1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maud de
Invité



MessageSujet: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Lun Fév 19 2007, 20:14

La voiture roulait à tout allure, ne se préocupant pas des paysans qu'elle pourrait renverser. La comtesse était à son bord et ordonna d'une voix autoritaire au cocher de ralentir. Celui-ci lui répondit d'un:

- Vos désires, Madame la Comtesse.

Une fois satisfaite, la Comtesse se sentit plus à l'aise et pu alors sourire à sa jeune suivante qui l'accompagnait désormais partout après la mort de son défunt mari Antoine. Elle venait tout juste d'arriver en ville et s'était visiblement lassée du voyage. Elle qui n'aimait pas être traînée à droite et à gauche ... Elle commencait à regretter son choix, d'être venue, de vouloir découvrir la ville plutôt que de rester à la compagne. Noémie quant à elle (la suivante) ne disait mots. Elle comtemplait les hautes maisons, les jardins qui s'offraient à ses yeux. Une légère existation naquit dans ses yeux. Visiblement cela ne la dérangeait pas d'avoir accompagné la Comtesse.
Brisant le silence d'un petit rire, Maud déposa sa main sur les siennes et lui dit d'un ton tout à fait courtois qui avait le don d'émerveiller:


- Ma chère amie, bientôt vous aurez la permission de flâner parmis les gens de la haute bourgeoisie. Je vois dans vos yeux votre enthousiasme. Ahh, cela nous change bien de la campagne et de notre chère Grèce de ces dernières années. Je crains de ne pas pouvoir m'adapter aussi facilement que vous à cette admosphère nouvelle. Que dieu me vienne en aide!

Noémie répliqua sans retenue mais en tout amitiée:

- Mais madame la Comtesse, n'aviez-vous pas vous même voulu venir ici même?

- Ma chère, je pense que tout humain peut parfois se tromper mais puisque je suis ici, autant profiter de ce soleil radieux. Je vous en prie, ne me quittez pas durant la durée de notre voyage en ville. Sans vous je me sentirais bien mélancolique.

La comtesse pressa la main de son amie dans la sienne et quand elles sentirent la voiture s'arrêter, le cocher vint immédiatement ouvrit la portière à la Comtesse. Maud intima à sa suivante de rester dans la voiture, elle n'en avait de toute façon pas pour très longtemps. L'archevêché se dressait maintenant devant elle, un endroit saint. Il ne fallut pas très longtemps à la noble dame pour gravir les escaliers qui la séparait de l'entrée. Quand elle entra dans l'immense lieu, elle avança vers la croix du Christ et s'agenouilla silencieusement, ne faisant absolument aucun bruit. Quelques prières lui feraient sans doute beaucoup de bien. Nombreuses furent pour son défunt mari qu'elle pleurait encore en silence, d'autres pour ses parents.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Lun Fév 19 2007, 22:58

La petite baronne avait conservé la profonde devotion attachee a tous bons bretons , en ces temps sombres sa foi pouvait bien l aider,tout etait si vide d' interet depuis le depart de ses plus proches amis et la disparition soudaine de celui a qui son coeur appartenait encore.
Elle avait vraiment besoin de ce calme et de ce sentiment de soulagement et de repos qu'apportait la priere....
Personne ne l attendait nulle part elle était donc seule maitresse de ses actes et la journée lui appartenait,quelques marches à gravir et elle fut transportée dans une atmosphère apaisante,la fraicheur environnant les lieux produisait sur son corps et son âme un effet agreable .
L'ambiance nocturne ......etait si ......étrange.Elle aimait tout cela et par dessus tout l 'odeur des cierges brulant dans les recoins de l édifice.
Quelle ne fut pas sa surprise d 'apercevoir une âme en ces lieux d 'ordinaire desertées.
Mais elle n'y fit pas plus attention et se signa avant d'allumer un cierge ......sa volonté de par ce geste resterait secrète.
Revenir en haut Aller en bas
Maud de
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Mar Fév 20 2007, 09:41

La Comtesse était absorbée dans ses prières et n'avait donc entendu venir personne. Antoine lui manquait et c'est ce qui la fit pleurer. Quelques larmes coulèrent le long de ses joues, quelques larmes seulement ... Elle n'en éprouvait pas moins une douleur insupportable. C'était comme une plaie difficile à panser, une plaie qui ne voulait pas se refermer. Maud se rappellait les boucles noir de son époux, ses yeux de la même couleur, profonds et chaleureux. Il imposait le respect de part sa seule personne et détenait une forte personnalitée. Une nouvelle larme mais cette fois Maud sortit un mouchoir de son manteau et les essuya aussi vite.
La jeune femme avaient perdus ses parents et son mari. Elle était à présent seule à gèrer les terres qui lui revenaient. Quelques jours plus tôt, son oncle lui avait fait envoyer Noémie, qui était une fille sublime. Doucement, Maud se releva en faisant attention à rester discrète. En se retournant pour allumer un cierge, elle remarqua une jeune femme s'attellant à la prière. Elle n'y prêta pas plus attention pour l'instant, ne voulant pas la déranger et alluma un cierge comme elle en avait l'intention.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Mar Fév 20 2007, 14:44

SOUDAIN ELLE laissa là ses pensées car elle avait entendu les bruits de pas resonner dans la nef......le moment de stupeur passée elle vit que ce n'était que la femme qu'elle avait remarquée en entrant qui s'avançait en direction d'un cierge,quel réconfort pour Louise de voir enfin quelqu'un de pieux en cette ville de débauche.

LA Péronelle était bavarde et commère,déjà lors de son enfance dans sa bretagne natale ,personne ne lui confiait de secret en raison de son incapacité à le garder.Ce fut donc naturellement qu'elle délaissa un instant la prière pour se poser quelques questions.
Elle décida d'adresser la parole cette jeune femme même si cela n'était pas correcte en ces lieux.

-Enchantée de vous croiser,tout est si désert d'habitude ici.....
MURMURA T ELLE
Revenir en haut Aller en bas
Maud de
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Mar Fév 20 2007, 16:29

La Comtesse avait eu le temps d'allumer un cierge et de dédier une dernière prière à son mari afin que son âme soit protègée par Dieu lui-même. Lorsqu'elle s'apprêta à partir, une jeune demoiselle vint alors lui murmurer à l'oreille qu'elle était enchantée de sa présence. Cela illumina le visage de Maud qui était elle aussi ravie de rencontrer enfin quelqu'un. Elle lui adressa un petit sourire et marcha avec elle vers la sortie.

- Je suis moi même enchantée de vous rencontrer, je vois que cet endroit est désert mais l'admosphère est si reposante ... L'odeur des cierges se consummant ... la pénombre est réconfortante.

Elles marchèrent encore un peu puis lorsque la Comtesse réalisa qu'elle n'avait que trop parlé elle émit un petit rire discrèt qu'elle maquilla du revers de sa main:


- Mais à qui ais-je l'honneur, mademoiselle?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Mar Fév 20 2007, 16:37

Quelle agréable surprise, pensa Louise,nous avons les mêmes sentiments envers ce lieu ,étrange coincidence mais cela ne pouvait que l'inciter à vouloir faire plus ample connaissance avec cette dame.
Elle rougit en pensant à son manque de politesse.


-Oh ,excusez moi,je n'ai pas réalisé que j'avais omis cela,c'est pourtant la première chose à faire............Je suis Louise ,baronne de Frenolec ,enfin plus exactement la soeur du baron actuel.Je loge en Fontainebleau et cela est d'un ennui mortel......Vous me semblez dame de qualité et je gage que vous viendrez bientôt y habiter,pour votre plus grand malheur,évidemment c'est une occasion de rencontrer les Grands et quelques personnes sympathiques,celles ci se font rare laissant place aux opportunistes hypocrites et dame guettant une faveur royale....
Revenir en haut Aller en bas
Maud de
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Mar Fév 20 2007, 16:59

Voyant que la jeune fille devait être fort sympathique, Maud se montra plus courtoise encore. La comtesse apprit alors que la jeune fille était baronne de part son frère et qu'elle résidait à Fontainebleu, là où vivait le Roi lui même. Maud avait plusieurs fois penser se rendre là-bas mais tomber dans l'ennui n'était pas ce qu'elle préfèrait. Rien que le fait de cotoyer des dames fourbes, narcissiques, égoïstes et perpetuellement à la recherche de la fortune, la mettait mal à l'aise. Autant éviter de tomber dans pareil situation.

- Sachez mademoiselle de frenolec que je suis très heureuse de vous connaître. Vous êtes une jeune fille charmante et bien sûr je vous remercie de m'avoir adressé la parole. Vous ne savez pas le plaisir que vous me faites ... Enfin, je ne pense pas que la vie à Fontainebleu soit pour moi. Mais si le Roi requiert ma présence, alors je ne manquerais pas à mon devoir. En attendant, jeune fille, me feriez-vous le plaisir de m'accompagner en ville? Ma voiture attend patiemment en bas des marches de l'archevêché. Je connais une dame qui sera très heureuse de vous connaître. Vous savez, j'ai vécu pratiquement toute ma vie à la campagne, je ne connais donc pas beaucoup la ville mais je suppose que vous, vous la connaissez?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Mar Fév 20 2007, 17:12

Décidément cette proposition était plus qu'alléchante,tous moyens étaient bons pour tromper l'ennui et améliorer les distractions quotidiennes ,elle ne se ferait donc pas prier pour converser avec cette aimable dame.
-Pour tout vous dire madame je ne saurais refuser pareille offre , vous faites ainsi de moi la plus heureuse des femmes.Vous êtes de la campagne?je vais vous décevoir en vous disant que moi aussi ,j'ai vécu plus de 14 années de mon existence modeste à courir dans les champs du domaine de Ker Astenec.
Mais je connais fort bien Paris depuis mon installation à la cour aussi vous guider serait un jeu d'enfant.
Paris est à la fois merveilleuse et complètement insensée,c'est un centre d'attraction pour nous autres provinciaux de la campagne.
Je serais ravie de vous accompagner et de faire la connaissance de cete délicieuse personne dont vous me parlez.
excusez mon franc parler,parfois les manières de la cour s'envolent......
Revenir en haut Aller en bas
Maud de
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Mar Fév 20 2007, 19:11

Heureuse d'apprendre que sa nouvelle amie était de la campagne, Maud parut émerveillée. Cette nouvelle lui réchauffa le coeur, enfin une personne qui la comprennait. Et si la Comtesse faisait d'elle la plus heureuse des femmes, alors tant mieux, car cela la flattait beaucoup de pouvoir converser avec une jeune fille aussi gentille. Maud prit les mains de la jeune Baronne et les serra doucement dans les siennes de façon maternelle.

- Mais vous m'envoyez vraiment ravie ma chère enfant! Vous êtes si gentille avec moi ... de plus vous venez vous aussi de la campagne. Nous pourrons bavarder ensemble durant notre voyage en ville, j'espère que vous me parlerez de vous et de votre famille. Cependant, la ville n'est pas pour moi une attraction mais plutôt ... une nouvelle découverte. Pour moi chaque ville est diffèrente.

La comtesse précèda la jeune fille et ouvrit la grande porte de l'archevêché. Elle ressentit un drôle d'effet lorsqu'elle sortit de la pénombre pour être acceuillie par les rayons du soleil. Elle se retourna en souriant à Louise qui l'avait bien sûr suivie. Les deux femmes descendèrent les marches qui les avaient séparées de la voiture et quand elles arrivèrent devant celle-ci, le cocher se hâta d'ouvrir la portière, laissant découvrir Noémie qui avait attendu patiemment le retour de la Comtesse.

- Mademoiselle de Frenolec, je vous présente ma dame de compagnie, Noémie. A présent je vous en prie, mon cocher va vous aider à grimper dans ma voiture, ainsi nous pourrons discuter à notre aise durant le voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Mar Fév 20 2007, 22:10

Elle descendirent donc toutes les deux les marches imposantes de la cathédrale ,il pleuvait aussi Louise commençait à grelotter sérieusement dans sa robe d'été ....Elle maugréa contre elle même ,contre son inconscience à ne jamais prendre compte des saisons et du temps....
Elle n'eut pas à souffrir trop longtemps car déjà le carosse de son interlocutrice était à proximité.
On l'aida à grimper dans le véhicule suivie par la propriétaire de cet engin
et elle y vit une jeune femme très jolie assise près de la portière.
En quelques mots la comtesse la présenta.

-C'est un plaisir dame Noémie de faire votre connaissance.......

Mais elle fut bientôt secouée car les chevaux étaient partis au galop....
Revenir en haut Aller en bas
Maud de
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Jeu Fév 22 2007, 17:40

La jeune baronne entra donc la première dans la voiture et fit la connaissance de Noémie qui lui avait sourit chaleureusement. Lorsque Maud fut bien installée, le cocher referma soigneusement la portière et regagna sa place. La voiture démarra et le voyage pu alors commencer.
Afin d'agrémenter la conversation, la comtesse saisit la main de sa nouvelle amie et lui demanda d'une voix douce:


- Vous m'aviez vaguement parlé de votre frère tout à l'heure, vos parents sont-ils eux aussi à Fontainebleu? Je suppose que vous n'êtes pas venue seule?

Noémie quant à elle s'émerveillait devant tant de beauté. En effet, la ville regorgeait de boutiques monstrueusement chers. Elle savait que la comtesse lui permettrait d'aller flâner dans les rues à sa guise. Elle était si fier d'avoir trouvé une maîresse aussi gentille et avec elle, elle ne se faisait pas considèrer comme une moins que rien. Maud porta son attention sur elle, émettant un petit rire discrèt. Elle s'amusait de voir tant de naïveté sur le visage de sa dame de compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Jeu Fév 22 2007, 18:14

LOuise émit un petit rire cristallin avant de répondre à la comtesse.

-Oh non mon père est resté au chateau en compagnie de ma mère et mon frère se doit d'administrer notre domaine je suis donc venue ici seule ou presque,je n'ai qu'une domestique et j'avais un petit page ravissant mais je l'ai laissé entre les bonnes mains du comte de Canteleux qui a voulu l'adopter......
Mais j'ai ou plutôt j'avais quelques connaissances à Fontainebleau:la comtesse d'Artois qui s'en est allée ainsi que le comte qui est parti dans ses domaines ,la marquise de Montespan,un rustre russe grand duc ainsi que la charmante duchesse d'Agenois dont je me trouve être la dame de compagnie ,je connais aussi un fabuleux gentilhomme Roland de Gilead

A ce dernier nom ses yeux s'embuèrent .....Mais sa joie reprit le dessus et elle s'adressa alors à Noémie

-Vous allez pouvoir découvrir des merveilles en la capitale...
Revenir en haut Aller en bas
Maud de
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Ven Fév 23 2007, 21:13

Noémie hocha doucement la tête tandis que Maud s'intéressait de près aux paroles de la jeune fille. Quel courage de venir seule dans un tel endroit. La ville était grande et la comtesse fut très surprise qu'elle la connaisse comme sa poche. La noble écarta légèrement le rideau qui empêchait les rayons du soleil de pénétrer dans la voiture. Regardant brièvement dehors elle lui dit (cette fois se faisant plus attentionnée encore):

- Vous êtes bien courageuse de venir sans votre famille. Ne souffrez-vous pas de la solitude? Ce sentiment est bien triste ... mais si vous le désirez, car je le désire ardemment, peut-être pourrions devenir amies vous et moi? Ainsi nous pourrions bavarder plus souvent et j'apprendrais certainement à mieux vous connaître. Voyez comme je n'ais pas ma langue dans ma poche! A vous maintenant de me parler longuement, racontez moi votre vie à la campagne, parlez moi de votre famille.

Tout en disant cela, son regard se fit plus triste, comme si elle regrettait de ne pas avoir plus tôt rencontré cette jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Mer Fév 28 2007, 14:16

Louise fut touchée de la gentillesse si prononcée de cette femme qu'elle connaissait à peine.On aurait dit un conte de fée ,cette femme était la fée et elle.......Encore une allusion stupide,sortons de l'enfance tudieu.....Et maintenant un juron, de mauvaises pensées cogiteent dans mon esprit....
Elle se borna à sourire et commença à rêver mais une brutale secousse la remena à la réalité...

-OH excusez moi de ma lenteur à vous répondre.....Je suis très distraite ,savez vous!Vous n'avez point besoin de me mander mon amitié car vous l'avez eu dès le premier regard que je vous ai lancé....Vous paraissiez douce ,charmante et parée de toutes les vertus et à présent je vois que je ne m'étais pas trompé!!!
Vous voulez que je vous parle de ma famille de ma région?Oh ,il a si peu à dire mais bon puisque vous insistez ainsi.
......Je suis né il y a dix sept ans au coeur du domaine de Ker Astenec dans la bretagne profonde de bruyères et d'ajoncs,j'étais le deuxième enfant ,on m'entoura d'affection autant que possible car à la campagne et surtout en Bretagne ,l'étiquette et autres règles ne sont pas de mises et paysans cotoient facilement les seigneurs,mon père n'est pas de haute noblesse mais son nom est respectable et il participa aux campagnes de feu notre bon roy Louis XIII le juste.
Le chateau est beau mais ancien..mais j'ai passé mon enfance à courir les champs en compagnie de charmants garçons,fils de tonneliers vanniers et même poissonier.
Mon frère....oh il avait trois ans de plus que moi,je chassais avec lui et faisais de longues chevauchées en sa compagnie mais nos rapports n'ont jamais été vraiment fraternels.Il avait d'ailleurs un ami qui lorgnait sur moi.Ils étaient inséparables on les appelait les deux François.
François,je parle de mon frère n'est toujours pas marié il ne veut pas de mariages mondains ,d'ailleurs il refuse de venir à la cour et préfère s'occuper du chateau.Pourtant il fut un temps ou la vie de cour le fascinait d'ailleurs il est déjà venu ici.Je pense que c'est un bel homme mais ce n'est que mon avis évidemment il n'est pas non plus exceptionnel ..;;;
J'ai été marié assez jeune à un autre François,De Feydeau,noble famille de Nantes malheureusement il est décédé à la guerre,un boulet de canon,pourtant il n'était pas exposé en tant qu'officier.
Voilà l'histoire de ma morne vie qui vous a sans doute bien ennuyée!Et vous ,dite sen moi plus cher amie,je crois que vous ne m'avez même pas dit votre nom!
Revenir en haut Aller en bas
Maud de
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Sam Mar 03 2007, 19:06

Maud écouta attentivement le récit de la jeune fille. Elle se surprit à imaginer le domaine où elle avait grandit, ces deux François, ces parties de chasse, ces champs ... La comtesse laissa naître un sourire aux coins de ses lèvres et entreprit de raconter sa propre vie, son enfance, qui avait bien été pénible.

- Votre vie n'est pas morne. Je m'y intéresse grandement et je m'intéresse à vous, ma jeune amie. J'espère pouvoir un jour rencontrer votre famille. En attendant, je vais vous relater ma propre histoire. Je suis née en Auvergne, dans un château que ma famille détient depuis des générations. Il parait vieux et hanté mais il est magnifique intérieurement. Nous avons plusieurs parcs, tous fleuris en été, mais j'avoue que mes parents, surtout ma mère qui était très à cheval sur mon éducation, ne me laissait jamais le loisir de gambader à mon aise. Je n'ais jamais aimé cette femme que pour sa beauté et sa grâce exemplaire. Ma mère était le reflet de la beauté même, une rose, la perfection. Si vous aviez vu ses cheveux longs ... ses yeux vert et ses traits bien dessinés! J'aimais l'odeur qu'elle dégageait, ce parfum que j'aimais tant. Au-delà de cela, ma mère était pour moi une personne cruelle. Je n'aimais guère son autoritée et cela me plaisait de la défier. Bref, j'ai toujours vécu à l'intérieur du château familliale, apprennant encore et encore l'étiquette. Il était impensable que je puisse me promener dans les parcs sans avoir étudier durant une journée entière. J'étais lassée de cette vie jusqu'à ce que l'on me marie à un beau capitaine. J'étais heureuse de me séparer de ma famille, même si j'aimais mon père. Lorsque mon mari est décédé, tragiquement, bien trop tragiquement ..., car cela l'est toujours, je fus si triste qu'il était dur de continuer à vivre. Plus tard mes parents m'envoyèrent chez mon oncle, en Grèce. J'y passa cinq longues années. Et enfin me voici, devant vous. Il est plaisant de revenir en France.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Sam Mar 03 2007, 19:23

Louise si sentimentale et compatissante aux malheurs des autres fut touchée et attristée de cette histoire qui venait de lui être conté cela avait quelque chose de ressemblant avec les tragédies de théâtre
Quel monde pathétique pensa t elle ,parfois les gens de basse condition étaient plus heureux que les riches bourgeois et nobles,monde atypique .....


-Très chère ,c'est si malheureux de vous voir en désaccord avec votre mère ,devoir aussi que celle ci n'est pas aimante et affectueuse car enfin le rôle d'une mère est d'aider ses enfants à travers les étapes de la vie pas de la brimer....Ma mère a toujours été proche de moi.

Quand à feu monsieur votre mari mes condoléances,j'ose vous avouer que je pensais m'être consoler du mien mais ......Enfin aucune importance...Quel bon vent vous amène par ici en cette ville si bruyante et non loin de la cour la plus somptueuse mais aussi la plus ennuyeuse d'Europe?
Revenir en haut Aller en bas
Maud de
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Sam Mar 03 2007, 19:44

Louise était si sincère, si compatissante que cela émut la comtesse. Elle serra sa main dans la sienne en souriant amèrement. Il était dur de repensser à sa famille, à sa mère qui faisait de vous sa ressemblance. Peut-être avait-elle aimé Maud comme son enfant et non comme sa chose, comme l'unique héritière.

- Je ne sais si elle m'aimait au fond de son coeur, je pense que oui car aucune mère ne peut détester son enfant. Mon père me disait qu'elle m'aimait mais qu'elle n'osait montrer ses sentiments de peur de paraître faible. Je ne lui en veux plus de m'avoir communiqué aucun élan d'amour. Je l'ai juste pensée cruelle durant toute mon enfance. Elle n'avait rien en commun avec moi mis à part ses traits. Quant à votre mari, je suis moi aussi désolée. Mon coeur s'est littéralement déchiré lorque j'ai appris la nouvelle de la mort de mon mari ... j'ai cru mourir. Je suppose que cela a été pareil pour vous.

Elle releva doucement la tête et sourit nerveusement en reprenant:


- Je suis venue en ville afin de pouvoir me mêler à cette foule et à ce train de vie si diffèrent de celui de la campagne. Je voulais un peu changer d'air.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Dim Mar 04 2007, 20:05

Louise était devenu indifférente à la mort de François de Feydeau aussi elle ne sut si elle devait le dire ou pas cela choquerait à coup sur mais elle tenta le coup

-Non enfin oui......Sur le coup j'ai été très mal mais je crois bon de vous dire que maintenant cela est du passé j'ai tiré une croix là dessus ,j'ai rencontré un autre gentilhomme mais je crains de devoir une nouvelle fois faire abstraction de cela...

Une réelle tristesse se lisait à présent dans ses yeux sombres,les chagrins d'amour sont les pires qui existent.

-Paris pour changer d'air ,effectivement durant un moment c'est une distraction c'est amusant mais cela finit par lasser d'ailleurs je pense bientôt passer un séjour en bretagne afin de revoir mes proches ,j'aimerais tant que vous fassieez leur connaissance...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)   Aujourd'hui à 09:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Une prière pour un défunt (libre à qui le veut)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jouer pour passer le temps [Libre ]
» Petite promenade pour se détendre (libre)
» Différents articles sur la reconstruction d'Haiti
» Demain....
» Nyx, Déesse de la Nuit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: