1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Famille Royale [4/6]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evangéline
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 616
Age : 30
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: La Famille Royale [4/6]   Mar Oct 23 2007, 13:15

Les personnages en orange sont pris, vous pouvez consulter leur fiche en cliquant sur leur nom.

Les avatars présentés ne sont là qu'à titre indicatifs, néanmoins restez cohérent entre avatar/personnage!


Ceux qui gravitent de très près autour de la royale personne:


-Marie-Thérèse d’Autriche : Reine de France, l’épouse du Roi.


Fille du roi d’Espagne Philippe IV, elle est par conséquent la nièce de la Reine mère Anne d’Autriche, et donc la cousine germaine de son propre époux. Elle ne se distingue guère par son Esprit, ni par ses prouesses linguistiques : elle parle très mal la langue de Molière. Son plaisir quotidien consiste en l’ingestion de quantités phénoménales de chocolat en compagnie de ses suivantes. Trop docile et trop passive au goût du volage Roi Soleil, elle sera bien vite délaissée au profit de ses -trop- nombreuses maîtresses. Pourtant, malgré les pamphlets, les quolibets, et les humiliations quotidiennes de son époux, Marie-Thérèse n’en demeure pas moins la seule et unique Reine de France, mère du Dauphin Louis né en 1661.


-Anne d'Autriche : Reine mère, la mère du Roi.



Veuve du feu Roi Louis XIII, cette femme de caractère a régné sur le Royaume pendant près de vingt ans en tant que régente, aidée du Cardinal Mazarin. Elle est celle qui a triomphé de la Fronde, d’où son profond mépris pour les Grands du Royaume, tels les Princes de Condé et de Conti, tous anciens frondeurs. A 62 ans, la Reine mère est aujourd’hui rongée par un cancer du sein incurable, qui lui fera souffrir un martyre quotidien jusqu’en 1666, date à laquelle la mort viendra enfin la délivrer. Malgré sa maladie, elle préservera jusqu’au bout sa dignité de femme et de Reine.




-Le Duc d'Orléans, dit Monsieur, le frère du Roi.


Philippe, deuxième fils du feu Roi Louis XIII, est soigneusement tenu à l’écart de la politique par son royal frère. Inverti notoire, il ne se déplace jamais sans son cortège de –très- jeunes favoris. Profondément atypique de par sa mise très féminine, Monsieur a néanmoins été marié à une femme, Henriette d’Angleterre, dont il est maladivement jaloux. Il connaît l’Etiquette par cœur, ce qui lui laisse tout le loisir de la contourner. Cet insolent provocateur est également le Maître ès Intrigues de la Cour, ce qui fait de lui un "homme" aussi craint que détesté.




-La Duchesse d'Orléans dite Madame, femme de Monsieur.


Henriette d'Angleterre eut une enfance profondément marquée par l’exécution de son père, Charles I d'Angleterre. L’exil français qui s’ensuivit dura jusqu'au retour du roi légitime en Angleterre, son frère Charles II. Celui-ci la donna en mariage à Monsieur, frère du Roi. Déçue de n’être point Reine, Henriette put néanmoins assouvir sa soif de vengeance en tirant profit de ses atouts naturels : devenue coquette et intrigante, elle participera à toutes les chasses, tous les bals, provoquant bien des soupirs sur son passage… et attisant la jalousie de son époux. Leur mariage est d'ailleurs un échec. Après avoir été l'amante de Louis XIV durant quelques temps, elle se consolera dans les bras du Comte de Guiche.


Les prestigieux princes de sang


- Louis II de Bourbon, Prince de Condé, dit le Grand Condé, Prince de sang, cousin du Roi.


Appartenant à la plus haute aristocratie seigneuriale, le Prince de Condé s’est distingué très jeune en remportant la bataille de Rocroi contre les troupes espagnoles, faisant preuve d’un véritable génie militaire.
Durant la Fronde des Princes, il se retourna contre le Roi qui le mettra en échec. Il prendra alors le commandement de l’armée espagnole et, vaincu, se verra pardonné par le Roi à la Paix des Pyrénées en 1659. Usé et fatigué, le héros d’antan passe désormais le plus clair de son temps
dans son Château de Chantilly entouré de philosophes et d’hommes de lettres.



- Armand de Bourbon, Prince de Conti, frère cadet du Grand Condé.


Grand seigneur, il n’en demeure pas moins profondément obnubilé par le prestige acquis par son frère, un aveuglement qui le poussa à le rejoindre dans le Fronde des Princes et à partager son sort. Il est le premier protecteur de Molière, le dramaturge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Famille Royale [4/6]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Famille Royale [1/5]
» La glorieuse et compliquée famille royale d'Alabasta
» Membre caché de la famille royale et comploteUR , est-ce possible ?
» [spoiler] La série Grimm plus d'infos
» Des armoiries de la famille royale d'Ambre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: INTENDANCE :: Personnages et histoires :: Personnages Prédéfinis-
Sauter vers: