1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Premier pas à Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alerandr
Invité



MessageSujet: Re: Premier pas à Paris   Lun Sep 04 2006, 19:38

Alerandro perdu dans ses pensées ne remarqua pas la présence de la jeune femme à ses côtés .
Ce n'est qu'en entendant sa voix qu'il se releva rapidement tout souriant comme si on l'avait tiré du sommeil et de ses réveries.
Il lui fit une révérence et lui baisa la main tendrement.

Mademoiselle la baronne, comment aurais je pu vous oublier ?! Vous n'avez changée d'un cil !

Il lui sourit tout en lui passant un doigt sur le visage comme on le ferait à une enfant . Il la détailla de plus près ses cheveux étaient toujours brun toujours aussi bien coiffé, ses yeux du même vert que dans ses souvenirs, et chose plus agréable encore, elle sentait toujours aussi bon ! Alerandro se surpris même à se demander quel pouvait être son parfum.

Vous avez toujours cette fraîcheur qui vous différencit des autres femmes de la cour.
Mais dites moi, vous, comment allez vous ? Il m'a semblé voir que vous vous entendiez très bien avec ce jeune homme !


Il sourit à sa petite plaisanterie, il ne voulait la froisser mais se voulait d'humeur taquine. D'ailleurs que cet homme lui fut inconnu excita sa curiosité ! Cette jeune femme n'aura de cesse de se faire courtiser ( et pas seulement par de jeunes amants fougueux! ) , là n'était que le début de ce qui l'attendait, Alerandro en homme avisé ne peux que bien le savoir

Mais je ne voulez vous retenir trop longtemps. Ce ne serait cavalier de ma part de vous voler à ce probable courtisan !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier pas à Paris   Mar Sep 05 2006, 17:02

Elle rit d'un de ces rires charmants et gaie comme elle savait si bien els faire elle petite baronne fraiche comme la rose qui était soi dit en passant son parfum préféré ,elle en raffolait mais toujours à petite dose.

-Et vous Alerandro,vous etes toujours aussi mystérieux et discret .Vous etes vraiment trop curieux ,bon ,je vais vous le dire ,ce jeune homme est un parfait inconnu que j'ai rencontré ici meme ce matin ,il n'est pas parisien et se nomme Roland comte de Gilead.Vous voulez savoir ,je suppose si c'est mon amant ,et bien non !!Vous etes déçu ,avouez le!En fait je me surprends à lui faire du charme et je découvre chaque minute en sa présence que je m'attache à lui.Peut etre est ce le début d'une aventure .Je ne sais que penser.Il est vraiment charmant et c'est en plus un bel éphèbe .Mais je le fais mijoter et il n'arrive pas à contenir ses sentiments envers moi.Il est si fringuant et fougueux ,l'impatience de la jeunesse.

Elle leva les yeux au ciel ,ce regard signifiait tout ,tendresse et amour ,bonheur absolu.

-Mais vous?Que faites vous en ce moment,toujours à comploter?A rencontrer personne du bas monde?
Revenir en haut Aller en bas
Alerandr
Invité



MessageSujet: Re: Premier pas à Paris   Mar Sep 05 2006, 19:47

Alerandra eut plaisir à voir que la baronne ne s'était froissée de sa petite taquinerie et goûta avec plaisir à son rire cristallin et harmonieux.

et vous chère baronne vous êtes toujours aussi curieuse à ce que je vois ! Mais je suis bien content de voir que vous vous êtes fait des amis .mais je ne vous oblige à tout me dire !!

Il rit à la description qu'elle lui avait faite de sa toute nouvelle relation avec le jeune homme de tout à l'heure, ce devait être une jeune femme franche et déterminée !

Vous ? encore seule ? Non ! franchement je suis déçu de voir qu'aucun jeune homme n'ait encore eu l'audace de vous faire la cour et de partager votre couche ! décidément, les italiens sont bien meilleurs cavaliers sur ce point là ! Moi, si j'avais eu quelques années de moins, j' aurai depuis longtemps tenté de vous charmer, mais le temps joue contre moi !

Il rit à cette pensée, s'imaginant lui, quelques années de moins, courtisant cette jeune baronne farouche ! mais l'heure n'était pas aux idées vagabondes ...

Vous voulez vraiment savoir ce que je suis devenu depuis notre dernière rencontre ?... et bien regardez moi !

Et il fit un petit tour sur lui même tout en exagérant chaque mouvement comme les acteurs de théâtre le ferait , puis lui fit une révérence appuyée, digne d'une reine ou d'une princesse . puis il se redressa et pencha sa tête de côté

Non ! plus sérieusement, je dirai que je me suis ... assagit ! Le jeune cheval fou est devenu un sage étalon . Et je me suis un moment exilé à ma terre natale ce qui m'a permis de reprendre des forces, surtout de passer beaucoup de bon temps et de revoir les miens...
Revenir en haut Aller en bas
Roland d
Invité



MessageSujet: Re: Premier pas à Paris   Sam Sep 09 2006, 09:20

Roland sortit sur cet entrefaît: il cherchait son invitée.
Il l'aperçut à la fontaine en compagnie d'un homme plus agé qu'eux deux. Il se dirigea vers la fontaine d'un pas tranquille. Contrairement à ce qu'il aurait pu le penser, il n'était pas mort de jalousie à la vue de Louise, sa Louise, parlant à un inconnu. De toute façon, Louise devait pour l'instant l'apprécié mais sans plus. Elle ne répondait pas vraiment à ses avances et Roland commencait à se lasser.

Il arrivait maintenant à porter de voix... Et il entendit la fin de la conversation de l'inconnu:

"que je me suis ... assagit ! Le jeune cheval fou est devenu un sage étalon . Et je me suis un moment exilé à ma terre natale ce qui m'a permis de reprendre des forces, surtout de passer beaucoup de bon temps et de revoir les miens..."

Hum... Cet homme avait l'air très correct et tout à fait fréquentable. De plus, Roland apprit que c'était un étrangé. ?e voulant pas s'imposer dans la conversation, il se planta près d'eux et attendit le bon moment pour se présenter ou être présenté.
Revenir en haut Aller en bas
Alerandr
Invité



MessageSujet: Re: Premier pas à Paris   Sam Sep 09 2006, 19:31

alors que la baronne semblait perdu dans ses rêveries Alerandro se mit à détailler le paysage qu'il n'avait vu depuis des lustres ... quant un homme arriva droit sur eux ... quand il fut à distance acceptable, il reconnut le jeune homme qui était avec la baronne il y a peu de temps , mais comme elle ne semblait l'avoir vu il se chargea pour qu'il le soit . Il se tourna vers la baronne et chuchota entre ses dents

Mademoiselle je crois que votre " bel éphèbe" est revenu ...

mais comme la baronne ne semblait comprendre ou se soucier de sa présence il se chargea lui même de faire approcher ce jeune homme qui n'osait faire un pas de plus et restait debout devant eux sans bouger comme s'il était l'escorte de la jeune femme . Peut être se méfiait-il de lui et qu'il voulait protéger sa courtisane, mais loin de lui cette idée d'ailleurs il allait lui montrer ce qu'est la courtoisie italienne ! il sourit et se tourna vers le jeune homme

bonjour ! et bien ne restez pas là, venez vous joindre à nous ...

il avait parlé de voix forte pour qu'il puisse l'entendre, et ainsi tirer la baronne de ses rêveries car il ne tenait pas à tenir la discussion seul avec ce jeune poulain ! l'homme s'approcha timidement , Alerandro hocha doucement du visage comme pour faire un salut

Je suis Alerandro del Riggiati et comme vous pouvez vous en douter je suis une vieille connaissance de la baronne ! nous discutions de choses et d'autres . Et vous, vous êtes ?..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premier pas à Paris   Ven Sep 15 2006, 14:35

Louise sourit et son visage se mit à rougir violemment,elle se mit entre alerandro et Roland.

-Hum excusez moi messieurs ,j'étais perdu dans mes reves.

Elle tourna sa tete vers Alerandro et dit

-Voici messire le comte de Gilead qui est mon hôte en ce moment .J'ose ajouter que Roland ,heu ,le comte est un homme charmant .

Puis elle tourna son joli visage vers Roland.

-Roland voici Alerandro del Rigiatti , il est comme vous pouvez le voir italien et je l'ai rencontré il y a déjà un certain temps.
Revenir en haut Aller en bas
Roland d
Invité



MessageSujet: Re: Premier pas à Paris   Sam Sep 16 2006, 14:43

HJ : Je joue le jeu, je ne vais pas piquer une crise, mais svp ne me faites pas agir... Je cite :
"l'homme s'approcha timidement "...

EJ:

Il hésita puis avança timidement, mais il se ressaisit finalement. Pourquoi avoir peur d'un simple mortel?
Roland salua donc l'italien comme il se devait et se présenta:

"Enchanté, comte Roland de Gilead pour vous servir. Ainsi vous-êtes italien et vous connaissez pourtant notre amie en commun, la baronne...Venez-vous souvent à Paris?"

Par ailleurs, Roland avait noté la "gaffe" de la baronne, elle l'avait complimenté ouvertement et devant une autre personne. Ce qui de surcroît ravivait les sentiments de Roland et lui redonnait confiance quant-à la possibilité de vivre quelque chose avec la jeune baronne. De plus, elle ne semblait pas vraiment génée de se retrouver en sa compagne devant une de ses connaissances.

"Ne t'en fais pas Louise je pense qu'on t'excuse tout les deux de t'être perdu dans tes pensées. En tout cas tu sais bien que je t'excuse volontier...(appuyé d'un sourire, puis voyant que cela faisait un peu trop cliché du jeune couple, Roland retrouva rapidement son sérieux et tînt son attitude habituelle, c'est-à-dire, celle dont on ne peut dire ce qu'il ressent.)"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier pas à Paris   Aujourd'hui à 03:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier pas à Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: