1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Salon Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexei
Poete


Nombre de messages : 161
Age : 34
rang : Grand Duc
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Le Salon Rouge   Sam Déc 23 2006, 20:23

Le Duc Alexei était arrivé au chateau. Il était déja tard le soir. À cet heure la Cour allait au lit, et seul quelques personnages nocturnes hantaient les Salon du chateau.

D'autant plus que l'Hiver, la vie étaient plus ralenti...la noirceur tombait rapidement, le froid engourdissait les hommes et les femmes, et l'on avait un peu moins envi de s'amuser.

Le Grand Duc arriva donc tard la nuit. Et son entré fut sans tambours n'y trompette! Mais il n'en fut pas choqué. Il était habitué à ce genre de situation. À arriver pendant la nuit, ou dans des lieux si reculés que l'on acceptait de se contenter d'un simple accueil, et cela était sufficament chaleureux, après ces longues distances dans ces régions immenses.

D'ailleurs il n'était pas à la Cour de France, d'accueillir un Prince Russe! Son entrée officiel serait plus tard! Mais par contre l'Ambassadeur du Tsar lui se devait d'accueillir le Grand Duc! L'on avait envoyé des laquais le prévenir! Il faut dire que l'ambassadeur ne l'attendait pas en cet heure et en ce jour, mais plutot le lendemain.

Si Alexei en était mécontent il ne le montra pas...Il salua d'abord la Marquise de Montespan qu'il l'avait amené à bon port. Ils se reveraient plus tard, cela ne faisait aucun doute.

Les maîtres de Palais et les Laquais s'occupait du Duc. L'on lui proposa de se reposer et de se divertir dans l'un de ces salons, pendant que l'on trouvait (ou que l'on réveillait) Monsieur l'Ambassadeur de Russie.

Le Salon Rouge était un lieu que l'on fréquentait tard. L'on y fumait ou buvait, tout en bavardant ou en se divertissant et cela à des heures tardives. Il y avait toujours quelques gentilhommes ou dames à y murmurer paisiblement entre eux.

L'un Laquais pris la peine d'annoncer Alexei:


-Son Excellance de Russie, le Grand Duc Alexei.

Le regard d'Alexei parcourut tranquillement la salle à la recherche de quelques choses qui pourrait distraire son attention... une femme d'un style plutot de ces pays de l'Est s'y trouvait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena D
Invité



MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Lun Déc 25 2006, 18:43

Helena d'Autwirtz au sortit de la chambre de la mourante Anne d'Autriche était venue au salon rouge afin de se changer les idées.
Elle était a peine arrivée qu'un laquais en grande tenue annoncait un Grand Duc Russe.
Helena ne se retourna pas tout de suite vers le personnage important.
Elle continnua a lui tourner le dos pour aller prendre une coupe de champagne.
Ce n'est qu'aprés qu'elle se retourna.

Ce jour-là la Duchesse était encore plus siblime que d'habitude.
Ses beau cheveux d'un blond parfait était savament coiffé en un chignon dont quelques mèches joliement bouclées a l'anglaise s'échappaient.
Elle portait une robe de satin noir et doré.
Des dentelles noires ornaient le décolleté les manches et le corset.
Le décoleté n'était pas spécialement profond mais laissait deviner une poitrine ronde et généreuse.
La corset mettait en valeure la finesse de sa taille.
Son regard profond, ardent, mystérieux était des plus attirant.

Elle se tourna donc de moitier vers le Duc et le regarda.
En appercevant le physique du jeune homme elle sourit.
Un sourire exquis qui souleva le coeur de nombres de jeune homme présent qui cherchaient désepérement a attirer l'attention de l'ardente duchesse de l'Est.
Elle se tourna entièrement vers le Duc Russe et s'adossa négligeament au chambranle richement ouvragé de la porte en bois précieux.
Elle porta a ses lèvres sa coupe de champagne sans quitter su regard le Duc.

Elle but quelques gorgées avant de poser la coupe sur une table et de sortir son éventail grâce auquel elle cacha une partie de son visage ne laissant voir que ses yeux, superbes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Lun Déc 25 2006, 20:39

Louise venait de revenir de ce court voyage au plus profond de la france campagnarde.Elle n'était pas exténuée et avait décidé de se rendre au salon rouge afin de voir si quelques esprits éveillés s'y trouvaient en cette heure si tardive.Elle était affublée d'une robe qui n'était certes pas à la mode de la cour mais lui allait comme un gant.Ses cheveux bruns étaient coiffés savamment et ses yeux quoique fatigués étincelaient encore de mille feux .Elle n'avait toujours pas remarqué l'étranger qui semblait dominer toutes les personnes présentes dans le salon et n'avait d'yeux que pour cette femme qui se pavanait .Cela était risible .Elle essayait sans nul doute d'attirer le regard d'un homme .Louise suivit le regard de la jeune femme et tomba sur un charmant homme au type quelque peu slave ,mais elle détourna bien vite son regard ,de toute façon Roland était bien plus séduisant,mais elle repensa soudain à la jeune femme qu'elle avait amenée ici ,peut être était ce son maitre!
Revenir en haut Aller en bas
Helena D
Invité



MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Lun Déc 25 2006, 21:13

[Risible risible sa va hein!! ^^ Non mais!! Lool! Je doit avouer que sur la séduction j'ai mit le paquet mdr!! pompomboy
Bon, j'arrêtte de flooder et de polluer le topic.... whistle ]
Revenir en haut Aller en bas
Alexei
Poete


Nombre de messages : 161
Age : 34
rang : Grand Duc
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Mar Déc 26 2006, 18:36

Après avoir observé de son regard qu'il voulait dur, malgré cette abscence de ride que l'on pouvait posséder à un si jeune âge, le salon et ces occuppants, ce nouveau "territoire" ou il devrait vivre, le Duc Alexei s'avanca d'un pas plutot lent.

Il était vetu d'un habit blanc assez ample par endroit, mais qui ne cachaient pas ces atours robustes masculins. Il avancait donc lentement. Trahissant peu d'émotions sur son visage pour le moment.

Il tourna la tête vers une jeune brune. Elle le regardait, il était habitué d'être ainsi le centre de l'attention. Mais lui même était loin de s'intéresser à tout ce qui l'entourait...

Une jeune femme blonde d'une superbe provoquante et attirante, le regardait avec un regard charmeur...elle portait une coupe de champagne à ces douces lèvres... Un regard troublant, les créatures de cette contrées étaient visiblement toute très séduisantes et bien armées dans le domaine de la conquête amoureuse.

Pendant un moment il lui prit le désir, et le caprice, de posséder une de ces créatures. La Marquise avait éveillé ces sens, la jeune femme qui la regardait maintenant les tenaient provoqués.

Mais les Russes étaient des hommes de sang froid, ils ne suffisaient pas d'une seule étincelle pour allumer les passions de leur êtres. Si un jeune homme français aurait bondi à genoux au pied de l'étrangère pour quémender ces soupirs et ces charmes, un jeune homme Russes réfléchissait plutot à la facon de contraindre la jeune étrangère à se retrouver à ces genoux à lui!

Elle le regardait...il la regardait...il fallait maintenant provoquer, les convenances étaient faites pour être baffoués! Mais seulement par les personnes de rang exceptionnels... Il la regardait dans les yeux, il descendit alors son regard au niveau de sa poitrine, regard qu'elle capta. Son regard se fit alors un peu plus insistant et intéressé, comme celui d'un homme qui contemple un tableau ou somptueux mets. Ce n'était pas un regard particulierement impoli mais celui d'une personne qui sait apprécier la beauté dans de nombreuses choses. Mais le geste lui était provocateur...

Puis il détourna plus rapidement son regard, il s'empara d'une coupe de champagne qu'un laquais lui tendait. Il la but! Il fallait vite cacher ce petit éclat de rouge sur ces joues que lui avaient valu l'audace de son dernier regard provocateur! Après tout il n'était pas encore si vétérants dans les jeux de séduction.

Pouah cela ne gouttait que de l'eau aissonné! Une boisson de femme évidemment! Trop peu corsé... mais plutot léger, aussi légère que la robe de l'étrangère...

Pendant un moment il fut inquiet, ne servaient t'on que cette liqueur angélique dans ce lieu? Ses réserves de Vodka seraient t'elle sufficante!?

-Plutôt douillet cette boisson...je prendrai bien quelques choses de plus corsés...qu'en dites vous charmante Paonne? Il dit cela pour parler de son éventail qu'elle avait prise pour cacher ses sourires, aussi il ne connaissait pas le nom de la blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena D
Invité



MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Mer Déc 27 2006, 19:20

Helena éclata d'un rire cristallin suite a l'exclamation du Russe frustré.
Elle le regarda malicieusement,


Eh bien mon cher, si ce vin de Champagne célèbre t unique dans tout l'occident ne vous plaîs guère, il faudra vous contenter de vin.
Bien qu'il soit, évidement, des meilleurs!
Mais, auriez-vous ramenez de vostre imense et glaciale Russie quelques Vodka et autres alcool fort que seul les gens de l'Est savent tenir convenablement?!


Tout en disant celà, la Duchesse avait élégament replié son éventail aux couleurs de sa robe.
Elle bu une autre gorgée de Champagne, elle commencait a avoir chaud.
Dans les salons, les frileuses, et frivoles, courtisanes demandaient a ce que de trés nombreuses chandelles soient allumées.
Il en résultait une chaleure presque suffocante.
"C'était certainement pour pousser les gentilhomems a se dévêtir et elles avec..." pensa-t-elle avec dédain.
Ces fameuses orgies nobles s'inspirant de la grèce antique révulsait Helena.
"Ils ne connaissent rien a l'art d'aimer..." pensa-t-elle avec mépris.
Puis, elle report son attention sur le Duc Russe, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei
Poete


Nombre de messages : 161
Age : 34
rang : Grand Duc
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Mer Déc 27 2006, 20:50

Je ne doute pas que cette boisson légère et délicate convienne à votre féminine personne. L'on peut connaître une personne à ce qu'elle boit dit-on.

Je saurai bien maladroit de ne pas avoir prévu de quoi me raifrichir. Bien que la Vodka ne soit pas le seul moyen pour se raifrichir...un plongeon dans quelques doux yeux peut être une source unique d'ivresse.

Il fit quelques pas autour de la Duchesse et revint devant elle Elle semblait à l'aise, là ou une jeune courtisane aurait été pris au dépourvue.

Que savez vous des "gens de l'Est"...madame...madame....

Il attendait qu'elle se présente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena D
Invité



MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Jeu Déc 28 2006, 17:20

Helena, un sourire mutin sur les lèvres, planta son regard malicieux dans celui du Duc et fit une jolie petite révérence avant de se présenter:

Helena Analya D'Autwirt Van Hëgan Brizey, Duchesse Prussienne.
Je les connais bien pour les avoirs longuement fréquenté, et en avoir fait partit.


Puis, Helena prit un petit four raffiné que lui présentait un laquais en grande tenue.

A présent je me considère plus Française que Prussienne. Le raffinement de la cour est a l'image de la gloire et de la puissance de ce Pays, et de son Roy. Cette contrée m'attire et me fascine.
Mais vous cher Duc, que faites-vous en France?


Elle mangea avec délicatesse le met puis fit quelques pas vers l'une des fenêtres encadrées de rideaux pourpres.
De cette fenêtre on pouvait profiter d'une vue sur les jardins tout a fait exquise.
"Les jardins a la Française, le rafinement a la Française, l'Amour a la Française.... décidement, ce pays est le pays de mon coeur!" pensa-t-elle.
Elle tourna le dos au Duc et ouvrit la fenêtre, elle se dirrigea ensutie sur le balcon et s'accouda sur le rebord de celui-ci pour admirer de tout son saoul, toujours de dos au Duc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Jeu Déc 28 2006, 17:37

Louise pressentait la présence d'un être connu d'elle dans le chateau,peut être que Roland avait fini par accepter son invitation,peut être qu'à cette heure il était dans l'enceinte de la cour.Mais ce n'était qu'une illusion comme toujours.Elle revait de lui jour et nuit et aimait à le comparer à d'autre s hommes comme cet étranger.Elle repensa soudain à la jeune femme qu'elle avait pris avec elle et vit en cet homme le maitre probable.Elle s'avança donc d'une démarche souple avec toute la grâce qu'elle possédait vers l'étrange individu et se mit face à lui en déclarant ces mots accompagné d'une courte révérence.

-Messire,je vois que vous êtes étranger et je me permets de vous apostropher ainsi car vous devez être récemment arrivé en cette cour et il se trouve que j'héberge ici une jeune fille que j'ai rencontré sur la route et qui s'avère elle aussi être étrangère et de surcoit servante d'un aristocrate de passage à la cour............
Revenir en haut Aller en bas
Alexei
Poete


Nombre de messages : 161
Age : 34
rang : Grand Duc
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Jeu Déc 28 2006, 20:56

Prusienne? Vous voilà fort loin de votre duché, Duchesse... Oui je vois de plus en plus que ce pays...la France, possède des charmes qui plaisent aux dames et aux duchesses.

Ma présence ici est une longue histoire. Vous pouvez néanmoins me considérer en visite officiel, comme "observateur".

Mes yeux sont à la recherche de nouvelles merveilles à contempler....

Il la regarda effectivement. Elle lui tourna le dos, s'amusait à provoquer et à garder l'attention. Elle bougait un peu trop... Mais cela n'était pas déplaisant en toute circonstance...il sourit. Elle serait un bon dessert pour terminer cette soirée... Il allait s'avancer, quant une autre étrangère l'apastropha. Cela lui déplut bien entendu!

-Plait-il?

Elle l'appella Messire, alors que le laquais avait déja annoncé son nom. Elle utilisa le terme étranger ce qui était incourtois. Elle venait l'entretenir de banalité, alors qu'il allait pour conquérir la toute voluptueuse Prussienne. Elle se mit sur son chemin. Alors qu'il tendait ces mains et son regard vers la croupe de la Prussienne. Cette femme osait décidément bien loin.

-Si vous souhaitez m'apostropher à nouveau, je vous permet de m'appeller Votre Excellance ou Mon Seigneur....

Sa voix était aussi froide que l'hiver de son pays. Il fallait également qu'elle baisse son regard. Elle parlait d'une servente...se pourrait-il...Edvokia?

-Si cette servente est bien ma possesion, comment ce fait il qu'elle se retrouve désormais héberger par vous? Qu'elle retourne là ou je l'ai laissé....

Peut-être que la jeune femme avait-t-elle fait cela pour espérer gagner une faveur de sa part....elle aurait dû être moins maladroite alors....aussi désormai son esprit était fixé sur la duchesse Prusienne et tout contretemps l'irritait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Jeu Déc 28 2006, 21:34

Louise considéra d'un oeil étonné cet homme.Quelles manières détestables ,pensa t elle ,un vrai rustre sorti de la campagne ou qui ne connait guère les usages français.Elle ne fit cependant aucune remarque.
Elle lui lança un sourire de vipère



-Veuillez m'excuser si je vous appelle messire mais je n'étais point là quand on vous a annoncé!Si vous préférez que l'on vous appelle excellence,il faudrait se montrer digne de ce titre or vos manières déplorables laissent entendre un titre plus bas dans l'échelle sociale ,messire.

Elle avait bien appuyé sur ce dernier mot

-Quand à cette jeune femme ,que voulez vous nous autres françaises
avont un coeur ce que vous ne possédez apparemment pas ,vous ne vous souciez que de vous et préférez séduire les femmes ,une occupation si plaisante......OH je ne voudrais pas vous offenser mais vous n'honorez pas votre pays par votre conduite.Sur ce j'ai été ravi de converser avec vous...Si vous souhaiter récupérer votre servante car je pense qu'elle l'est venez en mes appartements elle vous sera rendue.Je suis la baronne de frenolec.

Elle s'éloigna non sans avoir lancé un regard dédaigneux sur l'immonde personnage
Revenir en haut Aller en bas
Alexei
Poete


Nombre de messages : 161
Age : 34
rang : Grand Duc
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Jeu Déc 28 2006, 21:50

J'ai été ravi madame la Baronne...

Finit t'il glacialement et ironiquement.

Le Sang du Duc fit trois tour dans son corps, son poil s'hérissa devant tant d'imprudence et de grossierté. Qui était cette...petite baronne...de petite naissance pour oser le critiquer ainsi!

En Russie elle aurait obtenus le fouet! Diable! Il n'avait pas de fouet sur lui en plus. Elle devait être punie!

Néanmoins les insultes n'étaient pas tout... Il ne fallait pas perdre la tête et son sang froid pour une une...simple d'esprit! Les femmes n'avaient pas d'autres armes que cela. Et elle était partie désormai, ce qu'il avait voulu en la soufflant de ses paroles glacières.

Il ne fallait pas s'énerver pour tout cela pensa t'il...mais la Duchesse avait excité son sang, et la Baronne l'avait irrité. Il bouillait intérieurement, mais cette colère ne semblait pas vouloir sortir, prissonière de ce manteau de froid qu'était la facade du jeune homme.

Un homme aussi jeune avait besoin de bouger, les énergies qui le canalisait devait être libérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Jeu Déc 28 2006, 22:02

Elle entendit le grand duc souffler quelques mots et se retourna afin de mieux lui répondre.

-MOi de même.......

Elle ajouta après quelques instants de mures réflexions

-.........Votre excellence................Désolée de vous décevoir ici ,nous sommes civilisés ,on s'exprime naturellement,on dit tout haut ce que vous autres étrangers ne voulez pas entendre ,il serait déconseillé de vous venger,de toute façon vous n'avez pas non plus été tendre avec moi ,vous êtes arrogant et méprisant ,je ne suis que naturelle et non hypocrite.J'admets cependant que mes paroles ont dépassées mes pensées et que j'ai été aussi grossière que vous l'avez été envers moi.

Elle resta ainsi plantée à le fixer.Mais ,elle le savait,elle le genait,il rêvait de séduire la prusienne mais dans mle même temps de la chatier

-Mais retournez donc à vos ébats,je dois admettre que vous avez trouvé une perle.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei
Poete


Nombre de messages : 161
Age : 34
rang : Grand Duc
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Jeu Déc 28 2006, 22:24

Cette fois le Grand Duc sourit! Elle se retournait ! Il la tenait! De la victoire qu'elle avait acquise, en le bafouant et s'éloignant la tête haute, le laissant pamer morosement, elle revenait désormai s'excuser devant lui!

Sa nature féminine avait sans doute repris le dessus. Et elle revenait chercher clémence, pardon et faveur.

Qu'elle avait raison ou tord, lui n'aurait jamais admis sa faute. La fierté passait avant tout. Les femmes étaient bien étranges...

Il la laissa s'expliquer. Tout cela importait guère. Cela ne calmerait pas son sang déja agité.

Oh bien sur elle prétendait qu'il avait été aussi grossier qu'elle. Mais personne n'était dupe, puisque c'était elle qui baissait la tête désormai.

Il n'avait pas envi de rajouter quelques paroles à tout cela... il était déja trop entrainer dans cette histoire et cela le détournait de la précieuse Duchesse Prusienne, qu'il cherchait désormai du regard.

Regard toujours aveuglés par quelques surplus d'émotions et irrités par la conduite de la Baronne.

Un gentilhomme francais aurait sans doute aggripé l'amicale perche tendue par la baronne. Mais il n'était pas "gentil" n'y francais. Et pour le moment il n'avait pas l'esprit à s'occuper de la Baronne. Seul le caprice du moment importait. Et la fatigue ajouté à cette émotion l'empêchait maintenant de profiter de la vision sensuelle de la Prusienne.


Il prit congé de la Baronne. Cavalièrement. Mais si elle insistait, elle continurait sur une note scandaleuse.

-Bonne soirée madame la Baronne... Nous "rediscuterons" de tout cela...

.Par ce mot il entendait de nombreuses choses....Oui il s'occuperait de tout cela à la bonne heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena D
Invité



MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Ven Déc 29 2006, 14:26

Toute entièreperdue a sa contemplation des jardins a la française, elle n'avait pas entendut la Baronne de Frenolec appostropher le Duc.
C'est lorsqu'elle se retourna qu'elle la vit.
Cette femme ne lui plaisait pas.
Par son intelligence elle se croyait supérieure a elle et la Duchesse la détestait en celà.
Elle se retourna sans même avoir prit al peine de saluer la Baronne.
Elle devait certe lui reconnaitre une vive intelligence et franc parler désarmant mais son arrogance avec les étrangers mettait Helena hors d'elle.
Elle attendit alors accoudé au balcon, le froid n'ayant aucune emprise sur elle.
Trop habituée en Prusse a en connaître un bien plus mordant.
Elle soupira, se demandant si le Duc allait bientôt venir.
Elle avait envie de parler ce soir.
Et de bien d'autre choses...
Revenir en haut Aller en bas
Alexei
Poete


Nombre de messages : 161
Age : 34
rang : Grand Duc
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Ven Déc 29 2006, 14:53

Alexei sortit sur le Balcon. Il faisait froid...pour ce pays. Mais le Duc portait toujours de chaud vêtement. Rien n'était plus agréable qu'une bouffée d'air frais, après la "confrontation" avec la Baronne. Rien de très important désormai.

La Duchesse attendait sagement accoudé au Balcon. Le froid l'embelissait. De la vapeur se formait autour de sa petite bouche, et ses joues prenaient une nouvelle teinte poupre. Sa poitrine semblait aussi plus ferme. Le froid changait une personne.

Elle ne s'était pas mêler de sa "discution". Elle était très polie et habile.


-Milles excuses... madame d'Autwitrz...j'ai été retardé dans une affaire triviale. Je me suis trop égaré déja loin de votre charmant regard si malicieux. Et je vous retrouve sous cette brise glaciale...

N'avez vous pas froid?

Il sortit une petite bouteille...réserve secrète de sa chemise. Il prit un verre et se versa quelques gouttes de Vodka...Cela serait sublime!

-Êtes vous heureuse dans ce pays madame d'Autwirtz, y avez vous trouvez ce que vous étiez venu chercher à l'origine de votre voyage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena D
Invité



MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Ven Déc 29 2006, 22:15

Helena sourit.

-Ce que je cherchais mon cher duc? Je ne le sais pas moi-même...

Puis, aprés un court instant de silence Helena reprit:

-En attendant ce soir, j'ai trouvé une personne qui me plais...

Se retournant vers le duc Helena planta un regard dénué de tout faux-semblant.
Dans ses yeux brillaient la flamme du désir.
Helena assumait, elle était libertine, elle aimait l'amour.
Et elle aimait les hommes.
Elle ne se privait pas, lorsqu'elle avait envie de quelque chose, il était rare qu'elle ne l'obtienne pas.
Elle prit le verre de Vodka que le jeune duc s'appretait a porter a ses lèvres et le bu dans la plus pure tradition de l'Est, cul sec!
Exprès, ou non, une goutte s'échappa et coula du coin de ses lèvres sur son menton pour finir par aller sécraser dans le décoleté apétissant de la duchesse.

Elle remit le verre dans les mains du Duc et dit:


-Si nous allions ailleurs, dans un endroit plus intime, plus propice aux confidences...

-Que diriez-vous de mes appartements?!


Demanda-t-elle d'une voix si douce qu'il fallait a son interlocuteur quelques instants de reflexion pour en saisir le sens.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei
Poete


Nombre de messages : 161
Age : 34
rang : Grand Duc
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Ven Déc 29 2006, 22:33

-L'on trouve toujours quelques choses, même quand on ne sait pas ce que l'on cherche...

Je suis moi même ici pour des raisons....plutot peu significatives... mais il faut savoir profiter de ce que nous découvrons...

Elle prit son verre et le but. Elle ne manquait pas d'audace! Un astucieux mélange avec sa sensualité à tout rompre. Elle l'invita ensuite. C'était peu commun pour une femme de poser ainsi les premiers gestes. Mais sa situation de voyageur et de visiteur aurait rendu une invitation plus difficile. Ces appartements, comme l'invitation conviendraient parfaitement....

-Je serais honorer de pouvoir partager quelques confidences avec vous...

Il dit cela sincérement et d'une facon approprié.


-Vos appartements conviendrons.

Légèrement impératif comme à son habitude, mais avec un léger sourire qui pouvait trahir ces désirs.

Il fallait un peu plus de Vodka...!


-Je vous suis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena D
Invité



MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Ven Déc 29 2006, 22:36

Helena lui adressa un charmant sourire accompagné d'un adorable clin d'oeil et, a la manière des laquais elle l'invita a la suivre.

Elle le guida dans les nombreux et luxueux corridors, couloirs et antichambres qui composaient le château royal.



[dans mes appartements Alexei et plus vite que ca!! ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Salon Rouge   Aujourd'hui à 09:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Salon Rouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» Carton rouge...
» Le salon du chocolat à Paris
» Bouge ton boule, c'est pour moi qu'on déroule le tapis rouge... >>Libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: