1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Moment de détente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Mer Oct 11 2006, 17:52

François n'eut donc pas le temps de répondre à l'italien qui s'éclipsa de manière courtoise avec un salut superbe.

-Pourquoi dites vous qu'il plait aux femmes?Parce qu'il est italien et sait parler aux femmes comme vous et a un charme étranger,son parler maniéré ,ses bonnes manières ,vous ont ils donc séduit?Je suis d'ailleurs bien étonné que ce courreur n'ai pas eu de succès auprès de Louise !!!!Elle qui aime qu'on la flatte!!!Madame vous etes fort belle ,ce n'est pas pour vous flatter ou vous charmer juste parce que je ressens le besoin de m'exprimer.Trouver vous ce bordeaux agréable au gout?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Jeu Oct 12 2006, 17:24

Angélqiue semblait pensive comme nostalgique d'un lointoin passé
elle ne savait quoi répondre à ce jeune homme, il ne comprendrait surement pas d'ailleurs, elle était bien trop complexe se dit elle !

vous savez c'est une trop longue histoire à raconter !.. disons qu'il connait l'art de séduire, ça doit être inné chez lui !

elle soupira et porta ses lèvres au verre tout en souriant les yeux perdus dans le vague

il est un peu sec, juste ce qu'il faut , fruité et tient bien en bouche .. je vous l'avez dit : le meilleur de tout Paris !

elle lui sourit gentillement , et décida de changer de sujet

mais dites moi, qui est cette louise ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Jeu Oct 12 2006, 17:43

Il fut étonné.

-Je vous l'ai dit ,pourtant ,peut etre n'ai je aps assez détaillé tout cela.Je suis né il y bientot 18 ans dans la baronnie de Frenolec en Bretagne.Ma mère fut nourrice de Dame Louise la fille du baron .Je suis donc très proche de Louise qui malheureusement n'obtiendra jamais le domaine de Ker astenec en tant que fille et seulement deuxième héritière.Elle est installée depuis quelques temps à Fontainebleau en tant que dame de compagnie de la duchesse d'Agenois.Mais cela ne vous intéresse pas ,je sais que vous cherchez simplement à éviter de parler de ce gars du sud.Vous savez je ne suis point sot ,juste jeune je vous l'accorde.
Revenir en haut Aller en bas
Gonzague
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Ven Oct 13 2006, 06:59

Quand une chambre fut attribuée au jeune capitaine et qu’il put enfin prendre son bain, celui-ci décida de descendre et de faire connaissance avec les clients de l’auberge. Gonzague remarqua un couple étrange. Il avança vers eux d’un pas décidé et à trois pas de distance, il s’inclina pour les saluer.

- excusez moi de vous déranger, je suis le Capitaine Gonzague de Belcour.

Il sourit timidement à la jeune demoiselle.

- Je viens juste d’arriver dans cette grande ville et je dois avouer que je ne connais personne ainsi j’aurais espérer pouvoir discuter avec vous …. Et boire une bonne bouteille de vin car depuis quelque temps …je n’ai pas eu de bonne compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Ven Oct 13 2006, 15:14

François était un bon camarade et toutes les occasions étaient bonnes pour boire un bon pichet de vin .Il inclina son buste devant le capitaine


-Messire ,je suis honoré que vous vous joignez à nous ,je me nomme françois cavaillac et n'ai pas d'emploi,je suis moi même depuis très peu de temps en paris.Mais j'y connais une personne ou plus exactement je connais une personne habitant non loin d'ici,à Fontainebleau.Vous etes donc capitaine ?Quelle a été votre dernière campagne?Excusez moi de vous fatiguer avec mes questions.Je ne vous présente pas mademoiselle qui je pense m'aurait tenu grief de la présenter à sa place.

Il s'inclina devant la demoiselle ,une main sur le coeur ,son chapeau dans sa main
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Sam Oct 14 2006, 11:04

elle sourit au deux hommes qui lui faisaient face

hé bien monsieur cavaillac vous commencez à ma connaître !

elle se tourna vers le nouvel arrivant
bonjour monsieur, je suis Angélique Clarisse d'Angennes, je suis ici depuis beaucoup trop de temps et connait pas mal de monde, mais trève de présentation, venez vous assoir avec nous, nous venions tout juste de commander un pichet de rouge, monsieur cavaillac se fera un plaisir de vous en servir un verre !

Elle tourna son visage vers François Cavaillac et lui fit un grand sourire en une petite moue mutine afin qu'il réponde favorablement à sa requête.
puis inclina la tête vers le capitaine

mais je ne peux vous assurez monsieur que nous serons de bonne compagnie !! ce sera à vous de juger

elle rit et remarqua son allure crasseuse, décidément rien ne se déroulaitcomme elle le pensait aujourd'hui ! enfin, on s'interessera à ce qu'elle a à dire et non à ce qu'elle dégage , ça ne peut que lui être bénéfique, elle se lasse toujours quand on lui fait la cour .
Revenir en haut Aller en bas
Gonzague
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Dim Oct 15 2006, 08:09

Le jeune Capitaine sourit timidement à la jeune femme et s’assit en fasse du couple.

- Non, vos questions ne dérangent pas !! Comme vous pouvez le voir je porte les galons de Capitaine.

Gonzague montra ses galons avec fierté.

- Mais, je ne suis pas un simple capitaine !! Je suis un capitaine du Régiment des Dragons ainsi je commande le 2 escadrons soit environ 150 hommes prêt à se battre et mourir pour son altesse royale !!

Un sourire enfantin illumina le visage du jeune noble mais disparut aussi vite qu’il était arrivé

- Mais, pour vous dire la vérité mes Dragons et moi n’avons plus participer à de grande bataille comme la célèbre bataille des Dunes avec sa majesté.

Gonzague frappa l’accoudoir de sa chaise avec rage

- nous devons nous contenter à des engagements frontaliers comme de vulgaire contrebandier !! où faire des parades dans les villes pour les notables et cette noblesse de robe … mais bon je m’égare ... j’ai décidé de prendre une permission et de visiter Paris, boire du bon vin et enfin trouver de la bonne compagnie.

Gonzague prit son verre avec une certaine délicatesse et commença à boire le délicieux nectar.

- Puis je vous demander que faite vous à Paris ?


Dernière édition par le Dim Oct 15 2006, 12:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Dim Oct 15 2006, 12:03

Angélique ouvrait de grands yeux au fur et à mesure que ce capitaine leur récitait son " histoire" et sa venue en paris. comment un homme pouvait être aussi passionné par le fait de ce battre pour un homme dont il a probablement jamais croisé le regard? Il devait faire preuve d'une grande fidélité et d'une responsabilité incroyable pour mener tout ces hommes au front ! elle avait du mal à le comprendre mais faisait preuve d'un grand respect à son égard, elle, la fille d'un marquis qui ne connaissait pas grand chose du monde de la guerre.

et bien pour ma part, je suis à Paris depuis plusieurs années, je tient avec ma mère un salon littéraire pas très loin d'ici, et j'ai écrit quelques récits de position !

mais j'ai bien peur de vous décevoir, avec tout le remue ménage autour de versailles et sa construction, paris est un peu délaissée et solitaire à cette époque de l'année...
Revenir en haut Aller en bas
Gonzague
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Dim Oct 15 2006, 13:28

*Encore une lettré et bien je dois être un rustre pour cette jeune femme et elle n’a pas tort, je ne sais que faire la guerre, boire …*

- Non, vous inquiété pas, on m’a expliquer que Paris était désert mais je dois dire que j’aime pas trop la foule et oui c’est ironique pour un soldat qui vie avec des centaines d’autres mais j’aime bien profiter du calme et de la tranquillité.

Il but encore un peu de vin


- vous tenez un salon de littéraire avec votre mère très intéressant mais je dois l’avouer que je ne lis pas beaucoup et ne vais pas au théâtre car je n’apprécie pas beaucoup les comédies de se monsieur de Molière comme si on pouvait rire de tout …

Gonzague glissa sa main droite dans une de ses poches et sorti un ouvrage qui avait connu de meilleur moment et le tendit à la jeune femme.

- j’ai trouvé ça sur le corps d’un officier ennemi, c’est Hamlet, j’ai commencé à le lire et j’aime bien ...Dommage que l’auteur soit mort depuis longtemps, j’aurais aimé le rencontrer


Dernière édition par le Dim Oct 15 2006, 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Dim Oct 15 2006, 15:12

Angélique but une gorgée de vin, pensive, mais à quoi pensait ce Cavaillac, révassait il ? son regard se tourna brièvement sur gonzague, il devait être encore jeune, mais ses yeux semblaient en avoir vu trop pour un homme, il avait les cheveux long bien coiffés .. il voulait sans doute faire une pause, était il fatigué par tout ces combats ? n'en avait il pas assez de se battre ?.. trop de questions lui tourmentaient l'esprit, et c'était comme cela à chaque nouvel inconnu qui se présentait à elle, elle s'assit plus confortablement sur sa chaise et le regarda pensive

je comprend, le calme est un droit pour tous, et parfois même une liberté pour d'autres

Oui, enfin j'y travaill afin d'être indépendante financièrement, je ne me vois pas être soumise à quelqu'un
Molière... un être fantaisiste en parade ! j'ai eu l'occasion de le cotoyer assez souvent et j'aime discutailler littérature avec lui ! c'est un fondateur du pouvoir de la femme, donc je me verrai mal l'en contredire ! mais je comprend que beaucoup n'ai pas le même ... humour que lui !


Mais n'allez pas penser,comme la plupart des hommes qui me connaissent, que je suis une intellectuelle bornée, étroite d'esprit, et qui ne convole avec aucun homme, ils ont tendance à juger un peu trop vite par ici, méfiez vous en ! quoique de nos jours, c'est plus facile pour un homme de ce faire une place dans cette société !

elle s'arréta voyant l'homme chercher quelque chose dans sa poche ... elle ouvrit de grands yeux pétillants en découvrant de quoi il était question . elle prit cette chose, que lui tendait le capitaine, très délicatement, comme pour ne pas l'abîmer plus qu'il ne l'était

Hamlet ! de william shakespeare ... un auteur inégallable ! je dois vous avouer que je trouve très étonnant, un capitaine lisant une de ses oeuvres ! mais ce n'est que très positif !
j'aurai aussi aimé le rencontrer ! j'ai grandi au fil de ses pièces et c'est un modèle pour tout les écrivains
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Lun Oct 16 2006, 11:15

François était amusé du manège de ces deux jeunes gens.Son petit doigt lui disait qu'ils finiraient bientot amants!!!Mais il n'en laissa rien paraitre de peur de les offusquer à cette remarque.Il semblait aimer tous deux la littérature ,François l'appréciait aussi mais peut etre ne devait il pas déranger les personnes qui conversaient si agréablement.

-Quand à moi je crains de vous décevoir ne lisant que des ouvrages peu cher tel le Villebrequin de Adam Billaut!!Je connais ce Shakespeare sa réputation a traversé la manche pour parvenir jusqu'à mes ouailles!!Mais je n'aime point les anglois aussi je ne lis pas leurs ouvrages.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Lun Oct 16 2006, 15:39

Angélique n'avait AUCUNE arrière pensée Dodo quand à discuter avec ces deux jeunes gens, elle aimait en général parler littérature et philosophie avec quiconque s'y interéssé

adam Billaut ?.. le pauvre est décédé il n'y a pas une année ! j'aime beaucoup ce qu'il a fait d'ailleurs son ouvrage le plus connu fut " les chevilles" , "le vilebrequin", lui, est paru il y a peu après sa mort ...

d'ailleurs vous devriez beaucoup aimer Corneille ou encore Racine ...
Revenir en haut Aller en bas
Gonzague
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Lun Oct 16 2006, 16:03

Gonzague sourit à la remarque du jeune homme.

- il est vrai que les anglais sont nos ennemies de toujours et j’ai plusieurs cicatrices qui peuvent vous le prouver et plusieurs aventures à vous raconter

* Bon, je vais évités de raconter mes histoires de soldats car je vais les choquer et surtout les ennuyer*

- je dois avouer qu’ils sont beaucoup de chose à nous apprendre car contrairement à nous ils s’occupent de leurs colonies, leurs marines est puissantes ainsi que leurs armées et enfin je dois l’avouer, j’adore le thé c’est mon point faible.

Il se passa une main dans les cheveux et termina son verre de vin * dommage que se soit pas du vin de bourgogne enfin c’est buvable.*

- je vous conseille commun de lire Shakespeare car ses tragédies sont magnifiques et je dois dire que je les préfères à ceux de Monsieur de Racine mais bon je suis ne suis qu’un militaire donc un barbare … qui ne connaît presque rien dans le domaine de la littéraire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Lun Oct 16 2006, 17:16

*Décidément pour un militaire il est plutôt gentil avec ces satanés anglois*

-J'aime les oeuvres de Monsieur Racine ,mais à petite dose ,son ode aux nymphes de la Seine étaient il est vrai remarquable,les maximes et mémoires de la Rochefoucauld étaient fort amusantes et intéressantes,enfin c'est mon humble avis.J'ai aussi eu le loisir d'entendre quelques satyres de Monsieur Boileau,je ne sais pas si vous le connaissez ,il n'est point connu ,enfin ce sont ses débuts.Mais mona vis n'est pas celui d'un connaisseur.Quand à vous Monsieur ,je vous répondrai franchement que lire les oeuvres des Anglois me répugnent ,c'est un à priori ,ma famille a eu quelques décès à cause de guerres franco -Angloise et l'on m'a élevé dans la haine de ce pays!
Revenir en haut Aller en bas
Gonzague
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Lun Oct 16 2006, 19:03

* Encore un donneur de leçon qui reste bien au chaud, quand les autres vont se battre et mourir*

- sachez que j’ai perdu beaucoup d’homme contre les anglais et oui, je les admire car ils sont pour moi des ennemies redoutables car ils sont compris les principes de la guerre plus vite que nous !!

Le capitaine sera l’accoudoir de sa chaise de rage

- Sachez qu’avec l’aide des maudits Prussiens, ils sont développés des académies militaires, des arsenaux et construis des casernes en nombres suffisant pour former et préparer des troupes… tandis que notre roi s’amuse à se construire un vulgaire palais pour une noblesse … composé d’incapables et de parvenus… l’ennemie se prépare et se moque de nous !!

Il lança un regard de défis à Monsieur Cavaillac puis pour se calmer le jeune homme se servit un verre de vin et le but d’un trait.

- je suis désolé …mais la guerre

Gonzague regarda la jeune femme d’un regard triste

-non, je ne connais pas Monsieur Billaut mais j’ai déjà lue des œuvres de Monsieur de racine…je l’apprécie un peu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Lun Oct 16 2006, 19:30

François ne changea pas d'attitude ,il ne craignait personne pas meme les militaires .Il resta posé.Apparemment ce militaire était bouillant de rage et trouvait que lui,Cavaillac était un lâche.

-Messire libre à vous de les admirer ,vous etes sur le terrain ,pas moi.Quand à la noblesse ,vous comprenez je ne me sens pas visé n'en faisant pas parti par contre mon amie la baronne en fait parti et vous l'insultez ainsi par vos propos,je ne suis pas homme de noblesse et ne pratique pas les duels ,aussi il m'est impossible de régler une question d'honneur par l'épée ,vous devez penser que je suis bien acharné contre les anglais en paroles mais que je ne fais rien par l'action.Peut etre ,c'est vrai mais je n'ai pas été élevé parmi la noblesse d'épée qui aime tant les guerres ,les guerres détruisent et ne construisent rien ,je ne me suis jamais destiné à l'armée et veut rester sain de corps autant que d'esprit.A quoi cela me servirait il de dire je me suis battu contre les anglois à part à faire mon fanfaron ,mon intéressant.A rien.

Sur ce FRANçois scruta le capitaine ,impétueux pensa t il que ce Gonzague.Il but son verre de vin ,il pensa à sa Bretagne natale
Revenir en haut Aller en bas
Gonzague
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Lun Oct 16 2006, 20:26

Gonzague se mit à rire comprenant le ridicule de la situation

- Sache que j’aime pas la guerre et que je ne l’ai jamais aimé mais comme le disait mon père il faut bien des hommes pour la faire tandis que d’autre son douer pour faire autres choses. J’aurais aimé être un moine dans une abbaye ou encore un simple cultivateur dans les colonies comme frère aîné mais le destin n’en a pas voulu…

Puis le visage du l’officier s’illumina d’un sourire triste

- Mais, je pense que vous n’avez pas reçu les nouvelles des colonies ? Et bien sachez que nos chers colons sont entrain de se battre contre les colons anglais qui sont soutenue par l’armée tandis que nos compatriotes se battent seuls sans soutiens de la part de notre roi !! Alors oui, je le dis que la noblesse que je vais partie devrait s’occuper à faire des choses plusutiles pour notre pays !! Que s’acharner à se montre dans leurs meilleurs habits pour plaire au roi, mais bon je ne suis qu’un simple capitaine de cavalerie et un petit comte de rien du tout …. La seule chose que je puis faire est de garder en vie le plus d’hommes possible !!

Gonzague attrapa son épée et la tendit à son adversaire.

- vous savez pas besoin d’être un noble pour vouloir se battre pour ses convictions et d’être capable de tuer pour elles certaines personnes sont plus douer que d’autre.

Il remit son épée à sa place et se servit un autre verre de vin

- oublions tout ça, nous sommes encore jeune, en bonne santé et surtout en vie donc profitons en et oublions le fait que nous voulions nous entretuer et buvons et festoyons avant que la grande faucheuse ne réclame son prix !! Aubergiste du vin et prépare nous ton meilleur repas j’ai faim et mes amis aussi !!

Puis il lança un regard amusé à la baronne

- Je pense que vous avez trouvé le parfais chevalier servant ainsi un petit conseil garde le toujours prêt de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Lun Oct 16 2006, 22:41

Les paroles de Gonzague ne tombèrent pas dans l'oreille d'un sourd, Lassalle avait beau être borgne, il n'avait pas la feuille dur, lachant la chope qu'il buvait avec deux de ses lieutenants, il se décida de lui offrir un brin de conduite...

Il se leva de son tabouret, et se rapprocha du jeune godelureau, et le tanca de sa voix forte:


" Je ne goûte guére vos propos sur notre Roy mon bon Monsieur, sachez les modérer car il vous en cuirait en d'autres lieux..."

Ne sachant pas à qu'il avait à faire, le vieux mercenaire préféra découvrir son fleuret, en plaçant sa main dessus, prêt à libérer son assurance vie à chaque instant...

Il savait aussi qu'il pouvait compter sur ses deux lieutenants, les Von Gortz ne craignaient personne dans la bagarre. Les deux colosses blonds décidérent d'ailleurs de rejoindre leur maître, imposant leur masse menaçante à tous...
Revenir en haut Aller en bas
Gonzague
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Mar Oct 17 2006, 06:43

* encore un qui veut se battre et mourir pour chose mais celui est assez malin, il n’ait pas venu seul et même si j’aurais aimé me battre, je suis venu à Paris pour me reposer et surtout oublier donc …*

Gonzague regarda le borgne avec défis, la main poser sur son arme et commença même a caresser la poignée, il arrêta de jouer avec sa poignée mais garda son regard dur fixé sur le nouvelle arrivant

- je suis désolé !! Je me suis laisser emporter mais j’ai appris de mauvaise nouvelle la femme de mon frère et sa plus jeune fille ont été tué durant une incursion Anglaise en terre de Louisiane… Car il n’y a pas assez de troupe pour garantir la sécurité, on considère comme négligeable les colons et les nouvelles terres conquises au nom du Roy.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Mar Oct 17 2006, 15:44

angélique faillit s'étouffer avec sa gorgée de vin en voyant la tournure que prenait la discussion ..

monsieur cavaillac n'est point mon servant, je sais très bien me défendre seule, il parlait d'une autre femme puisque moi, je ne suis pas baronne !

elle vit gonzague et cavaillac se lancer en défi devant tout les regards perplexes qui convergeaient vers eux, , elle crut bien qu'ils allaient en finir avec les armes, mais se sentit rassuré quand il se rassit

messieurs, voyons ! chacun son avis, ne nous comportons pas comme des bêtes sauvages ! Moi même étant " étrangère " à l'origine, je me sens un peu agacée par vos propos mon cher françois, mais les trouve assez compréhensible quand à la place que tient notre Patrie dans toute cette histoire !

calmons nous et buvons à notre beau pays qu'est la France !


elle posa ses lèvres sur son verre, et remarqua un homme s'avancer vers eux, leur scène à tout les deux n'était pas passée inaperçue ! elle espérait qu'il n'y aurai aucun grabuge aujourd'hui et tenta de se calmer ou plutôt de les calmer !

monsieur, excusez le, mais voyez vous, nous discutions de choses et d'autres, autour d'un bon verre de vin, et l'air froid de l'hiver ne nous aidant pas, notre consommation et à la hauteur de nos paroles, aussi je vous prie de bien vouloir ne pas lui en tenir rigueur

Angélique s'était levée pour se mettre à la hauteur de l'homme, elle ne ressemblait à rien avec ses habits d'écuyer, mais se tenait comme son rang l'aurait voulu avec le regard fixe et droit. Quand elle eu fini elle lui sourit ainsi qu'aux deux hommes géants qui l'accompagnaient comme pour apaiser cette atmosphère tendue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Mar Oct 17 2006, 16:17

François jaugea l'épée du regard ,il n'espérait ne jamais avoir se servir un jour de cet instrument de la mort.

-Vous avez raison ,mon cher ,attendons que l'Ankou viennent nous cueillir dans sa charette!!Mais la baronne dont je parlais n'est point ici .

Il lança alors un regard étonné vers Angélique

-Quoi.........Mais non ne croyez pas cela ,je ne connais cette dame que depuis ce jour et d'ou me viendrait l'idée de défendre un fauve?Loin de moi cela!!Regardez là devant l'horreur de vos propos elle a failli s'étrangler cette pauvre Marquise!!Je vous agacerai donc ma chère" amie " m'en voilà fort ravi!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Mar Oct 17 2006, 19:21

Citation :
- je suis désolé !! Je me suis laisser emporter mais j’ai appris de mauvaise nouvelle la femme de mon frère et sa plus jeune fille ont été tué durant une incursion Anglaise en terre de Louisiane… Car il n’y a pas assez de troupe pour garantir la sécurité, on considère comme négligeable les colons et les nouvelles terres conquises au nom du Roy

Etre borgne offrait un avantage, on ne pouvait se concentrer que sur une cible, et ignorer les autres, la jeune fille ne fut qu'une fugace image, il préférait ce concentrer sur l'insolent...

Quant aux frères Von Gortz, ils restèrent de marbre devant le sourire de la jeune fille, déjà parce qu'ils ne comprenaient pas un traitre mot de français, et parce que les horreurs de la guerre, les avaient transformés en monstre insensible, hommes, femmes, enfants, c'étaient la même chose pour les deux écorcheurs du Hesse, des proies ou des prises de guerre...

Lassalle décida de lâcher un peu de lest, il recouvrit de sa cape le pommeau de son épée, mais contracta tout de même sa main ganté, ce qui n'était jamais bon...

Poursuivant son débit rude, et rêche, il fit:


" Cela excuse vos propos, mais ne recommencez pas, les cellules de la Bastille sont pleine de gens qui passent leur temps à maudire le Roi, par le cadre est beaucoup moins agréable que cette auberge, l'eau croupi remplace le bon vin, et les rats les gueuzes...

J'en sais quelque chose...

Si la situation est si pénible dans nos colonies, alors que je vous conseille de lui faire part de vos luttes. Le Roi est grand, mais sa tâche est si lourde que certaines choses ne retiennent pas son attention...

Si histoire est vrai, je peux toujours vous faire une lettre pour vous introduire auprès de Monsieur d'Artagnan, il a toute la confiance de Roi, si vous savez vous montrez convaincant, il saura vous faire parvenir auprès de Sa Majesté... "

Lassalle ne savait pas comment sa proposition allait être reçu, mais il ne faisait comme toujours guére d'illusions sur le peu de crédit qu'il pourrait avoir auprès du petit Louis, il n'était qu'un serviteur, pas un Grands avec ses entrées à Fontainbleau...
Revenir en haut Aller en bas
Gonzague
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Jeu Oct 19 2006, 06:40

Gonzague regarda le vieil homme et puis soupira

-je sais que mes paroles peuvent m’envoyer à la bastille… mais je vous remercie pour votre proposition de me donner une lettre pour rencontré monsieur de d’Artagnan mais cela sera inutile, je le crains comme vous l’avez sa Majesté à des choses plus importantes à faire qu’écouter un simple capitaine.

Son regard se porta sur ses compagnons puis retourna se poser sur le Borgne.

-allons assez de parole, j’ai envoie de me détendre un peu, d’oublier la politique, la guerre et surtout la mort donc je vous invite à boire et de discuter avec nous de littérature, théâtre musique.

Un sourire moqueur apparut sur le visage grave du soldat

- et je suis désoler ma jeune demoiselle car avec l’alcool mais mes compagnons et moi-même pourrons parler de nos conquêtes féminines et d’autres choses que vos oreilles chastes pourraient trouver horribles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Sam Oct 21 2006, 10:43

François paya à l'aubergiste son verre de vin et le pichet salua avec déférence le borgne ,gonzague et Angélique en s'inclinant et en se découvrant puis sortit dehors dans le froid d'hiver.Il prit son cheval et s'en alla au trot dans les ruelles sombres de la capitale
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moment de détente   Lun Oct 23 2006, 00:16

Lassalle ne pu s'empêcher de sourire devant la proposition du jeune capitaine, il en décontracta sa main gantée, tout danger de duel était désormais écarté...

" Voilà bien dix ans que je n'aurais pas eu de tels discusions, du moins dans le Royaume de France...

Le dernier français avec lequel j'ai discuté de telles choses fut Monsieur de Descartes sur son lit de mort...

J'ai encore trop du soudard de mes années exils pour me laisser aller à ça...

D'ailleurs le devoir m'appel...

Mais..."

Fit le Chevalier, en prenant une pause pour farfouiller dans son pourpoint, il en réussi à en sortir une petite carte qu'il offrit à son interlocuteur...

" Ma proposition tient toujours...

Mes bureaux sont ouvert tous les samedis matins de 10 à 11h pour ce genre de requêtes...

Il suffit juste de se mettre d'accord avec mon sécrétaire particulier un jour auparavant..."

Lassalle salua alors le jeune homme, jeta une oeillére brulante sur la demoiselle, puis il fit un signe de la tête au Von Gortz, qui fermérent sa marche vers la sortie.

Le Jeune capitaine pu alors lire la carte de Lassalle où il était écrit en lettre d'or:

" Chevalier Antoine Auguste Charles Ritter de Lassalle,

Gouverneur de la Bastille, par la grâce du Roi
"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moment de détente   Aujourd'hui à 01:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Moment de détente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel est l'abruti qui a parlé d'un moment de détente ? [Trey]
» Petit moment de détente || Libre
» La cafét'?Un petit moment de détente.
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Un moment de détente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: