1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mauvaises fréquentations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Valeron
Invité



MessageSujet: Mauvaises fréquentations   Lun Juil 04 2005, 11:10

Après avoir fait une rencontre, des plus étranges avec un certain dramaturge, Valeron se rendit directement à l'auberge la plus proche ou devait l'attendre un de ses amis; celui ci était un garde royal très bien payé pour ses informations .

Dés que Valeron franchit le seuil des lieux, il scruta la pénombre de l'établissement et reconnu sous un accoutrement de mendiant, son chèr ami . Celui ci ne pouvait pas désament se présenter en habit de garde dans un tel endroit, c'est pourquoi le déguisement s'imposait; surtout quand le motif de la rencontre était des plus secret .

Valeron se dirigea donc, directement vers son étrange ami en commandant au passage une bière à l'aubergiste.
Il s'assit en face du garde et lui dit après que sa bière lui fut servit .

" J'espère que tu as de bonnes nouvelles a me donner, vu le prix que je te paye. "

L'homme le regarda dans les yeux et lui répondt clairement, d'une voix voilée et basse, que les nouvelles étaient bonnes et que le roi serait seul ce soir dans ses appartements.

Et oui, grace aux égouts qu'il connaissait comme sa poche et les informations que lui prodiguait ses " conseillés ", Valeron se plaisait a rendre visite au roi durant la nuit lorsque celui ci dormait comme un bébé. D'ailleurs il n'y avait pas que le roi qu'il aimait visiter, et par la même occasion le soulager de quelques biens superflus, il se rendait dans les appartements des courtisanes si légèrement vétu durant les chaudes nuit d'été .

Valeron but sa bière d'un trait paya l'aubergiste et donna discrètement une bourse a son ami. Puis il parti sans même dire un mot a la jeune fille qui lui souriait si ouvertement.

suite dans les égoux
Revenir en haut Aller en bas
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Mer Juil 27 2005, 20:32

Elrohir entra dans l'auberge. Il regarda bien l'ensemble de la piece. Il se devait de trouver les brigands le plus ignobles de la ville et il espérait bien les retrouver ici. Il regarda dans un coin sombre et vit des hommes plutot sombres qui discutaient ensemble. Elrohir vit également qu'il y avait une table de libre non loin de ces hommes. Il s'y aventura, toujours en tenant fermement son sac.

Il s'assit face aux hommes pour ne pas risquer de se faire attaquer de dos. Tout de même, il se garda un oeil discret pour voir ce qui se passait dans l'ensemble de la salle et surtout, il avait bien noté toutes les portes et fenêtres qui lui permettraient de s'échapper en cas de besoin. Il fut content de vois qu'il avait oublié de se raser depuis quelques jours, cela lui donnait un air plus mesquin.

Il regarda les trois hommes qui discutaient. Il y en avait deux auxquels il savait qu'il ne pouvait porter attention puisqu'il n'avait pas la prestence du troisieme, qui devait être le chef du groupe. Il avait l'air mi-vieux et mi-jeune, une barbe noire qui lui couvrait la moitié du visage et surtout, une cicatrice sur le bord de son oeil gauche et une sur la main droite. Elrohir observait cet homme comme pour se souvenir de lui plus tard, dans un futur non éloigné.

Un léger fracas se fit entendre, ce qui fit tourner toute les têtes de l'Auberge. Elrohir avait vu juste avant le bruit que c'était un saoulon qui s'appretait a faire une chute. Il en profita pour examiner le nervosité de l'homme. Il semblait plutot nerveux d'ailleurs, ce qui laissait croire qu'il avait quelque chose à cacher. Soudain, l'homme jeta un regard en direction d'Elrohir. Elrohir regarda sur la table et il vit qu'il avait oublié de commander. Il regarda rapidement, mais pas trop pour ne pas avoir l'air louche, une serveuse qui passait par la. Il dit:

- Hey ma poule, ammene moi une bière et que ça saute

Elrohir se sentait totalement ridicule, mais il se devait d'Avoir une couverture parfaite pour ne pas se faire remarquer. Il avait meme, avant de rentrer, prit la peine de se salir un peu le visage et les mains pour avoir l'Air d'un habitant ordinaire

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien de Chastignac
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Mer Juil 27 2005, 21:18

{ Les malfrats semblaient se douter de quelque chose... cette tête là leur étaient totalement inconnue... Il se jetaient des coups d'oeil en coin, la mine sombre. Parfois l'un d'entre eux se mettait a rire légerement, se servant d'un couteau comme cure-dent.
Enfin, l'un d'eux se décida avec un signe de tête. Il était énorme et paraissait sûr de lui. Se levant de sa chaise silencieusement parmis tous le brouahaha de la salle, il s'approcha d'Erlohir.


-Alors mon mignon, on est nouveau ici ?

Il s'approchait doucement du mousquetaire, laissant entrevoir une bouche cariées et une haleine de porc... }

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Mer Juil 27 2005, 21:35

Jeanne ayant vu 3 nouvelles personnes entrer dans l'auberge, alla proposer au nouveaux venus s'il désiraient quelque chose à boire

Monseigneur désirerais t'il prendre quelque chose à boire?
Revenir en haut Aller en bas
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Jeu Juil 28 2005, 12:57

Elrohir s'appretait à répondre lorsque la femme vint lui demander ce qu'il voulait:

- Je viens de vous le dire, une bière....

Il émit un soupir. Il aurait du lui dire des bêtisses pour entrer dans son personnage, mais il ne voulait pas souiller davantage l'honneur de la femme. Il fit un signe de se dépecher

Elrohir se retourna vers l'homme qui venait de l'aborder. Elrohir voulait faire de la casse pour tenter de mettre en confiance le chef de cet homme. Il devait tenter de briser l'orgueil de l'homme de bras pour le mettre au sol sans le tuer certainement pour ne pas s'attirer les foudres du chef. Il lui répondit:

- Effectivement, je suis nouveau ici. Mais sans vouloir vous déplaire, habituellement je les préfère avec une plus grosse poitrine, moins de poil et un plus beau visage. Alors vous n'avez pas de chance, mon mignon

Elrohir avait dit cela avec un certain brin d'ironie, pour bien attaquer l'homme pour qu'il puisse attaquer en premier. Le fierté, voila ce que les brigands possédaient de plus précieux, elle était dur comme fer. S'y attaquer était signer son arret de mort, ce qu'Elrohir voulait pertinement. Il avait prit en note que cet homme était un gaucher. Donc Elrohir bougea discrètement les pieds pour se préparer à un coup du coté gauche. Il bougea également un peu les bras pour intercepter le coup. Il se dit que s'il attrapait son poing au passage, Elrohir pourrait facilement le renverser pour le mettre au sol. Par contre, s'il ne pouvait le faire, il se dit qu'il éviterait facilement le poing en se tassant sur la droite, ce qui laisserait tout le flanc de l'homme sans défense. Elrohir pourrait facilement lui envoyer un coup sous le menton, le rendant inconscient immédiatement.

Elrohir s'était monté ce scénario en quelques secondes. S'il ne parvenait pas à entrer dans les faveurs du chef, il avait compter deux autres brigands, en incluant le chef. Elrohir pouvait facilement semer la pagaille pour venir à attraper le chef et lui poser les questions qu'il désirait. Elrohir se dit qu'avec un plan de la sorte, il était couvert de tous les cotés...

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien de Chastignac
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Jeu Juil 28 2005, 13:12

[mdrr... trop drole la casse]

{ On entendit des éclats de rires tonitruants partout dans la salle... la moitié riait du sarcasme d'Elrohir, l'autre moitié riait parce que la premiere moitié le faisait, il fallait paraitre avoir compris.
L'homme qui avait aborder le mousquetaire était devenue rouge de fureur, certains disaient même voir de la fumée sortir de ses oreilles.
Il s'appretta a donner un poing de sa main gauche sur le visage d'Elrohir, ne faisant pas attention aux plaintes de la serveuse qui n'aimait pas spécialement les bagarres dans son établissement.

Malheureusement pour lui, il se retrouva au sol immédiatement, sans avoir rien compris, a la merci du mousquetaire. Mais avant que celui-ci n'ai pu en finir d'un coup de rapiere, le chef de la bande se leva et s'approcha de lui, d'un air assez pacificateur.


-Ok, on se calme les gars.

Il s'approcha encore plus d'Elrohir, mais son visage devint sombre et presque menacant, malgré un sourire qui se voulait jovial.

-Alors, tu veux quoi au juste ? }

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Jeu Juil 28 2005, 15:18

Elrohir vit le poing partir de l'homme. Il était particulièrement lent, ce qui voulait dire qu'il était lourd. Elrohir attrapa facilement le poing de l'homme tout en le laissant continuer son élan. Durant la manoeuvre, Elrohir se serva de la force de l'homme pour le faire culbuter et il se ramassa au sol rapidement. Il tenta de se relever mais Elrohir eut tot fait de lui envoyer son pied sur le nez, le brisant sur le coup. Elrohir prit une chaise et la déposa sur le corps de l'homme et bloquant son cou, l'étranglant légèrement. ELrohir s'assit sur cette chaise tout en regardant l'homme qu'il venait de vaincre avec un sourire satisfait. Soudain, il entendit un homme lui adresser la parole

Elrohir fut content de voir qu'il ne s'était pas trompé pour deux choses, la premiere que cet homme était bel et bien le chef de cette petite bande, et la seconde est que sa stratégie aille fonctionné. Il commença à parler dans le même accent français-anglais cassé qu'il avait prit depuis son entrée dans l'auberge:

- Bien, je suis à la recherche de véritable dur, des hommes qui peuvent atteindre la royauté si je peux dire. Nous avons un problèm avec notre roi et nous voulons qu'il aille un accident... plus ou moins naturel si je peux m'exprimer ainsi.

Elrohir commença son opération séduction:

- Je vous ai vu en entrant dans cet auberge et je me suis dit qu'un homme avec une aussi grande prestige et avec un air aussi mesquin devait bien avoir des contacts pour pouvoir m'aider dans mon probleme. Il va de soit que nous ne voulons pas une attaque, il y aurait trop de moyen pour se faire retracer.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delphine de Valentinois
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Jeu Juil 28 2005, 16:50

{
Citation :
- Bien, je suis à la recherche de véritable dur, des hommes qui peuvent atteindre la royauté si je peux dire. Nous avons un problèm avec notre roi et nous voulons qu'il aille un accident... plus ou moins naturel si je peux m'exprimer ainsi.

Le chef regarda subitement Elrohir en plissant ses yeux et se gratta la barbe d'une main distraite.

"J'sais pas si ca peut se faire." C'etait en fait tout a fait possible et il avait deja en tete plusieurs gars parfait pour ce travail, mais il ne connaissait pas cet homme, un inconnu qui fait subitement surface comme cela... il n'avait pas encore tout a fait confiance.

Elrohir continua a charmer l'orgueil du malfrat.

Citation :
- Je vous ai vu en entrant dans cet auberge et je me suis dit qu'un homme avec une aussi grande prestige et avec un air aussi mesquin devait bien avoir des contacts pour pouvoir m'aider dans mon probleme. Il va de soit que nous ne voulons pas une attaque, il y aurait trop de moyen pour se faire retracer.

Le costaud etait un peu flatte, mais quand meme, combien avait essaye de le prendre par les eloges. Il voulait d'abord savoira qui il avait affaire.

"Et ton petit nom, mon "mignon"? Le petit nom etait une ruse pour persuader le mousquetaire de devoiler son nom, ou bien continuer a se faire appeler mon mignon, chose qu'il avait demontre deteste un peu plus tot.}

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Jeu Juil 28 2005, 17:07

La serveuse revint après la bataille avec la bière demandée, elle n'appréciait pas trop l'atmosphère de l'auberge mais fit comme si rien n'était

Voila votre verre de bière comme vous l'avez demander monsieur. Désolé pour le retard c'est je je n'osait pas vous déranger en pleine manoeuvre.

Elle se tourna vers les autres
Avez vous besoin de quelque chose messieurs?
Revenir en haut Aller en bas
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Ven Juil 29 2005, 02:49

Elrohir pencha la tête et dit au brigand:

- Je crois que le nom d'Henri suffira pour notre affaire

Elrohir avait choisit un nom commun de l'Angleterre pour ne pas se faire retracer. Il continua:

- Voyons, vous ne savez pas si ça peut ce faire, j'ai voyagé au travers de la ville et je sais que cet endroit est le plus convoité de tous les brigands. Il y en a probablement un ou deux qui sait faire ce genre de chose. Vous savez, pour ce genre de chose, moins qu'il y a de preuves ou d'hommes impliqué, mieux le travail sera fait.

Elrohir jouait maintenant les cartes de la persuation. Il savait qu'il était le seul contact possible, mais il savait également qu'il devait bien avoir des connexions avec les malfrats. Il suffisait de le faire parler sans le faire monter sur ses gardes.

Elrohir prit la bière et commença à la boire devant l'homme. Il prit une gorgée et lui dit:

- Bien entendu, l'homme qui m'aura mit en contact avec ce que je veux savoir sera bien payé pour ce genre d'informations. ET quand je dis bien, sachez que les anglais n'ont pas peur de partager leur argent.

Elrohir prit une seconde gorgée et fit un clin d'oeil à l'homme.

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien de Chastignac
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Ven Juil 29 2005, 07:45

{
Citation :
Avez vous besoin de quelque chose messieurs?

Le truands se retourna et fixa la serveuse.

-Va donc faire le guet a ta porte chérie, tu serais mignonne...

Il sourit a toute dents, mais on sentait que c'était un sourire plus sadique qu'encourageant.
Il reprit ensuite son attention sur Elrohir.


Citation :
- Bien entendu, l'homme qui m'aura mit en contact avec ce que je veux savoir sera bien payé pour ce genre d'informations. ET quand je dis bien, sachez que les anglais n'ont pas peur de partager leur argent.

Le chef de la bande eut un léger rire qu'on devinait completement faux, fait pour déstabiliser le mousquetaire.

-J'crois qu'il faudrait être plus précis sur ce contact si tu veux tout savoir... c'est qu'on est populaire mon gars, des amis, on en a toute une tripotée...

La salle éclata de rire, décidémment, ce soir, l'auberge était remplie exclusivement de malfrats.
Enfin, ce que ne disais pas le chef, c'est que, la plupart du temps, il était justement tres bien payé pour ne pas révéler ce genre de secret.
}

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Ven Juil 29 2005, 10:42

La jeune feme partit près de la porte ayant déjà compris de ne pas déranger ces messieurs une fois de plus . Elle continuait à les observer au loin mais étant donner l'auberge remplie, elle eut plus a faire que jeter un regard sur ces hommes
Revenir en haut Aller en bas
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Lun Aoû 01 2005, 15:16

Elrohir s'attendait un peu à ce genre de réponse. Dans ce métier, les contacts n'étaient pas si facile à trouver et la loyauté était similaire à celle des frères d'armes lors de divers combat. Elrohir savait également qu'il ne devait pas trop être précis, sinon cela éveillerait les soupçons:

- Bien, vous savez, un attentat qui peut être fait sans laissé de trace ou de suspect. Je ne suis pas ici pour faire votre travail, mais vous savez dans le genre d'un poison. Cela est rapide et on ne peut pratiquement jamais retracé l'auteur de ces crimes.

Elrohir n'avait pas réussit à trouvé d'autre moyen d'attaquer un roi. Il devait alors continuer sur cette voie:

- Encore là, il y plusieurs façon encore de faire parvenir un poison au roi, pas la nourriture ou les boissons qui semblent les plus courant. Mais nous, ce que nous recherchons est un moyen plus subtil, plus caché.

Elrohir sortit une bourse de sa poche. Il fit faire du bruit aux pièces qui étaient à l'intérieur et il continua:

- Votre prix sera le mien. Admettons que nos intentions sont plutot secrètes et que nous ne voulons pas nous faire retracer, nous également. Nous saurons payer le prix pour entrer en contact avec un ou des hommes capables de nous trouver un moyen plus subtil que de mettre un poison dans la nourriture parce que, vous savez, ce type d'accident là est dépassé et un peu trop facile à intercepter. Par contre, si nous parvenons à mettre du poison sur quelque chose d'autre, comme un bijou ou bien un objet quelconque, voila ce qui faudra son pensant d'or

Elrohir avait eu une pensée qui venait de le traverser, une pensée qui le fit frémir. Il avait émit lui même une hypothèse en parlant avec cet homme. Si le poison était destinée à un seul homme ou une seule femme, le poison ne sera pas dans la nourriture puisqu'il frappera à trop grande envergure et que son rayon d'action, c'est à dire son potentiel à frapper la bonne cible était plutot incertain. Voila pourquoi Elrohir cherchait à tout prix un poison sur cette voie

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien de Chastignac
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Lun Aoû 01 2005, 15:30

{Dans la salle, apres l'hypothese du medaillon, certains frémir, d'autres se mirent a rire devant l'"absurdité" du plan.
Le chef lui ne bougea pas.


-Ecoute, tu veux un parfumeur ? C'est pas ici que t'en trouveras.

En plus d'avoir été payé par un fournisseur de poison étranger, il avait reçu quelques menaces de mort qui le mettait au secret en le tenant aux tripes. Elrohir commençait a le gener comme une épine dans son pied, et s'il continuait ses insinuations, des espions cachés dans ses rangs pourraient aller voir ce fournisseur et lui rendre compte de son peu d'éfficacité a garder le silence....

D'ailleurs un homme semblait se glisser vers l'extérieur de l'auberge, longeant le mur....
}

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Lun Aoû 01 2005, 15:55

Elrohir saisit le sarcasme de l'homme. Il s'inclina lentement et lui dit:

- Mais pardonnez monsieur. Veuillez m'Excuser

Il prit trois pièces dans sa bourses et les lança aux pieds de l'homme:

- Pour le dérangement.

Elrohir regarda du coin de l'oeil le plafond, il y avait des poutres, ainsi que des lustres qui semblaient assez solide. Lorsque le chef se pencha pour rammaser les pièces. C'est à cet instant qu'Elrohir savait qu'il devait agir. Il envoya un coup de poing sous le menton du chef, l'envoya à la renverse. Il perdit même trois dents après le coups. Sous ce moment de pagaille, une bataille générale éclata dans l'auberge. Elrohir vit son homme au mur qui commença à etre appeuré.

Elrohir se traça dans sa tête une trajectoire pour se rendre jusqu'à lui, mais il y avait trop de monde entre eux. Il saisit donc une chaise et la balança en droite ligne entre lui et l'homme. Toutes les personnes se tassèrent pour ne pas recevoir une chaise sur la tête. C'est à ce moment qu'Elrohir sauta sur une table et sauta pour s'Accrocher à un lustre. Avec l'élan du saut, il lâcha le lustre et il tomba sur l'homme qui voulait se sauver.

Elrohir le saisit par la gorge et l'aida à se relever. Il lui donna un coup sur le flanc pour le rendre inconscient et sortit de l'auberge tout en trainant l'homme, son seul contact pour le moment.....

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien de Chastignac
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Lun Aoû 01 2005, 19:11

{ La bagarre avait saccagé toute l'auberge mais les truands continuaient de se battrent, oubliant presque Elrohir. Seuls quelques personnes remarquerent qu'il emmenait l'un des leurs inconscient, mais ils ne le suivirent pas, réfléchissant plutot a un autre plan. }

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne L
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Lun Aoû 01 2005, 19:18

Jeanne était restée près de la porte de l'auberge avait vu l'homme de tout à l'heure en emmener un autre inconscient. Elle préféra ne pas être mélée à ca, mais l'auberge était d'un désordre total, plieures tables taient en morceaux, des verres par terre. Elle se dépêcha de ramasser tout ca. Elle alla ensuite voir le reste des hommes en hurlant pour qu'ils arrêtent cette pagaille
Revenir en haut Aller en bas
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Lun Fév 20 2006, 19:32

-------------------------------------------------------------------------------------

Elrohir entra avec son uniforme dans l'auberge. Il ne savait qui attendre et il ne savait qui rencontrer. Il regarda les tables de l'auberge, mais il ne vit personne seul. En fait, apres un deuxieme passage, il en remarqua un second. Il était laid, mais vraiment horrible. Elrohir avala sa salive et il s'approcha

L'homme venait de prendre une gorgée de bière et il en reversant la moitié sur lui. Elrohir s'éclaircit la voix et il dit:

- Désolé, monsieur. Est ce que je peux vous aider.

L'homme ne répondit pas et il tomba à la renverse lourdement sur le sol. Elrohir regarda les gens autour qui venait de porter un regard sur lui. Certain le prirent en respect puiqu'il était mousquetaire, et d'autre le prirent en rhume. Il leva ses deux mains devant lui et il dit:

- Mais, je ne lui ai même pas touché

*Sal ivrogne, se dit-il dans sa tête.

Elrohir se pencha pour rammasser l'homme et il l'assit, mettant son visage sur la table. Au moins il était plus confortable. Elrohir sentit une lourde main s'abattre sur son épaule. Il flanchit un peu le genou. Elrohir lui saisit la main et, en se retournant, il vit voler son agresseur au sol. Elrohir posa son pied sur l'homme au sol et il sortit son épée en direction des autres hommes qui venaient de se lever:

- Écoutez mes amis, tout ceci n'est qu'un regrettable mal-entendu. S'il n'y a plus moyen de venir prendre un verre tranquille avec le peuple, il ne me restera qu'à en embrocher quelqu'uns qui se croient plus téméraires qu'ils le sont en réalité.

Tous se rassirent à l'exception de trois. Elrohir inclina la tête et il regarda les alentours pour voir de ce qu'il disposait. Sans crier gare, il lança sa lame dans l'épaule du premier qui tomba lourdement, se tordant de douleur. Elrohir fit deux pas et il ramassa une chaise qu'il prit pour l'écraser sur la tête du deuxieme. Il prit un élan et il grimpa sur une table. Il sautant en direction du troisieme homme, prenant soin de saisir sa lame en plein vol. Il tomba sur le dernier, et les deux hommes se retrouvèrent au sol. Elrohir se releva en premier, mais le second le suit pas longtemps, poussant Elrohir contre le mur de l'auberge. Elrohir, coincé entre le mur et l'homme, voyait un quatrième qui venait à sa rencontre. Elrohir fouilla contre le mur et il saisit une torche qui brulait. Dans un mouvement de bat de baseball, il envoya le bout brulant de la torche dans le visage de l'homme qui tomba inconscient. Un bruit de métal qui atteint quelque chose de dur se fit entendre

Avec le manche de son épée, Elrohir frappa l'homme dans le dos, il lui envoya son genou sous le menton et, une fois qu'il était à sa hauteur, il lui envoya le manche de son épée dans les dents. Quelqu'une volèrent sous la force du coup et l'homme fit un demi-tour en l'air avant de s'éfondrer au sol. Encore ici, un ''PING'' s'était fait entendre fortement dans l'auberge. Elrohir leva son épée et il dit:

- Bien, je suis Elrohir, mousquetaire du roi, mais surtout du peuple. Jusqu'à la preuve du contraire, vous êtes le peuple alors cessez de me taper dessus car je travaille pour vous.

Il saisit l'homme, qui venait de perdre des dents, par le collet et il lui dit:

- Maintenant que vous me connaissez mieux, puis-je prendre mon verre tranquille, hein?

Elrohir lacha l'homme qui tomba lourdement sur le sol. Il se dirigea vers une table dont la chaise était collé au mur, ne voulant pas etre attaqué de dos. Il espérait surtout que son contact ait entendu son nom et qu'il arriverait bientot

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse T
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Lun Fév 20 2006, 20:15

la première impression qu’elle avait eu en voyant cette inconnu vêtu comme un mousquetaire était la bonne.
En effet, Eloïse avait déjà vu des jeunes gens surtout des malfaiteurs se présenter sous le nom de mousquetaire même s’il n’avait pas ce profil pour.
La jeune femme était tranquillement assise dans un coin de la salle savourant une boisson rafraîchissante et un peu de calme.
La jeune trevegne pensait à ses derniers jours, maintenant une personne savait qui elle était à part sa cousine par alliance, elle espérait de tout son cœur qu’elle en dirait rien. Elle aimait assez être jugée comme une énigme par les autorités du Roi.
Ça mettait un peu de piquant dans sa vie, mais en même temps des fois elle se prend à rêver d’une vie calme, ne pensait qu’à se faire belle….mais en même temps elle le sait elle ne sera jamais comme ça…peut être devait elle naître garçon ?

Quand le combat commença, elle regarda la scène d’un œil distrait mais fut prise de suite par une pointe d’admiration envers l’homme. Lorsqu’elle était encore une enfant son père lui raconter l’histoire des mousquetaires, et elle s’en écoeuré jamais.
Eloïse regarda le combat qui faisait rage entre le Mousquetaire inconnu et les ivrognes de cette auberge. Il n’avait rien à redire, ses mouvements étaient calculés, vif, et précis. C’est ce qui lui manquait à elle, la précision sans oublier qu’une épée est assez lourdes pour une femme, donc ses mouvements ne sont pas très vif.
Cet Homme était astucieux malgré la situation désavantageuse, car les trois hommes étaient loin d’être des jeune gens sortant des jupes de leur mère mais trois brutes épaisses.

Eloïse elle avait l’impression que si elle recevait un coup d’un de ces trois hommes elle tomberait par terre comme une masse. Un frisson lui parcourut le dos en imaginant la scène.

-Bien, je suis Elrohir, mousquetaire du roi, mais surtout du peuple. Jusqu'à la preuve du contraire, vous êtes le peuple alors cessez de me taper dessus car je travaille pour vous.


*alors c’est le fameux Elrohir….je n’aimerai guère me mesurer à lui*

Cette jeune personne ne risquait rien puisqu’elle était pas sous sa forme de cavalier noir, étant habillée comme une jeune femme normal du peuple.

Elle le regarda et vit qu’un homme allait attaquer ce cavalier par derrière même si Eloïse n’aimait guère l’autorité, elle aimait encore moins la lâcheté…elle mit en avant sa jambe, et avant que l’homme attaque le mousquetaire au nom d’Elrohir elle fit en sorte pour qu’il se prenne dans ses pieds et qu’il tombe par terre sur le ventre. Pourquoi elle avait fait ça? elle en savait vraiment rien....
L'homme tombait se releva et la regarda haineusement voulant lever la main sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Lun Fév 20 2006, 21:08

Elrohir venait à peine de s'assoir qu'un homme tomba en plat ventre. Il ne comprit vraiment pourquoi, mais lorsqu'il se releva et qu'il leva sa main pour frapper une jeune femme, Elrohir se leva immédiatement de son banc mais trop tard, la jeune femme venait de recevoir un coup dans le visage. Quand il releva la main pour continuer, Elrohir le saisit dans le dos et il le projeta au mur. Il plaça son bras pour l'étrangler au mur et il dit:

- Frapper une femme? Où est donc passé votre honneur?

La seconde d'apres, tout ce que l'homme vit c'est un coude entre les deux yeux suivit du poing, et le noir par la suite.

Elrohir se retourna précipitamment vers la femme qui était tombé au sol sous la force de l'impact. Il enleva son gant et il lui dit:

- Ne bougez pas, pas tout de suite du moins

Elrohir scruta attentivement le visage de la femme. Elle était très jolie, mais ce n'était pas pour cela qu'il y touchait. Il regarda la blessure. Il touchait lentement le visage de la femme pour ne pas l'effrayer ou la blesser davantage. Il tata les os et il ne trouva aucune fracture. Il sourit et il lui dit:

- Vous avez une gueule de bois gente Dame, rien de plus que des ecchymoses. Vous permettez?

Elrohir tendit la main pour l'aider à se relever

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse T
Invité



MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Lun Fév 20 2006, 21:20

Eloïse se prit le coup de plein fouet et en tomba par terre de saisissement
Comment osait il portait la main sur une femme !
mais la, pas question de jouer les justicières, surtout devant ce mousquetaire.

Celui-ci regarda si elle n’avait rien, elle n’aime pas se sentir en infériorité, mais il fallait se l’avouer elle avait assez mal…
si seulement elle avait son épée, elle l’aurait planté dans la carcasse de ce rustre !

Quelle ironie, c’est Un Mousquetaire qui lui donna une correction, elle ne l’aurait pas mieux fait…
Elle prit la main tendue et se releva

« merci… »

dit elle tout simplement
Revenir en haut Aller en bas
Evangéline
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 30
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Mer Fév 22 2006, 22:00

Descendant d'un pas hésitant les marches qui conduisaient à la grande salle de l'auberge, Marie balaya la foule d'ivrognes d'un regard inquiet et fièvreux. Elle priait pour ne pas se tromper, se demandant d'ailleurs bien ce que diable pouvait faire un mousquetaire au beau milieu de la pire des pègres parisiennes!
Mais finallement, son angoisse fut balayée rapidement lorsqu'elle apperçut l'uniforme du sous-lieutenant de Verchères.
Evitant au mieux les poivrots qui se cognaient dessus ou bien encore ceux qui avait les mains un peu audacieuses, elle se fraya un chemin vers Elrohir. Celui-ci était en conversation avec une demoiselle et elle n'osa pas les interrompre. Enfin, elle se décida à se racler poliment la gorge pour signifier sa présence de la façon la plus discrète possible:


-Monsieur de Verchères?!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Jeu Fév 23 2006, 13:52

Elrohir entendit une voix féminine le demander. Il se retourna rapidement et il remarqua une jeune femme qui le regardait. Il finit d'aider Éloise de s'Assoir et il se retourna à nouveau vers la nouvelle venue:

- Oui, c'est bien moi.

Il porta sa main derrière le dos de la femme et il l'entraina vers un coin un peu moins bruyant ou dangereux. Il fit signe d'attendre quelques instants à Éloise et il se retourna à nouveau vers la nouvelle femme qui semblait si timide. Elrohir enleva son chapeau et il le déposa sur la table. Il demanda ensuite:

- Bien, maintenant que vous êtes hors d'atteinte des mains des hommes, que puis-je pour vous, mademoiselle?

Elrohir regarda son uniforme noir qu'il avait mit pour cette mission. Il avait été un peu taché, mais Elrohir le frotta rapidement pour enlever la poussière qui y avait été accumulé. Il en profita à la même occassion pour replacer quelques cheveux rebelles de la jeune femme qui la laissait pour dépeigné, probablement dû à la pagaille de la salle de l'auberge. Elrohir lui sourit et il lui dit:

- Voila, comme cela c'est mieux

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline
Administrateur Adjoint
avatar

Nombre de messages : 616
Age : 30
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Jeu Fév 23 2006, 17:15

La jeune Marie appréhendait quelque peu de s'adresser ainsi à un mousquetaire et le cadre ne lui facilitait pas non plus la tache... Elle apprécia donc son air avenant et sa sollicitude et se détendit légéremment.
Bousculées par quelques rustres, elle se rendit compte qu'elle était un peu négligée et faillit mourir de honte lorsque l'homme arrangea ses cheveux. La jeune servante esquissa tout de meme un petit sourire de gratitude puis répondit à la question précédemment posée:


- Mon maitre, Philippe de Rocroy, à qui vous devez avoir à faire, m'a chargé de l'excuser auprès de vous pour son léger retard. De facheux contre-temps... Il est actuellement dans sa chambre et viendra à vous dans les plus brefs delais...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrohir
Fils de La Fontaine
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   Jeu Fév 23 2006, 18:22

Elrohir écoutait ce que la femme avait à lui dire. Philippe de Rocroy... cela ne lui disait absolument rien. Qui était-il, il n'en avait pas la moindre idée. Qu'importe, le roi l'avait mandaté pour aider Elrohir, il devait y avoir une bonne raison. Elrohir inclina la tête et il répondit à la servante:

- Bien, vous le remercierai pour son attention particulière qu'il me fait en annonçant son retard.

Elrohir fit un léger sourire et il ajouta:

- Et merci à vous de venir m'annocer cette nouvelle ici, alors que vous ne semblez pas du tout habituée à une telle scène.

Elrohir jeta un coup d'oeil derrière lui, et il vit que le trajet pour se rendre à l'escalier était... un tantinet pas mal bondé. Il se retourna vers la jeune femme et il lui dit:

- Laissez moi vous accompagner jusqu'aux escaliers, en vous assurant une protection. Restez très près de moi surtout, et derrière moi.

Il attendit la réponse de la jeune femme

_________________
There is nothing for you here, only death

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mauvaises fréquentations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mauvaises fréquentations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mauvais choix, mauvaises fréquentations.
» Le meilleur remède aux mauvaises pensées est un verre d'alcool ! (a) - PV Jordane
» Les bonnes et mauvaises relations d'Eva
» Mauvaises Herbes. (Terminée)
» Mauvaises pensées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: