1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Van Haak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Van Haak   Mer Jan 03 2007, 14:20

Emporté par la rougeole des le mois de Novembre (certes, elle fut un peu en retard sur le calendrier historique), Louis avait été au plus mal; au point de préparer sa succession.
Le mal qui l'avait rongé faisait concert avec celui de sa mère, mourante, lui disait-on, qu'il n'avait pu visiter qu'une fois.
L'aimant certes moins que son frère Philippe, la savoir à l'agonie cependant n'avait point hâté sa guérison, mais enfin, le voilà sur pieds, quoiqu'encor faible.

Et alors qu'il prenait comme chaque matin un petit quart d'heure d'air frais dans les jardins, un petit quart d'heure seulement, ses médecins craignant que le froid n'altère plus qu'il ne revigore sa santé encore fragile, on vint lui annoncer qu'un éminent seigneur Hollandais attendait d'être reçu.

Louis, qui avait perdu toute sa superbe, fit demi-tour sans broncher, écourtant ainsi sa promenade quotidienne.
Il s'emmitoufla un peu plus dans son manteau, et, à l'aide de sa canne dont il avait vraiment besoin, commença sa longue marche jusqu'à son cabinet où il s'entêtait, contre l'avis de tous, à y travailler au moins trois heures par jour.

Un valet le débarrassa de son manteau, attisa le feu, puis laissa seul le Grand Roy qui s'installait non sans difficulté dans son fauteuil.

La Hollande... Concurrent économique important, il n'avait jamais vraiment traité amicalement avec ce pays. A vrai dire, il n'était surement pas prêt a un revirement de sa politique. De plus, dans son état, il ne prendrait jamais de décision trop importante tout seul, il avait l'humilité de reconnaitre que sa faiblesse physique ne lui permettait pas de lutter avec de trop grands esprits; L'aide de Colbert lui était alors tres précieuse; or, celui-ci ne serait surement pas favorable a une prompt alliance.

Nous verrons.


-Faites entrer!


Ordonna-t-il au Suisse après s'être raclé la gorge.

Le pauvre Van Haak devait être gelé depuis le temps qu'il attendait dans l'antichambre...
Mauvais préambule pour une sans doute mauvaise rencontre..;

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Haack
Poete


Nombre de messages : 88
Age : 38
rang : Ambassadeur des Provinces-Unies
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Van Haak   Sam Jan 27 2007, 22:48

( hj : haie ! milles excuses !! j'avais point remarqué ce royal post ...
Je me lance ! .... mais j'ai le trac ! peur )



Lorsque le garde fit signe a Van Haack que le Roi allait pouvoir le recevoir, celui ci se leva, prit les documents que lui tendait son secrétaire et s'avança résolument vers l'entrée du cabinet du monarque...
Juste avant d'y pénétrer, l'ambassadeur hésita presque, saisit par l'émotion mais se reprit bien vite et entra dans la pièce.
Van Haack s'immobilisa à bonne distance du bureau du roi et s'inclina respectueusement, après avoir ôté son chapeau...
L'ambassadeur commença, tout en restant à demi courbé :



Mes hommages majesté ! ...
Je ne serais trop vous remerciez de bien vouloir me recevoir aujourd'hui !... C'est pour moi un immense honneur, il va s'en dire...



Van Haack se redressa, croisa le regard impénétrable du Roi et poursuivit :


Majesté, j'ai la joie et l'honneur de vous remettre mes lettres de créances, émanant des Etats-Généraux ( hj : parlement hollandais) ainsi que de son excellence le Grand Pensionnaire des Provinces-unies (hj : chef d'état) !... Lettres officielles assorties d'une missive du Grand Pensionnaire à votre attention...
Bien qu'au service de son excellence le grand Pensionnaire, je suis dès à présent, entièrement à votre disposition, sire, et ce pour toute la durée de mon séjour dans votre grand royaume ! ...
Sachez, majesté, que la première de mes missions, sera l'établissement de relations cordiales et apaisées entre nos deux pays ! ...



Van Haack se tut, de peur d'avoir trop parlé, s'inclina de nouveau et attendit avec une certaine anxiété, la réponse du Roi de France.


Dernière édition par le Lun Oct 29 2007, 16:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/forum.htm
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Van Haak   Ven Fév 02 2007, 14:18

[aucun pb Wink ]

L'entrée de l'ambassadeur fut tout à fait cordiale, courtoise et déférente. Cependant Louis restait sur ses gardes. La Hollande, jusqu'ici, n'avait jamais été associée dans son esprit à "alliée".

Il prit les lettres mais ne les lit pas de suite. Il observa d'abord d'un oeil perçant le bonhomme devant lui: ce n'était ni quelqu'un d'inquiétant, ni vraiment d'impressionnant, au contraire, c'était un homme qui semblait délicat, un peu "bonne bouille", et si le Roy ne jugeait les gens que par l'impression que donnait leur visage, il penserait que l'homme ne serait jamais venu pour batailler. En réalité, il semblait bien mieux fait pour de la diplomatie.

Son jaugeage fini, il jeta un rapide coup d'oeil sur les lettres de créances et, satisfait, les posa sur son bureau.

Il répondit ensuite à l'ambassadeur, la voix un peu sèche d'une certaine rancoeur :


-Nous craignons Monsieur qu'aucune relation cordiale ne puisse être entamée entre la France et la Hollande avant que cette dernière puissance ne se soit expliquée sur un affront à mon égard qui a eu des répercutions sur toute l'Europe...
Je veux parler de l'affaire des pièces.

Trancha-t-il, radical.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Haack
Poete


Nombre de messages : 88
Age : 38
rang : Ambassadeur des Provinces-Unies
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Van Haak   Lun Fév 12 2007, 20:10

( hj : arff ! juste pour quelque pièces ou médailles ...)



Devant la sentence royale, Van Haack blêmit ...
Mais se reprit bien vite et s'empressa de préciser :




Majesté ! ... Cette fâcheuse affaire est justement l'une des raison de ma venue en votre royaume...
Bien que tout indique que cette bien triste affaire semblerait n'être qu'un terrible malentendu, qui aurait par la suite été passablement déformé et amplifié (hj : ça rame...), force est de constater que le prédécesseur de l'actuel Grand Pensionnaire, avait, fort mal traité cette triste histoire de médailles aux représentations, il est vrai, fort ambiguës ...

Lorsque l'on sait que les principaux conseillers de celui ci étaient ouvertement hostile à votre personne, ceci n'a rien d'étonnant ...
Mais depuis l'intronisation du nouveau dirigeant qui eut la sagesse de s'entourer de bons conseillers fort bien disposés envers votre majesté et la France, dont j'ai l'honneur de faire partie, les mesures nécessaires afin de retrouver et de faire disparaître l'intégralité de ces pièces et médailles douteuses ont été prises ...

Bien qu'on m'est assuré que votre majesté n'avait à craindre que ces fameuses pièces fussent effectivement dirigées contre vous, tous sera fait pour que de tels évènements ne se reproduisent point ...

Toutefois au regard du retentissement et des conséquences que cette affaire à entraînée, les autorités constituées de mon pays m'ont chargé de vous présenter, en leurs noms, et au nom des Provinces Unies, leurs profonds regrets et leurs sincères excuses ! ...

Et sachez, majesté que plus que tout autre en Hollande je voue une véritable admiration pour votre grand royaume et à votre endroit ...
Aussi j'aurais à coeur de vous exposer les gages concrets émanant de mon pays devant favoriser, je le crois et l'espère une meilleure entente entre nos deux nations ! ...



Ce long monologue et plaidoyer prononcé, Van Haack s'inclina respectueusement devant le Roi...



(hj : bon j'espère avoir assez bien compris la teneur de cette affaire...
surtout après cet exercice de rétropédalage forcené !) tears
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orcanie.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Van Haak   Aujourd'hui à 20:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Van Haak
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: