1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 promenade du Roy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Saint-Aignan
Dramaturge


Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: promenade du Roy   Mar Juil 12 2005, 13:12

Saint-Aignan s'était avancé devant les jardins en compagnie de Racine, pres a courber la tête des l'apparition du Roy. Blindé, il recevrait tous les quolibet des courtisans jaloux de son role de premier gentilhomme avec une grande courtoisie, et les flatteries des ambitieux avec indifférence, en apparence tout du moins.

Le Roy n'allait pas tardé a faire son entrée, et il fallait donner la meilleure image de soi-même. Aussi se tenait-il le plus droit possible, et enjoint d'un regard a Racine de faire de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Racine
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Mar Juil 12 2005, 13:27

Racine regarda attentivement le merveilleux agencement de verdure qui s'étalait sous ses yeux... Tout n'était que perfection et détails minutieux !
Il répondit au coup d'oeil de Saint-Aignan en se redressant immédiatement. Il put ainsi encore mieux observer les petits bosquets qui entouraient les courtisans venus se rassembler.

Alors, retenant son souffle, il attendit l'arrivée du Monarque grâce au goût duquel toute cette beauté avait été créée. Racine se mit donc à penser au Roy en meilleurs termes.

Il observa du coin de l'oeil la petite allée d'où viendrait le Souverain et ce faisant il remarqua la tension qui régnait dans ce cruel silence.
C'était assez oppressant. Les courtisans se lançaient des regards assassins entre-eux, la jalousie de la place de l'un, l'envie de la toilette de l'autre... Tout n'était en fait que mise en scène ! Tout ce qui avait l'air d'un charmant tableau était en fait une fresque des plus grotesques.

Racine se demanda alors comment un Roy pouvait créer une telle atmosphère au sein du groupe qui l'entourait. C'est dans ces méditations qu'il demeura un moment.

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Ven Aoû 26 2005, 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Mar Juil 12 2005, 14:47

Louis vit enfin Heloïse s'approcher, elle avait le teint bleme, semblait presque souffrante. Il lui baisa la main, et la tenant toujours bien haute, comme il fallait le faire avec une dame, il se dirigea vers les jardins. Delphine se tenait a son autre coté.

-Oui... mais ne parlons plus de ce bal. Vous semblez souffrante, voulez vous que je prévienne mon chirurgien ?

Il s'inquiétait vraiment de la santé de sa maîtresse, Louis était un homme sans cesse amoureux, et envers ses favorite, un homme attentionné.

On arriva aux jardins, là l'attendait son favori, Saint-Aignan, accompagné de Jean Racine, le dramaturge. Le valet l'avait prévenu que François voulait le présenter a la cour, et Louis avait accepté.


-Et bien, Mr de Saint-Aignan, vous êtes vous remis depuis ce matin ?

Il disait cela avec un ton particulierement condescendant, sachant pertinemment que François n'avait rien eut. Les femmes se gaussaient déjà du ton employé et du rabaissement du premier gentilhomme.
Il se tourna ensuite vers l'invité.


-Mr Racine, je crois. J'ai déjà entendu votre nom quelque part. Seriez vous pamphleteur ?

Louis voulait s'assurer que Racine était bien l'auteur des odes qui lui avaient particulierment pluent, sans pour autant l'enscenser trop vite. Faire grimper un homme de l'état de mendiant à l'état de prince pouvait s'avérer dangereux; autant pour lui-même que pour le Roy.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Mar Juil 12 2005, 16:04

Citation :
Oui... mais ne parlons plus de ce bal. Vous semblez souffrante, voulez vous que je prévienne mon chirurgien ?

Héloïse était attendrie par cette attention. Elle trouvait au Roy un air de grand frère ou un père plutôt protecteur. Elle lui sourit et tenta de le rassurer.

"Ne vous inquiétez pas pour moi mon cher, nul besoin de chirurgien ou de médecin, je soupçonne un simple coup de chaleur et une petite nuit après une grande fête."

Louis était satisfait de cette réponse, et déjà, il s'adressait à ses autres courtisans. La jeune femme se mis à l'ombre d'un arbre et attendie patiemment que le Roy ne lui demande des information sur de Leon, chose qu'elle n'avait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Racine
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Mar Juil 12 2005, 16:21

Racine se raidit, le Roi venait de faire son apparition. Il marchait accompagné de sa favorite, Héloïse de Neufchatel. Racine avait souvent entendu l'éloge de la beauté et de la grâce de cette femme. Il l'admira un moment mais fut vite ramené à des choses plus prosaïques.
Le Roy venait de railler avec un certain tact son premier gentilhomme qui n'était autre que Saint-Aignan. Ce dernier accepta la brimade avec le sourire comme toujours. Racine le regarda, le complimentant intérieurement de la parfaite maîtrise de sa personne.

Tout à coup, Racine blêmit : le Roy venait de lui parler :


Citation :
-Mr Racine, je crois. J'ai déjà entendu votre nom quelque part. Seriez vous pamphleteur ?

Lui qui avait voulu passer inaperçu, il était servit... Pourtant, l'esprit du Roy le rassura. Sa façon bienveillante de regarder la personne à laquelle il s'adressait, lui permit de répondre avec assurance. Il s'inclina d'abord, repliant son bras droit contre son ventre et laissant sa main gauche effectuer une sorte de courbe en se détachant de son corps :

- Sa Majesté me fait grand honneur de se souvenir de mon nom. Je puis la rassurer car je ne suis pas pamphleteur mais écrivain. Sa Majesté se rappelle certainement des Odes que j'avais composées pour elle seule.

Après avoir parlé, il resta la tête basse, ne regardant surtout pas le Souverain dans les yeux afin de lui montrer son respect. Il dissimulait ainsi sa grande timidité à parler ainsi en public.

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Ven Aoû 26 2005, 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Mer Juil 13 2005, 00:44

Citation :
"Ne vous inquiétez pas pour moi mon cher, nul besoin de chirurgien ou de médecin, je soupçonne un simple coup de chaleur et une petite nuit après une grande fête."

Louis sourit légèrement, mais continua tout de même de s'inquiéter pour sa maitresse. Elle avait l'air un peu plus pâle que d'ordinaire, et non, il était sur, ce n'était pas un excès de fard blanc qui provoquait cette image.

Il s'assura tout de même qu'elle ne soit pas laissée là sans soins, même subtilement, elle en aurait. Il serra discrètement la main de sa cousine qui était encore tout sourire a ses cotés.

Le monarque esquissa un joli sourire a la courbette du poète et haussa un sourcil amusé lorsque celui-ci affirma avec plein d'assurance que Louis se rappelait de ses Odes. Bien sûr, elles lui avaient plues, mais ca, il ne l'avoua pas. dumoins, pour l'instant.

Louis se délecta en mémoire de ces quelques mots qu'il avait lus auparavant. Avançant dans le groupe de gentilhommes, il fit signe à St-Aignan et Racine de le suivre à travers les allées verdoyantes et fleuries.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delphine de Valentinois
Administratrice


Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Mer Juil 13 2005, 00:55

Delphine avancait avec son cousin, complice. Elle n'avait jamais cru avant d'arriver a la cour qu'elle serait si complice avec lui. Apres tout, ils ne s'etaient vu que quelques fois sans qu'aucune occasion ne soit plus marquante ou attachante qu'une autre.

Elle etait quand meme touchee de l'attention qu'il lui temoignait et contente qu'ils s'entendent si bien. En verite, elle avait eut peur en entrant a la cour, qu'il ne l'aimerait pas, mais il s'avera qu'ils avaient une facon de penser similaire et une complicite effarante.

Alors qu'elle adressa quelques inclinations polies, mais rien de plus, de sa tete a quelques courtisanes hypocrites qui voulaient faire bonne figure devant le monarque comme ayant une bonne relation avec sa cousine, elle afficha de jolies sourires aux messieurs qui la saluaient aimablement. Etait-ce encore avec hypocrisie comme motivation? Elle ne voulut plus y penser.

Mlle De Valentinois arriva bientot a la hauteur de la maitresse de Louis a ses cotes et bien franchement la trouva bien pale. Mettant de cote sa mauvaise grace face aux femmes de la cour en general, elle s'informa elle aussi de sa sante et a la legere pression sur sa main, elle se resolut a enclancher une partie du plan qu'elle avait elle-meme proposee.

"Venez, ma chere. Allons a l'ombre des arbres. Peut-etre est-ce la chaleur qui vous accable. Il ne faudrait point que vous soyiez atteinte d'insolation. Louis ne serait guere ravi."

Elle l'a pris par le bras et l'amena delicatement sous un saule pleureur ou elles etaient a l'abris des regards et des oreilles indiscrets.

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Jean Racine
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Mer Juil 13 2005, 08:19

Racine laissa d'abord Saint-Aignan suivre le Roy. Il se reprochait un peu d'avoir parlé si franchement devant le Souverain... Il n'aurait pas du rappeler avec tant d'assurance ses écrits, mais il avait été surpris que le Roy lui adresse la parole et avait dit la première chose qui lui passait par la tête.

Racine n'était pas vraiment habitué à choisir les bons mots dans l'instant, la plupart du temps il réfléchissait longuement aux termes à employer mais là, il n'en avait pas eu le loisir.

Il vit alors que la favorite du Roi s'éloignait au bras de Delphine de Valentinois qui était, lui semblait-il, la cousine du Monarque. Son protecteur lui avait déjà parlé de tous les personnages importants de la cour mais l'écrivain n'avait pas vraiment tout retenu. Il trouva tout de même ce rapprochement touchant, ne se doutant pas le manque de spontanéité qu'il y avait derrière.

Il finit par prendre la suite du Comte, ne voulant pas non plus se faire remarquer en traînant à l'arrière alors que le Roy avait fait signe qu'on devait le suivre.

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Ven Aoû 26 2005, 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Saint-Aignan
Dramaturge


Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Mer Juil 13 2005, 12:10

Saint-Aignan n'avait rien ajouter lorsque le Roy s'était raillé de sa personne. Il avait sourit, simplement, et s'était incliné par respect. Si un simple gentilhomme avait osé le rabaisser avec autant de dédain, il n'aurait pas hésiter a user de son esprit pour piquer au vif l'orgueil de l'impertinent. Mais là, ce n'était pas un impertinent, c'était le Roy.

La seule façon de se rattraper aux yeux de la cour était de plaire au Roy a nouveau, que la tache qu'il avait reçut s'éfface devant la lumiere que lui offrait le souverain.

Il suivit sans hésiter le monarque lorsqu'il lui fit signe, mais se garda de lui parler durant un moment. Il devait surement lui en vouloir, et puis il semblait inquiet. François suivit son regard et remarqua que Mlle de Neufchatel se pâmait. C'était un spectacle surement dur pour Louis, qui appréciait sincerement sa maîtresse.

Il se dit que c'était peut-être le moment de réapparaitre aux yeux du Roy, s'approcha, tout en restant un peu en retrait, comme le voulait l'étiquette. Il était là pour introduire Racine, il devait bien essayer de faire quelque chose.


-Mlle de Neufchatel semble défaillir; peut-être a-t-elle besoin de compagnie ? Mr Racine a toujours avec lui de tres beaux vers; et s'il n'en a pas dans ses vêtements, surement germent-ils dans sa pensée... pourraient-ils divertir cette demoiselle ?

Il esperait sincerement que Louis accepte, plus pour Racine que pour Héloïse, bien sûr, et peut-être aussi plus pour lui que pour Racine; C'était son idée.... si les vers plaisaient à Mlle de Neufchatel ils plairaient au Roy, s'ils plairaient au Roy on louerait Racine, Racine était son protéger... l'effet ricochet, pourrait-on dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Racine
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Mer Juil 13 2005, 14:57

Racine se concentra sur la conversation qu'engageait le Comte de Saint-Aignan avec le Roy. Il ne s'apporcha pas trop de peur qu'on lui reproche d'écouter ce qui ne le regardait pas.
Mais il fut surpris de voir que son protecteur évoquait son nom... L'écrivain avait cru pourtant avoir déjà fait tout ce qu'il devait en parlant une fois au Monarque et en se présentant, assez maladroitement ceci dit.
Pourtant Saint-Aignan tenait visiblement à faire en sorte que Racine soit présenté convenablement et selon le protocole aux courtisans. Cette attention ne déplaisait pas au jeune homme mais il se demanda un instant tout de même comment le Comte allait s'y prendre quand il entendit qu'il s'agissait de composer des vers pour Mademoiselle de Neufchâtel !

L'écrivain ralentit, ne s'intéressant plus au reste de la conversation ni à la réponse du Roy. Il jeta un coup d'oeil dans la direction de la favorite et imprimant son image et sa façon d'être, il commença à trouver quelques tournures heureuses.
Il était finalement ravi d'être introduit dans la cour du Roy grâce à l'idée de Saint-Aignan. Ainsi, il pourrait savoir s'il avait vraiment du talent ou non. De plus, il aurait l'occasion de parler à Mlle de Neufchâtel ce qui n'était pas pour lui déplaire, la jeune femme, bien que très pâle aujourd'hui, montrant une beauté qu'il avait rarement vue.

Son esprit se mit rapidement en marche et il trouva sans mal le premier vers de son poème : *Le teint de Mademoiselle éclatant d’habitude...*
Les mots vinrent tous seuls. Il était prêt à déclamer si sa Majesté était favorable à la requête de son premier gentilhomme !

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Ven Aoû 26 2005, 11:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Héloïse
Administratrice


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Jeu Juil 14 2005, 18:05

Héloïse fut surprise de l'attention qu'on lui portait. Son teint, semblait-il, était pâle, mais elle ne pouvait s'en rendre compte d'elle même. Elle se sentait mieux, mais on s'affairait à l'accompagner à un endroit plus ombragé. D'ailleurs, ce dévouement de la part de Delphine à son égard l'avait particulièrement surprise. Elle en fut touchée, même si elle se demandait si son dessein était de plaire au Roy ou de simplement être aimable envers elle. Peu importe, Héloïse avait choisie de mettre de côté sa rancoeur et de se laisser amener par la cousine du souverain. Iwelda semblait un peu timide et restait de côté, mais la courtisane lui fit signe de s'approcher. Il était temps de la présenter aux autres membres de la cour, et tenter de réparer la mauvaise imression qu'elle avait eue de la France.
Pendant ce temps là, un jeune écrivain observait Héloïse puis s'en approcha, suivi de Louis et du comte de St-Aignan. La jeune femme se présenta pour commencer, comme la politesse lui indiquait de faire.


"Bonjour monsieur, je me nomme Héloïse de Neufchatel"

À sa plus grande surprise, le jeune homme qui s'appelait Racine, comme elle l'appris plus tard, répondit à ses parole par un poème. La cour écoutait attentivement les vers qui s'enchaînaient naturellement dans la bouche de Racine. La plupart étaient hypnotisés et impressionés par tant de grâce par les mots. Tous les soucis qui pesaient sur les personnes présentes s'envolaient au rythme des rimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Racine
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Jeu Juil 14 2005, 18:29

L'idée de Saint-Aignan sembla convenir au Roy, il fit donc un geste de la main congédiant Racine qui se trouvait toujours à l'arrière et l'invita à rejoindre la favorite...

Cette solution plut beaucoup au jeune homme qui s'empressa d'aller là où le Monarque l'envoyait. Il s'approcha donc doucement d'Heloïse de Neufchâtel afin de ne pas troubler la discussion qu'elle avait engagée avec Delphine de Valentinois.

A la grande surprise de Racine, la favorite s'interrompit et se retournant vers lui, elle dit :


Citation :
"Bonjour monsieur, je me nomme Héloïse de Neufchatel"

Le jeune homme se dit alors que le moment était propice à déclamer les quelques vers qu'il avait eut le temps de composer dans son esprit. Il reprit donc son souffle et souriant à Heloïse :

Le teint de Mademoiselle éclatant d’habitude
M’apparaît-il bien pâle dans sa solitude
C’est donc par désir du Roy que je viens vous trouver
Et par ces quelques vers votre mine raviver

Voyez comme la verdure nous entoure de ses bras
Voyez comme ces gentilshommes sont en émoi
Bien, riez Gente Dame du bonheur inondant
L’esprit radieux de tous ces heureux courtisans

Vois-je déjà les couleurs revenir sur vos joues ?
Pourrais-je être l’auteur de ce ressaut d’humeur
Car sans dissimuler à vos yeux, je l’avoue
C’était ce qu’espérait votre humble serviteur…

Le Demoiselle eut l'air d'apprécier. Les courtisans aussi d'ailleurs. Racine se sentit comme sur le fil d'un rasoir car si ce n'était pas le cas, il aurait raté son entrée à la cour, ce qui était difficilement rattrapable...

Il garda tout de même le sourire et finissant le dernier vers, salua bien bas la favorite et se redressant de toute sa hauteur, attendit la sentence.

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Ven Aoû 26 2005, 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Delphine de Valentinois
Administratrice


Nombre de messages : 1788
rang : Canada
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Jeu Juil 14 2005, 22:56

Delphine avait fait amenee quelques chaises longues avec des ombrelles ainsi que quelques rafraissements accopagnes de petits gateau sous le saule.

Elle s'y installa avec Heloise et commencerent tranquillement a bavarder. Elles interrompirent pourtant au bout de quelques minutes alors qu'un jeune poete vint declamer quelques vers a la maitresse du Roy.

La duchesse jeta un regard furtif au Roy qui lui acquiesa pour affirmer son autorisation quant a la presence du jeune homme. Elle ecouta attentivement le poeme improvise tout en buvant sa limonade.

Lorsque les mots acheverent sa tirade, on pouvait deviner aisement que tous les courtisans presents attendaient le verdict du Roy. Pourtant, celui-ci ne fit que se retourner vers St-Aignan pour lui parler apres avoir croise les regards de sa favorite et de sa cousine.

Delphine detacha alors ses levres du verre glace. Son jugement allait influencer l'avenir de l'artiste. Heureusement pour lui, elle avait apprecie ses quelques vers.

"Monsieur?" s'enquit-elle pour lui rappeler qu'il ne s'etait pas encore presente. Il etait evident que le protocole lui devait etre etranger. Elle decida donc d'etre lenifante pour le moment. Il lui repondit un peu nerveusement.

"Cet un joli poeme que vous avez declame la. Je pense en effet que vous avez reussit a monter la couleur sur les joues de notre moins-pale Mlle ici." Elle arqua un sourcil vers une chaise libre a quelques enjambees d'elle, l'invitant a prendre place. "Combien de temps cela vous a-t-il pris a composer?"

_________________
Mes salutations distinguées,

Mlle Delphine de Valentinois

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1663.forumactif.com
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Jeu Juil 14 2005, 23:03

Le Roy avait donne son accord. Peu lui importait pour le moment. Même si les artistes l'intéressaient d'ordinaire, il voulait, pour le moment, s'assurer que sa maîtresse se porte bien et parler avec St-Aignan.

Il resta tout de même pour écouter les quelques vers, curieux. Une fois tout empreint dans sa mémoire, il se retourna et alla vers la fin de l'allée, suivit de St-Aignan qu'il avait demande de suivre d'un léger coup de tête.

Alors qu'ils se trouvaient au bord de l'allée, près d'une fontaine, et face au palais, il ralentit le pas et attendit que le gentilhomme lui parle.

Le souverain voulait enlever cette affaire du tableau avant de passer a autre chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Racine
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Ven Juil 15 2005, 08:09

Le Roy ne dit rien et se désintéressa de Racine pour continuer sa Promenade avec son Premier Gentilhomme. Mais l'écrivain vit les regards échangés entre le Souverain et sa Cousine : il lui laissait le loisir de donner un verdict.

Le jeune homme se retourna donc vers Mademoiselle de Valentinois et gardant un sourire quoiqu'un peu crispé il attendit...


Citation :
"Monsieur?"

Racine fit un effort pour étouffer un soubressaut, il avait oublié de se présenter manquant à un devoir élémentaire. Il se rattrapa de justesse et dit :

- Excusez Mesdemoiselles mon manque de savoir-vivre. Je me nomme Jean Racine.

Après avoir salué une nouvelle fois comme le voulait la coutume, il attendit que la Duchesse reprenne la parole. Elle ne se fit pas attendre :

Citation :
"Cet un joli poeme que vous avez declame la. Je pense en effet que vous avez reussit a monter la couleur sur les joues de notre moins-pale Mlle ici. Combien de temps cela vous a-t-il pris a composer?"

Il soupira d'aise, elle avait donné un avis positif. Il reprit des couleurs et un sourire généreux et spontané. Il fit ce que lui indiquait Delphine de Valentinois et prit place à ses côtés. Il réfléchit un instant pour répondre, il ne pouvait pas avouer avoir écouté la conversation du Roy, il prit donc le parti de dire :

- Je me suis mis au travail dès que j'ai aperçu Mademoiselle de Neufchâtel pour la première fois mais j'ai achevé après la demande du Roy afin de venir vous trouver au plus vite.

Ce n'était pas totalement faux car bien qu'il ait commencé un peu plus tard, la paleur d'Heloïse l'avait inspiré immédiatement.

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Ven Aoû 26 2005, 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Saint-Aignan
Dramaturge


Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Ven Juil 15 2005, 10:15

Saint-Aignan écouta avec plaisir le poeme de Racine, ne pouvant s'empecher de sourire. Avant même la fin du deuxieme quatrain, il avait compris que Racine avait son billet d'entrée vers la gloire. Et de son coté, il retrouvait l'admiration de la cour.

Le Roy de son coté, préféra continuer a avancer, Saint-Aignan s'en étonna a peine, il paraissait extremement préoccupé ces temps-ci, malgré son amour de la poesie.

Pendant qu'il marchait pour s'éloigner des amateurs de poésie, il continua de tendre l'oreille, et ne pu s'empecher de faire la critique de son protéger. Les vers étaient bien rythmés et les rimes riches; mais Saint-Aignan, friant des métaphores et autres figures de styles, regretta leur absence dans un poeme qui apparaissait comme parfait aux yeux de tous. Un peu trop perfectionniste notre François...

Le Roy s'aretta de marcher, les courtisans murmurait d'admiration pour Racine et certains appaludissaient même.
Mais François ne s'en occupait plus; Le Roy attendait qu'il parle, surement son rapport quotidien des affaires de cours.

Le gentilhomme s'inclina avant de prendre la parole.


-Sir, je dois d'abord vous soumettre une affaire concernant Mlle de La Valliere; J'ai ouïe-dire qu'elle s'enfermait encore plus dans ses appartements, craignant pour sa vie depuis que Madame a laissé entendre avant l'heure de son état a sa cour. Et cela lui fit grand peur, en effet des médisants lui rapporterent que son enfant mort-né, votre faveur lui serait a jamais perdue.

C'était le role de Saint-Aignan. Tout savoir, ne rien dire. Même les plus dérisoires rumeurs pouvaient renfermer un grain de vérité, un grain parfois bien terrible.
Il s'inclina de nouveau, comme a chaque fois qu'il s'interrompait.


-La police personnelle de sa Majestée semble s'afférer bien plus depuis quelque temps, pourtant aucun rapport n'a été soummis encore. Je crains qu'une nouvelle affaire de poison ne se prépare. A sa Majesté de prendre les décisions nécessaires.

Nouvelle courbette.

-Sa Majestée n'est pas sans savoir que Mme de Montespan se retire avec son époux....

Un instant la commere de cour s'aretta, cherchant ses mots. Devait-il avouer qu'il savait pour la grossesse de madame ? Ce serait sans nul doute imprudent, car la seule maniere de le savoir serait d'écouter aux portes du cabinet du Roy, ou qu'Athénaïs lui ai tout dit. Or, pourquoi l'aurait-elle fait ? Cela aurait pu paraitre douteux aux yeux du souverain; et même si cela devait entacher sa réputation de tout connaitre, il joua les ignorants.

-son carosse se prépare dans la plus grande discretion, et sera pret a temps pour son départ.

Toujours sa courbette, mais cette fois plus longue. Saint-Aignan se demandait vraiment s'il devait annoncer la derniere rumeure. D'un autre coté, le Roy serait surement supris et faché s'il l'apprenait de quelqu'un d'autre. Il vallait mieux donc la tourner a son avantage, comme ça le Roy serait préparé et n'écouterait pas les mauvaises paroles.

-Il y aurait aussi un nouveau racontar... Mr de Louvois se plaindrais a propos de sa fille... il paraitrait qu'elle eusse été violenté par un gentilhomme.

Saint-Aignan s'inclina de nouveau, essayant de prendre de l'assurance et un sourire.

-Mais vous savez que les peres exageres les maux de leur enfants, et que les médisants grossissent les maux des plaignants.

Il esperait de ton son coeur que le Roy aurait l'esprit occupé par Mlle de La valliere et Mme de Montespan, oubliant Mlle de Louvois. C'était aussi pour ça qu'il l'avait dit en dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse
Administratrice


Nombre de messages : 769
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Ven Juil 15 2005, 16:58

Racine continuait à distraire la cour avec ses vers étonnants. Les femmes étaient toutes à son écoute, et les hommes admiraient et tentaient d'apprendre du maître, quelques rimes qui seraient utiles pour faire la cour. Tout d'un coup, des détonnations interrompirent la quiétudes des promeneurs. Tous tournèrent la tête vers les bruits de mousquets. Ils venaient du petits bois qui longeaient les jardins. Des cris de stupeurs se firent entendre de la pars de tous les courtisans présents. Héloïse se leva précipitament, comme le fit la plupart des autres personnes. Plusieurs se ruèrent vers les lieux, tandis que la plupart des femmes retournèrent à l'intérieur des murs du château, plus sure. Mais Héloïse avait toujours se grain de curiosité en elle et suivit les autres qui se dirigeaient vers le petit bois. Elle ne vit pas si Iwelda ou Delphine avaient fait comme elle, mais elle retroussa ses robes et avança à pas rapides.

(suite dans les bois)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Ven Juil 15 2005, 17:16

Louis écouta les derniers ragots que lui racontait St-Aignan. Il se préoccupa de plus en plus au fur et a mesure qu'il entendait toutes les rumeurs déjà présentes a la cour.

Décidément, les rumeurs parcouraient bien trop rapidement la cour...Pourquoi fallait-il que tous sachent le moindre détail important qu'il devait régler en douce?

Louis soupira un peu, mais se tourna vivement quand St-Aignan lui mentionna a peine une agression..


"Comment?"

Ses yeux étaient tout a coup devenus plus sombre, mais fougueux, et ses sourcils se froncèrent d'eux-mêmes. Il était tellement emporté, qu'il n'entendit pas le distant son de détonation.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Racine
Administrateur Adjoint


Nombre de messages : 1212
Age : 30
rang : Dramaturge
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Ven Juil 15 2005, 22:55

Racine était littéralement aux anges. Les murmures d'appréciation des courtisans ne lui avaient pas échappés.
Son entrée avait été réussie et les nobles avaient bu ses paroles... Il ne s'était jamais senti aussi écouté et apprécié de toute sa vie !
Il regardait également la mine réjouie de la première concernée : Héloise de Neufchâtel. Elle aussi souriait !

Pourtant, l'instant de félicité fut de courte durée car une détonation retentit dans l'air. L'écrivain se figea un instant car il avait encore du mal à réaliser que ce bruit était bien réel et non tout droit sorti de son imagination !

Mais la réaction de la cour lui indiqua que tout ceci était grâve. Déjà, les Dames se pamaient, les gentilhommes courraient, des cris fusaient !!
Racine se retourna dans la direction que le Roy avait empruntée. Il était plongé dans une conversation avec Saint-Aignan et les deux compères semblaient ne rien avoir remarqué...

Le jeune homme hésita un moment à ce qu'il devait faire. Il finit par décider d'aller avertir son protecteur. Ce qu'il fit à renfort de gestes et de mots...


La Suite : Longer les bois... pour quitter Fontainebleau

_________________
"L'amour n'est pas un feu qu'on renferme en une âme :
Tout nous trahit, la voix, le silence, les yeux ;
Et les feux mal couverts n'en éclatent que mieux.
"

Avatar by Golden Fish


Dernière édition par le Ven Aoû 26 2005, 12:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://btvs.forum2jeux.com
Saint-Aignan
Dramaturge


Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Sam Juil 16 2005, 00:27

Saint-Aignan se pinca les levres en comprenant que son discours avait fait l'effet inverse de ce qu'il avait espéré, et le Roy se désinteressait plus de La Valliere que de l'humiliation qu'avait subis le marquis de Louvois.

-Oh mais vous savez, rien de grave, juste quelques paroles plus hautes que d'autres; et la jeune fille a refuser pour l'instant d'avouer qui était ce gentilhomme...

Son coeur battait la chamade; se serait bien la premiere fois qu'il échouerait aupres du Roy, enfin, non, peut-être pas. Mais là c'était particulierement grave pour Chastignac.... il était allé trop loin.

Soudain Racine l'arracha d'avec sa conversation silencieuse en son subconscient, qui lui faisait avoir peur pour son ami; afin de l'ammener dans une autre peur, plus proche de lui cette fois; peur pour sa vie et non pour l'honneur d'un ami. On se battait de l'autre coté du bois, on se battait a coup de fusil.

Mais la carriere militaire qu'il avait derriere lui l'incita au calme face au danger, bien qu'il sentit soudain tout le poids de sa vieillesse écraser ses épaules et son bras, et il sut qu'il ne pourrait pas aider n'importe lequel des deux camps sans périr aussitot.

Aussi préféra-t-il s'approcher du Roy, n'osant pas le toucher, mais faisant mine de le tirer par le bras :


-Votre Majesté, je vous en conjure, venez.

Il essaya de rassurer Racine par un coup d'oeil et lui fit signe d'approcher, il fallait rentre au chateau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Sam Juil 16 2005, 02:36

Le Roy était sombre. Il voulut aller voir ce qu'il se passait, mais il ne put s'aventurer a l'endroit ou l'action prenait place puisque son intendant, le poète, et 3 mousquetaires l'empoignant presque, et l'amenèrent prestement au château.

"Je veux un rapport! immédiatement! Dites-moi! Ou est Mlle de Neufchâtel? Ma cousine? Qu'on fasse rentrer les femmes!!!" Il aboya ses ordres, implacable, mais encore calme, du moins, en surface.

Il envoya des mousquetaires, et des membres de sa garde personnelle a l'endroit. Il voulut lui-même y aller pour ramener sa maîtresse et sa cousine, mais les 3 mousquetaires, étaient, eux-aussi, déterminés. Même contre sa sécurité, sa logique, il voulait aller voir, savoir ce qui se passait, si celle qu'il affectionnait était en danger. La porte lui fut barrée par ses hommes.

Il se résolût a faire un compromis.

Alors que ses hommes les plus braves et les plus adroits se dirigèrent en trombe vers le bois, le Roy, se décida donc a faire les cent pas dans l'entrée du château, attendant, l'âme en tempête...voulant rejoindre sa moitie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saint-Aignan
Dramaturge


Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Dim Juil 17 2005, 13:52

Saint-Aignan observait le Roy avec inquiétude s'agiter dans tout les sens, mais il était impuissant. Sa maîtresse et sa cousine étaint toutes deux parties pres du danger, les inconscientes; et lui était bloqué dans les jardins.

Racine aussi était partit observer la scene de bataille, contre son avis. Et Saint-Aignan ruminait en lui-même toutes les sottises que peuvent faire les jeunes pour voir de leur propres yeux le sang et la mort.

Quelques temps plus tard, qui lui parurent une éternité, François aperçut au loin une silhouette frele qui courrait presque vers le chateau, comme muée d'un désir soudain, une maitresse, un chocolat chaud, un fils, un pere.
Mais François finit par reconnaitre Racine, et toutes ses théories tomberent en fumée. Il n'empeche qu'il courrut aussi vite qu'il pu vers lui, plus vite du moins qu'on ne l'aurait crut, apres une rapide courbette au Roy.


-Racine !

Il criait pour qu'il s'arette, peine perdue, Jean était dans ses pensées une fois de plus.

Il courrut encore jusqu'a lui toucher l'épaule.


-Que se passe-t-il là haut ?

Dans l'entrée donnant sur le jardin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Dim Juil 17 2005, 14:19

Louis crut devenir fou. Ou était tout le monde ? Même son premier gentilhomme l'avait quitté...
Il trépignait d'impatience d'avoir le rapport des évênements mais encore plus de revoir Heloïse et Delphine. Comment sa maîtresse avait-elle eut le courage, la volonté ou encore l'imprudence de partir vers le danger apres avoir été prise de malaises ?

Il ruminait vraiment et tournait en rond. Décidemment, des qu'il entreprennait quelque chose ces temps-ci, il y avait toujours un incident qui coupait court a son entreprise et sa bonne humeur.

Le Roy comptait ses affaires manquée aujourd'hui. Io n'avait pu parler a sa maîtresse et recevoir son rapport, et n'avait pas pu non plus s'entretenir avec Mlle O'Ceannaigh a propos de son implication avec De Leon. Il n'avait pas voulut être brutal avec elle; c'est pourquoi il voulait lui parler pendant sa promenade.

Mais tant pis, puisque cela ne pouvait arriver, il l'appelerait dans son cabinet. Cela ferait plus sollennel et l'on jaserait a la cour, médisant sur toute sorte d'abomination qu'elle aurait pu faire pour recevoir un tel ordre, qu'Iwelda aurait tot fait de démentir.

Quand a sa maîtresse, tant pis, il lui laisserait un jour de plus pour s'approcher de Leon.

Un mousquetaire fini par revenir, et Louis l'intercepta.


-Alors ??

Pour demander autant de choses avec si peu de mots, Louis devait être réellement inquiet.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien de Chastignac
Administratrice


Nombre de messages : 1895
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Mar Juil 19 2005, 18:06

Adrien passait par les jardins, en compagnie de Racine. Il aurait pu prendre un chemin plus discret, mais il ne voulait pas le moins du monde s'éffacer le jour où on le remarquait enfin. Cette histoire de foule n'avait été qu'une excuse.

Il entrainait imperceptiblement Racine vers l'entrée principale, chemin faisant entre la foule de monde aux jardins, faisant pourtant mine de ne pas le faire intentionnellement : apparemment, son intention n'était portée que sur sa conversation d'avec son compagnon.


-Alors monsieur... Racine, c'est cela ? Excusez moi d'abusez de votre compagnie et de votre patience, mais vous comprenez qu'il me reste quelques détails a régler avant de me consacrer entierement a vous.

Il fit mine de réfléchir, tout en comptant sur ses doigts les taches a "accomplir".

-Il faut me changer, visiter Mlle de Sencé qui s'est fait elle aussi attaquer, et puis vérifier que l'on s'occupe bien de mon cheval.

Il était vraiment sur son cheval. En effet, la bête lui avait couté une petite fortune, et il doutait encore qu'on lui donnasse quelques monnaies apres son coup d'éclat.

Il accordait des sourires aux dames qui lui faisaient des grands yeux; sourires semblant charmeur pour elles, mais qu'il s'éfforcait de le paraitre obligé aux yeux de Racine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis XIV
Roy


Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: promenade du Roy   Mar Juil 19 2005, 18:54

Le Roy, apres avoir été rassuré sur l'état de sa parente et maîtresse, remarqua de l'agitation dans l'allée du jardins, plus loin. Des femmes et autres courtisans s'approchaient en murmurant, comme à l'accoutumée lorsqu'un évenement inattendu se passait. Il interrogea du regard le mousquetaire présent, qui ne lui répondit que par "c'est celui qui c'est fait attaqué, majesté". Le Roy soupira, désespéré de l'attitude de ses courtisans, ils avaient trouvé le nouvel élément de foire, c'est sûr que c'est énormément difficile de défendre cherement sa peau....

Il haussa les épaules et retourna son attention sur le mousquetaire : il fallait prévenir Mlle O'Céannaigh qu'il l'attendait à 15h dans son cabinet, il voulait aussi voir de ses propres yeux Delphine et Héloïse. Ah oui ! il fallait également s'occuper des histoires de poisons sur Mlle de La Valliere, et de cette "agression" dont lui avait parlé Saint-Aignan.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: promenade du Roy   Aujourd'hui à 17:13

Revenir en haut Aller en bas
 
promenade du Roy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Rang C] Une promenade qui tourne mal...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Promenade avec minidou
» Une Promenade sous le clair de Lune [PV Evangeline + Elyane]
» Petite promenade pour se détendre (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: