1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Personnages Masculins [3/16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Racine
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Personnages Masculins [3/16]   Mar Aoû 23 2011, 13:47

Les personnages en orange sont pris, vous pouvez consulter leurs fiches en cliquant sur leurs noms.
Les avatars ne sont là qu'à titre indicatif. Veillez cependant à rester cohérent avec votre personnage.

Le bras armé de Louis XIV

- Le Capitaine d'Artagnan, Capitaine des mousquetaires du Roi.


Le gascon Charles de Batz-Castelmore n’est plus tout jeune, mais a toujours fière allure. Doté d’une intelligence remarquable, intéressé, et intriguant à ses heures -lorsque cela peut lui rapporter quelque chose-, le Capitaine manque parfois de scrupules. Il fut un temps dédaigné par le Roi, avant qu'il ne s'aperçoive de la valeur de cet homme d’expérience. C'est lui qui procéda à l’arrestation du Surintendant Fouquet.


- Le Vicomte Henri de Turenne, Maréchal Général des Camps et Armées du Roi.


Militaire brillant et courageux, vainqueur du Prince de Condé durant la Fronde des Princes, il jouit de l’estime du Roi qui en a fait le commandant de son armée.

Hommes de Dieu à la Cour

- Jacques Bénigne Bossuet, Prédicateur.


Orateur doté d’un charisme hors du commun, il prêche avec fougue la Bonne Parole devant la Cour et le Roi.

- Paul Philippe Hardouin de Péréfixe de Beaumont, Archevêque de Paris.



Il est l’un des plus puissants dignitaires de l’Eglise catholique au Royaume de France.

Lorsque les bourgeois touchent au pouvoir par le biais des arts

- Jean Racine, Dramaturge.


Ce jeune homme rêveur et ambitieux ne rêve que de se voir nommer dramaturge officiel de Sa Majesté. Grâce à son Ode à la Nymphe de la Seine, il s’est déjà fait remarqué en 1660, et a obtenu un certain succès. Son amitié avec le Comte de Saint Aignan, qui le considère comme son protégé, lui ouvre les portes de la Cour… et peut-être celles de la Gloire…


- Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, Dramaturge.


Après des débuts difficiles, Molière fut remarqué par Monsieur, frère du Roi, qui lui permit de jouer devant le Roi et la Cour. Se consacrant désormais au genre comique, Molière enchaîna les succès, jusqu’à la représentation des Fâcheux commandée par Nicolas Fouquet, qui fit de lui l’écrivain à la mode, et surtout, lui assura la protection du Roi. En cette fin d’année 1663, Molière se sort difficilement de la querelle de l’Ecole des Femmes, qui avait fait grand bruit. Pourtant les commandes royales pour les fêtes de la Cour n’en finissent plus de pleuvoir.

- Jean de La Fontaine, Fabuliste.


Poète talentueux, il sera très vite remarqué par le Surintendant Fouquet qui le plaça sous sa protection. Malheureusement, sa disgrâce rejaillira sur lui. Il se retire dans le Limousin en 1663 où il prépare son retour sur la scène littéraire grâce à l’écriture des Contes dont il commencera la publication l’année suivante.

- Charles Le Brun, Premier Peintre Royal, Chancelier de l’Académie Royale de Peinture et de Sculpture.


Le Brun est le peintre officiel de la Cour de France, maître dans l’art d’exalter le Prestige et la Grandeur royale. Son grand chantier est actuellement le Château et les jardins de Versailles, où il a pour charge de superviser l’ensemble de la décoration.

- Jean-Baptiste Lully, Maître de Musique de la Famille Royale.


Entré au service du Roi en 1653 comme danseur de ballet, cet italien de naissance attira très vite l’attention de celui-ci par son talent certain : il danse, joue et compose des mélodies d’une grande beauté. Malgré un caractère ombrageux et tyrannique, son ascension sera irrésistible et il sera amené à occuper les plus hautes fonctions du monde musical de la Cour de Louis XIV.

- Pierre Beauchamp, Danseur et chorégraphe.


Danseur et chorégraphe émérite, il est le professeur de danse de Louis XIV, qui, comme tout le monde sait, tient la danse en haute estime. Il collabore parfois avec Molière et Lully, afin de donner au Roy de grandioses spectacles mêlant toutes les disciplines.

- Nicolas Le Vau, Architecte du Roi.

[Photo à Venir]

Célèbre architecte de l’époque, il supervisa dans un premier temps le chantier de Vaux-le-Vicomte, avant d’entrer au service du Roi en 1661. Il est désormais chargé des plans de construction du chantier de Versailles.


Ils complotent dans l'ombre du Soleil...

- François Honorat de Beauvilliers, Duc de Saint-Aignan, Premier Gentilhomme de la Chambre.

[Photo à venir]

Curieux, esthète et intriguant, il accompagne le Roi dans tous ses déplacements. Il aime être au courant de tous les secrets et les bruits de la Cour… et surtout en être l'auteur. Evitez de lui confier quoi que se soit si vous ne voulez point que toute la Cour en fasse ses gorges chaudes dans la demie heure qui suit ! Pourtant Saint Aignan est un noble cœur, qui sait rester fidèle à un ami. Bien que conscient de n’être plus de toute première jeunesse, il n’en demeure pas moins éperdument amoureux de la Marquise de Montespan… qui deviendra néanmoins la Maîtresse du Roi.

- Le Chevalier Philippe de Lorraine



Ami d’enfance de Monsieur, il est aussi son favori et confident. Intriguant à l'excès et diablement séduisant, rien ne lui plait tant que de déverser des torrents de fiel sur les pauvres victimes de son Esprit corrosif. La provocation est sa plus belle arme… et il la manie à la perfection !

- Le Comte de Guiche


Parce que Marat avait choisi Johnny Depp...

Jeune homme rêveur, courageux et fou d'amour pour Madame, qui finira par le prendre pour amant. Le Comte est pourtant l’un des favoris de Monsieur, ce qui lui vaudra bien des mauvais tours de la part du Chevalier de Lorraine, favori « en titre ». Madame ne l'aime pas, et ne lui ouvre sa couche que pour faire parler d'elle, se consoler de son mari, et rendre celui-ci jaloux. Le Comte le comprend vite, mais son amour pour elle lui fera fermer les yeux.

Les hommes de pouvoir à la Cour

- Jean-Baptiste Colbert, intendant des finances.


Jadis intendant du Cardinal Mazarin, qui l’a recommandé au Roi, cet homme froid et calculateur issu de la bourgeoisie marchande va connaître une ascension fulgurante au sein de l’appareil étatique. Travailleur et discret, il va vite devenir très influent. Il est responsable de la disgrâce du Surintendant Fouquet, dont il a pris la place.


- François Michel Le Tellier, Marquis de Louvois, Secrétaire d'État à la guerre.


Fils de Michel Le Tellier, auquel il succède en tant que secrétaire d’Etat à la Guerre, ce jeune héritier fait preuve d’une ambition sans limites, soutenue par une énorme capacité de travail, qui seront les bases d’une ascension remarquable vers les plus hautes fonctions de l’Etat.

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Athénaïs de Montespan
Dramaturge


Nombre de messages : 343
Age : 31
rang : Première Dame de la Reine Mère
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Personnages Masculins [3/16]   Mar Aoû 23 2011, 14:58

Louis-Victor de Vivonne (frère ainé de Mme de Montespan et ami intime de Louis XIV)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Personnages Masculins [3/16]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hayao Miyazaki
» [EVENT] Corpse Party — Informations !
» Vos personnages masculins?
» Personnages masculins de la réserve (3/3)
» [Votes] Les meilleurs personnages masculins - Juillet 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: INTENDANCE :: Personnages et histoires :: Personnages Prédéfinis-
Sauter vers: