1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la marquise se montre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Ven Nov 03 2006, 13:40

Elle avait été impétueuse, mais savais une chose, quoi qu'il lui arrivé elle ne comptait rien en cacher à la Reine, pièce beaucoup trop essentielle de son petit jeu... elle montrait ainsi au Général, que la Reine savait tout de sa Première Dame....et à la Reine qu'elle n'avait rien à cacher.
- Cher Général, sachez que je n'abuserai pas de votre temps que je sais précieux à la garde de Monseigneur de Périgueux -tac pensa-t-elle- ... et il convient aussi à une Dame, mariée de surcroit, de ne pas dépoasser certaines heures après diner... vous ne pouvez savoir comme les langues sont parfois mauvaises dans notre si petite cour... et son Altesse sait que je suis si sensible à ces vains ragots ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Ven Nov 03 2006, 15:04

Anne voyait le manège entre Winderfield, qui était un bon ami, et Athénais, qui était comme une fille. Mais elle sentait que sa jeune protégée s'aventurait sur des sentiers dangereux. Certe, Winderfield était un ami et La Reine lui faisait confiance, mais pour Athénais, Anne était farouche. Il fallait que la Marquise soit prudente dans ces agissements, et surtout maintenant qu'elle était sa première dame.

-Bien, bien , je suis heureuse de voir que vous vous entendez bien tous les deux, et je ne crains pas que vous rameniez Athénais de bonne heure mon ami, faites cependant attention qu'elle ne perde pas sa pantoufle de verre...

Anne était toute faite de subtilité et de remarques cinglantes, même avec ses amis, lorsque la situation l'exigeait. Il était hors de question que ces deux-là s'amourache, ou pire, ait une aventure...La chose se répendrait rapidement et Anne ne pourrait plus rien pour Athénais. Elle en savait quelque chose, non pas qu'elle ait eu une aventure, mais lorsqu'une dame agit d'une façon que la cour n'approuve pas nécessairement, elle est durement jugée. Elle même était jugée par les conseillers de son époux alors qu'au début de leur mariage, à Louis XIII et elle, la jeune reine s'était entourée d'une cour de dames espagnol, et en suivait la mode. On l'avait alors prise et entourée de dames française, en plus de l'accoutrée de décoletés bien français. Encore heureuse que Louis XIII décida enfin de tomber amoureux d'elle à cet époque. Ayant soudainement son époux pour la défendre, Anne se sentit moins prise à la gorge...Évidemment, les choses se gâtèrent lorsqu'elle perdit un premier enfant...

Anne chassa ces sombres pensées de son esprit et sourit encore une fois à Athénais.

-Je suis fatiguée maintenant Athénais, et j'aimerais que vous m'accompagniez dans mes appartements pour que nous discutions de la prochaine soirée, de laquelle vous ferez partie.

Anne voulait bien sûr discuter avec Athénais de son repas avec Winderfield.
Revenir en haut Aller en bas
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Lun Nov 06 2006, 08:29

Athénaïs vu un petite désaprobation dans le regard d'Anne, qu'elle se rassure, il n'était pas question de tomber amoureuse du général...l'amour, elle le gardait pour un autre, il ne pouvait que l'élever, et, être la maîtresse de Winterfield ne lui convenait pas du tout... elle salua donc le général, pris le bras de la Reine et attendi que celle ci salue le militaire.
Elle ne se voyait pas en cendrillon d'un général chef de la garde d'un monseigneur de province, le prince se devait d'être le plus charmant de tous, le plus vénéré... et il n'y en avait qu'un qui lui puisse lui convenir elle le savait dès la première rencontre, il le savait dès le premier regard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David de Verchères
Poete


Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Ven Déc 15 2006, 00:32

David arriva en compagnie de Catharina dans la grande salle. David vit quelques gardes qui surveillaient les portes, ce qui le rassura un peu. IL se dépecha à aller au centre de la pièce, tenant le bras de Catharina sous le sien.

Il s'arrêta et il regarda partout, semblant chercher quelque chose. Après quelques secondes, il se retournva vers Catharina et il lui fit un sourire un peu embeté. Il dit:

- Je vois vous avouer quelque chose Catharina, je n'ai jamais eu à aller aux appartements de Marie-Thérèse d'Autriche, alors je ne sais pas du tout où ils se situent... je suis désolé.

Il regarda un garde et il dit:

- Peut-etre que si nous demandions notre chemin. Est-ce que vous me faites confiance Catharina, confiance de ne pas tomber sur un garde qui prone votre tante et qui n'a pas la moindre idée de qui vous êtes seulement en vous regardant le visage?

Il espèrait bien au fond de lui-même de ne pas tomber sur un autre espion... à croire que le chateau n'était pas un endroit sûr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catharin
Invité



MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Ven Déc 15 2006, 06:36

Avait-elle néanmoinsle choix?!
La salle grouillait de nobles ne perruques et autre attirails de froufour, d'éventails, de bijoux d'odeur.
Le tout était désagréable et vulgaire a regarder.
Des femmes sans aucunes pudeur s'accrochait langoureusement aux bras de leurs prois pour la nuit.

"Et aprés, elle se permettent de critiquer les ribaudes alors qu'elles ..."

Elle arrêtta là ses pensés pour se retourner vers David.



-Eh bien demandonc, demandons. Peu m'importe le moyen, pourvu qu'on puisse la voir. Je ne vais pas m'arrêtter en si bon chemin!

Catharina se laissa guider, se demandant si elle était réellement faite pour la cour.
Elle se dit que peut être, même sûrement, toute la noblesse n'était pas aussi répugnante et vulgaire.
de plus, il lui fallait absolument acquérir la protection de cette parente éloignée si elle ne voulait pas finir égorgée dans un caniveau ou bien de nouveaux en Espagne, mariée a cet infâme cousin.
Sentant un malaise l'envahir a la seule pensée de ce qu'il aurait pu lui arriver si elle n'avait eu le courage de s'enfuir.
Elle soupira et châssa ses pensées gênantes et attristantes de son esprit.
Elle se devait d'avoir l'esprit clair pour aller voir sa parente.
Pour aller voir la Reyne de France.
Revenir en haut Aller en bas
David de Verchères
Poete


Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Ven Déc 29 2006, 19:02

David acquiesa de la tête et il se dirigea vers le garde. Alors qu'il lui demandait l'endroit de la chambre de la dame, le garde ajouta quelque chose. Il semblerait que la reine n'y serai pas ce soir car elle est au chevet de la reine-mère qui se meurt. Voila qui était bien la chance des deux jeunes gens qui souhaitaient la rencontrer. David remercia le garde et il retourna auprès de Catharina pour lui expliquer la situation:

- La reine Marie-Thérèse est au chevet de la reine-mère qui se meure. Alors, nous allons devoir attendre. Mais en toute honneteté, je ne pense pas que ça soit une bonne idée de la rencontrer après cette visite. Premièrement, nous ne savons pas la durée de la visite. Et en second, si le pire devait se produire, je ne pense pas que la reine serait en mesure de vous recevoir. Alors pourquoi ne pas attendre à demain.

David regarda Catharina avant d'ajouter:

- Quel dommage, vous qui venez de vous préparer en vitesse et bon Dieu, quel résultat majestueux.

David resta là, devant la cousine de la reine de France en attente du réponse. C'était la première fois qu'il était affecté de si près à la protection d'une personne royale, et en secret qu'il fallait ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catharin
Invité



MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Ven Déc 29 2006, 22:22

Suite a la nouvelle Catharina fut d'abord déçue, trés déçue.
Puis, se souvenant que c'était la Reyne mère qui se mourrait elle s'en voulut d'avoir des pensées si égoïste!
Elle afficha un pâle sourire avant de répondre a David:


-Oui, je pense que vous avez raison, mieux vaut rentrer cette nuit et revenir demain.

Aprés un court instant de reflexion Catharina se dit qu'il serait judicieux que David couche chez elle, comem ca, dés le matin ils pourraient s'entretenir de la meilleure chose a faire en ce qui concernait son avenir.
Et puis, parler de vive vois était bien moins risqué que parler a travers des lettres.
On pouvait toujours les intercepter et décodée les languages les plus sophisitiqués!


-Restez dormir chez moi cette nuit David, C'est plus pratique et puis nous avons dés demain matin du pain sur la planche!

Dit-elle avec un sourire obstiné.
Tout en regagnant la voiture, Catharina ne put s'empêcher de resentir un léger pincement au coeur en se disant qu'il faudrait encore attendre un peu.
Si prés du but....
Revenir en haut Aller en bas
David de Verchères
Poete


Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Sam Jan 13 2007, 14:17

David hésitait un peu avant. C'est cette rencontre avec cette dame qui lui avait causé bien des ennuis. Mais bon, il était probable que David puisse avoir sa propre chambre après tout. Il inclina alors positivement de la tête pour dire qu'il acceptait. Il dit:

- Vous avez raison, alors faisons comme vous le suggèrez.

Il approcha donc de la voiture de la femme tout en regardant autour d'eux s'il n'y avait pas de regard discret qui tentaient de les observer, des regards hostiles. Il aida la jeune femme à monter à bord de son carosse et il jeta un dernier regard avant de monter lui aussi.

Une fois à bord, il en profita pour mettre une pressions sur son bandage car il remarqua qu'il s'était dénoué un peu et que la pression devenait moins importante. Il ne voulait pas mourir au bout de son sang... pas ce soir du moins.

Il regarda Catharina et il lui dit amicalement en mettant sa main sur son épaule:

- Ne vous inquiétez pas, elle ira mieux demain et enfin vous allez pouvoir parler à votre cousine, j'En suis sûr Catharina. Ceci dit, quand vous serez dans la royauté, j'espère que vous n'oublierez pas vos amis? Cela serait un manque de respect envers eux

Il lui sourit et il regarda dehors l'obscurité de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catharin
Invité



MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Jeu Jan 25 2007, 06:30

Catharina s'offusqua de tels propos.
Elle, oublier ses amis?! Alors qu'elle n'en avait jamais eu?! C'était bien un comble!
La loyauté était chez elle quelque chose de sacré.
La trahison la révulsait.
Elle répondit d'un ton cependant calme:


-Monsieur de Verchères, David, il n'est point dans mes habitudes d'oublier mes amis. Surtout qu'a part vous, je n'en ai aucun.
Souffrez plutôt que, si jamais j'arrive a faire partit des Grands de ce royaume, ce sera grâce a vous et je vous en serai éternellement reconaissante aussi, c'est avec mon coeur que je vous fait serment de vous aider si un jour vous en avez besoin.


En disant celà, son coeur s'était apaisé et son regard s'était fait plus doux.
Elle était réellement sincère.
Et avec toute la candeur de sa jeunesse elle se leva légèrement afin de déposer un lèger baiser sur la joue de David, gage de sa foi en son serment.



[On va faire court, inutile de retourner poster chez moi pour rerevenir....]

Ils arrivèrent enfin devant le bel hôtel particulier de Bianza.
Ils sortirent de la voiture et mangèrent, ensuite, avec plaisir ce que l'attentionnée cuisinière leurs avait concoté.
Catharina donna l'ordre a son majordome de conduire David a une chambre et fut surprise que celle-ci soit déja prête.
Elle-même monta dans la sienne avec soulagement.
Elle venait de vivre la journée la plus longue de sa vie....

Avec un plaisir evident elle se dévêtit et s'enfila dan sa chemise de nuit avant de se coucher avec délice dans son grand lit.
C'ets a peine si elle eut le temps de compter trois mouton qu'elle sombrait déja dans les bras de Morphée.


Le lendemin matin elle fut réveillée par des coups frapés a sa porte. C'était sa camériste qui arrivait suivit de son frère, qui était en quelque sorte l'homme a tout faire de la maison, avec un grand baquet.
Pendant que Catharina choisissait les vêtements qu'elle allait porter:
une robe de taffetas émeraude et bleu avec de la dentelle sur les manches et un corsage brodé d'argent, le jeune homme faisait des alertours avec des sceaux d'eau chaude pour remplir le grand baquet.
Une fois celui-ci partit aprés avoir remplit le baquet elle se plongea avec délice dans l'eau bienfaisante.
Avec l'aide de sa camériste elle nettoyèrent son épaule et toutes les égratignures faites la veilles.

Elle sortit de l'eau et se rendant compte qu'elle faisait peut être patienter David de Verchères elle accéléra le mouvement.
Enfin, au bout d'une vingtaine de minutes elle était prête. Elle remercia sa jeune camériste et descendit, le mousquetaire l'attendait dans l'entrée.
Elle rougit.
Elle avait été trop longue.

Sans un mot elle prit le petit sandwish que lui avait préparée la cuisinière et se vêtit de sa houppelande avant de sortir et de rentrer dans la voiture, suivie par David.
Au bout d'une dizaine de minutes ils arrivèrent a destination et avec apréhension elle descendit de la voiture.
Tout au long du trajet son apréhension n'avait fait que croître.
Elle inspira un bon coup avant de regarder David, attendant une décision de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
David de Verchères
Poete


Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Mar Fév 13 2007, 13:08

David descendit du carosse le premier. Il proposa sa main à Catharina pour l'aider à descendre du carosse. Et voila, maintenant c'était le matin et il devait aller voir... bon Dieu, il ne s'en souvenait plus. Il avait dû trop somnoler durant son sommeil. Ah oui, la reine elle-même, Marie-Thérèse.

David entra le premier dans la grande salle, revoyant la même décoration qu'hier. Il se demandait si la décoration avait été refaite dans le couloir où il y avait eu un combat hier.

Qu'importe tout cela, il fallait maintenant trouver la reine-mère dans tout ce grand chateau. Elle ne pouvait être à la salle de trone, étant un peu comme le bureau du roi et non de la reine. Allez à sa chambre était un peu comme une marque d'irrespect, ou bien c'était de manque de politesse. Quoi qu'il en soit, ne pas y aller, c'était mieux pour la tête de David et de Catharina. Un mot, oui c'est cela, donner un mot à un serviteur. David glissa sa main dans sa poche et il se souvint que le garde d'hier, le suisse, lui avait donné un mot expliquant vaguement la situation à propos de la cousine de la reine.

Donc, David intercepta un serviteur et il lui remit un mot disant de le remettre en main propre à la reine. Il ajouta qu'ils attendraient ici l'arrivée de Marie-Thérèse.

Il se tourna vers Catharina une fois que le serviteur partit et il dit:

- voila, maintenant, il ne reste plus qu'à attendre qu'elle se manifeste.... cela ne devrait être long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catharin
Invité



MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Mar Fév 13 2007, 17:11

Catharina avait accepté la main de David et l'avait suivi jusque dans la même salle que la veille. Rien n'avait changé, a part les divers teneus des courtisans amassés dans l'espoir d'apercevoir un bout de tissus appartenant a la tenue de sa majesté le Roi Louis XIV. Elle vit David fouiller dans sa poche et en sortir un mot. Il se dirrigea ensuite seul, la plantant là, vers un garde auquel il le remirt et discuta brièvement avec lui. Celui-ci partit imédiatement tandis que David de Verchères revenait vers elle. Elle comprit que c'était un mot a remettre a la Reine Marie-Thérèse. Catharina se mit a mordiller sa lèvre inférieure. Signe, chez elle, qui démontrait une grande nervosité ou inquiètude. Pourvu que la Reine accepte de la recevoir. Pourvu que tout se apsse bien et qu'on ne la traite pas de menteuse ou d'usurpatrice. Elle soupira ne calmant ses pensées. Celles-ci se bousculaient dans sa tête a une vitesse vertigineuse. Il fallait qu'elle se calme! Elle ne pouvait pas rencontré l'Infante dans un état proche de l'évanouissement. Où était donc passée sa si grande force de caractère?! Catharina se reprit et se redressa, l'air fière, la tête haute. Prête a tout affronter pour réussir.


Dernière édition par le Jeu Fév 22 2007, 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Evangéline
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 616
Age : 30
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Mer Fév 14 2007, 09:44

[
Citation :
Evangeline se mit a mordilelr sa lèvre inférieure.

Je peux comprendre que ça ne soit pas facile de ne pas se mélanger les pédales d'un forum à l'autre, mais j'ai pas encore passé l'arme à gauche! rolling eyes]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David de Verchères
Poete


Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Mer Fév 14 2007, 13:56

(HS Merde Anne-Laure, je ne comprends rien à ce que tu dis Wink)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Thérèse d'Autriche
Poete


Nombre de messages : 19
rang : Reine de France
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Lun Fév 19 2007, 14:37

La Reine s'ennuyait... tout le monde semblait fuir sa compagnie. Ce matin même cette gourgandine de Madame, une des seules à lui rendre visite, lui avait fait dire qu'elle se rendait à la chasse en compagnie de Louis ...
A la chasse pensait la Reine, une dame chevauchant en compagnie d'hommes, courant une pauvre bête qui ne demandait qu'à vivre ... quelle stupide passion. Une de plus qu'elle détestait chez Louis. Que ne destestait-elle pas chez Louis, sans jamais le lui dire, sans jamais lui causer de soucis.

Alors, en compagnie d'une de ces dames, en fait juste une vieille espagnole qui partageait son exil, elle brodait une chassuble destinée à l'Archevèque de Sens, entendu en prêche il ya peu et qu'elle avait trouvé brillant. Cette fougue dans la condamnation du pêché, cet élan quand ...

Un serviteur frappa et entra ... il tendi à la Reine, avec un respect infini, un mot sur une assiette d'argent. Un mot ?
La Reine le déplia sous l'oeil de la vieille duègne qui tentait d loucher dessus agaçant Marie Thérèse... qui eut envie de lui dire "mais non ce n'est pas un galant !".
Un certain Monsieur de Verchères sollicitait un entretien à propos de ... "madre de dios"... Catharina ... Uhm... La Reine pris un air un peu contrarié. Sa suivante et duègne tenta de lui adresser la parole, étonnée de voir sur le visage de la souveraine un air préocccupé qu'elle arborait si peu. Mais la Reine la fit taire d'un geste sec.

Marie Thérèse se tourna vers le serviteur, la duègne était sidérée, jamais la Reine ne ...

"Faites rechercher et entrer ces deux visiteurs"... "et Vous Madame, regagnez vos appartements de souite"...

La Duègne se leva,ne sachant s'il était plus indignée que réellement mortifiée... elle salua ... essayant un air digne alors qu'elle avait plutôt l'air d'une chouette prise dans un coup de vent trop fort...

- Madame je...[/i]

[i]- De souite ma Chère, allez allez...


Un geste impatient accompagnait la duègne, semblant la pousser vers le porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catharin
Invité



MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Jeu Fév 22 2007, 21:24

[ARF!! Désolée c'ets vrai que j'ai beaucoup tendance a me mélanger les pinceaux entres tout els forums que je faits.... et il y ne a aps mal!! Mais, serais-tu, toi aussi, sur au temps de versailles?]

Cathairna vit le messager revenir et lui adresser un sourire accompagné d'un regard concupiscent avant de se tourner vers le Mousquetaire de Verchère.

-Monsieur, Madame la Reine Marie Thérèse d'Autriche, femme du Grand Roy des Francs Louis le quatorzième vous prît de bien vouloir, avec Madame, me suivre jusqu'en ses royaux appartements.

Catharina jetta un coup d'oeil inquiet a David. Ses mains étaient crispées sur son éventail qui avait cessé de s'agiter. Nombres de courtisans alentours les regardaient avec curiosité. Catharina leva les yeux au ciel, exaspérée. Pourquoi avat-il fallu tomber sur un domestique ausi peu discret qu'une vache de ferme dans une porcherie!?
Revenir en haut Aller en bas
Marie Thérèse d'Autriche
Poete


Nombre de messages : 19
rang : Reine de France
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Ven Fév 23 2007, 15:40

Elle avait quitté l'Espagne si jeune, si peu imbriquée dans les histoires de politique ... Mais avait entendu de temps en temps ce nom, ce prénom, chuchoté, le chuchotement était souvent suivi d'une malédiction.

Ainsi cette "cousine"se trouverait à Paris, que souhaitait cette donzelle en demandant audience... Une reconnaissance ? ... Uhm que vaudrait la reconnaissance de Marie-Thérèse, pensa la Reine, qui suis-je sinon une exilée méprisée par ces français et leur maudit esprit, méprisé par un Roy qui courre la gueuse ou la Dame de Compagnie. Et ma "famille", ma famille, la Reine Mère de France, ma tante, mourante, mise à part, accorde bien peu d'importance à ce que je puis penser ou faire.

Maria Térésa, la pauvre Reine, se morfondait... et craignait cette cousine qui faisait une apparition fort innoportune. Néanmoins, appliquant la une leçon d'Anne d'Autriche, sa tante et belle mère, son mentor, elle faisait face...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la marquise se montre...   Aujourd'hui à 01:50

Revenir en haut Aller en bas
 
la marquise se montre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ANGÉLIQUE___ «Marquise des Anges »[5%]
» Révérie [Marquise de l'Epine Dorée]
» Laissez passer la marquise ... (en cours de réalisation !)
» Gabrielle Rochechouart de Mortemart, Marquise de Thianges [Terminééée]
» montre ta photo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: