 13:42

Le comte souriat et avoua tout à la belle demoiselle, il avait été rappelé au service du doge, puis, il fit savoir a Catharina qu'il vit près du Lac de Garde a quelques lieues de la belle ville de Vérone dont le prince avait fait tuer son père. Puis, il tint a Catharina, ces mots :

-"Ma chère Catharina, si vous souhaitez venir en ma contrée avec votre frère n'hésitez point, mon château est bien assez grand pour vous ainsi que vôtre frère!"

Maintenant, il me faut y aller, si vous souhaitez venir avec moi faîtes préparer vos bagages, et rejoignez moi dans ma chambre, mes appartement sont dans l aile des gentilhommes libres!
Revenir en haut Aller en bas
Catharin
Invité



MessageSujet: Re: Assis sur un banc   Mar Aoû 08 2006, 15:10

-eh bien, je vais y réfléchir, merci de cette invitation.
Peut être a tout a l'heure donc
.


lui dit-elle en s'éloignant.
Peut être plus tard mais pour le moment elle voulais connaître les intentions de la Montespan avant que celle-ci ne la fasse arrêtter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: suite   Mar Aoû 08 2006, 15:15

Le comte la salua et s en alla!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Assis sur un banc   Aujourd'hui à 22:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Assis sur un banc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» départ assis...
» « Et je le voyais assis dans la lune pêchant des étoiles... » {ft. Wyatt ?}
» Petit lutin perché sur son arbre [PV Crystal]
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» 02. Still fighting it.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: